les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Juan Mendez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Lun 7 Nov 2011 - 12:25

Citation :
ENQUETEURS CONCERNES AU SUJET DU LIEN ENTRE
« MENDEZ » ET LES « TUEURS DU BRABANT »
Les anciens membres de la BSR de Wavre — Bihay et
Balfroid — ont suggéré dans leur audition que diverses
informations donnaient à penser qu’il existait un lien entre
« Mendez » et les « tueurs du Brabant » , mais qu’on ne
leur laissait pas la marge nécessaire pour éplucher ce
lien (640) :
« Nous nous rendons dans la maison de Mendez. Qui
ouvre la porte? Bouhouche. On fait la pression sur le frère de
Mendez; je me rends à son domicile avec le capitaine Rousseau.
Nous lui demandons de nous remettre les éléments
qu’il possède et qui peuvent éventuellement intéresser l’en-

–––––––––––––––
(640) Verhoor Bihay en Balfroid, 21-2-1997, 78-79.
–––––––––––––––
(640) Audition Bihay et Balfroid, 21-2-1997, 78-79.
- 573 / 11 - 95 / 96 [ 276 ]
zoek. Als hij ons die niet gaf, zouden wij ons genoodzaakt
zien hem in een moeilijke positie te brengen. Hij geeft ons
een machinepistool Eclair & Co waarvan het nummer is
uitgewist. Dat type machinepistool werd enkel door de rijkswacht
gebruikt. Geen enkele politiedienst had er al. We
roepen er een specialist bij. Kolonel Pint bekijkt het en zegt
dat het volgens hem zo goed als zeker om een wapen van het
SIE gaat.
Dat brengt ons opnieuw bij Bouhouche, Mendez
en consorten. We hebben ons afgevraagd of Mendez niet is
vermoord omdat hij de aandacht op Bouhouche wou vestigen.
Een anekdote : in het kader van dat onderzoek was Bouhouche
al verdacht. Hij leek op de robotfoto en was ongeveer
zo gekleed. We hoorden steeds meer spreken over hem. En
sinds de zaak-Mendez nog meer.
Bij de begrafenis van Mendez gaan wij naar de kerk om
Bouhouche te onderscheppen. We vragen hem met ons mee
te gaan om hem een paar vragen te stellen. We brengen
Bouhouche naar Waver. Eerst ondervragen we hem over
Goffinon om een uitweg te hebben. En we zetten hem wat
onder druk. Op dat ogenblik zegt Bouhouche ons : « Jullie
zoeken de bende van Nijvel? Maak jullie geen zorgen. Er zal
niets meer gebeuren. »
Dan komt de officier. Hij vraagt ons met welk recht wij
Bouhouche ondervragen. Wij antwoorden hem dat we hem
een paar details willen vragen, dat hij niet aangehouden is
en dat hij mag vertrekken als hij dat wil. De officier beveelt
ons hem onmiddellijk te laten gaan. En de volgende dag
gingen zij hem terughalen. Voor mij wou dat zeggen dat zij
niet wilden dat wij hem ondervroegen en dat zij dat wilden
doen. »
H

c'est quand meme bizar

on écrit partout que c'est une fouille chez Mendez qu'on trouve un H&K(==ECLAIR! Heckler est mal traduit !!!!!) demonté et là

on écrit que le frère de Mendez était là aussi ensemble avec Bouhouche et sur simple pression des gendarmes celui enmène les gendarmes(ET ROUSSEAU)  chez lui où Mendez
a caché le H&K.

Interessant aussi que ce même capt Rousseau est plus tard destabilisé par Bey. fraichement arrêté , par une affaire avec une blacky.

L'histoire était connu de Beyer  avant l'explosion ce que montre
Be.yer bien informé des agissements des enqueteurs de Wavre , quel espion.

Comment A.R.I pouvait être au courant de cela sauf s'ils l'ont appris un peu par hasard,

Tam Tam des putains, putain ! ça marche bien , bien avant internet !.


Dernière édition par K le Dim 21 Déc 2014 - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Lun 7 Nov 2011 - 12:59

Be.yer joue un role ou connait


1.:l'affaire Rousseau avant sa fin ,

2:les gendarmes de Wavre avec les canons de pistolet

3;:le pistolet ds la confiture (dixit masset c'est beyer et pas quitner)>proces borains capote

et ....

et il invente des alibis sur mesure


pour Bouhouche :

4.:téléphone à Bouhouche qui au Meiser après qu'il a appris l'attaque sur Dekaise:
Bouhouche en congé , lui repond: merde , on est jamais tranquille ...

5:lui téléphone de son resto ou il apprend les faits de ALOST le soir même par le journal radio

6.:invente l'alibi pour Bou avec la réparation de appareil d'écoute sur Lemmens le matin de l'assassinat de Mendez

7.:il est present par hasard chez Gosée , gendarme à Wavre et collegue de Campinne et Sartillot et apprend l'info qu'on espionne ce soir là un Mercedes 4x4 ;de retour a la maison il telephone à Buslik (qui il connait a peine dixit) pour ne pas recuperer la caisse , mais absent , c'est enregistré sur le répondeur

(n'oublions pas que Gosee et Sartillot ont été muté qqss part+
je ne pense pas que Gosee était infiltré ds les recherches des gendarmes de Wavre parce que c'est lui -même qui reconnait la voix de be.yer sur le répondeur pendant une fouille chez Buslik.

comment Gosée est arrivé à Wavre , quand ?)

Pourqoui les gendarmes de Wavre gardent le jeep mercedes à Bruxelles ????????


on voit que Bey. est omni-present et omni-potent

on se demande pourqoui toutes ces affaires ne sont pas resolus depuis des lustres par les Duponts de ARI

10.000.000 Bfrs = peanuts pour ARI




Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mer 9 Nov 2011 - 21:45

24.11.1988

M. Eerdekens à Depretere sur piste extreme droite : comm1


Citation :
Vous nous avez dit que vous étiez actuellement encore en contact - pratiquement journalier ou permanent - avec l'enquête TBW à Charleroi, à propos d'une autre affaire qui n'est pas close I

dont vous ne pouviez pas parler.
Comme tout le monde je pense qu'il s'agit de l'affaire
Mendez et incontestablement dans cette affaire - même si 1' une
des personnes impliquées a été libérée - est quand même liée de près
au WNP et à l'extrême droite.


tiens tout les jours on a contact entre le cellule mendez -TBW

puis plus tard Hennart dit , circulez , vous avez du temps à perdre ,rien de rien
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mer 25 Avr 2012 - 13:20

Citation :
7.:il est present par hasard chez Gosée , gendarme à Wavre et collegue de Campinne et Sartillot et apprend l'info qu'on espionne ce soir là un Mercedes 4x4 ;de retour a la maison il telephone à Buslik (qui il connait a peine dixit) pour ne pas recuperer la caisse , mais absent , c'est enregistré sur le répondeur

(n'oublions pas que Gosee et Sartillot ont été muté qqss part+
je ne pense pas que Gosee était infiltré ds les recherches des gendarmes de Wavre parce que c'est lui -même qui reconnait la voix de be.yer sur le répondeur pendant une fouille chez Buslik.

comment Gosée est arrivé à Wavre , quand ?)

Pourqoui les gendarmes de Wavre gardent le jeep mercedes à Bruxelles ????????


on voit que Bey. est omni-present et omni-potent


il y a un page note confidentiel ,signé par Gosée, dussart et Capt stockman ds de bende pag 276 daté 14 dec 1984

la dedans on fait reference au premier rapport 28 mai 84

liasion HAGE Maroun et van Baelen (m^^eme adresses et +contacts uranium france 81)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mer 25 Avr 2012 - 13:38

et pourqoui HAGE :parce que le debut de deuxieme vage le meme soir de braine é et overijse: il y a eu du ramdam aussi dans la rue de HAGE:


comm2 prep par MASSET::68 69


Citation :
2. Analyse du dossier

PV inexploité :

Un télex de la PJ de Bruxelles du 27.09.1985 mentionne des précisions données par un
informateur inconnu quant à des allées et venues suspectes dans un bureau de Schaer-
beek situé rue Chomé, précisément après les tueries du Brabant.
Ce PV ne paraît pas avoir été autrement exploité.l'i''


Voitures

Le télex de 1985 connaîtra une suite dans un PV de la CBW du 15.02.1988 et portant
identification des propriétaires de voitures do nt les numéros avaient été relevés par
l'informateur inconnu; un des propriétaires est un certain J, connu comme truand
norvégien.l+!

Domiciles

Une autre suite est donnée au télex de 1985 par la CBW le même 15.02.1988 en ce qui
concerne l'historique des personnes domiciliées rue Chomé 47; y apparaît notamment

139. Ch, F18, CA57, FA6, pièce 265, CBW, PV 25751/94 du 29.12.1994
140. idem, FA I, pièce AB el C
141. pièce 2, PV CBW 21249/88 du 15.02.1988
67

Hage Maroun.(142)

Voiture + domicile

Il apparaît également qu'une des voitures dont le n° de plaque a été relevé par l'informa-
teur anonyme en 1985, est un véhicule ayant appartenu à la fille d'Hage Maroun; ce n°
de plaque a été radié à la DIV le 28.11.1985.143

Suite d' enquête

La suite du dossier concerne l'enquête pour retrouver Hage Maroun et J, depuis février
1988, et concerne les relations et les activités d'Hage Maroun.

Audition de I' épouse de V

L'épouse de V précise que Hage Maroun est un receleur important de son mari et de
L.(144 )

Stupéfiants Hage Maroun

Le 12.07.1988 est joint au dossier CBW le dossier instruit à Bruxelles par le juge
d'instruction De Ruyver contre Hage Maroun et sa compagne pour usage de stupéfiants;
Hage Maroun est inculpé par le juge d'instruction qui l'a entendu le 18.09.1987.(145)
(145. : FA 11, pièce 77, PV CBW 21949/88 du 12.07.1988 )
Un autre dossier de trafic de stupéfiants à charge d'Hage Maroun sera également joint
le 01.08.1988 (pièce 84), ainsi que l'autre dossier à charge du même Hage Maroun pour
faux et détournement dans le cadre du commerce de voitures d'occasions (pièce 87).

Audition A

Le 27 juin 1989, est entendu A qui précise que Hage Maroun a été entendu à plusieurs
reprises dans le cadre des dossiers tueries du Brabant et que Hage Maroun a été témoin
devant la Cour d'assises de Mons.146

Non-audition de Hage Maroun

Sous la date du 01.10.1990, la CBW précise ne pas avoir entendu Hage Maroun suite
aux prescriptions verbales du juge d'instruction Hennuy, alors qu'une apostille d'audition
avait été rédigée par le juge d'instruction Lacroix les 04.08.1988 et 26.06.1990.147

Audition Hage Maroun (1992)

Le 14 mai 1992, la CBW entend Hage Maroun sur le commerce de voitures; il dit ne
pas reconnaître 2 photos qui lui sont présentées, à savoir la photo d'Angelou et de S; les
142. PV 274/88, pièce 3
143. pièce 5, PV CBW 21347/88 du 23.02.1988
144. FA 11, pièce 73, audition Lacroix 30.06.1988
145. FA 11, pièce 77, PV CBW 21949/88 du 12.07.1988
146. FA lIl, pièce 134, PV CBW 22871/89 du 27.06.1989
147. FA V, pièces 212 et 213, PV CBW 23900/90 du 01.10.1990
68


enquêteurs lui font remarquer que son agenda 1980-1982 comporte le n° de téléphone
de ces 2 personnes; Hage Maroun est entendu sur apostille du juge d'instruction Hennuy
qui souhaitait être renseigné sur les relations d'Hage Maroun avec Angelou et S et
d'autres personnes liées au trafic de voitures. 148

3. Conclusion axe Hage Maroun

La lecture des PV liés à cet axe de recherche F18 n'apporte aucun renseignement utile;
il semblerait que tous les PV liés à Hage Maroun ne soient pas versés dans cet axe de
recherche coté F18.
La seule observation utile est de s'interroger sur la non-exploitation du télex du
27.09.1985 avant la date du 15.02.1988.


Dernière édition par K le Ven 7 Avr 2017 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Jeu 27 Déc 2012 - 18:25

http://fr.scribd.com/doc/89984656/Celsius-Les-6-derniers-mois-du-ministre-VdB-1991

pag 15

Qui connait plus sur ce SERGE DESMOOR et l'affaire HYATT

cette affaire est ds la presse DE MORGEN le 17 juin 1982 le même jour où on retire à VDB son protection ds le parlement


le meme piste DESM. revient ds l'affaire MENDEZ mais n'est plus suivi au proces



Citation :
Ces affirmations pour te moins im-
portantes n'ont jamais fait l'objet d'une
enquête approfondie. Et pourtant elles
concordent avec les déclarations que
Frédéric Collins avait faites à la PJ six
mois avant.
Il est à peu près certain que la DEA
a monté cette affaire -Hyatt" avec des
membres du BND et du BIC. Cette af-
faire est probablement à mettre en rela-
tion avec le déclenchement du scandale
qui a éclaboussé le BND et le BIC.

A l'époque de la saisie de drogue à
l'hôtel Hyatt, le BND du commandant
François est déjà sens dessus dessous
et panique à cause des déclarations
que François Raes a faites à une série
d'officiers supérieurs- dont-le conmai-
dant de corps Beaurir. Dans ces circon-
stances, des membres du BND n'ont-ils
pas cherché à évacuer un envoi com-
promettant d'héroïne dont ils étaient en
possession via le canal inhabituel et im-
provisé de Dutry et Co. Dutry, Lousberg
et Cloock ont-ils été manipulés en été
1979 ?
Tous trois nient toute relation avec
VdB, son cabinet, l'adjudant Louis et
des gendarmes du BND ou d'ailleurs. Ils
ne fournissent cependant aucune expli-
cation à ce qui leur est arrivé.

L'homme qui en 1979 avait fourni
les 11,6 kg d'héroïne à Dutry s'appelle
Serge Desmoor, un nom qui apparaît, 6
ans après, dans l'enquête sur le meur-
tre de l'ingénieur de la FN, Juan Man-
dez. Ainsi, après l'arrestation de
Bouhouche soupçonné d'être impliqué
dans cette affaire, quelqu'un qui sou-
haite protéger cet ancien gendarme
vient déclarer à la Justice que ce n'est
pas Bouhouche qui a tué Mendez mais
bien ... Serge Desmoor. Dans l'affaire
"Hyatt", Desmoor a-t-il travaillé comme
informateur pour le compte de la DEA ?
La saisie de drogue du 6 août 1979
constitue donc à plus d'un égard une
donnée importante, non seulement
dans l'affaire François mais aussi dans
quelques dossiers politiques épais qui
ont émergé des années après et qui
n'ont pas encore été élucidés à ce jour.


La question est de savoir si VdB,
alors qu'il est sans cesse au centre
d'une série de questions, particulière-
ment en matière de trafic de drogue, a
intérêt à ce que toutes ces affaires en
restent là. Dans son cas, la logique
voudrait que sa réputation politique ait
tout à gagner de l'élucidation de tous
ces dossiers qui traînent. Trop de ques-
tions ne mènent-elles pas dans la
même direction ?
Pour un politicien de son envergure,
c'est un défi que toutes ces questions
soient restées sans réponse jusqu'à
présent. •
1. Cf. De Morgen, 17 juin 1982.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mer 9 Oct 2013 - 14:58

Cette histoire de drogue devrait être approfondie ...

En attendant :







Revenir en haut Aller en bas
Clairel



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 30/05/2014

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Sam 31 Mai 2014 - 18:43

Pour ma part et après plusieurs discussions avec André Moyen (cap Freddy) à l'époque , je ne pense pas que Juan Mendez était membre du réseau Gladio !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Jeu 18 Déc 2014 - 19:40


http://www.dhnet.be/archive/170-mitrailleuses-volees-51b82494e4b0de6db99f78f8

170 mitrailleuses volées

F.D. Publié le mercredi 15 septembre 2004 à 00h00 - Mis à jour le mercredi 15 septembre 2004 à 00h00

Un an avec sursis pour le voleur et une amende pour l'armurier

CHARLEROI Le plus grand vol d'armes jamais commis en Belgique a été jugé hier par le tribunal correctionnel de Charleroi. Dans la nuit du 15 au 16 mars 2000, un commando s'introduisait dans le Center Shop Arms de Momignies. Au total, 170 fusils mitrailleurs, 2 tonnes de munitions et 5 cagoules en laine ont été emportés. Vu son importance, l'événement avait même fait l'objet d'une question parlementaire.

Ce stock d'armes n'a été retrouvé. Seuls, un AK 47 ou Kalachnikov a été utilisé lors d'un hold-up, trois autres ont été portés par la bande de Farid Achour, un malfrat présumé décédé l'an dernier, et un Uzi a été découvert dans un garage de Fleurus. Interrogé par la juge, Mehdi Fettah, le seul voleur identifié, a avoué les faits, mais n'a jamais donné ses complices. Il a simplement précisé «que les armes étaient enterrées dans la région de Charleroi».

Sur le banc des prévenus figuraient également l'armurier, victime de ce vol, et son épouse. On reprochait en effet à José Attienza-Corralo d'avoir «gonflé» le préjudice, signalant la disparition de 2 tonnes de munitions alors que Fettah niait ce vol. De ce fait, le commerçant commettait un abus de confiance envers sa société mère, Fidéa S.A..

On lui reprochait également d'avoir été négligent dans ses registres, certaines armes de son stock n'y figurant pas. Enfin, M. Attienza-Corralo, qui tient 3 magasins de ce type à Momignies, Gozée et Barbençon, était poursuivi pour avoir exposé des stylos-billes dont la partie supérieure cachait une lame de 7 cm, une arme prohibée. Quant à son épouse, elle ne détenait pas l'agrégation nécessaire pour exercer ce métier.

Hier, Mehdi Fettah, déjà sous le coup de 4 ans de prison avec sursis partiel pour un autre dossier, s'est vu octroyer une année supplémentaire, également avec sursis. L'armurier a quant à lui été acquitté pour le faux en assurance et l'abus de confiance, la juge estimant que les auteurs s'étaient certainement emparés de munitions pour faire fonctionner les armes volées. Pour le reste, il a néanmoins écopé d'une amende de 5.000 euros avec sursis pour la moitié. Son épouse, elle, s'en sort avec 1.250 euros et un sursis total.

© La Dernière Heure 2004

_ _ _


Ce qui est intéressant, c'est qu'un témoin fiable a vu ce José Attienza-Corralo en 1985 avec Juan Mendez quelques semaines avant l'assassinat de ce dernier ... et en présence de grandes quantités d'armes. Cela se passait dans un magasin Match de Rance (Hainaut).

A qui ces armes étaient-elles destinées ?

Mendez aurait-il poursuivi dans la voie de Carlos Davila (contacts avec la CIA ainsi qu'avec Cummings de Interarms, lui-même un ancien de la CIA, etc) ? Il aurait alors pu "trafiquer" si ce n'était pas contraire à ce que voulait la CIA.

Sur Carlos Davila :

http://www.theppsc.org/Staff/Davila/Carlos.htm


On peut se demander comment ce M. José Attienza-Corralo pouvait tenir trois magasins de ce type (à Momignies, Gozée et Barbençon). Ceux qui connaissent le coin savent que l'on jouxte la frontière française ... et je vois mal comment on pouvait trouver à Momignies suffisamment d'acheteurs pour un arsenal pareil.

Le "témoin fiable" ajoute que José Attienza-Corralo était, en 1985, grossiste en viande, tout en gérant le Match de Rance. C'est d'ailleurs pour acheter de la viande pour son restaurant que ce témoin allait à Rance. José Attienza-Corralo était-il déjà armurier en 1985 ou était-il à fond dans l'illégalité ?

Pour information, c'est dans cette région que l'on a trouvé, il y a quelques années, un bâtiment de ferme équipé pour la fabrication de drogue à grande échelle. Il ne faut pas négliger les "coins tranquilles"...

Je ne sais pas du tout si Juan Mendez touchait à la drogue ... même si cela est clair pour son prédécesseur (voir le livre de François Raes "Un gendarme don Quichotte").

José Attienza-Corralo devrait en tout cas retenir l'attention des autorités. Il pourrait savoir beaucoup de choses ...

Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 563
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Ven 19 Déc 2014 - 5:07

De 1984 à 1990, en tant que chef des forces armées panaméennes, il exerça de facto le pouvoir dans le pays, sans avoir constitutionnellement le titre de chef de l'État. Détenu aux États-Unis pour trafic de drogue et blanchiment,

Il a également reçu une formation de renseignement et de contre-espionnage à l'École militaire des Amériques à la base militaire américaine de Fort Gulick au Panama, en 1967, ainsi qu'un cours spécialisé dans les opérations psychologiques (psyops) à Fort Bragg (Caroline du Nord). Il est recruté par la CIA en 1967 pour laquelle il travaillera jusque dans les années 1980.

Agent double de la CIA et des services cubains, il est fait commandeur de la Légion d'honneur par François Mitterrand le 22 janvier 19871, tout en relayant le trafic de la cocaïne colombienne2.

Il est lâché par les États-Unis en 1987 et une cour américaine l'accuse de trafic de drogue et de racket en 1988.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manuel_Noriega
-------


il me semble avoir lu que juan mendez revenais du panama ?...

.
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 190
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Ven 19 Déc 2014 - 9:21

@Luanda. Là vous parlez de Noriega et pas de Attienza. Le cas Noriega est bien documenté, il était une marionette non seulement de la CIA mais aussi du Mossad. En réalité c'était Mike Harari qui tirait les ficelles au Panama. Voilà la Jewish Connection qui était liée aux anciens réseaux de drogues de
(Klaus Barbie), Meyer Lansky, Robert Vesco...les Gambino, Genovese, ....
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Ven 19 Déc 2014 - 9:32


Voir :

Atienza-Corralo, José
Rue du Village, 28 3 à Quaregnon
Unique Company Identification (REID) BE.0857.927.485-04
Registration Authority Kruispuntbank van Ondernemingen / Banque Carrefour des Entreprises
Registration Number 0857.927.485
Foundation Date 1987-03-05

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Ven 19 Déc 2014 - 9:34


Voir aussi :

http://www.faillissementsdossier.nl/documenten/historie/374.pdf





http://www.societebelgique.be/societe-center-shop-arms-gozee-32273

Juste pour information, il y a peut-être un membre de la famille à Merbes-le-Château :

Atienza-Corralo Francisco

Adresse :
Route Provinciale 56, 6567 Merbes-le-Château

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Ven 19 Déc 2014 - 19:24


Un lecteur attentif me communique un article en néerlandais où le nom de José Corralo Atienza (Momignies) est cité :

http://www.tjoeten.be/?p=478

Wie met een P90 schiet, wint altijd

(...)

Maar de criminelen hebben toch geen P90-munitie? “Nou, de P90 waarmee ik toen heb staan schieten”, zegt onze man, “daar zaten wel kogels in. Mijn vriend was er zich zeer goed van bewust dat hij een illegaal wapen en illegale munitie in zijn bezit had.”

Op 14 maart 2000 wordt ingebroken bij wapenhandelaar José Corralo Atienza in Momignies. De daders gaan op zijn zachtst gezegd professioneel te werk. Ze boren gaten in het dak van de winkelruimte en kronkelen langs beveiligingskamers en bewegingssensoren naar binnen. Ze stelen een hoop zware machinegeweren. Er zit geen P90 tussen. Het latere onderzoek maakt wel duidelijk dat kort daarvoor in het milieu hardnekkige geruchten de ronde hebben gegaan over P90’s en bijbehorende munitie die Atienza zou bezitten.

(...)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Ven 19 Déc 2014 - 22:48



http://www.info-hainaut.be/tennis-club-raquette-beaumontoise-asbl-clubs-sportifs-directeurs-promoteurs-beaumont-f958965.html

Tennis Club Raquette Beaumontoise ASBL

Dirigeant :
Steve Atienza Corralo
Beaumont 36
Thuin

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Sam 14 Nov 2015 - 11:19














Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Sam 14 Nov 2015 - 11:42






(...)





(...)









(...)






(...)





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12285
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Sam 14 Nov 2015 - 11:56





























Dernière édition par HERVE le Sam 14 Nov 2015 - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Sam 14 Nov 2015 - 13:04

Est-ce que Juan Mendez n'etait pas l'intention pour laisser installer une porte armée pour la proctection de ses armes? Je en trouve rien de cela aux déclarations.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Lun 16 Nov 2015 - 11:33

tis nie simpel om int frans te lezen maar stoat er wel


merci hervé  pour ces PV's


après les trois jours de dieul je dois reprendre des recherches sur les dates

car le Goff savait donc qqs jours déjà avant Ronquières que mendez devait avoir deux armes qui venaient de l'ESI

il y a plein de questions:

comme -jungle carabine

paru ds

‎AMI - ARMES MILITARIA INFORMATIONS TIR N°74 MAI 1986
‎Dans ce numéro: Taurus M. 65 357 MAG., Jungle carbine .22LR, Tikka sporter, Kalash & SKS chinois, ACCP, Winchester 1886, PA VIS 35, etc., 102pp. ACTION PRESS S.A. 1986 Couverture souple ‎


dont le Goff fait reference comme unique en europe dixit Mendez

je pense qu'il mélange avec un original et un copie .22mm

comme dans AMI n° 74

voir l'original n°4 et 5

http://www.gibbsrifle.com/historical_remakes_.html

http://www.thefirearmblog.com/blog/2013/07/22/jungle-carbine-real-fake/


Dernière édition par K le Lun 16 Nov 2015 - 19:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Lun 16 Nov 2015 - 17:16

Tsssst, mais vous avez raison mister K. Ce n'est pas facile pour moi car je suis blindé (neé).
Mais bon, les premiers qui savaient que 2 jours plus tard une porte blindée serait placée sont Mendez et son épousse.
Et pourquoi ils ont dit cette importante donnée à Bouhouche. Ils le connaissaient, hein.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mar 17 Nov 2015 - 12:34

si on lit les liens données ce jungle carabine netait pas si rare que cela et probalement un copie

donc cette affaire est pipo , à oublier je pense


le voleur d'armes de FN , volé !

son ami Coes au courant car il signe illegalement des papiers afin que Mendez ne peut pas avoir des problèmes en cas de controle de son registre d'armes en sa possession
(Coesessens est jeté hors de la FN quand ?

Mercedez avait donc aussi ce H&K mais au moment du vol il était ds son garage démonté ou cela était après sa meurtre que on l'a trouvé demonté ( a retrouver) cela fait de lui receleur

mais après sa meurtre on a aussi trouvé un cache avec des armes et du dynamite ds son jardin

cela fait de lui maintenant un terroriste présumé


donc mercedezs ,,receleur, voleur et terroriste avant de paniquer après braine overijse ou c'était alost

il devait avoir des couilles pour repasser souvent chez la police judiciaire de bruxelles et les gendarmes de wavre pour retrouver ses armes sans avoir peur d'être perquisitioné lui même pour avoir eu si beaucoup d'armes et dynamite ?

il avait caché des armes même chez une soeur ou frère ?

le riot gun FN volé de chez ESI était volé chez lui et il avait donné cet arme sur la liste des armes volées chez lui ????

Est- ce riot gun qu'on a utilisé ds la deuxième vague ?

cet arme a été testé sur le banc d'essai de FN donc trace-able


comment il devait paniquer en amerique du sud car il devait savoir que cela durait des mois avant que un eventuel test /rapport ballistique était fini

il ne pouvait en aucun CAS avoir un rapport ou donnée sur les attaques de la deuxième vague  .....donc il téléphone pourqoui ?

il a peur pour des menaces sur sa famille ?



et ce H&K il avait eu de Bou en échange de qoui ?

un dette  de bou vis a vis Mendez  ou prêt pour simple expertise de mendez?

avec l'histoire du tunnel , et la location on pensait que Bou tenait Mendez

mais si c'est l'inverse que Mendez tenait Bouh avec cette arme H&K ?

Si Mendez l'avait eu avant l'affaire de Wavre ce serait connu de lui que cet arme venait de ESI car trop près du date du  vol ESI

Si Mendez était impliqué dd Wavre(par ex fausse attaque) il aurait fait disparaitre son arsenal

Si Dekaise aurait promis des UZIS à Bou pour faire Zaventem et Bou ne les auraient pas eu

les attaquants de zaventem ds le tunnels auraient pu utiliser ces  HK pour l'équipe des fausses gendarmes ds le tunnel .

ou s'ils ont utilisé les ingrams volées chez dekaise ?

les témoins ds le tunnels qui ont vu cet equipe ne connaissent pas les armes...?


mais à ce moment mendez n'aurait pas laisser cet arme à sa maison non plus

etc


je ne peux pas situer le moment ou Mendez aurait pu avoir recu cet arme HK et Riot FN et expliquer sa panique après le début de la deuxième vague et pourtant Mendez tenait Bou!!!!!avec cet arme .

personne ne sait à partir de quel date et comment
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mar 17 Nov 2015 - 13:07

je suppose que ds problèmes d'argent de Bou l'on fait sortir cet arme H&K après être sorti de l'ARI quand il avait commencé son propre armurie et agence de voyage donc vers fin 1984 début 1985
Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mar 17 Nov 2015 - 14:27

(Suite 2 - audition Coessens)

Mendez est furieux mais il ne fait pas une declaration du vol. Tsssst. 
A propos, après un vol on agit patiemment, pas furieux = overacting.
Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Juan Mendez   Mer 18 Nov 2015 - 12:57

(Suite 2 - audition Coessens)


"A travers les conversations que nous avons eues ensemble sur le vol ..."


Le sujet Goffinon a "oublié" quelque chose essentiëlle". La détermination de la place et temps.
C'est une audition, pas une déclaration, hein.

Ils travallaient tous les 2 pour FN, mais FN est grand. 
Coessens se tait qu' il accompagne Mendez tous les jours en voiture. Le VW passat de Mendez. 
Et Goffinon ne le demande pas. 
Pourquoi ?


Dernière édition par Niet Simpel le Mer 18 Nov 2015 - 18:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juan Mendez   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juan Mendez
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» statue du commandeur (DOM Juan) façon Mesguiche
» 1999-San Juan, Puerto Rico UFO
» Conseils Dom Juan 1ére
» Reconstitution débarquement de Napoléon à Golfe Juan 2011...
» LA Dom juan V 5 et 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Affaire Mendez-
Sauter vers: