les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bob Denard...Le chien de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 14:47

Bob Denard
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

"Colonel" Bob Denard, pseudonyme de Gilbert Bourgeaud , fils d'un militaire de la coloniale[1], et également connu sous le nom de Said Mustapha Mahdjoub, est né le 7 avril 1929 à Bordeaux (Médoc). Ce mercenaire est sûrement le plus influent et le plus connu de tous les mercenaires ayant opéré en Afrique depuis les indépendances des pays de ce continent. Il est connu pour avoir accompli diverses missions dans le cadre de la Françafrique de Jacques Foccart pour le compte du président Charles de Gaulle.
Sommaire
[masquer]

* 1 Le chien de guerre
* 2 Les ennuis judiciaires
* 3 Notes
* 4 Voir aussi
o 4.1 Source
o 4.2 Liens externes

Le chien de guerre [modifier]

Résistant a 16 ans, il s'engage ensuite comme volontaire pour l'Indochine en tant que matelot seconde classe en 1944. Il quitte l'armée en 1952 avec le grade de quartier-maître et accepte une place de conducteur d'engins et de mécanicien au Maroc. Il entre ensuite dans la police de ce pays toujours sous protectorat français.

À partir des années 1960, anticommuniste convaincu, il œuvre dans les tumultueux conflits post-coloniaux. Il est l'homme des services secrets français, et finalement l'agent de Jacques Foccart. Il participe aux conflits au Zimbabwe, au Yémen, en Iran, au Nigéria, au Bénin, au Gabon, en Angola, au Zaïre et aux Comores, l'un des pays les plus instables de la planète.

De 1960 à 1963, il sera l'un des chefs des « affreux » du Katanga (Zaïre), en soutenant Moïse Tshombé qui vient de déclarer l'indépendance du Katanga le 11 juillet 1960. Il s'est notamment distingué en faisant défiler tous ses officiers qu'ils soient noir ou blanc dans une stricte égalité (jusque là, les blancs passaient en premier). Le 21 janvier c'est la chute de Kolwezi et la défaite des mercenaires, qui se réfugient en Angola avec l'accord du régime portugais. Ils seront rapatriés en France où ils seront accueillis par les gendarmes.

Puis, il part d’août 1963 à la fin 1964 pour le Yémen pour le compte du MI6[2] avec 17 mercenaires, dans la 1re armée royalistes, financée par l'Arabie saoudite, contre les républicains soutenus par les égyptiens de Nasser. Il est chargé d'encadrer les touaregs. La France donne son accord tacite, non officiel[3].

Il revient fin 1964 au Congo R D, à la tête du 1er choc qu'il a créé. En prenant des mercenaires issus des Paras et de la légion, il forme ce petit bataillon avec l'aide d'une poignée de Katangais. Il contribue à la victoire sur les rebelles communiste de Gbenie, Soumialot et Mulele. En intervenant sur un territoire grand comme la moitié de la France, tout en ayant de nombreux morts et blessés, il permettra à la population de réintégrer leur villes et villages. En 1967, arriva la tragédie des mercenaires pris au piège de Mobutu.

Denard intervient de nouveau pour le MI6[2] en Angola en 1975 avec l'UNITA de Jonas Savimbi.

À la demande de la France, le lieutenant-colonel Denard intervient une première fois dans la République fédérale islamique des Comores qui venait, unilatéralement, de proclamer son indépendance depuis le 5 septembre 1975. Il arrête le président Ahmed Abdallah qui venait de proclamer l'indépendance, et le remplace par Ali Soilih.

Il rate un coup d'État au Bénin en 1977 et est pressenti[2] en 1977 pour déstabiliser le régime de James Mancham aux Seychelles. En 1978, il revient dans la RFI des Comores avec 43 hommes pour mettre fin au régime sanguinaire de Soilihi. Il remplace Ahmed Abdallah au pouvoir. Ali Soilihi meurt dans d'étranges circonstances le 29 mai 1978.

Bob Denard s'occupe dès lors d'organiser une garde présidentielle forte de 600 Comoriens encadrés par une poignée d'officiers européens qui entrent en concurrence avec les forces armées comoriennes. Il se marie sur place, se convertit à l'islam sous le nom de Saïd Mustapha Mahdjoub, s'occupe de développement (construction de routes, ferme de 600ha à Sangali, etc.). Son autorité est alors incontestée. La RFI des Comores devient le centre d'un trafic qui permet à l'Afrique du Sud, sous embargo international, de se fournir en armes. La RFI des Comores sert également de base logistique pour ses opérations militaires contre les pays africains qui lui sont hostiles : le Mozambique et l'Angola.

En 1989, Abdallah signe un décret donnant l'ordre à la Garde présidentielle, dirigée par Bob Denard, de désarmer les forces armées pour cause de coup d'État probable, toujours selon Denard. Quelques instants après la signature du décret un officier des forces armées serait entré dans le bureau du président Abdallah et l'aurait alors abattu blessant également Bob Denard lorsqu'arriva un officier "européen" de la GP qui tua à son tour l'assassin du président. Mohamed Taki Abdulkarim, favorable à la France, devient président. Bob Denard est évacué quelques jours plus tard par les parachutistes français vers l'Afrique du Sud.

Dans la nuit du 27 au 28 septembre 1995, Denard renverse Said Mohamed Djohar avec une trentaine d'hommes débarqués de Zodiacs sur les côtes comoriennes. Une fois la mission terminée, Denard et son équipe sont rapatriés vers la métropole par les services secrets français.

Les ennuis judiciaires [modifier]

Cet article ou cette section doit être recyclé en le réorganisant et en le clarifiant.
En apposant le bandeau, merci d'énoncer les points à améliorer en page de discussion.

Soutenu par Paris, Mohamed Taki Abdulkarim succède à Djohar à la présidence comorienne. Bob Denard est dans le Médoc en attendant son procès pour assassinat à l'encontre de Ahmed Abdallah. Son lieutenant, Dominique Malacrino, est aussi inculpé. Quelques jours avant le procès, la famille d'Abdallah se rétracte et fait savoir qu'elle ne désire plus ce procès qui aboutit à un non lieu faute de preuve. Mohamed Taki fait savoir qu'il refuse que Bob Denard rentre au pays. Le 6 novembre 1998, il meurt dans d'étranges circonstances. La famille crie à l'empoisonnement et demande une autopsie. Rapidement, l'affaire est étouffée et l'autopsie oubliée. Mohamed Taki est officiellement mort de mort naturelle.

En 2001, Guido Papalia, procureur de la ville de Vérone, au Nord-Est de l'Italie, le poursuit pour avoir tenté de recruter des mercenaires dans les milieux de l'extrême droite italienne afin de renverser le colonel Azali Assoumani qui s'oppose aussi à son retour. Le rappeur français d'origine comorienne Rohff lui a « dédicacé » un titre dans son premier album solo intitulé « Le Code De L'Honneur », sorti en 1999. Avec son titre, « Manimal », il dénonce les magouilles de Denard, soutenu, puis protégé par la France…

Un autre rappeur proche de Rohff, Kery James, a également « dédicacé » un titre à Bob Denard sur le titre « Hardcore 2005 », présent sur son second album sorti en 2005.

Bob Denard sera jugé à partir du 21 février 2006. Un avocat, maître Elie Hatem, lui a été commis d'office. Libéré en 1996, il avait alors annoncé sa retraite, et même son retour dans son Médoc natal. À l'époque, il rêvait de construire, sur le terrain familial de la commune de Grayan-et-l'Hôpital, un musée de la Décolonisation. Avec bien sûr quelques souvenirs personnels… Le terrain a depuis longtemps été vendu. Car, s'il a pu gagner beaucoup d'argent, Bob Denard en aurait aussi pas mal perdu ces dernières années. Il a d'abord fallu payer la note des avocats, mobilisés pour les deux précédents procès, et lors de cette dernière instruction, qui a duré dix ans. Et puis de mauvaises affaires, comme l'achat d'un garage Citroën à Lesparre dans les années 1980, auraient aussi entamé le trésor de guerre. Son nouvel avocat affirme même que les problèmes d'argent du vieux « corsaire de la République », comme il s'est autoproclamé, pourraient compromettre sa stratégie de défense (lire par ailleurs). « J'ai été commis d'office dans ce dossier, et M. Denard bénéficie de l'aide juridictionnelle », confie Elie Hatem, qui ne cache pas une réelle proximité avec l'ancien mercenaire. « J'aurais voulu faire citer plus de témoins à la barre, comme par exemple Alain Juppé, qui était Premier ministre au moment du coup d'État de 1995. Mais l'autorisation que j'ai sollicitée pour couvrir des frais d'huissiers est intervenue trop tard. » Son trésor de guerre s'est peu à peu amenuisé et actuellement Bob Denard ne "vit" que sur 250 euros par mois : retraite due à ses états de service pendant la guerre d'Indochine. Il pourrait ne pas assister à son procès, souffrant de la maladie d'Alzheimer.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 14:50

Un de ses lieutenants Jacques Lafaille fut soupçonné d'être le géant. Il existait aussi des relations entre le parti des forces nouvelles belges et le parti frère français. Chez ces derniers, quelques mercenaires allaient sur les fronts étrangers. Devinez où undercover...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 15:00

Question assez simple...
Un ami à Falcone , me semble t il?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 15:02

Et quels soldats d'"anciennes" unités retrouve t on dans ces mercenaires ?

Mais la encore, on entre dans le monde merveilleux des fous... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 15:04

Et la encore certains diront que la belgique le monde est petite
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 15:06

En Belgique , il y avait des endroits pour rencontrer ces mercenaires ou et pour le recrutement (le premier contact dirons nous).
Après l'aquarium, parlons pécheurs ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 16:18

Votre pensée undercover devient un peu, heu disons, ésotérique. A moins que ce ne soit hermétique...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 16:23

Pour Falcone, ce serait plutôt l'Afrique en priorité. Mais il n'existe pas de frontières chez ces gens-là. En ce qui concerne les mercenaires du PFN français, je pensais plutôt à une autre région. Vous savez ce pays où un général chrétien est devenu maintenant l'allié du Hezbollah. La géopolitique change...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)


Dernière édition par le Jeu 11 Oct 2007 - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: PFn-Rouget   Jeu 11 Oct 2007 - 16:38

Pour en savoir un peu plus sur le PFN-FJ français :

Le Front de la jeunesse (FJ) était, dans les années 70, l'organisation de jeunesses du Parti des forces nouvelles (PFN). Implanté dans de nombreux lycées et collèges, le FJ était relayé dans les universités par le Groupe union défense (GUD).

Le FJ se caractérisa par des campagnes anticommunistes virulantes, en particulier au moment de la chute de Saïgon en 1975.

En 1981, sous l'impulsion de Roland Hélie, Jack Marchal, Charles-Henri Varaut et de Richard Rouget, le Front de la jeunesse se transforma en Renouveau nationaliste. Celui-ci disparut en 1984 au moment du raliement des cadres du Parti des forces nouvelles au Front national (FN).

Le FJ, qui avait comme emblème la croix celtique, édita plusieurs journaux parmi lesquels Alternative et Agir.


source : wikipédia

Un nom retient l'attention : Richard Rouget qui se plaisait bien en Belgique avant de recentrer ses "activités" sur l'Afrique.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Jeu 11 Oct 2007 - 20:52

michel a écrit:
Pour Falcone, ce serait plutôt l'Afrique en priorité. Mais il n'existe pas de frontières chez ces gens-là. En ce qui concerne les mercenaires du PFN français, je pensais plutôt à une autre région. Vous savez ce pays où un général chrétien est devenu maintenant l'allié du Hezbollah. La géopolitique change...

J'avais bien compris.
Mais je ne cite pas le pays car cela fache sodome
Revenir en haut Aller en bas
someone



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Dim 14 Oct 2007 - 14:39

Décès de l'ancien mercenaire Bob Denard

dimanche 14.10.2007, 13:22
L'ancien mercenaire français est décédé samedi. Bob Denard, 79 ans, était atteint de la maladie d'Alzheimer, ce qui l'avait empêché d'assister à ses procès en 2006 et 2007 liés à l'organisation d'un coup d'Etat aux Comores en 1995. Il avait été condamné en juillet à une peine de quatre ans de prison dont trois avec sursis, assortie d'une mise à l'épreuve, ainsi qu'à une amende de 100.000 euros. Ce n'était pas la première fois que l'ancien sous-officier de l'armée régulière française avait affaire à la justice, lui qui pendant 40 ans avait multiplié les actions militaro-politiques en Afrique.


Source: Le Soir (www.lesoir.be)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Ven 24 Oct 2008 - 14:11


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Sam 15 Aoû 2009 - 11:12

Fin des années 60 et début des années 70, Bob Denard entrainait les commandos anti-gauchistes du sac dans le sud de la France. Ces groupes furent montés par Charly Lascorz et Gilbert Le Cavelier, deux membres importants du SAC.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Dim 16 Aoû 2009 - 10:11

Un reportage sur Bob Denard :


http://www.dailymotion.com/video/xstma_bob-denard-mercenaire_events

(Merci à Mel pour le lien)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Dim 16 Aoû 2009 - 11:16

Je me rappelle avoir lu le livre de Jean Schramme ou celui-ci ne disait pas du bien de Bob Denard.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Lun 17 Aoû 2009 - 10:46

Donard a une floppée d'enfants dont un qui est né (et qu'il a reconnu) à Bruxelles en 1974.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Lun 17 Aoû 2009 - 10:57



Le même reportage en vision directe sur le forum.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Lun 17 Aoû 2009 - 15:54

Je ne comprend pas le lien avec les affaires. Pensez-vous réellement qu'il soit possible que tout celà soit l'oeuvre d'un commando de mercenaires traditionnels?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Lun 17 Aoû 2009 - 16:11

Jacques B. a écrit:
Je ne comprend pas le lien avec les affaires. Pensez-vous réellement qu'il soit possible que tout celà soit l'oeuvre d'un commando de mercenaires traditionnels?

Le reportage a été mis pour info.

Une implication des mercenaires dans les tueries me semble crédible. Lafaille a été suspecté ainsi que des mercenaires belges.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Lun 17 Aoû 2009 - 16:27

Je préfère laisser répondre à Lucien Dislaire sur ce sujet mais il me semble que les affreux ont souvent bon dos.
Mercenaire = tueur cruel, psychopathe, fait très "image d'Epinal" mais je ne suis pas si sûr que ça réponde vraiment à la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Dim 15 Aoû 2010 - 14:29

Un site à la mémoire de Robert Denard :

http://www.orbspatrianostra.com/

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Ven 9 Oct 2015 - 10:50



Bob Denard, Profession Mercenaire

https://vimeo.com/13005139

Ce film raconte la vie du plus connu des mercenaires français. Robert Denard a accomplit, sans états d'âme, les basses besognes de la République. Aujourd'hui, Robert Denard revient sur son parcours : 40 ans de liens troubles qui ont uni la République et son « corsaire »... Robert Denard, alias Mister Bob au Yémen, Monganga au Katanga, ou Gilbert Bourgeaud au Biafra fut l'un des acteurs les plus emblématiques de la "Françafrique".

Voir aussi :

http://paramicalebelge.e-monsite.com/pages/1para-diest-58-kamina-3-paracodo.html





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Ven 9 Oct 2015 - 13:42



http://antifa-autonome.fr/blog/wp-content/uploads/2015/02/denard.png





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Ven 9 Oct 2015 - 14:39



http://sdebeketch.com/tag/bob-denard/

Libre Journal 1994-02-09

Les relations avec la Chine et l’extrême-orient. Un entretien avec Bob Denard et l’intervention de Jean-Marie Le Pen à l’occasion du congrès du Front National. Invités : Cdt Guillaume, Bob Denard et Jean-Michel de Kermadec.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Ven 9 Oct 2015 - 14:42



Ont été sous les ordres de Bob Denard :

Jacques Borsu  (EPE, etc ... voir Elnikoff du WNP)

François-Xavier Sidos  (Front National...)


_ _ _


http://www.cryptome.org/2012/01/cercle-pinay-6i.pdf

(...) The same year (1976), Töttösy and Francis Dessart published a book Comité Hongrie 1956-76 to commemorate the revolution; in 1977, the two men set up an eponymous committee whose address was the familiar building at 39, rue Belliard, home to CEPIC, PDG, PIO and later MAUE. The list of its Board members is revealing: alongside Töttösy and Dessart, the Board included Damman, Lecerf, Victor de Stankovich, Bernard Mercier and Jacques Borsu. (...)

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t735-elnikoff-christian

(...) Dans la lettre d'adieu, les aveux d'Elnikoff sur le double assassinat de la Pastorale tiennent en quelques lignes. La plus grande part des sept pages contient des attaques contre des membres de l'EPE (le «parti européen» de Borsu, à Schaerbeek, auquel Elnikoff appartint avant 1982), contre des militants du WNP et contre Paul Latinus, le chef «pendu» en avril 1984. (...)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bob Denard...Le chien de guerre   Aujourd'hui à 19:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Bob Denard...Le chien de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Memento sur l'utilisation du chien de guerre en Indochine
» Histoire de chien
» Les chiens de traîneaux pendant la deuxième guerre mondiale
» La guerre des mondes: Les martiens d'Orson Welles le 30 octobre 1938
» La première guerre totale ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: