les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Service d'action civique (SAC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Lun 19 Aoû 2013 - 13:37


Selon la lettre de Jozef Vienne, le commandant François n'a pas été seul au Pakistan pour voir Vienne mais qu'il était avec le commissaire Devriese de Brugge, qui s'intéressait surtout au meurtre de Maenhout.

Il est question de Donald Maenhout dans le livre "The Marseilles Mafia" de Pierre Galante et Louis Sapin.

Voir :

http://fr.scribd.com/doc/161328730/The-Marseilles-Mafia-Extrait

Ce qui est décrit se passe en 1971.

On se croirait vraiment dans le film "French Connection" ...

Le BNDD est l'ancêtre de la DEA

http://en.wikipedia.org/wiki/Bureau_of_Narcotics_and_Dangerous_Drugs

A la page 260 :

"Donald Maenhout was an acquaintance of someone called Mario Deniz (...)"

"Mario Deniz" est un alias de André Condemine, cité dans le dossier Godbille (page 9).





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Lun 19 Aoû 2013 - 15:45

La lettre de Jozef Vienne est sur :

http://fr.scribd.com/doc/159658501/De-Brief-Van-Jozef-Vienne

Extraits :

Bruno = Farcy







(...)




Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Lun 2 Déc 2013 - 10:10

ds le morgen 27 fevrier 1988,  prend  un peu la défence de Beijer...(fraichement arrêté ?)
et parle de son dossier SAC qu'il a du abandonner en...

on le fout dehors

puis en 81 il est appelé au Leuvense steenweg pour lui demander s'il a encore de copy's de P.V car ce dossier SAC est complètement disparu !!!

(add:26:10:87 arrestation de Beyer pour  l'ecoute de RTT  perquisition>diskettes
    jusque 25 :11:87 puis
re-arrestation 25:01:88  jusqu'a 05:07:88

François Raes avait sollicité a un moment chez ARI mais Beijer l'avait décliné)

-----------
ds l'article SFBR juste à coté salaire :
     - jeune gendarme marié un enfant  27040fr
     - chomeur  idem                            25642fr
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Jeu 5 Déc 2013 - 14:06

Citation :
Page 90

http://fr.scribd.com/doc/146260797/Le-SAC-en-Belgique-Francois-Raes

Un beau jour cependant,-nous étions déjà en 1974 le
juge d'instruction De Brabandere a fait savoir à l'adjudant
Goffinon que cela suffisait maintenant et qu'il fallait arrêter
l'enquête Mois-même je recevais une note dans laquelle on
me demandait poliment de remettre le dossier. J'étais indi-
gné et j'ai protesté, mais en vain. Même après une interven-
tion du premier substitut Van De Walle, le juge d'instruction
n'a pas voulu en démordre.
Robert Deffet et moi-même étions sur le point de prouver
qu'il y avait effectivement un trafic de drogue vers ta Suisse,
la Suède et quelques autres pays. Nous avions également été
envoyés en mission à Cologne et à Paris, mais on a pas voulu
en tenir compte : cette enquête devait être arrêtée à tout prix.
La BSR de Bruxelles et le commandant François me conseil-
laient de continuer l'enquête à l'insu du juge d'instruction
De Brabandere. Je l'ai fait, mais le juge d'instruction a fini
par l'apprendre et le dossier a été clos. J'ai pensé à quitter la
gendarmerie à ce moment-là.
Ce n'est que par après que j'ai appris que Boucard avait été
un membre de la bande de Jo Attia, le chef de la bande de
la "Traction Avant", très célèbre avant la deuxième guerre
mondiale. II avait de nombreux amis dans les services de ren-
seignements français et il était un collecteur de fonds pour le
SAC. Après le terrible meurtre d'Auriol, j'ai été convoqué à
la BSR.
J'apprenais à mon grand étonnement que le dossier
avait disparu. On me demandait également si je connaissais
les deux Français qui auraient séjourné dans notre pays peu
de temps avant !a boucherie d'Auriol, mais je ne les connais-
sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Jeu 5 Déc 2013 - 14:19


http://www.de-gaulle.info/p-chairoff.shtml

(...)

C'est durant les huit premiers mois de 1970 que se répartissent les tâches les plus importantes et qu'apparaissent des noms jusque-là peu connus : Gaston Brun, alias Christian Roger. alias Maurice Boucard, alias Roger, devient le principal responsable des réseaux financiers de Jacques Foccart.

Son champ d'activité : la carambouille. l'escroquerie, le trafic de devises, tout un mécanisme clandestin mis au point pour faire entrer des capitaux pleins les caisses noires du S.A.C., mais aussi du S.D.E.C.E. et de I'U.D.R.

La tâche de Gaston Brun est énorme car il s'agit non pas d'assurer la survie ou le fonctionnement au ralenti des réseaux, mais bien au contraire de permettre leur essor, en France, en Europe, sur le continent africain - domaine réservé de Jacques Foccart jusqu'au Canada, Indochine et Amérique du Sud. Gaston Brun devait récupérer de l'argent, beaucoup d'argent.

Pour alimenter les réseaux tous les coups sont bons. Il est entouré d'hommes spécialisés dans les secteurs financiers comme Charles Beranger, Jean-Noël Touani, Christian Pradel. Roger Cohen, Olivier Caen et Charles Orsini que nous retrouverons mêlés aux combinaisons les plus invraisemblables susceptibles de rapporter des sommes importantes et surtout des liquidités.

Tout cet argent est . blanchi grâce à un circuit financier devenu classique, Gaston Brun est aussi un ami intime de Roger Delouette et de Dominique Mariani...

L'ordinaire étant assure, et largement, le S.A.C. lance une "opération séduction" en direction des groupuscules d'extrême droite. But immédiat: constituer des groupes d'étudiants modérés mais musclés afin de faire barrage au développement du gauchisme universitaire.

(...)

_ _ _


"Procédés parachimiques", la firme de Boucard, était très probablement impliquée dans le trafic de drogue, en lien avec la "French Connection".





Godbille (page 9) :





Pourquoi De Brabandère a-t-il arrêté l'instruction ?


Charles Dortant. En relation avec le SAC. Lié à Marin Denis et Jean-Pierre Reich (fraude). Lié à Lucien Thomas. Editeur de « Paris-Las Vegas » d’une photo de Bultot nu dans une orgie (discrédit ? chantage ?).

Lucien Thomas. alias Bedos; collaborateur belge, enfui en Uruguay en ‘45; agent de la DEA; milieu de prostitution et lié aux frères Hidalgo Ciudad (poursuivis avec Bultot pour recel de bons de caisse); fraude avec Julien Vermeir


Concernant Charles Dortant, l'hypothèse avancée par Godbille d'une pression sur Jean Bultot en raison de ses (nombreuses) déclarations est intéressante. Le lien de ce dernier avec le SAC semble en tout cas établi.

Jean Bultot a notamment prétendu connaître les auteurs de l'attaque contre l'armurerie Dekaise et a renvoyé au rapport Bihay de la BSR de Wavre du 18 mars 1985 (instruction Bayens à Nivelles) :" ... série d'actions ayant pour objectif de déstabiliser les gouvernements de l'Europe de l'Ouest"

L'enquête de la BSR de Wavre tournait autour de Van Baelen, Pourtoy, Montgomery Kee (Nutribel International Industries - NII) ... trafic d'armes et vente d'avions.

A noter : en 1981, Van Baelen aurait été approché par un personnage se prétendant colonel en poste à l'OTAN à Bruxelles qui lui aurait demandé de négocier une livraison d'uranium avec la France ... via un contact proche de la cardiologue Nelly Azerad (médecin du prince J. de Broglie).

Ce possible trafic d'uranium en direction la Libye est-il lié à celui dont parle le livre de Antonella Beccaria sur Elio Ciolini (page 95 et suivantes) ?

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Ven 6 Déc 2013 - 9:15

Hage, Van Baelen, Azerad, de Broglie, ... > Liban, Lybie, ...
(et de Broglie > Opus Dei)
puis >> SAC, Al Ajjaz, ...
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Mer 26 Fév 2014 - 15:28

nouvelle du sac
http://vitrollesenprovencelyon.20minutes-blogs.fr/archive/2007/08/26/affaire-joseph-fontanet-ou-en-est-on.html
je viens de le relire, car au bout de 20 ans, la mémoire s'étoile.

or ,dans le livre de jean marie pontaud et jacques derogy,  rien , mais alors rien sur fontanet, ou simplement ceux-ci confirment qu' effectivement une bande de loubards en goguette auraient fait un carton par 'inadvertance ' sur fontanet........................ et ils ne disent pas que la personne qui a "avoué' s'est pendue dans sa cellule......3 mois après

pas un mot sur LE SAC,  pas un mot sur le juge MICHEL  à lyon, ni sur duval ou vidal membre eminent du SAC, pas un mot sur l'OAS,  et enfin, pas un mot sur l'intégrité de fontanet qui méprisait le SAC et qui voulait d'ailleurs le dissoudre. pas beaucoup non plus sur le casino d'annecy,  ainsi que le journal  j'informe' qui était censé concurrencer le monde et qui s"arrêta en 3 mois.

pas un mot sur le trésor de guerre en vue de la campagne présidentielle de chaban qu'il fallait financer.... argent que l'on n'a jamais retrouvé........


pas un mot non plus ou presque sur CHABAN-DELMAS, pas un mot sur l'attaque de la poste de Strasbourg faite par des barbouzes que le sac avait infiltrés, et recrutés.

bref, je me disais, as tu lu le même livre, ou la radio France-inter, qui je vous rappelle est d'état, donc sans complaisance avec les restes de l'UDR/UDF/DC/...... France inter était plus crédible!!!!!,?

=
bebroglie ,joseph fontanet,robert boulin ,...
=
on m as raconter une histoire sur un ministre ou un futur ministre quebecoi (annee80)
qui se serais fait assassiner  par des obscure service français?

quelqu un en connait il plus sur une telle histoire?
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Jeu 27 Fév 2014 - 23:19

Jean-Pierre Maïone-Libaude est un ancien combattant de l'Algérie française, ex-membre des commando Delta de l'OAS, et truand des années 1970.

Il fut l'indicateur de Lucien Aimé-Blanc, ancien numéro 2 de l'Antigang et des Stups, ex-patron de l'OCRB. « Maion » fut assassiné le 13 juin 1982 à Argent-sur-Sauldre, dans le Cher, au lendemain de sa sortie de prison. Son meurtre aurait probablement été commandité par l'un des frères Zemmour qui aurait voulu mettre un terme à leur rivalité.
Henri Curiel a été assassiné le 4 mai 1978, rue Rollin, à Paris. Comme Pierre Goldman, il aurait été la victime d'un commando associant Jean-Pierre Maïone-Libaude, selon l'ancien commissaire Lucien Aimé-Blanc.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Ma%C3%AFone-Libaude
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Jeu 27 Fév 2014 - 23:54

Je vais vous faire partager ma complicité avec Fernand Legros !!!
http://soufflezsurlesbraises.com/2011/03/31/fernand-legros-le-faussaire-qui-ne-vivais-pas-dans-la-fauxete/
...surtout qu’on était protégés par Robert K…., un fils de polack – mercenaire qui habitait en face de chez moi quand j’étais petit.

...Il était le gourou des jeunes voyous récupérés en prison, c’était son kiff.

...Que ce soit dans sa maison de Montmorency dans le Val d’Oise ou dans son appart avenue Henri Martin dans le 16, c’était un véritable repère de paumés, de mecs solides, de filles souvent perdues. La came circulait à donf,

...Un jour, il me demanda moyennant 1000 Francs de l’époque de l’emmener à Bruges avec sa Rolls. Je ne pouvais pas lui refuser ce voyage inoubliable avec deux michetonneuses

Après une halte à Bruxelles chez un pote à lui, nous reprîmes la route un peu fatigués vers un bled perdu dans le plat pays comme le disait si bien Brel. Il avait rdv avec un petit Monsieur par la taille, avec un chapeau et un grand cartable.

...le petit notaire belge se ressaisit jusqu’à l’endroit où il devait faire affaire avec Fernand. Je restais au volant et je vis les deux bonhommes parler devant une colline de terre :

...Une autre fois, je l’ai accompagné à Turin au marché aux voleurs pour acheter des cadres volés dans des châteaux avec toujours une idée derrière la tête
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Ven 28 Fév 2014 - 3:57

luanda a écrit:
Jean-Pierre Maïone-Libaude est un ancien combattant de l'Algérie française, ex-membre des commando Delta de l'OAS, et truand des années 1970.

Il fut l'indicateur de Lucien Aimé-Blanc, ancien numéro 2 de l'Antigang et des Stups, ex-patron de l'OCRB. « Maion » fut assassiné le 13 juin 1982 à Argent-sur-Sauldre, dans le Cher, au lendemain de sa sortie de prison. Son meurtre aurait probablement été commandité par l'un des frères Zemmour qui aurait voulu mettre un terme à leur rivalité.
Henri Curiel a été assassiné le 4 mai 1978, rue Rollin, à Paris. Comme Pierre Goldman, il aurait été la victime d'un commando associant Jean-Pierre Maïone-Libaude, selon l'ancien commissaire Lucien Aimé-Blanc.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Ma%C3%AFone-Libaude

A la même époque le clan Zemour va être décimé! Un lien possible avec le clan Khaida qui dirigeait le casino de Namur. Une réunion avec Joseph était prévue sur la cote d'azur pour se répartir les zones d'influence pour le contrôle des casinos. Elle n'a pas eu lieu...
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Ven 28 Fév 2014 - 23:59

le clan zemmour!
au fur et as mesure des lectures on les retrouvent plusieurs fois
dans des actes ,ou en contacte avec des "truands " politiques
comme dans le cas si dessus.
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Lun 3 Mar 2014 - 17:29

jean yve ollivier
interview lci
ex oas :participe a la liberation de mandela ,accord de brashaville
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Mer 5 Mar 2014 - 9:33


Visionnable sur le site de ARTE pendant quelques jours:

http://www.arte.tv/guide/fr/020317-000/le-juge-fayard-dit-le-sheriff?autoplay=1

mais aussi disponible sur internet ...

Sorti en 1977 (inspiré par des événements réels survenus en 1975), il avait été censuré, puis dé-censuré après la dissolution du SAC (1982).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Juge_Fayard_dit_Le_Sh%C3%A9riff

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Renaud

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Mer 29 Oct 2014 - 14:42


La mort du JUGE MICHEL ( BANDE ANNONCE )

http://vimeo.com/110032159

Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Mer 29 Oct 2014 - 22:09

A visionner...   avant ou après avoir vu le film "romancé" d'Olivier Marshall sur le "Gang des Lyonnais" et son leader Edmond Vidal.

Certes, il s'agit d'un "roman"...   mais tellement plus proche de la "vérité historique" que celle racontée par les serviles journaux d'époque !... Et encore !! Aujourd'hui comme hier les "Gitans" se foutaient éperdument d'une politique française qui les ignorait tout autant qu'en 1942 !...   Vidal n'a donc aucune raison objective de charger le SAC (alors que celui qui les avait entubés, lui et les siens, n'était qu'Augié, au passé plus que trouble !!).

Suivez attentivement la genèse de la "manipulation" des Gitans...   et essayez de transposer en pensant troupes du WNP, etc...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Mar 24 Fév 2015 - 10:35


Histoire du SAC
Par François Audigier





_ _ _


Voir :

http://tempsreel.nouvelobs.com/opinions/00032781.EDI0001/les-truands-au-service-du-pouvoir.html


_ _ _




_ _ _




_ _ _









Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Mar 24 Fév 2015 - 19:00

L'ETEC s'était également arrogé l'utilisation de l'imprimerie du Sac implantée à Huy... C'esst là que furent imprimés les "passeports diplomatiques" de l'ordre de Malte qu' Lascorz revendit très cher à des impétrants Belges, dont plusieurs légalement titrés, avec des colifichets tels que capes, épées etc... de... "Templiers".

Sa signature vaut ce qu'elle vaut (càd; pas beaucoup plus cher que l'individu) mais Patrice Chairoff avait été assez explicite sur le sujet dans son livre "B comme Barbouze"... bien documenté puisqu'il fut lui même l'un des voleurs des fameuses archives du SAC qu'il était sensé acheminer en Suisse via la Belgique.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Jeu 16 Avr 2015 - 16:26


Extrait d'une note du 17 décembre 1979 des renseignements généraux sur une réunion régionale du SAC tenue le 15 décembre 1979 à Vimy (Pas-de-Calais) :

(...)

Pour terminer, M. DEBIZET a reconnu que tous les militants du S.A.C. n'étaient pas gaullistes. L'essentiel est que tous se retrouvent avec ferveur dans un anti-communisme rigide.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Jeu 16 Avr 2015 - 22:05

Zétaient surtout capitalistes frénétiques et captateurs de biens fanatiques... quant à la légalité... "c'était eux"... comme les gaullistes "d'époque"... à quelques rares exceptions près; telles que Fontanet ou Boulin.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Ven 17 Avr 2015 - 9:39


Il est question de DEBIZET dans l'article suivant :

http://www.lenouveleconomiste.fr/a-la-une/dernieres-nouvelles-du-meurtre-dhenri-curiel-26819/

Un livre qui vient de sortir :

http://www.lamanufacturedelivres.com/le_site/Le_roman_vrai_dun_fasciste_francais.html

http://www.lexpress.fr/culture/livre/en-eaux-troubles-avec-un-adepte-du-bras-tendu-facho-connection_1668821.html





A écouter :

http://reunion.orange.fr/loisirs/videos-reunion/people/tranche-de-vie-s-avec-rene-resciniti-de-says-dit-nene-29/01/2009.html

L'occasion aussi de relire

http://www.8bitmode.com/rogerdog/lobster/lobster12.pdf

notamment





http://fr.wikipedia.org/wiki/Strom_Thurmond

(...)

« I wanna tell you, ladies and gentlemen, that there's not enough troops in the army to force the Southern people to break down segregation and admit the nigger race into our theaters, into our spring pools, into our homes, and into our churches. »

« Je voudrais vous dire, Mesdames et Messieurs, qu'il n'y a pas assez de soldats dans l'armée pour forcer le peuple du Sud à abolir la ségrégation et à admettre la race nègre dans nos théâtres, dans nos piscines, nos maisons et nos églises. »

Strom Thurmond (campagne présidentielle de 1948)

(...)


https://books.google.be/books?id=uCAPbSeruPEC&pg=PT446&dq=Strom+Thurmond,+mason&hl=fr&sa=X&ei=PsswVaLYIYHQOs36gZAL&ved=0CCYQ6AEwAQ#v=onepage&q=Strom%20Thurmond%2C%20mason&f=false

http://srjarchives.tripod.com/1998-08/CIAUG.HTM#Sen

http://scottishrite.org/

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Jeu 2 Juil 2015 - 12:47



A voir sur

https://www.youtube.com/watch?v=ACfniyom7sI

Le juge Renaud, un homme à abattre


http://teleobs.nouvelobs.com/la-selection-teleobs/20150624.OBS1444/ne-ratez-pas-le-juge-renaud-un-homme-a-abattre.html

Ne ratez pas : "Le juge Renaud, un homme à abattre"

Le fils du juge Renaud, abattu en juillet 1975, revient sur le meurtre de son père, jamais élucidé. Le film restitue à merveille l’atmosphère poisseuse du milieu des années 1970.





Qui se cache derrière l’exécution du juge François Renaud, dit « le Shérif », en juillet 1975, à Lyon ? Des caïds du milieu local décidés à punir ce magistrat atypique, terreur du grand banditisme lyonnais de l’époque ? Ou des barbouzes du SAC, la milice gaulliste inquiète de le voir révéler les dessous du financement du parti alors au pouvoir avec l’argent des braquages ?

Quarante ans plus tard, l’énigme reste entière. L’enquête judiciaire, ouvertement bâclée, ouvre la voie aux hypothèses les plus folles. Le film se met dans les pas du fils cadet du magistrat, bien décidé à faire sa propre contre-enquête pour étayer la piste politique. Le parti pris est judicieux, même si la démonstration reste inaboutie. Le film restitue néanmoins à merveille l’atmosphère poisseuse du milieu des années 1970 et les compromissions politico-mafieuses de ces flics que l’on dit aujourd’hui « à l’ancienne ».

_ _ _


http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2015/07/01/les-mysteres-de-l-assassinat-du-juge-renaud_4665892_1655027.html

Les mystères de l’assassinat du juge Renaud

LE MONDE | 01.07.2015 à 11h39 • Mis à jour le 01.07.2015 à 12h16 | Par Daniel Psenny

Quarante après les faits, le fils du magistrat est retourné voir les différents acteurs d’une affaire dans laquelle la République ne sort pas grandie (mercredi 1er juillet sur France 3).

Il y a quarante ans, dans la nuit du 2 au 3 juillet 1975, le juge François Renaud était abattu de plusieurs balles en bas de son domicile, à Lyon, par trois hommes cagoulés qui réussirent à prendre la fuite. L’annonce de sa mort fut un choc. C’était la première fois, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, qu’un juge était assassiné en France. Nommé premier juge d’instruction du palais de justice de Lyon en 1972, après avoir fait ses classes en Afrique, François Renaud était surnommé « le shérif » en raison de ses méthodes peu orthodoxes et plutôt musclées pour mener les instructions. Dandy et homme à femmes, il était aussi un des fondateurs du syndicat de la magistrature créé dans le sillage de Mai 68.

Lyon : « Chicago-sur-Rhône »

Au début des années 1970, le juge Renaud était une figure emblématique de la magistrature française pour sa lutte sans merci contre la pègre lyonnaise qui, à cette époque, avait quasiment pignon sur rue dans la capitale des Gaules rebaptisée « Chicago-sur-Rhône ».

Dans ses dossiers, la grande criminalité faisait bon ménage avec la politique. Le juge Renaud y croisait des notables qui ne cachaient pas leur appartenance au Service d’action civique (SAC), la milice barbouzarde de l’UDR, le parti gaulliste, réactivé avec les événements de mai 1968.

En enquêtant sur le « gang des Lyonnais », un groupe de braqueurs chevronnés, le juge Renaud découvrit qu’une partie du fabuleux butin de 12 millions de francs (1,8 million d’euros) dérobé lors du braquage de l’hôtel des Postes de Strasbourg, en 1971, avait fini dans les caisses de l’UDR. Il n’avait pas de preuves, mais il les cherchait. Ce qui ne plaisait pas à tout le monde… Plusieurs années après, Edmond Vidal, le chef du « gang des Lyonnais » mis en prison par le juge Renaud, confirma publiquement à la télévision qu’une partie de l’argent avait bien été versée à un parti politique.

Une enquête bâclée

La veille de son assassinat, le juge Renaud avait confié à son fils Francis, alors âgé de 20 ans, qu’il était sur une grosse affaire et qu’il risquait, peut-être, sa vie. Il n’en a pas su plus. Après la mort de son père, Francis Renaud n’a pu que constater, impuissant, que l’enquête était bâclée : lâchage par les politiques, dysfonctionnement dans la police, dénigrement de son père et mort de l’assassin présumé abattu par la police. De plus, le dossier sur la mort du juge passa de main en main pour mieux s’enliser. Il sera suivi par six juges d’instruction dont le dernier, Georges Fenech (élu depuis député UMP du Rhône en 2002), signera une ordonnance de non-lieu en 1992. La prescription de l’affaire sera prononcée en 2004 sans que l’identité des commanditaires ait pu être établie.

Quarante ans après, Francis Renaud, auteur de Justice pour le juge Renaud (Editions du Rocher, 2011), a repris l’enquête avec le journaliste Patrice du Tertre et livre ce documentaire en forme de journal de bord dont on connaît la fin. De retour à Lyon, il y rencontre de nombreux protagonistes qui se sont occupés de l’affaire. Magistrats, policiers, journalistes ainsi que la greffière du juge à l’époque, tous pointent les incohérences de l’instruction et le malaise lorsque l’on tente de rouvrir ce dossier. Structurée par de nombreuses archives accablantes pour les politiques de l’époque, cette enquête sur l’assassinat du juge Renaud montre que cette affaire reste une tache noire dans l’histoire de la République.

Le juge Renaud, un homme à abattre, de Patrice du Tertre et Francis Renaud (Fr., 2013, 55 min). Mercredi 1er juillet sur France 3.

Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Ven 14 Aoû 2015 - 18:17

http://www.dreuz.info/2015/08/14/sous-quel-nouveau-sigle-le-sac-est-il-au-service-du-gouvernement/

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Ven 30 Oct 2015 - 12:26

pour info

René Lucet (... - 4 mars 1982, Saint-Barnabé) est un agent de direction de la Sécurité sociale français.

René Lucet est retrouvé mort le 4 mars 1982 ; officiellement, Lucet s'est suicidé en se tirant deux balles dans la tête.

Il y avait eu imbrication de deux réseaux. Le premier était basé à Marseille, fondé par Dominique (Nick) Venturi, un ancien truand rescapé de la guerre

Le second, niçois, était dirigé par l'inspecteur des impôts de cette ville, Julien Zemour, cousin des truands du même nom, et bénéficiait nécessairement de la complicité des directeurs des hôpitaux victimes de cette fraude.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Lucet
--
une pensée pour m robert boulin et les quatre dossiers "disparu"
.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Ven 30 Oct 2015 - 16:42

Sur l'assassinat de René Lucet; "850 jours pour abattre René Lucet", de Jean Montaldo. (ou; "Les secrets d'une exécution politique") Albin Michel. 1982.

Quand à Nick Venturi, il fut avec son frère Jean l'un des piliers de la French Connection...   filière canadienne...   là où Jean était l'importateur officiel de Ricard...   avec, donc (forcément...   mais il affirma toujours "ne pas le connaître") Charles Pasqua comme supérieur hiérarchique immédiat puisque ce dernier occupait le poste juteux de directeur des exportations pour la même maison.

Détail intéressant à noter...   lorsque le nom des frères était cité (si si, c'est arrivé !) dans la presse, leur nom était quasi systématiquement mal orthographié...   Il faut dire que Gaston Defferre  et Nick se "protégeaient" mutuellement...   Le second comme gorille porte-flingue du premier, l'autre comme "monsieur bons offices" lors des marchés publiques truqués profitant aux sociétés de son homme lige.

Mais attention ! En politique on n'est pas sectaires ! Les sociétés de Nick fournissaient aussi bien la droite que la gauche en fausses factures...   toujours au bénéfice d'attributions scélérates de "marchés publiques".

A lire en tenant compte, bien évidemment, du marquage fort appuyé à droite connu à Montaldo. Intéressant quand même dans la mesure où Montaldo n'épargne ps les tenants du pouvoir d'alors.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Service d'action civique (SAC)   Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Service d'action civique (SAC)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» URGENT DEMAIN - L'application des droits communautaires
» Service Civique
» Le Service Civique ...
» service civique
» service civique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: