les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Castris, Marcel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Ven 4 Jan 2008 - 18:14

welkominn a écrit:
Donc pas trop baht ce métier...
Poussé par l'idéologie et l'inexpérience de sa propre jeunesse, par des considérations psychologiques particulières liées aux gênes sans doute, on est loin de choisir sa destinée.
Du reste, on ne choisit jamais! On fait partie du mouvement de la vie mais on a la prétention de choisir.
Le résultat, il faut simplement l'assumer en connaissance de cause.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Ven 4 Jan 2008 - 18:17

B.R. a écrit:
Poussé par l'idéologie et l'inexpérience de sa propre jeunesse, par des considérations psychologiques particulières liées aux gênes sans doute, on est loin de choisir sa destinée.
Du reste, on ne choisit jamais! On fait partie du mouvement de la vie mais on a la prétention de choisir. Le résultat, il faut simplement l'assumer en connaissance de cause.
Le genre de truc qui ramène au « père »
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Ven 4 Jan 2008 - 21:26

B.R. a écrit:
welkominn a écrit:
Donc pas trop baht ce métier...
Poussé par l'idéologie et l'inexpérience de sa propre jeunesse, par des considérations psychologiques particulières liées aux gênes sans doute, on est loin de choisir sa destinée.
Du reste, on ne choisit jamais! On fait partie du mouvement de la vie mais on a la prétention de choisir.
Le résultat, il faut simplement l'assumer en connaissance de cause.

Bigre, j'ai toujours pensé qu'un fil 'philosophique' sur ce site (et celui du voisin) ne serait pas perdu. Car finalement, humainement tout se terminera pour tous tragiquement. Au fil du temps, chez la plupart les idioties s'estompent au profit d'une certaine 'intelligence' de la vie. BR a l'air d'avoir bonifié au fil du temps. C'est tout le bien que je lui souhaite. Sans flagornerie. Et j'espère toujours qu'il n'a vraiment rien à voir dans ces foutues TBW.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Lun 7 Jan 2008 - 13:20

Castris ne connaissait-il pas aussi un certain Hage Maroun?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Lun 7 Jan 2008 - 15:24

michel a écrit:
Castris ne connaissait-il pas aussi un certain Hage Maroun?
En quoi serait-ce étonnant? Voilà deux types qui jouent avec les mêmes jouets et dans la même cour de récréation! La came!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 24 Sep 2008 - 9:33

Au sujet de Castris :

DROGUE ARMES ET CHEQUES VOLES : EXTRADITION DE DEUX "VIEUX" TRAFIQUANTS (HEJLI ET SHIBER)

HAQUIN,RENE

Mardi 9 avril 1991

Drogue, armes et chèques volés

Extradition de deux

«vieux» trafiquants

Le parquet de Bruxelles a annoncé l'extradition de France vers la Belgique de deux «vieux» trafiquants de drogue, condamnés en correctionnelle à vingt ans de prison le 12 mars 1986, considérés comme les «cerveaux» d'une filière internationale entre le Liban, la Belgique, la France et la Suisse, via Amsterdam. Il s'agit d'Elias Shiber, originaire d'Amman, et de Hassan Hejli, tous deux arrêtés début avril en France.

Leur filière fut découverte en janvier 1984 au départ d'une saisie de deux kilos d'héroïne dissimulés dans les portières d'une voiture occupée par deux jeunes femmes, au poste frontière de Maubeuge. Leur véhicule, loué à Bruxelles par Marcel Castris (lié à la redoutable bande de Farcy, qui sévissait dans les années 70) servait à «passer» la drogue.

Elias Shiber était le chimiste qui ramenait l'héroïne de Beyrouth à Amsterdam où il la vendait 1.000 F le gramme cash, ou 1.800 F en troc contre des armes (il racheta ainsi des pistolets volés à la police de Dilbeek) ou des chèques (volés au quartier Nord à Bruxelles). Elias vient de purger deux ans de prison en Italie.

Hassan Hejli, un ancien lieutenant de Bruno Farcy (dont un acolyte, Joseph Vienne, fut extradé du Pakistan en 1981 à l'époque de l'attentat contre le major de gendarmerie Vernaillen) avait aussi partagé en juillet 1979 la cellule de François Besse, le «bandit d'honneur» dont la cavale valut à l'époque bien des ennuis mais aussi l'acquittement à Me Michel Graindorge. On le voit, l'extradition de ces «chevaux de retour» touche à de gros mais vieux dossiers dont aujourd'hui les prolongements intéressent sans doute encore les spécialistes de la lutte contre les trafics internationaux.

R. H

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 24 Sep 2008 - 9:34

Justice Sept ans pour un vaste trafic de stups Un trafiquant apatride condamné à Bruxelles

BORLOO,JEAN-PIERRE

Mercredi 26 juin 2002

Justice Sept ans pour un vaste trafic de stups

Un trafiquant apatride condamné à Bruxelles

JEAN-PIERRE BORLOO

La Belgique : lieu de passage de cocaïne en provenance de Colombie dans le cadre d'un vaste trafic. Mardi, Marcel Castris, un des maillons de la chaîne, s'est fait condamner par la 50e chambre correctionnelle de Bruxelles. Sept ans de prison pour avoir servi de chauffeur et d'homme à tout faire à une association de trafiquants. D'autres membres du groupe avaient déjà été condamnés en France et en Belgique à des peines allant de 4 à 7 ans.

Les faits visés par cette affaire se sont déroulés dans les années 1992-94. Les autorités policières françaises et belges ont intercepté un passeur, à Paris, qui revenait avec cinq kilos de cocaïne. Deux personnes venues de Bruxelles l'attendaient en vue de transiter par la Belgique avant d'aller aux Pays-Bas.

Un certain Fernando, qui a mystérieusement disparu depuis lors en Colombie, semblait être l'organisateur de ce trafic. Un moment, il est passé en Belgique pour s'inquiéter de la disparition d'une somme de 100.000 dollars. C'est dire l'ampleur des affaires.

Le prévenu, qui est un apatride, était notamment poursuivi pour une séquestration à Amsterdam. Il en a été acquitté au bénéfice du doute. Par contre, le tribunal estime que Marcel Castris a bien participé aux activités des trafiquants, mais en nuançant son rôle. Il n'est plus question d'organisateur du trafic, mais bien d'homme à tout faire.

Si la peine de sept ans de prison peut dès lors sembler élevée, c'est parce que le prévenu avait déjà été condamné à 12 ans de prison par la cour d'appel de Bruxelles en 1986 pour des faits semblables. Dès sa sortie de prison en 1993, il s'est installé chez Fernando et il a repris ses activités. Marcel Castris avait aussi été condamné en Italie, en 1996, quand il s'était fait arrêter à Turin avec un kilo de cocaïne.

Le juge a parlé d'une peine exemplaire en vue de le dissuader définitivement.

Mardi, il a fait l'objet d'une arrestation immédiate. Il est reparti entre deux gendarmes. Il devra maintenant purger le solde de la précédente peine non presté puis cette nouvelle peine-ci. Ensuite, il pourrait être expulsé. Mais vers où ? L'homme est apatride et vu son palmarès, peu de pays seraient prêts à l'accueillir à bras ouverts.·

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 24 Sep 2008 - 9:36

Dealer international en prison

(26/06/2002)
Castris a pris 7 ans pour trafic de cocaïne depuis la Colombie

BRUXELLES Hier, la 43e chambre correctionnelle de Bruxelles a prononcé le jugement de Marcel Castris, un gros poisson dans le trafic international de drogue.

Pour rappel, le prévenu a déjà été condamné à douze ans de prison en 1986. Et avant même d'être libéré, Castris était déjà en contact avec ses anciens collègues de travail. Lieutenant du tout aussi célèbre qu'insaisissable Fernando Correa, Marcel Castris est intercepté une seconde fois en 1995, à Turin, avec un kilo et demi sous le bras.

Mais selon les témoignages, l'accusé n'est pas qu'un petit passeur. Au contraire, Alfonso Serino a déclaré en 1994 que Castris prospectait la Hollande. Le plan mis en place visait à transfuser de la drogue en provenance de la Colombie pour toute l'Europe. D'autres témoins soulèveront également qu'il recrutait des passeurs. Enfin, il est également venu donner 300 dollars à Patricia Dumont pour couvrir les frais de son séjour à destination de la... Colombie.

Le juge a donc estimé que les faits étaient établis. Selon lui, ils sont suffisamment graves pour requérir une seule peine, la plus forte.

Marcel Castris n'ignore pas les ravages que provoque la consommation de cocaïne. Il est sans scrupule en ce qui concerne la sécurité et la santé publiques. Enfin, le passé du prévenu est très lourd. Il a déjà écopé d'une peine de 12 ans de prison.

La peine se traduit donc par un enfermement de sept ans avec arrestation immédiate. En effet, il y a des raisons de craindre que Castris tente se soustraire à sa peine. Il n'a pas de domicile en Belgique. Et on peut donc penser qu'il va rejoindre des connaissances au Pays-Bas - comme il l'a fait lors de sa précédente libération. L'accusé a donc été emmené vers la prison.



Ph. Bt.

© La Dernière Heure 2002

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Lun 18 Oct 2010 - 21:51

michel a écrit:
Pas mal d'informations sur Castris dans le livre de Van esbroeck : Lettre ouverte aux tueurs du Brabant wallon


Je remonte cette page car si propos de Van Esbroek exacts, c'est assez éclairant pour la piste vers la Hollande. Tout se trouve en synthèse sur le forum. Les trafics armes contre drogues via les phalanges libanaises. Cela relie Dekaise (1ere vague) à Angelou (drogues) et des personnes comme Rossignol (armes) qui mène à Jacques VanCamp et à la villa Mathot (moeurs). De plus lisez Castris contrôle le trafic Heroine-cocaïne et hasch. Le petit avion qui se pose en catastrophe en 83 à Wevelgem (ex tennisman) où devait-il aller comme destination finale? Et il venait de Limoges (drogue afrique du Nord). Plus lien avec Farcy et le BND...
Retournez sur le début du fil et lisez la page suivante encore plus éclairante !!!
Et il y a encore pas mal de liens qui ne me viennent pas à l'esprit de suite mais...si tout le monde s'y met.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Lun 18 Oct 2010 - 23:06

[quote="michel"]Au sujet de Castris :

[b]DROGUE ARMES ET CHEQUES VOLES : EXTRADITION DE DEUX "VIEUX" TRAFIQUANTS (HEJLI ET SHIBER)

HAQUIN,RENE

Mardi 9 avril 1991

Drogue, armes et chèques volés

Extradition de deux

«vieux» trafiquants

Le parquet de Bruxelles a annoncé l'extradition de France vers la Belgique de deux «vieux» trafiquants de drogue, condamnés en correctionnelle à vingt ans de prison le 12 mars 1986, considérés comme les «cerveaux» d'une filière internationale entre le Liban, la Belgique, la France et la Suisse, via Amsterdam. Il s'agit d'Elias Shiber, originaire d'Amman, et de Hassan Hejli, tous deux arrêtés début avril en France.

Leur filière fut découverte en janvier 1984 au départ d'une saisie de deux kilos d'héroïne dissimulés dans les portières d'une voiture occupée par deux jeunes femmes, au poste frontière de Maubeuge. Leur véhicule, loué à Bruxelles par Marcel Castris (lié à la redoutable bande de Farcy, qui sévissait dans les années 70) servait à «passer» la drogue.

[color=blue]les 2 femmes en question étaient des proches de Castris, un article de presse du Soir se rapportant à cette arrestation se trouve sur le forum. Il s'agit notamment de D.L

Elias Shiber était le chimiste qui ramenait l'héroïne de Beyrouth à Amsterdam où il la vendait 1.000 F le gramme cash, ou 1.800 F en troc contre des armes (il racheta ainsi des pistolets volés à la police de Dilbeek) ou des chèques (volés au quartier Nord à Bruxelles). Elias vient de purger deux ans de prison en Italie.

Hassan Hejli, un ancien lieutenant de Bruno Farcy (dont un acolyte, Joseph Vienne, fut extradé du Pakistan en 1981 à l'époque de l'attentat contre le major de gendarmerie Vernaillen) avait aussi partagé en juillet 1979 la cellule de François Besse, le «bandit d'honneur» dont la cavale valut à l'époque bien des ennuis mais aussi l'acquittement à Me Michel Graindorge. On le voit, l'extradition de ces «chevaux de retour» touche à de gros mais vieux dossiers dont aujourd'hui les prolongements intéressent sans doute encore les spécialistes de la lutte contre les trafics internationaux.

R. H
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Lun 18 Oct 2010 - 23:15

michel a écrit:

Cette page doit être lue et relue. Si c'est pas du flan c'est très interpellant. Et je me dis que Léon Finné plus que de 'Coup d'Etat' devait savoir bien d'autres choses sur ceux qui avaient touché des commissions au sein de la gendarmerie et aux alentours. Les opérations 'flash' manquées, la manière dont le BND s'est refait financièrement. Les parts qui sont 'tombées' parfois du camion comme on dit...
Voilà un beau mobile encore pour faire taire définitivement un 'intermédiaire' qui savait nécessairement qui donnait d'un coté et qui recevait de l'autre...
Simple hypothèse encore mais qui ouvre d'autres perspectives...
Qui étaient les gendarmes de la section 'drogue' qui auraient pu se faire une belle rente de situation?
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mar 19 Oct 2010 - 9:27

Les bars de Farcy à Lille "au Sud des Pays Bas" > "Lille" à coté d'Anvers en non Lille en France?

Est-ce que qqu'un à un lien pour le pdf du livre de van esbroeck ("Lettre ouverte ...")? J'aimerai lire la page 46 qui parle d'"un grec". Un lien vers Angelou je suppose? merci

Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: LVE 46   Mar 19 Oct 2010 - 9:59

Revenir en haut Aller en bas
Luc



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mar 19 Oct 2010 - 10:49

Trois grands boss de la drogue à Bruxelles.. un italien, un grec et un belge...
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mar 19 Oct 2010 - 11:19

merci claude. un grand boss de la drogue à Bxl grec... Connait-on le nom? Rapport avec Angelou? Rapport avec les taximen grecs gravitant autour de Wachtelaer?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mar 9 Nov 2010 - 22:31

Bon Bill ,Claude ,Dim

J'y suis venu aussi mais par un article de presse :
date de l'arrestation de Farcy autour du 19 janvier 1984


http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/gallery/articles-de-presse/Castris-c-pic_173.htm

donc bande en dés-organisation :

vue tout les connections ds la premières vague avec les environs de C. cela pourrait expliquéq la pause en 1984 mais pas la reprise en 1985.


regarde aussi l'article du vol d'armes ala FN
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 10 Nov 2010 - 12:08

Un jour j'ai regardé une documentaire dans laquelle on faisait un tableau de maitre en peinture a huile: un bateau à trois mats genre mercator en plein tempête , tangant.

Chaque couche mis sur la Tôle donnait rien en soi- même et devait secher quelques temps
avant d'y mettre une nouvelle couche de peinture

en travaillant couche après couche le maitre peintre savait par experience où il allait mais chaque couche était incomprehensible en soi-même.
Pourtant après une dixaine de couches on arrivait a un tableau superbe et fini.


Et là nous sommes comme Godbille a si bien dit devant un problème à multiples couches.
Si on veut commencer a distinguer le bateau il faut qu'on connait l'existance de chaque couche , leur position dans la suite des choses et leur interaction après sèchage.


Sur le fond de la tôle:

1.:il faut un apprêt : il faut connaitre la situation geopolitique dans le monde, les guerres et les terrorisme et luttes d'independances et position ds la guerre froide

donc guerre Iran- IRAK, liban -Beiroet, attaques sur les troupes françaises+ Americaines, le boeing Sud coreen abatu, Jaruzelski,IRA,ETA,BOLOGNA, Sandinistes , malouines, SS20

2.: faut connaitre la situation poitiques ds chaque pays europeen en plus d'une grande connaissance des pays voisins

3.:Il faut connaitre tout les scandales les dix ans avant les années 80 ds tout ces pays

4.:Il faut mettre cette periode economique en perpective avec les effets d'un dollar fort , les ajustements du au crises de petrole , carburant cher, crise et devalution en Belgique

5.: Les démonstrations massives contre les missiles , + la reaction de la droite.

6.:et les dérives dans les services policières et de la gendarmeries pendant les affaires François

Après tout ces couches sechées il faut voir que des affaires juteux étaient possibles et des affairistes qui ont toujours existés ont construit des circuits en constante adaptation au moment.

par exemple je pense:

F.N en crise 2000 emplois menacés : pas possible

Embargo sur les differents pays cités: pas possible donc Feu vert pour contourner
tout ces règles officielles , end -user , quid à recevoir de la drogue en payement.
On va s'arranger

Tout le monde y trouve son bien :
les politiques et les proprietaires car l'usine tournent et les retrocommissions arrivent , les dividentes sont bons.

les parties en guerre ; on paye les jouets en produits bio

le maffia :des circuits sont alimentés et tous sont impliques par les envelloppes

quelques recalcitrants: pas de problèmes :promotions contre leur gré


Tout cela pour indiquer que Castris et Farcy étaient des petites têtes de noeud dans un immens système qu'ils n'avaient pas inventé ni construit par eux même mais qui fait partie d'un système qui existe depuis la nuit des temps en constante changement:

Big business.

Ils jouaint leurs rôles en belgique comme plaque tournante et avaient des connections de liban jusqu'en hollande; de maroc jusqu'en Allemagne etc mais ils en étaient pas les patrons.
Au maximum les sergents ?

Mais dans tout ces affaires des TBW du premier vague ils reviennent et ils sont une couche dans la peinture totale qu'il faut mettre et connaitre.

Castris est en tôle en janvier 1984 et la bande desorganisé.

les TBW se sont arretés un temps en 1984


J'ai la conviction que des gens ds leurs entourage ont eu contact avec certains acteurs des TBW.

Donc une récapitulation de la construction de la bande est nécessaire pour y voir un peu de lumière

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 10 Nov 2010 - 12:39

Si on arrive a dechiffrer le tableau de la .... ici qq parts


Chef Brux:

Castr. > lien avec bande Horman. ,Hottar. Joel.Neme. Chant. etc ....+15

(Spleeti?)

Ala. Mous..
Patr. Mois..

Lhoi. Domi... ami de Mari. Den. (Fr.Con.); Freres Cinell.,Pinocchio ????????
Michi... Tan...
Hacrid....?

Duczy.?
Bertel.?
Nicol.

Neiss. A.
Neiss.J.
Rena. Y.

Van Obbe. V.

Schietteka.

Gigo. > lien avec bande de Van Bin et Louv. + 15

et j'oublie encore beaucoup car nulle part destaercke et co qui ont été vu et controlé pas loin du tumuli

qqpart lu mais pas retrouvée que Castri avait un maison la- bas ds les environs
?????,
Revenir en haut Aller en bas
VicarInAspic



Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 10 Nov 2010 - 16:56

billbalantines a écrit:
michel a écrit:

Cette page doit être lue et relue. Si c'est pas du flan c'est très interpellant. Et je me dis que Léon Finné plus que de 'Coup d'Etat' devait savoir bien d'autres choses sur ceux qui avaient touché des commissions au sein de la gendarmerie et aux alentours. Les opérations 'flash' manquées, la manière dont le BND s'est refait financièrement. Les parts qui sont 'tombées' parfois du camion comme on dit...
Voilà un beau mobile encore pour faire taire définitivement un 'intermédiaire' qui savait nécessairement qui donnait d'un coté et qui recevait de l'autre...
Simple hypothèse encore mais qui ouvre d'autres perspectives...
Qui étaient les gendarmes de la section 'drogue' qui auraient pu se faire une belle rente de situation?

Oui...eh...dommage que l'auteur semble avoir mélangé le BND (Belge) et le BND (Bundes Nachrichten Dienst) allemand. Quand je lis ça, je me méfie de suite du sérieux de l'auteur. Alors...passez le sel, je dirais.
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 10 Nov 2010 - 17:32

VIA,
Ou voyez-vous ue l'auteur mélange?
Le BND est l'affaire François.
Revenir en haut Aller en bas
VicarInAspic



Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 10 Nov 2010 - 17:46

milieu de la page: '..étaient donc protégés par les polices allemandes et américaines...' se référant, je suppose, aux DEA et BND, bien que 'belges' = pluriel.??
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 10 Nov 2010 - 17:53

En effet, une lecture peut-être lue de manière subjective, je comprennais quant à moi le "BND= gendarmerie belge".
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Mer 10 Nov 2010 - 17:56

encore qq chose que je ne savais pas !

Citation :
The French Connection
Er is een taxichauffeur vermoord
Drie jaar na de moord op de Griekse taxichauffeur Constantin Angelou kwamen de onderzoekers te weten dat Angelou te maken had met het ritselende milieu van handelaars in tweedehandswagens rond het Brusselse Zuidstation dat bevolkt werd door Grieken en Libanezen. Met zijn halfbroer Stellakis Panagyotis ging hij in 1981 aan de slag in de handel in tweedehandsauto's. Op de visitekaartjes die ze uitdeelde stond, Belcar, Liverpoolstraat 54. Op 5 juni 1981 vroeg Constatin Angelou in eigen naam een handelaarsplaat aan en, vreemd genoeg, kreeg hij die ook, alhoewel er officieel nooit een firma met de naam Belcar gevestigd is geweest aan de Liverpoolstraat 54. Het was een publiek geheim dat je toen bij de diensten van het ministerie van Verkeer eender wat gedaan kreeg als je geld op tafel legde.

Eind 1981 leek Angelou genoeg te hebben van de tweedehandsauto's. Hij begon opnieuw te werken als taxichauffeur. Maar hij was duidelijk niet helemaal weg uit het milieu van de handelaars in occasies. Een jaar later probeerde hij opnieuw een poot aan de grond te krijgen en kreeg hij contact met een aantal Libanezen uit het automilieu. Ver is hij daarmee niet geraakt. Op 9 januari 1983 was hij dood. Nu was er in die periode in Brussel, en zelfs in heel België, maar een officiële firma die Belcar heette, en die hield zich inderdaad met auto's bezig. De PVBA Belcar had haar zetel in de Fabriekstraat 18 in Brussel en haar officiële garage aan de Ninoofsesteenweg 644 in Anderlecht. En wat vindt men in het handelsregister van Brussel in verband met die PVBA Belcar? Dat een paar maanden voor Angelou begin april 1981 met naamkaartjes van Belcar liep te leuren, Gérald Lafaurie en zijn broer Jean-Luc het bedrijf hadden overgenomen.

Toeval? Dan toch een interessant toeval, en in elk geval een toeval dat nooit werd onderzocht door de Bende-onderzoekers. Want Gérald Lafaurie was eind jaren zeventig een heel belangrijk man in het Europese criminele milieu. 'Lafaurie is een Fransman uit Lyon', zeggen politiemensen die gewerkt hebben in de gerechtelijke onderzoeken naar de bezigheden van de ex-rijkswachters Madani Bouhouche en Robert Beijer. In Brussel zat hij in het Franse milieu dat mee de onderwereld controleerde. Hij werkte met Albert 'Bruno' Farcy, nog een Fransman met serieuze internationale contacten, en diens zetbaas Marcel Castris, een statenloze die vanuit Frankrijk naar België was afgezakt. Farcy hield zich met eender wat bezig, diefstal, heling, prostitutie, ...

Hij en zijn Franse handlangers controleerden een pak als sauna's vermomde bordelen aan de Belgisch-Nederlandse grens, in Duitsland en in Frankrijk. Maar het grote geld verdiende Farcy met wapendiefstallen, wapenhandel en de internationale handel in hasj en heroïne. Hij werd in rijkswachtrapporten zelfs omschreven als de 'koning van de drugshandel'. Zijn kompanen Castris en Lafaurie waren al even hard in de weer met wapens en drugs. Castris controleerde de drugsafzet in het Brusselse, en de toen in Schilde, Knokke en het Nederlandse Yzendijke wonende Gérald Lafaurie importeerde hasj en heroïne en verdeelde drugs over België, Frankijk en Nederland.
Revenir en haut Aller en bas
B.G.



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 10/06/2010

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Jeu 9 Déc 2010 - 9:44

K a écrit:
date de l'arrestation de Farcy autour du 19 janvier 1984




Ceci m'intéresse au plus haut point...

Farcy arrêté????

Je vous en supplie, éclairez ma lanterne: je cherche des articles de presse, documents, photos,... mais rien.

Farcy arrêté en 84??? Jusque quand?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Jeu 9 Déc 2010 - 19:49

pour le moment je ne suis qu'au mois d'avril 1984

je pense que la bande de castris est après passé au tribunal et a eu de peines de....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Castris, Marcel   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Castris, Marcel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Marcel Pape et martyr et commentaire du jour "Suis moi"
» Vidéo; de Mgr Marcel Lefebvre Évêque Catholique.
» Les petits enfants décédés sans avoir reçu le baptême (de Jesus à Marcel Van)
» Saint Marcel Pape et Martyr, commentaire du jour "Voici l'agneau de Dieu qui enlève le péché du monde"
» Marcel Dadi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: