les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Al Ajjaz, Faes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Lun 23 Nov 2015 - 20:19


De bende van Nijvel: verraad. manipulatie. geheime diensten
Par Guy Bouten





_ _ _




Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Lun 23 Nov 2015 - 20:47

Si Bouten aurait lu ce que Devroom avait ecrit ds son bouqin il aurait fait un erreur en moins avec vlass
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Mar 24 Nov 2015 - 7:06

puis les visites de X a laffineur merite plus surtout que laf ne bouge pas avant la deuxieme visite

puis schlic ne le convoque pas immediatement X .Il interroge d'abord D puis Laf et l'après midi le pio


et un agent mentionne aussi que la femme de xyz est partie en afrique du sud et in- joinable

finalement Schlic ne auditionne pas X vraiment sur la raison de sa deuxième visite(mort du garçon a overijse ) mais plustot globalement  . (fin octobre 1985)

A-t-il  plus envie du dossier Latinus et a-t-il marre du dossier TBW?

le pv me semble pro forma , pas digne d'un J.I.

ou est ce que X ne veut plus parler de son indignation vu sa longue attente et le pourqoui il était poussé par sa femme d'aller voir Laff .

pas de questions sur Laff non plus. pourqoui lui? ancien aumonnier de la gendarmerie ?


puis la fin ? , pas de reflection sur le moment des trois appels à la femme de laffpendant son deuxième audition par les enqueteurs de lacroix à la maison en fevrier 1988

l'appel qui est possiblement le jour de la liberation de Quitt. après que Bou a donné l'endroit de VILVORDE et que les armes ont été recuperés mais aussi Be re -apparu après ses vacances en espagne


si on trouve cela  avec plus de certitude on comprendre déjà un cm en plus.


tis niet simpel de decortiquer le dossier latinus de 750 pag sur wicki

mais maintenant que on a un specialiste cela va avancer...par deux lignes.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Mar 24 Nov 2015 - 10:52



Il ne faut en tout cas pas sous-estimer l'importance d'une "bombe islamique" à cette époque :

http://www.larouchepub.com/eiw/public/1979/eirv06n01-19790110/index.html





Rappelons qu'en 1984-1985, des dizaines d'ingénieurs pakistanais sont venus pour un stage de longue durée dans les entreprises belges liées au nucléaire (Tractionel, etc). Vu les liens entre le "petit monde nucléaire belge" et les USA, cela devait être approuvé par Washington.

Le Pakistan avait certainement le soutien de l'Arabie saoudite.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Abdul_Qadeer_Khan

(...)  Il est possible que l'espionnage industriel aux Pays-Bas ne soit qu'un mensonge inventé par Dr Khan. En effet, un stagiaire étranger dans un pays de l'OTAN ne peut que très difficilement s'emparer de documents aussi sensibles. Il est possible que les États-Unis l'ai laissé faire afin de soutenir le Pakistan face à l'Inde sans pour autant en porter la responsabilité.  (...)

Le docteur Khan engage ensuite des transactions avec au moins cinq États : l'Irak, l'Iran, la Syrie, la Corée du Nord et la Libye, ce qui déclenche la fureur des américains. À partir de Dubaï, il dirige ses opérations. Le réseau Khan, selon un rapport de juin 2008 de l'ancien inspecteur de l'AIEA et chercheur à l'ISIS David Albright, aurait notamment vendu des plans d'armes nucléaires compactes parfaitement adaptés aux vecteurs balistiques développés par des pays tels que l'Iran.

Une trentaine d'entreprises, dont plusieurs sociétés écran basées a Dubaï sont utilisées par le docteur Khan  (...)

_ _


http://rendezvousavecmrx.free.fr/audio/mr_x_2005_01_29.mp3

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/dr-khan-un-libere-detonant_739923.html

http://www.isis-online.org/publications/southasia/khan_memo.html

http://www.lemonde.fr/international/article/2008/06/18/le-reseau-du-pakistanais-a-q-khan-aurait-vendu-des-plans-d-arme-nucleaire-compacte_1059673_3210.html?xtmc=le_reseau_du_pakistanais_a_q_khan&xtcr=2

Le réseau du Pakistanais A. Q. Khan aurait vendu des plans d'arme nucléaire compacte

LE MONDE | 18.06.2008 à 13h23 |

(...)

_ _


Un éventuel lien entre Abdul Qadeer Khan et Norbert Van de Voorde ne peut être négligé ... cela vaudrait la peine de relire ce qui concerne Transnuklear. Si Jacques Fourez (associé aux frères Van de Voorde dans SOVEC) était au courant, cela me semble plus important (notamment pour la DIA) qu'une éventuelle vidéocassette sur des "ballets roses".

Que savaient Faez al Ajjaz ? le prince Turki ? le prince Jean de Broglie ? Nelly Azerad ? Van Baelen ? Finné ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Mer 25 Nov 2015 - 12:46

Au sujet du prince Turki ... fils du prince héritier Fayçal ...


Le nouveau désordre mondial
Par Peter Dale Scott
















_ _ _


http://www.grasset.fr/les-dollars-de-la-terreur-9782246569114






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Mer 25 Nov 2015 - 13:25



Un article récent sur le prince Turki :

http://time.com/3659186/the-path-to-peace/

The Path to Peace

Joe Klein @JoeKleinTIME Jan. 8, 2015

On May 26, 2014, an unprecedented public conversation took place in Brussels. Two former high-ranking spymasters of Israel and Saudi Arabia–Amos Yadlin and Prince Turki al-Faisal–sat together for more than an hour, talking regional politics in a conversation moderated by the Washington Post’s David Ignatius.

(...)

_ _ _
 

 
http://groupementdhumanistes.centerblog.net/rub-wikistrike-.html

(...)

La réalité de cette alliance improbable est maintenant apparue même aux médias états-uniens dominants. Ainsi, Joe Klein, le correspondant de Time magazine, 
a décrit ce nouveau copinage dans un article de l’édition du 19 janvier 2015.

Il écrit: « Le 26 mai 2014 un débat public sans précédent a eu lieu à Bruxelles. Deux anciens espions haut placés, d’Israël et de l’Arabie saoudite – Amos Yadlin et le prince Turki al-Faisal – sont restés assis pendant plus d’une heure, à discuter de la politique régionale dans un débat animé par le journaliste du Washington PostDavid Ignatius. Ils étaient en désaccord sur certains points, comme la nature exacte d’un accord de paix entre Israël et la Palestine, et sont tombés d’accord sur d’autres : la gravité de la menace nucléaire iranienne, la nécessité de soutenir le nouveau gouvernement militaire en Egypte, la demande d’une action internationale concertée en Syrie. La déclaration la plus frappante est venue du prince Turki, qui a déclaré que les Arabes avaient ‹franchi le Rubicon› et ‹ne voulaient plus combattre Israël›. »

Alors que Klein n’a détecté que la face lumineuse de cette détente, celle-ci comporte aussi une face sombre, comme Moussaoui l’a rapporté dans sa déposition, qui identifie le prince Turki comme l’un des bailleurs de fonds d’al-Qaida. Encore plus troublante, peut-être, sa mention du prince Bandar, qui s’est longtemps présenté lui-même comme un ami des Etats-Unis, tellement proche de la famille Bush qu’il était surnommé « Bandar Bush ».

Moussaoui a affirmé qu’il avait discuté d’un plan pour abattre l’Air Force One [l’avion du président US] au  moyen d’un missile Stinger avec un membre du personnel de l’ambassade saoudienne à Washington, à l’époque où Bandar était ambassadeur aux Etats-Unis.


(...)

_ _ _


http://www.nytimes.com/2015/02/04/us/zacarias-moussaoui-calls-saudi-princes-patrons-of-al-qaeda.html

Moussaoui Calls Saudi Princes Patrons of Al Qaeda

By SCOTT SHANE  FEB. 3, 2015

WASHINGTON — In highly unusual testimony inside the federal supermax prison, a former operative for Al Qaeda has described prominent members of Saudi Arabia’s royal family as major donors to the terrorist network in the late 1990s and claimed that he discussed a plan to shoot down Air Force One with a Stinger missile with a staff member at the Saudi Embassy in Washington.

The Qaeda member, Zacarias Moussaoui, wrote last year to Judge George B. Daniels of United States District Court for the Southern District of New York, who is presiding over a lawsuit filed against Saudi Arabia by relatives of those killed in the Sept. 11, 2001, terrorist attacks. He said he wanted to testify in the case, and after lengthy negotiations with Justice Department officials and the federal Bureau of Prisons, a team of lawyers was permitted to enter the prison and question him for two days last October.

In a statement Monday night, the Saudi Embassy said that the national Sept. 11 commission had rejected allegations that the Saudi government or Saudi officials had funded Al Qaeda.

“Moussaoui is a deranged criminal whose own lawyers presented evidence that he was mentally incompetent,” the statement said. “His words have no credibility.”
Mr. Moussaoui received a diagnosis of mental illness by a psychologist who testified on his behalf, but he was found competent to stand trial on terrorism charges. He was sentenced to life in prison in 2006 and is held in the most secure prison in the federal system, in Florence, Colo. Mr. Moussaoui’s accusations could not be verified.

(...)




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Ven 27 Nov 2015 - 13:29

Le prince Turki et Brian Crozier (il y a un fil de discussion sur ce dernier) dans "Rogue Agent" de David Teacher :

http://www.cryptome.org/2012/01/cercle-pinay-6i.pdf






Strategic Calling: The Center for Strategic and International Studies, 1962-1992
Par James Allen Smith





https://en.wikipedia.org/wiki/David_Manker_Abshire

In 1983–1987 Abshire was Ambassador to NATO where, in reaction to the threat posed by Soviet SS-20 missiles, he was appointed to oversee the deployment of Pershing and Cruise missiles. For his service, he was given the Distinguished Public Service Medal.[7]


http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2006/04/06/AR2006040602321.html






Avec David Abshire, nous rencontrons ce qui a été, à mon avis, à la source des tueries du Brabant : la question des missiles Pershing / Cruise et les manifestations pacifistes en Belgique. Pour des gens comme Alexander Haig et Brian Crozier, il fallait "secouer" ou même "faire peur" aux Européens pour qu'ils voient "où était leur intérêt" et qu'ils se rapprochent des USA.


Je crois aussi que le prince Turki et Faez al Ajjaz se connaissaient ... ce dernier finançait le WNP de Paul Latinus ... et a rencontré le prince Albert ...


Est-ce indirectement le prince Turki qui finançait le WNP ? au nom du "Safari club" et en accord avec la DIA ?  le contact avec la CIA étant maintenu par des gens comme Ted Shackley et Daniel O. Graham ?

Brian Crozier était proche de William Casey et aussi de gens importants à la DIA.


.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Sam 28 Nov 2015 - 9:20



Le prince Turki et Paris-Match

http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/4072219.stm

Monday, 6 December, 2004, 13:25 GMT

Saudi prince gets libel damages

(...) The Paris Match article included an interview with Laurent Murawiec and extracts from his book, La Guerre D'Apres, giving his account of the dangers Saudi Arabia posed for the US.

Mr Murawiec described Prince Turki as having set up al-Qaeda and used it as his military organisation, the prince's lawyer Rupert Earle told the court.

The extracts included a statement that Prince Turki had given $200m (£103m) to Osama Bin Laden in return for his agreeing not to attack Saudi Arabia. (...)

_ _ _


http://www.parismatch.com/Actu/International/WikiLeaks-La-fureur-des-Saoudiens-179196

http://www.larevue.info/politique/289-turki-al-faycal-l-espion-qui-venait-du-desert

_ _ _


http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Forum/Livre-MurawiecGuerreApres.html

http://www.geopolintel.fr/article617.html

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2009/10/22/laurent-murawiec-politologue_1257427_3382.html?xtmc=murawiec&xtcr=1

http://www.lemonde.fr/archives/article/2003/10/17/laurent-murawiec-le-faucon-frenchie_338500_1819218.html?xtmc=murawiec&xtcr=5

Laurent Murawiec, le faucon "frenchie"

LE MONDE | 17.10.2003 à 12h38

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Sam 28 Nov 2015 - 13:23


Sur Ted Shackley, Edwin Wilson et "Commerce International" :

https://en.wikipedia.org/wiki/Loans_Affair

http://www.naa.gov.au/collection/fact-sheets/fs239.aspx

http://www.newdawnmagazine.com/Articles/20%20Years%20of%20Cover-Up2.html


Mother Jones Magazine févr. 1984 - mars 1987






_ _ _


http://williambowles.info/spysrus/cia_australia.html




_ _ _


http://www.nytimes.com/1981/09/06/us/ex-cia-agent-s-associates-run-arms-export-concerns.html

EX-C.I.A. AGENT'S ASSOCIATES RUN ARMS EXPORT CONCERNS

By Philip Taubman, Special to The New York Times; The following article is based on reporting by Philip Taubman and Jeff Gerth and was written by Mr. Taubman.

Published: September 6, 1981

WASHINGTON, Sept. 5— A series of interlocking businesses here that transfer advanced technology and sensitive military equipment to foreign governments, especially in the Middle East, are operated by a group of men once closely associated at the Central Intelligence Agency with Edwin P. Wilson, a former C.I.A. agent who has been charged with illegally shipping explosives to Libya.

(...)

As Mr. Clines has expanded his activities in private business, he has helped other friends of Mr. Wilson from inside and outside the C.I.A. to get started or established in business.

The most prominent is Theodore G. Shackley, former deputy to the director of operations at the agency, one of the C.I.A.'s most powerful and sensitive positions. As with Mr. Clines, Mr. Shackley met Mr. Wilson at the agency and the two men became friends.

According to senior intelligence officials, Mr. Shackley indirectly came to Mr. Wilson's defense when Mr. Wilson was under attack or investigation. In 1977, when charges of misconduct on the part of Mr. Wilson and other intelligence operatives were first brought to the attention of the C.I.A., Mr. Shackley wrote a memo to Stansfield Turner, then Director of Central Intelligence, questioning the credibility of Kevin P. Mulcahy, a former agency employeee and Wilson business associate who was making the charges.

(...)

When Shackley left the C.I.A. in September 1979, he went to work for Mr. Clines at A.P.I. Distributors, S.S.I., and I.R.T. Ltd. Friends of Mr. Shackley familiar with his business activities said he viewed the association with Mr. Clines as a way of getting established in private business. They said that after Mr. Wilson was indicted, Mr. Shackley decided to reduce his association with Mr. Clines and his ventures.

Last September, Mr. Shackley founded Research Associates International, a consulting company. Research Associates currently shares office space in Rosslyn, Va., with S.S.I. and I.R.T. Ltd., and the incorporation paperwork for Mr. Shackley's company was handled by the Washington law firm of Shaw, Pittman, Potts & Trowbridge, which represents A.P.I., I.R.T., S.S.I. and Eatsco, according to company officials.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Sam 28 Nov 2015 - 18:28


Sur Ted Shackley et "the fish farm"

Shackley is apparently a "secret shareholder" of ANV, a Jupiter, Florida-based corporation, known as "The Fish Farm" which trains foreign nationals for "sabotage and subversion".

http://www.upi.com/Archives/1988/04/07/Former-CIA-official-denies-role-in-secret-program/9682576388800/

Former CIA official denies role in secret program

April 7, 1988

WASHINGTON -- Former CIA official Theodore Shackley, an associate of two key Iran-Contra middlemen, denied Thursday that he helps finance a private program in Florida that allegedly trains 'assassins for hire.'

The Christic Institute, a public-interest legal group in Washington, released a 300-page document Wednesday that named Shackley as 'a secret shareholder' in a private company called ANV, alleged operator of the secret training program.

Shackley denied having any financial interest in ANV, based in Jupiter, Fla., and said he had 'no knowledge of ANV conducting any kind of paramilitary training.'

Christic lawyers filed the document last week in U.S. District Court in Miami in connection with a civil racketeering suit that names Shackley as one of 29 defendants.

The suit, in addition to Shackley, accuses retired Air Force Maj. Gen. Richard Secord, Iranian-born arms dealer Albert Hakim and other figures implicated in the Iran arms-Contra aid scandal of illegally engaging in gun-running and drug-smuggling on behalf of the Nicaraguan Contra rebels.

Shackley has served as a private consultant to Secord and Hakim, both indicted last month for their role as middlemen in the diversion to the Contras of profits from clandestine U.S. arms sales to Iran.

'I have a sworn statement from Mr. (William) Hamilton who says that I am not a stockholder ... and that has been submitted to the courts,' Shackley said.

Hamilton, in the Christic court document, is identified as ANV's senior vice president.

Information in the document on ANV was attributed to a deposition given by Gene Wheaton, identified as a retired U.S. Army criminal investigator and a veteran law enforcement officer. Shackley challenged Wheaton's revelations, saying that Wheaton acknowledged in deposition proceedings that he did not have 'direct knowledge' of Shackley's involvement in the program.

According to the Christic court filing, ANV is known as the 'Fish Farm' and 'is an organization set up by a group of former intelligence officers of the military and the CIA as a private corporation ... that does legitimate business in Florida, but also has a covert program that trains assassins for hire to various groups and governments around the world.'

The document also said ANV apparently functions 'as an umbrella organization for various commando groups.'

_ _ _


Defrauding America, Vol. One 4th Ed., Volume 1
Par Rodney Stich






Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Sam 28 Nov 2015 - 19:19

Al Ajjaz Faes, est-ce qu'il a des connections avec Lekeu - Frank Eaton - Orlando ? 
Ou avec Buslik - Bouhouche - Aalst - Florida ?  Idea
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 11:03

Sur des organisations qui font partie de ANV.

1) "Drug Wars" (J.Marshall 1991)

CHP4, note 249: (...) One private contractor for Pentagon special operations, Peregrine International Associates, allegedly undertook "hits" against drug traffickers in Peru, Honduras, Belize and the Caribbean in the mid-1980s. See San Jose Mercury, April 26,1987

2) Archives DNSA

Citation:
[John Singlaub's Press Statement on Sam Hall Accusations to CBS 60 Minutes]
Statement, December 21, 1986, 1 pp.
Collection:
Iran-Contra Affair
Item Number:
IC04069
Origin:
United States Council for World Freedom
Individuals/
Organizations Named:
Wallace, Mike | Hall, Sam Nesley | Posey, Thomas V. | United States Council for World Freedom
Subjects:
United States Council for World Freedom | Singlaub, John K. | Hall, Sam Nesley | Humanitarian assistance | Phoenix Battalion | Posey, Thomas V. | Employment | Honduras | Nicaragua | Civilian Materiel Assistance | Wallace, Mike | Refugee camps

Abstract:
United States Council for World Freedom paid for Sam Nesley Hall escort of Humanitarian assistance to Honduras Refugee camps in 1985 upon request of Civilian Materiel Assistance; United States Council for World Freedom denies having employed Sam Nesley Hall or commissioned the Phoenix Battalion to stage incursions into Nicaragua as alleged in an interview with Mike Wallace; John K. Singlaub states he met Sam Nesley Hall through Thomas V. Posey of Civilian Materiel Assistance; John K. Singlaub states that Sam Nesley Hall in 1985 was refused Employment with the United States Council for World Freedom

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 12:07



Le livre "La route vers le nouveau désordre mondial" de Peter Dale Scott est sur :

https://fr.scribd.com/doc/282879414/Scott-Peter-Dale-La-route-vers-le-nouveau-desordre-mondial-pdf

Quelques extraits :

(ce sont surtout Ted Shackley et le prince Turki qui m'intéressent actuellement)






(...)



(...)



(...)



(...)




Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 15:31

Forum Néerlandophone. Plaatsen - Calabria - post 5
Pour ceux qui sont interessées. 
THE BIG TROJAN SHOW.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 16:14


https://fr.wikipedia.org/wiki/Fulco_Ruffo_di_Calabria

Fulco VIII, prince Ruffo di Calabria, 6e duc de Guardia Lombarda, (né le 12 août 1884 à Naples et mort le 23 août 1946 à Ronchi di Apuana) est un aristocrate et homme politique italien, as de l'aviation durant la Première Guerre mondiale et sénateur du Royaume d'Italie sous le régime de Mussolini. Il est le père de la reine Paola, épouse du roi Albert II de Belgique.

_ _ _


Le lien avec Faez al Ajjaz passe plutôt par le prince Albert, l'époux de Paola.

Nous pourrions remonter à Léopold III qui avait de longues conversations et faisait du golf avec Lyman Lemnitzer. Léopold III était aussi un proche de Guy Weber (et de Yves-Jean du Monceau de Bergendal).

Le général Robert Close était aussi un proche d'Argenteuil.

Il faut en outre s'intéresser au prince Alexandre, proche de la famille de Liedekerke (la Comtesse a aidé Paul Latinus qui connaissait bien Faez al Ajjaz et la DIA). Le prince Alexandre voyageait avec Félix Przedborski, travaillait pour Mercedes (Aldo Vastapane ? Flick ?) et pour Relecom...

On retrouve la veuve de Alexandre de Belgique dans la confrérie de Aymeri de Montesquiou, avec Didier Reynders. Le "kazakhgate" n'est pas loin.

Le plus troublant est sans doute Eurosystem Hospitalier qui impliquait Faez al Ajjaz, le prince Albert, Etienne van de Voorde (le frère de Norbert, responsable des déchets radioactifs chez Belgonucléaire puis au SCK-CEN).

Certaines personnes pensent qu'il y a un volet nucléaire à Iran-Contra ... et que Norbert Van de Voorde était en contact avec Abdul Qadeer Khan. C'est une hypothèse très intéressante. Nous savons en effet que le prince Turki, chef du service secret saoudien (il devait donc connaître Faez al Ajjaz) voulait une "bombe islamique" ... que Abdul Qadeer Khan a développée (très probablement avec le consentement de la CIA).

Il ne faut pas oublier que les frères Van de Voorde ont créé la société SOVEC avec Jacques Fourez ... une des victimes dus tueurs du brabant. La mort de Jacques Fourez au Colruyt de Nivelles peut-elle s'expliquer par le fait qu'il en savait trop sur la prolifération nucléaire ? Cela devait en tout cas concerner la DIA autant que le service secret saoudien.

La personne la plus intéressante actuellement est sans doute le Prince Turki qui était dans le "Safari club" et dans le "Cercle" (Pinay - Violet). Une biographie complète du prince Turki devrait être écrite car il a aussi été question de lui dans 9/11 ... et plus récemment encore dans le soutien à l'Etat islamique.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 16:38



La triple insurrection islamiste
Par Guy Spitaels







Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 17:19

Ooo ooo Ooh, un gros poisson. HERVE, est-ce que vous avez déja prevenir le juge d ' instruction Martine Michel ?jocolor
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 18:34


J'espère qu'elle nous lit !

En tout cas, le rôle de ce Faez al Ajjaz a longtemps été une énigme pour moi.

Sans en avoir la preuve, je crois qu'il connaissait le prince Turki et Adnan Kashoggi ... son rôle était donc très probablement lié au "Safari club" (lié à Ted Shackley) qui, avec la DIA, organisait les opérations que la CIA ne pouvait plus mener après le Watergate (même si, sous Ronald Reagan et William Casey, la CIA a vite repris ses anciennes habitudes). Peut-être était-il aussi impliqué dans un éventuel volet "nucléaire" (voir Abdel Qadder Khan), ce qui pourrait expliquer son intérêt pour l'ingénieur nucléaire Paul Latinus...

Le prince Turki me semble très intéressant ... et pas uniquement dans les années 1980.

La question que je me pose alors, c'est le rôle du comte Alexandre de Marenches (décédé en 1995).

http://www.liberation.fr/france-archive/1995/06/05/alexandre-de-marenches-exfiltre-vers-l-au-dela_135611

(...)   Sa passion pour la géopolitique n'avait d'égale que son anticommunisme viscéral, qu'il ne condescendit à faire partager aux masses que dans l'ouvrage Dans le secret des princes, qu'il écrivit avec Christine Ockrent en 1986.  (...)

http://www.lexpress.fr/informations/le-seigneur-de-l-ombre_608254.html

(...)  Pétri de culture militaire, Alexandre de Marenches avait le goût du secret et le sens du devoir.  (...)

http://www.lopinion.fr/9-aout-2015/30-novembre-1977-alexandre-marenches-recoit-discretement-jonas-savimbi-sdece-1620-26946

(...)



Dernière édition par HERVE le Dim 29 Nov 2015 - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 19:14

Le juge d ' instruction va interroger Prince Turki et Faez al Ajjaz ? Vous le croyez ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 20:12


Je crois avoir lu que des enquêteurs ont rencontré Adnan Kashoggi sur son yacht !

On ne peut rien exclure ...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 21:09


https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_de_Marenches

(...)  Le comte Alexandre de Marenches devient l'interlocuteur privilégié de nombre de chefs d'État dans le monde et ami intime du roi du Maroc Hassan II, il est élu membre de l'Académie marocaine. Après l'élection de Ronald Reagan à la présidence des États-Unis d'Amérique, il serait devenu, selon le journaliste américain Colley, l'un de ses plus proches conseillers pour la conduite des affaires en Afghanistan.

De 1977 à 1981, il a Michel Roussin comme directeur de cabinet. Didier Faure Beaulieu tiendra également cette fonction. Marenches réorganise le service action, élabore une stratégie basée sur la lutte contre l'empire communiste soviétique qu'il voit comme l'ennemi principal. Il invente le Safari club, sorte de club rassemblant les services maghrébins, iraniens et saoudiens pour lutter contre la subversion communiste  (...)

_ _ _


Je me demande si le comte Alexandre de Marenches a pu rencontrer André Moyen, très bien introduit au Maroc ...

Si c'est le cas, il y a un lien vers Ronald Rossignol, André Delhamende (voir la princesse Paola), Christian Tavernier ... et le schéma de Paul Latinus...

Revenir en haut Aller en bas
Niet Simpel



Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 07/10/2015

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Dim 29 Nov 2015 - 22:09

HERVE a écrit:

Je crois avoir lu que des enquêteurs ont rencontré Adnan Kashoggi sur son yacht !


Et moi, je crois que ce n'est pas vrai. clown
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Lun 30 Nov 2015 - 5:43



http://www.washingtontimes.com/news/2004/jun/10/20040610-105843-8888r/

Secret recipe

By - The Washington Times - Thursday, June 10, 2004

President-elect Ronald Reagan had just returned to Los Angeles from a week of confidential briefings in the nation’s capital. For the inquiring media’s benefit, Dec. 16, 1980, was downtime for dinner with close friends, Alfred and Betsy Bloomingdale.

The mystery guest was not mentioned. He was a legendary pro-American, anti-Soviet spy chief — Alexandre de Marenches, director general of the SDEC (Service de Documentation et de Contre-Espionage), since renamed DGSE.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Lun 30 Nov 2015 - 8:22




















Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Lun 30 Nov 2015 - 8:47

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Al Ajjaz, Faes   Aujourd'hui à 0:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Al Ajjaz, Faes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» prix phytos ou autres perlinpinpins !!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: