les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Zimmer, Yves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7616
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Zimmer, Yves   Mer 26 Déc 2007 - 16:10

Commissaire à la police judiciaire. Il enquêta notamment sur les "ballets roses".

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Mer 26 Déc 2007 - 23:35

michel a écrit:
Commissaire à la police judiciaire. Il enquêta notamment sur les "ballets roses".

Et on l'a aperçu aussi au palais de justice dans le cadre de l'affaire de l'ex gendarme Marc Toussaint, poursuivi pour violation du secret professionnel. C'est lui qui 'traite' l'un des témoins X à Neufchâteau, nom de code 'VM1'.
Certains pourraient sans doute en dire plus sur 'G'... et le rôle qu'on lui a prêté dans le cadre des années 80... (volet moeurs)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Sam 29 Déc 2007 - 21:48

C'est qui ce ' G ' ?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Sam 29 Déc 2007 - 23:01

J'ignore si le nom de VM1 est cité dans le livre sur les 'X' de Douglas. Mais disons que son prénom est Gino et son nom n'a aucun intérêt sur le forum public. En MP, je peux le communiquer si quelqu'un peut faire un lien. Cette personne était utilisée comme 'rabatteur' pour amener du 'gibier' dans les partouzes, notamment. Il était aussi en relation avec le 'milieu' des braqueurs de fourgons et la bande Habran.
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2165
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Sam 29 Déc 2007 - 23:34

Et que pensait Zimmer de cette piste ?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Dim 30 Déc 2007 - 0:06

undercover a écrit:
Et que pensait Zimmer de cette piste ?

Pas vraiment le genre à se confier...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Sam 13 Sep 2014 - 19:20


N'est-ce pas "Zimmer" qui a été en charge de "Obélix", du dossier relatif à Michel Nihoul dans l'affaire Dutroux ???

Quelqu'un connaît-il mieux son parcours ?

Sauf erreur de ma part, il devait être proche des milieux sur lesquels il enquêtait ...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 12588
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Sam 13 Sep 2014 - 19:26


Il y a le message suivant de "dim" :

Selon Walter De Bock: Zimmer = ex-militaire qui a travaillé pour lan Smith en Rhodesie. Selon Mievis: Zimmer aurait participé à des camps d'entrainement du Front de la Jeunesse et le VMO à Marche-en-Famenne. En outre, Zimmer avait des liens étroits avec Dossogne et Bougerol.


_ _ _


Il y a eu des gens comme Francis Dossogne, Robert K. Brown, et Yves Debay en Rhodésie ... il serait intéressant de trouver un lien vers la PJ de Bruxelles...





Robert K. Brown et Yves Debay en Rhodésie :





Yves Debay :





Revenir en haut Aller en bas
AS1987

avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 20/10/2017

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Mer 15 Nov 2017 - 0:40

J'ai retrouvé ce message sur mon ordinateur, je le copie-colle ici.

Citation :
Yves Zimmer, commissaire à la PJ d'Arlon "tombe" par hazard dans l'affaire Dutroux.
Il cherche à retrouver un individu quil a rencontré dans les années 80...
Il finit par le retrouver après 6 mois de recherche.
Il a rencontré ce "personnage" alors qu'il était en prison dans la même cellule que C.
A l'époque ce personnage lui a raconté des histoires dont il aurait été victime étant enfant, et placé dans des hômes de l'ONE !
Par malchance, ce témoignage arrive presque en même temps que les témoignages des "X"...
Il subira le même sort que les autres, alors que c'est Yves Zimmer qui est allé le chercher. ce personnage ne voulait pas parler !
Il fera néanmoins des témoignages intéressants.
Il explique que C lui présente Edouard Gordon (Patron d'une agence de mannquins) et Charly Depauw.
Il raconte avoir participé en tant que complice à des soirées privées pour ramener des filles et parfois des mineures.
Ces filles devaient être amenées en fin de soirées dans des appartements huppés ou des villas, bénéficiant parfois de l'immunité diplomatique.
Ces jeunes filles amenées par ce témoin / complice participaient à des partouzes.
ce témoin certifie que l'unique but de ces soirées était de compromettre des personnalités... Et que des gardes du corps étaient présents, et que des films étaient tournés lors de ces soirées.
Il cite le nom de Jean François CALMETTE comme étant garde du corps lors de ces soirées... CALMETTE filmait également...
Ce témoignage a été mis à la trappe avec les autres témoignages des X, alors qu'il n'a rien à voir avec les autres histoires...
Ce témoin vit encore et pourrait raconter son histoire à la cellule...
A l'époque (1997) il a été arrêté, interrogé, intimidé et menacé par la bande à Philippe Pourbaix de la BSR de Bruxelles et par des inconnus pour qu'il se taise et ne parle plus à Yves Zimmer !
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Ven 5 Jan 2018 - 15:47

Site NL:
De leden van de Delta-cel beschreven tijdens hun getuigenis [voor de Bendecommissie] nog andere feiten. De GPP'er Van Rie deed het tweede zware conflict van de Delta-cel met Reyniers en compagnie uit de doeken. Hier kwamen de vermeende extreem-rechtse sympathieën van GPP'er Zimmer ter sprake:

"Het tweede incident deed zich voor in juni 1986, toen we van Vermeersch vernamen dat hij informatie had over Wilsele en dat hij deze zou willen toetsen met de commissaris Zimmer van de Gerechtelijke Politie van Brussel. Hij is ter plaatste geweest. Een half jaar later krijgen we weer een geschreven brief van de toenmalige procureur van Brussel, de heer Poelman. Hij beweerde op aangeven van de heer Reyniers dat wij, zonder hem daarover te hebben ingelicht, informatie trachtten in te winnen over de extreem-rechtse houding van de heren Marnette en Zimmer. Dat was overigens strijdig met de waarheid. We hadden enkel de heer Vermeersch naar Brussel gestuurd om met de heer Zimmer overleg te plegen over de informatie die hij [Vermeersch] en de heer Zimmer over Wilsele hadden. Dat was alles wat er gebeurd is. Men heeft dat volledig anders ingekleed, om nogmaals Delta te kunnen bekritiseren."

Sack vervolledigde:

"Het incident met de heer Philippe Vermeersch ging over het natrekken van de informatie over de aanwezigheid van Zimmer op extreem-rechtse oefenkampen."

Delta-lid Collewaert stelde op basis van de verklaringen van Mievis, lid van de Groep G waar Mievis zelf de contactpersoon van Front de la Jeunesse-leider Françis Dossogne was, op 11 oktober 1986 een proces-verbaal op. Mievis was aanwezig op een extreem-rechts oefenkamp en getuigde dat hij in dat kamp twee leden van de Gerechtelijke Politie opgemerkt had. Eén van hen was Zimmer.

Het was eind jaren zeventig dat het tijdschrift Pour het bestaan onthulde van de extreem-rechtse oefenkampen in Marche-en-Famenne van het Front de la Jeunesse en de VMO. In 1981 werd door extreem-rechts een aanslag gepleegd op Pour. Op 24 november 1982 werden twee daders tot vijf jaar en twee andere tot respectievelijk drie jaar effectieve gevangenisstraf veroordeeld. Reyniers had GPP'er en Delta-lid Van Rie in december 1986 via een woedend telefoontje meegedeeld "dat een lid van de Delta-cel, een rijkswachter, het niet meer moest wagen met (bepaalde) leden van de Brusselse brigade te spreken; het ging met name over de zogezegde insinuatie vanwege de betrokken rijkswachter 'dat er leden van de Gerechtelijke Politie Brussel betrokken zijn bij extreem-rechts'."

Volgens verklaringen uit het Bende-dossier had commissaris Z. [Zimmer] van de GPP-Brussel nauwe banden met Dossogne, Bougerol en consorten. Uit het proces-Reyniers bleek wel dat Dossogne, Van Dijcke en Gilissen informanten waren van het trio Reyniers-Marnette-Zimmer. Nochtans stond Gilissen sinds 1987 sinds 1987 op de zwarte lijst van informanten die niet meer mogen gebruikt worden. Zimmer werd trouwens op 25 januari 1995 tijdens het proces Gilissen veroordeeld tot een gevangenisstraf van 3 maanden met uitstel voor schending van het beroepsgeheim. (...)

Ondertussen liet Zimmer in 1984-'85 vrouwelijke GPP-agenten, die vergezeld werden van zijn informanten die zelf belangen hadden in de sekxbussines, infiltreren in Brusselse seksorgieën. Maar er werd niets strafbaars vastgesteld. Enquêteur Sokolowski van het Hoog Comité van Toezicht die deze dossiers uit 1984-'85 moest uitvlooien, verklaarde voor de Bendecommissie bis dat op haar vraag Zimmer zonder veel uitleg zijn oude zedendossiers uit zijn kast haalde en aan haar doorgaf. Het bleken officieuze dossiers uit de jaren tachtig te zijn, waarin de informatie over de aanwezigheid van kinderen door Zimmer niet geverifieerd was. Tevergeefs heeft Sokolowski dit ongeveer tien jaar later trachten na te trekken. Voor haar was het niet duidelijk wat het doel was van deze niet-geverifieerde parallelle dossiers. Zimmer verzamelde blijkbaar veel informatie, legde hierover dossiers aan, maar zonder er iets mee te doen.

Bron: De namen uit de doofpot | Stef Janssens
Revenir en haut Aller en bas
Tahchak



Nombre de messages : 241
Date d'inscription : 23/10/2017

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Ven 5 Jan 2018 - 16:42

J'ai pensé à un travail de fourmis à faire en interne de l'ex-gendarmerie depuis 198o puis la PJ, les cellules d'enquête et les magistrats, qui, à un moment donné ont pu suggérer un lien entre les ballets roses et les TBW, s'en convaincre ou en écarter sciemment ou non l'existence..
Certains ont été mis à l' écart,(motif?dates ) d'autres ont eu une promotion (pour oublier), également ceux qui ont démissionné, ceux qui sont morts de façon naturelle, ou qu'on a suicidés ou se sont suicidés.
Une sorte de tableau- synthèse, bien plus parlant que des mots . Les principaux, évidemment ... avec une référence à des commentaires essentiels dans des fils importants, et références à des pv conservés, détruits, aménagés . Ainsi, rien que sur ce que nous a appris pendant des années Mr Mayeu, il y a matière à réflexion...Idem pour Herve, Henri et d'autres .
Par la suite, ce tableau-synthèse pourrait être complété par des liens PRECIS "gendarmerie-police-parquet-magistrats,monde des finances, monde politique, patronat, reste du monde"...
-----
Ce travail de bénédictin mettrait bien en évidence toutes les manipulations qui ont pu être faites, par la gendarmerie mais aussi, pour commencer, par un P.R de Nivelles qui avait le fâcheux défaut de classer dans ses tiroirs les indices les plus probants et de se moquer avec suffisance des pauvres gueux que nous sommes...

-----
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1993
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Ven 5 Jan 2018 - 17:21

Je ne voudrais pas paraître désobligeant, mais vous venez juste de dépeindre la très abusivement nommée "justice" dans tout ce qu'elle a de plus naturel... depuis la nuit des temps... tout au moins les premiers codes pénaux connus.

Vous croyez peut-être que les politiciens ignorent les chemins tracés par leurs prédécesseurs dans ces marigots putrides pour ne pas saloper leurs godasses à 2 ou 3000€ la paire ?... Leur futur (prétendu) apostolat et leur (bien réelle) sinécure les oblige à apprendre le droit... songeriez-vous une seule seconde que c'est pour éviter les chemins de traverses ?... pas plutôt pour leur servir de guide ?

Lisez un peu les ouvrages de référence consacrés aux drogues... et oubliez cette connerie de film sur la prétendue "French Connection"... la France, prétendument phare des droits de l'Homme a placé 2 fois à la tête de toutes les polices un lascar référencé comme "gros Bonnet" par Cusak... Avez-vous entendu un pays protester ? Avez-vous entendu l'Amérique menacer comme elle le faisait jadis... lorsque sa part de marché dans ce négoce ne lui semblait pas satisfaisante ?... Ben non !

Les hommes politiques affirment tous en cœur, sans fausse note, qu'on ne gouverne ni avec la vérité, ni avec des sentiments... et que les promesses n'engagent que ceux qui y croient

Savez vous ce que disent les malfrats, avec ou sans col blanc ?

N'affranchis jamais les caves... et oublie de te lever pour aller bosser, des millions d'abrutis y vont chaque matin de bon cœur pour ta pomme.

Ne trouvez-vous pas une réelle similitude entre ces 2 professions de foi ?
Revenir en haut Aller en bas
C.P.



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 05/01/2018

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Ven 5 Jan 2018 - 18:14

Bonjour,

J'ai découvert ce forum il y a peu et y lu beaucoup de choses intéressantes et d'autres qui sont, disons, plus discutables...
Ici j'interviens à propos de Yves Debay : je l'ai très bien connu en 1976 lorsque nous étions jeunes militaires affectés au 4e ChCh, lui était "voltigeur" à l'Esc A et moi au B. Nous partagions à l'époque les mêmes idées et mêmes motivations quant à notre vision du métier de militaire et de notre mission de défenseurs de la Patrie face à l'enemi (potentiel) de l'époque...
Lui est passé Sous-off au 3L, moi, à l'Esc Recce via un petit détour à la Div. Interforce... où j'ai également connu un certain Marcel Choffray. Mais ceci est une autre histoire...
Pour revenir à Yves, je me souviens qu'il est parti pour la Rhodésie, où faute de réussir à se faire engager dans les Commandos, il a servi quelques temps dans les Grey's Scoots si ma mémoire est bonne jusqu'en 1980. Après l'indépendance, il est passé en Afrique du Sud et a servi encore quelques temps dans les Paras. Il est probablement revenu en France vers 1982 (?) où il a il démarré une longue carrière de reporter photographe qui lui a coûté la vie récemment en Syrie.
Bien qu'à l'époque où je l'ai connu il avait des convictions bien ancrées à droite, je ne peux pas l'imaginer faisant des "cartons" sur des innocents faisant leurs courses du vendredi soir dans un Delhaize.
Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 293
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   Ven 5 Jan 2018 - 23:34

AS1987 a écrit:
J'ai retrouvé ce message sur mon ordinateur, je le copie-colle ici.

Citation :
Yves Zimmer, commissaire à la PJ d'Arlon "tombe" par hazard dans l'affaire Dutroux.
Il cherche à retrouver un individu quil a rencontré dans les années 80...
Il finit par le retrouver après 6 mois de recherche.
Il a rencontré ce "personnage" alors qu'il était en prison dans la même cellule que C.
A l'époque ce personnage lui a raconté des histoires dont il aurait été victime étant enfant, et placé dans des hômes de l'ONE !
Par malchance, ce témoignage arrive presque en même temps que les témoignages des "X"...
Il subira le même sort que les autres, alors que c'est Yves Zimmer qui est allé le chercher. ce personnage ne voulait pas parler !
Il fera néanmoins des témoignages intéressants.
Il explique que C lui présente Edouard Gordon (Patron d'une agence de mannquins) et Charly Depauw.
Il raconte avoir participé en tant que complice à des soirées privées pour ramener des filles et parfois des mineures.
Ces filles devaient être amenées en fin de soirées dans des appartements huppés ou des villas, bénéficiant parfois de l'immunité diplomatique.
Ces jeunes filles amenées par ce témoin / complice participaient à des partouzes.
ce témoin certifie que l'unique but de ces soirées était de compromettre des personnalités... Et que des gardes du corps étaient présents, et que des films étaient tournés lors de ces soirées.
Il cite le nom de Jean François CALMETTE comme étant garde du corps lors de ces soirées... CALMETTE filmait également...
Ce témoignage a été mis à la trappe avec les autres témoignages des X, alors qu'il n'a rien à voir avec les autres histoires...
Ce témoin vit encore et pourrait raconter son histoire à la cellule...
A l'époque (1997) il a été arrêté, interrogé, intimidé et menacé par la bande à Philippe Pourbaix de la BSR de Bruxelles et par des inconnus pour qu'il se taise et ne parle plus à Yves Zimmer !

Marc Toussaint, à propos d'Yves Zimmer :

"dans l'affaire de Gino et de Cryns, il en savait beaucoup et il a tout fait pour tenter de faire sortir tout ça. Personnellement, et à ma connaissance, il est un des rares flics a avoir agi... Et il savait où il allait.
Même avant d'y aller... Et "on" ne l'a pas laissé faire. En lui retirant cette partie de l'enquête pour la confier à ce fameux service dont j'ai oublié le nom qui existait depuis 1831 (année de la constitution de la Belgique) et qui a été dissout comme par hasard juste après s'être vu confier ce dossier... Et avec sa dissolution c'est le dossier "Gino" qui a également été dissout... "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zimmer, Yves   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zimmer, Yves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo repêchée : Le post-colonialisme par Yves Lacoste
» MANIGAULT-GAULOIS (Joseph-Yves) Général de brigade
» Zazie - Adam et Yves
» Quand Yves Calvi déclarait la guerre aux Musulmans
» Yves Rocher reçoit le label One Voice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Magistrats et enquêteurs-
Sauter vers: