les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les avions renifleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Les avions renifleurs   Jeu 3 Jan 2008 - 19:08

Cette affaire est tellement extraordinaire et pitoyable (avec des ramifications en Belgique) que je ne peux m'empêcher de créer un fil de discussion sur le sujet.

L’« invention » et ses « inventeurs » [modifier]

Deux personnages sont à l’origine de la pseudo-invention : Aldo Bonassoli, un agriculteur italien autodidacte et Alain De Villegas, un riche aristocrate vivant en Belgique. Ce dernier possède un diplôme d’ingénieur. Tous deux sont férus de science et avides de publicité.

À la fin des années 1960, les deux inventeurs prétendent déjà avoir fabriqué un appareil permettant la détection de nappes phréatiques. Le nouvel appareil est censé restituer sur un écran la composition du sous-sol, et donc déterminer l’emplacement de gisements de pétrole. C'est cette nouvelle version qui sera l'objet de la fraude.

Ils rencontrent dans des circonstances obscures un avocat français du nom de Jean Violet. Celui-ci a longtemps travaillé pour le SDECE, en collaboration avec certains responsables de l’Église catholique afin de financer des opérations de déstabilisation dans les territoires satellites de l’Union soviétique via les communautés religieuses locales. C'est pourquoi il a pu développer un réseau de relations important, dont l'ancien président du Conseil Antoine Pinay et Philippe De Weck, un des patrons de l’Union des Banques Suisses (UBS).

Il est naturel que les promesses d'un tel appareil aient pu intéresser Elf. En effet, une détection aérienne des gisements de pétrole réduirait considérablement les frais engagés pour la prospection pétrolière.

La médiation avec Elf et les expérimentations [modifier]

Elf est à l’époque une entreprise publique. Cela implique que les décisions importantes doivent avoir le consentement des représentants de l’État. D’autre part, l’invention pouvait également avoir des implications militaires importantes, notamment dans le domaine de la détection des sous-marins. Enfin, de nombreux membres actifs ou anciens des SDECE (les services secrets français de l’époque) travaillaient au sein d'Elf. Ces trois facteurs expliquent pourquoi l’implication des pouvoirs publics est si importante dans cette affaire.

Ce sont ces particularités que vont exploiter les médiateurs. Jean Violet utilise ses connaissances dans les milieux politiques et des services de l’État pour persuader la direction d’Elf d’investir dans le développement de l’appareil. Avec l’aide d’Antoine Pinay, du dirigeant d’UBS, de ses contacts parmi les anciens fonctionnaires des services secrets recyclés chez Elf (dont Jean Tropel, responsable de la sécurité au sein de l’entreprise) et dans la hiérarchie catholique (notamment le révérend père Dubois, dominicain français), il persuade Pierre Guillaumat, directeur d’Elf à ce moment, de réaliser des expérimentations.

La manipulation devient alors une véritable mystification. En effet, des expériences ont lieu avec un avion équipé de l’appareil des inventeurs au-dessus de sites déjà connus des ingénieurs d’Elf. L’appareil détecte tous les gisements car des sources internes à l’entreprise avaient fourni aux inventeurs les données nécessaires.

Les responsables politiques, dont le président de la République Valéry Giscard d'Estaing et le Premier ministre Raymond Barre donnent leur agrément.

Les contrats [modifier]
Le Président Valéry Giscard d'Estaing
Le Président Valéry Giscard d'Estaing

L'expérience débouche en 1975 sur un premier contrat pour le perfectionnement et le développement de l’appareil miraculeux. Le premier contrat représente 400 millions de francs de l’époque. Un deuxième contrat est signé en 1977, puis un troisième de 600 millions de francs en 1978. Au total, 1 milliard de francs sont engagés. Une partie de la somme servira aux pseudo-recherches, en particulier pour acquérir une flotte aérienne (dont un Boeing 707).

Entre-temps, les inventeurs prétendent avoir développé un appareil plus perfectionné et d’autres expériences réussies sont menées. L’une d’elles se déroule au-dessus du golfe du Lion et conduit à la fausse détection de onze gisements, selon le procédé décrit plus haut. Au printemps 1979, une autre est conduite en présence de Valéry Giscard d'Estaing.

Il existe deux versions de la réaction de Giscard. Les inventeurs ont soutenu que celui-ci était enthousiasmé par l'appareil. L’intéressé affirme qu’il était circonspect. Il rendra publique plus tard une note dans laquelle il exprime ses doutes et son inquiétude d’être face à une escroquerie.

La fin de la manipulation [modifier]
La Cour des comptes
La Cour des comptes

Albin Chalandon, le directeur d'Elf depuis 1977, diligente deux jeunes physiciens qui ne trouvent pas de trace de fraude. Cependant, la crédibilité des deux inventeurs s’effrite. Ils affirment en effet avoir découvert un gisement de pétrole en Afrique du Sud. Elf perd 100 millions de francs dans des forages qui ne révèlent aucune trace d’or noir.

Jules Horowitz, physicien au Commissariat à l'énergie atomique, dévoile l’escroquerie par une astuce très simple. Les inventeurs ont l’habitude de démontrer l’efficacité de leur appareil en faisant apparaître sur l’écran un objet placé derrière un mur. Le professeur y dispose une règle. L’image de celle-ci apparaît effectivement, mais Jules Horowitz avait pris soin au préalable de la plier. Or elle apparaît droite sur l’écran. Cela prouve que l’image était une simple photo préalablement rentrée dans l’appareil.

Enfin, la Cour des comptes s’intéresse de près à l’opération. Son rapport révèle des manipulations au sein d'Elf et pointe du doigt la légèreté des pouvoirs publics. Raymond Barre exige d’être l’unique destinataire du document.

Le scandale [modifier]

La révélation de l'affaire [modifier]

Le 21 décembre 1983, Le Canard enchaîné révèle au grand public une partie de l’affaire. Il titre : « L’affaire des avions renifleurs ».

Dès le lendemain à l’Assemblée nationale, Henri Emmanuelli, alors secrétaire d’État au Budget qualifie de « forfaiture » la destruction du dernier exemplaire de la Cour des comptes. Le même jour, Valéry Giscard d'Estaing présente au journal télévisé d’Antenne 2 l’exemplaire du rapport en sa possession et dénonce ceux qui prennent « le risque honteux de l'abaissement de la France ».

Gilbert Ruthman, n°2 d’Elf de l’époque, donne le 27 décembre 1983 une conférence de presse où il s’explique sur les choix de la direction de l’entreprise. Il déclare notamment « si c'était à refaire, je le referais ». D’autre part, il confirme que l'utilisation militaire de l’appareil a été envisagée.

Le lendemain, Albin Chalandon qualifie l’affaire de « misérable querelle ».

Le Canard enchaîné, à l’occasion d'un autre article sur l’affaire, conclut : « dans ce milieu, il vaut mieux passer pour un JR [en référence à John Ross "J.R." Ewing du feuilleton Dallas] que pour un gogo ».

Plus tard, le journaliste d’investigation Pierre Péan parvient à se procurer un exemplaire du rapport de la Cour des comptes.

Les suites de l’affaire [modifier]

Raymond Barre parle d’« opération basse et indigne » et remet à son successeur Pierre Mauroy un exemplaire du rapport.

Une Commission d'enquête parlementaire rend un rapport de 650 pages qui laisse de nombreuses zones d’ombres. François Mitterrand intervient pour que son prédécesseur n’ait pas à être entendu par la commission.

Les zones d’ombres [modifier]

Les intermédiaires [modifier]

Les responsabilités n’ont pas toutes été mises en lumière. Il semble que de nombreuses personnes au sein d’Elf aient eu connaissance de l’escroquerie et aient volontairement trompé leur direction.

Pierre Péan évoque des ramifications lointaines de l’affaire. Il révèle notamment que certains rendez-vous ont eu lieu en territoire suisse, afin de compliquer les investigations policières et les poursuites judiciaires.

L'utilisation des fonds détournés [modifier]

Les crédits ont été versés principalement à Fisalma, une société implantée à Panama et dont le fondé de pouvoir est Jean Violet. C'est cette société qui profitera des fonds détournés, et non les deux inventeurs.

Or cet individu se trouve lié à un cercle de conservateurs défendant les valeurs de l’Occident et ayant en Italie des liens étroits avec des membres de la hiérarchie catholique (comme le cardinal Marcinkus). La justice italienne a plus tard mis au jour une organisation qui ressemble plutôt à une entreprise mafieuse. Cette affaire a fait également scandale.

Il semble que les fonds détournés aient servi au financement de cette organisation. Cependant, le manque de sources sérieuses ne permettent pas à ce jour de connaître toutes les dimensions de cette vaste escroquerie.

Dans son ouvrage Les Industriels de la fraude fiscale, Jean Cosson, ancien chef de la section financière du parquet de Paris, devenu conseiller à la Cour de cassation, démontre qu'il s'agit, comme l'affaire du café de la régie Renault — sur laquelle il a été rapporteur auprès de la Cour — d'une fausse escroquerie. En effet, selon l'ouvrage (pp. 146/149), les escrocs n'étaient pas crédibles et la somme aurait pu être récupérée. S'appuyant sur le rapport parlementaire et sa propre enquête, Jean Cosson conclut que la décision d'accepter, en toute connaissance de cause, cette fausse escroquerie et ce vrai détournement, incombe au Premier ministre de l'époque, c'est-à-dire Jacques Chirac. Il conclut également que les sommes ont servi, au moins en partie, à constituer une caisse noire électorale pour la droite française, tout comme la fausse escroquerie du café de la régie Renault, où les mêmes méthodes ont été employées (pp. 149/150).


Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_des_avions_renifleurs

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 4 Jan 2008 - 0:17

Texte intéressant mais on ne dit rien du volet belge qui mène... à Ganshoren chez Tanguy de Villegas...
Revenir en haut Aller en bas
EVE



Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 4 Jan 2008 - 9:32

Au chateau de RIVIEREN ??
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 4 Jan 2008 - 10:22

oui

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Mar 29 Jan 2008 - 9:13

On parle très peu des tendances des personnages qui sont à l'origine de l'escroquerie ou qui l'ont couverte ?
Valérie ?
Raymond ?
etc...

C'est quoi leur appointance phylo ?

Ce qui est intéressant, c'est que l'on parle aussi de l'"organisation" mis sur pied pour lutter contre les rouges.
Cela ne vous rappelle rien?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Mar 29 Jan 2008 - 10:12

Il faudrait que je prenne le temps de placer des extraits du livre de Haquin sur cette affaire. Surtout pour la partie belge du dossier... Quand je passe devant le domaine du comte, je ne peux m'empêcher de penser aux millions disparus...

Petite anecdote sur cette affaire. Quelqu'un qui fréquentait un peu par hasard ce domaine à l'époque se souvient des "recherches" effectuées par de prétendus scientifiques. L'un de ces scientifiques affirmaient que leurs recherches avaient permis de découvrir sous terre une masse importante et inconnue qui aurait été un engin extraterrestre. Cela en dit long sur le sérieux de l'affaire. Pourtant, combien sont-ils à être vulgairement tombés dans le piège?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Mar 29 Jan 2008 - 10:50

Ca arrangeait bien du monde de tomber dans ce piege aussi...
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Mar 29 Jan 2008 - 17:54

undercover a écrit:
On parle très peu des tendances des personnages qui sont à l'origine de l'escroquerie ou qui l'ont couverte ?
Valérie ?
Raymond ?
etc...

C'est quoi leur appointance phylo ?

Ce qui est intéressant, c'est que l'on parle aussi de l'"organisation" mis sur pied pour lutter contre les rouges.
Cela ne vous rappelle rien?

L'Opus Dei est citée une fois de plus avec 'l'assassinat' de Jean de Broglie, ex-ministre français... de giscard, je pense, don le père Edouard était à l'Opus (banquier)
L'Opération 'renifleurs' aurait couvert une surveillance des marxistes en Angola grâce à un financement déguisé... Opération menée avec l'aide du patron de la DGSE 'de Marenches' sous Giscard... Les services belges ont-ils joué dans le coup? de Bonvoisin aussi a aidé l'UNITA contre les marxistes en Angola... coincidence toujours sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Mar 29 Jan 2008 - 18:00

Raymond, Valerie, adepte de l oeuvre, aussi. Comme quoi, ils ne font pas que prier ces membres.
C'est pas des ouvriers non plus... Very Happy Very Happy Very Happy

A voir maintenant avec les autres noms. Mais surement un hasard, la France est un petit pays...comme dirait l'autre Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Mar 29 Jan 2008 - 18:03

michel a écrit:
Il faudrait que je prenne le temps de placer des extraits du livre de Haquin sur cette affaire. Surtout pour la partie belge du dossier... Quand je passe devant le domaine du comte, je ne peux m'empêcher de penser aux millions disparus...

Petite anecdote sur cette affaire. Quelqu'un qui fréquentait un peu par hasard ce domaine à l'époque se souvient des "recherches" effectuées par de prétendus scientifiques. L'un de ces scientifiques affirmaient que leurs recherches avaient permis de découvrir sous terre une masse importante et inconnue qui aurait été un engin extraterrestre. Cela en dit long sur le sérieux de l'affaire. Pourtant, combien sont-ils à être vulgairement tombés dans le piège?

Paraît que le Tanguy a réussi à refiler une partie de ses terrains près du château à l'Etat comme réserve 'naturelle', il a donc un beau jardin entretenu par l'Etat, et c'est un certain Pol Vandenboeynants qui a facilité les opérations... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
m verdeyen



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Sam 31 Oct 2009 - 16:05

Alors, celle - là, elle est magnifique et elle nous faisait mourir de rire au Parc Savoy ! D' autant plus que c' est le beau - fils de Vdb ( Chauveau ) qui tentait de vendre le hangar de Zaventem et même la société si j' ai bonne mémoire.
Le plus drôle c' est que des années plus tard, on a failli l' acheter avec Shavit pour organiser des entretiens d' avions !
Juré : c' est du vécu et on a vraiment eu des fou rires inextinguibles avec les larmes et tout, et tout, vous imaginez le fric qu' ils ont sifflé ... sans aucune violence !
Revenir en haut Aller en bas
m verdeyen



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Sam 31 Oct 2009 - 16:29

Au fait la société belge c' était C.E.R. Centre Européen de Recherches.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Mer 12 Déc 2012 - 13:39

http://www.youtube.com/watch?v=AHSOvLgAe2A&feature=player_embedded

Pinay
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Lun 25 Mar 2013 - 15:32


http://fr.scribd.com/doc/125480366/Opus-Dei-en-Belgique





Les photos (agrandies) et les listes de membres tirées du n°1 de "Enquêtes & Reportages" sur les avions renifleurs sont sur :

http://fr.scribd.com/doc/132240335/Enquetes-reportages-Renifleurs-la-verite




Dernière édition par HERVE le Lun 25 Mar 2013 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Lun 25 Mar 2013 - 16:26



Le n°1 de "Enquêtes & Reportages" sur les avions renifleurs est disponible en entier sur :


http://fr.scribd.com/doc/132251034/Enquetes-reportages-Renifleurs-1

http://fr.scribd.com/doc/132251311/Enquetes-reportages-Renifleurs-2


Note : il y a même une mention de Carlo Pesenti de Italcementi ...

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Lun 25 Mar 2013 - 17:42

et Philippe de Weck de l'UBS, pas mal non plus...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Lun 25 Mar 2013 - 21:18



http://fr.scribd.com/doc/132251034/Enquetes-reportages-Renifleurs-1





http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Eles_de_L%C3%A9rins

_ _ _






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 30 Aoû 2013 - 16:50


Lien avec l'affaire Boulin ?




Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 30 Aoû 2013 - 17:21

.


Dernière édition par K le Sam 26 Juil 2014 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 30 Aoû 2013 - 18:53


Schéma de Latinus ...




Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Jeu 23 Jan 2014 - 23:17

Pour info, il est question de l'affaire Elf ce soir dans le grand journal de Soir 3 (FR3).
C'est dans un instant (23h15)
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Jeu 23 Jan 2014 - 23:45

Bon, et bien ce fut bref, le sujet des rétrocommissions a bien été abordé mais il faudrait sans doute écrire plutôt, effleuré...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7250
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 24 Jan 2014 - 11:59

Citation :
Paraît que le Tanguy a réussi à refiler une partie de ses terrains près du château à l'Etat comme réserve 'naturelle', il a donc un beau jardin entretenu par l'Etat, et c'est un certain Pol Vandenboeynants qui a facilité les opérations... Arrow


il y a même une copine de .......qui a habité ds un bloc dappartements avec vu sur ce château !
le monde est petit .

et sur comment VERDEYEN :

Citation :
Alors, celle - là, elle est magnifique et elle nous faisait mourir de rire au Parc Savoy ! D' autant plus que c' est le beau - fils de Vdb ( Chauveau ) qui tentait de vendre le hangar de Zaventem et même la société si j' ai bonne mémoire.
Le plus drôle c' est que des années plus tard, on a failli l' acheter avec Shavit pour organiser des entretiens d' avions !
Juré : c' est du vécu et on a vraiment eu des fou rires inextinguibles avec les larmes et tout, et tout, vous imaginez le fric qu' ils ont sifflé ... sans aucune violence !

j'adiit trouvé ds .....

Citation :
.....van Action Press, L'Evènement, was ech-
ter het inzet van een konkurrentiestrijd
tussen enerzijds een groep rond Charles
Verpoorten, een notoir lid van de uiterst
rechtse zijde die gelieerd was aan de
evenzeer rechtse financier Richard Van
Wijck, en anderzijds de firma EDIMAT.
Die laatste was opgericht door een Luxem-
burgse vennootschap, de Prelate Corpora-
tion, gekontroleerd door de Luxemburgse
holding Creditrust. Achter deze holding
verbergen zich de belangen van VdB en
zijn vrienden. Het was uiteindelijk
Edimat die het pleit won.


Enkele maanden later werd Sidney Shorte,de afgevaardigde van het Luxemburgse
Prelate Corporation (inmiddels herdoopt tot Edimat)
afgevaardigde-beheerder van New Fashion Media» waarin Tavernier zijn belangen behield.

Nog wat later nam Shore ontslag, maar Edimat bleef
hoofdaandeelhouder.

Sidney Shore staat in direkt verband met
de affaire van de snuffelvliegtuigen.


Als de mysterieuze Amerikaan Daniël Boyer
middels de firma Air Science Incorporation
de Compagnie Européenne de Recherche
(CER) - eigenaar van de beruchte vlieg-
tuigen - overneemt, werd Shore gerant.

In 1983 veranderde CER weerom van hoofd-
landeelhouder, waarin ook Boyer en Shore
introkken partij waren.

Een Jaar nadien de installaties van CER nabij Melsbroek verkocht aan iemand uit de
vriendenkring   van  Jean  Gol
.     Maar AMI...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 18 Juil 2014 - 16:44


Voir

http://fr.wikisource.org/wiki/Rapport_de_la_Cour_des_comptes_sur_l%E2%80%99affaire_des_avions_renifleurs

Vidéos :

http://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/l-affaire-des-avions-renifleurs/


Cela vaut la peine de s'intéresser à Daniel Boyer :

"V...: Enquête sur l'affaire des «avions renifleurs»

Par Pierre Péan








(...)







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Ven 18 Juil 2014 - 20:06


Daniel Boyer aurait été lié au mensuel "L'événement"

C'est bien possible si l'on regarde le schéma de Paul Latinus :



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les avions renifleurs   Aujourd'hui à 1:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Les avions renifleurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les équipages de 5 avions de ligne rapportent avoir vu des OVNIs (Mexique)
» La vitesse maximale des avions des années 40 à nos jours
» L'Aéronavale et ses Portes Avions
» "Nous n'avions pas la télévision, considérée comme une machine à cautériser les terminaisons nerveuses"
» (Avion de ligne) phares d'avions?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AUTRES AFFAIRES CRIMINELLES :: Autres grandes affaires criminelles-
Sauter vers: