les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lammers, Eric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
swansongunsung



Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Mer 13 Aoû 2008 - 11:03

J'ai aussi cette page-ci, mais je ne vois pas où ça devrait être insérée dans ce PV, avec ses annexes.

NOTE: Malheureusement quelqu'un a utilisé un "highlighter" pour quelques passages, avant d'en faire une copie, ce qui rendent quelques passages illisibles.

Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Mer 13 Aoû 2008 - 11:59

[quote="swansongunsungMais tu es sûr qu'il était gendarme? En regardant le PV dont tu parles, je vois que LAMMERS parle de la GAP (GARDE PERSONNELLE DE LATINUS) et le fait que "Le Bancal" en fait partie.[/quote]

you are absolutely right, Lammers ne dit pas qu'il était gendarme. J'ai en fait fait l'association avec des témoignages qui disaient qu'un des assaillants de la 2è vague boîtait, d'où cette confusion/association.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Mer 13 Aoû 2008 - 20:12

Je ne sais pas si "garde personelle de Latinus" est la bonne description de ce qu'aurait été le GAP. Lammers parle dans un PV aussi d'une police interne du WNP. Moi par contre j'ai eu l'info que le GAP aurait été un groupe à part du WNP, quid qu'il y avait des membres du WNP dedans. Un groupe de gens prêt à l'action
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Dim 21 Déc 2008 - 11:24

Guy Bouten dans son livre a interviewé Eric Lammers (traduction ella) :
Le père de Eric Lammers ouvre la porte .. Le vieil homme fume un joint et il sourit. Il a aussi fait de la prison. Cet ancien professeur de l’école technique d’Etterbeek était un fervent adepte du practical shooting et c’est de cette façon qu’il a fait la connaissance de Jean Bultot.
De notre petite discussion je peux déduire qu’il a connu de près plusieurs gangsters.
Sans gène il cite des noms : Bouhouche, Weykamp, Castris, Haemers.
Avec Bouhouche il se rendait souvent au club de tir Target 121 à Leopoldsburg, l’unique endroit en Belgique où on pouvait tirer avec des armes de guerre.
Eric a été libéré de la prison après avoir eu une condamnation à vie pour le meurtre de 2 diamantaires à Anvers. Avant cela il a été condamné avec son ami Barbier pour le double meurtre qui a eu lieu rue de la Pastorale à Anderlecht. Il a été libéré grâce au talent de maître Jean-Paul Dumont.
Eric entre, il est grand et costaud, un beau mâle, un athlète, cheveux roux et une petite barbe.
Il était un excellent alpiniste.
Eric parle un peu le Néerlandais et il a connu comme portier du Jonathan et du Vaudeville la crème du monde criminel.
‘Dans le Jonathan j’ai connu des beaux moments. Les histoires sur les parties dans la boue et la confiture sont exagérées mais il se passait des choses amusantes.
Mon nom de code chez Westland New Post était S35. Ce qui m’intéressait surtout c’était les camps d’entraînements dans les Ardennes et le practical shooting.
En 1979, pendant une dispute dans un bistrot j’ai tapé sur un marocain. Mon compagnon Jean-Louis Nemry a fini le boulot. Il l’a tué. C’était un vrai nazi. Son diminutif était « Ulysse » .
J’étais également présent quand Jean-Marie Paul a tué en tirant sur un Algérien pendant une dispute dans un bistrot. J’ai pu m’échapper à temps et Paul s’est enfui au Paraguay.
Des bagarres, je les considérais comme un sport et pour cela je suivais des cours de karaté et je faisais de l’alpinisme sans m’intéresser à la politique.

‘Est-ce que tu as bien connu Paul Latinus, le meneur de WNP ?’
‘Par vraiment. Paul se considérait comme un agent secret qui devait rassembler des informations pour l’armé américain. Sa maman m’a raconté une fois que Paul avait de bons contacts avec le général Haig qu’il admirait beaucoup et qu’il visitait régulièrement la Moonsecte. Mais je n’ai jamais vu d’Américains.
Dans l’organisation je n’avais pas un haut rang, il y avait des cloisons. Une structure de cellules, comme dans un service secret.
Au sommet se trouvait Bernard Mercier. Il avait le titre de « Landesvetreter » ou « Inspecteur général » et il s’occupait des contacts entre le quartier général situé à Cologne et Mujo le chef des Falangistes espagnoles. Mercier avait également une haute fonction dans le CEPIC de VDB et était pendant des années collaborateur du cabinet de plusieurs ministres PSC.
Il était également ami avec l’avocat Vincent Vanden Bosch. Il nous a mis à disposition un flat Witte Bergstraat.

‘Latinus était sans aucun doute intelligent mais j’ai l’impression qu’il a été manipulé’.
‘Par qui ?’
‘Un officier de l’armé mais je ne connais pas son nom. Paul était fort ami avec le commissaire Smets de la sûreté de l’état. Il nous donnait cours parfois. Je me souviens qu’une fois on a dû surveiller l’amie du terroriste internationale Carlos’.
Il disparaît de la petite pièce et il revient avec une feuille A4 avec le titre ‘Opération Esperanza ‘.
Exercice dans la rue des Erables, Etterbeek. Signalement de la femme : +/- 1m 65, maigre, peau basanée, type pakistanais, plus foncé que les Marocains, élégant, lunettes avec bords foncés, vernis à ongles et rouge à lèvres, porte un manteau de couleur bleu marine, jupe turquoise et veste en peau de lapin ; cheveux très longs noirs, foulard bleu, sont sur sa garde, sans doute une prostituée, amie occasionnelle de Illitch Ramirez Sanchez, mieux connu sous le nom de Carlos. Mission : observer tout ce qui bouge, attention, au numéro 35 habite un médecin ; surveiller la femme. Si elle prend un taxi : noter le numéro de plaque, le nom de la société de taxi, a-t-elle de la compagnie, prendre une photo si possible. Attention, parfois elle fait le trajet en voiture CUU165, couleur pommebleuvert.

‘Le but de l’exercice était de passer le plus longtemps possible inaperçue en surveillant. Du résultat on faisait un rapport qui était destiné au SEREG, c’était le service de renseignement du WNP dirigé par Michel Libert, nom de code Wagner. Smets recevait une copie et pouvait organiser un débriefing’.

‘Comment tu es devenu membre de la WNP ?’
‘Tu pouvais seulement entrer après intervention d’un parrain, comme dans une assemblée de francs-maçons. Marcel Barbier m’a engagé. A mon tour je pouvais seulement introduire 3 nouveaux membres : mon cousin Marc Vander Meiren, Michel De Bont et Denis Megrette.
Mais je n’étais sûrement pas un nazi. Je le faisais pour le fun, pour le kick. Les vieux clichés, les phrases indigestes, les rêveries fascistes et l’antisémitisme à la Libert ne me convenaient pas. En fait on faisait chez le WNP du travail secret de policier : surveiller des gens, voler des documents, espionner… Le Russe Elnikoff, qu’on appelait pour la plupart du temps « Muller » gardait des fiches coloriées sur des politiciens et des syndicalistes.
Sur les fiches se trouvaient toutes sortes d’informations, jusqu’aux préférences sexuelles. Muller les encodaient dans un ordinateur et recevait chaque mois 8000 franc pour ceci de la sûreté de l’état. On utilisait des méthodes professionnelles et puis soudainement l’amateurisme se pointait de nouveau dans les rangs. Le double meurtre en février 1982 à la rue de la Pastorale à Anderlecht était un exercice pratique!’

‘On apprenait même à fabriquer des bombes. Ici tu peux voir un schéma pour fabriquer un cocktail molotov. A l’écriture on peut voir que cela provient du commissaire Smets.’
(suit l’explication de la fabrication du cocktail Molotov).

‘ On était en guerre. Nous ne savions pas mieux. Combien de fois Libert ne m’a pas assuré qu’on travaillait pour la sûreté de l’état ! Et Smets nous informait et il nous guidait.
J’obtenais un Colt 45 et une carte de membre de la WNP qu’on pouvait montrer lors d’un contrôle policier. Je me souviens qu’une fois on poursuivait un groupe d’arabes qui avait donné un coup de couteau à Barbier. La gendarmerie nous a arrêté Porte de Namur mais après avoir montré les cartes nous recevions l’information comment localiser les attaquants.’

‘Qui finançait WNP ?’
‘Je ne sais pas. Les seuls à nous donner de l’argent étaient le chef nazi Delombaerde et le journaliste Faez Al Ajjah, qui se trouvait souvent à Beyrouth et qui possédait de moyens financiers importants. Marcel Barbier jouait son chauffeur et il répondait au téléphone, Latinus faisait aussi beaucoup de tâches et lui procurait une fois un dossier sur le Zaïre et des documents secrets du NAVO. On vendait aussi de l’information à l’ambassade de l’Argentine sur la position des bateaux anglais pendant la guerre des Falkland. Smets nous racontait que cette guerre servait uniquement pour tester le nouveau matériel du NAVO, comme de l’électronique, canons et la mobilité et l’intérêt des troupes de la flotte britannique. Delombaerde avait aussi une fonction supérieure dans la société Modulmed qui fournissait des petits hôpitaux de campagnes dans des conteneurs à des pays en développement. WNP recevait un pourcentage sur la vente’

‘Et de Bonvoisin’

‘Je ne pense pas que le Baron nous finançait. Ce qui est vrai c’est que Latinus a fait des corvées pour lui. Quand j’appartenais encore au Front il mettait un local à disposition.
D’ailleurs, le baron n’avait jamais un sous sur lui, même pas pour payer un verre. C’était un véritable avare. Je me souviens de lui comme d’un vent fort. Quand je me trouvais dans la cave sous le bureau de Nouvel Europe Magazine en réunion j’entendais la clé tourner dans la serrure, une porte qui se fermait et un pas rapide vers le premier étage ou il conspirait avec le rédacteur en chef. Le baron nous tolérait. Pas plus. On était juste bon pour aller coller des affiches de propagandes pour VDB, mettre des folders dans les boîtes aux lettres, donner des coups à des autres équipes qui collaient des affiches ou pour régler des affaires louches. Par exemple, en servant le Zaïre en provoquant des altercations devant l’ambassade d’Angola après la deuxième invasion Shaba ou en aidant des jeunes de la partie de Mobutu à organiser des meetings. On apprenait que le baron se mettait les millions de Mobutu en poche. Il était fort ami avec l’ambassadeur Inonga. Nous, on ne recevait rien. En fait la politique ne l’intéressait pas. La seule chose qui comptait était : comment je peux utiliser les cons de droites pour me remplir les poches !’

Commissaire Smets avait le rang de colonel chez WNP et il obtenait le nom de code ‘canard’, parce qu’il se déplaçait dans un Citroën 2PK. Apparemment il ne rapportait jamais à ses supérieurs, en tout cas pas par écrit, parce que le commissaire Kausse a entendu parler pour la première fois de la WNP par son informant Libert en février 1983. Le ministre de la justice Gol n’a jamais sanctionné Smets pour cette grave erreur professionnelle. Pourquoi ?
Est-ce que Smets travaillait pour les services secrets Israéliens ? En tout cas les Israéliens s’intéressaient au mouvement et Gol travaillait pour le Mossad. Comme ça le ministre avec l’aide de la société aérienne TEA de son ami Jood Gutelsman, a été associé dans l’évacuation de dizaines de milliers de Falasha’s Ethiopiens via Bruxelles vers l’Israël et chaque année il faisait une collecte pour l’état juif.

Suite Lammers :
‘On avait 6 adresses pour se cacher. J’y ai croisé un jour les gendarmes Bouhouche et Beyer ensemble. Je suis sûre qu’ils travaillaient pour la WNP, quoiqu’ils n’étaient pas des membres officiels mais des auxiliaires. Marbaix par contre possédait bien une carte de membres. En faisant des actions illégales tout le monde devait se brûler, c’était à peu près la règle. Ça pouvait aller de donner des informations ultra secrets militaires jusqu’à devoir liquider quelqu’un. Peut-être que tu peux mieux situer les vols d’armes chez la SIE et dans certaines casernes de la province.
Derrière WNP il y avait sans doute une organisation encore plus secrète.
Et là-dedans des gros bonnets avaient une place centrale comme le colonel de la gendarmerie Mayerus et Mercier dont je t’ai parlé tantôt. Latinus faisait tout un mystère autour de ça.
Nous, nous étions que l’infanterie. J’ai fait connaissance avec Dany Bouhouche via mon ami Alain Weykamp. Comme examen de passage il devait dérober les dossiers de la gendarmerie de Dossogne et Garot, le rédacteur en chef de l’hebdomadaire d’extrême gauche Pour et de l’attentat sur le quartier juif à Anvers en octobre 1981. Cet attentat était l’œuvre d’un Palestinien qui a fait exploser également une synagogue à Paris et qui s’est enfui vers le Canada plus tard. Qui d’autre que l’Israël pouvait s’intéresser à cela. Beijer a aidé Bouhouche à rassembler ces informations. Barbier m’a raconté qu’un jour quand il était dans l’habitation de Faez, où il répondait parfois au téléphone, il est tombé sur le prince Albert, qui est parti vite par une autre porte quand il l’a aperçu. Tu le vois, que des gens importants. Tu peux comprendre qu’on pensait être en sécurité. S’il nous arrivait quelque chose nous pouvions compter sur une protection. Regarde comment Jean-Marie Paul a pu s’échapper et Van Engeland après l’incendie chez Pour !’

‘Après l’arrestation de Barbier tu t’es quand-même enfuit. Pourquoi si tu étais innocent ?’
‘Une réaction de panique. Avec l’aide de Dossogne je pouvais partir au Paraguay et en attendant je me suis caché au fort Dave à Namur où je connaissais bien la région comme alpiniste. Quelqu’un du SDRA qui je pensais être un ami m’a dénoncé et a averti la police. Est-ce qu’on voulait me faire taire ? Est-ce que je savais trop ?’

‘Un des suspects était Bouchouche. Une des victimes a été abattue avec de la munition spéciale hollow-point, du mercure était intégré dedans. Bouhouche préparait ainsi sa munition et toi tu étais ami avec lui.’
‘Selon moi Libert était impliqué dans le massacre. Il en était capable en tout cas, un vrai nazi. Libert a remplacé Latinus comme informateur de la sûreté de l’état et il a informé le commissaire Kausse de l’existence de WNP et du rôle de Smets. Et après les disputes et rivalités à la sûreté de l’état il a été jeté. Une revanche pour Kausse qui était en dispute avec Smets. Il accusait son collègue d’avoir été l’auteur d’un article dans le Nouvel Europe Magazine. Plus tard il y a eu l’accusation que Smets dirigeait une section spéciale, la SS « P » qui se chargeait de sales tâches. Mais on pouvait aussi le voir autrement. Voulait-on neutraliser Barbier et moi ? En savait-on trop ?
Deux mois après le drame de la rue de la Pastorale Latinus nous a proposé de suivre un camp d’entraînement pour terroristes au Libye. De palestiniens radicaux allait nous instruire et nous recevrions une grande récompense. Mais Smets m’a conseillé de ne pas accepter l’offre parce que c’était un piège pour nous tuer. Il y a eu d’autres choses bizarres.
Est-ce que tu savais que nous devions faire un attentat contre le ministre de la justice Moureaux par vengeance fin 1981 pour son rôle dans la lutte contre le Front de la Jeunesse et le CEPIC ? Heureusement les socialistes ont perdu les élections et il a été remplacé par Jean Gol, sinon on aurait certainement été tué.
Pendant cette même période nous avons sous la direction de Libert organisé des exercices de grandes envergures à proximité de grandes surfaces. Les opérations ont reçu le nom de « les grands événements ». Nous recevions nos « ordres de mission » via une formule mathématique que nous devions d’abord décoder.
On commentait et notait comme des observateurs de l’artillerie, la position, la situation du trafique, le nombre de caisses, le parking et la surveillance.
Pas seulement chez Delhaise mais aussi chez GB et Colruyt.
Pour qui l’information était destinée est resté un grand secret et nous n’avons pas reçu de rémunération.
Nous avons de cette façon surveillée le GB de Kraainem pendant des jours jusqu’au moment où on a remarqué des tireurs d’élite sur le toit. On a vu comment une Golf est arrivé avec 4 hommes et comment elle a fait demi-tour pour disparaître via le ring.
Est-ce qu’on a fait appel à nous pour un exercice que nous allions réaliser pour de vrai des années après ? Parfois on nous faisait faire des choses dont on ne comprenait pas le sens, comme attendre à la gare de Midi sur la voie 16 pendant des heures pour recevoir une lettre d’une connaissance. On avait l’air bête. Est-ce qu’on était les pions de Latinus, qui voulait impressionner avec son délégant américain ou est-ce qu’il s’agissait d’un entraînement poussé ?
Ou alors s’introduire chez le marchand d’armes Herman Geschier, une relation professionnelle de VDB et du baron Bonvoisin. Un commissaire de la sûreté de l’état nous couvrait. Il opérait sous le nom de « monsieur Vincent ». Seule Libert connaissait son identité.
Par après il s’avérait que c’était Kausse. Nous le faisions pour l’honneur et pour nos idéaux anti communistes. Si jamais on rencontrait des problèmes pendant une mission, on pouvait toujours fuir vers le Paraguay
.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Ella



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/12/2005

MessageSujet: Mr. Maurice Lammers   Mar 13 Jan 2009 - 23:13

Sur le père de Mr. Eric Lammers,
page 176 dans le livre de Guy Bouten, De Bende van Nijvel:
Maurice Lammers, (le père de Eric) montre une photo de lui et Mme. Denise Tyack, compagne de Mr. Patrick Haemers devant son petit garage à Anderlecht.
Aussi le substitut Mr. Leroy, Basri Bajrami, Marcel Castris et Murat Kaplan étaient des clients fidèles.
Kapllan a été associé au vol de la voiture de Mr. Van Camp quelques mois avant le meurtre de Mr. Van Camp.
La Porche n'a disparu qu'une journée. Les policiers qui ont averti Mr. Van Camp ont remarqué qu'il était nerveux et mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Mer 14 Jan 2009 - 10:56

Ella a écrit:
Sur le père de Mr. Eric Lammers,
page 176 dans le livre de Guy Bouten, De Bende van Nijvel:
Maurice Lammers, (le père de Eric) montre une photo de lui et Mme. Denise Tyack, compagne de Mr. Patrick Haemers devant son petit garage à Anderlecht.
Aussi le substitut Mr. Leroy, Basri Bajrami, Marcel Castris et Murat Kaplan étaient des clients fidèles.
Kapllan a été associé au vol de la voiture de Mr. Van Camp quelques mois avant le meurtre de Mr. Van Camp.
La Porche n'a disparu qu'une journée. Les policiers qui ont averti Mr. Van Camp ont remarqué qu'il était nerveux et mal à l'aise.

Très intéressant cette multitude de liens.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Jeu 4 Juin 2009 - 9:21

Eric Lammers arrêté et extradé
0

Belgique - Faits divers 7:40

Eric Lammers, ancien militant d'extrême droite condamné en assises, a été localisé et arrêté en Serbie. Il était en cavale depuis janvier 2008, écrit jeudi La Dernière Heure. Son extradition, réclamée par la Belgique dans un dossier du viol de la fille de 8 ans d'une ex-compagne, a été organisée vendredi dernier. Il est incarcéré à Saint-Gilles.

En 1982, Eric Lammers, ancien militant du WNP et du Front de la Jeunesse, avait été accusé et ensuite acquitté d'un double assassinat à Anderlecht, parfois présenté à l'époque comme un exercice imposé par la Sûreté de l'Etat aux néo-nazis du WNP.

Dans les années '90, il a été condamné à perpétuité pour le meurtre de deux diamantaires à Anvers. Il a été libéré conditionnellement en 2002.

Il avait été récemment condamné à 16 mois de prison ferme pour recel de cadavre. C'est après le rejet du pourvoi en cassation qu'il avait disparu.

L'arrestation en Serbie, qui avait été tenue secrète, date du 4 juillet 2008


Source : rtl-info

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 548
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Jeu 4 Juin 2009 - 12:18

Pourquoi ont il tenu cette information secret, quel intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Jeu 4 Juin 2009 - 13:09

La justice à peut-être estimé que cela n'était pas assez important pour l'annoncer, j'imagine que toutes les extraditions ne sont pas révélées au public.
Revenir en haut Aller en bas
Fleur



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Mar 28 Juil 2009 - 23:58

Fleur a écrit:
Pour en revenir à toute cette histoire faudrait investiger les véritables personnes de commandement à l'époque, excuser mon français je suis néerlandophone. Après avoir lus n'importe quoi sur le site faut se mettre dans le contexte de l'époque à qui profite le crime. Me semble que beaucoups de gens ont été calomnié jusque a présent. Qui sont les vrais visages de ceux qui ont maginancé tout cela? Faudrait revoir et relire tout les témoignages, de ceux qui ont affirmé voirs certaines personnes de très très haut placé dans toutes les histoires concernées notamment sans oublier les dires dans certains pv, sans oublier les politicars véreux. Chercher plutot de se coté la il me semble. Guy Bouten à fait du bon travail , étudier plûtot ses remarques, mais ici en Belgique ah j'oubliais il faut se taire c'est vrais.
Quand on vois tout se qui se passait à l'époque comme manigances politiques ne me faites pas rire. Des noms comme Gol,(qui voulait renforcer la police et qui cherchais des moyens pour obtenir plus de moyens, à se demander s'il ne voulait pas déstabiliser le pays pour arriver a ses fins!!!!) Latinus , etc. Sans compter les noms cité pour l'assasinat de Cools: Happart, le suicidé de Waremme, l'ancien chef de la ethias, Dardenne etc (le repas à la ethias rue des croissiers à liège ou tout se beau monde a décidé, demander un peu à l'ancien maître d'hotel qui a servis le repas à cette occassion, me semble qu'il a commencé comme chauffeur chez ethias pour terminer comme maître d'hotel il habitait à l'époque Waremme)
La politique c'est de la merde, ne me faites pas rire , pauvre Belgique, et les gens qui ont de vraies solutions ont les faits taires.
Il me semble que tant que on voudras protégér les vrais coupables , l'affaire ne trouveras jamais de réponses. Je trouve cela encore plus grave pour les parents des victimes, c'est comme si on les tuait une deuxième fois.

Par ici avant de dire dans les journaux que ledit Lammers Eric est un pédophile pardon, j'ai habité ensemble avec lui , je peux dire que c'est une vaste blague tout cela . Quand Lammers à été attrapé en juillet 2008 je le savait de part son prôpre père, les flics de son ancien domicile ne le savait pas, aucune trace dans nos régistres disaient ils. La Belgique à demandé son extradition pour le fait de l'histoire de Georges Halluent, rien ne disait pour l'histoire du soit "disant" viol de la gaminne de son ex. La encore une fois de plus ses droits sont baffoués. Sans oublier que Lammers à été reconnus comme victime par un psy dans cette histoire. La Serbie la extradé pour le fait de Georges Halluent, on peut se poser pleins de questions maintenant quand on a lus les journaux pendant son extradition.
Poser vous pourquoi les journaux ont publier leurs articles juste avant les élections.
Facile de coller une étiquette sur une personne, les journaux vont devoir assumers leurs dires maintenant.
Quand les journaux ont commencé à parler sur l'histoire de pédophilie c'était pendant l'histoire Halluent poser vous la question : Pourquoi ? Qui est derrière tout cela? Pourquoi moi = l'ex de Lammers chaque fois que j'ai un bon boulot il faut que après deux à trois mois je perde ma place sans motifs vallable?

J'aimerais avoirs vos réactions svp
Fleur Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Mer 29 Juil 2009 - 10:36

Bonjour Fleur,

Une première question : pourquoi Lammers a-t-il choisi de fuir en Serbie et pourquoi son extradition fut-elle si longue?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Jeu 30 Juil 2009 - 0:59

Fleur a écrit:
Fleur a écrit:
Pour en revenir à toute cette histoire faudrait investiger les véritables personnes de commandement à l'époque, excuser mon français je suis néerlandophone. Après avoir lus n'importe quoi sur le site faut se mettre dans le contexte de l'époque à qui profite le crime. Me semble que beaucoups de gens ont été calomnié jusque a présent. Qui sont les vrais visages de ceux qui ont maginancé tout cela? Faudrait revoir et relire tout les témoignages, de ceux qui ont affirmé voirs certaines personnes de très très haut placé dans toutes les histoires concernées notamment sans oublier les dires dans certains pv, sans oublier les politicars véreux. Chercher plutot de se coté la il me semble. Guy Bouten à fait du bon travail , étudier plûtot ses remarques, mais ici en Belgique ah j'oubliais il faut se taire c'est vrais.
Quand on vois tout se qui se passait à l'époque comme manigances politiques ne me faites pas rire. Des noms comme Gol,(qui voulait renforcer la police et qui cherchais des moyens pour obtenir plus de moyens, à se demander s'il ne voulait pas déstabiliser le pays pour arriver a ses fins!!!!) Latinus , etc. Sans compter les noms cité pour l'assasinat de Cools: Happart, le suicidé de Waremme, l'ancien chef de la ethias, Dardenne etc (le repas à la ethias rue des croissiers à liège ou tout se beau monde a décidé, demander un peu à l'ancien maître d'hotel qui a servis le repas à cette occassion, me semble qu'il a commencé comme chauffeur chez ethias pour terminer comme maître d'hotel il habitait à l'époque Waremme)
La politique c'est de la merde, ne me faites pas rire , pauvre Belgique, et les gens qui ont de vraies solutions ont les faits taires.
Il me semble que tant que on voudras protégér les vrais coupables , l'affaire ne trouveras jamais de réponses. Je trouve cela encore plus grave pour les parents des victimes, c'est comme si on les tuait une deuxième fois.

Par ici avant de dire dans les journaux que ledit Lammers Eric est un pédophile pardon, j'ai habité ensemble avec lui , je peux dire que c'est une vaste blague tout cela . Quand Lammers à été attrapé en juillet 2008 je le savait de part son prôpre père, les flics de son ancien domicile ne le savait pas, aucune trace dans nos régistres disaient ils. La Belgique à demandé son extradition pour le fait de l'histoire de Georges Halluent, rien ne disait pour l'histoire du soit "disant" viol de la gaminne de son ex. La encore une fois de plus ses droits sont baffoués. Sans oublier que Lammers à été reconnus comme victime par un psy dans cette histoire. La Serbie la extradé pour le fait de Georges Halluent, on peut se poser pleins de questions maintenant quand on a lus les journaux pendant son extradition.
Poser vous pourquoi les journaux ont publier leurs articles juste avant les élections.
Facile de coller une étiquette sur une personne, les journaux vont devoir assumers leurs dires maintenant.
Quand les journaux ont commencé à parler sur l'histoire de pédophilie c'était pendant l'histoire Halluent poser vous la question : Pourquoi ? Qui est derrière tout cela? Pourquoi moi = l'ex de Lammers chaque fois que j'ai un bon boulot il faut que après deux à trois mois je perde ma place sans motifs vallable?

J'aimerais avoirs vos réactions svp
Fleur Very Happy

Faudrait que Eric Lammers s'explique par quelqu'un de confiance pour qu'il raconte comment il a été embarqué dans toutes ces histoires. Il avait l'impression de travailer pour l'armée, les services secrets, la sureté? Mais si il a été manipulé, il ne peut s'en sortir qu'en racontant publiquement tout !
C'est démontré, cela a déjà fonctionné en Italie. Faut sortir du piège infernal de l'omerta.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1389
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Jeu 30 Juil 2009 - 17:48

Argument plein de logique, billbalantines... mais d'une banalité confondante quant à la réalité de la vie dans ces "sphères".

Qu'Eric parle véritablement et c'en est fait de lui, sinon de son entourage au complêt !

Oui Eric Lammers a été "enrolé" dans cette frange limite "police-politique-privée" par "idéologie"... Il avoisinait alors les 20 ans !... C'était un sportif accompli, un alpiniste émérite et un idéologue aux idées "bien tranchées"... certains peuvent admirer ces idées, d'autres les haïr... à titre personnel, les miennes sont à l'opposé radical des siennes... ce qui ne m'a pas empéché d'apprécier l'homme et de me sentir consterné sur le gâchis de sa vie.... orchestré par d'autres !!... Ceci dit, je suis aussi lucide que lui même l'est quant aux sentiments que les parents de ses victimes peuvent lui vouer.

N'allez pas chercher midi à quatorze heures pour comprendre... exactement la même situation s'est produite à des milliers d'exemplaires lorsqu'il fallut, en 40, choisir la sécurité et la collaboration (au travers de partis fascisants, voire carrément l'engagement personnel dans la Gestapo ou l'armée) ou la clandestinité puis la Résistance... Pas toujours évident à 20 ans de faire le bon choix. Et des détails infimes peuvent influer sur une voie effroyable.

Les repentis ?... Ah oui ?... Quelle rigolade !... C'est à peu près aussi logique que d'aller porter plainte contre un flic dans le commissariat même où vous viendriez de vous faire tabasser !

Ce genre de dilemme doit tracasser beaucoup de personnes depuis bientôt vingt cinq ans... En appeler à leur conscience, c'est bien, c'est certain... mais en leur tendant une pelle pour creuser leur tombe en guise de passe-port ?
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Jeu 30 Juil 2009 - 22:11

Extraordinaire synthèse, michel-j, surtout quand on voit les résultats de l'après guerre ou les "infâmes salauds" (c.a.d les perdants) étaient recherchés pour leurs capacités à défendre la liberté de l'Occident.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1389
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Jeu 30 Juil 2009 - 23:02

Vous savez Henri, un exament attentif de l'Histoire vous apprend que celle de demain se trouve déjà incrite dans les grimoires poussiéreux... la manipulation des hommes par d'autres hommes, serviteurs zélés d'esprit "supérieurs" nourris aux biberons du Machiavélisme se perpétue à l'infini.

Tiens ! Je découvre un livre déniché en brocante ; "Section manipulation", signé Jean-Marc Dufourg (ancien des R-G "sacrifié" par sa hiérarchie) paru chez Michel Lafon en 1991. Préfacé par M° Vergès.

Si un décodage minutieux des pratiques de ces officines, toujours pour "la bonne raison"; celle de l'obéissance aveugle aux ordres, vous est encore utile -j'en doute Very Happy -, vous allez être bigrement servi !... et vous y découvrirez même, au travers de la mésaventure de Chahine, celui qui fit tomber Ménigon et Rouillan, que le plus "secret" des indics ne pèse strictement rien aux yeux de ne très très (beaucoup trop, d'ailleurs !) chers hommes politiques.
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 3:52

michel-j a écrit:
Argument plein de logique, billbalantines... mais d'une banalité confondante quant à la réalité de la vie dans ces "sphères".

Qu'Eric parle véritablement et c'en est fait de lui, sinon de son entourage au complêt !

Oui Eric Lammers a été "enrolé" dans cette frange limite "police-politique-privée" par "idéologie"... Il avoisinait alors les 20 ans !... C'était un sportif accompli, un alpiniste émérite et un idéologue aux idées "bien tranchées"... certains peuvent admirer ces idées, d'autres les haïr... à titre personnel, les miennes sont à l'opposé radical des siennes... ce qui ne m'a pas empéché d'apprécier l'homme et de me sentir consterné sur le gâchis de sa vie.... orchestré par d'autres !!... Ceci dit, je suis aussi lucide que lui même l'est quant aux sentiments que les parents de ses victimes peuvent lui vouer.

N'allez pas chercher midi à quatorze heures pour comprendre... exactement la même situation s'est produite à des milliers d'exemplaires lorsqu'il fallut, en 40, choisir la sécurité et la collaboration (au travers de partis fascisants, voire carrément l'engagement personnel dans la Gestapo ou l'armée) ou la clandestinité puis la Résistance... Pas toujours évident à 20 ans de faire le bon choix. Et des détails infimes peuvent influer sur une voie effroyable.

Les repentis ?... Ah oui ?... Quelle rigolade !... C'est à peu près aussi logique que d'aller porter plainte contre un flic dans le commissariat même où vous viendriez de vous faire tabasser !

Ce genre de dilemme doit tracasser beaucoup de personnes depuis bientôt vingt cinq ans... En appeler à leur conscience, c'est bien, c'est certain... mais en leur tendant une pelle pour creuser leur tombe en guise de passe-port ?
[quote]
Une petite bitte qui alpinise une petite fille de 8 ans. On comprend pourquoi il a toujours voulu qu'elle soit extrême, sa droite.
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 7:11

[quote="a h"]
michel-j a écrit:
Argument plein de logique, billbalantines... mais d'une banalité confondante quant à la réalité de la vie dans ces "sphères".

Qu'Eric parle véritablement et c'en est fait de lui, sinon de son entourage au complêt !

Oui Eric Lammers a été "enrolé" dans cette frange limite "police-politique-privée" par "idéologie"... Il avoisinait alors les 20 ans !... C'était un sportif accompli, un alpiniste émérite et un idéologue aux idées "bien tranchées"... certains peuvent admirer ces idées, d'autres les haïr... à titre personnel, les miennes sont à l'opposé radical des siennes... ce qui ne m'a pas empéché d'apprécier l'homme et de me sentir consterné sur le gâchis de sa vie.... orchestré par d'autres !!... Ceci dit, je suis aussi lucide que lui même l'est quant aux sentiments que les parents de ses victimes peuvent lui vouer.

N'allez pas chercher midi à quatorze heures pour comprendre... exactement la même situation s'est produite à des milliers d'exemplaires lorsqu'il fallut, en 40, choisir la sécurité et la collaboration (au travers de partis fascisants, voire carrément l'engagement personnel dans la Gestapo ou l'armée) ou la clandestinité puis la Résistance... Pas toujours évident à 20 ans de faire le bon choix. Et des détails infimes peuvent influer sur une voie effroyable.

Les repentis ?... Ah oui ?... Quelle rigolade !... C'est à peu près aussi logique que d'aller porter plainte contre un flic dans le commissariat même où vous viendriez de vous faire tabasser !

Ce genre de dilemme doit tracasser beaucoup de personnes depuis bientôt vingt cinq ans... En appeler à leur conscience, c'est bien, c'est certain... mais en leur tendant une pelle pour creuser leur tombe en guise de passe-port ?
Citation :

Une petite bitte qui alpinise une petite fille de 8 ans. On comprend pourquoi il a toujours voulu qu'elle soit extrême, sa droite.
Juger l'autre d'en face et en plus sans savoir...
pour la simple satisfaction de cracher votre impuissance.
Vous faites bien partie de ce 85 % de la populace !
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1389
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 9:24

a h, avant de porter des accusations aussi graves, il est nécessaire de posséder des preuves solides... car il s'agit effectivement de la pire des infamies... juste avant l'accusation mensongère des mêmes faits... et dans ses attendus envers une certaine catégorie de citoyens, le systême judiciaire belge n'a jamais fait dans la dentelle... pas plus que dans l'incroyable protection de supposées "élites", d'ailleurs.

Je ne me fais pas l'avocat d'Eric L. . Il est assez outillé pour se défendre tout seul au besoin.

Mais je comprends mal qu'après ce que vous ayez vécu personnellement vous vous permettiez de jeter la pierre sur des arguments aussi spécieux que ceux-ci... que vous hurliez de concert avec le premier chacal judiciaire venu.

Pour abattre tranquillement son chien, il suffit de l'accuser d'avoir la rage, disait-on jadis. Si la rage canine a disparu de nos contrées, celles de l'humain guette toujours avec vivacité.

à minus ; sans savoir ?... parce que vous vous savez ?... de toute évidence; pas grand chose !
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 10:13

michel-j a écrit:
a h, avant de porter des accusations aussi graves, il est nécessaire de posséder des preuves solides... car il s'agit effectivement de la pire des infamies... juste avant l'accusation mensongère des mêmes faits... et dans ses attendus envers une certaine catégorie de citoyens, le systême judiciaire belge n'a jamais fait dans la dentelle... pas plus que dans l'incroyable protection de supposées "élites", d'ailleurs.

Je ne me fais pas l'avocat d'Eric L. . Il est assez outillé pour se défendre tout seul au besoin.

Mais je comprends mal qu'après ce que vous ayez vécu personnellement vous vous permettiez de jeter la pierre sur des arguments aussi spécieux que ceux-ci... que vous hurliez de concert avec le premier chacal judiciaire venu.

Pour abattre tranquillement son chien, il suffit de l'accuser d'avoir la rage, disait-on jadis. Si la rage canine a disparu de nos contrées, celles de l'humain guette toujours avec vivacité.

à minus ; sans savoir ?... parce que vous vous savez ?... de toute évidence; pas grand chose !
Justement, car je ne sais pas, je me garde bien de porter jugement.
Et puis, si vous saviez..
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1389
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 10:39

?... j'avoue ne plus comprendre... votre post post précédant ne visait-il pas mes propos ?

Je n'ai développé du portrait d'Eric L. QUE ce que j'en connais... pour avoir pu parler avec lui. Rien d'autre.

En Corse il existe un dicton ; "On ne connait pas un homme, avant d'avoir partagé un seau de sel avec lui, à table. Et encore.... "

Ceci dit, surtout après les aveux récents d'une ancienne collégienne ayant poussé un prof au suicide par des fausses accusations d'attouchements, j'éprouve la plus grande méfiance envers ce type d'accusation lorsqu'elle se trouve au centre d'une histoire de rupture sentimentale... Trop facile d'instrumentaliser un enfant en profitant de sa naiveté ou de ses sentiments !

L'arrestation et l'extradition d'Eric Lammers repose à mes yeux, et avec une quasi certitude, sur une cuisine judiciaire... avec ou sans relents politiques; le premier n'étant que l'instrument servile du second.
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 12:02

michel-j a écrit:
?... j'avoue ne plus comprendre... votre post post précédant ne visait-il pas mes propos ?
Non. Petit mal entendu.
Mon post répondait à la citation de "ah" :"Une petite bitte qui alpinise une petite fille de 8 ans. On comprend pourquoi il a toujours voulu qu'elle soit extrême, sa droite."
Ce genre d'accusation publique et non prouvée me reste toujours dans la gorge et c'est toujours facile de lancer cela anonymement. J'aimerais assez voir répéter cela devant Lammers lui-même par ah !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 14:40

michel-j a écrit:

L'arrestation et l'extradition d'Eric Lammers repose à mes yeux, et avec une quasi certitude, sur une cuisine judiciaire... avec ou sans relents politiques; le premier n'étant que l'instrument servile du second.

Arrestation agrémentée d'un secret d'un an et en Serbie... presque rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 15:34

Quelqu'un sait pourquoi il avait choisi la Serbie ? Un hazard ? Hier qn m'a parlé de l'implication du clan de Zemun (mafia serbe) dans le casino de Namur (dans les années 80).
Revenir en haut Aller en bas
ludivine



Nombre de messages : 90
Age : 45
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Ven 31 Juil 2009 - 21:19

minus a écrit:
michel-j a écrit:
?... j'avoue ne plus comprendre... votre post post précédant ne visait-il pas mes propos ?
Non. Petit mal entendu.
Mon post répondait à la citation de "ah" :"Une petite bitte qui alpinise une petite fille de 8 ans. On comprend pourquoi il a toujours voulu qu'elle soit extrême, sa droite."
Ce genre d'accusation publique et non prouvée me reste toujours dans la gorge et c'est toujours facile de lancer cela anonymement. J'aimerais assez voir répéter cela devant Lammers lui-même par ah !

Oui, j'avoue partager votre avis sur la question...je me méfie moi aussi ( mais alors beaucoup) des accusations , des rumeurs et autres jugements rapides sur les personnes.
Je ne saurais d'ailleurs trop vous inviter tous à bien vouloir faire preuve de prudence dans vos propos lorsqu'il s'agit de mettre en cause une personne, à plus forte raison pour des actes aussi graves.

_________________
http://www.justice-affairescriminelles.org
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Mar 4 Aoû 2009 - 21:42

titu a écrit:
Quelqu'un sait pourquoi il avait choisi la Serbie ? Un hazard ? Hier qn m'a parlé de l'implication du clan de Zemun (mafia serbe) dans le casino de Namur (dans les années 80).

Peut-être parce que la Serbie n'extradait pas encore?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lammers, Eric   Aujourd'hui à 21:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Lammers, Eric
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eric Baret : De l'Abandon
» Eric Rommeluère, un bouddhiste engagé ?
» Saint Eric de Suède
» Marine Le Pen reconnaissante envers Elisabeth Lévy, Robert Ménard, Eric Zemmour, Philippe Cohen, Natacha Polony, Luc Ferry et Ivan Rioufol
» paul eric blanrue se converti à l'islam par idéologie Gauchiste et anti-sioniste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: