les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Zeus computers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 18 Fév 2014 - 11:04

Nicholas Negroponte
Né à New York d'un père, Dimitri Negroponte, riche armateur grec qui a immigré aux États-Unis,...

Il passe plus d'un an en France en 1982-83, comme directeur du Centre mondial informatique et ressource humaine créé par Jean-Jacques Servan-Schreiber.


Le Centre Mondial Informatique et Ressource Humaine a été fondé par Jean-Jacques Servan-Schreiber et était dirigé par Nicholas Negroponte. Il était situé au 22 de l’avenue Matignon, à Paris dans le 8e arrondissement. Ses activités ont duré de 1981 à 1986. Nicholas Negroponte en a été le premier directeur, pendant un an.

En 1985, le CMI est secoué par un scandale. Jean-Jacques Servan-Schreiber envoie un important chèque à une université américaine sans en référer à son conseil d'administration. Le gouvernement envisage alors de le fusionner avec d'autres établissements publics, mais Gaston Defferre s'y oppose. Le nouveau gouvernement installé en mars 1986 (gouvernement Jacques Chirac (2)) décide alors immédiatement la suppression du CMI et la dispersion des personnels3.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicholas_Negroponte

30 ans avant m snooden!  Meffier vous quand on fabrique des stades dans votre région!
car les petite fiche sont déjà prêtes!!!

les manifestant d ukraine on reçut un message de "reconnaissance" sur leur gsm...

John Negroponte

John Negroponte, né le 21 juillet 1939 à Londres, est un diplomate des États-Unis d'Amérique, proche des Républicains. Le 5 janvier 2007, il est nommé par le président George W. Bush, secrétaire d'État adjoint auprès de la secrétaire d'État Condoleezza Rice.

John Negroponte est le fils d'un armateur grec, Dimitri Negroponte, installé aux États-Unis,...

Il parle, outre l'anglais, couramment le grec, le français l'espagnol et le vietnamien. Il devient diplomate, après des études à l'Université Yale, dans les années 1960 et se retrouve conseiller politique à Saïgon en 1964. Il participe d'ailleurs aux négociations des accords de Paris en 1973 avec Henry Kissinger.

Il a été ambassadeur au Honduras, où il adopte cinq enfants, à la fin des années 1970 et au début des années 1980 au moment de la guerre civile au Nicaragua. Il est accusé à cette époque d'avoir supervisé l'approvisionnement en armes et l'entraînement des Contras, en lutte contre les Sandinistes au pouvoir, dont une partie des revenus sert aux interventions secrètes en Iran; ce qui constitue le scandale de l'affaire Iran-Contra qui touche le président Ronald Reagan lors de son deuxième mandat (1984/1988).

Il est à la fin des années 1980 ambassadeur au Mexique au moment de la révolte du Chiapas. Au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 il est nommé par George W. Bush ambassadeur à l'O.N.U., puis en Irak en avril 2004 après la chute de Saddam Hussein.

Lors de son mandat d'ambassadeur auprès du Mexique (1989-1993), officiant depuis le bâtiment fortifié de l'ambassade, il ordonna aux services de renseignements américains de soutenir les opérations contre les rebelles zapatistes du Chiapas.

De 1981 à 1985, Negroponte fut ambassadeur des États-Unis au Honduras, se voyant affublé par certains du titre de « proconsul ». Au cours de cette période, l'aide militaire au Honduras passa de 4 à 77,4 millions de dollars par an

En avril 2005, lors des auditions du Sénat concernant la confirmation de l'attribution du poste de DNI, des centaines de documents furent rendus public par le Département d'État, en vertu du Freedom of Information Act, à la demande du Washington Post

ambassadeur exceptionnellement énergique, tourné vers l'action, dont les convictions anti-communistes l'ont conduit à négliger les violations des droits de l'homme au Honduras, ...

...la mystérieuse disparition de douzaines d'opposants au gouvernement3. »

Le New York Times écrivit que les documents révélaient

un combattant dur et froid qui menait avec enthousiasme la stratégie du Président Ronald Reagan.

plaida auprès les fonctionnaires à Washington pour imposer une plus grande confidentialité sur le rôle des Honduriens dans le soutien secret aux Contras.
Les messages montrent que M. Negroponte travailla de façon étroite avec William J. Casey, alors directeur central du renseignement, sur l'offensive anti-communiste de l'administration Reagan en Amérique Centrale. En 1983, il aida à rédiger une « décision » présidentielle secrète, autorisant l'aide aux Contras, puisque les rebelles nicaraguayens étaient connus et rencontraient régulièrement des militaires honduriens, afin d'obtenir et de conserver le financement destiné à leur action secrète4.

des douzaines de messages dans lesquels l'ambassadeur chercha à saper les efforts de paix
régionaux


http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Negroponte
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Lun 3 Mar 2014 - 23:18

Invité a écrit:
L.F. Deferm - Nom de Zeus.

Le 29 août 1988, TTH contracte un mariage d'affaires avec la société liégeoise d'informatique Zeus Computers dont le patron, Claude Delperdange, s'était proposé pour reprendre la filiale d'Unisys. Deferm lui avait toutefois damé le pion. Zeus Computers transfère son siège social sur le site de Trident et est recapitalisé : Trident apporte 7 millions, payés cash. Quelques mois plus tard : divorce. Chacun reprend ses billes. Claude Delperdange meurt assassiné par son épouse, d'un coup de fusil de chasse, quelques jours seulement avant que ne disparaisse, également de mort violente, André Cools...

Deferm bénéficiera initialement du soutien actif de «parrains» politiques et de syndicaux liégeois. Le conseil d'administration de TTH reflète cette synergie. Y siègent : Jacques Vandebosch, aujourd'hui bourgmestre socialiste de Seraing, Georges Goldine, libéral, administrateur délégué de la Compagnie Générale des Eaux, Jean Sequaris, social-chrétien, alors vice-président de la SRIW et Georges Viatour, ex-directeur de l'INIEX.

Plus surprenante, la présence de Léo Van Tuyckom, proche du CVP, soupçonné d'être l'un des argentiers occultes du parti social chrétien flamand, et dont le nom émergera lors du krach d'Electrorail.

Van Rossem dixit. - Au printemps 1989, TTH ferme ses portes dans des conditions obscures qui, aujourd'hui encore, interpellent. Trident aurait dû bénéficier des retombées du contrat Agusta. Pour Jean-Pierre Van Rossem, l'homme du Moneytron, Deferm et Mathot, avec la bénédiction de Guy Spitaels, auraient détourné une commission occulte, quelque 165 à 175 millions de francs, versée par Agusta, au nez et à la barbe d'André Cools. Lequel, ayant découvert le pot aux roses, s'apprêtait à endosser la veste du «repenti» et à tout révéler à la Justice. Pris de panique, les deux compères l'auraient expédié en enfer.

Van Rossem n'en a jamais été à une affabulation près. Il n'en demeure pas moins que Deferm entretient de singulières relations avec des individus au passé équivoque. Tel Michel Van der Elst, l'avocat jugé et condamné à 8 ans de prison pour l'enlèvement de Paul Vanden Boeynants et pour ses liens avec la bande Haemers.

«Je gère mes affaires privées. Je place des fonds, j'achète et je vends des actions», se défend Deferm qui, aujourd'hui, a jeté son dévolu sur le Costa Rica. Comme base de repli ?

( source : Sergio Carrozo - date inconnue )
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 4 Mar 2014 - 2:38

Electrorail va de l'avant. Le holding dirigé par Leo Van Tuyckom

http://archives.lesoir.be/electrorail_t-19890424-Z01KNZ.html

http://nl.wikipedia.org/wiki/ElectroRail


http://www.lalibre.be/economie/actualite/electrorail-augmentation-de-capital-en-perspective-51b87298e4b0de6db9a5d079

Édouard Louis Joseph Empain né le 20 septembre 1852 à Belœil-en-Hainaut,

C'est le fondateur d'une célèbre dynastie industrielle. Général et aide de camp du roi des Belges, il sera anobli par Léopold II en 1907...

l commence comme dessinateur dans une société houillère et métallurgique du Hainaut. Rapidement, il devient chef de bureau d'étude, ingénieur en chef puis administrateur. Dès 1875, il fonde sa première société, la Compagnie française des chemins de fer et tramways...
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Ven 7 Mar 2014 - 11:20

Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m v



Nombre de messages: 23
Date d'inscription: 19/10/2009


MessageSujet: Re: Michel Verdeyen Sam 24 Oct 2009 - 14:25 Sélectionner/Désélectionner multi-citation Répondre en citant
A poursuivre .... Blijweert ( le père ) = Amelinckx, pas Etrimo.
Mais, après recherches, Dirk Merckx, élève de Robert Senelle ( avocat constitutionnaliste comme le père Vander Elst ) a, bien avant, cherché à étouffer une affaire Monnaie Invest ou Imsay pour aider Marc Senelle. Imsay = Deferm !?! Affaire Pandreitje, Electrorail, Van Tuckom, à creuser peut être ... Le Proc Gl a voulu démarrer une procédure interne vs DM mais elle s' est perdue dans les méandres du Palais ( lequel ? ) sans doute de justice.
Robert Senelle : super carnet d' adresses ... Raymond Vander Elst aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Zeus computers   Ven 7 Mar 2014 - 14:45

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Zeus computers   Ven 7 Mar 2014 - 16:21

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 4:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Dim 9 Mar 2014 - 23:23


Les dossiers des marchés militaires feront une autre victime. Interrogé à plusieurs reprises déjà par la « cellule Cools », concerné par le marché de la modernisation des chasseurs F16 [/b[b]]comme par celui de la revente de nos vieux Mirage au Chili, pressé par les médias de donner des explications, le général e.r. Jacques Lefèvre est devant sa télé, le 8 mars au soir. Le JT ouvre sur sa photo, alors qu'il remettait ses ailes au prince Philippe. Suit une vue de la cour intérieure du palais de Justice de Liège que traversent les inculpés du dossier Agusta, tous en bleus pénitentiaires à rayures blanches, n'ayant pu rendosser leurs costumes en raison d'une grève des surveillants de prison. Suffoqué, le général empoigne alors sa serviette, traverse l'avenue Louise et part se suicider dans une chambre d'hôtel.

http://archives.lesoir.be/serie-3-6-soudain-les-cles-du-temoin-anonyme-agusta-att_t-20031014-Z0NMVR.html

m gusman de tea aviation voulais racheter a zeus ou trident des contrats se referend a des f16
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Sam 5 Avr 2014 - 3:21

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1930-mathot-guy

Avant qu'il commence son service militaire, Cywie était déjà le patron de la firme Eurotronics, une maison qui importait du matériel électronique depuis Israël et les Etats-Unis. En 1975, lorsque cette société est tombée en faillite, pendant son service militaire, Cywie a immédiatement démarré MCA-Tronics. Au départ, il livrait des composants électroniques à des entreprises telles que Burroughs, Philips, MBLE et Bell Téléphone. Cywie s'est assez rapidement concentré sur des commandes de l'armée et il est devenu le représentant en Belgique des plus grandes entreprises d'armement comme Elbit, Tadiran, IMI, BATS et Israël Aircraft Industries (IAI).

Au salon de la force aérienne du Bourget en France, Cywie avait été approché en 1981 par Agusta, qui voulait qu'il devienne leur représentant officiel pour la Belgique.

"Il exigeait 15 millions de francs pour le PS liégeois" explique Cywie. "Quand je lui ai demandé comment il arrivait à ce montant, il m'a répondu sans sourciller : parce que c'est un peu plus que ce que les autres offrent". Les bonnes relations de Dubois avec le groupe français Aérospatiale étaient un secret de polichinelle. Ce groupe était le plus gros concurrent d'Agusta en matière de contrats d'hélicoptères.

Il est spécialisé en matériel électronique et de pointe, comme des systèmes de radars et de communication,

anu75?

sinusoidal pulse wish modulation - Datasheet Archive
www.datasheetarchive.com/.../SINUSOIDAL%20PUL...‎
Traduire cette page
ANU75 ANU75 abstract ... with a sinusoidal static torque characteristic-i.e. , remains that whether our motor has a sinusoidal torque curve or a very distorted one, ...

unidata
http://fr.wikipedia.org/wiki/Unidata

Unidata était destiné à créer dans les années 1970 une puissante gamme de produits d'informatique européenne, à l'identique d'Airbus dans l'aéronautique.

le français Compagnie internationale pour l'informatique (CII) recevait la maîtrise d'œuvre, l'architecture des machines et le logiciel
la technologie électronique revenait au néerlandais Philips
l'allemand Siemens se chargeait des périphériques mécaniques (disques, bandes, la première imprimante xérographique bien conçue)1.

Lancé en 1973, ce projet européen a été stoppé par la France après seulement deux ans.
Valéry Giscard d'Estaing, élu président en 1974, mit fin au projet en 1975 : la France dénonça unilatéralement l'accord Unidata. Valéry Giscard d'Estaing décida de fusionner la Compagnie internationale pour l'informatique avec Honeywell-Bull, contre la volonté de son patron et de ses personnels mais à la demande d'un de ses actionnaires, la CGE.
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 8 Avr 2014 - 7:51

Olaf Christian Bernhard Birkeland (13 décembre 1867 - 15 juin 1917), qui signait toujours Kristian Birkeland1, est un physicien norvégien qui s'intéressa au vent solaire et expliqua le mécanisme des aurores polaires. Afin de financer ses recherches il a inventé le canon magnétique et le procédé Birkeland-Eyde de fixation de l'azote.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kristian_Birkeland

100ans plus tard



http://www.popsci.com/technology/article/2012-08/its-experimental-rail-gun-navy-wants-gps-guided-hypersonic-projectiles
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 8 Avr 2014 - 8:02

bientôt on enverra des satellite avec ce canon
il y avait pas un belge ou suisse je ne sait plus ,qui voulais faires ça avec saddam hussein ?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11301
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 8 Avr 2014 - 9:38


Vous parlez de Gerald Bull, un ingénieur canadien mort assassiné le 22 mars 1990 à Bruxelles :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gerald_Bull

("par un temps maussade", ajouterait "Père UBU")

Un ami de Claudine Fraiture qui connaissait aussi Guy Mathot, Jacques Monsieur, Léon-François Deferm ... (André Cools ?) ... épouse de Alain Blume (1977 - 79 ?). Gerald Bull avait aussi des liens avec PRB.  

Nous sommes une fois de plus dans le domaine de l'armement. Dans les années 1980, tous les marchands d'armes ont été mobilisés par l'Irangate pour des actions illégales mais à très grande échelle ... et cela concernait aussi des Belges, comme Gutelman (très proche de Jean Gol), etc

A noter que via Luc Mellaerts, on passe de Georges Gutelman à Aldo Vastapane ...

Pour Vastapane et Demoen (Beherman - Demoen), voir :

http://www.inmemoriam.be/nl/2007-09-25/simone-demoen/

Voir aussi







Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 8 Avr 2014 - 18:54

merci herve

Space Research Corporation (SRC) est une société fondée par Gerald Bull ...

La société a ensuite été réintégrée à Bruxelles où Bull a réussi pendant plusieurs années...

En 1985, Société Générale de Belgique (SGB), alors l'actionnaire majoritaire de PRB, a regroupé ses activités dans le secteur de la chimie dans une nouvelle société, Gechem de Recticel est l'un d'eux, mais d'ici à 1992 Recticel est restée la seule activité du groupe Gechem .

(Recticel a finalement été acquis par une société holding, avec Cie du Bois Sauvage de la Société Générale de Belgique en 1998).

En 1985-1986 la Société Générale de Belgique (SGB) a regroupé les activités de PRB dans une nouvelle société, Gechem groupe et en 1988 SGB injecté de nouveaux capitaux, augmentant ainsi sa participation de 80% à 90% dans le groupe.

En 1988 Gechem Groupe a décidé de vendre PRB et en 1989 a vendu à Astra Holdings avec l' Forges de Zeebrugge filiale vendue à Thomson Brandt (maintenant Thales Group
==
Selon les dires du premier ministre israélien qui était au pouvoir au moment de son assassinat, l'assassin se trouverait quelque part en Amérique centrale.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gerald_Bull
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 15 Avr 2014 - 6:37

Lars Tingström

Lars Tingström, né à Visby le 24 mars 1934, mort le 16 avril 1993, est un électronicien et entrepreneur suédois

Au terme de ses études, il travaille tout d'abord comme menuisier à Gotland, mais après son service militaire, il s'installe à Stockholm et entame une carrière dans l'électronique
il est embauché par l'une des grandes entreprises suédoises du secteur

Durant l'été 1976, il investit 80 000 couronnes dans l'entreprise Prox Kalkylator, dirigée par Bo Hussner. Mais la société fait faillite dès le mois d'octobre, et les nombreux investisseurs, dont Tingström, perdent leurs mises. Tingström dépose une plainte contre Bo Hussner pour escroquerie, sans obtenir gain de cause


janvier 1977, Bo Hussner est sérieusement brulé lorsqu'une lettre distribuée par la poste lui explose dans les mains.

Pendant la perquisition, les policiers découvrent une pièce souterraine cachée, construite par Tingström au fond de son jardin
Là, ils mettent au jour 20 kg d'explosif, 359 détonateurs, de la poudre noire et du matériel de distillation

Emprisonné à la prison de Kumla, il est libéré le 17 septembre 1981

Le 16 juillet 1982, une explosion survient au domicile du procureur Sigurd Dencker dans la banlieue de Stockholm. Le petit-ami de la fille du procureur, âgé de 18 ans, est tué, et la maison est entièrement ravagée par les flammes

l'explosion a été causée par une bombe artisanale, mélange d'explosif et de clous de 60 mm

il était à Damas, en Syrie, au moment des faits

Le 22 février 1983, une employée est tuée dans une explosion au centre des impôts de Södermalm à Stockholm
son attention se porte sur une mallette qui semble abandonnée. Elle s'en empare et l'ouvre
La détonation est immédiate.

il apparait qu'il était en Syrie au moment de l'explosion

Le 8 août 1983, c'est une autre administration d'État, l'agence de recouvrement de Nacka
la présence d'une mallette abandonnée est signalée à la police, qui fait évacuer les locaux. Un policier fait feu sur la mallette, qui explose sans faire de victimesr 21. La bombe se révèle de construction identique
le détonateur étant relié d'une part à un réveil, d'autre part à une alarme automobile

...d'un ami de Tingström, un certain Hannu Hyttinen
Le 22 décembre 1983, les policiers postés au pied de l'immeuble où vit Hyttinen...

Hyttinen vient de perdre la vie dans l'explosion d'un engin explosif qu..

Le lendemain, Tingström est interpellésr 28 et écrouésr 29. Les policiers perquisitionnent
son domicile
ne retrouvent rien d'autre que du matériel d'écoute et de distillation

mais le 3 janvier, lors de nouvelles fouilles à son domicile, les enquêteurs mettent au jour 7 kg d'explosif.
Tingström aurait affirmé avoir commandité l'assassinat d'Olof Palme,

Durant l'été 1976, il investit 80 000 couronnes dans l'entreprise Prox Kalkylator, dirigée par Bo Hussner. Mais la société fait faillite

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lars_Tingstr%C3%B6m
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 15 Avr 2014 - 6:59

Sigurd Dencker était procureur lors de son premier procès en 1979,
Révision

d'après des écoutes téléphoniques réalisées de façon illégale par Tingström lui-même, le procureur Sigurd Dencker, qui officiait lors de sa première condamnation dans l'affaire de la lettre piégée, entretenait à l'époque une relation intime avec Anita, la concubine de Tingström.

lors du procès, Anita avait été appelée à témoigner par l'accusation
c'est-dire par Dencker lui-même


La cour constate en particulier que les amorces retrouvées chez Tingström ne sont pas identiques à celles utilisées dans la lettre, que la salive retrouvée sur l'enveloppe ne correspond pas à celle de Tingström, et que les explosifs retrouvés à son domicile ont été fabriqués après l'envoi de la lettre à Bo Hussner. Mais surtout, d'autres suspects ont été identifiés : trois frères, dont un est compétent dans le domaine des explosifs, et qui ont eux aussi investi à fonds perdus dans Prox Kalkylator. Les trois frères ne seront toutefois jamais inquiétés par la justice suédoise
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lars_Tingstr%C3%B6m
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 15 Avr 2014 - 7:04

decidement certain procureurs en belgique ,france ,suede...
du cote de l etat ...
mais pas du cote de la justice!
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 15 Avr 2014 - 13:38

Lisbet Beck-Friis

Anna Lisbet Christina Beck-Friis, née le 14 mars 1931, épousa Olof Palme le 9 juin 1956.
Lisbet Palme est issue d'une famille de la noblesse suédoise, les Beck-Friis,

Lisbet Palme fut nommée présidente du comité suédois de l'UNICEF en novembre 1986, où elle s'illustra en dénonçant l'exploitation sexuelle des enfants.

Christian Beck-Friis

http://sv.wikipedia.org/wiki/Christian_Beck-Friis

Ebbe Christian Beck-Friis , né le 20 mai 1890 dans Fjälkestads paroisse , Kristianstad Comté , est décédé le 18 Août 1950 à Stockholm , était un Suédois baron et ingénieur électrique. Il était le fils de juge de district Baron Lave Beck-Friis et Adriana Elizabeth Geer, marié en 1927 avec Anna-Lisa Bolling et le père de Lisbet Palme .

Power Board dans Trollhättan et Siemens-Schuckert-Werke dans Berlin . Il était un ingénieur et partenaire en institution de contrôle électrique AB à Stockholm. Il a donné avec Julius Körner et Erik Lundström Electro Manuel technique (cinq volumes, de 1941 à 1951, plusieurs éditions) et a écrit des essais de dépôts et de la littérature étrangère.



Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Jeu 18 Sep 2014 - 13:30


.
.Burroughs/Unisys/Unidata

unidata
http://fr.wikipedia.org/wiki/Unidata

Unidata était destiné à créer dans les années 1970 une puissante gamme de produits d'informatique européenne, à l'identique d'Airbus dans l'aéronautique.

le français Compagnie internationale pour l'informatique (CII) recevait la maîtrise d'œuvre, l'architecture des machines et le logiciel
la technologie électronique revenait au néerlandais Philips
l'allemand Siemens se chargeait des périphériques mécaniques (disques, bandes, la première imprimante xérographique bien conçue)1.

Lancé en 1973, ce projet européen a été stoppé par la France après seulement deux ans.
Valéry Giscard d'Estaing, élu président en 1974, mit fin au projet en 1975 : la France dénonça unilatéralement l'accord Unidata. Valéry Giscard d'Estaing décida de fusionner la Compagnie internationale pour l'informatique avec Honeywell-Bull, contre la volonté de son patron et de ses personnels mais à la demande d'un de ses actionnaires, la CGE.

-----
http://www.dekamer.be/FLWB/PDF/49/0573/49K0573009.pdf

Quelque temps auparavant, le 3 octobre 1975, la firme Phonogram a été victime d'une escroquerie : sur un faux ordre de virement portant la signature contrefaite de Louis Hazan, une somme de 3 650 000 F a été virée sur le compte d'un certain Paul Roux. Le 23 octobre, une bombe explosait devant les bureaux de la société. Enfin, l'un des ravisseurs (qui semblait connaître parfaitement les lieux du rapt), a prononcé cette phrase mystérieuse : « Nous venons chercher le solde. »
Des rumeurs commencent à circuler : il s'agirait d'un vaste rackett dont l'enlèvement de Louis Hazan ne serait que l'un des prolongements, ou d'une action terroriste pour rançonner la puissante société multinationale qu'est Philips, ou encore d'une affaire louche du show-business.
(...)

Le cerveau du gang, Hugo Brunini, directeur d'une entreprise de nettoiement qui s'occupe des locaux de Phonogram...
(...)

Au cours de l'enquête, la police découvre, dans le Cantal, un ancien centre d'entraînement pour commandos....

http://www.larousse.fr/archives/journaux_annee/1976/347/faits_divers

Le kidnappeur jugé vingt-cinq ans après

Vingt-cinq ans après l'enlèvement rocambolesque du PDG de Phonogram, Louis Hazan...

Aujourd'hui, responsable de missions de sécurité de haut rang, assurant de par le monde la protection de personnalités, il regrette son passé. Le président Ligou évoque lui-même « une erreur de jeunesse ». L'accusé, au moment des faits, le 31 décembre 1975, n'avait que 19 ans. Il militait à l'extrême droite, au PFN,..

Etrange procès à vrai dire. L'acte d'accusation est expédié. La partie civile absente. Louis Hazan a tiré un trait sur ce passé et ne veut plus en entendre parler.

Seul leur avait échappé Leleu qui allait entamer « une vraie vie de baroudeur », selon le président. Elle se déroulera en Belgique, Allemagne, Italie et Grèce. On m'a amené de l'argent. Et j'ai continué mon périple avec la guerre civile au Liban pendant six ans, puis un long séjour en Afrique du Sud et une nouvelle existence au Venezuela c

L'avocat général, Pierre Kramer, a estimé que Serge Leleu, qui risquait trente ans de réclusion, s'était « autobanni, par son exil de vingt ans ». Il est ressorti libre à l'issue du procès.

----
Lars Tingström

Durant l'été 1976, il investit 80 000 couronnes dans l'entreprise Prox Kalkylator, dirigée par Bo Hussner. Mais la société fait faillite dès ...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lars_Tingstr%C3%B6m

------
pour ceux qui ce donne la peine de lire ce qui ce rapporte a Lars Tingström

chaque fois qu il est suspecter d un attenat (lettre et valise pieger ) il se trouve(?) a damas (syrie)
---------
damas
En 1970, après une série de dictatures militaires instables, Hafez el-Assad, alors ministre de la Défense, prend le pouvoir par un nouveau coup d'État. Son régime fortement autoritaire, structuré autour d'un parti unique, le Baas,

Le Parti Baas arabe socialiste (parfois orthographié Baath, Ba'ath ou Ba'as) originel est créé en 1947 à Damas

le parti de saddam hussein (irak)
Le 6 septembre 1975 : Jacques Chirac, alors Premier Ministre, fait visiter Cadarache à Saddam Hussein alors vice-Président Irakien

.
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Zeus computers   Jeu 18 Sep 2014 - 19:02


Vous voulez nous expliquer quoi avec vos salades?
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Ven 19 Sep 2014 - 6:56

bernarddeboussu

Nombre de messages: 834
Localisation: BORINAGE
Date d'inscription: 05/02/2014

MessageSujet: Re: Delperdange, Claude   Jeu 13 Fév 2014 - 15:13
Voilà... Nous sommes en 1986! Claude DELPERDANGE lance la société ZEUS COMPUTERS sous la forme d'une Société Coopérative au capital social de 50 000 FB.   C'est mignon!
Un an plus tard, la société devient Société Anonyme au capital social de loin plus important.
ZEUS COMPUTERS est en plein essor: les contrats pleuvent... ULB, OTAN et non des moindres!

1986 est aussi l'année de la note confidentielle de Ndk adressée au ministre Jean GOL et transmise aux différents services spécialisés de l'Etat (Sûreté de l'Etat, SDRA et même des français sont évoqués...il s'agit probablement du SDCE français).
(...)

TOUS les autres "invités" de la soirée, y compris Daniel FERET et l'agent du SDCE français, étaient repartis.
(...)

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t856p180-delperdange-claude
--------

MessageSujet: Re: Zeus computers   Sam 5 Avr 2014 -

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1930-mathot-guy

Avant qu'il commence son service militaire, Cywie était déjà le patron de la firme Eurotronics, une maison qui importait du matériel électronique depuis Israël et les Etats-Unis. En 1975, lorsque cette société est tombée en faillite, pendant son service militaire, Cywie a immédiatement démarré MCA-Tronics. Au départ, il livrait des composants électroniques à des entreprises telles que Burroughs, Philips, MBLE et Bell Téléphone. Cywie s'est assez rapidement concentré sur des commandes de l'armée et il est devenu le représentant en Belgique des plus grandes entreprises d'armement comme Elbit, Tadiran, IMI, BATS et Israël Aircraft Industries (IAI).

Au salon de la force aérienne du Bourget en France, Cywie avait été approché en 1981 par Agusta, qui voulait qu'il devienne leur représentant officiel pour la Belgique.

"Il exigeait 15 millions de francs pour le PS liégeois" explique Cywie. "Quand je lui ai demandé comment il arrivait à ce montant, il m'a répondu sans sourciller : parce que c'est un peu plus que ce que les autres offrent". Les bonnes relations de Dubois avec le groupe français Aérospatiale étaient un secret de polichinelle. Ce groupe était le plus gros concurrent d'Agusta en matière de contrats d'hélicoptères.

Il est spécialisé en matériel électronique et de pointe, comme des systèmes de radars et de communication,

---
bernarddeboussu a écrit:
Oui, ces deux assassinats sont très proches, dans le temps et dans le "fil d'actions" relatif au politico-affairisme...
Selon Verdeyen: il fallait d'abbord "terminer" Delperdange car il allait "s'ouvrir" en cas de meurtre sur Cools
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Ven 19 Sep 2014 - 7:02

Un soir, au début des années 80, une voiture quitte Bruxelles pour Liège, en route pour une étrange aventure. Au volant, Philippe Moureaux, l'actuel homme fort du PS bruxellois, à l'époque chef de cabinet du ministre PS Guy Spitaels. A bord, trois officiers de l'armée pensionnés, les conseillers militaires les plus importants du parti socialiste wallon, connus sous le nom de "socquettes rouges". Il s'agit du général-aviateur Guy Sokay, du commandant de l'armée Henri D'Hondt et du colonel d'aviation Mike Viseur. Normalement, leur tâche est de veiller à ce que le flux de commandements arrive sans interruption à l'industrie wallonne de l'aviation. Ce soir-là ils ont prévu de commettre un cambriolage.

Le but du voyage est une maison du Sart-Tilman, sur les hauteurs de Liège, plus précisément située sur la Route du Condroz. C'est là qu'habite Georges Cywie, un homme d'affaires totalement inconnu du grand public à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Hubert Bonisseur de La Ba



Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: Zeus computers   Ven 19 Sep 2014 - 9:12

dislairelucien a écrit:

Vous voulez nous expliquer quoi avec vos salades?

Ce n'est pas clair pour vous Monsieur Dislaire ?
Vous me rassurez alors. king
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Zeus computers   Mar 30 Sep 2014 - 13:18



Vous savez, ce que les Americains detestent le plus," explique au Quotidien un cadre de General Dynamics, "c'est perdre de l'argent. Lors du "marche du siecle" (marche remporte en Belgique en 1975 par General Dynamics avec les F-16), presque tous les matins j'avais sur mon bureau des notes secretes du ministere de la defense francais. Parfois on avait aussi des notes du ministere belge. On devait les faire traduire. C'etait tres pratique parce que les deux pays utilisaient la meme langue.

Idem pour les britanniques qui eux non plus n'avaient pas hesite a essayer de brouiller sur le sol francais (sic) toutes les demonstrations du RITA (systeme de telephones militaires a technologie cellulaire de Thomson)

http://www.jovanovic.com/QPMISSIVEespionnage.htm

1983
l’arme des transmissions élabore en collaboration avec l'armée belge un système souple d’emploi, sûr, rapide, entièrement numérisé et automatisé : le Réseau Intégré des Transmissions Automatiques (RITA) qui permet à la radiotéléphonie numérique de faire son entrée dans les systèmes militaires, en avance sur la radiotéléphonie civile. En 1985, l’armée américaine séduite par le système français, décide d’équiper ses transmissions de la technologie de commutation utilisée dans le RITA.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9seau_int%C3%A9gr%C3%A9_des_transmissions_automatiques
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zeus computers   Aujourd'hui à 7:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Zeus computers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» son nom est IL jésus ou bien HAIL ZEUS ,,,,?qu on m'explique!!
» Mythologie grecque: ZEUS le Roi des Dieux
» Zeus
» Récits sur la destruction de la terre par Zeus et le feu
» Zeus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: