les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lecerf, Emile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Jeu 10 Oct 2013 - 14:05

on voit aussi le nom de "Vankeerbergen" noté dans l'agenda > Rocky?
et puis un "Vito." et "Benoit D". et plein d'autres choses à decoder mais malheureusement je ne suis pas très douer pour déchrifrer des écritures à main.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Jeu 10 Oct 2013 - 16:45

Latinus utilise des surnoms  ( "Totor" [Victor Massart], "Le lapin" [Joseph Kausse], "Le chien" [Estievenart],
bizarrement il utilise ORF sur sa propre calendrier ?
< plustôt le calendrier de quelqu'un d'autre ? libert?


attention:
- le hold-up commis au magasin Colruyt à Halle, le 3 mars 1983

en Mars 1983::nouv Europe magazine:la sureté prépare telle in coup d’état en Belgique p84
et aussi failite du groupe Van Wijck(fin mars)


>>
Citation :
PV du 06.02/1989 du JI Hennart de Nivelles
Objet: audition de MASSART Victore Louis Flore .... travaillant à la S.E.

...
Q : Pouvez-vous me rappeler le plus précisément possible les circonstances dans lesquelles vous avez, pour la première fois entendu parler de l’existence du WNP ?
R : Fin janvier, début février 1983 mes collaborateurs KAUSSE et ETIEVENART revenant d’un rendez-vous avec LIBERT, m’informe de l’existence d’un mouvement d’extrême droite, le WNP. Dans les grandes lignes, mes collaborateurs avaient appris qu’il y avait au sein du WNP une organisation militaire coiffée par une organisation politique. LATINUS était à la tête de la partie militaire. Mes collaborateurs KAUSSE et ETIEVENART avaient un rendez-vous hebdomadaire avec LIBERT. C’est petit à petit que LIBERT va donner l’une ou l’autre précision. C’est ainsi qu’après la parution de l’article : « la sûreté de l’état prépare –t-elle un coup d’état ? » dans l’Europe Magasine de mars 1983, LIBERT a informé mes collaborateurs de ce que Christian SMETS de la sûreté de l’état avait donné des cours en cagoule : Plus précisément des cours de filature et que Christian SMETS était membre du WNP avec le grade de Colonel.


Q : Ces contacts avec LIBERT et le contenu de ceux-ci ont-ils fait l’objet de rapports ?
R :Oui. Entre le premier contact et l’éclatement de l’affaire en août 83, il doit y avoir eu une trentaine de rapports. Je dois ajouter que...

AGENDA de latinus?-------------------------------------------------------------
mercredi 16 mars >>1983



cadeau 4.44


14h30 RV EDT?
15  INTER  Filleuls Benoit de (bonvoisin?)




17h00 C.Souris Pourqoui pas

20h00 RV LLN=louvain la neuve  Le LAPIN ? GARE

Veuillez rendre Cxxxxx , à benoit dimanche

28 mars lundi >>>donc year 1983

Prio coffre listings(Cool

rendez vous    R.V. au butte lelapin  ou Le Lapin
peut -on parler
>ORF projet

xxxxx si collabo
S.N.(staatsveiligheid)

20h00 Junker R.O.P;


a noter aussi


Citation :
HAQUIN,RENE
Page 9
Jeudi 6 juillet 1989
Commission d'enquête banditisme terrorisme
Ecarté de la Sûreté à cause du WNP
le commissaire Kausse vide son sac
Comme une fusée propulsée par l'amertume, le commissaire de la Sûreté Joseph Kausse, écarté du service en 1985 après (ou pour?) avoir découvert deux ans plus tôt la présence de son collègue Smets dans le groupe néo-nazi Westland New Post, a fait jeudi à la commission parlementaire d'enquête des révélations tellement «fortes» que le président Bourgeois hésitait même à laisser acter par exemple qu'«au procès du double assassinat de la Pastorale en 1987, la présidente Mme Lumen a donné l'occasion à M. Smets de mentir sous serment, en présence de l'avocat général M. Jaspar».
Fausses notes de frais, caisses noires, fuites organisées, complicité d'agents de la Sûreté dans l'incendie de l'hebdomadaire Pour, collaboration d'agents du service avec l'extrême droite, intimidations, filatures, pressions et provocations à l'égard de Kausse, tentatives de le faire passer pour fou, récupération de ses propres rapports par les autorités de la Sûreté pour justifier le rôle de Smets: le commissaire Kausse a vidé le fond de son sac:
«Jusqu'en 1975, au service de protection des VIP, l'argent que nous recevions à l'issue de certaines visites de personnalités étrangères allait dans une caisse d'entraide. Après, des sommes importantes, reçues notamment après la visite d'un chef d'Etat africain, ont été remises à l'administrateur général. Dès mon arrivée, en janvier 1982, à la brigade chargée de la lutte contre la subversion dans le Brabant wallon et à Bruxelles (B2C), j'ai refusé à l'inspecteur Deroock de continuer à entretenir une caisse noire, alimentée par une partie des rémunérations des informateurs et destinées à des opérations spéciales, comme cela se faisait, paraît-il, du temps de mon prédéceseur, M. Smets», dit le commissaire Kausse.
Il raconte les réactions suscitées par la découverte du rôle de Smets au WNP et par le dépôt d'un premier rapport de B2C le 7 février 1983, sur le WNP:
«Quand mon chef M. Massart et moi avons donné nos premières informations et les premiers rapports sur le WNP, MM. Raes et De Vlieghere n'avaient pas l'air d'être au courant, dit-il.

- Le 7 mars 1983, nous avons reçu d'Espagne un télex citant le nom de Libert, notre informateur sur le WNP.

- Le 10 mars, le commissaire Smets rentrait son rapport de neuf pages sur le WNP qu'il connaissait depuis longtemps.

-Puis un article est paru à ce sujet dans le Nouvel Europe magazine. (>>>date ? : ADD 18 mars)

-Un mois plus tard, on commençait à répandre le bruit que j'étais d'extrême droite...»
et

>>Seuls quelques renseignements généraux sont encore communiqués par la police judiciaire dans un
PV du 17 mars 1983 - 13 mois après les faits - dont il ressort que Marcel Barbier et Michel Libert se connaissent très bien et fréquentent tous deux régulièrement les milieux de l’extrême droite.

Mais l’enquête ne progresse plus(pastorale)


Dernière édition par K le Ven 11 Oct 2013 - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Ven 11 Oct 2013 - 12:32

Citation :
Vri| vertaald schnjft hoofd-
redacteur Emile Lecerf in het
nummer van 18 maart '83 :
“ Wij weten dat een regelma-
tig Informateur van de Staats-
veiligheid actief deelneemt aan
de activiteit van deze neo-
nazi's. Het ia de vraag of hi|
niet uit eigen initiatief handelt....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Ven 11 Oct 2013 - 12:43

je trouve ds cet article de Humo confirmation de plein de choses et aussi que Elnikov est mélangé avec la pièce de theatre du querelle entre les barbiers du 16 aout 1983

puis on parle des telex alambiqués, le vol des clefs,etc pleinde choses a mettre en perpective


ds la première page de agenda du 16 mars on trouve filleul de benoit de ....

de quelles filleuls agit il ,de sa sœur , ou frère ?


la deuxième exemple du calendrier ,date de fin 1982 mais j'arrive pas à déchiffrer octobre ou decembre


ADD:non c'est mardi 20 octobre 1981 pas 1982
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Mer 2 Avr 2014 - 9:26


Vigilance: vieilles traditions extrémistes et droites nouvelles
Par Marie-José Chombart de Lauwe,Madeleine Rebérioux






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Ven 18 Avr 2014 - 15:31



L'Europe de l'extrême droite de 1945 à nos jours
Par Anne-Marie Duranton-Crabol











Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Ven 18 Avr 2014 - 15:48


Les liens de Emile Lecerf sont nombreux :





Si l'on ajoute François Genoud au schéma, cela fait beaucoup de monde (y compris Paul Dickoff, à la tête de Interpol de 1968 à 1972), avec des liens envers la CIA (et la loge P2 ... via César de La Vega).

En ce qui concerne la CIA, il faudrait s'intéresser à la seconde épouse de Emile Lecerf (aussi à la CIDEP).

Il faudrait en outre mentionner Yves Guérin-Sérac (Aginter Press), la famille de Mérode, Victor Portenart (et la famille de Liedekerke, Paul Latinus et le WNP)... De proche en proche, on redessine une partie de la nébuleuse (Stefano delle Chiaie, Elio Ciolini, René Paulus de Châtelet, Wellens, etc).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Jeu 17 Juil 2014 - 14:17



Extrait de "Forces Nouvelles" en 1990 :




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Jeu 17 Juil 2014 - 14:26















Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Lun 18 Aoû 2014 - 14:16



Une lettre extraite du courrier des lecteurs du Nouvel Europe Magazine d'avril 1977 ...





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Sam 15 Aoû 2015 - 9:19










Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Mar 25 Aoû 2015 - 21:29






_ _


http://www.cegesoma.be/docs/media/HistoirePublique/Conf_Lahaut_PressRelease_fr.pdf





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecerf, Emile   Aujourd'hui à 11:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecerf, Emile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Questions relatives au DBFV d'Emile Ernault
» PIRAIN Emile, Général de Brigade
» Paul-Emile Borduas, un renégat ou apostat de l'Art et de la Religion :
» Emile Somville- retour vers le Ciel !
» Maman d'Emile et Paul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: