les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Baudet, Michel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
signordonpedro



Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: baudet michel   Lun 31 Mar 2008 - 9:25

Si COCU était un entremetteur il ne vivrait pas dans les conditions qu'il vit actuellement, soit on le "liquiderait " un accident est si vite arrivé soit financièrement on l'aiderait, hors il vit dans des conditions tout à fait précaire encore une fois, COCU bien qu'il ait fait l'armée n'était pas un foudre de guerre ni BEM
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 10:17

signordonpedro a écrit:
Si COCU était un entremetteur il ne vivrait pas dans les conditions qu'il vit actuellement, soit on le "liquiderait " un accident est si vite arrivé soit financièrement on l'aiderait, hors il vit dans des conditions tout à fait précaire encore une fois, COCU bien qu'il ait fait l'armée n'était pas un foudre de guerre ni BEM
Je pense que nous sommes bien d'accord .
Mais je vais m'acharner, pourquoi le parquet de Nivelles s'est-il tant acharné sur ces gens et même encore en 85 après Alost ?
Revenir en haut Aller en bas
signordonpedro



Nombre de messages : 93
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: baudet michel   Lun 31 Mar 2008 - 16:21

Si le parquet s'est tellement acharné sur eux c'est parce qu'il n'y avait rien d'autre "sous la main"soyiez une fois impliqué dans une affaire et vous vous rendrez compte que vous ètes bien vulnérable, en plus le grand PR commandant du parquet de nivelles était le grand manitou que personne n'osait contredire et son role a toujours été nébuleux pour moi
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 18:48

Henry a écrit:
signordonpedro a écrit:
Si COCU était un entremetteur il ne vivrait pas dans les conditions qu'il vit actuellement, soit on le "liquiderait " un accident est si vite arrivé soit financièrement on l'aiderait, hors il vit dans des conditions tout à fait précaire encore une fois, COCU bien qu'il ait fait l'armée n'était pas un foudre de guerre ni BEM
Je pense que nous sommes bien d'accord .
Mais je vais m'acharner, pourquoi le parquet de Nivelles s'est-il tant acharné sur ces gens et même encore en 85 après Alost ?
Permettez-moi d'ajouter à la réponse de Sinordonpedro ceci:
Au dessus du grand manitou du Parquet de Nivelles, il y avait le PR général, M. Jaspar. L'autorité en la matière. Ce derniere n'hésitait pas à mettre Deprêtre lui-même sous pression.
Un jour, il rencontre dans les couloirs du Palais de Justice, Md. Lyna, doyenne des JI de BXL. La conversation s'engage et il dit à Lyna: "Alors, vous avez vu, on les a eu!". Lyna ricane: "Vous ne pensez pas sérieusement que c'est cette bande de débiles qui sont vraiment ceux que l'on cherche?". Et Jaspar de lui répondre: "Md. la Juge, on a des coupables et c'est très bien ainsi. Cela calmera l'opinion publique".
Cette conversation m'a été rapportée directement par Md. Lyna avec qui je déjeunais après ma libération! J'ai la plus totale confiance dans les propos de cette grande dame et je crois en son intégrité absolue.
Et il ne faut même pas trop se casser la tête. Car on pourrait imaginer et prétendre que Jaspar voulait protéger éventuellement d'autres auteurs.
Mais non, je pense simplement qu'il était content d'avoir une réponse pour le public et de fermer cette enquête. Evidemment, il ne pouvait pas prévoir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 19:01

+ 10 à Donpedro et BR;

Entièrement d'accord.

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 19:56

D'accord, ces réponses me conviennent mais cette logique me révulse, je comprends mieux certaines personnes, "les bandits" ne sont pas toujours ceux que l'on pense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 19:57

B.R. a écrit:
Cette conversation m'a été rapportée directement par Md. Lyna avec qui je déjeunais après ma libération!
+ 10 ( mais + 10 à BR de Trisch, est-ce si étonnant ? ) peut-être mais étrange quand même que ce type de relations.
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 21:02

Bonsoir CharlyN,

J'ai mis + 10 à Signordonpedro et à BR parce que j'étais d'accord avec leurs façons de voir les choses. Cela aurait été "Duchmuk ou Ch'ti"que çà n'aurait rien changé. Il m'arrive même d'être d'accord avec vous et vous apprécie, croyez-le.

Que voulez-vous dire par "relation" ? Question d'interprétation ..
Je n'ai qu'une seule véritable relation, mon contrôleur des impôts et moi.
lol! drunken Arrow

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 21:18

Trisch a écrit:
Que voulez-vous dire par "relation" ? Question d'interprétation .. Je n'ai qu'une seule véritable relation, mon contrôleur des impôts et moi. lol! drunken Arrow
Je parlais BR=> Lyna ( félicitations au contrôleur Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 31 Mar 2008 - 21:25

Excellent, j'ai bien ri Charly. Ne le dites pas à tous le monde où je risque d'en avoir un autre... lol Sad Very Happy

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Mar 1 Avr 2008 - 4:16

CharlyN a écrit:
B.R. a écrit:
Cette conversation m'a été rapportée directement par Md. Lyna avec qui je déjeunais après ma libération!
+ 10 ( mais + 10 à BR de Trisch, est-ce si étonnant ? ) peut-être mais étrange quand même que ce type de relations.
Pourquoi étrange? Cessez de chercher de midi à 14 hrs, CharlyN !
D'abord, même si cela n'a rien à voir, vous devriez savoir que Md.Lyna a été (ou est toujours ???) la présidente de la commission des libérations à Bruxelles...
Mais vous devez savoir que je connais Md. Lyna, depuis les années 70, depuis la Gd. Ensuite, on est devenu plus ami encore, quand je lui ai apporté la fiche manuelle de la gendarmerie dans laquelle elle a pu lire qu'elle était classée comme "communiste", sans doute surtout parce qu'elle a fait de la résistance pendant la guerre.
Malgré son métier de J.I. qui l'inscrivait automatiquement dans le système, Md. Lyna a toujours pris la défense des opprimés et des petites gens. Elle n'hésitait pas à manisfester ouvertement ses opignions dans des grands rassemblements.
Elle ne prenait jamais pour argent content les déclarations de ses supérieurs et s'est souvent opposée à eux publiquement. Un exemple parmi tant: à Deprête et Jaspar dans l'affaire des TBW et l'affaire Latinus (qu'elle a elle-même instruite), à A. Raes dans l'affaire de la Pastorale etc...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Mar 1 Avr 2008 - 9:21

B.R. a écrit:
... Mais vous devez savoir que je connais Md. Lyna, depuis les années 70, depuis la Gd. Ensuite, on est devenu plus ami encore, quand je lui ai apporté la fiche manuelle de la gendarmerie dans laquelle elle a pu lire qu'elle était classée comme "communiste", sans doute surtout parce qu'elle a fait de la résistance pendant la guerre.
Mais non BR, je ne peux pas savoir ! D'ailleurs j'apprécie quand vous m'expliquez. C'est sans doute ce que vous dites de Madame Lyna qui explique son opiniâtreté à vouloir faire des CCC des prisonniers de droit commun et non des prisonniers politiques... I supose.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Mer 2 Avr 2008 - 22:27

B.R. a écrit:
CharlyN a écrit:
B.R. a écrit:
Cette conversation m'a été rapportée directement par Md. Lyna avec qui je déjeunais après ma libération!
+ 10 ( mais + 10 à BR de Trisch, est-ce si étonnant ? ) peut-être mais étrange quand même que ce type de relations.
Pourquoi étrange? Cessez de chercher de midi à 14 hrs, CharlyN !
D'abord, même si cela n'a rien à voir, vous devriez savoir que Md.Lyna a été (ou est toujours ???) la présidente de la commission des libérations à Bruxelles...
Mais vous devez savoir que je connais Md. Lyna, depuis les années 70, depuis la Gd. Ensuite, on est devenu plus ami encore, quand je lui ai apporté la fiche manuelle de la gendarmerie dans laquelle elle a pu lire qu'elle était classée comme "communiste", sans doute surtout parce qu'elle a fait de la résistance pendant la guerre.
Malgré son métier de J.I. qui l'inscrivait automatiquement dans le système, Md. Lyna a toujours pris la défense des opprimés et des petites gens. Elle n'hésitait pas à manisfester ouvertement ses opignions dans des grands rassemblements.
Elle ne prenait jamais pour argent content les déclarations de ses supérieurs et s'est souvent opposée à eux publiquement. Un exemple parmi tant: à Deprête et Jaspar dans l'affaire des TBW et l'affaire Latinus (qu'elle a elle-même instruite), à A. Raes dans l'affaire de la Pastorale etc...

+ 1

C'est même elle qui parla d'un véritable "foutoir" lors de la reconstitution. René semblait d'accord.
Deux questions : Pourquoi? et qui étaient les hommes en noir ?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Dim 6 Avr 2008 - 0:43

B.R. a écrit:
CharlyN a écrit:
B.R. a écrit:
Cette conversation m'a été rapportée directement par Md. Lyna avec qui je déjeunais après ma libération!
+ 10 ( mais + 10 à BR de Trisch, est-ce si étonnant ? ) peut-être mais étrange quand même que ce type de relations.
Pourquoi étrange? Cessez de chercher de midi à 14 hrs, CharlyN !
D'abord, même si cela n'a rien à voir, vous devriez savoir que Md.Lyna a été (ou est toujours ???) la présidente de la commission des libérations à Bruxelles...
Mais vous devez savoir que je connais Md. Lyna, depuis les années 70, depuis la Gd. Ensuite, on est devenu plus ami encore, quand je lui ai apporté la fiche manuelle de la gendarmerie dans laquelle elle a pu lire qu'elle était classée comme "communiste", sans doute surtout parce qu'elle a fait de la résistance pendant la guerre.
Malgré son métier de J.I. qui l'inscrivait automatiquement dans le système, Md. Lyna a toujours pris la défense des opprimés et des petites gens. Elle n'hésitait pas à manisfester ouvertement ses opignions dans des grands rassemblements.
Elle ne prenait jamais pour argent content les déclarations de ses supérieurs et s'est souvent opposée à eux publiquement. Un exemple parmi tant: à Deprête et Jaspar dans l'affaire des TBW et l'affaire Latinus (qu'elle a elle-même instruite), à A. Raes dans l'affaire de la Pastorale etc...

Et pour être tout-à-fait complet, je pense pouvoir ajouter modestement que madame Lyna était la mère de votre avocat, Me Pierre Chomé, et 'feu' son mari, Jules Chomé, père de Pierre, un militant tiers-mondiste anti-mobutiste dans les années 60..., un imposant dossier sur les époux Chomé semblait d'ailleurs reposer fort opportunément dans le bureau du patron de la Sûreté...albert Raes (toujours utile à sortir si la dame se montrait trop menaçante pour cette honorable institution)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Dim 6 Avr 2008 - 1:02

billbalantines a écrit:
... un imposant dossier sur les époux Chomé semblait d'ailleurs reposer fort opportunément dans le bureau du patron de la Sûreté...albert Raes (toujours utile à sortir si la dame se montrait trop menaçante pour cette honorable institution)
Oui, mais comme Raes était du KGB...
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Dim 6 Avr 2008 - 20:26

CharlyN a écrit:
billbalantines a écrit:
... un imposant dossier sur les époux Chomé semblait d'ailleurs reposer fort opportunément dans le bureau du patron de la Sûreté...albert Raes (toujours utile à sortir si la dame se montrait trop menaçante pour cette honorable institution)
Oui, mais comme Raes était du KGB...

Zut moi qui pensait que c'était BR qui était du KGB... Very Happy
On finit par ne plus s'y retrouver... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Lun 7 Avr 2008 - 12:13

Si BR avait travaillé pour le KGB, il n'aurait pas affirmé s'être fait « baiser » par la SE. Voyons !

Bien qu'à un moment donné, BR s'interrogeait. Je le cite : « Finalement je ne sais pas réellement si j'ai travaillé pour la SE ou seulement pour deux gars de la SE » ( Raes et Smets ... quoique si on travaille pour le boss, on travaille pour l'office ... [ note de l'auteur : moi Embarassed ] ).
Revenir en haut Aller en bas
journalistefrançais



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Ven 30 Jan 2009 - 16:27

B.R. a écrit:
Henry a écrit:
signordonpedro a écrit:
Si COCU était un entremetteur il ne vivrait pas dans les conditions qu'il vit actuellement, soit on le "liquiderait " un accident est si vite arrivé soit financièrement on l'aiderait, hors il vit dans des conditions tout à fait précaire encore une fois, COCU bien qu'il ait fait l'armée n'était pas un foudre de guerre ni BEM
Je pense que nous sommes bien d'accord .
Mais je vais m'acharner, pourquoi le parquet de Nivelles s'est-il tant acharné sur ces gens et même encore en 85 après Alost ?
Permettez-moi d'ajouter à la réponse de Sinordonpedro ceci:
Au dessus du grand manitou du Parquet de Nivelles, il y avait le PR général, M. Jaspar. L'autorité en la matière. Ce derniere n'hésitait pas à mettre Deprêtre lui-même sous pression.
Un jour, il rencontre dans les couloirs du Palais de Justice, Md. Lyna, doyenne des JI de BXL. La conversation s'engage et il dit à Lyna: "Alors, vous avez vu, on les a eu!". Lyna ricane: "Vous ne pensez pas sérieusement que c'est cette bande de débiles qui sont vraiment ceux que l'on cherche?". Et Jaspar de lui répondre: "Md. la Juge, on a des coupables et c'est très bien ainsi. Cela calmera l'opinion publique".
Cette conversation m'a été rapportée directement par Md. Lyna avec qui je déjeunais après ma libération! J'ai la plus totale confiance dans les propos de cette grande dame et je crois en son intégrité absolue.
Et il ne faut même pas trop se casser la tête. Car on pourrait imaginer et prétendre que Jaspar voulait protéger éventuellement d'autres auteurs.
Mais non, je pense simplement qu'il était content d'avoir une réponse pour le public et de fermer cette enquête. Evidemment, il ne pouvait pas prévoir la suite.

cette affaire aura au moins permis de se faire une idée, même médiocre de la justice belge. En l'occurence elle instruisait seulement à charge et non à décharge. Je ne suis pas un fin connaisseur du droit belge mais le simple que l'on ait envoyé aux assises une bande de branquignols.... sur la base d'un ruger et de quelques présomptions laisse pantois. En France une simple enquête de personnalité aurait ralenti les poursuites ou du moins les auraient orientés vers d'autres champs.. Que de temps perdu. question la filière Boraine, première version a t-elle fait l'objet d'une indemnisation par la justice dans la mesure où ces gens ont été mis hors de cause ?
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Ven 30 Jan 2009 - 17:35

A titre d'information sur les "méthodes investigatoires" belges;

a) l'instruction n'y est pas menée de façon contradictoire, comme en France. L'avocat peut avoir accès au dossier, mais peu d'entre eux sacrifient à cette "surcharge" de travail... en clair, ne pas trop compter sur un baroud d'honneur procédurier de leur part en cas d'incarcération abusive.

b) dans les années 80 (je doute fort que les élèves aujourd'hui "grands" aient tourné le dos à ces méthodes "profitables") l'interrogatoire s'effectuait en règle générale sous forme de propositions d'alternatives... et pratiquement tous les novices tombaient dans le panneau au point qu'il était même ardu de les convaincres d'avoir été victimes d'un subterfuge.

Un juge d'instruction archi connu (surtout içi) menaça même un repris de justice étranger de se passer de sa signature s'il persistait dans sa dialectique... en effet, pour ce juge retors et singulièrement sophiste, "probable" et "possible" étaient de parfaits synonymes !... à condition bien entendu que ce fut le terme "probable" retenu par lui qui fut choisi... afin de mieux emmailloter un suspect qui n'avait rien compris au "film" ainsi qu'au rôle qu'on lui faisait jouer !

D'autre part, ce juge n'hésitait pas à incarcérer les parents d'un prévenu sous une inculpation bidon aux fins de lui extorquer des aveux... en droit pénal, ce procédé s'appellerait "prise d'otages"... en matière d'instruction, çà se nomme un "moyen de favoriser les aveux"... sans rigoler !

c) un comique troupier élevé au grade d'adjudant-chef et qui sévissait dans la brigade de Charleroi ne craignait personne dans "l'arrangement" des dossiers... en effet, celui-ci se forgeait immédiatement une opinion dès son apparition sur les lieux d'un crime ou d'un délit, et tous les efforts de l'enquête se voyaient concentrés sur les moyens de confirmer "la légendaire intuition du chef !"

d) un journaliste local mainte fois protégé dans les débordements de sa vie trépidante servait assidument la soupe aux deux phénomènes précités. Charge de revanche, pourrions nous dire. Lui avait plus facilement accès aux dossiers que les avocats de la défense... au point qu'il parvenait même à agrémenter ses articles d'échanges verbaux n'ayant fait l'objet d'aucun enregistrement dans le bureau du juge !... Fidèle courroie de transmission des investigations tordues de l'un et de l'autre, notre plumitif pisse-copie ne rechignait pas à un petit lynchage savamment orchestré plusieurs jours avant l'ouverture d'un proçès... Résultat garanti !

AH !... Même si les méthodes rappellent etrangement (??), ou fidèlement celle d'un certain Deprêtre, ça n'est pas de lui qu'il s'agit ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
swansongunsung



Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Sam 23 Jan 2010 - 17:13

michel a écrit:
En novembre 1983, Michel Baudet avoué à son frère sa participation à la tuerie de Nivelles. Ces aveux auraient été tenus dans un café du nom de "Aux Caves" à...Elouges.
Je crois qu'il faut distinguer ces aveux, de ceux qui lui ont ete arraché ensuite par les enquêteurs. Son frère, et d'autre gens du café, l'ont entendu. Son frère l'a même conseillé de se presenter, le lendemain, à la gendarmerie de Dour. Ce qu'il a fait.

Je trouve cette histoire très fort.
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Sam 25 Juil 2015 - 8:31

b.r. a ecrit;
Mais vous devez savoir que je connais Md. Lyna, depuis les années 70, depuis la Gd. Ensuite, on est devenu plus ami encore, quand je lui ai apporté la fiche manuelle de la gendarmerie dans laquelle elle a pu lire qu'elle était classée comme "communiste", sans doute surtout parce qu'elle a fait de la résistance pendant la guerre.
Malgré son métier de J.I. qui l'inscrivait automatiquement dans le système

billbalantines a ecrit
Et pour être tout-à-fait complet, je pense pouvoir ajouter modestement que madame Lyna était la mère de votre avocat, Me Pierre Chomé, et 'feu' son mari, Jules Chomé, père de Pierre, un militant tiers-mondiste anti-mobutiste dans les années 60..., un imposant dossier sur les époux Chomé semblait d'ailleurs reposer fort opportunément dans le bureau du patron de la Sûreté...albert Raes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baudet, Michel   Aujourd'hui à 13:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Baudet, Michel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Anniversaire Jean Michel
» Archange Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: