les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 interview Jean-Jacques Viseur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: interview Jean-Jacques Viseur   Mar 11 Mar 2008 - 18:23

Chers membres,

Après Patricia Finné, René De Witte et Charles-Ferdinand Nothomb c'est au tour de Jean-Jacques Viseur d'accepter de répondre à une interview ayant pour cadre les tueries du Brabant. Monsieur Viseur était un député PScC membre de la seconde commission parlementaire sur les tueries du Brabant. Il a participé activement aux travaux de la Commission. Il est actuellement bourgmestre de Charleroi.

Chaque membre est cordialement invité à m'envoyer une plusieurs questions par message privé ou à mon e-mail michel1511@gmail.com

Je me charge de regrouper les questions et de les envoyer à M.Viseur. Je clôture la réception des questions le 20 mars 2008.

Merci à tous.

Michel
administrateur

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Jeu 20 Mar 2008 - 8:48

Je récolte les questions pour Monsieur Viseur jusque ce soir. N'hésitez donc pas à me les faire encore parvenir.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mer 9 Avr 2008 - 9:21

L'interview de Monsieur Viseur est disponible ici :

http://tueriesdubrabant.googlepages.com/interviewjean-jacquesviseur3

Le fil de discussion est à nouveau ouvert pour y poster vos réflexions.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Quinet Marc



Nombre de messages : 31
Age : 60
Localisation : bxl
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mer 9 Avr 2008 - 10:14

En comparaison avec la "langue de bois" de Nothomb, merci à J.J.Viseur; il ne fait pas ds la dentelle !! Qund on voit que d'autres ont encensé Deprêtre à sa mise à la retraite !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Jeu 10 Avr 2008 - 12:32

A noter que Monsieur Viseur est favorable à une loi sur les repentis. Cela doit être souligné. Espérons qu'il ne soit pas le seul.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
ludivine

avatar

Nombre de messages : 90
Age : 47
Localisation : France
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Sam 26 Avr 2008 - 10:21

Cet entretien a suscité très peu de commentaires et de réactions...

je salue personnellement l'initiative et le courage de Michel qui effectue un travail bien plus important qu'on ne le pense parfois, et rarement souligné.
Revenir en haut Aller en bas
Quinet Marc



Nombre de messages : 31
Age : 60
Localisation : bxl
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 9:09

+1
Pourtant rien que les termes : "l"empressement de Deprêtre........."
et : ".....Jaspar en flagrant délit de mensonge... " sont + qu'interpellant et quid des réactions de l'autorité judiciaire à qui tout cela a été transmis ?
Il est vrai que l'on ne s'étonne + de rien et que la personalité de JJ Viseur ne fera jamais la une de Voici.
Pourtant si on lit entre les lignes .....; mais lui aussi a t il tout dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2324
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 10:42

Marc Quinet à raison, la commission à pris des gens en flagrant délit de mensonge, on a même parlé de forfaiture et cela en public, la Belgique entière par le biais de la télévision a été au courant, et pourtant cela n'a pas été plus loin, personne ne s'est levé pour exiger plus d'explications.
Je resterai toujours sur cette fameuse phrase,< Si vous voulez enterrer une affaire, créez une commission.>
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 13:17

Les éventuelles poursuites devaient être menées par le pouvoir judiciaire. Il semble que cela n'a pas été très loin.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2324
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 13:50

michel a écrit:
Les éventuelles poursuites devaient être menées par le pouvoir judiciaire. Il semble que cela n'a pas été très loin.
Y a t-il seulement eu un début de poursuite ?
Et que penser de cette phrase de Daniel Cirlande <Tout est truqué> cfr "Les égouts du Royaume" de André Rogge.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 14:01

michel a écrit:
L'interview de Monsieur Viseur est disponible ici :

http://tueriesdubrabant.googlepages.com/interviewjean-jacquesviseur3

Le fil de discussion est à nouveau ouvert pour y poster vos réflexions.


Je m'étonne que Monsieur Viseur soit aussi catégorique par rapport aux aspects 'moeurs' des dossiers. Comment peut-il considérer qu'il ne puisse y avoir de lien alors qu'on ne sait rien des auteurs, ni des mobiles !?!
Pas sérieux donc et me conforte dans l'idée que pour certains, la vérité 'officielle' ne veut plus entendre parler de cette hypothèse...
D'autant qu'il n'est pas question que d'imaginer l'implication de mineurs mais bien de chantages pour empêcher les langues de se délier.
C'est une autre manière d'envisager le rôle de ce volet 'moeurs'...
Certains peuvent avoir considéré que la possession de ces dossiers 'entre adultes' étaient des 'sésames' pour faire n'importe quoi en se garantissant une totale impunité? Inimaginable?
Monsieur Nihoul...une idée sur la question? Vous ne semblez pas craindre pour votre avenir malgré vos récentes attaques contre des 'personnalités'? D'autres munitions seraient-elles planquées pour le cas où? Un prochain livre?
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 14:33

billbalantines a écrit:

Je m'étonne que Monsieur Viseur soit aussi catégorique par rapport aux aspects 'moeurs' des dossiers. ...
La grande différence avec vous Bill, c'est que Viseur avait accès à un dossier immense. On peut donc en déduire, assez humblement, qu'il en sait plus que vous au sujet de la question!
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 714
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 22:03

Pour ce qui es da la question du pistolet Libanais et de ça commission rogatoire,
apparemment nous en savons plus que lui.
mais peut être que cala na que peux d’importance…
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 28 Avr 2008 - 22:48

B.R. a écrit:
billbalantines a écrit:

Je m'étonne que Monsieur Viseur soit aussi catégorique par rapport aux aspects 'moeurs' des dossiers. ...
La grande différence avec vous Bill, c'est que Viseur avait accès à un dossier immense. On peut donc en déduire, assez humblement, qu'il en sait plus que vous au sujet de la question!

Plus que moi sans doute. Quoiqu'il n'ait pu assimiler qu'un certain nombre de choses en peu de temps.
Mais peut-être qu'il protège encore un peu les Institutions...
Son collègue Ecolo Deleuze a eu moins de scrupules. Je vous invite à relire certaines de ses interviews, c'était assez décapant.
Revenir en haut Aller en bas
Quinet Marc



Nombre de messages : 31
Age : 60
Localisation : bxl
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mar 29 Avr 2008 - 8:41

+1 pour Olivier Deleuze !

A interwier par Michel ?? Ne serait pas sans intérêt !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mar 29 Avr 2008 - 11:52

Quinet Marc a écrit:
+1 pour Olivier Deleuze !

A interwier par Michel ?? Ne serait pas sans intérêt !

M.Deleuze ne souhaite plus s'exprimer sur cette affaire pour des raisons compréhensibles et que je n'ai pas à expliquer ici. Ceci dit, il existe d'anciennes interviews de l'homme et je vais tenter de mettre la main dessus.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1276
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mer 30 Avr 2008 - 9:40

Une question me vient à l'esprit lors de la lecture de votre message Michel.

La question est d'ordre général et ne vous est pas spécialement destinée.
Pourquoi monsieur BR devrait parler sur certains points des affaires dites "connexes", alors que des ex parlementaires, eux même, ne souhaitent plus revenir sur ses points ?

N'ont ils pas une obligation morale, comme ancien élu, de répondre à des questions de la population durant la période où ils furent en place ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Henry

avatar

Nombre de messages : 2324
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mer 30 Avr 2008 - 9:48

wil a écrit:

N'ont ils pas une obligation morale, comme ancien élu, de répondre à des questions de la population durant la période où ils furent en place ?
Sans vouloir répondre à la place de Michel, j'ai le sentiment suivant:
Je pense que ces parlementaires ont approché la solution de très près mais que la raison d'état empêche de divulguer les derniers centimètres.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7733
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mer 30 Avr 2008 - 9:50

Wil,

J'ignore si les anciens élus ont un devoir moral de répondre.

Monsieur Deleuze ne peut plus répondre vu le devoir de réserve que lui impose ses nouvelles fonctions dans une grande instance internationale.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1276
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Ven 2 Mai 2008 - 8:38

Ma réflexion était d'ordre général. On ne peut cacher ses "valeurs morales" derrière une institution, un devoir de réserve, ni même derrière une cravate (prestation de serment devant le Roi).
Mais ce sont des détails. Les époques changent.
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Quinet Marc



Nombre de messages : 31
Age : 60
Localisation : bxl
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mar 6 Mai 2008 - 14:51

+1
Pouir Deleuze, les temps ont bien changé! S'il avait eu à l'époque l'opportunité de s'exprimer sur un forum comme celui-ci, persuadé que nous aurions eu du petit lait à boire jusqu'à plus soif !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
EVE

avatar

Nombre de messages : 566
Age : 96
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mar 6 Mai 2008 - 17:06

oui , dommage !
à la com , Deleuze etait le plus percutant dans ses questions : pas de langue de bois , tres direct et tenace .....
Revenir en haut Aller en bas
M



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 19/04/2006

MessageSujet: Suite...   Dim 25 Mai 2008 - 11:16

«Nihoul avait de très bons copains à la PJ» (20/04/2004) DH

L'épisode du peignoir et l'affaire Di Rupo
FERRIÈRES Pour la police belge, une page d'histoire se tourne. Et avec elle, des histoires, petites et grandes. Ou encore à taire. «A 60 ans, je me mettrai à écrire.»

Georges Marnette parlera-t-il de cette convocation par le ministre Luc Vanden Bossche la nuit du 13 au 14 décembre 2000 à l'Intérieur, rue de la Loi? Des frites et du champagne à 2 h du matin? De ses débuts dans l'affaire Nihoul après l'exhumation des corps de Julie et Mélissa? «J'ai commencé Nihoul. Je me souviens de l'audition de sa compagne, B. Toute une nuit. J'avais mis des lumières tamisées pour créer un climat qui l'amènerait à parler. J'étais un empêcheur d' Otheller en rond. Notre façon de travailler n'était pas la même. Avant de foncer, nous, nous voulions tout vérifier. Ça a claqué le jour où j'ai refusé une perquis demandée par Neufchâteau: j'estimais que le moment n'était pas venu. On me l'a reproché et j'ai claqué la porte.»Des journaux ont écrit que j'étais un copain de Nihoul. C'est vrai que Nihoul avait de très bons copains à la PJ mais je n'en étais pas. Je connaissais le Dolo pour y être allé trois fois. C'était mon métier. Nihoul, je l'avais vu une fois...»

On arrive à l'épisode connu du peignoir (la commission Tueries a reproché à Marnette d'avoir fréquenté un club à partouzes vêtu d'un peignoir) : «D'abord, c'était pas un peignoir mais un drap de bain. Et ça se passait au Club d'O, à Meise. On y allait pour des infos sur des truands. Je n'ai jamais sauté ni touché une fille, ni participé à des partouzes. J'entends le parlementaire Viseur me demander: Vous étiez en peignoir sans votre arme de service. Et s'il s'était passé quelque chose? Eh bien, on serait intervenu, le c...»
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1276
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Mar 28 Oct 2008 - 15:42

Ce qui me parait également intéressant c'est que l'on admet sans aucun doute que les faits moeurs "ballets roses" sont bien concrets. Il ne s'agit donc pas de fantasme (Heu..., quoi que).
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Quinet Marc



Nombre de messages : 31
Age : 60
Localisation : bxl
Date d'inscription : 20/02/2008

MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   Lun 31 Mai 2010 - 13:51

Michel, considérant que monsieur Deleuze est revenu aux affaires et par conséquent en principe disponible pour les citoyens, serait-il inconcevable de reconsidérer avec lui les questions ci-dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: interview Jean-Jacques Viseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
interview Jean-Jacques Viseur
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean-Jacques Vélasco s’exprime enfin !
» Jean Jacques Velasco: J'ai parlé des ovnis avec Lionel Jospin et Mitterrand
» Les confessions de Jean-Jacques ROUSSEAU.
» Jean-Jacques Rousseau (1754), Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes
» Le contrat social de Jean-Jacques Rousseau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: BIBLIOGRAPHIE ET INTERVIEWS :: Interviews :: Interview Jean-Jacques Viseur-
Sauter vers: