les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Ven 30 Oct 2009 - 11:36

oeilneuf a écrit:
K a écrit:
Peut-être Michel pouvait contacter Mr Romeyer .
On pouvait lui demander par écrit nos questions?
Michel, en Mp je vous envoie ses coordonnées.

Merci oeilneuf.

Je m'occupe de contacter l'intéressé.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Ven 30 Oct 2009 - 13:16

Ce scanner ,de marque Réalistic, et de type portable, ( je le possède encore à ce jour) était en vente libre chez Tandy, fournisseur electronique, qui ont disparus peu de temps après, j'avais ce scanner depuis 1980 si mes souvenirs ne me font pas défaut...en terme de portée, j'étais domicilié à Wavre, et j'ai perdu le contact très rapidement, "ils" devaient se situer sur la N4 proche des antennes, soit juste avant Tombeek...après, c'était la confusion totale, entre district, (indicatif "Daniel et tous les services concernés ..ou pas, soit BSR, et autres Brigades ..celà fait tâche, dans les liaisons radio, j'ai encore à ce jour, bcp de respect pour ces deux vaillants au volant de leur 4L pourrie...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Grand Merci   Ven 30 Oct 2009 - 18:44

Grand merci à Oeilneuf,Claude et Michel d'avoir fait avancer les discussions ici aussi ;
Un autre grand merci à Mr Romeyer d'avoir voulu repondre ici à nos questions.

J'ai l'impression que la montagne se fissure un peu ...partout.

Si tout le monde se remet avec un peu enthousiasme au travail

on peut arriver à qqchose .....

Ici et là on ferme quelques pistes et là on decouvrira une nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 16:51

Pour ceux qui pensent que Bouhouche est mêlé à cette histoire: croyez-vous possible que, selon ce qu'on sait du personnage, il ait pu laisser monter sur une affaire aussi chaude, un équipier avec une canardière de 10'?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 17:05

J'ai aussi une question pour M. Sartillot ou n'importe quel gendarme en actif à l'époque: que pense-t-il de cette réflexion:
Jacques B. a écrit:
Il en est de même quand ceux qui braquent Dekaise à Wavre sont surpris à Overitje. Ce sont les gendarmes qui disent qu'ils ont pensé à des collègues pour leur manière d'utiliser les armes. Pourtant les gendarmes ne sont pas les mieux placés pour évaluer ce genre de chose. S'ils passaient par un stand de tir chaque quinzaine ça aurait été l'abondance et j'en doute fort. De plus quand ils y allaient c'était surement pour tirer en ligne et pas pour faire un parcours. Comment auraient-ils pu reconnaitre une manière spéciale de manier les armes dans ces conditions?
; et des doutes qui s'ensuivent sur la capacité d'un gendarme pour reconnaitre des collègues à leur façon de manier les armes?
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 17:20

ESI......Gr Diane....répression du banditisme en france, ils ne font pas que du tir a pipes a la foire ces gars là, lorsque les gendarmes disent que....le tout réside dans le calme des tireurs/braqueurs/tueurs, leur sang froid et déterminé, ainsi que la technique et la position de tir, rien à voir avec le mdl tartention qui contrôlr mon grand père à l'eglise de basse wavre.....Monsieur Jacques B., il est utopique de comparer des gendarmes qui poursuivent, "je cite: un véhicule qui se dirige à vive allure sur la N4 et qui passent devant leur nez" a bord de leur 4L "pourrie", et des truands qui les attendent de pied ferme, adrénaline ou pas....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 18:41

Mais je ne compare rien. Je lis les déclarations de ces gendarmes et je trouve que quelque chose cloche. D'autre part la canardière ne vient pas de l'ESI.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 18:44

eet que dit on exactement de cette canardière.....en fait
Revenir en haut Aller en bas
felix



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 29/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 19:22

Jacques B. a écrit:
Mais je ne compare rien. Je lis les déclarations de ces gendarmes et je trouve que quelque chose cloche. D'autre part la canardière ne vient pas de l'ESI.

Il n'y a pas de manière "pro" de manier un fusil de chasse à crosse et canon sciée, comme l'était la canardière utilisée pour l'attaque du Dekaise, tout simplement. C'est le genre d'arme qui n'est utilisée que par les braqueurs à la petite semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 19:54

Pour la canardière je ne parlais pas de la manière de s'en servir sinon de sa présence et vous allez l'air d'être d'accord avec moi sur ce point. Pour le reste, les déclarations des gendarmes disant avoir pensé à des collègues à cause leurs mouvements, qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
felix



Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 29/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 23:20

Jacques B. a écrit:
Pour la canardière je ne parlais pas de la manière de s'en servir sinon de sa présence et vous allez l'air d'être d'accord avec moi sur ce point. Pour le reste, les déclarations des gendarmes disant avoir pensé à des collègues à cause leurs mouvements, qu'en pensez-vous?
Je pense que c'est un des éléments sur lequel le "mythe" des tueurs invincibles surentrainés a été bati. Affirmer à la limite par exemple que les tueurs avaient l'air à l'aise dans le maniement de leur armes et leur déplacement, c'est une chose, mais dire carrément avoir eu l'impression d'avoir des collègues face à soi, ça me parait exagéré. Sur quel élément ont-ils pu juger cela?
Revenir en haut Aller en bas
chris



Nombre de messages : 151
Localisation : Wavre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 23:35

[quote="felix
Il n'y a pas de manière "pro" de manier un fusil de chasse à crosse et canon sciée, comme l'était la canardière utilisée pour l'attaque du Dekaise, tout simplement. C'est le genre d'arme qui n'est utilisée que par les braqueurs à la petite semaine...[/quote]

Et on ne chasse que des taupes avec un fusil pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 8 Nov 2009 - 23:40

Voilà c'est exactement ce qui me chiffonne dans cette histoire. D'une part il est très difficile d'évaluer ce genre de choses au milieu d'un affrontement qui n'a duré que quelques secondes et d'autre part les gendarmes ne sont pas les mieux placés pour le faire dû au manque d'entrainement, à moins qu'ils ne complètent cet entrainement pour leur compte dans un club de tir. On s'entraine plus facilement dans le civil que dans les services à moins d'appartenir à ceux que l'on entraine un peu (ou beaucoup) mieux que les autres.
De toutes manières s'ils reconnaissent des collègues bien entrainés, les candidats sont tout de suite ciblés. Ce ne sont pas des gendarmes ordinaires. Et qui peut reconnaitre un entrainement spécial? Ceux qui l'ont suivi, et je n'ai pas l'impression que ce soit le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 9 Nov 2009 - 16:36

En résumé, dans le cas Dekaise, nul n'a indiqué qu'il s'agissait de trois gendarmes ou ex gendarmes, l'un des témoins (victime) à indiqué que le tireur "passager" de la Santana avait une attitude paramilitaire et sur de lui...il s'agit d'un seul des malfrats désigné comme tel, ce qui n'empêche,de rendre visite chez Dekaise munis d'armes de poing et d'un fusil à canon scié..
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 9 Nov 2009 - 17:17

Jacques B. a écrit:
Voilà c'est exactement ce qui me chiffonne dans cette histoire. D'une part il est très difficile d'évaluer ce genre de choses au milieu d'un affrontement qui n'a duré que quelques secondes et d'autre part les gendarmes ne sont pas les mieux placés pour le faire dû au manque d'entrainement, à moins qu'ils ne complètent cet entrainement pour leur compte dans un club de tir. On s'entraine plus facilement dans le civil que dans les services à moins d'appartenir à ceux que l'on entraine un peu (ou beaucoup) mieux que les autres.
De toutes manières s'ils reconnaissent des collègues bien entrainés, les candidats sont tout de suite ciblés. Ce ne sont pas des gendarmes ordinaires. Et qui peut reconnaitre un entrainement spécial? Ceux qui l'ont suivi, et je n'ai pas l'impression que ce soit le cas.

Il n'y a pas que dans le civil que l'on peut faire des entrainements supplémentaire.
Il y a quelques endroits qui étaient ouverts après les heures de services.

Mais il n'y a pas que des flics qui peuvent ce genre d'opérations, il y a aussi des personnes ayant fait la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 9 Nov 2009 - 20:00

Quelle opération? Tirer dans le dos d'un gendarme avec un fusil de chasse aux canards?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 9 Nov 2009 - 21:26

ds "de bende" j'au lu qq part que qqun des gendarmes , avait cru reconnaitre "Becker " un à moment .
j'aime bien retrouver cette partie et recroiser l'idée et dates
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Derscheid   Sam 28 Nov 2009 - 12:33

Et si un des TBW est blessé par les coups de feu de Campinne-Sartillot

Ce serait pas si mal de le laisser soigner à l'hospital Derscheid qu'il connaissent peut-être par la porte arrèire ou ils ont vidé le santana.
Revenir en haut Aller en bas
Cyrano



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Ven 11 Déc 2009 - 14:08

Je ne sais pas s'il est encore possible de contacter Bernard Sartillot. On lui a posé à l'époque une kyrielle de questions, mais il y a quelque chose d'essentiel pour moi qu'on a oublié de lui demander. Il dit:

michel a écrit:
Monsieur Sartillot vient de m'envoyer ce texte à paraitre sur le forum :
C’est en poursuivant la santana que Campine a dit « je crois que c’est Bouhouche à l’arrière ».
Le fait que Campinne reconnaît/croit reconnaître Bouhouche à ce moment-là est très troublant puisqu'on est tout au début de l'affaire (en fait, il n'y a même pas encore d'affaire des TBW à ce moment-là: tout indique que c'est un simple hold-up) et que le nom de Bouhouche n'a encore jamais été cité, ni même la simple hypothèse que des gendarmes pourraient être impliqués dans des attaques à main armée. C'est donc une réaction tout à fait spontanée.

Mais la manière dont s'exprime Campinne donne à penser que Sartillot connaissait lui aussi Bouhouche, non? Sinon, il lui aurait plutôt dit un truc du genre: "Je crois qu'à l'arrière c'est un type de la BSR de Bruxelles". S'il a dit d'emblée '"Bouhouche", c'est que Sartillot savait qui c'était.

D'où ma question:
Bernard Sartillot connaissait-il Bouhouche avant le 30 septembre 1982? Et surtout: a-t-il eu lui aussi l'impression de le reconnaître? (sauf erreur de ma part, cela n'a jamais été précisé)

Si oui, cela ferait deux témoignages - le deuxième influencé par le premier, mais tout de même.

Et une question subsidiaire:
Lorsque lui, Sartillot, a cru reconnaître Mendez sur la photo après l'assassinat, il a sûrement dû en parler à Campinne: est-ce que Campine avait la même impression que lui?

Un tout grand merci à monsieur Sartillot s'il voulait bien répondre à ces questions capitales à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Mr Sartillot   Ven 11 Déc 2009 - 14:29

il faut pas oublier que notre brave Mr. Sartillot a aussi été muté a Bruxelles contre son gré.(Campinne je ne le sais non plus.)
mais je ne sais pas a quel date cela c'est passé par rapport à ses collègues trop entreprenants....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Sam 23 Jan 2010 - 17:28

dans personnes impliquées.pdf

Citation :
Bou connait très bien les membres du BSR de Wavre


et les membres du BSR connaissent pas assez bien Bou . pour le reconnaitre?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Ven 9 Juil 2010 - 11:15

Suivant une recent relecture j'ai appris que c'est bien possible que celui qui a frappé Dekaise ds le visage et
deplacé la camionette de Haulotte
semblait être le chef et a deux reprises
il a sauté ds la voiture déjà en marche. car aussi au koldam c'est lui , assis à l'arrière qui doit être sortie àl'arrière droite de la santana et qui a tiré Sartillot une volé de plombs ds le dos.

C'est bien possible que le tireur avant droit soit blessé et qu'on a voulu l'enmener vers le Derscheid mais qu'on a decidé de l'abattre à travers ce fauteuil droit d'où l'expliqation de la présence de douillles 9mm ds la voiture et le trou ds cette fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 27 Déc 2010 - 18:08

Familier de l'endroit...(Tombeek), il est utopique d'imaginer un seul instant, qu'une Santana, prise "en chasse" par une Renault R4, puisse prendre suffisament d'avance, pour se permettre un arrêt, changement de plaques, et ressortir juste devant la Renault, ce n'est même pas à envisager ,pour les sceptiques, pourquoi pas une reconstitution ? Facile à réaliser, peu couteuse ....simplement depuis le 11 chaussée de Bruxelles, jusque Tombeek...., la suite ne nous importe pas, puisque pas contestée..!
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7258
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 27 Déc 2010 - 18:22

sauf si les plaques françaises étaient mis magnetiquement sur les plaques Belges


avec deux personnes on peut le chronomètrer à la maison en le simulant

un prend la plaque de devant et l'autre celle du derrière

j'estime 11 secondes ?


siège to siège

+ 5 sec acceleration jusqu'a 80km/h

si Sartillot roulait aussi a 80km/h

les TBW avait perdu 330 mètres ce qui est ds le possible

mais j'ai aucun idee du freinage -temps perdu
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 27 Déc 2010 - 18:29

non k, ce n'est pas possible, de plus c'étaient des pavés à l'époque, on ne peut matériellement pas arriver, par ex 110 km/h, traverser la bande de gauche, s'immobiliser' enlever des plaques aimantées, remonter, redémarrer la machine, avec 3 occupants et le poids des armes volées chez dekaise, parcourir 150m, et ressortir devant les gendarmes EXCLU..!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Aujourd'hui à 15:03

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Wavre, 30 septembre 1982-
Sauter vers: