les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
chris



Nombre de messages : 151
Localisation : Wavre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 27 Déc 2010 - 23:10

et si une r4 peinait dans la montee de wavre nord ?
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 28 Déc 2010 - 0:06

Claude vous pensez sans doute a une eventuelle seconde santana thèse parfois évoquée.
On peux toujours poser la question, les gandarmes ont-ils verifié le parking juste après la poursuite pour s'assurer qu'une seconde santana, en plaques bleges, n'était pas restée là-bas?
C'est vrai qu'à priori si on change de voitures, c'est pour ne pas être reconnu, on evite de prendre le même modèle. D'un autre côté peut-être qu'ils ont improvisé cette solution au dernier moment, mais qu'au contraire ils utilisaient 2 santana pour une autre raison (pour faire diversion pendant qu'on poursuit l'une, l'autre est tranquille pour disparaitre, les premier n'ayant rien de compromettant à bord).
Si elle était stationnée sur le trajet de fuite ils ont pu préférer reprendre la voiture en plaques francaises, un peu moins 'chaude' même si d'un modèle identique.
Qui sait, après tout par la suite ils ont souvent utilisé 2 vehicules, peut-être que c'est cet événement qui les a inciter a ne plus prendre des modèles identiques.

Maintenant je rejoint K avec des magnets ou si la plaque française était déjà sous la plaque belge, elle même collée au double face, à 2 personnes un qui s'occuppe de l'avant, l'autre de l'arriere, c'est 10 secondes grand max.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 28 Déc 2010 - 12:24

on retrouve souvent, dans ces dossiers, une situation ambigüe....telle, un "Modus Operandi", une volonté identique à créer de la confusion, construire des alibis, bidons certes, mais encore faut il le prouver, terme utilisé a plus forte raison par certains protagonistes que je ne citerai pas. L'affaire Dekaise, n'échappe pas à cette tactique, ce dispositif....J'en veux pour exemple,
le départ de la poursuite et les témoignages receuillis sur place, et déja çà part très mal.Les gendarmes voient passer les fugitifs sous leur nez ...moins de 3m les séparent, ils identifient "une voiture de couleur bleu foncé qui se dirige à vive allure sur la N4" de marque AUDI 80 munie de plaques Francaises arrivés à Tombeek, soit tout au plus 2' plus tard dans la ligne de temps, ressort sous leur nez Une Santana, de couleur bleu foncé, plaques Belges mais qu'ils poursuivent quand même...c là, qu'ils se rendent compte que le passager AR, se retourne plusieurs fois, (probablement afin d'évaluer, la confrontation, qui semble inévitable...evidemment, si, l'un des témoins de l'agression Dekaise/ Haulotte, prétend que le véhicule est une Santana[/i] celà fait partie d'un dispositif] !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 28 Déc 2010 - 13:51

Je ne comprend pas trop, vous dites qu'un témoin aurait volontairement parlé d'une AUDI 80 plaques françaises pour brouiller les pistes, et qui plus est un gendarme, c'est çà ?
Donc l'idée serait que dès le départ ils étaient dans cette SANTANA plaque belge mais que le témoin aurait parlé d'une AUDI 80 plaque belge pour brouiller les pistes?

Je pense qu'à l'époque la SANTANA etait un modèle fort peu connu, et la confusion avec une AUDI 80 de l'époque, qui était également un vehicule tricorps de gabarit et d'allure générale comparable peut être tout a fait de bonne fois, même pour un gendarme, non?

Par contre une info interressante, puisqu'il me semble que vous connaissez M. Sartillot, c'est que donc les poursuivant n'ont jamais vu de leurs yeux la plaque française. Après tout pourquoi pas, peut-être que le vehicule etait déjà en plaques belges.
Dans ce cas pourquoi les tbws se sont-ils arrêtés sur ce parking, il doit forcément y avoir une raison. Jusqu'à maintenant la version qui prévallait laissé supposé un changement de plaques, dans le cas d'une autre hypothèse, il va falloir trouver une explication à cette question, pourquoi se sont ils arrêtés, en pleine poursuite (il le feront plus tard pour tirer sur leurs poursuivant, mais là çà n'est pas le cas)?

Pour en revenir au témoin, c'était qui, vous avez l'info? Il n'y a que les gendarmes qui parlent de plaque française?

PS: je comprend bien que c'est une affaire complexe, sinon depuis le temps elle aurait été résolue. Mais parfois j'ai l'impression qu'à trop s'y plonger on ellabore des scanariot fort complexe et du coup complètement improuvable. Scientifique à la base, je préfére toujours poursuivre l'hypothèse la plus simple et la tenir pour valable tant que rien ne prouve le contraire. Evidemment dans ce cas précis, le plus simple serait qu'il n'y ai qu'une seule voiture, en plaques belges depuis le debut. Mais 2 élèments indiquent le contraire, les témoignages et l'arret sur ce parking...si on veux emettre l'hypothèse que le premier et fabriqué, il faut trouver une hypothèse probable pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 28 Déc 2010 - 14:04

dans la ligne du temps, je dis que les gendarmes, ont vu devant leur nez, et pris en chasse une voiture de couleur bleue, plaques francaises, qu'ils avaient identifié telle une Audi 80, imaginons qu'ils se soient laissés distancer par manque de puissance de leur R4 , de quelques 300/400m, et que, dès le passage devant le sanatorium à Tombeek, ils se retrouvent presque au contact d' une voiture bleue plaque Belge, et qu'il apparait qu'il s'agit d'une Santana.....
toujours dans la ligne du temps, qui dit..., que l'un des témoins confond, volontairement ou pas, une Audi 80 d'une Santana..? le premier rapport parlementaire contient lui aussi des erreurs...les articles de presse ? du pipeau..certains disent deux auteurs, d'autres disent 3 auteurs, d'autres prétendent encore deux auteurs dans l'armurerie, et un resté dans la Santana (celui qui aurait abattu le Policier Haulotte) un témoin, prétend quant à lui, que deux auteurs ont approché le Policier de part et d'autre du fourgon, et l'ont abattu par un tir croisé, forcément militaire..........le départ de toutes ces affaires, sont déja un sac de noeuds...
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 28 Déc 2010 - 14:34

Vous savez si vous organisez une reconstitution devant 50 témoins vous n'aurez jamais 50 versions identiques. C'est pas forcément destiner à embrouiller, si vous ne pouvez voir que 2 des protagonistes sur 3 depuis l'endroit où vous vous trouvez, vous n'allez pas prétendre qu'ils étaient 3 .
De même si je vous présente une Seat EXEO 2010 et que vous ne connaissez pas le modèle, vous allez l'identifier comme une AUDI A4...normal ils ont recycler l'ancienne AUDI A4 pour en faire une SEAT...est-ce que pour autant çà complique l'affaire? Une fois qu'on connait l'explication je ne trouve pas.
Pour la SANTANA et l'AUDI 80 c'est pareil:
santana

AUDI 80


On peut faire la confusion en toute bonne foie[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 28 Déc 2010 - 14:53

nous sommes bien d'accord, d'ou la possibilité de deux voitures et 6 exécutants...3 chez dekaise, et 3 autres en St B à tombeek au cas ou ....! l'intervention de Cl. Haulotte n'était pas prévue, tout comme, la poursuite des BSR/R4....
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mer 29 Déc 2010 - 0:06

C'est vrai qu'il y a aussi cette possibilité, visiblement par la suite ils ont souvent opéré avec 2 vehicules et avec un nombre variable d'intervenants mais souvent supérieur à 3 (en gros entre 2 à Dinant et jusqu'à 8 sur certaines attaques de magazins, selon certains temoins).
D'un autre côté là on est encore au tout début des tbw, à Dinant pour le vol de la canardière on parle de 2, une seule voiture. A maubeuge, déjà avec la Santana on parle de 3, avec une seule voiture, donc il est probable que Dekaise, fait dans la quinzaine suivant maubeuge, soit effectuer avec la même stucture.

L'hypothèse de 2 equipes est possible, mais pas la plus évidente.

A la limite çà expliquerait les divergeances dans les portrait robots, mais là encore le problème est que si vous interrogez des témoins sur un même fait vous aurez toujours des interprétations différentes, c'est peut-petre tout simplement la raison des divergeances dans les descriptifs.

Sauf à retrouver une épave d'AUDI 80 ou d'une seconde Santana calcinée quelque part à cette époque qui n'aurait pas été détruite par les autorité pour X raison je ne vois pas comment on peux prouver çà.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mer 29 Déc 2010 - 14:58

Pour Wavre il y avait un témoin fort redoutable.......
je me suis demandé si quelqu'un en sait plus
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mer 29 Déc 2010 - 15:07

Tu parles de qui?
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mer 29 Déc 2010 - 16:28

@k,

Il y a différentes possibilités d'interpréter ce témoin, est il: fort redoutable, fort redouté ? serait ce une question de crédibilité ? et enfin, [u]parle t'on d'un mercenaire,celui qui à indiqué qu'il s'agissait de "tirs croisés ?[u]
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mer 29 Déc 2010 - 19:31

Y'a quand même un truc qui me travaille à propos d'une éventuelle seconde voiture. Si on reprend les faits du Delhaize, la Santan était garée dans la rue depuis 7h30 du matin, l'attaque à lieu à 10h30.
Où étaient ils entre temps, dans la voiture c'est impossible, il y aurait des témoignages (en plus je crois que c'était jour de marché). Ils ont pu laisser les armes dans le coffre de la Santana et aller prendre un verre en ville, mais je pense qu'avec tout le tapage mediatique depuis 25 ans quelqu'un aurait fait le rapprochement.
Donc je ne vois que 2 hypothèses, soit ils avaient un point de chute sur place (un appart), soit ils ont été déposé par une autre voiture...après tout en y réflichissant bien cette histoire de 2 voitures 2 équipes est possible.
Pour le témoins je ne sais pas du quel vous parlez, le garagiste? Celui qui est allé chercher le garagiste? Un des clients de Dekaise?


Dernière édition par FAITESVITE le Mar 30 Aoû 2011 - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 10:05

le 30 septembre 1982 était un jeudi..., le marché à Wavre est le mercredi
En ce qui concerne le témoin, je crois que l'on parle d'un mercenaire, qui à déclaré, que selon lui, c'était une tactique militaire, avec des tirs croisés..(.mais à vérifier.)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 10:14

Les tirs croisés c'est à Nivelles.

Il me semble que le témoin était un ancien para. A vérifier aussi.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 10:45

@michel, exact, mais j'ai lu..(ou ..?) que ce témoin à déclaré, que lorsque Haulotte était en embuscade, deux se sont approchés de part et d'autre du fourgon >>>>tir croisé,
mais bon, la presse !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 11:37

J'ai jamais vraiment compris ce qu'il s'était précisèment passé pour le décès de Haulotte...pour faire des tirs croisés il faut être 2, or on nous dit que c'est le chauffeur qui a abattu haulotte.
D'un autre côté on trouve 3 balles de 7,65 provenant de 2 armes et une balle de 9mm...donc du coup c'est pas le chauffeur seul
...ci dessous le recit de wavre pour illustrer
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 11:49

exact, extrait du rapport parlementaire....d'ou la confusion à nouveau.....au moment des faits, il m'a été rapporté, que le policier est tombé, d'un tir à bout portant, de l'homme resté à bord de la santana....mais dans ce cas, et puisque l'on parle de 3 agresseurs, s'ouvre l'hypothèse d'un 4è.....je n'y crois pas un seul instant, ou alors....véh1: 4 auteurs, véh2:3 auteurs.. scratch le but n'est pas de créer de la confusion, mais ici on parle bien de la voiture à plaques francaises alors, Dekaise en soi, n'est ce pas déja un sac de noeuds ?
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 12:50

c'est clair, un sacré sac de noeuds!!
Et la question que j'avais posé plus haut, puisque la Santana était stationnée depuis 7h30, où étaient-ils entre temps? Si pas sur place il a bien fallut qu'on les y déposent...rien n'est simple quand on regarde dans le detail.
En même temps çà fait si longtemps, les articles de journaux étalés sur 2 décennies, influencés par des faits postérieurs, çà n'aide pas à la précision non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 12:58

Pour de la précision, il faut accès au dossier....reprendre le PV des autorités de GD, les auditions de témoins, et leur identité...mais là, se pose encore un souci, puisque les gendarmes en charge, devaient rendre compte au PR...!, et là, on retombe dans la même optique, que de connaitre l'identité du titulaire DSN237, par ce que là aussi, il devait y avoir un PV, transmis à la connaissance du PR....! S'ils ne figurent pas au dossier, celà fait partie me semble t'il, de l'élaguage d'époque!
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 13:50

messieurs
ayant visité les lieux il ya qqs mois , même avec le changement des troitoirs on peut s'imaginer mieux la situation.

Devant Dekaise il y avait une toyota hiace avec fenêtres partout et la camionette du policier devait être une vingtaine+ de mètres plus loin bloquant le Satana à continuer , donc garée à gauche une 10+ metres de distance de cette Toyota

le policier arreté par le garagiste retourne et approche le magasin
avec la camionette de De kaise comme couverture

les tbw voyant l'agent derrière ce toyota tirent de la porte de Dekaize à travers le vitre gauche de cette camionette vers le policier qui doit etre devant cette voiture et le balle touche le dashboard de dekaise.

le policier recule vers le cote droite de ce camionette il est pris sous le feu d'un des tireurs maintenant sur le trotoir côte chauffeur de ce camionette

en même temps Le policier tire son seule et unique balle qui se longe des un panneaux de bois a 1m90 hauteur ds le magasin à coté.de celle de dekaize

(deux semaines après il retrouve la balle derrière ce panneau (on peut voir la réparation ds la pierre encore aujourd'hui)

l'agent est deja touché et destabilisé,tombe

au même moment le chauffeur du santana se trouve à une !-10 mètres derrière lui lui tire dans le dos(?) le le blesse .

le temoin ex para (legionnaire?) du temps d OAS se refuge ds un resto tout près
fait d'abord peu de déclarations puis le lendemani raconte tout en couleurs .... etc


Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Jeu 30 Déc 2010 - 14:32

En tout sur 4 balles:
- une 7,65 est arrêtée par un calepin dans une poche
- une 9mm traverse latéralement l'insigne d'épaulette et fini dans les cheveux sans faire de blessure
- une dans le bras donc non letale
- une dans la tête
(sous réserve que j'ai bien tout saisi)

Donc si je comprend bien ce qu'explique K, le chauffeur de la Santana tire dans le coude (c'est à priori le seul tir qui blesse), ce qui est parfaitement logique puisqu'il rentre sur la face du coude pour sortir de l'avant bras, donc à priori un tir dans le dos...et puisqu'il faisait face aux tireur dans l'armurerie, normal que le chauffeur arrive dans le dos.

Par contre le tir letal traverse droite/gauche, à priori toujours 7,65 mais autre arme...j'en déduit que lorsqu'il tombe c'est donc un des tireurs de l'armurerie qui se deplace pour donner le coup fatal (pas de raison que le chauffeur change d'arme alors qu'il n'a tiré qu'une fois).

C'est clair que vu comme çà, en plus avec une seule balle il n'avait aucune chance, et pourtant au départ il en a eu, 2 balle qui font mouche et arrêtées miraculeusement une par le carnet, l'autre par l'insigne...
Revenir en haut Aller en bas
chris



Nombre de messages : 151
Localisation : Wavre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 4 Jan 2011 - 20:59

Cusmenne Claude"
Familier de l'endroit...(Tombeek),
vous y faites de l'airsoft ? (descendant du practical shooting) (...)
...depuis le 11 chaussée de Bruxelles
rue de bruxelles...
Revenir en haut Aller en bas
chris



Nombre de messages : 151
Localisation : Wavre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 4 Jan 2011 - 21:12

FAITESVITE a écrit:
c'est clair, un sacré sac de noeuds!!
Et la question que j'avais posé plus haut, puisque la Santana était stationnée depuis 7h30, où étaient-ils entre temps?

c'est pas le jeudi qu'on pointait a l'epoque ?
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 4 Jan 2011 - 23:31

Ca veut dire quoi pointer? Désolé çà me parle pas, je suis français, c'est peut etre pour çà?
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Mar 4 Jan 2011 - 23:58


1-"Pointer" en Belgique c'était se présenter au bureau de chomâge pour faire "pointer" sur sa carte mensuelle ses journées de chômage. Il y a 25 ans c'était pratiquement journalier. Cette procédure a disparu il y a environ 10-15 ans.
2 "Pointer" dans le langage carcéral est "violer". Ainsi dans certaines prisons belges plus de la moitié de la population carcérale sont des "pointeurs"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Aujourd'hui à 10:37

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Wavre, 30 septembre 1982-
Sauter vers: