les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Sam 25 Avr 2009 - 18:28

AC30 a écrit:
B.R. a écrit:

Ah, plût au ciel que les membres de ce forum ne parlassent que de qu'ils sachent réellement!
Certains parlent peut-être sans savoir, d'autres savent sans parler... lesquels font avancer le schmilblick ?
Si vous voulez vous avancer sur ce terrain là, je vous répondrai qu'il vaut mieux ne pas parler que de dire des conneries!
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Sam 25 Avr 2009 - 18:39

[quote="K"]Gilbert Dupont écrit
....
Citation :
"Claude restera l'homme de ma vie"(28/09/2007)
Lire aussi18 km aux trousses des tueurs .....
C'est maintenant qu'on sort les mouchoirs... Cessez de prendre les gens pour des imbéciles et cessez votre cinéma. Vous n'êtes pas en Cour d'Assises et vous n'êtes pas avocat de la partie civile!
Toutes les familles souffrent quand elles perdent des membres proches et aimés! Même les familles des pires tortionnaires!
Claude Haulotte était certainement un brave type. Ce n'est pas une raison pour ne pas analyser la situation de façon professionnelle et détachée!
Sa première erreur est certainement d'avoir été au feu tout seul, sans appeler au préalable des renforts et surtout avec une arme presque vide et dont il connaissait l'état puisqu'il sortait d'un entraînement au tir!
Je vous rappelle aussi qu'il a choisi le métier de flic et que lui et sa famille savaient ce que cela représente comme risque.
Et ce n'est pas insulter sa mémoire que d'essayer de regarder objectivement les conditions un peu légères de son intervention qui l'a amené à mourir ce jour-là!
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Sam 25 Avr 2009 - 19:06

B.R.

Citation :
Ce n'est pas une raison pour ne pas analyser la situation de façon professionnelle et détachée!

Tout a fait mais je respecte aussi le boulot fait.

Je constate qu'un débutant se casse les dents très vite sur cet affaire et j'espère une coopération constructive de tout les membres.

Déjà on a vu les crises et guerres entre les differents services de polices et gendarmerie.

Ils faut que nous ne tombons pas dans le même piège.

Le GRU je connais à peine. Le NKVD et le KGB étaient plus connus.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: donc retour à ma question   Sam 25 Avr 2009 - 20:02

Je retourne après cet interlude à ma question

Citation :
Les Bandits se savaient poursuivis et ils devaient engager le combat.
Ils ne se sont pas arretés pour le feu rouge du Koldam! pour respecter le code de la route.

Ils étaient trop proche d'un important virage (à gauche?) qui les enmènaient à leur terroir.

Pour tromper tout les témoins ils sont allés à contre courant pour y aller avec un detour à l'ouest du chemin de FER.(?)

L'histoire de l'arrêt au feu rouge et la bataille est trèèèèèès importante.

Qui peut donner encore une autre explication ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Sam 25 Avr 2009 - 20:02

B.R. a écrit:

Claude Haulotte était certainement un brave type. Ce n'est pas une raison pour ne pas analyser la situation de façon professionnelle et détachée!
Sa première erreur est certainement d'avoir été au feu tout seul, sans appeler au préalable des renforts et surtout avec une arme presque vide et dont il connaissait l'état puisqu'il sortait d'un entraînement au tir!
Je vous rappelle aussi qu'il a choisi le métier de flic et que lui et sa famille savaient ce que cela représente comme risque.
Et ce n'est pas insulter sa mémoire que d'essayer de regarder objectivement les conditions un peu légères de son intervention qui l'a amené à mourir ce jour-là!

Br,

Je crains surtout que Claude Haulotte n'avait guère le choix. Il s'est trouvé face à face par hasard avec la bande et a cru de son devoir d'intervenir. il n'a certainement pas eu le temps d'appeler les renforts et encore moins de les attendre. Il faut saluer son courage et dénoncer la cruauté des tueurs qui ont tiré pour tuer.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Sam 25 Avr 2009 - 21:00

michel a écrit:
[

Je crains surtout que Claude Haulotte n'avait guère le choix. Il s'est trouvé face à face par hasard avec la bande et a cru de son devoir d'intervenir. il n'a certainement pas eu le temps d'appeler les renforts et encore moins de les attendre. Il faut saluer son courage et dénoncer la cruauté des tueurs qui ont tiré pour tuer.

Savoir s'il a bien agit ou pas n'est que pure rhétorique; à un moment de notre vie nous avons tous été confrontés à une décision à prendre dans l'urgence et le choix dépend du tempérament du moment.
Il ne savait tout simplement pas à qui il allait se trouver opposé, sans quoi il aurait opéré autrement.
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 2:46

B.R. a écrit:
AC30 a écrit:
B.R. a écrit:

Ah, plût au ciel que les membres de ce forum ne parlassent que de qu'ils sachent réellement!
Certains parlent peut-être sans savoir, d'autres savent sans parler... lesquels font avancer le schmilblick ?
Si vous voulez vous avancer sur ce terrain là, je vous répondrai qu'il vaut mieux ne pas parler que de dire des conneries!
Il vaut mieux dire des conneries que faire des conneries
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 4:24

a h a écrit:
B.R. a écrit:
AC30 a écrit:
B.R. a écrit:

Ah, plût au ciel que les membres de ce forum ne parlassent que de qu'ils sachent réellement!
Certains parlent peut-être sans savoir, d'autres savent sans parler... lesquels font avancer le schmilblick ?
Si vous voulez vous avancer sur ce terrain là, je vous répondrai qu'il vaut mieux ne pas parler que de dire des conneries!
Il vaut mieux dire des conneries que faire des conneries
a h men !
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 8:28

Il me semble que BR réagit assez vivement sur une histoire de chambre ou dortoir, mais rien sur le trajet emprunté par les Pullman.
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: l'affaire DEKAISE vue par le gendarme SARTILLOT   Dim 26 Avr 2009 - 12:05

Le gendarme Sartillot certifie que ce sont des collègues.
Qui a accès aux fichiers d'immatriculations,gendarmerie,police...........
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 12:24

... Des gendarmes ripoux par exemple ? Ou des gendarmes qui ont croisé les doigts lors du serment et oeuvrent pour d'autres causes ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Romeyer   Dim 26 Avr 2009 - 12:51

Bon jour

Moi j'ai tendance à aller au plus simple.
Romeyer était B.V. ("bekende vlaming", "Flamand connu ") comme on dit maintenant des STARS qui passent au Télé.

Il était certainement connu dans les communes alentours et les industriels et ingenieurs commerciales invitaient certainement leurs gros clients pour fêter les gros contrats chez lui. Le Range Rover était aussi comme le Mercedes 4x4 un symbole de STATUS et de Machisme .
C'était pas la voiture de tout le monde mais certainement une voiture que les Truands ont remarqué.

Donc je donne autant de chances qui'ils lui ont téléphoné directement pour éviter d'être reperé dans le système info des demandes d'identification immatriculation.
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 13:13

Ca veut dire qu'ils savaient que cette voiture lui appartenait, ceci sans avoir besoin de le savoir via le fichier DIV.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Romeyer   Dim 26 Avr 2009 - 13:44

Bonjour

Il faut s'informer auprès de Romeyer

1.: à quelle distance du combat il s'est arrêté .
2.: Au même moment il faut savoir si les truands étaient encore camouflés du même façon comme chez de Kaise.
(Les Gendarmes Campinne et Sartillot donnent pas de détails sur cela.)

3.:Après la bataille les truands ont faits marche arrière (Sartillot) et sont retourné devant son nez (du Range je suppose.) ou ils ont manoeuvré en marche arrière à coté de son RANGE et il n'a pas osé les regarder de près.
Ils se sont retournés derrière le Range? pour s'enfuir direction de Overijse.

4.:-En tous cas l'un et l'autre voiture se sont croissées à quelques mètres et l'un ou l'autre on pu se regarder dans les yeux! C'est donc bien possible que Romeyer a été reconnu et plus ,

5.:que Romeyer a pu reconnaitre quelqu'un.
(j'ai recemment reconnu une femme avec qui j'étais dans l'école primaire il y a plusieures dizaines années grace aux yeux seulement.)

6.Le coup de telephone l'après midi l'avait donnée un peur blue et il s'est tu pendant 25 ans ou les enqueteurs ont tus cet appel pendant 25 ans.

Je pense que passer ces questions au journaliste qui a sorti l'article sera la meilleure solution.
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 17:35

Ah oui, alors les vols, meurtres (zwarts) etc. c'était tout pour la bonne cause. Mes plates excuses, que je suis niais... et sans intérêt personnel de votre part, comme c'est chevaleresque. la canonisation c'est pour quand ?
Qu'on ne se méprenne pas, je ne vous accuse pas de meurtre mais ne rien dire c'est quelque part de la complicité.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: KOLDAM   Dim 26 Avr 2009 - 18:36

Bonjour

J'avais écrit:

Citation :
Les Bandits se savaient poursuivis et ils devaient engager le combat.
Ils ne se sont pas arretés pour le feu rouge du Koldam! pour respecter le code de la route.
Ils étaient trop proche d'un important virage (à gauche?) qui les enmènaient à leur terroir.
Pour tromper tout les témoins ils sont allés à contre courant pour y aller avec un detour à l'ouest du chemin de FER.
L'histoire de l'arrêt au feu rouge et la bataille est trèèèèèès importante.
Qui peut donner encore une autre explication ?


J'ai plein d'idées à développer mais le plus probable me semble qu'ils avaient entendu sur leur scanner qu'il y avait , du à l'alarme policiere generale , déjà un barrage des policiers au niveau de Groenendaal.
Ils expectaient de voir arriver en face des renforts à tout moment.

1.:Peut t-on encore trouver si cet endroit était un des barrages prévus en cas de Alarme Génerale?

2.: Est ce que Campinne et Sartillot avaient un radio dans leur R4 et est ce qu'ils avaient appelé des renforts pendant leur poursuite?
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 19:43

K a écrit:

2.: Est ce que Campinne et Sartillot avaient un radio dans leur R4 et est ce qu'ils avaient appelé des renforts pendant leur poursuite?

J'imagine que si c'était une voiture de service, elle devait avoir une radio, non ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 26 Avr 2009 - 19:46

Probablement mais c'était une voiture banalisée aussi et les antennes de radio sont très visibles.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 10 Mai 2009 - 19:12

Monsieur Sartillot vient de m'envoyer ce texte à paraitre sur le forum :
Les tueries du Brabant Wallon (Wavre 30 sept 82)

A la lecture des différents articles rédigés depuis mon rapport des faits, il me faut reconnaitre que certains ne manquent pas de culot dans leurs reproches, et je me dois de réagir.

En réponse à certains :

Suite à la fusillade de Hoeilaart, notre convalescence à Campinne et moi-même n’a pas dépassé les deux mois, et avons du service normal dès le mois de janvier 83.

Nous n’avons jamais affirmé avoir reconnu Bouhouche et crts. C’est en poursuivant la santana que Campine a dit « je crois que c’est Bouhouche à l’arrière ». Nous collions la santana dans la descente de Overijse, et sur la bande de gauche. C’est dire que le trio avait bien remarqué notre présence, et que la poursuite a continué de plus belles dans les dédales d’Overijse jusqu’au feu rouge d’Hoeillart. Faut-il ajouter que Bouhouche est un collègue dont le look ne pouvait échapper.

Quant à Mendez, sa physionomie et son profil ont été frappant lorsque sa mort avec photo a été diffusée à l’écran TV. Dois je aussi ajouter que nous nous sommes retrouvés les yeux dans les yeux à qqs mètres lors des échanges de tirs.

La plupart des membres posent des questions dont les réponses sont en général dans le forum. Je leur suggère de parcourir attentivement l’article de la DH (2007) de G.Dupont et dans lequel il me semble avoir suffisamment précis

Je réponds maintenant à Michel : Dans son message du 09 avril 2009, il met en doute la qualité de mon rapport. Je vais quand même lui rappeler qu’il ne s’agit pas d’une réflexion mais d’un compte rendu de faits réels . Il n’y a ici pas de place au rêve lorsque la réalité est aussi brutalement présente.

Quant aux faits de citer certains noms dans cette affaire, comment concevoir de mener une enquête aussi importante si ces éléments qui paraissent essentiels ne sont pas exploités. ( J’ajoute qu’ils n’ont pas été exploités)

L’affaire Romeyer ne fait que conforter en ce sens : qui peut avoir accès au fichier des immatriculations si ce n’est un policier (au sens large).

Dans son article du 24 mars 2009, le rédacteur répond lui-même à sa question et il en est de même dans la plupart des articles .

Il est vrai que Bouhouche Beyer était un binome parfait dans la vie et privée et professionnelle. La passion des armes était aussi à l’ordre du jour ; c’est ainsi que venait s’ajouter Mendes et DeKaise dans le « commerce ».

Il me faut reconnaître aujourd’hui que cette version n’a jamais été retenue par la C.BW, ni par RTL lors de l’interview de P. VRebos, ni par la Gendarmerie. Pourquoi et pourquoi pas, je pose la question.

Etait ce tellement invraisemblable ?... les horaires, les accointances, les silhouettes, les suspicions ……

Je ne crois pas avoir apporté de l’eau au moulin et suis prêt à répondre à des questions concrètes et constructives.

Merci à tous à bientôt


[Note de Michel : Le message du 9 avril qui remet en cause son rapport n'est pas de moi mais de BR.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
piotr



Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 10 Mai 2009 - 19:18

pas du tout invraisemblable, monsieur sartillot, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 10 Mai 2009 - 20:10

michel a écrit:
Monsieur Sartillot vient de m'envoyer ce texte à paraitre sur le forum :
[i]Les tueries du Brabant Wallon (Wavre 30 sept 82)

Je ne crois pas avoir apporté de l’eau au moulin et suis prêt à répondre à des questions concrètes et constructives.


Grand merci à monsieur Sartillot pour toutes ces précisions, et à propos de questions j'en ai une qui m'intrigue depuis longtemps:

sans remettre en question les qualités du conducteur de la R4, comment se fait-il que la santana n'ait pas réussi à la semer ?
Une R4 n'est quand même pas une machine de course, même avec un as au volant.
Pour ma part j'entrevois quelques possibilité, la circulation, manque de puissance de la santana, ou encore cette voiture trop chargée.

Si monsieur Sartillot pouvait éclairer ma lanterne.
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Dim 10 Mai 2009 - 21:06

Monsieur Sartillot, est il exact que en tentant de poursuivre les tbw,vous et votre collègue avez reçu un appel radio disant qu'ils se déplacaient à bord d'une Audi 80? D'ou vienne ces informations?
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 11 Mai 2009 - 1:46

M Sartillot. Campine aurait donc reconnu Bouhouche dont le look ne pouvait échapper. Ce pourrait-il que votre collègue, abattu devant l'armurerie Dekaise, ait reconnu Bouhouche, lui aussi et l'ait payé de sa vie?
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 11 Mai 2009 - 3:55

[quote="michel"]Monsieur Sartillot vient de m'envoyer ce texte à paraitre sur le forum :
Les tueries du Brabant Wallon (Wavre 30 sept 82)
...Nous n’avons jamais affirmé avoir reconnu Bouhouche et crts. C’est en poursuivant la santana que Campine a dit « je crois que c’est Bouhouche à l’arrière ». ..Merci à tous à bientôt

Finalement, Reconnu ou pas reconnu ???????????????
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Lun 11 Mai 2009 - 9:06

minus a écrit:

...Nous n’avons jamais affirmé avoir reconnu Bouhouche et crts. C’est en poursuivant la santana que Campine a dit « je crois que c’est Bouhouche à l’arrière ». ..Merci à tous à bientôt[/i]
Finalement, Reconnu ou pas reconnu ???????????????

Quand on roule derrière une voiture et qu'on voit un passager qui se retourne à l'arrière, il n'est pas facile de le détailler avec précision.
Le texte me semble clair; à l'arrière se trouvait une personne qui ressemblait à Bouhouche, ce qui n'est absolument pas une identification formelle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot   Aujourd'hui à 2:55

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Dekaise vue par le gendarme Sartillot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les faits :: Wavre, 30 septembre 1982-
Sauter vers: