les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Libert, Michel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7689
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 16 Mar 2017 - 23:22

J'aimerai beaucoup proposer une interview (avec des questions posées par les membres du forum) à Michel Libert.

Si quelqu'un peut me mettre en contact avec lui je suis preneur.

Sinon j'imagine que Monsieur Libert nous lit. Il peut me contacter à michel1511(arobase)gmail.com

Une interview par écrit avec des questions précises et la possibilité pour lui d'y répondre sans que le le moindre de ces mots soit expurgé.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Ven 17 Mar 2017 - 7:05

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Ven 17 Mar 2017 - 9:33


@Michel

Il serait en effet très intéressant de pouvoir interroger Michel Libert.

Sa participation au forum suivant était passionnante :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2333-debat-gladio-6-videos?highlight=d%E9bat

Par exemple :

https://www.dailymotion.com/video/xgvj6n_debat-sur-le-reseau-gladio-brabant-wallon-3-6_news#rel-page-under-4

Débat sur le réseau Gladio / Brabant Wallon 3/6

(notamment à partir de 11':56")





Je crois que nous avons fait le maximum pour comprendre le schéma qu'il a établi :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2362-schema-de-michel-libert?highlight=libert

mais il y a encore des zones d'ombre.

En tout cas, il dit clairement que Paul Latinus "travaillait pour les Américains" ...

Paul Latinus a lui-même déclaré qu'il avait été recruté par la DIA et le témoignage de Joël Lhost montre que la DIA était directement impliquée dans l'attaque de Braine l'Alleud et Overijse.

Tout cela se tient.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Ven 17 Mar 2017 - 9:52

Les journalistes de RTL savent où il habite mais ils ne nous le diront très probablement pas ...

http://www.rtl.be/info/belgique/faits-divers/tueurs-du-brabant-deux-armes-du-dossier-auraient-ete-mysterieusement-detruites-sans-avoir-ete-analysees-900034.aspx





Cela serait génial s'il pouvait contacter le forum pour y apporter son témoignage.







Dernière édition par HERVE le Ven 17 Mar 2017 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Ven 17 Mar 2017 - 10:00

En 2014, il vivait à Woluwé-Saint-Lambert :

"Interpellé à son domicile de Woluwé-Saint-Lambert mercredi à l'aube"

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2099423/2014/10/23/Tueries-du-Brabant-Michel-Libert-libere-sans-inculpation.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1178
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 23 Mar 2017 - 19:17


Citation robert beigeir, ''le dernier mensonge'' p 188 :


''Lors des trop nombreuses perquisitions effectuées au domicile de Bouhouche, parmi toutes les armes

saisies, l'une d'entre elles un riot gun automatique FN fut déposée comme tant d'autres au greffe du

tribunal de nivelles.

Pour un motif ignoré, il fallut attendre plusieurs années pour que l'on présente ces armes à M

Dekaize, armurier de son état à Wavre.''


Fainéantise, incapacité, complicité. . .On fait un sondage?


Cordialement









Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Sam 8 Avr 2017 - 15:54


Interview Michel Libert    WNP

https://www.youtube.com/watch?v=eDAB9x2Jwm8

https://www.youtube.com/watch?v=XMA4OVT0LsI

(à partir de 16':16" puis 17':56"  19':14"  22':09" 23':21")


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Dim 23 Avr 2017 - 0:00


Un film de 1982 qui, d'après Michel Libert, reproduit bien l'ambiance du WNP :

http://filmvf.ws/espion-leve-toi-streaming.html

Espion, lève-toi

https://fr.wikipedia.org/wiki/Espion,_l%C3%A8ve-toi

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Dim 23 Avr 2017 - 21:37


Une citation de Michel Libert :

(...)  Pendant 35 ans, on m'a posé les mêmes questions auxquelles j'ai répondu de la même façon  (...)  Quand on cite des réseaux, "ce n'est pas de ces réseaux-là que l'on parle"  (...)  Moi, je veux ces tueurs ; c'est crapuleux ce qui s'est passé  (...)  Quand j'ai parlé de Alliance ... Alliance, c'est Latinus ; Mouvement 80, c'est Latinus ; Minerve, c'est Latinus ; Scorpion, c'est Latinus ; ce sont tous ces gens que j'ai vu passer  (...)  Il faut encore alimenter des "pumas" et des "pumas"  (...)  il y a d'autres réseaux qui ont été activés.  


(...)  Vous avez Mercier, vous avez Bougerol  (...)  Je devais travailler chez Bougerol : Emile Lecerf m'a présenté à Bougerol pour que, avec le WNP, je puisse rentrer avec tout le capital d'informations au service de l'espionnage militaire. Cela ne s'est pas fait parce qu'il y a eu les "incidents" (...)


(...) On travaillait pour la WACL ; on avait des enquêtes à faire qui repassaient à la WACL ... des choses à vérifier sur place (...) Je n'ai jamais rencontré quelqu'un de la WACL (...) J'ai apercu (le général Robert Close) avec Karel de Lombaerde ... Karel de Lombaerde lui tapait sur l'épaule.


_ _ _


https://books.google.be/books?id=fm2zeMy3V9gC&pg=PA86&lpg=PA86&dq=%22PUMA%22,+document+militaire&source=bl&ots=mo1V_cHM1K&sig=5lvB4uijQsuCSl-dKdg04qn9LtI&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwiq3PWEqbvTAhWGKlAKHX5sCQMQ6AEIVjAM#v=onepage&q=%22PUMA%22%2C%20document%20militaire&f=false








Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 25 Avr 2017 - 15:20


Avant le WNP, Michel Libert était integré (via son père biologique) dans un réseau piloté par le Service allemand de contre-espionnage (MAD) où l'on trouvait des anciens officiers, sous le contrôle américain.

C'est de là qu'on l'a fait entrer dans le Front de la Jeunesse "où il sera contacté" ; le contact sera via Michel Barbier qui lui fera connaître Paul Latinus.

Les publications du MAD seront transformées en "PUMA".

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 27 Avr 2017 - 18:32


Quelques extraits d'une rencontre avec Michel Libert ...

_ _ _

Je vais d'abord vous parler de ma famille. Je m'appelle Libert mais ce n'est pas mon nom ; mon papa n'est pas mon papa… la seule chose qui est certaine, c'est ma maman. En fait, je sais qui est mon vrai père mais je ne l'ai appris que bien plus tard.

En principe, je devrais m'appeler « Von den Heulhe » (?). C'est une famille, vers 1850-1900, en Poméranie ; mon papa génétique était noble, prussien, petite seigneurie, des hobereaux.

La famille est arrivée en Belgique. Je vous passe les événements de 1917 en Allemagne avec la révolution, les aristocrates que l'on pourchasse, que l'on pend, que l'on trucide. Une grosse partie de la famille vient en Belgique. Dans les années d'avant-guerre, le nom a un peu changé ; en vieil allemand, cela veut dire « maison forte à roue à aubes ».

Je suis né en 1958. Ma mère est d'origine française ; sa famille est bonapartiste, napoléonienne. J'en assume toutes les qualités ; je suis bonapartiste ET napoléonien : je le prends tel qu'il est, avec ses défauts, avec ses qualités … c'est une conviction personnelle. Maman descend du baron général Gérard qui a accompagné Grouchy à la bataille de Waterloo et qui a fait la bataille de Namur.

Pourquoi « Libert » ? Maman travaillait au « comptoir Jeannine » qui était tenu par celui qui se révélera être mon papa génétique et c'est lui qui m'a élevé mais on m'a toujours fait croire que c'était mon grand-père … beaucoup plus âgé que maman. Pourquoi a-t-il accepté d'avoir un enfant avec ma maman en étant marié ? Parce que sa femme, Jeanne, ne pouvait pas avoir d'enfant. Elle rêvait d'avoir un fils ; elle n'avait rien contre l'idée que son mari procrée avec celle qui travaillait dans son magasin.

Qui m'a élevé ? Ma maman, ma « grand-mère » et mon « grand-père ». J'ai su que c'était mon papa quand il s'est suicidé, quand maman m'a tout raconté après. Quand il s'est suicidé, j'avais 21 ans, j'étais sur une unité en mer ; on était en manœuvres, on ne pouvait avoir ni coup de téléphone ni quoi que ce soit, donc c'était le blackout total.

« Libert » n'est pas mon nom. Je le porte et c'est lourd à porter car Léon Libert est l'homme qui a accepté de me reconnaître est parti quand j'étais haut comme trois pommes. Je porte le nom d'un connard… mais comme il n'est pas possible de changer de nom … j'assume.

A la maison, les deux familles sont de confession chrétienne mais c'était branché « philosophie ». On est de la « stoa » : stoïciens, Marc-Aurèle, Cicéron … c'est notre ligne de vie... une communion d'esprit qui a rapproché maman et papa. Le fait d'avoir un enfant avec le consentement de quelqu'un qui ne peut pas en avoir est une ouverture d'esprit et je les remercie pour cela.

Education stricte : papa prussien « casque à pointe ». J'ai eu une enfance de rêve. On m'a comblé. Mon vrai papa est devenu « bompa » et ma grand-mère était « mémé » ; ma maman était la douceur même. Un bonheur total. Avec papa, c'était une éducation rude. Il a été dans l'armée allemande. Pendant la guerre, il a été dans des réseaux anti-hitlériens. Il y avait un système de résistance. Il est rentré dans les renseignements. Il a failli être fusillé parce qu'il « avait trahi la nation » et était contre le fürher. J'ai été éduqué dans cet esprit-là et papa m'expliquait son combat qui l'avait porté jusqu'en Russie pour combattre les communistes. Pas les Russes : je n'ai aucune haine du Russe ; je n'ai aucune haine d'ailleurs de quiconque. Mais le soviétique, non. Demain, je remonte, même s'il faut se battre avec une cuillère à café, je monte au front. Je suis anti-soviétique primaire.

J'avais 16 ans et je voulais être actif en sachant que papa était actif. On est entier : c'est oui ou c'est non, on fait ou on ne fait pas. Papa me dit : « Très bien mais pour ce faire, il faut suivre des cours ; d'abord être très discret, ne jamais faire confiance à personne, ne montre pas que tu n'as pas confiance... » J'ai dit "Bon, cela me convient." Il m'a poussé dans des réseaux comme le WNP. C'est le même système. Ce sont des réseaux qui sont en place ; personne ne peut les découper. Je ne sais où ils en sont. A l'époque : téléphone, boîtes aux lettres, crayon, latte, etc.

On entrait, on suivait les cours … pendant des périodes que l'on appelle des années, on est promu et on suit des cours ciblés sur ce que l'on veut faire. Il n'y a aucune obligation. On arrête quand on veut mais au plus on avance, au plus on accepte un rôle, au plus on prend des risques. Du fait des risques et que l'on est au courant de choses normalement ignorées, il y a des pressions (…) Dire que quand on y rentre, on n'en sort jamais, c'est vrai (…) Il n'y a personne qui a été inquiété, égorgé, pendu, exécuté (…) tout le monde est intact ; on part quand on veut mais si on part, on la ferme.

Vous suivez des cours de filature, des cours de photographie, des cours d'encodage, des exercices pratiques (…) Vous apprenez à rentrer des informations, vous apprenez à les traiter … et si vous les traitez bien, on vous fait une proposition d'aller voir quelqu'un d'autre, d'aller voir plus loin, de découvrir un autre univers.

D'année en année, je suis à l'armée, je n'ai pas poursuivi mes études officielles. Ma mère est devenue handicapée, de plus en plus lourdement handicapée jusqu'à son décès il y a deux ans.

Le magasin fermé, maman était sans emploi, c'est moi qui avais ma prime de l'armée (6 ans pour remplacer le service militaire).

J'avais demandé à papa d'être « plongé dans la piscine » : dans ma tête, cela a toujours été très « clean », ce n'était pas James Bond, c'était un combat mené contre l'Union Soviétique et tant qu'elle existera, ce sera pour moi un combat que l'on partage avec d'autres personnes ; il n'y a pas de parti politique, il n'y a pas de connivence … c'est un don total par rapport à la disponibilité que vous avez, dans un cadre défini : vous faites ce que vous pouvez dans un temps imparti. On m'a toujours dit que j'étais excessivement compétent. J'ai pris acte.

Papa m'a dit : « J'ai contacté qui il fallait (je connais son nom), qui me demande de t'envoyer au Front de la jeunesse et tu seras contacté sur place. » Je rentre dans un bar … des connards … c'est anti-tout : anti-sémite, etc, etc... Des conversations de club de football de quatrième provinciale, pas d'éducation, ne connaissent rien en philosophie… Ce que je comprends avec le recul : quand on est en panne de quelque chose, on cherche des gens avec qui on a un niveau de relation… Je n'en veux pas à ces gens … maintenant, il y a des kets qui sont au PTB… Ils disent des choses vraies mais je sais ce qu'il y a derrière : demain, c'est le marteau et la faucille … donc Stop ! Mais je respecte ces jeunes qui s'engagent dans une voie parce qu'ils croient en quelque chose de bon, veulent changer la face du monde … je comprends et je partage, qu'ils soient de gauche de droite, d'extrême gauche ou d'extrême droite (…) Moi, j'attendais qu'on me contacte.

Cela n'a pas duré longtemps. Barbier vient me contacter et me dit qu'il connaît quelqu'un « qui pourrait être intéressé ». Il me fait rencontrer Latinus.

(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Sam 29 Avr 2017 - 15:05


Autres extraits...

_ _ _

Je voyais Latinus chaque semaine...

J'avais une motobécane bleue qui pétaradait ; je ne passais pas inaperçu.

Pas de permis de conduire. Pas d'auto.

J'avais 23, 24 ans.

Je n'ai pas fait d'études, j'étais en mer.

J'ai arrêté mes études à la 5° ; je n'ai pas fait la 6° parce que je devais apporter de l'argent à ma maman.

J'ai rencontré des gens du Vatican, des gens des ambassades, des brigands.

Patrick Haemers ... Je ne savais pas que Patrick Haemers était un confident de Latinus.

Latinus fonctionne dans l'organisation.

_ _ _

L'organisation (appelons-la « O ») est composée de segments.

Chaque segment a une myriade de chaînes de parrainage.

Chaque chaîne de parrainage devient une organisation à part entière et change de nom mais fonctionne de la même façon que les autres.

Il peut y avoir un segment militaire, un segment médical, un segment bancaire, etc

Chaque type de boulot est représenté.

Un segment peut prendre son essor.

Chaque segment a des chambres de parrainage qui évoluent (disparaissent, prospèrent ...).

Une chaîne de parrainage doit avoir au minimum 4 personnes.

Chaque chaîne a un nom de référence.

Il vaut mieux perdre une chaîne de parrainage et garder le segment. Ce dernier subsistera par d'autres chaînes qui vont réactiver le système.

_ _ _

Si elle fonctionne bien, une chaîne de parrainage peut demander son indépendance. Il y a alors des critères à observer. Il faut avoir l'aval d'un ancien officier de la SS qui a fait Bad Tölz.

https://fr.wikipedia.org/wiki/SS-Junkerschule_Bad_T%C3%B6lz

C'est le système de la résistance allemande. Nous sommes (pour la Belgique) dans un réseau contrôlé par les anglo-saxons et tous les officiers sont tous des dignitaires de l'ordre des officiers en Allemagne.

Nous voulions devenir indépendants.

Nous dépendions d'un réseau italien, "Mouvement 80".

On retrouve Gelli, Grossouvre ...

_ _ _

Selon Michel Libert, la loge P2 était (est ?) un segment.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Sam 29 Avr 2017 - 19:05


Le fait que Patrick Haemers ait été un confident de Latinus (selon Michel Libert) est important.

Il faut se rappeler que Achille Haemers a déclaré que son fils se sentait super-protégé par "l'organisation". Difficile de ne pas faire un lien avec "l'organisation" dont parle Michel Libert (avec ses segments, ses lignes de parrainages, etc).

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Sam 29 Avr 2017 - 19:22


Il faut alors relire

http://www.scribd.com/doc/15109318/Rapport-VBDJ-Haemers-traduction-francaise

où il est question de "l'organisation" ... et de Serge Frantsevitch.

Achiel HAEMERS devrait rassembler les fonds et devrait les envoyer en Colombie par l'entremise de quelqu'un en Belgique. Cet intermédiaire serait FRANSEVITCH. Il aurait rendu visite à Achiel HAEMERS et aurait été en possession d'une chemise de documents en provenance du GPP Bruxelles.
Dans cette farde se trouveraient entre autres les résultats du zoller-malicieux pour le café "Dolce Vita".

FRANSEVITCH est prêt à soutenir Achiel HAEMERS financièrement et disposerait, d'après ses dires, de 60.000.000 FB.

Achiel HAEMERS affirme avoir contacté par des personnes de l'entourage de VDB (entreprises) qui lui ont également fait des propositions financières. (...)

_ _ _


Peut-on faire un pas de plus avec les liens Frantsevitch - Monsieur (SDRA et DIA) :

http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=295540

(...) Ce qui nous intéresse ici, ce sont les liens qui unissaient Etienne Delhuvenne à un certain Serge Frantsevitch. En 1984, Frantsevitch a été condamné à 4 ans pour incendie volontaire, faux et usurpation. Mais surtout, Frantsevitch était actif dans des activités spécialisées dans la pornographie infantile. Dans le cadre du procès de Jacques Monsieur, trafiquant d'armes notoire, le procureur avait également parlé de liens entre Monsieur et Frantsevitch. Delhuvenne et Frantsevitch, eux, semblent être complices de sociétés- écrans destinées à camoufler des bénéfices tirés du commerce de cassettes pédophiles. (...)

Note : Jacques Monsieur comparaît une nouvelle fois en justice actuellement.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Dim 30 Avr 2017 - 19:03


Autres extraits ...

_ _ _

Le rang de quelqu'un dans l'organisation correspond à ce qu'il représente à l'extérieur.

Il y a : auxiliaire, junker, lieutenant, capitaine, major, colonel, général, maréchal.

Un « junker » est un candidat officier (« ju » sur la carte de membre).

Note : Madani Bouhouche était auxiliaire.

En cas d'invasion soviétique, on rentre en résistance. C'est une « armée blanche ». On avait des instructions dans des enveloppes. Il fallait éliminer les officiers ennemis. Moi, j'avais choisi les armes blanches.

La hiérarchie était la plus simple possible, basée sur le « stratego » que tout le monde connaît.

Le maréchal était Paul Latinus. Christian Smets était colonel ; il répondait aux ordres de Latinus qui était son ami personnel. Il y avait une floppée de cours prévus qui n'ont jamais été donnés parce que le temps a manqué. On devenait indépendant et il fallait intégrer tous les futurs candidats.

Le WNP pourrait être un « segment » de l'organisation.

Il y a eu 16 membres qui ont été dévoilés. Heureusement que ce n'était que des petits junkers ; ils ne savaient même pas fermer leur gueule. Ce n'est pas avec eux que l'on aurait gagné la troisième guerre mondiale.

_ _ _

Moi, j'étais dans le PAL (MAD). J'avais des correspondants qui donnaient cours ; ils faisaient partie du PAL et étaient des correspondants de mon papa. J'ai eu des cours de self-defense, d'administration, de photographie, etc. Cela se faisait pas à pas.

J'avais un répondant (Wilhelm) pour le MAD que je voyais à Cologne ou à Bonn. Je restais deux jours sur place, frais d'hôtel payés. Je le voyais en sortant de la gare ; on allait au restaurant ou dans un hôtel ; on débattait et on reprenait la discussion que l'on avait eue auparavant. C'était la routine. Je parlais allemand. Cologne est un état-major pour le PAL.

Pour le WNP, la centrale était rue de Rome (St Gilles). Cette centrale était partagée avec une autre cellule. Il y avait des gens de France qui venaient à leur état-major à la rue de Rome.

Note : Bernard Mercier a eu son domicile à la rue de Rome.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 1 Mai 2017 - 10:53


Un autre extrait ...

_ _ _

Dans notre chaîne de parrainage, on avait décidé d'accéder à l'indépendance pour avoir un autre contrôle sur les choses que l'on pouvait manipuler de façon concrète et cela a été fait à Londerzeel. Il y avait 300 personnes dans la salle, 300 dirigeants.

(A l'époque, on avait une salle d'état-major partagée avec Bernard Mercier pour d'autres personnes).

(Karel de Lombaerde me dit : « A la rentrée, il faut intégrer 120 candidats parce que les chaînes de ce segment sont déplacées. Ils vont reprendre notre rôle anonyme. » On ne peut être candidat si on n'apporte pas 4 personnes avec soi. Chacun, faisant sa promotion, devient un réseau. Question vocabulaire, il y avait « Schelde », « Meuse » … dans diverses langues pour que ce ne soit pas germano-germanique et que tout le monde soit content.)

A Londerzeel, j'ai dû faire un coup de gueule.

Il y avait beaucoup de gars qui étaient des anciens du front de l'Est. Il y avait des banquiers, des chefs d'entreprises, un peu de tout. Ils avaient accroché le portrait d'Hitler sur l'estrade. J'ai dit : « Non » . On m'a répondu :  «  Mais il faut respecter ces gens ; ils se sont battus pour lui ». Moi : « Nous, on ne se bat pas pour lui. On fait du combat anti-soviétique mais on est dans une droite dure » (on peut supposer qu'il y a encore plus dur que cela… c'était de l'infantilisme … on ne faisait pas de politique). J'ai dit : « On ferme tout ou, par respect (il y avait une rangée d'anciens combattants), on descend le portrait et on le met par terre ». Ils ont été d'accord mais on n'a pas beaucoup apprécié.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 1 Mai 2017 - 16:12


Les réactions de Michel Libert au sujet du document suivant ("Organisation" et Patrick Haemers) :

https://fr.scribd.com/doc/15109318/Rapport-VBDJ-Haemers-traduction-francaise

_ _ _

Et voilà un chapelet de faits qui ne font que renforcer mes convictions et mon vécu de l'époque !

A savoir ...

1. VDBoeynants était bien un des Maîtres d'oeuvre de cette organisation tentaculaire ;

2. Je savais (et en avais relevé la chose durant l'un des si nombreux interrogatoires sans que cela ait soulevé le moindre intérêt des enquêteurs de l'époque) que Patrick Haemers était un contact très productif de Latinus et/ou de son entourage opérationnel ;

3. Preuve supplémentaire qu'une seconde cheville ouvrière de l'organisation était bien Maître JP Dumont, ami personnel de Latinus (je m'abstiendrai provisoirement de tout commentaire sur d'autres "dignitaires")

4. Le kidnapping était bien "bidon" et a servi à bien autre-chose ;

5. Il ne faut plus chercher vers quelles destinations les gigantesques sommes d'argent qui transitaient autour de nous devaient à terme atterrir.

6. Tout ce petit monde se connait intimement (tous se retrouvent directement ou par personne interposée dans mon shéma établi à main levée pour le juge Lyna) et les réseaux dont faisait partie WnP ont servi ... à bien d'autres choses que seulement la lutte contre l'URSS.

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 1 Mai 2017 - 16:55

Dumont, mais oui. d'ailleurs, il faudrait lui montrer le dossier Atlas, et aussi lui parler du dr. Michel Noël à Arbre. le nom de Dumont est pertinent pour ces 2 dossiers.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mer 3 Mai 2017 - 14:20


Citation de Michel Libert :

On m'avait laissé sous-entendre que la situation en Belgique sera rectifiée avec l'appui de la gendarmerie.


Aussi : Fievez = grand mystère ... la "crapulerie en vrac". Je suis convaincu que Fievez - Latinus, même combat.


Il y a un fil de discussion sur Pierre Fievez ; il est fortement soupçonné par Guy Bouten...

Voir aussi :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t1698p45-l-enquete-de-la-bsr-de-wavre

Il semble bien y avoir eu une manipulation de la part de Robert Beijer et Pierre Fievez pour éloigner les gendarmes Balfroid et Bihay que Michel Libert tient pour sa part en grande estime.

Il serait intéressant de retrouver la trace de ces anciens gendarmes...

Voir aussi ce qui les concerne dans

http://www.dekamer.be/FLWB/PDF/49/0573/49K0573010.pdf

Par exemple :








Dernière édition par HERVE le Mer 3 Mai 2017 - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mer 3 Mai 2017 - 16:02

Et Miévis...?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mer 3 Mai 2017 - 18:07


Selon Michel Libert, voici deux membres qualifiés "Burafex" avec qui le WNP a eu une liaison continue ...

Félix Cardon

Ghislain Schivers

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1669
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 4 Mai 2017 - 8:43

Cardon et Schi(e)vers ??!? scratch
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 4 Mai 2017 - 9:15


Félix Cardon est cité dans le carnet de Willy Acke :





Déchiffrage et traduction par un lecteur attentif que je remercie :

_ _ _

Audition Michel Libert

menaces de mort répétées
attentat à la bombe
SE veut sa peau
< vait 55.000 dossiers (info politique + criminelle)/300 informateurs
=formel / mais ne savait pas que Lekeu était Gd
a entendu Latinus parler de Lekeu

-superstructure=Buraflex
WNP = un des segments
Buraflex=structure internationale criminelle
rallie politique + industriels
n'est de gauche ni de droite mais fric
donne Ordres De Marche (ex. Esperanza/ Pastorale)
(donne) fonds
(donne) armes
voitures
protection
seul Latinus et 'le parrain' savaient de qui venaient les ODM

doivent avoir connu Lekeu dans le GAP:
Biot? Dxxlimont Simonne
Van Houtvinck Mireille
Cardon Felix
responsable SE pour Louvain-la-Neuve
(Leonard Jean-Pierre?)





(à propos des patrouilles policières)
-en 82-83 Libert-De Lombaerde veulent reprendre le contrôle des informateurs
-CCC=projet Latinus
Van de Weyngaerde= contact Pierre Carrette, aussi imprimeur
=relation de Latinus
-! Libert exécute en 84 des ODM au sujet de Delhaize, GBs, BBL
--->sécurité, surveillance, heures d'ouverture/fermeture
-patron de Burafex= Monsieur Guillaume
-jamais vu des gillets pare-balle dans WNP
-Latinus=PRL
VMO's étaient membres WNP
-Odessa avait sa propre route d'évacuation vers l'Amérique du Sud
Christian Smets a livré les faux documents pour JM Paul !!
-Américains (ceux des télex OTAN) avaient des contacts avec Latinus au Danish Tavern à BXL
GAP ETAIT opérationel (<--> Barbier)WNP
membres WNP au parquet Bruxelles
ont prévenu avant la perquisition
Burafex= Baron de Bonvoisin /comtesse de Liedekerke/ d'Oultremont

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 4 Mai 2017 - 9:57


Voir aussi :

L'enquête: 20 années de déstabilisation en Belgique
Hugo Gijsels
Longue Vue, 1990 - 272 pages





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13236
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 4 Mai 2017 - 13:59


Commentaires de Michel Libert au sujet du compte-rendu de son audition dans le carnet de Willy Acke.

_ _ _

Les infos ci-dessous sont bien issues de la matière léguée à tous les enquêteurs durant ces décades (en boucle ... "Tournez manège")

Les notes importantes à relever seront ci-dessous commentées (voir ">>>")

_

Audition Michel Libert

menaces de mort répétées
attentat à la bombe
SE veut sa peau

>>> Correct.

Jusqu'à ce jour :

- une agression à l'arme blanche

- une agression par arme à feu (Lesbroussart)

- une tentative d'attentat à la bombe (rue Saint-Bernard)

- un kidnapping accompagné d'une overdose de drogue (état critique Hôpital St Jean)

- une agression à l'aide d'un marteau (boulevard Anspach)

- un kidnapping accompagné d'une overdose d'alcool, injection intramusculaire d'un produit nocif (qui s'est révélé être un facteur viral d'une l'Hépathite A qui s'est avérée fulgurante au terme) et enfin éviction du véhicule sur la voie publique en pleine nuit (Av de Tervueren. Etangs Melaerts)

Note : quant à la SN ... je ne manque pas de le supposer mais ce n'est certainement pas ce service à part entière. Des hommes de main extérieurs liés à l'un ou l'autre responsable ?


< vait 55.000 dossiers (info politique + criminelle)/300 informateurs

>>> Correct.

C'est le nombre approximatif des dossiers collationnés, réunis ou ayant été l'objet de demande d'information ou d'enquête qui sont passés par mes mains (PAL et WNP inclus).

Les 300 informateurs (Belgique, France, Allemagne) sont ceux avec qui j'ai contribué à maintenir le réseau d'information dont était titulaire mon père et ses adjoints (PAL) et intégrés de facto dans la mouvance WNP par souci opérationnel.


=formel / mais ne savait pas que Lekeu était Gd
a entendu Latinus parler de Lekeu

>>> Correct.

Aucune enquête n'a été à ma connaissance menée sur la GAP.

-superstructure=Buraflex
WNP = un des segments
Buraflex=structure internationale criminelle
rallie politique + industriels
n'est de gauche ni de droite mais fric
donne Ordres De Marche 'ex. Esperanza/ Pastorale)
(donne) fonds
(donne) armes
voitures
protection
seul Latinus et 'la parrain' savaient de qui venaient les ODM

>>> Correct.

BURAFEX et non BURAFLEX (les enquêteurs ont poursuivi leurs annotations sous BURAFLEX malgré mes nombreuses remarques. Y-a-t-il une raison que j'ignore ?)

Lorsque je confirme "structure internationale criminelle" ... c'est ... le nom" attribué" ... car ne connaissant pas le nom de "l'organisation" ...

Nos actions, enquêtes et collectes de renseignements ... toutes orientées initialement vers le combat subversif de l'URSS en nos terres ... ne correspondaient soudainement,en effet, plus qu'à des réglements de comptes entre puissants par l'intermédiaire de représentants de choix (Noël de Burlin, JP Dumont, etc ...)


doivent avoir connu Lekeu dans le GAP:
Biot? Dxxlimont Simonne
Van Houtvinck Mireille
Cardon Felix
responsable SE pour Louvain-la-Neuve
(Leonard Jean-Pierre?)

>>> Correct.

Tous noms connus mais je ne peux réunir plus de détails/de souvenirs actuellement


(à propos des patrouilles policières)

>>> Correct.

Nuance : le projet à cette date d'un bureau de détective et service d'ambulance n'était pas de mon initiative. Je ne pouvais qu'acquiescer.


-en 82-83 Libert-De Lombaerde veulent reprendre le contrôle des informateurs

>>> Incorrect.

C'est Karl de Lombaerde qui tentait de m'obliger à dévoiler les informants et informateurs contrairement à la convention initiale garantissant l'anonymat de chacun d'eux.

Il souhaitait plus que vraisemblablement connaître le personnel lié au PAL et l'utiliser à d'autres niveaux et, certainement, à d'autres fins.

Devant mon refus catégorique ... il m'a dit que je regretterais "amèrement" la chose.

-CCC=projet Latinus
Van de Weyngaerde= contact Pierre Carrette, aussi imprimeur
=relation de Latinus

>>> Correct mais à nuancer.

Pierre Carette, à part entière, était un contact suivi de Latinus (il a parlé de celui-ci à plusieurs reprises lors de certaines réunions). Est-ce LE Carette ou un homonyme ?

Note : un parent direct de Carette était membre de la SN.


-! Libert exécute en 84 des ODM au sujet de Delhaize, GBs, BBL
--->sécurité, surveillance, heures d'ouverture/fermeture
-patron de Burafex= Monsieur Guillaume
-jamais vu des gillets pare-balle dans WNP

>>> No comment.

-Latinus=PRL

>>> Correct.

Latinus avait de très nombreux contacts avec des "huiles" du PRL. Voilà peut-être la raison pour laquelle Frédéric Saucez a été contacté et approché personnellement par Louis Michel.


VMO' étaient membres WNP

>>> Correct.

-Odessa avait sa propre route d'évacuation vers l'Amérique du Sud

>>> Correct.

On voulait m'en faire bénéficier lors de mes problèmes. N'ayant rien à me reprocher, j'ai décliné l'offre.


Christian Smets a livré les faux documents pour JM Paul !!

>>> Aucune preuve sinon de nombreux témoignages.

-Américains (ceux des télex OTAN) avaient des contacts avec Latinus au Danish Tavern à BXL

>>> Correct.

GAP ETAIT opérationel

>>> Correct.

Et O combien ... Mais intégré visiblement en une autre structure. Membres d'origine étrangère relevés durant certaines conversations.

(<--> Barbier)WNP

>>> ???

membres WNP au parquet Bruxelles

>>> Correct.

De toute évidence. Mais certainement à un niveau supérieur à la chaine de parrainnage.


ont prévenu avant la perquisition

>>> No comment

Burafex= Baron de Bonvoisin /comtesse de Liedekerke/ d'Oultremont

>>> Correct.

Evidemment ... mais sans connaître leur impact individuel

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libert, Michel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libert, Michel
Revenir en haut 
Page 5 sur 23Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: