les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Libert, Michel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant
AuteurMessage
pierre



Nombre de messages : 731
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 10 Juil 2018 - 22:08

Une autre source qui confirme que Latinus collaborais avec Carette serait la bien venue ?
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Sam 14 Juil 2018 - 17:42


Un échange avec Michel Libert ...

_ _ _

Monsieur Libert,

Nous avons brièvement abordé le sujet "ODESSA".

Pouvez-vous en dire plus sur cette organisation ? Comment l'avez-vous connue ? Est-elle encore en activité ?

_ _ _

Monsieur,

Hormis ce que je vous ai dit, je ne peux ajouter rien de plus et confirmer que nous pouvions en bénéficier sur simple requête. Pour ma part, jugeant que je n'ai jamais eu quoi que ce soit à me reprocher, aucune requête ne fut envisagée mais le PAL m'en avait déjà proposé spontanément le bénéfice.

En 1992, lors de mon retrait de l'active, Odessa existait encore sous le même vocable.

TC

ML

_ _ _

"Odessa" pouvait-elle être utilisée par les membres du WNP aussi ?

_ _ _

Au stade de développement de la structure, je crains que non (trop jeune).

Mais peut-être/probablement possible par un artifice initié par un responsable sis au Burafex ou un satellite confirmé.

TC

ML

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 23 Juil 2018 - 19:21


Michel Libert au sujet de l'ETA ...


A l'époque qui nous intéresse, avez-vous entendu parler de l'ETA (pays basque) ? Le WNP avait-il une position à ce sujet ?

>>> Oui, nous avions plusieurs dossiers ouverts sur l'ETA, mais uniquement sur le terrain du terrorisme potentiel et non sur la légitimité de leur combat.

Les investigations qui ont eu lieu à leur sujet ont été, à ma grande surprise, fort vite rangées, à ma grande surprise et profond étonnement.

Ce fut, notamment, le cas d'un dossier portant sur un dépôt d'explosifs dissimulé dans une péniche au canal de Bruxelles. Les éléments de ce dossier avaient été réceptionnés et/ou traités par Christian Smets et Paul Latinus.

Je n'ai "capté" aucun résultat "retour" sur ce qui est advenu de ces explosifs.
Le dossier fut spécifiquement"traité" mais par je ne sais quelle instance/cellule).

_ _ _

Vos correspondants en Espagne parlaient-ils de l' ETA ?

>>> Oui. Et j'ai pu aborder ce sujet mais par le seul biais du PAL que je représentais. Les autorités espagnoles étaient particulièrement virulentes lorsque on abordait le cas ETA, fut-ce par information.

TC

ML

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 6 Aoû 2018 - 17:08


(rappel)

Voici ce que précise Michel Libert:

_ _ _


J'ai été envoyé en Suisse par le PAL afin de participer à façonner des opérations envisagées avec des autorités militaires, policières et universitaires helvétiques et invité à me présenter près Monsieur Amaudruz lequel devait m'introduire près de nombreuses personnes, notamment et surtout Monsieur Ernst Cincera.

Paul Latinus n'a jamais, à ma connaissance, été informé des détails.

Le voyage se situe approximativement durant la période charnière représentée par le shift du M80 vers WNP.


_ _ _

Sur Ernst Cincera :

https://renverse.co/home/chroot_ml/ml-geneve/ml-geneve/public_html/IMG/pdf/mouchards_de_cincera.pdf

Sur Amaudruz et Cincera :

https://www.academia.edu/33783535/Usages_de_la_violence_en_politique.pdf

(...)  J’ai donc rencontré deux personnes de la première génération de mouvements d’extrême droite
qui ont été en contact avec les skinheads, notamment Pascal Junod, qui a été l’avocat de plusieurs d’entre eux, et Gaston-Armand Amaudruz qui, par ses relations avec des nazis et des fascistes ayant vécu la guerre, représentait un idéologue pour eux. Si ni Pascal Junod ni Gaston-Armand Amaudruz n’ont manifestement recouru directement aux actions violentes, tous deux ont évoqué le regard qu’ils portaient sur les skinheads et sur l’utilisation de la violence dans un objectif politique.

(...)  La carrière militante de Gaston-Armand Amaudruz a débuté dans les mouvements d’extrême droite d’après-guerre. En 1951, avec le Français René Binet, il a fondé le Nouvel Ordre européen (NOE), une organisation faîtière néofasciste, dont le siège était à Lausanne avant de s’établir à Barcelone, en 1987.

Durant ses belles années, le NOE a regroupé jusqu’à une cinquantaine d’organisations européennes partageant des intérêts communs, afin d’instaurer une structure politique et sociale autoritaire. Certaines d’entre elles ont été impliquées dans les attentats meurtriers qui ont marqué l’Italie dans les années 1970 et 1980. Le NOE existe aujourd’hui encore, bien que ses activités soient très réduites.

Dès les années 1950, Gaston-Armand Amaudruz a également été le principal rédacteur du Courrier du Continent, l’organe du NOE, qui diffusait des idées racistes, antisémites et négationnistes. Aujourd’hui, le Courrier du Continent est toujours édité, mais la plume de Gaston-Armand Amaudruz se fait bien plus rare.

(...)  Si Gaston-Armand Amaudruz n’a vraisemblablement pas recouru directement à la violence physique pour soutenir ses idées, il a en revanche été en réseau avec de nombreux activistes d’extrême droite en Italie et en Allemagne, impliqués dans les attentats qui ont ébranlé le monde durant la seconde moitié du XXe siècle.

À cette atténuation des violences commises par les mouvements d’extrême droite se conjugue fréquemment un renversement des rôles. Par exemple, lorsque Gaston-Armand Amaudruz évoque avec commisération le sort des personnes déshéritées par la guerre,
il pense aux nazis

(...)  Malgré une identité assez dissemblable, les deux générations de mouvements ont néanmoins entretenu des liens. Gaston-Armand Amaudruz, cheville ouvrière du Nouvel Ordre européen (NOE), s’est exprimé à plusieurs reprises dans des réunions organisées par les Fronts et certains groupes de skinheads qui, de leur côté, se sont appuyés sur ses thèses racistes.

_

Ernst Cincera (1928-2004) était un industriel et un homme politique de droite qui avait siégé au Grand Conseil zurichois avant de parvenir au Conseil national. Il était également président des Unions des arts et métiers à Zurich. En 1976, la presse a dévoilé qu’il
avait réuni des renseignements sur plus de 3500 personnes de gauche de façon secrète, avec l’aide d’un réseau d’informateurs, et qu’il mettait ensuite ce matériel à la disposition des acteurs de l’économie, de la politique ainsi que des institutions.

Dès les années 1950, parallèlement à ce système de contrôle élaboré par la Confédération, des organes privés de surveillance se
sont constitués dans le but de lutter contre le communisme. Le plus connu d’entre eux est certainement le Groupe d’information
Suisse, dirigé par Ernst Cincera et avec lequel les services de police cantonaux, notamment ceux de Zurich, ont collaboré 92.
Ainsi, des informations récoltées avec amateurisme, parfois erronées, ont eu des conséquences considérables pour de nombreuses
personnes soupçonnées d’attenter à la sécurité du pays ou de remettre en question l’ordre établi, comme en témoigne l’écrivain
Daniel de Roulet, ancien militant de l’extrême gauche



Dernière édition par HERVE le Lun 6 Aoû 2018 - 17:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 731
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 6 Aoû 2018 - 17:15

Est il possible que ce regroupement d'organisations (NOE) était infiltrer ou utiliser par la CIA ?
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 6 Aoû 2018 - 17:39

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Lun 6 Aoû 2018 - 18:58

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 8:59

Il est question de Ernst Cincera dans le livre de David Teacher "Rogue Agents", notamment de ses liens avec le DMF (Federal Military Department) suisse.

Intéressant de noter que la PAL (MAD - service secret militaire allemand) demande à Michel Libert de rencontrer G-A. Amaudruz (NOE, ébauche d'une "internationale noire") afin d'être introduit auprès de Ernst Cincera (DMF, Suisse).

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 13:02

Les services secrets Pour les Nuls
De Genofeva ETIENNE, Claude MONIQUET



.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 13:19

http://www.ideesuisse.ch/7.0.html?L=1

(...)  Dans leur chasse aux sorcières, les policiers fédéraux ont été activement secondés par leurs collègues cantonaux, mais aussi par des fonctionnaires des PTT et par un large réseau d'entreprises et de personnes privées. A lui seul, le conseiller national Ernst Cincera était parvenu à constituer dans les années 70 un fichier de quelque 3'500 «suspects»,  qu'il mettait à disposition des patrons d'entreprises et des autorités.

L'indignation de la presse et des «fichés» est à la mesure du scandale; elle est d'autant plus grande que l'affaire des fiches révèle avant tout l'incompétence et l'inorganisation des services secrets plus occupés à collectionner les peccadilles («... x apprécie de boire une bière le soir») qu'à se soucier réellement de sécurité nationale.

Un comité organise des manifestations et lance une initiative, 300'000 citoyens réclament l'ouverture des fichiers. Le conseiller national Rudolf Strahm consulte sa fiche au Ministère public et y découvre une référence à une autre fiche militaire. En février 1990, le Département militaire fédéral est contraint de reconnaître l'existence de son propre fichier.  (...)
.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 13:36

Michel Libert n'a pas pu rencontrer Ernst Cincera.

_ _ _

Un rendez-vous était envisagé la semaine même de mon périple en Suisse mais n'a pu être honoré par un cruel manque de temps engendré par le nombre de réunions et de déplacements préalablement planifiés et organisés par les diverses autorités.

TC

ML

.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 14:33

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 18:56


Il est aussi question de "NOE" (Nouvel Ordre Européen) dans l'autobiographie de Stefano Delle Chiaie.





Revenir en haut Aller en bas
Cheshire cat

avatar

Nombre de messages : 956
Date d'inscription : 06/08/2013

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 20:06

HERVE a écrit:

Il est aussi question de "NOE" (Nouvel Ordre Européen) dans l'autobiographie de Stefano Delle Chiaie.
Degrelle voulait monter une internationale nazie. "Aube dorée" en Grèce (les vestes noires) c'est lui, aussi...
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 7 Aoû 2018 - 20:20


Il est aussi question de Jean-Robert Debbaudt (bien connu du père de Michel Libert).

A son sujet, voir

http://www.lalibre.be/actu/belgique/le-dernier-heritier-de-leon-degrelle-51b87ecae4b0de6db9a8dedf

Le dernier héritier de Léon Degrelle

Paul Vaute    Publié le dimanche 06 juillet 2003 à 00h00

(...)

Dès 1950, l'ex-petit soldat, Croix de fer première et deuxième classe selon sa nécrologie, participait à la constitution du Mouvement social européen (MSE) et créait sa section belge. Par la suite, son militantisme allait passer par de nombreux changements d'étiquette, mais non de contenu: Nouvel Ordre européen (1951, avec Maurice Bardèche), Front fédéral fasciste (1966), Faisceau belge (1972), Front national (ou nationaliste) populaire (1976), Mouvement social nationaliste (1982)...

(...)

_ _ _

Christian Elnikoff a fait partie du Mouvement social nationaliste.

Christian Elnikoff conduit à Jacques Borsu qui a "servi" sous les ordres de Bob Denard.

Cela nous mène au groupe Bajart , Degrelle , Denard , Lekeu...


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mer 8 Aoû 2018 - 10:20

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 9 Aoû 2018 - 12:19


Les Ultras: extrême droite et droite extrême en Suisse, les mouvements et la ...
De Claude Cantini
(1992)






(...)





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Jeu 9 Aoû 2018 - 12:38


Dans le même livre, il est question de François Genoud (ami de Léon Degrelle) ;





(...)





_ _ _ _ _


https://www.lemonde.fr/archives/article/1965/03/20/la-personnalite-reelle-du-banquier-francois-genoud-souleve-des-questions-dans-la-presse-suisse_2172638_1819218.html?xtmc=francois_genoud&xtcr=1

La personnalité réelle du banquier François Genoud soulève des questions dans la presse suisse

LE MONDE | 20.03.1965 à 00h00

Berne. 19 mars. - Le banquier suisse François Genoud, directeur général de la Banque populaire d'Alger et administrateur délégué de la Banque commerciale arabe de Genève, s'est rendu, le 12 mars, au Département politique à Berne pour remercier les autorités helvétiques des démarches effectuées en faveur de sa libération. Il a regagné Alger jeudi.

La venue de ce visiteur insolite au Palais fédéral ne manqua pas d'embarrasser les autorités suisses, d'autant plus qu'une partie de l'opinion n'a pas oublié les sympathies que M. Genoud nourrissait pour le régime hitlérien.

Sous le titre " De Goebbels à Ben Bella - Avatars d'un banquier lausannois ", l'hebdomadaire zurichois Die Weltwoche tente de brosser un portrait sans fard du banquier suisse François Genoud. Après avoir rappelé les circonstances de son arrestation, sa mise en liberté provisoire et l'autorisation obtenue des autorités algériennes pour se rendre en Suisse, l'hebdomadaire zurichois se demande ce qui se dissimule derrière " l'affaire Genoud ". Les interventions diplomatiques de la Suisse ont-elles pu, à elles seules, le tirer d'affaire ou le banquier disposait-il d'autres atouts plus efficaces encore ?

Die Weltwoche a peine à voir uniquement en lui le financier de la révolution algérienne aux idées avancées, car il y a huit ans il se donnait pour légataire des œuvres posthumes de Goebbels. Ami du fasciste genevois Oltramare à l'époque hitlérienne, Genoud était membre du parti nazi de Suisse. L'hebdomadaire zurichois se demande alors si François Genoud s'est vraiment dégagé des influences de son passé.

Le 1 novembre 1964, la National Zeitung de Bâle publiait, dans le cadre d'une enquête intitulée " A la recherche de nazis disparus ", un article sur l'organisation Die Spinne (l'araignée), qui n'est autre que l'héritière de l'organisation des anciens SS (Odessa). Le journal bâlois révélait que Die Spinne avait tissé sa toile avant la chute du IIIe Reich, notamment lorsque les nazis ouvraient des comptes anonymes en Suisse. D'après la National Zeitung, " l'homme qui gérait cette fortune nazie et qui la gère aujourd'hui encore est un citoyen suisse habitant Lausanne. Son appartement a l'aspect d'un musée hitlérien : des drapeaux à croix gammée et de grands portraits du Führer sont accrochés aux murs. Ce banquier nazi voyage aujourd'hui sans difficulté à travers l'Europe pour effectuer des transferts et des investissements ".

[En 1952 la publication des " Libres Propos sur la guerre et sur la paix ", d'Hitler, donna lieu à procès à Düsseldorf et à Paris. M. François Genoud, qui se présentait alors comme " agent littéraire ", invoqua la double qualité de représentant des héritiers de Hitler et de représentant de ceux de Martin Bormann pour poursuivre les éditeurs d'une version des propos dactylographiés de Hitler qui n'était pas passée par ses mains. Celle qu'il détenait provenait directement des papiers détenus par Bormann, dont on sait que la mort a toujours été mise en doute.]

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Ven 17 Aoû 2018 - 11:53

.
Michel Libert sur Felix Deceulaerde

_ _ _ _ _


Felix Deceulaerde faisait partie d'un niveau avec lequel je devais garder opérationnellement mes distances. 

Je ne l'ai rencontré/croisé qu'à quelques reprises en présence d'autres autorités notamment lors d'un voyage en Teutoburg.

Je n'ai jamais été un familier du sus-nommé.

Il a contribué activement, avec ses propres réseaux, à alimenter notre banque d'informations en de nombreux domaines et moultes matières.

Il me semble qu'il répondait, hiérarchiquement, à Guido Delvaux et à un Colonel de Gendarmerie, familié de Karl de Lombaerde.

TC

ML

_ _ _ _ _



.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1105
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Ven 17 Aoû 2018 - 12:13

Bonjour Hervé,
Comment se porte Michel Libert?
Le moral remonte?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Dim 19 Aoû 2018 - 11:01


Lors d'une audition, un certain Guy Van Vynck a déclaré ce qui suit :

_ _ _

Un jour  également alors que je me trouvais chez la mère de LATINUS, j'ai eu une altercation avec LIBERT. Etaient présents à ce moment LIBERT, LATINUS , KARL, un espagnol prénommé Vicenté et un couple de néerlandophones qui possédait une voiture Mercedes blanche.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Réponse de Michel Libert :

_ _ _

Oui, ce souvenir est resté profondément gravé dans ma mémoire.

Guy Van Vinck n'a eu de cesse, tout au long du dîner organisé par la Maman de Paul Latinus, de me faire des allusions et des "développements" particulièrement fumeux au sujet dse valeurs hiérarchiques,  de la fidélité à la structure de laquelle on dépend, du devoir de rendre spontanément des comptes, et d'autres matières encore. En d'autres mots, il avait reçu, sans doute aucun, instructions de Paul Latinus et de Karl de Lombaerde pour, selon la locution d'usage commun,  me "mettre la pression", notamment en plaçant habilement entre parenthèses le fait que je pourrais physiquement "faire les frais" de mon "cavalier seul". Je l'ai vertement remis à sa place en précisant que ses rang et fonction ne lui permettait en rien de remettre en question la qualité de ma personne. Vicente est alors intervenu car la virulence des propos échangés commencaient à l'inquiéter.  

Guy van Vinck aborda, en fin de repas et comme il fallait s'y attendre, le fait qu'il savait que  je ne travaillais pas seulement pour le WNP et qu'il s'inquiétait que  j'avais à rendre des comptes à d'autres supérieurs  (je ne sais toujours pas si il était au courant du pourquoi et du comment de ma présence tout au long de l'installation d'abord du M80, ensuite du WNP, à moins que chose fut faite entretemps par Paul Latinus). Je lui ai réparti que je devais allégeance à ma Maison-mère, qu'il n'y a aucune raison légitime pour que je révèle quoi que ce soit sur mes contacts, que mes devoirs vis-à-vis du WNP étaient secondaires mais menés avec une déontologie irréprochable, que je respectais à la lettre les protocoles et continuerais ainsi jusqu'au terme de mes engagements et qu'il pouvait aller se faire cuire des crêpes pour le reste.

Subitement furieux, il est monté d'un cran encore en abordant alors le thème de la "vulnérabilité" de ma Maman, laquelle était présente à table aux côtés de la Maman de Paul Latinus. Mon sang n'a alors fait qu'un tour et je lui ai prié d'aller planter des tubercules. Il s'est alors levé de table et a  spontanément tenté de me brutaliser. Je l'ai contré et  l'ai engagé fermement à ne pas tenter de réitérer le même geste une seconde fois en lui précisant que ni lui, ni d'autres de quelque service que ce soit ne me font peur.

Vicente, totalement désarmé par la situation et décontenancé, est à nouveau intervenu, cette fois avec le recours de sa compagne Blanca. Ni Paul L, ni sa Maman, ni Karl DL, ni les autres invités n'ont oser (sciemment ... ou pas) intervenir.

Je ne me souviens plus, actuellement, des identités des deux néérlandophones mais je peux confirmer qu'ils étaient d'un certain âge.

Correction des présences:

Maman de Paul L
Ma Maman
Paul L
Karl DL
Guy van Vinck
Vicente
Blanca
VL1
VL2
et moi.

TC

ML


Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1105
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Dim 19 Aoû 2018 - 11:51

Deutschland über alles ?

Bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 28 Aoû 2018 - 11:38

.
Michel Libert sur Martial Lekeu

_ _ _

Monsieur Libert,

Avez-vous entendu parler de Martial Lekeu à l'époque qui nous intéresse ?

Avait-il des contacts avec Paul Latinus ?

_ _ _

Oui, à l'époque, le nom de Lekeu ne m'était pas étranger mais je ne suis plus en mesure de fournir des souvenirs précis mis-à-part que ce nom était parfois débattu chez Emile Lecerf lors de réunions formelles et informelles.

TC

ML
.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1105
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 28 Aoû 2018 - 12:00

Bonjour,
Plutôt léger le souvenir.
Ça n'aide pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13832
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Libert, Michel   Mar 28 Aoû 2018 - 12:28

.
La question était motivée par le premier paragraphe ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=mcEqcZGK3xo&feature=youtu.be




.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libert, Michel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Libert, Michel
Revenir en haut 
Page 27 sur 28Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 26, 27, 28  Suivant
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Anniversaire Jean Michel
» Archange Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: