les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 plaque minéralogique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
welkominn



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 18 Nov 2007 - 14:36

billbalantines a écrit:
undercover a écrit:
jeromep a écrit:
undercover a écrit:
Bertaine a écrit:
Etrange de découper ainsi une plaque et de la laisser à un seul endroit.

Une provocation? Un rebus?


... la coupe est méthodique et harmonieuse (formes géométriques).. Celui qui a coupé l'a fait en prenant son temps.. pas n'importe comment et surtout n'a certainement pas voulu qu'on ne puisse plus dresser le puzzle des morceaux..

Je partage votre avis.
Votre hypothese?

Je ne partage pas votre avis. Si l'on est sous pression, comment rapidement découper une plaque? Avec une cisaille évidemment, en l'occurence de 'garage' semble-t-il... celui qui le fait espère ainsi retarder voire éviter que l'on ne retrouve l'entièreté de la plaque. Il n'imagine pas nécessairement que les enquêteurs vont tout retourner et retrouver toutes les pièces du puzzle dispersées. Donc, attention d'aller trop vite dans les supputations. Question, en quoi cette plaque et sa reconnaissance avait-elle une importance? Le numéro avait été repéré par la BSR lors de la poursuite comme le type de voiture. Donc, il y a peut-être une autre explication matérielle? Ou une logique qui nous échappe encore...? BR nous a dit que l'enquête a révélé que plusieurs plaques venaient d'une même 'matrice', donc pressée sur un même type de matériel... ce qui ne veut pas dire au même endroit (merci BR pour la précision). Reste que ce type de matrice ne se retrouvait pas partout dans le monde, ni même peut être à Bruxelles. Etait-ce une plaque gouvernementale volée ou une fausse plaque?

Cette plaque n'a certainement pas été découpée dans la précipitation :

confer les formes géométriques harmonieuses. Les morceaux (à

l'exception de l'un d'eux) ont été laissés sur place, donc avec la

volonté qu'on les retrouve.

Je ne peux m'empêcher d'y voir un message, une provocation,

d'autant que certaines formes peuvent s'apparenter à des runes :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_runique
Revenir en haut Aller en bas
welkominn



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 18 Nov 2007 - 14:46

welkominn a écrit:
billbalantines a écrit:
undercover a écrit:
jeromep a écrit:
undercover a écrit:
Bertaine a écrit:
Etrange de découper ainsi une plaque et de la laisser à un seul endroit.

Une provocation? Un rebus?


... la coupe est méthodique et harmonieuse (formes géométriques).. Celui qui a coupé l'a fait en prenant son temps.. pas n'importe comment et surtout n'a certainement pas voulu qu'on ne puisse plus dresser le puzzle des morceaux..

Je partage votre avis.
Votre hypothese?

Je ne partage pas votre avis. Si l'on est sous pression, comment rapidement découper une plaque? Avec une cisaille évidemment, en l'occurence de 'garage' semble-t-il... celui qui le fait espère ainsi retarder voire éviter que l'on ne retrouve l'entièreté de la plaque. Il n'imagine pas nécessairement que les enquêteurs vont tout retourner et retrouver toutes les pièces du puzzle dispersées. Donc, attention d'aller trop vite dans les supputations. Question, en quoi cette plaque et sa reconnaissance avait-elle une importance? Le numéro avait été repéré par la BSR lors de la poursuite comme le type de voiture. Donc, il y a peut-être une autre explication matérielle? Ou une logique qui nous échappe encore...? BR nous a dit que l'enquête a révélé que plusieurs plaques venaient d'une même 'matrice', donc pressée sur un même type de matériel... ce qui ne veut pas dire au même endroit (merci BR pour la précision). Reste que ce type de matrice ne se retrouvait pas partout dans le monde, ni même peut être à Bruxelles. Etait-ce une plaque gouvernementale volée ou une fausse plaque?

Cette plaque n'a certainement pas été découpée dans la précipitation :

confer les formes géométriques harmonieuses. Les morceaux (à

l'exception de l'un d'eux) ont été laissés sur place, donc avec la

volonté qu'on les retrouve.

Je ne peux m'empêcher d'y voir un message, une provocation,

d'autant que certaines formes peuvent s'apparenter à des runes :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_runique

Il serait intéressant de demander l'interprétation des élèves de Michel

Libert,qui, si je ne (docteur) m'abuse donnait les cours de philosophie

et théologie celtiques au WNP.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 18 Nov 2007 - 15:35

welkominn a écrit:
welkominn a écrit:
billbalantines a écrit:
undercover a écrit:
jeromep a écrit:
undercover a écrit:
Bertaine a écrit:
Etrange de découper ainsi une plaque et de la laisser à un seul endroit.

Une provocation? Un rebus?


... la coupe est méthodique et harmonieuse (formes géométriques).. Celui qui a coupé l'a fait en prenant son temps.. pas n'importe comment et surtout n'a certainement pas voulu qu'on ne puisse plus dresser le puzzle des morceaux..

Je partage votre avis.
Votre hypothese?



Je ne partage pas votre avis. Si l'on est sous pression, comment rapidement découper une plaque? Avec une cisaille évidemment, en l'occurence de 'garage' semble-t-il... celui qui le fait espère ainsi retarder voire éviter que l'on ne retrouve l'entièreté de la plaque. Il n'imagine pas nécessairement que les enquêteurs vont tout retourner et retrouver toutes les pièces du puzzle dispersées. Donc, attention d'aller trop vite dans les supputations. Question, en quoi cette plaque et sa reconnaissance avait-elle une importance? Le numéro avait été repéré par la BSR lors de la poursuite comme le type de voiture. Donc, il y a peut-être une autre explication matérielle? Ou une logique qui nous échappe encore...? BR nous a dit que l'enquête a révélé que plusieurs plaques venaient d'une même 'matrice', donc pressée sur un même type de matériel... ce qui ne veut pas dire au même endroit (merci BR pour la précision). Reste que ce type de matrice ne se retrouvait pas partout dans le monde, ni même peut être à Bruxelles. Etait-ce une plaque gouvernementale volée ou une fausse plaque?

Cette plaque n'a certainement pas été découpée dans la précipitation :

confer les formes géométriques harmonieuses. Les morceaux (à

l'exception de l'un d'eux) ont été laissés sur place, donc avec la

volonté qu'on les retrouve.

Je ne peux m'empêcher d'y voir un message, une provocation,

d'autant que certaines formes peuvent s'apparenter à des runes :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_runique

Il serait intéressant de demander l'interprétation des élèves de Michel

Libert,qui, si je ne (docteur) m'abuse donnait les cours de philosophie

et théologie celtiques au WNP.

Dans ce cas là, on pourrait toujours être dans le scénario d'un 'exercice'. Opération 'Esperanza' two ot three...
Revenir en haut Aller en bas
welkominn



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 18 Nov 2007 - 15:53

billbalantines a écrit:
welkominn a écrit:
welkominn a écrit:
billbalantines a écrit:
undercover a écrit:
jeromep a écrit:
undercover a écrit:
Bertaine a écrit:
Etrange de découper ainsi une plaque et de la laisser à un seul endroit.

Une provocation? Un rebus?


... la coupe est méthodique et harmonieuse (formes géométriques).. Celui qui a coupé l'a fait en prenant son temps.. pas n'importe comment et surtout n'a certainement pas voulu qu'on ne puisse plus dresser le puzzle des morceaux..

Je partage votre avis.
Votre hypothese?



Je ne partage pas votre avis. Si l'on est sous pression, comment rapidement découper une plaque? Avec une cisaille évidemment, en l'occurence de 'garage' semble-t-il... celui qui le fait espère ainsi retarder voire éviter que l'on ne retrouve l'entièreté de la plaque. Il n'imagine pas nécessairement que les enquêteurs vont tout retourner et retrouver toutes les pièces du puzzle dispersées. Donc, attention d'aller trop vite dans les supputations. Question, en quoi cette plaque et sa reconnaissance avait-elle une importance? Le numéro avait été repéré par la BSR lors de la poursuite comme le type de voiture. Donc, il y a peut-être une autre explication matérielle? Ou une logique qui nous échappe encore...? BR nous a dit que l'enquête a révélé que plusieurs plaques venaient d'une même 'matrice', donc pressée sur un même type de matériel... ce qui ne veut pas dire au même endroit (merci BR pour la précision). Reste que ce type de matrice ne se retrouvait pas partout dans le monde, ni même peut être à Bruxelles. Etait-ce une plaque gouvernementale volée ou une fausse plaque?

Cette plaque n'a certainement pas été découpée dans la précipitation :

confer les formes géométriques harmonieuses. Les morceaux (à

l'exception de l'un d'eux) ont été laissés sur place, donc avec la

volonté qu'on les retrouve.

Je ne peux m'empêcher d'y voir un message, une provocation,

d'autant que certaines formes peuvent s'apparenter à des runes :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_runique

Il serait intéressant de demander l'interprétation des élèves de Michel

Libert,qui, si je ne (docteur) m'abuse donnait les cours de philosophie

et théologie celtiques au WNP.

Dans ce cas là, on pourrait toujours être dans le scénario d'un 'exercice'. Opération 'Esperanza' two ot three...

Latinus avait confié à Haquin,avec un plaisir certain, le double sens du mot WNP, quand il était
traduit en écriture runique...ces gars-là étaient des obsédés de la
mythologie celtique, et prenaient un malin plaisir à truffer leurs
messages de sous-entendus druidiques...
Par Odin, Yggdrasil et tout le toutim, il faut décoder tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 18 Nov 2007 - 19:58

Je ne sais pas si la piste de l'écriture runique ne va pas trop loins. La facon d'après laquelle la plaque a été découpé n'est cependant pas alléatoire. Jusqu'à la pièce Nr.5 on aurait put croire que le système d'après lequel la plaque est découpé est tout simplement en diagonal. Mais a partir de Nr.5 quelqu'un s'est fait la peine de découper 6 losanges. S'il y a un message derrière je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Ven 23 Nov 2007 - 13:49

Je ne pense pas que la plaque a été découpé sur place, donc aucune "pression". Idem pour les cartouches.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Ven 23 Nov 2007 - 18:34

undercover a écrit:
Je ne pense pas que la plaque a été découpé sur place, donc aucune "pression". Idem pour les cartouches.

Cela ne veut pas dire qu'il n'y avait pas 'pression'. Je m'explique. Ils savent qu'après le meurtre d'un policier, l'affaire est grave et va faire du foin. Le véhicule est planqué très provisoirement, quelques heures, le temps de faire le point sur la (les) stratégies à suivre... que faire, tenter d'évacuer la voiture à l'étranger? la découper dans un garage, la virer dans un étang proche, la brûler? Pendant ce temps, faut prévoir de virer les indices dérangeant en route. On découpe la plaque au garage, on ramasse tous ce qui traîne dans la voiture et on se débarasse du contenu à un endroit situé entre le garage et le lieu de liquidation du véhicule. En admettons qu'ils se disent que l'endroit le plus rapide et le plus sûr est de balancer la voiture dans l'étang des enfants noyés à Boitsfort, faut voir où est situé précisément l'endroit des découvertes sur une carte...
Sans doute un imprévu, panne du véhicule en route (il a été touché par les tirs de a BSR) et décision d'abandon de l'épave là où elle fut trouvée... Est-ce que cela peut coller avec la matérialité du dossier?
Revenir en haut Aller en bas
undercover



Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Sam 24 Nov 2007 - 20:41

Pourquoi mettre tous les morceaux au même endroit, alors?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Sam 24 Nov 2007 - 21:55

undercover a écrit:
Pourquoi mettre tous les morceaux au même endroit, alors?

Deux optiques possibles, concentrer en esperant limiter les risques de découverte ; disperser (pour autant qu'on puisse trouver le temps de jouer au petit Poucet avec les polices au cul) les éléments avec le risque qu'un morceau retrouvé quelque part entraîne une fouille plus étendue du périmètre (même résultat que 1°).
D'ailleurs pas certain que tous les éléments étaient l'un près de l'autre... a-t-on une certitude à ce propos?
Revenir en haut Aller en bas
Fage



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 18 Jan 2009 - 21:41

Cisailler cette plaque n'avait pas grand sens finalement... un peu de panique peut-être ? Sinon, ce genre de chose, facile à plier ce balance dans n'importe quelle poubelle publique sans prendre plus de volume qu'une cannette... la forme de la découpe vient peut-être simplement du fait que la cisaille était petite.
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: plaque mineralogique   Mer 4 Fév 2009 - 20:54

Cette plaque aurait pu etre découpée avec un gros stanley.
Il suffit de faire des coupures sans pour cela passer à travers et de replier les bords à la main de haut en bas
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Mer 4 Fév 2009 - 23:32

C'est probablement un réflexe de précaution, une habitude ou le travail de quelqu'un qui ignorait que ça n'avait aucune importance. Après on lui a dit que ce n"était pas la peine et tout a été balancé tel quel.
Revenir en haut Aller en bas
Fage



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Jeu 5 Fév 2009 - 17:17

Kranz a écrit:
C'est probablement un réflexe de précaution, une habitude ou le travail de quelqu'un qui ignorait que ça n'avait aucune importance. Après on lui a dit que ce n"était pas la peine et tout a été balancé tel quel.

option réaliste...
Revenir en haut Aller en bas
Boemerang



Nombre de messages : 142
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Sam 18 Aoû 2012 - 17:39

Repost photo:

Citation :
CBW:


Plaque d’immatriculation (DSN.237)

Une plaque d’immatriculation (DSN.237) découpée en 23 morceaux, trouvée près de la clinique du Dr Derscheid en 1982.
Cette plaque était une reproduction (doublette) utilisée sur la voiture VW Santana ayant servi à l’attaque de l’armurerie DEKAISE à Wavre. L’originale était légalement délivrée pour une voiture Santana de même couleur.

Connaissez-vous quelqu'un, susceptible d'intervenir dans les faits du Brabant Wallon, qui aurait la manie de tout découper avant de se débarraser des objets compromettants (voir cartouchières trouvées dans le canal de Ronquières) ?
Revenir en haut Aller en bas
flanby



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Sam 18 Aoû 2012 - 20:20

Ca me fait penser aux cartes de banque qu'on découpe quand elles sont périmées pour être sur que personne ne l'utilise
Revenir en haut Aller en bas
CS1960



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 17/08/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Sam 18 Aoû 2012 - 23:16

Cette maniere tres particuliere de decouper doit certainement avoir une interpretation pour un psychologue et devrait orienter l enquete et s ajouter au profilage Zucker
Et celui qui a imprime la plaque, il devait bien avoir un registre, une facture, je ne sais quoi
J ignore la legislation belge de l epoque
Et les machines a faire des lettres et chiffres sur de telles plaques, elles devaient bien venir de quelque part, et avoir des petits signes distinctifs au niveau du marquage... Une matrice n est jamais semblable a une autre non ?
Revenir en haut Aller en bas
flanby



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 09/06/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 19 Aoû 2012 - 0:40

Il n'y a rien de psychologique, il ne faut pas essayer de trouver de "pattern" dans la découpe de cette plaque, le gars a découpé la plaque avec une cisaille à lames courtes, il a donc commencé à faire des triangles sur les bords et fatalement ça faisait des losanges au milieu...

La question qui se pose c'est est-ce qu'on vous demande votre carte d'identité quand vous allez faire une copie de plaque ? En théorie en Belgique vous devez venir avec la plaque officielle frappée de l'écusson. Certains employés de Mister Minit sont peut-être moins regardants si on y met le prix....
Revenir en haut Aller en bas
bernard1957



Nombre de messages : 119
Age : 59
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Dim 19 Aoû 2012 - 8:49

aujourd'hui , il faut en théorie présenter le certificat d'immatriculation du véhicule mais à l'époque, je le sais, je l'ai fait, le numéro sur un bout de papier suffisait. paiement en liquide pas de facture à l'époque c'était plus souvent des carnets de quittance les feuilles étaient numérotées pour la comptabilité mais une erreur cela peut arriver et la feuille est
"poubellisée"
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Jeu 21 Mar 2013 - 12:53

auliffe a écrit:
Sur le site officiel :


"Demande de renseignements concernant une plaque d’immatriculation (DSN.237) découpée en 23 morceaux, trouvée près de la clinique du Dr Derscheid en 1982.

Cette plaque était une reproduction (doublette) utilisée sur la voiture Santana ayant servi à l’attaque de l’armurerie DEKAISE à Wavre. L’originale était légalement délivrée pour une voiture Santana de même couleur

Question :

Connaissez-vous quelqu'un, susceptible d'intervenir dans les faits du BW, qui aurait la manie de tout découpé avant de se débarraser des objets compromettants.
(voir cartouchières trouvées dans le canal de Ronquières. )"

Pourquoi ne dit-on pas sur le site que ce quelqu'un garde un morceau,

et donc qu'on ne trouve que 22 parties sur 23 ?

Cette pratique, conserver une pièce de ce qu'on a découpé,

déchiré, lacéré s'est vraisemblablement reproduite pour d'autres

éléments retrouvés...ce qui affine le profil de la personne recherchée.

Question subsidiaire : pourquoi ne pas avoir corrigé les fautes

d'orthographe qui subsistent sur le site depuis tant d'années ?

Parce que tout le monde s'en fout,comme de la description exacte

des événements ?

Mr auliffe je vois la plaque en entier sur cette photo, qu'est-ce qui vous fait dire qu'il manquerait un morceau ? Vous en savez plus que nous ?

Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Jeu 21 Mar 2013 - 12:58

Par contre vous avez remarqué que les lettres sont probablement des autocollants en vinyle/matière synthétique ? On voit par exemple que la courbe supérieure du "2" est manquante, elle a surement du être arrachée à la découpe. Donc c'est un fond de plaque sur laquelle on a collé des lettres en vinyle, pas besoin d'avoir un matériel de pro pr faire ça !
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 546
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Jeu 21 Mar 2013 - 13:03

ça se vend encore (au traffic par exemple) pour faire des plaques de remorques
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Jeu 21 Mar 2013 - 13:14

Citation :
Par contre vous avez remarqué que les lettres sont probablement des autocollants en vinyle/matière synthétique ? On voit par exemple que la courbe supérieure du "2" est manquante, elle a surement du être arrachée à la découpe. Donc c'est un fond de plaque sur laquelle on a collé des lettres en vinyle, pas besoin d'avoir un matériel de pro pr faire ça !

bonne remarque mais je pense d'avoir lu des liens entre les plaques immatriculés dont plein venait des presses de autac , (aussi ds le bouqin de michel) en plus il en faut deux et p.e celle de l'avant pouvait être en autocollant mais pas celle de l'arrière car cela était controlé par les policiers .
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Jeu 21 Mar 2013 - 13:22

L'autre plaque jamais retrouvée je parie, ça peut être un beau trophée pour un collectionneur !
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Jeu 21 Mar 2013 - 13:55

Impossible de savoir si elle avait déjà été utilisée à Maubeuge...
Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Ven 5 Avr 2013 - 21:02

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/L-inquietant-arsenal-du-djihad-en-Belgique-475529/

Concernant l'affaire Benladghem :

"Mardi 26 mars, c’est la stupeur dans le plat pays. En allumant leur poste, les Belges entendent d’abord parler d’une scène digne du Far West sur la banale autoroute A8, qui relie Bruxelles à Tourcoing. Vers 14 h 30, une Volkswagen Passat et une Opel Insignia se sont mises en chasse. A l’intérieur de ces voitures banalisées, des hommes des unités spéciales. Leur cible ? Une Nissan X-Trail, ou, plutôt, son conducteur, à qui ils font signe de se rabattre. Loin d’obtempérer, l’homme fonce dans un des véhicules policiers, puis saisit une arme. Réplique immédiate. Le 4 x 4 est criblé d’une dizaine d’impacts. Hakim prend lui aussi une balle. Mortelle.

En fin d’après-midi, la police évacue son quartier. On le soupçonne d’avoir piégé son domicile. Artificiers et démineurs s’approchent avec prudence de son appartement, au 9 de la rue de la Courtoisie. A l’intérieur, un des chiens renifleurs s’approche d’une armoire, flaire, aboie. Elle sera forcée grâce à un système qui évite toute mise à feu. Les portes s’ouvrent sur un arsenal ­impressionnant. Hakim a stocké la panoplie du parfait braqueur, dont une presse pour fabriquer des plaques minéralogiques. Côté djihad, cela va du très « basique », comme les clous qui servent à fabriquer des bombes artisanales, au plus sophistiqué, tel le bouclier pare-balles que les forces d’intervention, type GIGN, utilisent lors ­des assauts."

Encore à l'heure actuelle il ne semble pas très dur d'obtenir ce genre de presses...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: plaque minéralogique   Aujourd'hui à 23:00

Revenir en haut Aller en bas
 
plaque minéralogique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bourse minéralogique de beaumont (63)
» BOURSES DE CE WEEK END DES 14 ET 15 OCTOBRE 2006
» BOURSES DE CE WEEK END DES 21 et 22 AVRIL 2007
» BOURSES DE CE WEEK END DES 16 et 17 AVRIL 2011
» BOURSES DE CE WEEK END DES 6 et 7 FEVRIER 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: LES TUEURS: INDICES, PROFILAGE, PORTRAITS ROBOTS... :: Eléments matériels , indices :: Autres éléments matériels-
Sauter vers: