les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une femme à la tête de la cbw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Une femme à la tête de la cbw   Jeu 30 Oct 2008 - 9:06

Tueries du Brabant : une chef ! (30/10/2008)
Lire aussi
Toujours 250.000 euros à gagner
À la tête de la Cellule Brabant wallon, une ancienne du terrorisme, la première femme officier de l'ex-gendarmerie
CHARLEROI À 46 ans, Danièle Goffinet dirigera la Cellule d'enquête sur les tueries du Brabant wallon (CBW) qui, de 1982 à 1985, firent 28 victimes tuées en Belgique sans qu'aucun suspect de ces assassinats n'ait jamais été identifié. Le cas est unique en Europe, d'une enquête qui, après un quart de siècle, mobilise autant d'enquêteurs.
Depuis le 1er septembre (DH du 1er juillet 2008), en effet, les effectifs de ce service sont portés de 5 à 12, et même 13 unités.
Parcours peu ordinaire que celui de la commissaire Goffinet qui fut (comme sous-lieutenante, en 1992) la première femme officier de gendarmerie. Danièle Goffinet, mariée, trois enfants, provient du département terrorisme des services centraux de la police judiciaire fédérale.
À présent chef de la CBW, elle chapeaute deux chefs d'enquête, les commissaires Lionel Ruth et Eddy Vos. En outre, la Cellule sort renforcée en termes d'équipements matériels. "Nous disposons de tout ce dont nous avons besoin" , certifie la commissaire rencontrée hier.
Pour la nouvelle responsable de l'enquête sur le plus grand mystère criminel en Belgique au moins depuis l'après-guerre, des possibilités "bien réelles subsistent de faire la vérité, d'identifier les auteurs, de les arrêter et de les juger avant la prescription dans 7 ans quasi jour pour jour ", le 9 novembre 2015.
L'élément féminin est une autre nouveauté puisque l'enquête comprend aussi une inspectrice et une greffière pour veiller à la mise en forme juridique du dossier et à l'excellence des contacts avec les magistrats, le procureur général Michaux, le juge d'instruction Raynal et le procureur de Charleroi De Valkeneer. Sans oublier le travail discret mais essentiel depuis deux ans du Dr Danièle Zucker, profileuse belge formée aux méthodes du FBI à Quantico. "Nous sommes tous volontaires", insiste la commissaire Goffinet. "Ce n'est pas de la poudre aux yeux. Il y a une volonté et des possibilités bien réelles d'aboutir."
En clair, des pistes existent, mais rien ne filtrera. Pour autant, le quart de siècle écoulé n'est pas un allié; cette enquête n'est pas sans évoquer la série télé Cold Case . Et la commissaire ne s'en cache pas : "On a parfois l'impression de faire de l'archéologie."
Enfin, la décision est prise de ne pas déménager la Cellule Brabant wallon : elle reste basée à Jumet.
Une chef de choc ? Non seulement première femme officier gendarme, la commissaire Goffinet a dirigé un peloton de maintien de l'ordre (manifs), fut le n° 2 du légendaire commandant Guillaume à la brigade de Bruxelles puis responsable du programme TEH (traite des êtres humains) de la gendarmerie.


Gilbert Dupont

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Une femme à la tête de la cbw   Jeu 30 Oct 2008 - 12:37

"Nous pouvons résoudre des mystères concernant les tueurs Brabant wallon"

"Evidemment, je crois que nous pouvons encore démasquer les auteurs", affirme jeudi Danièle Goffinet, nouvelle chef de la cellule de Jumet, qui enquête sur les tueries du Brabant wallon.

Elle n'a pas dit si les enquêteurs disposaient de nouvelles informations sur ces faits mais indique, dans De Standaard, Het Nieuwsblad et La dernière Heure, que cette affaire fait encore l'objet d'un travail quotidien intensif.

La commissaire Danièle Goffinet se veut confiante. "Nous ne devons que trouver un petit élément, une pièce du domino. Et le reste ira de soi", ajoute-t-elle, assurant ne pas croire que l'enquête ait été, d'une manière ou l'autre, "bloquée".

L'enquête sur les tueurs du Brabant wallon n'a pas permis, en 26 ans, d'identifier les malfaiteurs. Les faits seront prescrits en 2015. (belga/CA)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Une femme à la tête de la cbw   Jeu 30 Oct 2008 - 12:43

'We kunnen het mysterie écht nog oplossen'
23 jaar na laatste moord van Bende van Nijvel leidt terrorismespecialiste het onderzoek
Reeds 4 reacties | reageer zelf

Al 26 jaar zoekt een speciale politiecel vergeefs naar de gangsters die deel uitmaakten van de Bende van Nijvel. In de jaren tachtig liet de bende bij een reeks nooit geziene gewelddadige overvallen op supermarkten 28 doden achter. De cel krijgt nu een nieuwe baas: de 45-jarige Danièle Goffinet uit Watermaal-Bosvoorde. Ze is ex-militair en specialiste in terrorisme en springtuigen.

De Bende van Nijvel schokte tussen 1982 en '85 het hele land met overvallen op grootwarenhuizen van Delhaize en Colruyt. De bende maakte van buitensporig geweld haar handelsmerk. De balans was enorm: 28 doden. Drieëntwintig jaar na de laatste moorden ontbreekt van de daders nog steeds elk spoor.

'Natuurlijk geloof ik nog in de ontmaskering van de daders', zegt kersverse chef Danièle Goffinet. Of er nieuwe sporen zijn wil de Brusselse niet hebben gezegd. 'Geheim van het onderzoek', klinkt het. Want volgens haar wordt er nog elke dag hard gewerkt op de zaak. 'We zitten hier niet stil. De wil om deze zaak op te lossen is er. Kijk naar de versterking die onze cel (de cel-Jumet, nvdr) heeft gekregen. Enkele weken geleden groeide het aantal speurders van 5 tot 12. Dat zijn allemaal agenten die zelf gekozen hebben voor een functie binnen deze onderzoekscel. Ze zitten hier dus niet tegen hun zin. En intussen kregen we ook een griffier én nieuwe computers. Wij zijn er volledig klaar voor', zegt ze.

Commissaris Danièle Goffinet gelooft oprecht in de kansen van het onderzoek. 'We moeten maar één iets vinden. Eén dominosteentje. En de rest valt vanzelf.' Zelf denkt ze niet dat het onderzoek op de een of andere manier werd tegengewerkt. Het hele dossier kent ze vanzelfsprekend niet uit het hoofd. 'Ik heb het wel al gezien. Een normaal mens komt met één leven niet toe om dat allemaal te lezen. Maar ik vertrouw op mijn twee onderzoekschefs. Ze zijn allebei heel verschillend. Dat vind ik positief.'

De chef van de cel Jumet begon haar carrière als militair. Goffinet zat bij de 28ste wing van de luchtmacht. Tijdens de eerste golf van aanslagen van de Bende van Nijvel zat ze in Duitsland als lid van de BSD (Belgische Strijdkrachten in Duitsland). De laatste golf maakte ze bewuster mee. 'Toen was ik al terug in België. Ik herinner me nog dat de mensen schrik hadden om op een vrijdagnamiddag naar de supermarkt te gaan.'

Tegen het einde van het jaar wordt de vernieuwde onderzoekscel geëvalueerd. Op basis van die evaluatie kan de cel eventueel opnieuw afgebouwd worden. 'Of nog uitgebreid', haast Goffinet zich. En wat als het mysterie van de Bende van Nijvel nooit wordt opgelost? 'Nogmaals: ik geloof erin. Maar als het niets zou opleveren, tja, dan zou ik echt ontgoocheld zijn. Want iémand moet de waarheid kennen.'


Source : het nieuwsblad

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Marc



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Une femme à la tête de la cbw   Jeu 30 Oct 2008 - 15:17

On lui souhaite du bon travail.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Une femme à la tête de la cbw   Jeu 30 Oct 2008 - 19:23

Elle fait preuve d'un optimisme mesuré.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Une femme à la tête de la cbw   Ven 31 Oct 2008 - 12:17

On peut voir le reportage du journal de rtl-tvi (30 octobre 2008) consacrée à la dame ici :
http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/189411/--Rambo+peut+filer+au+placard+:+découvrez+Danièle+Goffinet

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7264
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Une femme à la tête de la cbw   Mar 27 Jan 2009 - 9:23

D'après le jt de rtl-tvi de la semaine dernière (20 janvier 2009), Danièle Goffinet aurait quitté la CBW. Son expérience à la tête de la cellule aura été très courte.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
MUCHA



Nombre de messages : 18
Localisation : BRABANT WALLON
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: la libre Belgique / 24/1/09   Mar 27 Jan 2009 - 11:51

La "cellule de Jumet" perd son chef
Roland Planchar

Mis en ligne le 24/01/2009

Les fouilles se poursuivront la semaine prochaine à Elouges, pour les ossements. Mais la commissaire Danièle Goffinet a quitté la direction de la cellule d’enquête.
Première femme officier de l’ex-gendarmerie, Danièle Goffinet a longtemps été affectée à la section "antiterrorisme" de la police fédérale. Et, à la rentrée 2008, elle avait rejoint la "cellule de Jumet", qui poursuit l’enquête sur les "tueries du Brabant", lesquelles avaient fait 28 morts entre septembre 1982 et novembre 1985. Elle y chapeautait somme toute les deux chefs d’enquête "historiques", le francophone Lionel Ruth et le néerlandophone Eddy Vos.

Or "La Libre" a appris qu’elle a quitté lundi ses fonctions à Jumet, sans qu’on connaisse le détail du ou des motifs qui l’y ont conduite. Le court laps de temps durant lequel elle sera restée à Jumet semble toutefois révélateur de l’existence d’un problème.

Le départ de Mme Goffinet ne devrait cependant pas affecter le fonctionnement de la cellule (dirigée au sommet par le procureur général Michaux et le juge Raynal), qui compte à ce stade treize enquêteurs. Et qui continue par ailleurs les fouilles entreprises lundi matin à Elouges (Dour), sur le terrain du défunt démolisseur-ferrailleur Daniel Blanchart. Celui-ci, marié peu avant son décès survenu en février 2008 à l’âge de 52 ans avec une dame de 26 ans, était semble-t-il fort apprécié dans son village, bénéficiant de la réputation d’un homme serviable et honnête.

Toujours est-il que les enquêteurs n’ont pas trouvé davantage d’ossements que la veille : de quoi presque former un unique squelette. Mais il y a un plus : la dentition, qui permettrait le cas échéant de faciliter l’identification de la dépouille. Par contre, pas de vêtements ni d’objets utiles à proximité.

Suite la semaine prochaine

Ceci étant, on est loin d’avoir déjà une datation du squelette, et plus encore d’avoir une idée de la cause de la mort. S’agit-il du chef des "tueurs fous", dont on pense qu’il a pu être tué lors de leur fuite après leur dernière attaque, le 9 novembre 1985 à Alost ? Ou d’un pauvre hère du XVIIIe siècle ? Tout est possible.

Mais toujours est-il que les fouilles vont se prolonger : le site sera sécurisé pour le week-end et elles reprendront lundi, peut-être pour quelques jours encore en fonction d’une météo qui ne facilite pas les opérations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une femme à la tête de la cbw   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une femme à la tête de la cbw
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le "salam" entre homme et femme
» Mémoire d'élève sage-femme
» Comment rendre une femme heureuse
» Les pertes s'écoulant de la femme
» Jonas poésie : FEMME LIBRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Articles de presse-
Sauter vers: