les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 affaire zwarts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Jeu 21 Oct 2010 - 19:07

Exact Michel, l'actualité porte sur la dépouille de ce malheureux Zwarts, tout ce ramdam n'apporte strictement rien, rien que du bla bla, comme d'hab d'ailleurs......
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Jeu 21 Oct 2010 - 19:30

Ramdam, oui, bla bla, peut-être mais je me permettrai de signaler que c'est Beijer qui, par la voix de " sansavisavisé ", vient faire digression. Il avait promis à Madame Zwarts d'aider à la découverte du lieu d'enfouissement du corps de son fils. Il n'en est rien. Et, non content de cela, il vient nous dire " attendez le jour J ", question d'encore un peu plus jouer avec les nerfs de celles et ceux qui ont réellement du respect pour les victimes. Beijer joue, Beijer s'amuse. Et ça marche !

Je replace, ci-dessous, la question de Michel pour qu'on ne m'accuse pas de moi-même pratiquer la digression.

michel a écrit:
Pour un peu recadrer le sujet avant qu'il ne parte en vrille : elle contenait quoi cette valise diplomatique? Est-ce encore tellement secret alors que le mur est tombé et que l'Urss n'est plus qu'un lointain souvenir (quoi que...)?

Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Jeu 21 Oct 2010 - 20:41

sansavis a écrit:
FAITESVITE a écrit:
Il me semblait qu'après la fusillade de votre supérieur hiérarchique qui a conduit a vous faire virer de la gd (en fait c'est parce qu'il voulait vous virer parce qu'il avait repéré vos magouilles et que vous aviez décider de le déscendre avant qu'il prenne des mesurent disciplinaire) vous êtiez 'grillés' (vu qu'il est pas mort, vous l'avez raté)...mais je me trompe peut-être, j'y était pas, je suis trop jeune, je n'ai fait que lire et faire des recoupement.
Mais visiblement on avez déjà reconnu (à tord) MB, vous même et Mendez comme membre des twb lors de la fuite avec la santana. Mais si je reste persuadé que sur ce coup là çà n'était pas vous, vos portrait avait déjà été identifié (par un collègue en plus). Je pense qu'à l'époque il y a eu quelques articles là dessus, nimporte qui ayant lu ces articles aurait fait le rapprohement.
Mais bon si vous n'y avait pas pensé, c'est que mon raisonnement est faux, pourquoi avoir tué Zwarts dans ce cas? Je sais que vous n'étiez pas là lors du meutre et que vous dites que ce n'était pas prévu, mais alors quoi, MD a pété les plombs?
Je ne relève que des inexactitudes dans vos affirmations pompeuses.
Je n'ai pas été viré de la Gd.
Ce n'est pas la fusillade qui a conduit à mon éloignement.
Vernaillen n'a jamais voulu me virer de la Gd.
C'est le major Marchoul qui voulait et a pris des mesures d'éloignement de la BSR.
Vernaillen n'a pas été choisi parce qu'il était Vernaillen mais simplement par qu'il était une figure importante du district à l'époque et qu'il dirigeait l'enquête BND, ce qui allait nécessairement amener les enquêteurs à se fourvoyer dans diverses fausses pistes. Ce qui fût le cas!
A part vous, personne n'a parlé de magouilles diverses me concernant à l'époque.
Seule l'affaire du micro était en cause.
Toutes vos histoires de portraits robots etc dans l'affaire des TBW, c'est du bidon. Je n'ai fait l'objet d'aucun portrait-robot.
On voit bien que vous ne connaissez pas le fonctionnement de la Gd de l'époque.
S’il y a avait eu le moindre petit soupçon que je fusse dans le BW, non seulement, j'aurais été mis à l'écart complet mais de plus, j'aurais immédiatement été arrêté et inculpé. Ce qui n'a JAMAIS été le cas dans les TBW.
Pour revenir à ce que vous dites sur la mort de Zwarts: "je sais que... ce n'était pas prévu.." Eh bien, là aussi vous avez tout faux.
Je l'ai déjà expliqué mille fois et c'est dans mon livre également. Il a été convenu que si l'interception de Zwarts se faisait sans aucun témoin, alors Zwarts pouvait disparaître car dans ce cas uniquement, il était SEUL témoin des uniformes portés par les auteurs. Mais s'il y avait le moindre témoin, il ne devait rien lui arriver puisque les autres témoins allaient de toute façon parler des uniformes. Or, c'est ce qui est arrivé. Il y a eu au moins deux témoins et donc, je ne sais pas pourquoi les auteurs ont décidé son élimination. Disons que c'était contraire aux instructions.

Je n'ai pas lu la littérature la plus récente sur les TBW (Bouten et R.B) mais je suis intéressé de savoir pour quelle raison vous avez opté pour les uniformes de gendarmerie et vous le dites vous même été contraint de tuer au cas où il n'y aurait pas eu de témoin.
Il existe des tas d'autres moyens d'intercepter un combi par la ruse. Simuler une panne, un blessé en détresse, un faux accident etc... moins risqué et plus anonyme pour retrouver les auteurs. Là, vous optez pour des uniformes de la gendarmerie.
Qui a eu cette géniale idée? nécessairement meurtrière si on veut cacher le modus...(pourquoi? pour pouvoir le reproduire ailleurs?) Et surtout je ne suis pas certain que le 'c'était contraire aux instructions' soit explicité jusqu'à présent.
D'où venaient 'ces' instructions?
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Jeu 21 Oct 2010 - 21:12

sansavis a écrit:
Si cela a été le cas, car on a JAMAIS retrouvé de montres Cartier provenant du vol dans l'entourage des accusés, je dirais que c'est encore normal puisque ces montres numérotées étaient invendables.

Voilà qui semble bizarre: si ces montres Cartier (rares et originales) on bien été identifiées sur différentes photos, pourquoi n'ont-elles jamais été retrouvées alors que ce n'étaient (soi-disant) que de pâles copies ?

Pas besoin de les dissimuler dans ce cas, ce qui donne à penser que si elles ont disparu ce sont bien les authentiques montres Cartier en question.
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 0:59

@sansavis
Pour les différents point sur la GD, fusillades, portraits robots, ect... je n'ai que les infos du forum, de toute façon je comprend avec la suite que peux importe les mais le raisonnement était le bon quand même, c'est bien pour ne pas laissé de témoin qu'il a été abattu.
Concernant le fait que vous saviez qu'il devait être abattu, je n'ai pas lu votre livre, ma seul référence était un message de vous ou vous disiez concernant la mort de zwarts que çà n'était pas prévu comme çà que le plan que vous aviez concç n'avez pas été suivi par MD...que voulez vous qu'on en déduise sinon qu'il ne devait pas mourir?
Avec le détail des 2 options 'avec' et 'sans' témoin externe je comprend mieux...çà n'empèche que je comprend pas qu'on puisse faire de trucs comme çà, comment on peux se regarder dans la glace et pavaner sur un forum, écrire des bouquins, sur la mort d'un jeune père de famille qui n'a rien fait d'autre que d'aller gagner sa paye pour nourir sa famille.
Ah oui je sais, 'c'était la guerre' comme vous dites pour vous laver de vos crimes, sauf que quand c'est la guerre les soldats de l'équipe adverse savent que c'est la guerre, ils peuvent embrasser leur femme et lui dire adieu avant de partir au combat.
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 4:55

michel a écrit:
Pour un peu recadrer le sujet avant qu'il ne parte en vrille : elle contenait quoi cette valise diplomatique? Est-ce encore tellement secret alors que le mur est tombé et que l'Urss n'est plus qu'un lointain souvenir (quoi que...)?
Je reprends une phrase citée plus haut dans une autre réponse.
"L'exécutant n'est généralement pas au courant de la finalité de l'opération. C'est l'abc non !"

Quant à "... que l'Urss n'est plus qu'un lointain souvenir (quoi que...)?... " je vous renvoie à la récente arrestation des espions russes aux USA, lesquels furent décorés très récemment. Il faut pas rêver quand même!


Dernière édition par sansavis le Ven 22 Oct 2010 - 6:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 5:01

Cusmenne Claude a écrit:
Exact Michel, l'actualité porte sur la dépouille de ce malheureux Zwarts, tout ce ramdam n'apporte strictement rien, rien que du bla bla, comme d'hab d'ailleurs......
Exact Claude, l'actualité de ce forum porte sur les TBW et leurs victimes, tout ce ramdam dans les forums, n'apporte strictement rien, rien que du bla bla, comme d'hab d'ailleurs.....
Un seul résultat positif qui a fait avancer l'enquête?
Non, que du bla bla par des gens qui n'ont même pas le dossier!


Dernière édition par sansavis le Ven 22 Oct 2010 - 6:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 5:27

billbalantines a écrit:
......... Je n'ai pas lu la littérature la plus récente sur les TBW (Bouten et R.B) mais je suis intéressé de savoir pour quelle raison vous avez opté pour les uniformes de gendarmerie et vous le dites vous même été contraint de tuer au cas où il n'y aurait pas eu de témoin.
Il existe des tas d'autres moyens d'intercepter un combi par la ruse. Simuler une panne, un blessé en détresse, un faux accident etc... moins risqué et plus anonyme pour retrouver les auteurs. Là, vous optez pour des uniformes de la gendarmerie.
Qui a eu cette géniale idée? nécessairement meurtrière si on veut cacher le modus...(pourquoi? pour pouvoir le reproduire ailleurs?) Et surtout je ne suis pas certain que le 'c'était contraire aux instructions' soit explicité jusqu'à présent.
D'où venaient 'ces' instructions?
Ce n'était pas une idée géniale, c'était une idée évidente qui s'imposait!
Vous êtes dans une enceinte fermée constituée par l'aéroport de Zaventhem et qui était surveillée en permanence, même si la surveillance était certainement moindre qu'actuellement.
Qui allait oser interpeller 4 gendarmes se déplaçant sur l'aéroport avec véhicule gendarmerie. Personne! Au contraire, si quelqu'un s'approchait un peu trop, il se trouvait lui-même contrôlé. Le déplacement sur les pistes, comporte des règles. En principe, on ne peut les enfreindre sans attirer l'attention. Mais si c'est un véhicule de gendarmerie, qui va dire quelque chose?
De plus, si la situation avait dégénéré, les gendarmes étaient là pour arranger les choses. La réussite de l'opération est partiellement due à cet artifice.
Je ne comprends pas de quelles "instructions" vous parlez dans votre question.
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 5:40

Kranz a écrit:
sansavis a écrit:
Si cela a été le cas, car on a JAMAIS retrouvé de montres Cartier provenant du vol dans l'entourage des accusés, je dirais que c'est encore normal puisque ces montres numérotées étaient invendables.

Voilà qui semble bizarre: si ces montres Cartier (rares et originales) on bien été identifiées sur différentes photos, pourquoi n'ont-elles jamais été retrouvées alors que ce n'étaient (soi-disant) que de pâles copies ?

Pas besoin de les dissimuler dans ce cas, ce qui donne à penser que si elles ont disparu ce sont bien les authentiques montres Cartier en question.
Il me semble facile de comprendre qu'il existe deux discours:
- un discours avant la prescription, avant et pendant le procès.
- un discours après la prescription et l'exécution des peines, à l'abri de toute retombée possible.
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 6:05

FAITESVITE a écrit:
@sansavis..... Avec le détail des 2 options 'avec' et 'sans' témoin externe je comprend mieux...çà n'empèche que je comprend pas qu'on puisse faire de trucs comme çà, comment on peux se regarder dans la glace et pavaner sur un forum, écrire des bouquins, sur la mort d'un jeune père de famille qui n'a rien fait d'autre que d'aller gagner sa paye pour nourir sa famille.
Ah oui je sais, 'c'était la guerre' comme vous dites pour vous laver de vos crimes, sauf que quand c'est la guerre les soldats de l'équipe adverse savent que c'est la guerre, ils peuvent embrasser leur femme et lui dire adieu avant de partir au combat.
Je comprends partiellement votre indignation à travers la façon dont vous présentez les choses. Mais il y a plusieurs façons de voir les choses.
D'abord, je ne me pavane pas sur un forum, je réponds honnêtement aux questions sur l'affaire.
Je peux avoir l'air détaché de la chose mais n'oubliez pas qu'on parle d'une affaire qui s'est passée il y a 28 ans!
J'ai écrit un live qui apporte la vérité sur différentes affaires et leurs moyens d'exécution. En ce sens, c'est positif pour la justice et surtout pour les familles impliquées qui souhaitent toujours en savoir plus.
Je n'ai pas essayé d'esquiver ma responsabilité. J'ai proposé aux membres de la famille Zwarts de les rencontrer. Ils n'ont pas voulu. Je respecte leur décision.
Mais dans un autre cas, celui de Vernaillen, cette rencontre s'est révélée très positive pour les deux côtés. Je souhaitais en effet que Vernaillen entende directement mon propos et pas des explications déformées par les médias ou forums divers.
Là où je ne vous suis plus du tout c'est dans votre phrase suivante:"....sauf que quand c'est la guerre les soldats de l'équipe adverse savent que c'est la guerre, ils peuvent embrasser leur femme et lui dire adieu avant de partir au combat".
Avouez que cela leur fait une belle jambe!
Je vous rappelle que Zwarts, comme tous les flics, comme tous les militaires et gardiens de sécurité et autres etc portait une arme. Quand on accepte un métier pour lequel on porte une arme, c'est qu'il existe des risques et l'on doit rester vigilant tout le temps.
On reprochait à Pierre Le Grand d'avoir donné l'assaut à des militaires en prières. Il répondait que c'est justement par ce qu'ils priaient qu'ils constituaient un point faible.
Quand on même un combat quel qu'il soit, c'est pour gagner, pas pour perdre!
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 6:20

@ Michel,
Je vous ai déjà répondu au sujet la remarque de JC ci-dessous.
Vous ne voudriez tout de même pas que je lui donne le numéro de téléphone et le nom du flic qui s'occupe de l'affaire?
Il y a des pauvres types quand même!
jc1243401 a écrit:
Ramdam, oui, bla bla, peut-être mais je me permettrai de signaler que c'est Beijer qui, par la voix de " sansavisavisé ", vient faire digression. Il avait promis à Madame Zwarts d'aider à la découverte du lieu d'enfouissement du corps de son fils. Il n'en est rien...... TOUT FAUT
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2048
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 7:28

sansavis a écrit:

Je vous rappelle que Zwarts, comme tous les flics, comme tous les militaires et gardiens de sécurité et autres etc portait une arme. Quand on accepte un métier pour lequel on porte une arme, c'est qu'il existe des risques et l'on doit rester vigilant tout le temps.


Vous avez effectivement raison sur ce point sansavis, l'agent de sécurité Zwarts portait une arme et aurait du être vigilant, je vous reprends seulemnt sur votre explication concernant l'uniforme de gendarme car il était évident que Zwarts ne pouvait se méfier des forces de l'ordre avec qui il était surement en contact continu.
Je tiens seulement à vous dire qu'en temps de guerre, le port de l'uniforme adverse est puni par l'exécution immédiate et cela pour les raisons que vous pouvez imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7245
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 8:43

Robert Beijer,

En espérant que vous n'allez pas m'envoyer un "pauvre type" à la figure, peut-on connaitre votre avis sur ceci : (je précise que ma question n'est nullement agressive)


L’ancien gendarme belge affirme avoir travaillé pour le renseignement militaire soviétique. A Moscou, un ancien du GRU conteste.
Un ancien officier du GRU, le service de renseignement extérieur de l’armée russe, met sérieusement en doute les propos de Robert Beijer qui, à l’occasion de la sortie de son livre "Le dernier mensonge" en février dernier, affirmait avoir travaillé pour ce service secret soviétique pendant les années de plomb en Belgique.

C et officier, aujourd’hui âgé d’une septantaine d’années, a accepté de parler sous le couvert de l’anonymat. Il a été contacté par "La Libre" à Moscou. Il affirme qu’il est très peu probable que Robert Beijer ait travaillé pour le GRU car plusieurs incohérences apparaissent dans sa thèse qu’il qualifie de "folklorique".

L’ancien officier travaillait autrefois à la division Europe du GRU. Il dit qu’il n’y a pas de traces du nom de Beijer dans les archives du renseignement extérieur soviétique, pas plus que de son père, un certain "Herman" , que l’ancien gendarme belge présente comme son vrai géniteur. Les archives du GRU, toujours en activité, et du KGB ne sont pas accessibles au public.

Le fait qu’il n’y ait pas de dossier au nom de "Beijer" dans les archives ne signifie pas que Beijer ou son père n’aient pas, d’une manière ou d’une autre, collaboré avec les services secrets soviétiques. Mais ce qu’il trouve hautement suspect, c’est l’affirmation de Robert Beijer que les agents soviétiques lui auraient confié que son père était "un officier soviétique" .

Beijer, un ancien gendarme et ex-gangster dont le nom apparut dans de nombreux dossiers des années de plomb, dont les tueries du Brabant, écrit dans son livre que jeune étudiant, il fut approché par des agents soviétiques, en 1970, alors qu’il jouait aux échecs dans le café "Le Greenwich" à Bruxelles. Ces agents l’informèrent que son vrai père n’était pas le sien, mais un certain Herman, un Luxembourgeois, germanophone, étudiant à l’ULB en journalisme dans les années cinquante et brillant journaliste freelance.

Que Beijer ait été approché dans un café alors qu’il jouait aux échecs correspond à la technique du GRU d’alors de ratisser les lieux publics à la recherche d’une recrue éventuelle. Mais jamais ces agents n’auraient pu révéler que son père était "un officier soviétique" . Primo : les services secrets soviétiques n’avaient pas l’habitude de révéler à qui que ce soit, même à leurs enfants, le nom de leurs agents, affirme cette source. Secundo : le père présumé de Beijer ne pouvait pas être "un officier soviétique" car ce n’était possible qu’au cas où il était citoyen soviétique clandestinement établi et naturalisé en Belgique sous un faux nom.

Enfin, l’ex-agent soviétique ne croit pas du tout à la thèse de Beijer selon laquelle il aurait été recruté pour déstabiliser la Belgique et "miner discrètement le système de l’intérieur" . L’URSS, malgré son agressivité à l’égard de l’Occident et de l’Otan, avait d’autres chats à fouetter que de miner la gendarmerie belge. Beijer affirme dans son livre - mais sans donner le moindre détail - qu’il a suivi dans les années 70 plusieurs formations à l’espionnage qui l’amenait notamment à voyager via l’aéroport de Split (Trogir), en ex-Yougoslavie. Lors de ces stages, écrit-il, il apprenait "à être gris, inodore, sans saveur, passer inaperçu mais en étant toujours présent" .



_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: GRU   Ven 22 Oct 2010 - 9:12

Les voyages de R.B., SOffr de la Gendarmerie belge, pour stages " espionnage " à l'EST via l'aérodrome de Split est d'une fantaisie assez succulente. Surtout quand il précise " Plusieurs " !

Tout qui a servi à la Gendarmerie ou à l'Armée prend cette affirmation comme elle doit l'être: à la rigolade.
Je suis prêt à parier que R.B. lui-même a dû se marrer en l'écrivant !
On peut penser ce que l'on veut du personnage, mais là, je trouve qu'il NE manque PAS d'humour...
Humour que tous, j'en conviens, NE doivent PAS apprécier.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7245
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 9:18

sansavis a écrit:

Si Zwarts n'avait pas groupé (à la demande de son dispatching et en fonction du service) les différents envois, seule la valise diplomatique aurait pu être volée.
C'est aussi simple que cela.

Cet extrait me laisse perplexe. Au départ, seule la valise aurait dû être volée. Les quatre auteurs auraient donc accepté d'effectuer cette opération très risquée pour une valise dont il ne connaissait pas le contenu? Ou alors était-il prévu qu"on" leur paie une prime?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
VicarInAspic



Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 10/10/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 11:12

michel a écrit:
sansavis a écrit:

Si Zwarts n'avait pas groupé (à la demande de son dispatching et en fonction du service) les différents envois, seule la valise diplomatique aurait pu être volée.
C'est aussi simple que cela.

Cet extrait me laisse perplexe. Au départ, seule la valise aurait dû être volée. Les quatre auteurs auraient donc accepté d'effectuer cette opération très risquée pour une valise dont il ne connaissait pas le contenu? Ou alors était-il prévu qu"on" leur paie une prime?

Exactement. Pourquoi des professionnels compliqueraient-ils les choses en tuant une personne? Pourquoi n'a-t-on jamais posé la question au ministre T. de savoir qu'est devenu le coffret et qui aurait pu avoir intéret à connaitre le contenu. Cui bono? Le GRU/KGB?
Conclusion: ne perdons plus notre temps à discuter avec S. Il raconte n'importe quoi et nous n'avons aucun moyen de vérifier ses propos.
Je note qu'il s'efforce à nous faire croire l'histoire du coffret et des ses aventures soviétiques. Pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 11:27

Henry a écrit:
sansavis a écrit:

Je vous rappelle que Zwarts, comme tous les flics, comme tous les militaires et gardiens de sécurité et autres etc portait une arme. Quand on accepte un métier pour lequel on porte une arme, c'est qu'il existe des risques et l'on doit rester vigilant tout le temps.


Vous avez effectivement raison sur ce point sansavis, l'agent de sécurité Zwarts portait une arme et aurait du être vigilant, je vous reprends seulemnt sur votre explication concernant l'uniforme de gendarme car il était évident que Zwarts ne pouvait se méfier des forces de l'ordre avec qui il était surement en contact continu.
Je tiens seulement à vous dire qu'en temps de guerre, le port de l'uniforme adverse est puni par l'exécution immédiate et cela pour les raisons que vous pouvez imaginer.
Tout à fait d’accords avec vous Henri et même en temps de guerre, il y a des risques qu'il faut prendre si l'on veut avancer. A malin, malin et demi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 11:49

Monsieur Beijer, est-il correct que vous avez participé au recrutement du personel de sécurité de l'ambassade américaine à Bruxelles ? Comment se fait-il que vos voyages en ex-Yougoslavie n'aient pas été découverts lors du screening obligatoire des personnes qui collaborent avec les autorités US ? Si vos propos sont corrects, vous avez travaillé pour les deux côtés. Les doubles agents ont normalement la vie courte.

Néanmoins, je trouve l'histoire de la valise diplomatique fort intéressante. Voilà de quoi, faire démissioner un ministre, s'il s'avérerait que les secrets les plus importants du pays, ne sont pas assez protégés. Une belle démonstration, que le dispositif de sécurité n'était pas suffisant. La procédure a-t-elle était révisé après ? Dans l'affirmative, mission accompli !
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 12:09

michel a écrit:
Robert Beijer,

En espérant que vous n'allez pas m'envoyer un "pauvre type" à la figure, peut-on connaitre votre avis sur ceci : (je précise que ma question n'est nullement agressive)....
Mais mon petit Michel, je ne vous ai jamais considéré comme un "pauvre type", qualificatif que j'ai réservé à d'autres de ce forum multicolore et je vous réponds bien volontiers.
J'ai été en contact avec ce journaliste qui m'a demandé une interview par téléphone (Je n'étais même pas certain qu'il s'agissait bien de lui).
J'ai refusé cet interview avant qu'il ne me réponde à quelques questions.
Mais les réponses ne sont jamais venues.
Je lui demandais notamment à quel directoire (car c'est important) appartenait la personne qu'il prétendait avoir interrogé et éventuellement son nom.
Je lui ai demandé s'il avait lu mon livre car manifestement il ne comprend pas ou il déforme ce qui y est consigné.
Ce ne sont pas les agents rencontrés en 1970 qui m'ont informé que mon vrai père serait un certain Herman. Ce nom de Herman avec son origine Luxembourgeoise m'a été communiqué par ma mère après que je l'eusse interpellé au sujet d'un vrai père. Et c'est sous cette identité d'Herman que mon vrai père, officier et citoyen soviétique, se serait présenté à ma mère. Tout cela est écrit noir sur blanc dans mon livre. Si maintenant, je dois répondre sur un sujet déformé à l'avance par le journaliste qui n'a pas lu ou feint de n'avoir pas lu le livre, on n'en sort plus!
Quoi qu'il en soit Michel et je donne cela comme réponse à tous, quoi que déjà répété mille fois aux médias, cette partie du récit, ainsi que ma formation et bien d'autre détails et témoignages de cette époque, constituent la plus grande partie d'un livre à venir.
Beaucoup de personnes en vue qui vont devoir ravaler leur prétention de tout savoir dans leur propos!
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 12:12

Marlair Jean-Claude a écrit:
Les voyages de R.B., SOffr de la Gendarmerie belge, pour stages " espionnage " à l'EST via l'aérodrome de Split est d'une fantaisie assez succulente. Surtout quand il précise " Plusieurs " !

Tout qui a servi à la Gendarmerie ou à l'Armée prend cette affirmation comme elle doit l'être: à la rigolade.
Je suis prêt à parier que R.B. lui-même a dû se marrer en l'écrivant !
On peut penser ce que l'on veut du personnage, mais là, je trouve qu'il NE manque PAS d'humour...
Humour que tous, j'en conviens, NE doivent PAS apprécier.

Cordialement.
Je ne vous croyais capable que de prêches moralisateurs.
Je lis maintenant que vous savez rire aussi.
C'est bon signe et rassurant! Razz
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 12:15

michel a écrit:
sansavis a écrit:

Si Zwarts n'avait pas groupé (à la demande de son dispatching et en fonction du service) les différents envois, seule la valise diplomatique aurait pu être volée.
C'est aussi simple que cela.

Cet extrait me laisse perplexe. Au départ, seule la valise aurait dû être volée. Les quatre auteurs auraient donc accepté d'effectuer cette opération très risquée pour une valise dont il ne connaissait pas le contenu? Ou alors était-il prévu qu"on" leur paie une prime?
"Très risquée" ? Vous rejoignez l'interpellation au sujet des uniformes d'un autre membre.
En "gendarmes", pas si risqué que cela!
De toute façon, ceux qui ont travaillé pour moi ou avec moi, ne sont jamais partis les mains vides, sauf pour Anvers, vu l'échec de l'intervention.


Dernière édition par sansavis le Sam 23 Oct 2010 - 4:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 14:50

sansavis a écrit:
michel a écrit:
sansavis a écrit:

Si Zwarts n'avait pas groupé (à la demande de son dispatching et en fonction du service) les différents envois, seule la valise diplomatique aurait pu être volée.
C'est aussi simple que cela.

Cet extrait me laisse perplexe. Au départ, seule la valise aurait dû être volée. Les quatre auteurs auraient donc accepté d'effectuer cette opération très risquée pour une valise dont il ne connaissait pas le contenu? Ou alors était-il prévu qu"on" leur paie une prime?
"Très risquée" ? Vous rejoignez l'interpellation au sujet des uniformes d'un autre membre.
En "gendarmes", pas si risque que cela!
De toute façon, ceux qui ont travaillé pour moi ou avec moi, ne sont jamais partis les mains vides, sauf pour Anvers, vu l'échec de l'intervention.

Ce n’est pas bon signe ni rassurant. Marlair ne rit pas. Il ironise, se gausse, se moque, raille, persifle. Surtout sur tout ceux qui ont vécu des choses ou qui ont des choses sérieuses à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Ven 22 Oct 2010 - 18:46

sansavis a écrit:
Kranz a écrit:
sansavis a écrit:
Si cela a été le cas, car on a JAMAIS retrouvé de montres Cartier provenant du vol dans l'entourage des accusés, je dirais que c'est encore normal puisque ces montres numérotées étaient invendables.

Voilà qui semble bizarre: si ces montres Cartier (rares et originales) on bien été identifiées sur différentes photos, pourquoi n'ont-elles jamais été retrouvées alors que ce n'étaient (soi-disant) que de pâles copies ?

Pas besoin de les dissimuler dans ce cas, ce qui donne à penser que si elles ont disparu ce sont bien les authentiques montres Cartier en question.
Il me semble facile de comprendre qu'il existe deux discours:
- un discours avant la prescription, avant et pendant le procès.
- un discours après la prescription et l'exécution des peines, à l'abri de toute retombée possible.

C'est plus clair ainsi, et cette réponse a au moins le mérite de la franchise.
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Sam 23 Oct 2010 - 4:47

dislairelucien a écrit:
sansavis a écrit:
michel a écrit:
sansavis a écrit:

Si Zwarts n'avait pas groupé (à la demande de son dispatching et en fonction du service) les différents envois, seule la valise diplomatique aurait pu être volée.
C'est aussi simple que cela.

Cet extrait me laisse perplexe. Au départ, seule la valise aurait dû être volée. Les quatre auteurs auraient donc accepté d'effectuer cette opération très risquée pour une valise dont il ne connaissait pas le contenu? Ou alors était-il prévu qu"on" leur paie une prime?
"Très risquée" ? Vous rejoignez l'interpellation au sujet des uniformes d'un autre membre.
En "gendarmes", pas si risqué que cela!
De toute façon, ceux qui ont travaillé pour moi ou avec moi, ne sont jamais partis les mains vides, sauf pour Anvers, vu l'échec de l'intervention.

Ce n’est pas bon signe ni rassurant. Marlair ne rit pas. Il ironise, se gausse, se moque, raille, persifle. Surtout sur tout ceux qui ont vécu des choses ou qui ont des choses sérieuses à dire.
Revenir en haut Aller en bas
sansavis



Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: affaire zwarts   Sam 23 Oct 2010 - 5:10

titu a écrit:
Monsieur Beijer, est-il correct que vous avez participé au recrutement du personel de sécurité de l'ambassade américaine à Bruxelles ?
C'est totalement faux! Je ne sais pas d'où vient cette légende
Comment se fait-il que vos voyages en ex-Yougoslavie n'aient pas été découverts lors du screening obligatoire des personnes qui collaborent avec les autorités US ?
Vu ma réponse ci-dessus, votre question n'a plus de raison d'être.
Cependant, dans mon deuxième livre, j'explique justement pourquoi ces voyages discrets ne pouvaient être repérés par les autorités?

Si vos propos sont corrects, vous avez travaillé pour les deux côtés. Les doubles agents ont normalement la vie courte.
Je connais au moins un agent double qui est retraité à Moscou et donc qui a une vie longue.
Mais je n'ai jamais travaillé des deux côtés. J'ai toujours été fidèle à un et un seul côté!


Néanmoins, je trouve l'histoire de la valise diplomatique fort intéressante. Voilà de quoi, faire démissioner un ministre, s'il s'avérerait que les secrets les plus importants du pays, ne sont pas assez protégés. Une belle démonstration, que le dispositif de sécurité n'était pas suffisant.
En effet, c'est une façon de voir les choses.
Mais je vous rappelle que je ne connaissais pas la finalité de l'opération. C'est à dire ce à quoi devaient servir les informations contenues dans le courrier diplomatique, ni même sous quelle forme se trouvaient cette ou ces informations.

La procédure a-t-elle était révisé après ?
Je n'en sais rien. Je n'ai plus suivi, ma mission étant terminée sur le sujet.
Dans l'affirmative, mission accompli !
Pourquoi pas?
Réponse en bleu dans votre texte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: affaire zwarts   

Revenir en haut Aller en bas
 
affaire zwarts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» Une crèche risque la fermeture pour une affaire de voile!!!!!
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)
» Murat et l'affaire du Duc d'Enghien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Autres affaires-
Sauter vers: