les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Luc Van Keerberghen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Luc Van Keerberghen   Ven 21 Nov 2008 - 22:33




Plus qu'intéressant...

Luc Van keerbeghen est le frère de Claude Van Keerbeghen dit "Max le taxi" (le chauffeur du DOLO).

Luc Van Keerberghen était propriétaire en 1997 d'une mercedes blanche qui a été apperçue devant une école lors des agissements suspects et tentatives d'enlèvements en ce début 1997, en pleine affaire DUTROUX !

Il habitait avec son frère dans un chateau, drève des gendarmes à Uccle, au bord de la foret de soignes...

Luc Van Keerberghen (le frère de Claude) était un pote à Etienne Delhuvenne (Extrême droite - Front de la jeunesse et compagnon de guindaille de Daniel Féret).
Et c'est par son frère que j'ai entendu parler la première fois de la piste des mercenaires du Katanga dans le cadres des TBW... en 1997 !
et lorsque je vois le père UBU je suis interpelé !
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Luc Van Keerberghen   Jeu 5 Aoû 2010 - 17:55

Luc Van Keerbeghen est le gros lourdaud qui parodiait L'eau Vive aux côtés du président du FN Michel Delacroix : les images de cette vidéo avaient fait scandale il y a quelques semaines. Ce qu'on sait moins, c'est qu'il est aussi le frère de Claude Van Keerberghen dit "Max le taxi", le chauffeur du la boîte à partouzes de Nihoul et consorts]. Il habitait en réalité, avec son frère, dans la conciergerie d'un château, drève des gendarmes à Uccle, au bord de la forêt de Soignes...

Luc Van Keerberghen était aussi un pote à Etienne Delhuvenne, un ex-avocat radié grenouillant dans les milieux d'extrême-droite [Front de la jeunesse et compagnon de guindaille de Daniel Féret]. Quand son frère Claude était éméché, il se répandait souvent en confidences : il faut dire qu'il était vraiment continuellement fourré avec tous ces zèbres d'extrême-droite et bien introduit dans les milieux militaires et policiers.

Il évoqua ainsi, parmi les premiers, dès 1997, dans le cadre des Tueries du Brabant, la piste des mercenaires et ex-militaires défroqués envoyés fin des années 60 par la Sûreté de l'Etat au Katanga. Il s'agissait de seconds couteaux [pas des idéologues] prêts à tout pour casser du communiste : des activistes, chasseurs de primes, rompus à la technique de combat qui auraient pu être instrumentalisés pour un projet de déstabilisation de l'Etat, sous couvert de lutte contre la menace communiste, bien réelle dans le contexte de guerre froide de l'époque.


Marc UBU - 4 décembre2008
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 547
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Luc Van Keerberghen   Jeu 5 Aoû 2010 - 19:23

Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Luc Van Keerberghen   Jeu 5 Aoû 2010 - 23:03

En 1986, Vankeerberghen devint le président de l'association SOS
Agression, mise sur pied par des membres du Parti des forces nouvelles
(issu du FJ) et de futurs cadres du Front national féretiste. Le nom de
Luc Vankeerberghen aurait encore été cité dans le dossier de l'attentat
du journal de gauche « Pour » en 1980. Michel Delacroix avait été
l'avocat du chef du commando responsable de ce crime, Yves T, dit «
Popeye ». C'est à cette occasion qu'il aurait rencontré « Rocky
», le pseudonyme dans le milieu néonazi de Luc Vankeerberghen...
(s: http://www.resistances.be/fnlafin07.html)
Electricien de Diegem, il entre au Front de la jeunesse (FJ,
ancêtre du Parti des forces nouvelles) en 1980. Très vite, il s'y fait
remarquer par son discours et ses pratiques violemment anti-immigrés. En
janvier 1981, il attaque, avec d'autres militants du Front de la
jeunesse, un Espagnol qu'ils avaient pris pour un arabe. Lorsque
l'hebdomadaire de gauche «Pour» est incendié, il est soupçonné
d'avoir participé à la mise à feu, mais ne sera pas poursuivi. En août
1983, il est condamné par le tribunal de Malines à 30 mois de prison,
dont dix avec sursis. En mai de la même année, il avait, avec d'autres
militants d'extrême droite, poignardé le fils d'un gendarme qu'ils
avaient confondu avec un «marocain», puis, à l'aide de bombes
incendiaires, ils avaient bouté le feu à une mosquée. Luc Vankeerberghen
dirigeait, à l'intérieur du Front de la jeunesse, une tendance «dure»,
néo-nazie, qui scissionna du FJ au moment du procès intenté contre son
noyau dirigeant (1981-1982), jugeant la direction du mouvement trop
molle. Dénommé Zwarte Orde-Ordre noir (Zoon), ce nouveau mouvement
organisa quelques attentats à Bruxelles, entre autres à Molenbeek, dans
des mosquées. Les tracts retrouvés sur place sont significatifs de
l'idéologie du groupe. Trop faible pour assurer sa survie, le Zoon se
rapprocha du Westland new post (WNP), une organisation clandestine
terroriste néonazie également fondée par des ex-FJ devenue depuis
tristement célèbre. Luc Vankeerberghen aurait même été membre du WNP.
Après la chute de ce dernier, en 1983, le président de SOS Agression se
rapprochera du Vlaamse militanten ordre (VMO), la plus célèbre et
importante organisation néonazie flamande, et, en septembre 1984, il se
promènait muni d'un t-shirt «White Power» devant la piscine de
Schaerbeek, assurant la protection de Jean-Marie Le Pen venu prêcher la
création d'un Front national belge.(s: http://www.resistances.be/fnlafin08.html)

Rocky / affaire Van Hees....
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7024
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Luc Van Keerberghen   Mer 19 Jan 2011 - 8:38

Luc VK dans les années 80 a pris une décision assez stupéfiante : il est rentré dans les ordres (moines?). Voulait-il disparaitre un moment et se mettre à l'abri? Voulait-il se faire pardonner d'un Etre suprême auquel il ne croyait pas? Quoi qu'il en soit, cela reste très curieux.

Il n'y est pas resté très longtemps à mon avis.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
titu



Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 04/01/2014

MessageSujet: Re: Luc Van Keerberghen   Lun 17 Fév 2014 - 12:18

Le luxembourgeois Marcel Feier.eisen aurait fait partie du groupe autour de Van Keerbeerghen et de Lucien Marbaix.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Luc Van Keerberghen   Lun 17 Fév 2014 - 12:54

FB ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Luc Van Keerberghen   Aujourd'hui à 21:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Luc Van Keerberghen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: