les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cooper, Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7215
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Cooper, Jeff   Sam 22 Nov 2008 - 13:08

Ancien militaire américain et agent de la CIA. Il fut à l'origine du pratical shooting (tir pratique) et permettra le développement de cette pratique dans le monde entier. Décédé en 2006.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7215
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Sam 22 Nov 2008 - 13:10

Les débuts du Practical Shooting (Jeff Cooper, American Pistol Institute)

Parallèlement, dans les années 60, se développa en Californie une nouvelle forme de tir, le "Practical Shooting". Un certain Jeff Cooper, Lieutenant-Colonel en retraite des Marines, avait compris que seule la compétition sans contraintes pouvait apporter des améliorations dans un sport. Le tir avait toujours été régi par des règlements stricts. Le tir à une main, la position, la distance, étaient des tabous que nul n'aurait osé transgresser. C'est pourtant ce que fit Cooper et quelques amis. Il imagina un tir nouveau, avec des cibles variées, placées à des distances différentes, et qu'il fallait toucher en commençant avec l'arme à l'étui. Les seuls impératifs étaient la sécurité dans la manipulation des armes. Le port, le dégainage et le tir étaient libres. De ces compétitions est née une position mondialement adoptée, la "Weawer Stance", du nom de son inventeur, ainsi que des méthodes de rechargement rapide, des améliorations dans le domaine des étuis, porte-chargeurs et autres équipements.

Cooper eut l'idée de rassembler toutes ces innovations en matière de tir et commença à les enseigner dès 1969 en Californie, puis dès 1976 dans son ranch de tir de Gunsite, en Arizona. Lorsque certains s'étonnèrent que le FBI/Forces de Police/Armée ne suivaient pas cette façon de tirer, il répondait :

"Chez les Marines, le règlement prévoit qu'un Marine doit savoir nager la brasse. S'il nage le crawl, il doit être considéré comme ne sachant pas nager. Tout ce qui est obligé de suivre un règlement ne peut pas s'améliorer. C'est ce qui sclérose l'administration et l'armée. D'autre part, trop souvent, ceux qui décident d'un matériel ou d'un règlement ne sont pas ceux qui devront s'en servir".

Cooper fit du tir pratique ce qu'il est aujourd'hui. A Columbia, en 1976, l'"International Practical Shooting Confederation" fut fondée sous son patronage. Les améliorations en matière de tir et d'équipement continuent et le tir pratique en tant que sport est maintenant répandu dans le monde entier.

Certains crurent avoir trouvé dans ce sport une méthode de tir valable pour la police et l'armée. En effet, la position de tir, très stable, est toujours la même quelque soit la distance. Elle facilite ainsi le tir et augmente la précision. Le dégainage est rapide car sans profusion de gestes inutiles. Néanmoins, toutes les autres obligations du tir pratique, essentiellement être le plus rapide possible (les points obtenus sont divisés par le temps et celui qui obtient le plus haut facteur gagne) conduisent à des aberrations : étuis découpés, compensateurs de recul, visées sophistiquées, munitions sous-chargées pour limiter le recul; et surtout à des réflexes contraires à la survie au combat.


Source :http://www.nttc.ch/Introduction/hist_pist.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11731
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Sam 26 Juil 2014 - 13:50



Il est question de Jeff Cooper dans

Soldier of Fortune Magazine Guide to Super Snipers
publié par Robert K. Brown,Vann Spencer




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11731
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Sam 26 Juil 2014 - 13:59


http://prescottdailycourier.com/main.asp?SectionID=1&SubSectionID=1&ArticleID=41279&TM=25504.83


(...) Cooper had been a member of the NRA Board of Directors.

(...) Known in firearms circles as "The Gunner's Guru," Cooper taught about firearms in Mexico, Guatemala, El Salvador, Honduras, Costa Rica, the Philippines, Germany, Belgium, Sweden, South Africa and Rhodesia. Many have called him the world's foremost expert on small arms (rifles, pistols and shotguns). (...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11731
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Sam 26 Juil 2014 - 14:02


http://www.frfrogspad.com/cooper.htm

(...)   Jeff was also the founder of the International Practical Shooting Confederation, a member of the NRA Board of Directors, and Editor-at-large for Guns & Ammo magazine. He has taught defensive pistolcraft in Mexico, Guatemala, El Salvador, Honduras, Indonesia, Costa Rica, the Philippines, Germany, Belgium, Switzerland, Sweden, South Africa, Southwest Africa, and Rhodesia.  (...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11731
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Sam 26 Juil 2014 - 14:30


Complete Guide to 3-Gun Competition
Par Chad Adams








(...)

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11731
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Sam 26 Juil 2014 - 14:37



http://www.northcarolinasportsman.com/details.php?id=4207

NRA’s Whittington Center

A shooter’s mecca


Gordon Hutchinson

(...)

I recently spent a week at this amazing congregation of shooting ranges, camping, shooting and hunting preserves at the invitation of Lt. Col. Robert K. Brown, the courtly and irascible publisher of Soldier of Fortune magazine, with some of his Green Beret and war buddies, and a select group of young movers and shakers in the gun movement.

Col. Brown has just published his long-awaited autobiography, “I Am Soldier of Fortune—Dancing With Devils,” and it is every bit as funny, entertaining and colorful as the man himself. I had written a review of the book, and Brown invited me to join his crew at the Whittington Center, where he is a member of the board.

Imagine 17 ranges covering the gamut of shooting disciplines from practical pistol (IPSC); hunters’ pistol silhouette; high power silhouette; practical police; combat (PPC); benchrest; high power rifle 1,000 yard; sight-in; and multiple shotgun ranges in skeet, trap, five-stand and sporting clays.

(...)


Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Jeu 31 Aoû 2017 - 21:19

Quelle est la position de tir "Jeff Cooper" que les TBW auraient adoptée (dixit notamment Jeff Cooper) ? N'est-ce pas une position des plus normales ?
Revenir en haut Aller en bas
Quidam67



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 17/03/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Ven 1 Sep 2017 - 8:19

Il n'y pas vraiment "UNE" position de tir "Jeff Cooper".
Ce que Jeff Cooper et Chuck Taylor ont fait c'est faire changer la mentalité et la façon de "vivre" AVEC les armes... ceci s'entendant bien sûr principalement pour "ceux" qui vivent avec leurs armes... càd principalement les militaires et les forces de l'ordres (*).

Avant, les armes étaient concidérées comme dangereuses et diabolisées.  A part certains groupes "d'élite", on ne pouvait manipuler les armes que durant des cours spécifiques ainsi que sur le stand de tir où la règle voulait que pour des raison de sécurité "c'était le seul endroit où un responsable avait le droit de frapper un sousfiffre qui manipulait mal son arme et tournait le canon dans une autre direction que celle des cibles".
On se retrouvait avec des militaires (pas seulement les appellés qui faisaient leur service militaire) qui ne manipulaient rarement des armes et en avait peur.  Certains allaient sur le stand de tir avec une telle crainte qu'ils tremblaient, et finalement tiraient au plus vite leur 10 ou 20 cartouches annuelles parfoit même avec les yeux fermés en finissant en se disant "ouf c'est fini on est tranquille pour 11 mois"!  Ceci est totalement véridique et existait encore il y a à peine 15 ou 20 ans chez nous!!!
Concéquence de cela, de nombreux accidents dans les véhicules de patrouille, les corps de garde,... ainsi, bien sûr, que au combat...

C'est en analysant cela que l'idée est venue de ne plus diaboliser l'arme mais la présenter comme un outil de travail avec lequel il faut vivre et bien indiquer que le danger c'était l'humain manipulant l'arme!
Ceci se résume généralement par les 4 règles de sécurité:
RÈGLE N° 1 - TOUTES LES ARMES SONT CHARGÉES
RÈGLE N° 2 - NE JAMAIS POINTER OU LAISSER POINTER LE CANON DE VOTRE ARME SUR QUELQUE CHOSE QUE VOUS NE VOULEZ PAS ATTEINDRE OU NEUTRALISER
RÈGLE N° 3 - GARDEZ L'INDEX HORS DE LA DÉTENTE TANT QUE LES ORGANES DE VISÉE NE SONT PAS ALIGNÉS SUR LA CIBLE ET QUE VOUS N'AVEZ PAS L'INTENTION DE TIRER
RÈGLE N° 4 - ETRE SÛR DE SA CIBLE ET AVOIR CONSCIENCE DE SON ENVIRONNEMENT
Allez voir sur internet pour les explications détaillées, on y trouve plein de chose plus ou moins intéressantes dont: Cours de familiarisation au pistolet

Concéquence de tous cela, comme on "vit" avec les armes et comme il faut en tout temps respecter les 4 règles (ici surtout la 2), des nouvelles positions de tir et de maintient des armes ont été développées.
Par exemple, la plus connue (cf films ou téléfilms policiers récents s'ils sont bien fait) est le fait de se déplacer avec une arme courte (pistolet ou revolver) en la tenant canon vers le bas (légèrement de côté) avec les 2 mains collées sur le bas du torse légèrement penché en avant:

C'est la position “combat ready” qui permet de se déplacer sans jamais (99%) avoir le canon qui pointe vers quelqu'un ou vers ses propres pieds mais qui permet, si nécessaire, très rapidement de relever l'arme et éventuellement s'en servir.

Bref c'est donc plus une attitude qu'une position de tir précise dont on parle.


*: il va sans dire que les "civiles" para-militaires et autres fana d'arme ont suivi ces recommendations.  Et d'ailleurs si TOUS les pocesseurs d'armes révisaient et surtout faisaient réviser régulièrement a TOUT leur entourage les 4 règles de bases "coopertayloriennes", il y aurait beaucoup moins d'accident!!!
On explique tous a ses enfants qu'il ne faut pas jouer avec le feu; qu'un tronçoneuse c'est fait pour couper du bois;... mais on continue régulièrement à voir des fait divers de "gamin qui tue leur petite soeur car il jouait et la visait avec une arme qu'il pensait vide". Comprenne qui peut!
Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Ven 1 Sep 2017 - 9:00

Merci. Très intéressant et instructif.

Et à votre avis, qu'est-ce qui a pu faire dire à Romeyer que les TBW auraient eu à Hoeilaert une attitude à la Jeff Cooper ?

Parce que là, il ne s'agissait pas de se déplacer sans savoir où était la cible. Ils le savaient et ils ont adopté une position de tir "caractéristique" selon Romeyer. Que pouvait-elle avoir de "cooperien" ?

D'autre part, certains gendarmes ont également déclaré que les TBW dégainaient comme des gendarmes ? Y avait-il une manière "gendarmesque" de dégainer ? Parce qu'enfin, si je devais personnellement dégainer, je dégainerais comme dans les films ou comme un cow-boy. Ce mouvement est des plus naturels ...




Revenir en haut Aller en bas
Quidam67



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 17/03/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Ven 1 Sep 2017 - 10:10

Je n'ai pas lul les notes d'enquète, ici je fais donc une réponse téorique.

Certes, tous le monde sait plus ou moins viser une cible.

Ce qu'il y a de cooperien c'est justement de ne jamais pointer son arme vers ce qu'on ne devrait pas. Càd lors des déplacement la remettre en position de sorte de ne pas pointer sur soi ou vers ses comparses.
C'est aussi viser avec tous son corps (buste + bras + arme), cela fait une économie de mouvements qui font que le corps et l'arme bougent "naturellement" ensemble.
Idem en dégainant, celui qui le fait à la cow-boy a de forte chance de soit viser sa jambe ou bien pointer vers la droite (pour un droitier) entre le dégainage proprement dit et le moment ou l'arme est pointée vers la cible.

Si vous regardez dans le pdf que j'ai mis en liens ici plus haut, on voit par exemple sur la photo "tir instinctif" (page 7) que ce port d'arme est peu confortable et artificiel. Cela fait pose comme pour servir de modèle à un petit soldat en plastique.
Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Ven 1 Sep 2017 - 10:58

Sur ce site, interview de Romeyer :

Vous avez aperçu dans un premier temps un « malabar » qui tirait sur les gendarmes.  Quelle était sa taille approximativement ? Vous avez déclaré qu’il adoptait une position de tir peu commune. Qu’entendez-vous par là ?

Un homme qui dépassait à vue de nez 1,80m. Il était positionné comme dans la méthode Cooper.


Dommage qu'il n'ait pas précisé de manière plus explicite en quoi cette position lui faisait penser à une position "Cooper" et en quoi elle se différenciait par conséquent de la position plus naturelle (?) qu'un autre tireur aurait utilisée.


Revenir en haut Aller en bas
Quidam67



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 17/03/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Ven 1 Sep 2017 - 11:53

Il s'agit probablement de la position debout arme courte tenue à 2 bras fléchis, coudes collés au corps comme sur cette photo de Jeff Cooper:


Les positions utilisées avant Cooper étaient généralement avec le ou les bras tendus.  Càd la vieille position de tir à 1 bras façon duel de gentlemen, donc le corps de profil, et le bras qui tire tendu devant l'oeil de visée (photos de la page 2 du pdf) ou alors le tir à 2 mains là aussi bras tendu devant le visage (un peu comme la photo page 6 mais pas forcément en position aussi acroupie).
Cette façon de tirer avec le ou les bras tendus devant les yeux favorise ce qu'on appelle la "vision-tunnel".  Autrement dit, le regard et l'attention du tireur se focalise uniquement sur la ligne arme-cible et on ne voit plus rien autours.  C'est parfait pour le tir sprotif/olympique où d'ailleurs les tireurs mettent des oeillères afin d'être optimalement concentré sur le cible.  Mais c'est très mauvais en tirs tactiques puisse qu'on ne voit plus ce qui se passe autours donc ce qui se passe dans l'envirronement.  Cet effet tunnel est la cause de nombreux tirs fratricides, le tireurs étant braqué sur sa cible, apperçoit quelque chose qui bouge sur sa ligne de tir, par réflexe il tire... sur son collègue, sur un enfant s'enfuyant par là,...
En tir Cooper-Taylor, pour forcer la cassure de l'effet tunnel, on recommande après chaque tir de garder la position corps-bras-arme mais de bouger en faisant une sorte de spirale s'écartant de la cible, ceci afin de se refaire une image de l'environnement dans sa version "après tir".  Selon les cas, on peut même aller jusqu'à regarder derrière soit, mais le geste est complexe à expliqué car il faut alors ramenner l'arme sur son buste canon vers le bas et ensuite tourner le tête par desssus l'épaule...
Bref, on ne reste pas figé dans une position vers 1 seule cible unique et immoblie.

D'ailleur suite a la règle 2, on ne parle généralement plus de "cible" mais de "menace"... on tire vers ce qu'il faut "atteindre ou neutraliser".  Même à l'entrainement, ce n'est pas un jeu ni un sport...

Jusqu'ici, j'ai parlé de théorie où ce sont les gentils qui s'entraînne au tir.  

Mais si on se place dans la logique de tueurs qui tirent sur tous ce qui bouge dans un magasin.  Ils ont beaucoup de cibles pouvant être et venir de partout, il faut donc être mobile et prêt à tirer dans quasi toutes les directions sauf celle de ses comparses.  Utiliser ces techniques de tirs a alors, hélas pour les victimes, tout son sens.

Aujourd'hui cela semble si logique puisse que c'est ce que font les joueurs de jeux de combat fps ("first person shooter") depuis des années et qui permettent de jouer les "bons" mais aussi les "méchants".  
Dans les années 80 cela n'existait pas... ni en jeu, ni à l'armée et probablement pas encore dans toutes les polices...
Revenir en haut Aller en bas
Quidam67



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 17/03/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Ven 1 Sep 2017 - 12:16

A noter que comme le but des tueurs étaient d'attaquer et manifestement de tirer "dans le tas", ils n'avaient que peu de raisons de devoir dégainer.
Une fois sorti du véhicule, ils devaient être armes à la mains et ne plus la ranger avant d'avoir pris la fuite!

Il faudrait relire les témoignages pour voir à quel moment "certains gendarmes" vu que "les TBW dégainaient comme des gendarmes".
Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 134
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   Ven 1 Sep 2017 - 12:43

Quidam67 a écrit:

Il faudrait relire les témoignages pour voir à quel moment "certains gendarmes" vu que "les TBW dégainaient comme des gendarmes".


Lors des faits de Wavre (sauf erreur).


Romeyer, lui, dit qu'il a vu le TBW sorti de la SANTANA adopter la position de tir "Cooper" qui effectivement ne semble pas naturelle, à en juger votre photo.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cooper, Jeff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cooper, Jeff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gordon Cooper et le phénomène OVNI :
» La « lunatic fringe » William Cooper le mythomane
» (2001) Nous ne sommes pas seuls dans l’espace par Gordon Cooper
» Gordon Cooper les a vu.
» Site de Jeff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: