les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Fage



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 24 Jan 2009 - 21:46

DocGenicot a écrit:
"Killer" a fort probablement été touché mortellement par le policier Eddy Nevens, lors du braquage du Delhaize d'Alost en novembre 1985.

D'où l'arrêt des tueries.

C'est confirmé par les enquêteurs.

La question est alors : si cette personne a brusquement disparu, sa femme, ses enfants ou ses parents ont bien dû signaler sa disparition. Il n'y a quand même pas des dizaines de disparitions d'hommes adultes qui ont eu lieu dans les jours suivant le braquage d'Alost !

Et éventuellement si dans un de ces disparus, il n'y a pas un abonné des stands de tir ou de practical shooting.

Cela ne doit pas courir les rues; en plus on peut encore concentrer les recherches vers quelqu'un du Hainaut car les tueurs connaissaient fort bien le bois de la Houssière et la région de Mons.

Je me demande pourquoi personne ne se pose la question sur ce forum.

Des gens disparaissent tous les jours... touché n'est pas tué... et encore, pas de certitudes définitives en la matière à l'heure actuelle, et il est un peu tôt, malheureusement pour affirmer que le décès d'un membre a pu suffire à tout arrêter...
Revenir en haut Aller en bas
DocGenicot



Nombre de messages : 13
Age : 45
Localisation : Genappe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 24 Jan 2009 - 22:28

En tout cas, Daniel Blanchart, dont vous verrez la photo en cliquant sur le lien ci-dessous, n'a peut-être pas participé personnellement aux tueries, mais il était sans doute un "préparateur" de véhicules pour les tueurs, puisqu'il est avéré que ceux-ci étaient nuls en mécanique.

Son établissement a pu servir également de point de chute aux tueurs.


http://www.nieuwsblad.be/Article/Detail.aspx?ArticleID=G0A25H38L
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Dim 25 Jan 2009 - 11:22

Marc a écrit:
Émission radiophonique ce midi sur Bel RTL


Il a été question d'un témoignage d'une certaine Geneviève qui s'est fait en son temps voler son véhicule. Elle était suivie, selon ses dires, par un ou des individus circulant en Peugeot noire.

Avons-nous plus d'informations à ce sujet ?

Il s'agit d'une dame qui s'est fait voler sa golf rabbit en 1983 à Placenoit. L'un des agresseurs décrit était l'homme du portrait 14.


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Fage



Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Dim 25 Jan 2009 - 20:45

DocGenicot a écrit:
En tout cas, Daniel Blanchart, dont vous verrez la photo en cliquant sur le lien ci-dessous, n'a peut-être pas participé personnellement aux tueries, mais il était sans doute un "préparateur" de véhicules pour les tueurs, puisqu'il est avéré que ceux-ci étaient nuls en mécanique.

Son établissement a pu servir également de point de chute aux tueurs.


http://www.nieuwsblad.be/Article/Detail.aspx?ArticleID=G0A25H38L

En tous les cas, ce "genre" d'endroit conviendrait parfaitement... faudrait le visualiser sur des images d'époque pour en avoir confirmation...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 8:14

Les fouilles menées à Elouges dans le cadre de l'enquête sur les tueries du Brabant ont été entreprises à la suite d'informations recueillies auprès d'un criminel âgé, sur son lit de mort, écrit lundi le quotidien De Morgen.

L'informateur serait étranger aux tueries du Brabant, mais en savait beaucoup sur le modus operandi des tueurs, notamment sur le stockage et la "préparation" des voitures volées dans la région de Mons, principalement au début de leurs activités criminelles, en 1982 et 1983.

La cellule d'enquête du Brabant wallon se refuse à tout commentaire. (belga)


Source : Belga, 26/01/09

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 8:19

Voici l'article du Morgen :


Bendespeurders getipt door gangster op sterfbed

De graafwerken die vorige week startten op een terrein in Elouges, bij Dour, gebeuren op aanwijzing van een bejaarde crimineel, zo vernam De Morgen. De man, die stervende is, zou zelf niets te maken hebben met de Bende van Nijvel, maar hij zou er wel heel wat over weten.

Volledig skelet
De cel Waals-Brabant (CWB) heeft inmiddels genoeg botjes opgedolven om een skelet te reconstrueren. Van wie is nog niet duidelijk. Dat het gaat om een 29ste slachtoffer van de Bende van Nijvel lijkt nu wel min of meer vast te staan.
Vandaag beslist de Bergense advocaatgeneraal René Michaux of er verder wordt gegraven in Elouges. Afgelopen weekend boog wetsdokter Jean-Pol Beauthier zich over de menselijke resten die vorige week werden opgedolven op het terrein van de begin vorig jaar overleden garagist Daniël Blanchart (52) in de rue du Commerce in Elouges, bij Dour. Was er aanvankelijk sprake van "enkele paar menselijke botten", dan zou er inmiddels een volledig skelet zijn bovengehaald. Speculaties over aarde die vanop het kerkhof van Elouges per abuis op het terrein van Blanchart terecht zou zijn gekomen, lijken dan ook nergens meer op te slaan. Er is wel degelijk een skelet gevonden. Het lag volledig geïsoleerd, ongeveer een meter diep, achteraan in een hoek vlak bij de muur die het terrein omringt.
"Onze mensen zijn wel nog aan het puzzelen", zegt speurder Eddy Vos (CWB). "Berichten over 'een' skelet zijn dan ook een beetje voorbarig. Het is een hele klus en op dit ogenblik zijn nog niet alle botjes in kaart gebracht. Het valt nog altijd niet uit te sluiten dat er bijvoorbeeld twee linkersleutelbenen zijn opgedolven."

"Bekend in politiekringen"
Anders dan bij vorige gelegenheden ging de CWB erg discreet tewerk toen ze vorige week maandag met de graafwerken begon. Geen persconferentie vooraf, en in de bondige communicatie werd van meet af aan benadrukt dat "het terrein" wordt geviseerd,en niet de jarenlange eigenaar ervan. Meteen werd druk gespeculeerd over een tip die 23 jaar na de laatste aanslag van de Bende van Nijvel zou zijn gekomen.
En zo is het inderdaad gegaan, zo werd aan De Morgen bevestigd in gerechtelijke kringen. De tip komt van een bejaarde gangster die weet dat hij niet lang meer zal leven. Zijn naam zou bij het brede publiek niet zo bekend zijn, maar, klinkt het, "in politiekringen wel, en goed genoeg om niet te aarzelen". De man zou zelf niet betrokken zijn geweest bij de Bende van Nijvel, maar zou wel heel wat afweten over hoe ze tewerk ging bij het stockeren en 'prepareren' van gestolen auto's in de regio rond Bergen, en dan vooral in de beginjaren van de Bende: 1982 en 1983.
beginjaren van de Bende: 1982 en 1983. "Zijn getuigenis is vrij beperkt", zegt ons een gerechtelijke bron. "Het is eigenlijk samen te vatten als: ga daar maar eens graven." Volgens deze bron sprak de gangster over één of meerdere lijken die destijds op dit terrein zouden zijn begraven. Of het daarbij gaat om een Bendelid of vervelende getuigen, werd niet verduidelijkt.
Bij de CWB wil men niks bevestigen of betwisten over de aanleiding tot de graafwerken. "Maar het spreekt voor zich dat we niet willekeurig op dat adres in Dour zijn uitgekomen", is het enige wat Eddy Vos erover kwijt wil. De speurders hopen zo snel mogelijk te achterhalen wanneer het lichaam begraven werd.
28 mensen vermoord
De Bende van Nijvel was tussen 1982 en 1985 verantwoordelijk voor 28 lijken in ons land. Ze pleegde doldrieste overvallen, vaak op grootwarenhuizen, waarbij ze eerder uit leek op een zo groot mogelijk aantal doden dan op een buit die naam waardig. Er werd dan ook druk gespeculeerd over andere dan louter criminele motieven. Twee parlementaire onderzoekscommissies bogen zich maandenlang over het dossier, jarenlang gold het onderzoek als de absolute topprioriteit van politie en gerecht. Maar de Bende bleef net zo mysterieus als ze altijd was.
Het staat vast dat de Bende destijds ergens in Henegouwen of Waals-Brabant een uitvalsbasis had: een plek waar wapens werden gestockeerd en waar gestolen wagens werden verbouwd en maandenlang verborgen gehouden. Eén locatie waar dat in 1983 gebeurde, was een terrein in Boussu, 5 kilometer verwijderd van de plaats waar de speurders nu een lijk hebben ontdekt. (Douglas De Coninck)

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 352
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 8:22

En réponse à Doc ..., sauf si celui ou ceux ci vivaient comme des marginaux ou alors les tueurs seraient membres d'une seule famille dans ce cas personne ne peux savoir qu'il aurait disparu !!!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 9:00

michel a écrit:
Les fouilles menées à Elouges dans le cadre de l'enquête sur les tueries du Brabant ont été entreprises à la suite d'informations recueillies auprès d'un criminel âgé, sur son lit de mort, écrit lundi le quotidien De Morgen.

L'informateur serait étranger aux tueries du Brabant, mais en savait beaucoup sur le modus operandi des tueurs, notamment sur le stockage et la "préparation" des voitures volées dans la région de Mons, principalement au début de leurs activités criminelles, en 1982 et 1983.

La cellule d'enquête du Brabant wallon se refuse à tout commentaire. (belga)


Source : Belga, 26/01/09

Et un homme fusse-t-il un tuand ne ment pas sur son lit de mort.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 752
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 10:34

Je ne suis pas très optimiste envers cette histoire de squelette, car pour ne plus retrouver que les os d'un corps habillé qui aurait séjourné en terre pendant moins de 25 ans il faut réunir de très mauvaises conditions de conservation, donc je crains qu'il ne s'agisse d'un squelette plus ancien, mais en principe ce ne sera pas trop difficile à estimer.

Par contre si ça s'avère intéressant il ne devrait pas avoir de problème pour récupérer de l'ADN et le comparer aux prélèvements existants ainsi qu'aux ADN des familles des suspects (avec leur assentiment).
Pour les empreintes dentaires c'est plus aléatoire, car il faudrait énormément de chance pour pouvoir faire un recoupement.
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2034
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 11:12

michel a écrit:


Et un homme fusse-t-il un tuand ne ment pas sur son lit de mort.
Il y avait déjà eu en son temps des révélations parues dans la D.H et venat d'un homme à l'article de la mort traitant plus particulièrement des faits s'étant passés au restaurant d'Ohain.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 16:24

Elouges
BELGA

Mis en ligne le 26/01/2009

Les fouilles liées au dossier des tueurs du Brabant wallon ont repris lundi matin à Elouges sur l'entité de Dour à la recherche d'éventuels indices supplémentaires, a indiqué Lionel Ruth, le commissaire de la cellule d'enquête du Brabant wallon.
Les enquêteurs informés par un criminel
Vendredi les conditions climatiques avaient limité le champ d'action des enquêteurs. Dès à présent, les recherches se poursuivent sur un périmètre plus élargi. Les voitures appartenant aux établissements Blanchart et les carcasses sont déplacées pour permettre un accès en profondeur.

La découverte d'ossements humains qui avait été confirmée jeudi par le procureur général de Mons, M. Michaux, ne permet pas encore d'établir à ce stade une relation avec les Tueries. Seules les analyses et les expertises permettront de définir si les brisures d'os proviennent d'un seul et même squelette et d'identifier la, ou les personnes, à laquelle appartiendraient les ossements.

Les fouilles qui ont été ordonnées par le juge d'instruction Jean-Pierre Raynal en charge de l'enquête sur les Tueries du Brabant continueront probablement les prochains jours. On ne sait pas encore quand elles se termineront.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 17:25

michel a écrit:
... Et un homme fusse-t-il un tuand ne ment pas sur son lit de mort.
??? Idée reçue !
J'en connais d'autres qui disaient: "Même sur l'échafaud, il faut mentir!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Lun 26 Jan 2009 - 21:22

DocGenicot a écrit:
En tout cas, Daniel Blanchart, dont vous verrez la photo en cliquant sur le lien ci-dessous, n'a peut-être pas participé personnellement aux tueries, mais il était sans doute un "préparateur" de véhicules pour les tueurs, puisqu'il est avéré que ceux-ci étaient nuls en mécanique.

Son établissement a pu servir également de point de chute aux tueurs.


http://www.nieuwsblad.be/Article/Detail.aspx?ArticleID=G0A25H38L

Je le dis de suite avant que l'on me le ressorte : " Charité bien ordonnée commence par soi-mê"....


Mais là question raccourci, vous faites très vite.......

Auriez du remplacer le :"sans doute" par au moins un: aurait pû être
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Mar 27 Jan 2009 - 3:25

MAN a écrit:
B.R. a écrit:
michel a écrit:
... Et un homme fusse-t-il un tuand ne ment pas sur son lit de mort.
??? Idée reçue !
J'en connais d'autres qui disaient: "Même sur l'échafaud, il faut mentir!"

Juste, sur l'échafaud et partout ailleurs!!!!!

Content de te lire Bob et meilleurs voeux pour 2009, certains disaient que les fouilles d'Elouges étaient le fruit des confidences d'une personne à l'article de la mort et ont pensé à toi......( doivent être déçu)


D'évidence non et alors ce bouquin ?
Bons voeux également!
Le livre... fini pour mai + délai pour éditeur. Sans doute rentrée de septembre.
A l'article de la mort.. Non, pas encore! Les mauvaises herbes ont toujours la vie plus dure pirat
Permettez-moi de vous rappeler que je ne connais rien aux tueries du Brabant Wallons!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Mar 27 Jan 2009 - 8:20


ÉLOUGES Le travail des enquêteurs a repris hier sur le site du dépanneur Blanchart à Élouges, là où des ossements humains ont été découverts la semaine dernière dans le cadre de fouilles liées à l'enquête sur les Tueries du Brabant. Un travail qui durera encore plusieurs jours visiblement et qui sera désormais facilité, après l'évacuation d'une quarantaine de véhicules hier.

Durant toute la journée, des dépanneuses ont en effet évacué vers le site voisin de Belle vue des carcasses de véhicules, libérant ainsi un terrain qui devrait être sondé à partir d'aujourd'hui.

Les opérations d'évacuation devaient s'achever hier, ce qui pourra permettre aux enquêteurs de finir leurs investigations dans la casse élougeoise.

Le journal De Morgen annonçait hier matin que l'enquête avait pris la direction d'Élouges suite aux révélations d'un truand à l'article de la mort, un homme n'ayant pas participé directement aux tueries du Brabant mais affirmant en connaître pas mal sur la question.

L'information a été démentie par les enquêteurs, tout comme celle qui avançait que les os découverts mercredi soir provenaient du même corps.

"Tant que les analyses n'auront pas été réalisées, on n'aura pas la réponse à cette question", affirme-t-on du côté de la cellule de Jumet.

Ce serait donc sur base de recoupements qu'on aurait pris la direction de Dour.

"Des personnes ont été citées plusieurs fois sans qu'on aille plus loin jusqu'ici. La coïncidence fait qu'on a affaire à une casse et certains éléments intéressants pourraient s'y trouver sans pour autant que l'ancien propriétaire ait quelque chose à se reprocher. Il aurait pu rendre service, de bonne foi."


Par contre , les mouvements d'hier sont bien consécutifs aux découvertes de la semaine dernière. Pas de calendrier établi pour la suite. Il dépendra des découvertes ou des non-découvertes enregistrées dans les jours qui viennent.




Grégory Dufert

© La Dernière Heure 2009


A chaque jour sa version...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
DocGenicot



Nombre de messages : 13
Age : 45
Localisation : Genappe
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Mar 27 Jan 2009 - 13:34

MAN a écrit:
DocGenicot a écrit:
En tout cas, Daniel Blanchart, dont vous verrez la photo en cliquant sur le lien ci-dessous, n'a peut-être pas participé personnellement aux tueries, mais il était sans doute un "préparateur" de véhicules pour les tueurs, puisqu'il est avéré que ceux-ci étaient nuls en mécanique.

Son établissement a pu servir également de point de chute aux tueurs.


http://www.nieuwsblad.be/Article/Detail.aspx?ArticleID=G0A25H38L

Je le dis de suite avant que l'on me le ressorte : " Charité bien ordonnée commence par soi-mê"....


Mais là question raccourci, vous faites très vite.......

Auriez du remplacer le :"sans doute" par au moins un: aurait pû être



Ok, que l'on supprime "Daniel Blanchart" de la liste "Suspects" de ce forum alors, car d'après les enquêteurs celui-ci n'est suspecté... de rien.
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 318
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Mar 27 Jan 2009 - 16:11

A la sortie d'autoroute à Thieu ya une casse , devrait ptetre aller sonder la aussi.
facile d'accès , à moin de 10 minutes du bois de braine , et pleins de gens bizare (qui vont au tir) , thieu c est en quelque sorte le borinage aussi... Basketball
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Mer 28 Jan 2009 - 7:59

Elouges: un seul squelette? (27/01/2009)
© BELGA
Les ossements découverts au fur et à mesure des fouilles à Elouges semblent reconstituer un squelette, a indiqué le commissaire de la cellule d'enquête du Brabant wallon

ELOUGES Logiquement ceux-ci devraient correspondre à un seul et unique corps, mais seuls les résultats des analyses et des expertises permettront de la confirmer. Le terrain d'Elouges est déblayé et travaillé en profondeur. Les enquêteurs chargés du dossier des tueries du Brabant wallon continuent à rechercher d'éventuels indices supplémentaires, sur un périmètre plus élargi.

Les fouilles qui ont été ordonnées par le juge d'instruction Jean-Pierre Raynal en charge de l'enquête sur les tueries du Brabant continueront dans les prochains jours. Une date précise de fin des fouilles n'a pas été arrêtée.
© La Dernière Heure 2009

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Jeu 29 Jan 2009 - 14:12

Les fouilles devraient s'arrêter demain si rien de nouveau n'a été trouvé.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 31 Jan 2009 - 13:25

Info du jt de ce midi : les ossements pourraient provenir de l'époque mérovingienne. Plusieurs tombes de l'époque ont été découvertes à cet endroit (9ième siècle).

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1465
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 31 Jan 2009 - 13:52

A défauts de tueurs "tendance facho", on récoltera peut-être des infos sur l'origine de nos aristos branche mérovingienne.

Chic !

Dans une dizaine de siècles, nos descendants apprendrons peut-être quels déviants d'extrême droite, toujours enracinés dans les cultes nazifiants, ont un jour décidé "pour s'amuser" de prendre des citoyens pour des pipes en terre cuite; comme à la foire. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 31 Jan 2009 - 15:02

michel a écrit:
Info du jt de ce midi : les ossements pourraient provenir de l'époque mérovingienne. Plusieurs tombes de l'époque ont été découvertes à cet endroit (9ième siècle).
Trois squelettes supplémentaires mis au jour à Elouges (31/01/2009 14:31)


Les fouilles, liées au dossier des tueurs du Brabant wallon qui sont en cours depuis une dizaine de jours à Elouges sur l'entité de Dour, ont mis au jour deux tombes et un squelette datant du neuvième siècle en plus des premiers ossements découverts précédemment, a indiqué Lionel Ruth, le commissaire de la cellule d'enquête du Brabant wallon. Deux agglomérats de pierres, des tombeaux, renfermant chacun un squelette, ainsi qu'un squelette enterré ont été découverts, dans la même zone de recherches. Les trois squelettes étaient installés dans une position confortable et identique, la tête vers l'ouest. Les archéologues de la Région wallonne ont pu déterminer que ces ossements appartenaient à l'époque mérovingienne. Des analyses permettront de déterminer grâce entre autre au carbone 14, si les premiers ossements découverts à proximité mais aménagés en tas appartiennent à la même période où s'ils auraient un lien éventuel avec les tueurs du Brabant wallon. Le résultat ne sera connu que dans trois semaines. Les experts ont cependant pu établir que la taille moyenne devait être entre 1m73 et 1m75 et que le squelette avait moins 40 ans d'âge. (GFR)


© BELGA
DOUR 31/01 (BELGA)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 31 Jan 2009 - 17:06

Trois squelettes supplémentaires mis au jour à Elouges (31/01/2009)
© Photonews
Deux agglomérats de pierres, des tombeaux, renfermant chacun un squelette, ainsi qu'un squelette enterré ont été découverts

DOUR Les fouilles, liées au dossier des tueurs du Brabant wallon qui sont en cours depuis une dizaine de jours à Elouges sur l'entité de Dour, ont mis au jour deux tombes et un squelette datant du neuvième siècle en plus des premiers ossements découverts précédemment, a indiqué Lionel Ruth, le commissaire de la cellule d'enquête du Brabant wallon.

Deux agglomérats de pierres, des tombeaux, renfermant chacun un squelette, ainsi qu'un squelette enterré ont été découverts, dans la même zone de recherches. Les trois squelettes étaient installés dans une position confortable et identique, la tête vers l'ouest.

Les archéologues de la Région wallonne ont pu déterminer que ces ossatures appartenaient à l'époque mérovingienne. Des analyses permettront de déterminer grâce entre autre au carbone 14, si les premiers ossements découverts à proximité mais aménagés en tas appartiennent à la même période où s'ils auraient un lien éventuel avec les tueurs du Brabant wallon.

Le résultat ne sera connu que dans trois semaines. Les experts ont cependant pu établir que la taille moyenne devait être entre 1m73 et 1m75 et que le squelette avait moins 40 ans d'âge.

Le lundi 19 janvier, des fouilles avaient été entreprises sur ordre du juge d'instruction Jean-Pierre Raynal en charge de l'enquête sur base de recoupements au niveau des banques de données et de recherches approfondies dans le dossier des tueries. Blanchart, décédé en février 2008, était en relation avec des membres de la filière boraine. Son nom avait plusieurs fois été cité dans le dossier, mais aucune investigation approfondie n'avait été faite.

La Cellule d'Enquêtes axait ses investigations sur des pièces de voitures, des plaques d'immatriculation, des pneus, des armes qui auraient facilement pu être dissimulés sur le terrain des établissements de dépannage Blanchart. Il s'agissait auparavant d'une ancienne ferme qui est devenue un dépôt de voitures par la suite. Des annexes ont été construites et le terrain réaménagé différemment. Du gros matériel technique est utilisé par la Protection Civile pour fouiller en profondeur. Des éléments auraient pu être dissimulés dans des anciennes fosses à purin enterrés sous les bâtiments.

Les fouilles reprendront lundi. Les enquêteurs continueront à explorer les lieux de manière minutieuse à la recherche d'indices. Tout le terrain a été dégagé, la surface est actuellement plus accessible, mais les conditions climatiques rendent le travail plus difficile et ralentissent la progression.
© La Dernière Heure 2009


Source : dhnet.be

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 31 Jan 2009 - 18:31

L'axe de la filière boraine reste donc exploité 20 ans après leur acquittement.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Dimitri

avatar

Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   Sam 31 Jan 2009 - 19:41

ils mettent le paquet ! ils doivent vraiment être sur de leurs informations pour persévérer comme ca. Ou desespoir?

Un des trucs qui ne colle pas dans la filière boraine c'est Tamise.

Ou alors faudra qu’on m’explique comment des « prédateurs-ferrailleurs » ont été informé de la présence de ces gilets pare-balles top secret.

Et Tamise nous renvoie directement sur d'autres pistes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)   

Revenir en haut Aller en bas
 
lesoir.be 20/01/2009 (fouilles dans le Borinage)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2009: flash dans le ciel
» 2009:articles dans les journaux locaux des objets observés dans le 02 !
» La filière pharmacie gagnée par la contestation : le mouvement des étudiants s’amplifie
» Les blockhaus aujourd'hui ! LA RECHERCHE DE GUIGUI
» Phénomene observable dans le Ciel en Décembre 2009...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: DOCUMENTATION SUR LES TUERIES DU BRABANT :: Documentation :: Articles de presse-
Sauter vers: