les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la piste des gitans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7564
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: la piste des gitans   Ven 30 Jan 2009 - 11:19

un milieu qui a retenu l'attention des enquêteurs :
Tueries du Brabant: les enquêteurs chez les Gitans Perquisitions dans l'axe de la filière boraine

HAQUIN,RENE
Mardi 8 juin 1999
Tueries du Brabant: les enquêteurs chez les Gitans Perquisitions dans l'axe de la filière boraine

Une bonne soixantaine d'enquêteurs de la cellule d'enquête «tueries du Brabant» ont déclenché lundi matin des perquisitions spectaculaires dans trois bâtiments et dans des campements attenants, chaussée de l'Espérance, entre Quaregnon et La Bouverie, dans le Hainaut. Les fouilles de bâtiments, de caravanes et de voitures dans ce milieu gitan semi-sédentarisé ont suscité remous et énervement, sans conséquences significatives.

Ces devoirs étaient planifiés dans le cadre des enquêtes de routine qui visent à vérifier le millier d'informations récoltées et analysées par la cellule d'enquête de Jumet à la suite de la diffusion de 2 séries de portraits-robots de suspects.

L'axe de la filière boraine reste intéressant , a précisé le juge d'instruction Jean-Claude Lacroix, en rappelant qu'on se pose toujours des questions liées aux soupçons qui ont pesé sur les membres de la filière boraine acquittés en 1988 par la cour d'assises de Mons. On se souvient que, récemment, Michel Cocu, présenté comme le chef de la filière mais acquitté en 1988, reprochait aux enquêteurs de Jumet de continuer à le harceler. Michel Cocu peut toujours être interrogé sur des faits qui n'ont pas été examinés par la cour d'assises, a commenté le juge Lacroix, évoquant notamment l'attaque contre l'armurerie Dekaise à Wavre en 1982, l'assassinat du taximan Angelou en janvier 1983 et les tueries dans les magasins Delhaize en 1985. Me Moerman,l'avocat de Cocu, réagit: Un homme a été acquitté. Je trouve indécent que son nom revienne sur les lèvres d'un juge.

En marge des perquisitions de lundi dans les campements de Quaregnon, certains ont évoqué le nom de Robert Becker, dit «Baloo», un Gitan domicilié au début des années 80 dans un campement de Jemappes, qui fut arrêté sur dénonciation de Cocu au lendemain de la tuerie chez les bijoutiers Szymusik à Anderlues, en décembre 1983. «Baloo» produisit un alibi: ce soir-là, il prenait un verre avec un policier dans un café de Flénu. Désigné par des témoins pour s'être trouvé sur les lieux d'autres tueries, il fut aussi mis hors de cause par la justice...

Les perquisitions se sont terminées par la saisie de quelques objets, dont des pièces d'armement qui sont à l'analyse, et par l'interrogatoire à Jumet de deux personnes qui ont été laissées en liberté.

R. Hq.


Source : Le Soir

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7564
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la piste des gitans   Ven 30 Jan 2009 - 11:20

On reste toujours dans le Hainaut très près d'Elouges...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7564
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la piste des gitans   Ven 30 Jan 2009 - 12:31

Une figure du grand banditisme tuée
AFP
30/01/2009 | Mise à jour : 11:56 | Ajouter à ma sélection
Serge Lepage, figure du grand banditisme en France, a été tué de deux coups de feu jeudi soir dans sa voiture, alors qu'il rentrait chez lui dans la banlieue sud de Paris, a-t-on appris vendredi auprès d'une source proche du dossier qui évoque un règlement de compte.

Serge Lepage, âgé de 37 ans, a été tué près de son domicile dans le quartier pavillonnaire de la Ville-du-Bois, au sud de Paris.

Figure du grand banditisme soupçonnée de plusieurs vols à main armée, Serge Lepage et trois de ses complices présumés avaient été remis en liberté à la suite d'une erreur de procédure, après avoir été interpellés en novembre 2007 avec huit autres personnes en région parisienne.

Ils avaient été mis en examen pour vols, blanchiment et escroquerie en bande organisée. La police les soupçonne d'appartenir au "gang de la banlieue sud" de Paris, qui avait défrayé la chronique dans les années 1980 et 1990.
Ce groupe, composé de gitans sédentarisés, est soupçonné de nombreux vols, braquages et de participation à des évasions.


source : Le Figaro

Comme quoi, de simples gitans sont capables de donner des sueurs froides à la police.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7855
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: la piste des gitans   Mer 7 Oct 2009 - 17:40

Haquin :....
Citation :
On se souvient que, récemment, Michel Cocu, présenté comme le chef de la filière mais acquitté en 1988, reprochait aux enquêteurs de Jumet de continuer à le harceler. Michel Cocu peut toujours être interrogé sur des faits qui n'ont pas été examinés par la cour d'assises, a commenté le juge Lacroix, évoquant notamment l'attaque contre l'armurerie Dekaise à Wavre en 1982, l'assassinat du taximan Angelou en janvier 1983 et les tueries dans les magasins Delhaize en 1985. Me Moerman,l'avocat de Cocu, réagit: Un homme a été acquitté. Je trouve indécent que son nom revienne sur les lèvres d'un juge.

En marge des perquisitions de lundi dans les campements de Quaregnon, certains ont évoqué le nom de Robert Becker, dit «Baloo», un Gitan domicilié au début des années 80 dans un campement de Jemappes, qui fut arrêté sur dénonciation de Cocu au lendemain de la tuerie chez les bijoutiers Szymusik à Anderlues, en décembre 1983. «Baloo» produisit un alibi: ce soir-là, il prenait un verre avec un policier dans un café de Flénu. Désigné par des témoins pour s'être trouvé sur les lieux d'autres tueries, il fut aussi mis hors de cause par la justice...




Dramaix et Baloo est ce qu'ils sont tous Acquittés et

"mis hors cause" juridiquement c'est égal à "acquitté?"

Merci?

Donc mêmes si on trouve après dénonciations ou rélectures des dossiers des nouveaux elements on ne peut plus les interroger ni les condamner?
ni chercher leurs commanditaires !

Si c'est le cas un témoin qui déclare une verité peut être poursuivi pour calomnie?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la piste des gitans   

Revenir en haut Aller en bas
 
la piste des gitans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une piste sérieuse pour inferer la couleur des dinosaures
» séparer les différentes couches d'une piste audio
» La piste du retrovirus
» peut-être une piste pour les retards sans diagnostic...
» Dimensions piste de saut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: