les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les masques de carnaval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: les masques de carnaval   Dim 1 Fév 2009 - 13:50

Quelqu'un sait il quels personnages reprèsentaient les masques que portaient les tbw?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Dim 1 Fév 2009 - 13:53

romeo a écrit:
Quelqu'un sait il quels personnages reprèsentaient les masques que portaient les tbw?

Un vieil homme. des personnalités politiques françaises dont Chirac.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
romeo



Nombre de messages : 144
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: les masques de carnaval   Dim 1 Fév 2009 - 14:26

Les enqueteurs ont ils visité des commerces ou l'on aurait pu trouver ces masques?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Dim 1 Fév 2009 - 14:31

ce genre de masques se vend dans n'importe quel magasin de farces et attrapes ou de magie. J'ai vu un jour plusieurs individus "louches" y acheter de tels masques. Sûr que ce n'était pas pour faire un spectacle destiné aux enfants...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Dimitri



Nombre de messages : 221
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Dim 1 Fév 2009 - 15:44

michel a écrit:
ce genre de masques se vend dans n'importe quel magasin de farces et attrapes ou de magie. J'ai vu un jour plusieurs individus "louches" y acheter de tels masques. Sûr que ce n'était pas pour faire un spectacle destiné aux enfants...

hahaaaa vous aimez les farces et attrapes michel ? Very Happy vous achetiez des boules puantes ? pirat

treves de plaisanterie portaient ils des masques dans les deux vagues ? je crois uniquement dans la deuxieme non ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7277
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 1 Mai 2009 - 18:29

Citation :
Un vieil homme. des personnalités politiques françaises dont Chirac

je pense que j'ai lu ou entendu dire ds un video que c'était Valerie Giscard
d'Estain,

en tout cas c'etait un des presidentiables.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7277
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: masque trois canards   Ven 1 Mai 2009 - 19:20

dans "de bende " de P&D pag 57 on décrit que "aux trois canards "on avait donné une bonne description d'une masque d'un veil homme avec un oeil bleu et des dents à travers
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7277
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Giscard et les kalachnikov : NANTES   Dim 3 Mai 2009 - 21:32

"Les années de plomb " ont déniché une info importante qui mène au Milieu NANTAIS peut-être.

Citation :
Giscard et les kalachnikov

Pour voir à quoi pouvait ressembler le vrai Milieu, il faut remonter près de trente ans en arrière. 2 janvier 1979 : derrière les masques de carnaval à l'effigie du président Valéry Giscard d'Estaing, trois individus attaquent une « tirelire » - un fourgon blindé -, à l'arme de guerre, sur le parking de Carrefour. Bilan : 4 millions de francs envolés et un convoyeur sérieusement blessé. Des tuyaux parviennent à la PJ, qui lance une vague d'interpellations. Pour ne pas parler, l'un des suspects se coud les lèvres ! Trois semaines plus tard, rebelote avec un autre fourgon, au nord de Nantes. Les braqueurs s'enfuient avec 4 millions de francs en espèces. Le 3 septembre 1980, Giscard est, cette fois-ci, accompagné de Mitterrand et Marchais. Les trois hommes masqués ont la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours. Des fusils d'assaut pour braquer les locaux de Rolex, à Genève. Le trio s'enfuit avec 95 kg d'or et un sac de rubis, pour un montant évalué à 13 millions de francs ! Autre fait d'arme : le rapt de Mélodie Nakachian, la fillette d'un milliardaire de Marbella, en Espagne, et de Kimera, chanteuse opéra-pop à succès, pendant l'été 1987. Onze jours après l'enlèvement de la petite, les ravisseurs, qui réclamaient 78 millions de francs, sont démasqués. Parmi eux, un Nantais. Il s'appelle Alain Coelier, dit « P'tit Alain ». Un nom que l'on retrouve dans l'affaire du casse de Rolex. Il sera finalement interpellé le 5 août 1988 à Barcelone, en compagnie du cerveau présumé, un certain Camerini ……


Le reste sur

http://www.letelegramme.com/ig/dossiers/nantes/1975-1990-le-milieu-a-la-conquete-de-l-ouest-30-12-2008-184314.php


J’ai laissé mon premier message sur le site les années de plomb :

http://anneesdeplomb.topdiscussion.com/articles-photos-f28/articles-photos-bouhouche-et-consorts-t432.htm

Citation :
Je suis membre de tout les forums et c'est mon premier message ici.
Je dois vous congratuler d'avoir déniché cet information sur "Carcasonne."
Je suis sur que j'ai vu une caissière dans une video dire qu'elle a vu un masque de "Giscard d'Estaing" mais ou? . J'ai trop lu ce dernier temps.

Dans les bouquins on parle toujours de CHIRAC et d'un masque d'un vieux avec un oeil blue et des dents à travers.

Est ce que vous avez des concordances d'info en plus ?

Cela me semble evident qu'on importe pas facilement des masques françaises en Belgique. On a déjà assez de Guignols comme ça ...sans masques.

Merci à tous


Il est imperatif qu’on travaille en bonne cooperation pas seulement entre membres sur ce site mais aussi avec les membres des autres sites.

Seulement en complète transparance on avancera.
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Dim 3 Mai 2009 - 21:40

K, les gens qui écrivent sur les sites différents laissent des messages en fonctions des sujets traités, un peu comme si vous alliez dans un bistrot et que vous y restiez plus ou moins longtemps en fonction des personnes rencontrées dans ce lieu.
Je ne crois pas qu'il y ait des rétentions vu que nous nous cotoyons tous régulièrement et que les infos sont accessibles à tous.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7277
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: JUMET ou Charlerloi l'ont disculpé   Dim 3 Mai 2009 - 22:06

JUMET ou Charlerloi l'ont disculpé!!!!!!!!!

Quand????

Lisez bien l'article.

"Carcasonne" était protegé par le RG
"les renseignements francaises" mais ils se sont trompés.
Lisez bien l'article.

-Je me demande quand les belges les ont disculpées et sur base de quoi.

Les masques des presidentiables françaises étaient en ventes où en Belgique ?

Quelles autre bandes ont utilisées des masques analogues?

---------------------------------copcol



Citation :
Nantes. Enquête sur le nouveau milieu

1975-1990. Le milieu à la conquête de l'Ouest
30 décembre 2008 à 15h47
Fourgons blindés transformés en confettis, truands dessoudés, rapt d'une fillette de milliardaire, braquage de la société Rolex... Les grandes années du Milieu nantais sont aussi celles d'Alain Coelier, interpellé il y a quelques jours, sur un voilier de luxe bourré de cocaïne, au large des Canaries. Ici, le Milieu n'existe plus. » Ce commissaire de la PJ de Nantes qui pérore en public en cette année 1978 va tomber de haut. Quelques mois plus tard, hasard ou réponse du berger à la bergère, plusieurs retentissants hold-up et règlements de comptes vont mettre la ville en émoi et les services de police sur les dents. Le Milieu nantais allait écrire les plus « belles » pages de sa (courte) histoire. Un vieux flic se souvient : « Tout a commencé autour des activités portuaires. Des anciens dockers reconvertis dans la délinquance se sont mis à fricoter avec des gars du Milieu, interdits de séjour à Toulon et à Paris. Au début, ils étaient quatre ou cinq, pas plus, et vivaient de braquages, rackets et divers trafics dont les butins étaient réinvestis dans des bars de nuit. C'est comme ça que ça a commencé. Au plus fort, le Milieu nantais, c'était une dizaine de personnes. Avec les seconds couteaux, cela faisait 30 à 40 truands. »

Eparpillés façon puzzle

A la fin des années 70, la réussite et les ambitions de certains suscitent des jalousies. C'est le début des règlements de comptes. 1977 : Grégory Nicolas, 28 ans, l'une des « étoiles montantes » du Milieu, est abattu, sur un parking, avec des munitions utilisées pour la chasse au gros gibier. Six autres bonshommes seront ainsi éparpillés, façon puzzle, jusque dans les années 1990. Des bars de nuit seront incendiés. Les malfrats ne se font pas de cadeaux. A Nantes entre eux, mais aussi face aux milieux lyonnais, cannois, parisien... « La police a laissé faire les règlements de comptes. Une fois que le milieu s'était bien éliminé, elle a fait ce qu'il fallait faire pour l'empêcher de se restructurer », nous confiait, il y a quelques années, un truand nantais qui fit, en son temps, la Une des journaux. « Il a fallu plus de dix ans pour faire tomber les principales têtes, se souvient un ancien policier de la PJ. Il y avait un noyau dur de trois flics tenaces, épaulés par un juge d'instruction qui n'avait pas froid aux yeux. »

Des docks de Nantes au port de Brest

Si le Milieu nantais était né sur les docks, celui qui tente de prendre sa place, au début des années 1990, recrute parmi les gros bras du monde de la nuit. Pas un videur n'est embauché sans l'aval du chef des portiers, un certain « King Kong », de son vrai nom Michel Chabot. José Freitas - « Tonio »-, présenté comme le commanditaire présumé du meurtre de Bernard Algret (nos éditions du 19 juin et du 3 juillet), débutera sa carrière ainsi. Il la poursuivra aux côtés de plusieurs autres gros bras, en participant à des rackets et en montant au braquage. « Quand King Kong a perdu son pied en prison, à la suite d'une infection mal soignée, il a aussi perdu son influence. Il était le seul capable de canaliser Freitas. Sans lui, Tonio devenait un électron libre. Incontrôlable et très dangereux », témoigne un enquêteur. Loin d'être un parrain, Freitas s'était cependant imposé, ces dernières années, comme l'une des figures de la délinquance nantaise. Quant à Bernard Algret, tricard à Nantes, il s'était replié sur Brest où il gérait notamment, en sous-main, quelques bars de nuit. « Il n'avait pas l'envergure pour faire davantage, commente un ancien policier brestois. Il y a bien eu des vrais gars du Milieu, interdits de séjour chez eux, qui ont essayé de s'implanter ici. On a compté jusqu'à une dizaine d'établissements dans la ville (il en resterait trois). Ils ne sont jamais parvenus à se fixer. A Brest, trop de problèmes avec la police et pas assez d'argent à prendre. Difficile aussi, dans une ville moyenne, de passer inaperçu. »

Giscard et les kalachnikov

Pour voir à quoi pouvait ressembler le vrai Milieu, il faut remonter près de trente ans en arrière. 2 janvier 1979 : derrière les masques de carnaval à l'effigie du président Valéry Giscard d'Estaing, trois individus attaquent une « tirelire » - un fourgon blindé -, à l'arme de guerre, sur le parking de Carrefour. Bilan : 4 millions de francs envolés et un convoyeur sérieusement blessé. Des tuyaux parviennent à la PJ, qui lance une vague d'interpellations. Pour ne pas parler, l'un des suspects se coud les lèvres ! Trois semaines plus tard, rebelote avec un autre fourgon, au nord de Nantes. Les braqueurs s'enfuient avec 4 millions de francs en espèces. Le 3 septembre 1980, Giscard est, cette fois-ci, accompagné de Mitterrand et Marchais. Les trois hommes masqués ont la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours. Des fusils d'assaut pour braquer les locaux de Rolex, à Genève. Le trio s'enfuit avec 95 kg d'or et un sac de rubis, pour un montant évalué à 13 millions de francs ! Autre fait d'arme : le rapt de Mélodie Nakachian, la fillette d'un milliardaire de Marbella, en Espagne, et de Kimera, chanteuse opéra-pop à succès, pendant l'été 1987. Onze jours après l'enlèvement de la petite, les ravisseurs, qui réclamaient 78 millions de francs, sont démasqués. Parmi eux, un Nantais. Il s'appelle Alain Coelier, dit « P'tit Alain ». Un nom que l'on retrouve dans l'affaire du casse de Rolex. Il sera finalement interpellé le 5 août 1988 à Barcelone, en compagnie du cerveau présumé, un certain Camerini.

Des barbouzes au procès du Milieu nantais !

« P'tit Alain », né en 1952 dans l'agglo nantaise, voyait grand. Il avait rencontré Francis Vanverberghe, plus connu sous le nom de Francis le Belge, noué des contacts avec le gang des Lyonnais... Malgré cela, avant le dernier épisode signé il y a quelques jours (notre édition du samedi 2 septembre), lui et le Milieu nantais n'avaient jamais vraiment réussi à s'exporter. Ni même à s'étendre en Bretagne, hormis quelques rares et timides incursions à Rennes et à Lorient. Après dix années de cavale, Alain Coelier vient de tomber. Il y a quelques semaines, on nous assurait pourtant que cet homme était « protégé ». On nous renvoie, pour « mieux comprendre », au « procès de 1994 ». « C'est le dossier où l'on a pu apercevoir à quoi ressemblait vraiment le Milieu », assure un avocat, habitué des cours d'assises. Un procès en eaux troubles, au carrefour du grand banditisme, de la politique et des services secrets !

Delon et son ami Carcasse « un type bien »

Quand le procès de l'attaque du fourgon blindé de 1979 s'ouvre, le 21 juin 1994, celui qui est considéré comme le parrain de Nantes est sur le banc des accusés. Roland Charmard-Bois, dit « Chamard », déjà tombé deux ans plus tôt pour trafic de stupéfiants, est accusé d'être le commanditaire du braquage. Chamard donne aussi dans la politique, révélait, deux ans plus tôt, notre confrère Franck Renaud (*). Ancien du SAC, on le voit par exemple assis aux côtés du ministre de l'Intérieur, Charles Pasqua, lors d'un dîner-débat en soutien au candidat Jacques Chirac, entre les deux tours de la présidentielle de 1988 ! Mais c'est un autre homme, contact régulier de Chamard à Nantes, qui retient l'attention de tous. Il s'appelle Jacques Lafaille, dit « Carcasse » ou « Carcassonne ». Une armoire à glace au visage taillé à la serpe. Des yeux enfoncés, un nez aplati... Une vraie gueule de cinéma. Les journalistes, stupéfaits, apprennent qu'il a d'ailleurs tourné, comme figurant, dans « Paris brûle-t-il ? » et « Borsalino », aux côtés d'Alain Delon et Belmondo. Delon viendra d'ailleurs en personne au procès, soutenir « son ami Carcassonne, un type bien ».

A la barre, le nº2 des RG

L'homme est ancien para d'Algérie devenu un lieutenant de Bob Denard. Une barbouze ! Au moment du procès, un magazine publie une photo choc où on le voit, à l'étranger, fusil d'assaut en bandoulière, marchant avec deux cadavres hissés sur son dos. « Carcasse » a baroudé dans le monde entier, au gré de coups d'Etat : Congo, Bénin, Biafra, Yémen, Comores... On l'aurait également aperçu dans les rangs de l'OAS (comme certains truands nantais à cette éépoque), du SAC et de l'extrême droite, puis avec les paramilitaires espagnols du GAL, pour éliminer les indépendantistes basques, ou encore mitraillant des civils, en Belgique, sur les parkings de grandes surfaces (tueries du Brabant, 28 morts entre 1982 et 1985). Une affaire de déstabilisation du pays jamais élucidée. Ce spécialiste de la kalach', déjà tombé pour des attaques à main armée en région parisienne et dans le sud de la France, est également soupçonné d'avoir trempé dans le braquage de Genève. Les « menus » services rendus aux services secrets - DGSE en tête - lui auraient valu une certaine impunité. Jusqu'à ce que quelques policiers nantais, un peu trop zélés au goût de certains, parviennent à le confondre. Au procès de 1994, appelé à la barre, l'ancien numéro 2 des RG restera bien embarrassé. En plus d'un arsenal de guerre retrouvé chez Carcassonne, on a mis la main sur de vrais-faux passeport et cartes de police ! Au cours du procès, « Carcasse » ne cessera de répéter qu'il travaille pour les services secrets. Mais, cette fois-ci, il n'échappera pas à la prison.

Paisibles retraités ?

Aujourd'hui, âgés d'une soixantaine d'années, les survivants du Milieu nantais auraient investi dans de sages activités immobilières, à Saint-Martin, au Costa Rica, à Haïti... Plusieurs d'entre eux coulent des jours heureux dans les campagnes de France. Deux anciens ont retapé un vieux corps de ferme, au sud de Nantes. On en voit encore certains, paraît-il, le week-end, écumer les bars de nuit. Il se murmure même que certains réseaux ne seraient qu'endormis...


(*) « Le Nouveau Milieu » (Fayard), dont plusieurs chapitres sont consacrés à Nantes.
Hervé Chambonnière. 17/09/2006
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7277
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: confirmation   Dim 3 Mai 2009 - 23:41

Dans le Programme de la TV suisse romande regarde après 38 minutes

la caissiere dit que se ne SONT pas des masques de carnaval simples mais des masques de pesonnalités comme Giscard (d'Estaing)


Combien de chances que des gansters utilisent "Giscard"?

sauf s'il s'agit de DIAMANTS.... de Bokassa
Revenir en haut Aller en bas
tafff



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/06/2010

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 4 Juin 2010 - 12:37

bjr a ts

je me suis inscrit ici suite au reportage de rtl..

et j'aimerais savoir ou trouver une photos de ces fameux masque??

car quant j'ettais petit c'est a dire vers mes 7 ans ou 8 ans ( je suis né en 1976 ) j'adorais un magasin sur charleroi qui s'appelais le cotillon et qui existe tjr aujourd'hui et dans leurs vitrine il y avais des masques en latex.. mais ce qui ma tjr intrigué ces que les masque utilisé par ces tueur etais les meme que ceux en vitrine ces pour cela que j'aimerais voir une photos de ces masque pour etre sur de pas dire de betise..

et peut etre qu'une photos de cette vitrine dans ces année la pourais etre trouver..

je me doute que ce genre de masque pouvais ce vendre un peut partous mais dans le reportage de rtl une victime demande que si quois que ce soit vs reviendrais dans parler ben voila j'ai dit ce qui ma tjr tracasser en rapport a cette affaire..

ps:dsl pour mes fautes
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 4 Juin 2010 - 14:20

@taff

Ce genre de masques étaient vendus dans tous les magasins de farces et attrapes du Royaume ou d'ailleurs.

En ce qui concerne les masques, ils n'ont jamais été reproduits exactement dans les médias.

Bon week-end.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
SiscoF



Nombre de messages : 251
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 25 Juin 2010 - 7:34

@Michel : sommes-nous censés accorder une importance quand vous dites "3 individus louches", êtes-vous sériez dans votre "suspicion" ou bien faut-il prendre cela comme de l'ironie ?
(C'est une question sérieuse)

Sinon, quelque chose m'interpelle. Si les tueurs portaient des masques dans la deuxième vague, comment se fait-il qu'on ait obtenu des portraits robots ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 25 Juin 2010 - 8:24

SiscoF a écrit:
@Michel : sommes-nous censés accorder une importance quand vous dites "3 individus louches", êtes-vous sériez dans votre "suspicion" ou bien faut-il prendre cela comme de l'ironie ?
(C'est une question sérieuse)

Plutôt de l'ironie en fait.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 25 Juin 2010 - 8:34

SiscoF a écrit:


Sinon, quelque chose m'interpelle. Si les tueurs portaient des masques dans la deuxième vague, comment se fait-il qu'on ait obtenu des portraits robots ?

Il semble qu'ils aient retirés leur masque un moment. L'un des pr est celui d'un homme dans une voiture.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 25 Juin 2010 - 9:57

Michel,

Ils ont retiré leur masque un moment ?
C'est bien possible. Mais cela NE peut être QU'un bref instant.

Quand on sait la fiabilité des témoignages directs, les portraits-robots, même sous hypnose, cela me pose problème.
N'y a-t-il pas, plutôt, dans ces PR une astuce de la CBW de " mettre en images " et à une grande diffusion, des portraits d'éléments qu'ils ont dans leur collimateur ???

Très cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
SiscoF



Nombre de messages : 251
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Ven 25 Juin 2010 - 16:26

michel a écrit:
SiscoF a écrit:

Sinon, quelque chose m'interpelle. Si les tueurs portaient des masques dans la deuxième vague, comment se fait-il qu'on ait obtenu des portraits robots ?

Il semble qu'ils aient retirés leur masque un moment. L'un des pr est celui d'un homme dans une voiture.

OK pour le chauffeur, mais "un moment" c'est très bref et encore + difficile pour obtenir des PR.

Marlair Jean-Claude a écrit:
Michel,
Ils ont retiré leur masque un moment ?
C'est bien possible. Mais cela NE peut être QU'un bref instant.

Quand on sait la fiabilité des témoignages directs, les portraits-robots, même sous hypnose, cela me pose problème.
N'y a-t-il pas, plutôt, dans ces PR une astuce de la CBW de " mettre en images " et à une grande diffusion, des portraits d'éléments qu'ils ont dans leur collimateur ???

Très cordialement.

Je trouve que c'est une hypothèse intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Sam 26 Juin 2010 - 5:40

Marlair Jean-Claude a écrit:
Michel,

Ils ont retiré leur masque un moment ?
C'est bien possible. Mais cela NE peut être QU'un bref instant.

Quand on sait la fiabilité des témoignages directs, les portraits-robots, même sous hypnose, cela me pose problème.
N'y a-t-il pas, plutôt, dans ces PR une astuce de la CBW de " mettre en images " et à une grande diffusion, des portraits d'éléments qu'ils ont dans leur collimateur ???

Très cordialement.

Marlair Jean-Claude a écrit:
Michel,

Ils ont retiré leur masque un moment ?
C'est bien possible. Mais cela NE peut être QU'un bref instant.

Quand on sait la fiabilité des témoignages directs, les portraits-robots, même sous hypnose, cela me pose problème.
N'y a-t-il pas, plutôt, dans ces PR une astuce de la CBW de " mettre en images " et à une grande diffusion, des portraits d'éléments qu'ils ont dans leur collimateur ???

Très cordialement.

Monsieur,
Votre approche est effectivement intéressante et vous parlez en connaissance de cause. N'est ce pas en employant une astuce pour mettre en image un élément que vous aviez dans le collimateur que vous avez pu identifier un des attaquants de Tamise, en l'occurence le colonel Mathen?

Remember:

Bouten : le commandant Marlair se lève et va chercher une farde dans son bureau et me donne quelques photos -robot comme elles sont présentées sur la fiche officielle .


Marlair : « regarde une fois le n° 9 : c’est Paul Mathen . J’ai une photo de lui à la même période .Avec l’ordinateur j’ai enlevé le béret , et tu vois que ce n’est pas simplement le visage mais aussi la coiffure qui est identique .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Sam 26 Juin 2010 - 9:16

Toujours le meme son de cloche. Vous ne pouvez pas mettre un autre disque.
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: ;   Sam 26 Juin 2010 - 9:44

titu a écrit:
Toujours le meme son de cloche. Vous ne pouvez pas mettre un autre disque.

Votre duo a l'art d'éluder les questions importantes et de verser dans des études futilites mais approndies par exemple sur les capotes militaires et autres...La il y a de quoi s'endormir.

CES ACCUSATIONS SONT IMPORTANTES POUR VIELSALM.Votre mentor clame depuis des années que j'ai droit ainsi que l'adjudant Fresches A LA VERITE.
Donc Fresches aimerait savoir si c'est son chef de corps qui lui a mis cinq balles dans le coco.
Et moi si je me suis fait baisé par tout ce beau monde.

Je sais que cela vous dérange. Pourtant sur le forum nous attendons des réponses aux AFFIRMATIONS ET ACCUSATIONS qui ont été faites et publièes.
L'administrateur lui -même s'est dit intéressé.


Ou en êtes vous avec le Bommerleeër? Toujours rien ?
A ce propos j'ai été entendu au Parquet de Lux. en février avant le renvoi de cette l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Sam 26 Juin 2010 - 10:33

Intéressant, j'ai aussi été entendu en janvier. C'est qu'ils prennent enfin au sérieux la piste des exercices Oesling. Peut-etre que le procès nous apportera l'une ou l'autre surprise.
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Dim 27 Juin 2010 - 20:40

titu a écrit:
Intéressant, j'ai aussi été entendu en janvier. C'est qu'ils prennent enfin au sérieux la piste des exercices Oesling. Peut-etre que le procès nous apportera l'une ou l'autre surprise.


Ce qui est intéressant, ce n'est pas que je sois allé au Parquet
à Luxembourg ou que vous y soyez allé, l'intéressant et l'important c'est que vous déviez sur des banalités pour ne pas répondre à des QUESTIONS PRECISES ET IMPORTANTES...

Il n'est pas non plus question de prendre au sérieux la piste Oeling.
Je me pose aussi la question du pourquoi vous auriez pu être entendu.Vous n'êtes ni acteur ni témoin dans cette affaire. Simplement un observateur qui amène ses conclusions comme des centaines d'autres l'ont fait depuis 25 ans.
Revenir en haut Aller en bas
césar



Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Dim 27 Juin 2010 - 22:15

Je sais que c'est un peu gros, mais s'ils ont utilisé des masques d'hommes politiques français, peut-être était-ce parce que ces personnages leur étaient familiers, une volonté d'humilier un pouvoir que leur était plus proche que le pouvoir belge, c'est un élément à mettre pour la piste "française", non ? Certe c'est leger.
Revenir en haut Aller en bas
SiscoF



Nombre de messages : 251
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Lun 28 Juin 2010 - 0:16

césar a écrit:
Je sais que c'est un peu gros, mais s'ils ont utilisé des masques d'hommes politiques français, peut-être était-ce parce que ces personnages leur étaient familiers, une volonté d'humilier un pouvoir que leur était plus proche que le pouvoir belge, c'est un élément à mettre pour la piste "française", non ? Certe c'est leger.

Trop léger si je puis me permettre. Cependant vous avez raison de mettre chaque idée en avant.

Si c'était leur intention, je crois qu'ils auraient d'avantage commis une attaque en France.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les masques de carnaval   Aujourd'hui à 5:02

Revenir en haut Aller en bas
 
les masques de carnaval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tradition du Carnaval
» masques faciles
» un carnaval a la fac ?
» Carnaval
» Beignets de carnaval ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: LES TUEURS: INDICES, PROFILAGE, PORTRAITS ROBOTS... :: Eléments matériels , indices :: Autres éléments matériels-
Sauter vers: