les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bouhouche, Madani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 8:56


Il faudrait aussi relire l'article suivant (de 2006) :

http://www.scribd.com/doc/82651615/Bouhouche-Morgen-07-01-2006
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 9:17



Dans l'article du Morgen du 7 janvier 2006, on parle notamment du baron Jean de Barcy (les articles utilisent parfois l'orthographe "Barsy"). Robert Beijer en parle sur ce site : il était devenu un ami.

Il y a des articles à son sujet dans la presse.

Je me demande ce qu'il faut penser de ce qui suit :

http://home.scarlet.be/be074683/les_milliards_du_roi_albert_ii.htm
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 9:19

"Blijkbaar hadden ze ook toegang tot vertrouwelijkegerechtelijke dossiers, onder meer van de toenmalige onderzoeksrechters Véronique Paulus deChâtelet en Jean-Michel Schlicker."

"Intensieve relatiesbestonden er ook tussen ARI en baron Jean de Barsy, een berucht financier die later in decriminaliteit verzeilde. Als oplichter en witwasser bleek de Barsy samen te werken met figurendie gelieerd zijn met de bende-Haemers (de ontvoerders van VdB) zoals Maurice Lammers,vader van WNP'er Erik Lammers"
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 9:22

"En ce qui concerne le compte « Vikan », les fiches secrètes (référence 571120) qui révèlent le nom du détenteur physique du compte anonyme, nous apprennent qu’il s’agit d’un membre de la noblesse proche du Palais royal, Jean de Barcy, cousin d’un escroc actuellement incarcéré, André de Barcy. L’adresse indiquée pour Jean de Barcy est 35, rue Ducale, à Bruxelles, à un jet de pierre du Palais Royal. Le crédit du compte au 31 décembre 1993 : 2 617 349 136,33 francs belges, soit 450 millions de francs français ! La fortune colossale amassée par de Barsy n’est bien sûr pas la sienne. Même si elle remonte, à ne pas en douter, au temps des colonies africaines de la Belgique. Jean de Barcy est plutôt le financier de l’ombre de la famille royale"
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 9:28

"Autre compte important : le compte « Prothéa » (référence 426290), est géré par un certain Estenne, professeur d’université, et affiche le 30 octobre 1993 un crédit de 1 074 304 348,43 francs. Trois autres pseudonymes émergent comme détenteurs ou actionnaires de sociétés anonymes (montants : 341 630 671,85, 341 775 248,46 et 164 488 941,10 francs).
Or, il y a également obligation d’indiquer pour ces comptes libériens le bénéficiaire économique qui se cache derrière ces structures et hommes de paille. L'indication est claire : Albert de Saxe de Cobourg."


tiens, on voit aussi apparaitre le nom "Prothéa" sur le schéma de Libert (en lien avec: "ProVita", "de Bonvoisin", "Mercier", "d'Oultremont"/"Menassa") !!
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 12:33

@dim

Je suppose que vous parlez du document mentionné dans

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2333-debat-gladio-6-videos?highlight=gladio+++rtbf

Troisième vidéo : il y a un passage (après 16' 25") où M. Libert montre un document avec ce qui ressemble à un organigramme du WNP, mais qui n'est pas lisible à l'écran.

Cela pourrait être celui dont on parle sur le fil dédié à

WACL (World Anti Communiste League)

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2031-wacl-world-anti-communiste-league

mais je ne le vois plus ...

Je crois que c'est "titu" qui l'avait mis sur le site. Il pourrait peut-être vérifier ...

Si je comprends bien, la juge d'instruction Francine Lyna devait bien connaître ce document. Je ne sais pas si ce point particulier a été approfondi...


Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 15:02

voici
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 16:34


Il est vraiment très intéressant ce schéma !

Qui est KDL ? Karl de Lom ... ? avec un lien vers Close (proche d'Argenteuil ...)

On voit en effet " Prothéa " ... à creuser ...

Le lien Latinus - Chili est clair (avec la comtesse de Liedekerke - KIKA).

Par contre Bernard Mercier - WACL est moins clair.

Quand on parle en bas à droite de la secte Moon, on touche directement à Alexander Haig (liens avec Paul Latinus ?) et Douglas MacArthur II ... ce sont deux piliers de la secte.

J'espère vraiment que les enquêteurs vont dans ce sens car c'est prometteur.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 16:41


Peut-être quelque chose à tirer de

http://idisk.mac.com/dignaction-Public/ForumADP.pdf


Prothéa: c'est un compte secret (WK) à la KB-Lux. Pour Antonio Costa, l'employé qui a sorti les micro-fiches de la KB-Lux, le gestionnaire du compte est un certain Estenne, du côté d'Erasme. Il n'en savait pas plus mais il se dit certain que le vrai détenteur du compte est Albert de Saxe-Cobourg. Jean-Pierre Leurquin, obsédé par les tueries et très introduit
comme indic, qui possédait de volumineux dossiers, soupçonnait fortement ce compte d'avoir financé les tueries. Je n'en sais rien et il convient de prendre les leurquineries avec des pincettes. Cependant, je découvrirai que le Roi a un demi-frère financier nommé Estenne qui a un appartement près d'Erasme. Prothéa ou protéa est en outre la fleur emblématique de l'Afrique du Sud de l'apartheid.

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 17:07

Citation :
Par contre Bernard Mercier - WACL est moins clair.
bien que... le lien Mercier <> WACL n'est pas très surprenant, il était proche de plein de monde du Ligue Internationale de la Liberte (la branche belge du WACL), comme Vankerkhoven et Damman par example - peut-être était-il même membre?

KDL, oui, très probablement Karel De Lombaerde


Dernière édition par dim le Ven 24 Fév 2012 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 17:10

HERVE a écrit:

Peut-être quelque chose à tirer de

http://idisk.mac.com/dignaction-Public/ForumADP.pdf


Prothéa: c'est un compte secret (WK) à la KB-Lux. Pour Antonio Costa, l'employé qui a sorti les micro-fiches de la KB-Lux, le gestionnaire du compte est un certain Estenne, du côté d'Erasme. Il n'en savait pas plus mais il se dit certain que le vrai détenteur du compte est Albert de Saxe-Cobourg. Jean-Pierre Leurquin, obsédé par les tueries et très introduit
comme indic, qui possédait de volumineux dossiers, soupçonnait fortement ce compte d'avoir financé les tueries. Je n'en sais rien et il convient de prendre les leurquineries avec des pincettes. Cependant, je découvrirai que le Roi a un demi-frère financier nommé Estenne qui a un appartement près d'Erasme. Prothéa ou protéa est en outre la fleur emblématique de l'Afrique du Sud de l'apartheid.

PRotea ,(aussi groupe belge ,dont pas mal de generaux et colonels belges qui seront pour 1 afrique du sud blanche )
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 18:33

Alain a sans doute raison ...


http://archives.lesoir.be/la-bsr-protegeait-elle-les-tueurs-blancs-la-belgique_t-19960817-Z0CGZU.html?queryand=TNT%2C+ANC&queryor=TNT%2C+ANC&firstHit=0&by=10&when=-1&begYear=1989&begMonth=01&begDay=01&endYear=2011&endMonth=10&endDay=13&sort=datedesc&rub=TOUT&pos=1&all=2&nav=1


LA BSR PROTEGEAIT-ELLE LES TUEURS BLANCS? LA BELGIQUE MONTREE DU DOIGT EN AFRIQUE DU SUD

BRAECKMAN,COLETTE

Page 7

Samedi 17 août 1996

Godfrey Motsepe s'en souvient comme si c'était hier : Il y avait en Belgique une entente secrète entre les services de sécurité belges, qui auraient dû me protéger, et les escadrons de la mort sud-africains qui par deux fois ont tenté de m'assassiner.

A l'heure actuelle, Godfrey Motsepe est l'un des directeurs au ministère sud-africain des Affaires étrangères. Au cours d'une audience de la Commission pour la vérité et la réconciliation, il a témoigné à propos de ses années passées en Belgique et plus particulièrement du climat qui régnait à la fin des années 80. C'était l'époque où les tenants de l'apartheid étaient plus agressifs que jamais : ils menèrent plusieurs raids dans les pays de la ligne de front, afin de détruire les bases de l'ANC, et, en Europe, ils tentèrent d'éliminer les représentants du mouvement nationaliste. Partout, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, et aussi en France, les délégués de l'ANC bénéficiaient d'une protection particulière, ce qui n'a d'ailleurs pas empêché Dulcie September d'être victime, à Paris, d'un colis piégé déposé sur son palier le 29 mars 1988. En Belgique, Godfrey Motsepe vivait dans un terreur constante, les escadrons de la mort pouvaient opérer librement car ils étaient protégés par les services de sécurité belges.

Cette «entente» n'a cependant pas empêché la police bruxelloise de sauver la vie au représentant de l'ANC : le 27 mars 1988, des habitants de la rue du Conseil à Ixelles aperçurent un colis suspect et alertèrent la police qui découvrit, sur le seuil du bureau de l'ANC, un colis contenant rien moins que 17 kg de TNT. De quoi faire exploser tout le quartier ! Le 4 février déjà, un inconnu avait tiré à l'intérieur du local. Très légèrement blessé au visage, M. Motsepe échappa de justesse aux coups de feu.

Mme Pierson-Mathy, qui dirigeait à l'époque le Comité belge pour l'Afrique australe, se souvient parfaitement de cet épisode : Motsepe a vu le tueur s'enfuir. C'était un Blanc, portant cagoule, qui récidiva deux mois plus tard. Après son deuxième échec à Bruxelles, il réussit à assassiner Dulcie September à Paris. Mme Pierson Mathy confirme la relative indifférence des autorités belges, dont Motsepe se souvient aujourd'hui encore. Nous, nous étions reçus par les autorités, mais le représentant de l'ANC, lui, ne bénéficia d'aucune protection particulière. Il ne fut pas autorisé à tenir une conférence de presse et il fallut que des groupes de solidarité belges se mobilisent pour alerter l'opinion.

A Pretoria, Motsepe a déclaré que le membre des escadrons de la mort qui avait tenté de l'assassiner à Bruxelles était un sergent de la police sud-africaine qui vit actuellement au Cap et qui a été promu capitaine. Selon lui, les services de sécurité belges lui avaient à l'époque donné la possibilité de s'échapper.

LIENS ÉTROITS

Jusqu'à la libération de Nelson Mandela, où il devint évident que l'ANC allait prendre la relève et tenir les rênes de la nouvelle Afrique du Sud, de nombreux milieux belges entretenaient des liens étroits avec le régime d'apartheid. Dans l'organisation Protea, chargée de promouvoir l'Afrique du Sud, se retrouvaient de nombreux membres de l'establishment flamand, ainsi que le lieutenant-général de la gendarmerie Denève et le colonel Candries. Par ailleurs, des membres d'organisations flamandes à la fois nationalistes et d'extrême droite, comme Were Di ou le TAC, se retrouvaient au sein de l'Association des amis de l'Afrique du Sud.

A Bruxelles cependant, le colonel Van den Broeck, porte-parole de l'état-major de la gendarmerie, a déclaré qu'aucune faute ne pouvait être reprochée à la BSR, qui, au contraire, avait diffusé un portrait-robot du suspect, établissant un lien direct avec un ressortissant sud-africain vivant à Londres.

COLETTE BRAECKMAN

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 19:11

le document :

on en parle ici ds le pv

http://anneesdeplomb.topdiscussion.com/t1014-doc-audition-libert-1184-du-09-04-1986


ce doc est fabriqué pour Lyna par Libert


c'est trop bien ecrit , donc fabriqué pour envoyer lyna ds le mur je pense


envoyer les JI ds toutes les directions est aussi une façon pour saboter une enquete.


mais cela vaut la peine pour y chercher qqs verités
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 20:20

HERVE a écrit:
Alain a sans doute raison ...


http://archives.lesoir.be/la-bsr-protegeait-elle-les-tueurs-blancs-la-belgique_t-19960817-Z0CGZU.html?queryand=TNT%2C+ANC&queryor=TNT%2C+ANC&firstHit=0&by=10&when=-1&begYear=1989&begMonth=01&begDay=01&endYear=2011&endMonth=10&endDay=13&sort=datedesc&rub=TOUT&pos=1&all=2&nav=1


LA BSR PROTEGEAIT-ELLE LES TUEURS BLANCS? LA BELGIQUE MONTREE DU DOIGT EN AFRIQUE DU SUD

BRAECKMAN,COLETTE

Page 7

Samedi 17 août 1996

Godfrey Motsepe s'en souvient comme si c'était hier : Il y avait en Belgique une entente secrète entre les services de sécurité belges, qui auraient dû me protéger, et les escadrons de la mort sud-africains qui par deux fois ont tenté de m'assassiner.

A l'heure actuelle, Godfrey Motsepe est l'un des directeurs au ministère sud-africain des Affaires étrangères. Au cours d'une audience de la Commission pour la vérité et la réconciliation, il a témoigné à propos de ses années passées en Belgique et plus particulièrement du climat qui régnait à la fin des années 80. C'était l'époque où les tenants de l'apartheid étaient plus agressifs que jamais : ils menèrent plusieurs raids dans les pays de la ligne de front, afin de détruire les bases de l'ANC, et, en Europe, ils tentèrent d'éliminer les représentants du mouvement nationaliste. Partout, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, et aussi en France, les délégués de l'ANC bénéficiaient d'une protection particulière, ce qui n'a d'ailleurs pas empêché Dulcie September d'être victime, à Paris, d'un colis piégé déposé sur son palier le 29 mars 1988. En Belgique, Godfrey Motsepe vivait dans un terreur constante, les escadrons de la mort pouvaient opérer librement car ils étaient protégés par les services de sécurité belges.

Cette «entente» n'a cependant pas empêché la police bruxelloise de sauver la vie au représentant de l'ANC : le 27 mars 1988, des habitants de la rue du Conseil à Ixelles aperçurent un colis suspect et alertèrent la police qui découvrit, sur le seuil du bureau de l'ANC, un colis contenant rien moins que 17 kg de TNT. De quoi faire exploser tout le quartier ! Le 4 février déjà, un inconnu avait tiré à l'intérieur du local. Très légèrement blessé au visage, M. Motsepe échappa de justesse aux coups de feu.

Mme Pierson-Mathy, qui dirigeait à l'époque le Comité belge pour l'Afrique australe, se souvient parfaitement de cet épisode : Motsepe a vu le tueur s'enfuir. C'était un Blanc, portant cagoule, qui récidiva deux mois plus tard. Après son deuxième échec à Bruxelles, il réussit à assassiner Dulcie September à Paris. Mme Pierson Mathy confirme la relative indifférence des autorités belges, dont Motsepe se souvient aujourd'hui encore. Nous, nous étions reçus par les autorités, mais le représentant de l'ANC, lui, ne bénéficia d'aucune protection particulière. Il ne fut pas autorisé à tenir une conférence de presse et il fallut que des groupes de solidarité belges se mobilisent pour alerter l'opinion.

A Pretoria, Motsepe a déclaré que le membre des escadrons de la mort qui avait tenté de l'assassiner à Bruxelles était un sergent de la police sud-africaine qui vit actuellement au Cap et qui a été promu capitaine. Selon lui, les services de sécurité belges lui avaient à l'époque donné la possibilité de s'échapper.

LIENS ÉTROITS

Jusqu'à la libération de Nelson Mandela, où il devint évident que l'ANC allait prendre la relève et tenir les rênes de la nouvelle Afrique du Sud, de nombreux milieux belges entretenaient des liens étroits avec le régime d'apartheid. Dans l'organisation Protea, chargée de promouvoir l'Afrique du Sud, se retrouvaient de nombreux membres de l'establishment flamand, ainsi que le lieutenant-général de la gendarmerie Denève et le colonel Candries. Par ailleurs, des membres d'organisations flamandes à la fois nationalistes et d'extrême droite, comme Were Di ou le TAC, se retrouvaient au sein de l'Association des amis de l'Afrique du Sud.

A Bruxelles cependant, le colonel Van den Broeck, porte-parole de l'état-major de la gendarmerie, a déclaré qu'aucune faute ne pouvait être reprochée à la BSR, qui, au contraire, avait diffusé un portrait-robot du suspect, établissant un lien direct avec un ressortissant sud-africain vivant à Londres.

COLETTE BRAECKMAN

ET pareilles actions a PARIS ,par les escadrons de la mort sud -africain, la base de repli etant la Belgique affraid
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 21:50

Citation :
c'est trop bien ecrit , donc fabriqué pour envoyer lyna ds le mur je pense

peut-être, mais personellement j'ai plutot tendance à croire Libert... les noms et liens me semblent plausibles
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 21:57

en haut a droite : Perrat ?


sureté à chalerloi anti bruxelles ???
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 24 Fév 2012 - 22:01

si quelqu'un en sait plus sur le rabbin Samuel Groher (1° contact en 1967)... ça me semble important

(à part cet article incomplet et probablement hors context qui parle du meurtre d'un certain Samuel Groher aux EU en des allemands voulant le venger, je ne trouve rien sur le net: http://query.nytimes.com/gst/abstract.html?res=F10810FA3D5E1A738DDDA80994D8415B8384F0D3)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Sam 25 Fév 2012 - 8:33

Je suis d'accord avec dim : je crois que Libert est sincère.

Il faut aussi écouter le début de la quatrième vidéo et la suite de son intervention.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Sam 25 Fév 2012 - 19:39



Le WNP, dit Barbier, organise la lutte contre l'Union soviétique dont il traque les partisans en Belgique. S'il porte une arme sans autorisation, c'est, dit-il, parce que c'est exigé pour certaines missions menées à la demande d'un agent de la Sûreté de l'Etat, lui-même officier au WNP, dont Barbier exhibe le numéro de téléphone direct pour convaincre le commissaire qui l'interroge. Le WNP appartient à une structure beaucoup plus vaste, calquée sur le modèle des Stay Behinds, les réseaux dormants créés à la demande des Alliés dans toute l'Europe, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, explique-t-il encore. Dans cette organisation, Barbier change d'identité. Il porte un nom allemand : von Salza.

Chez son ami, l'ancien sous-officier de la Force navale Michel Libert, également membre du WNP, la sonnette de rue indique deux noms : von Graffenberg, son identité au sein du WNP, et Libert. Pour les ordres de mission codés à destination des militants, Libert signe aussi Wagner. Arrêté à son tour pour les vols des télex Otan, Michel Libert déclare aussi que "le WNP dépend d'un Commandement Centre Europe (Comcentra) divisé en cinq régions naturelles : Yser, Schelde, Meuse, Rhin, Wezel". Le groupe est calqué sur la SS restructurée par le Reichsführer Heinrich Himmler avant 1940 ...

Barbier et Libert livrent alors le nom du chef du WNP, Paul Latinus, qu'ils ont l'un et l'autre connu au Front de la jeunesse.

(...)

A voix basse, (Latinus) me dit "avoir été recruté à dix-sept ans par une organisation étrangère pour lutter contre le communisme soviétique.

(...)

Puis Latinus m'affirme qu'avec l'arrestation de Marcel Barbier, l'heure est venue de saborder le très secret WNP, le Westland New Post, dans lequel, selon ses interlocuteurs et leurs appartenances, Latinus se fait appelre le Maréchal, le Führer ou Armagedon, quand il signe des ordres ou qu'il reçoit des rapports codés.


_______________


A noter, comme Libert le dit dans l'émission-débat de la RTBF, que la structure du WNP est similaire à celle des réseaux Stay-Behind.

A noter aussi que Libert affirme avec force que Latinus travaillait pour "les Américains" (ce qui corrobore ce que dit la mère de Latinus).







Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Sam 25 Fév 2012 - 19:41


Ce qui précède est tiré de

Les grands dossiers criminels en Belgique, Volume 1 (page 233)

Par Haquin-stephany
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 548
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Sam 25 Fév 2012 - 20:07

Un de mes amis avec qui il à passé du temps à Jamioulx lui à un jour demandé qui était les TBW?
il à répondu : «  ces les Américains  »
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Sam 25 Fév 2012 - 20:51


Le lien avec les USA me semble de plus en plus crédible. La mention de la secte Moon dans le schéma de Libert me fait directement penser à Alexander Haig et à Douglas MacArthur II qui y ont eu une place importante. Il faut aussi citer la correspondance entre Michel Relecom et Ronald Reagan, le premier félicitant le second de l'invasion de l'île de la Grenade. Il est certain que l'ouverture totale des archives de l'époque Reagan sera très intéressante mais cela risque de ne pas être pour demain et il faut travailler avec ce que l'on a ... et l'impression que l'enquête aurait pu aller plus vite (Libert a fourni ses informations rapidement et il se demande lui-même ce qui a été fait par après). Est-ce le signe de blocages ? notamment à cause de certaines relations de Faez Al Ajjaz (avec le prince Albert avant qu'il ne devienne roi) et à cause d' "Argenteuil" (liens de Lyman Lemnitzer avec Léopold III, et d'Alexandre de Belgique avec Michel Relecom et Félix Przedborski) ?

_ _ _


Des Taupes dans L'Extreme-Droite La Surete de l'Etat et le WNP

Par René Haquin

(...) Le nom de Faez Al Ajjaz est lié à l'affaire François. Ancien avocat, correspondant de presse pour plusieurs journaux arabes, il est installé à Bruxelles.

(...)

Etrange coïncidence : à deux reprises, en deux ans, le nom de Faez Al Ajjaz apparaît dans le cadre de bien étranges histoires.

Faez me dit aussi posséder un bureau à Marbella, en Espagne (...)

___

NOTE : Marbella, c'est le Miami européen, avec une concentration importante de trafiquants d'armes. A noter que la veuve de Paul Cams y a aménagé après l'assassinat de son mari.
___

Signalons aussi que plusieurs membres du WNP parmi lesquels Marcel Barbier et Michel Libert furent pressentis, en 1982, pour effectuer des missions de garde du corps en Espagne. Le journaliste arabe Faez, Paul Latinus et le commissaire Canard (selon Libert) proposaient ces missions qui devaient être payées entre cinquante et cent mille francs par mois, (...)

J-F Calmette admet aussi que vers mai 1982, Paul Latinus, qui fréquentait la salle de sports, l'a présenté à un "conseillé du Roi d'Arabie", l'avocat Faez El Ajjaz : "Je cherchais du travail, dit-il. J'avais déjà été employé dans une autre ambassade (Nouvelle-Guinée). mais finalement, ça n'a pas marché." (...)

Dans son rapport du 10 mars 1983, le Canard signale entre autres que la direction du WNP vend des renseignements à la gendarmerie et au Saoudien Faez Al Ajjaz sur les activités de la gauche mais aussi sur certains trafics de drogue et d'armes et qu'elle recrute également ses membres au sein de la gendarmerie et de l'armée. (...)

Luc Van den Bossche cité également les noms de plusieurs personnes dont ont parlé certains militants du WNP : un colonel de gendarmerie, un lieutenant de l'armée, un photographe de presse travaillant pour le compte du journaliste arabe Faez Al Ajjaz, qui, lui aussi, était bien introduit tant dans les milieux militaires que ceux de la gendarmerie.

























Revenir en haut Aller en bas
stoukette69



Nombre de messages : 184
Age : 47
Localisation : Nivelles
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mer 1 Aoû 2012 - 15:50

il est édifiant de voir le nombre d'affaires, outre les TBW, dans lesquelles le nom de M.B. est cité
- le vol d'armes à l'ESI
- l'affaire Goffinon
- l'affaire Vernaillen
- le meurtre de Mendez
- le "suicide de Latinus
et j'en passe (Zwars, les libanais, ...) car je n'ai pas encore tout lu. affraid
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mer 1 Aoû 2012 - 15:58

il est aussi édifiant qui lui donne régulièrement un alibi en lui téléphonant au bon moment
Revenir en haut Aller en bas
sarbacane



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 28/10/2012

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Jeu 1 Nov 2012 - 18:13

Il savait beaucoup trop de choses, avait trempé dans beaucoup trop de choses. C'est pour cela qu'un arbre mobile,( si, si, parfois cela existe... Wink , lui est tombé dessus cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Aujourd'hui à 4:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouhouche, Madani
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» urgent
» Le Coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: