les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bouhouche, Madani

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
AuteurMessage
NRB



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 28/12/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Lun 15 Jan 2018 - 18:22

guy mayeu a écrit:

Citation Joel :      

'' La personne de son entourage qui habitait avec lui depuis 1 mois ou 2 POUR L'AIDER DANS SES TRAVAUX, s"appelait " Lopez Garcia" ''.........

Peut-on savoir d'où vient cette information, la source svp ?
_________________________________________________________________________________

LAISSER LA POPULATION D'ALOST SANS DEFENSE OU APPUYER SUR LA DETENTE, C'EST PAREIL !
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1224
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Lun 15 Jan 2018 - 18:33

Bonjour NRB,

cette information viens de Ginlo en page 16 de cette rubrique, édité le Samedi 13 Janvier 2018
à 11h28.

Je pense que Joel s'est bougé beaucoup plus et avec plus de sérieux que la police belge, ce qui
vous en conviendrez, n'est pas difficile.
Je ne pense pas non plus que MB aurait co-habité avec un homme pour ses beaux yeux.

Cordialement
_________________________________________________________________________________

QUI A DONNE L'ORDRE DE LAISSER ALOST SANS DEFENSE CE JOUR LA ?
Revenir en haut Aller en bas
NRB



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 28/12/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Lun 15 Jan 2018 - 18:53

guy mayeu a écrit:
Bonjour NRB,

cette information viens de Ginlo en page 16 de cette rubrique, édité le Samedi 13 Janvier 2018
à 11h28.

Je pense que Joel s'est bougé beaucoup plus et avec plus de sérieux que la police belge, ce qui
vous en conviendrez, n'est pas difficile.
Je ne pense pas non plus que MB aurait co-habité avec un homme pour ses beaux yeux.

Cordialement
_________________________________________________________________________________

QUI A DONNE L'ORDRE DE LAISSER ALOST SANS DEFENSE CE JOUR LA ?
Sorry, je ne vois pas et je ne comprends pas. Chimio et fatigue peut-être !
- Ça ne dit toujours pas qui affirme cette co-habitation et sur quelle base il s'appuie.
- D'autre part, je ne vois pas le rapport avec le nom de Lopez Garcia (sur faux document) emprunté par Mendez à la demande de son ami MB dans le but de la location de l'entrepôt de la rue de la Buanderie. Le faux document ayant été établi de toute pièce par MB. Je voudrais préciser ici que Mendez n'était pas du tout au courant du but de la location.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1224
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Lun 15 Jan 2018 - 20:09

Si j'ai bien tout compris, Lopez Garcia était le nom d'emprunt de Mendez pour la location de l'entrepôt de la rue de la buanderie ( fausse carte évidemment ), et le co-habitant de MB les derniers mois de son existence s'appelait aussi Lopez Garcia.

Je ne suis ni dans les secrets, ni dans l'enquête de Joel Lhost, mais en relisant ses écrits, je me doute
un peu des origines et du sérieux de ses infos, et surtout pourquoi le second ''Lopez Garcia '' à du
un jour ou l'autre décliner son identité. . . Ses papiers ( Vrais ? Faux ?)
Pourquoi ce nom et pas un autre, et pourquoi il n'a pas été retrouvé.

Mais ce n'est pas mon travail et il ne m'appartient pas d'y répondre.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

QUI A DONNE L'ORDRE DE LAISSER ALOST SANS DEFENSE CE JOUR LA ?
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Lun 15 Jan 2018 - 21:51

Il se faisait appeler M. Bureau, du nom de sa compagne qui possédait la maison et qui lui a vendu par la suite, après leur séparation, il y a plus d'un an. donc sa compagne ne vivait plus avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
abc123321cba



Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 08/06/2014

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 1:05

Bonsoir,

comme le dit également "NRB", tout découle d'un document dont l'origine n'est pas connue.
ginlo a écrit:
La personne de son entourage qui habitait avec lui depuis 1 mois ou 2 pour l'aider dans ces travaux, s"appelait " Lopez Garcia" espagnol.... ci-joint un document surprenant de cette personne, sans commentaire.


D'autre part comme le dit "kael", la maison aurait été vendue par CB à MB ... donc une trace existe? revendue officiellement par CB à un certain 'Dany Bureau'? sans pièce d'identité ou fausse? ou revente officieuse entre ex d'un couple
Info provenant de ?
Revenir en haut Aller en bas
NRB



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 28/12/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 3:32

kael a écrit:
Il se faisait appeler M. Bureau, du nom de sa compagne qui possédait la maison et qui lui a vendu par la suite, après leur séparation, il y a plus d'un an. donc sa compagne ne vivait plus avec lui.
- Quand vous dites:"il y a plus d'un an", c'est à partir de quand ? Son accident ?
- En ce qui concerne la maison, en êtes-vous certain? Personnellement j'en sais rien mais j'ai toujours entendu dire que le gîte en question appartenait à AW qui lui aurait mis à disposition.
Revenir en haut Aller en bas
NRB



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 28/12/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 3:37

guy mayeu a écrit:
Si j'ai bien tout compris, Lopez Garcia était le nom d'emprunt de Mendez pour la location de l'entrepôt de la rue de la buanderie ( fausse carte évidemment ), et le co-habitant de MB les derniers mois de son existence s'appelait aussi Lopez Garcia.

Je ne suis ni dans les secrets, ni dans l'enquête de Joel Lhost, mais en relisant ses écrits, je me doute
un peu des origines et du sérieux de ses infos, et surtout pourquoi le second ''Lopez Garcia '' à du
un jour ou l'autre décliner son identité. . . Ses papiers ( Vrais ? Faux ?)
Pourquoi ce nom et pas un autre, et pourquoi il n'a pas été retrouvé.

Mais ce n'est pas mon travail et il ne m'appartient pas d'y répondre.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

QUI A DONNE L'ORDRE DE LAISSER ALOST SANS DEFENSE CE JOUR LA ?
Je doute de cet élément. Quand j'ai passé les 3 jours avec la cellule et qu'on a entre autres évoqué la mort de MB, jamais ils n'ont fait allusion à la présence d'un certain Lopez Garcia. Or, on évoquait tout en détail.
Mais peut-être est-ce un secret d'Etat...Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1224
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 11:42


Bonjour NRB,

Vous écriviez dans votre livre que MB cloisonnait certaines parties de son existence, peut-être l'a-t-il fait ici ? Mais je n'y étais pas. . .A noter aussi que les flics sont secrets des fois, vous le savez mieux que moi.


Cordialement
_________________________________________________________________________________

QUI A DONNE L'ORDRE DE LAISSER ALOST SANS DEFENSE CE JOUR LA ?
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 13:30

Quelqu'un a t'il recherché qui est Mme DE BARROS LOPEZ(S) ELIANA qui paie une partie des obsèques par virement international donc hors de France le 10/03/2006 plus de 3 mois après le décès???

Autre éléments voir article DH de Dupont 15/06/2006 ci-contre
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 14:28

C'est probablement le propriétaire du gîte ou la famille de MB qui ont fait le ménage.
Revenir en haut Aller en bas
Tahchak



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 23/10/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 14:32

Si son (ses) chien (s) vagabondai(en)t ou étai(en)t (attaché(s) dans les heures après sa mort, ... c'est un indice qu'il est bien mort, non ?
Qu'en sait-on? IL ne se serait probablement pas tiré sans le (ou) les chiens sans l(es)' avoir confié(s) à quelqu'un de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 16:19

Et si c'était bien lui les chiens (leur maître)n'auraient rien fait.... par contre pour les confier, c'est une chose que personne n'a pu résoudre ( A. Weykamp a peut-être repris les chiens)
Revenir en haut Aller en bas
ginlo



Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 16:24

N'oublions pas que les nettoyeurs ont eu + de 1 mois pour ce travail , donc cool, mais pour retirer des des disques durs, il faut si connaître....
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 358
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 16:29

Bonjour

@ginlo

Il existe à Bruxelles une certaine Eliana De Barros Lopes née apparemment en 1980.
Elle aurait été institutrice primaire et actuellement sophrologue, psy, reflexologue.
Je ne vois pas bien le rapport avec Mr Bouhouche.
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 16:50

ginlo a écrit:
N'oublions pas que les nettoyeurs ont eu + de 1 mois pour ce travail , donc cool, mais pour retirer des des disques durs, il faut si connaître....

Pourquoi nettoyer un disque dur, alors qu'on peut faire disparaître l'ordinateur ?
En plus il était mal nettoyé puisque les enquêteurs ont récupérés une partie non négligeable des données.
C'est probablement MB lui-même qui avait effacé certaines données avant son décès. Soit par manque de place, soit au cas où il y aurait une perquisition.
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 218
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 22:00

J'ai posté une réflexion concernant le vol de la Saab et M.B. :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t53p50-braine-l-alleud-8-juin-1983#104933

Roulio

_______________________________________________________________________
La dernière intervention reprise dans l'Accueil avant celle-ci dans la rubrique "Who's who" était :
http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t3133p175-piro-michel-piste-jp-adam#104934
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 271
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 23:18

Difficile d'exclure MB aussi facilement. MB pourrait avoir tenu un rôle d'intermédiaire organisateur. Et aurait pu mettre la main à la pâte à l'occasion. Comme à Wavre je crois.
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 339
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Mar 16 Jan 2018 - 23:32

NRB a écrit:
kael a écrit:
Il se faisait appeler M. Bureau, du nom de sa compagne qui possédait la maison et qui lui a vendu par la suite, après leur séparation, il y a plus d'un an. donc sa compagne ne vivait plus avec lui.
- Quand vous dites:"il y a plus d'un an", c'est à partir de quand ? Son accident ?
- En ce qui concerne la maison, en êtes-vous certain? Personnellement j'en sais rien mais j'ai toujours entendu dire que le gîte en question appartenait à AW qui lui aurait mis à disposition.
oui un an avant son accident .C est tirer d un article d un journal local, et je pense que c est une femme de l administration local qui le dit
Revenir en haut Aller en bas
NRB



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 28/12/2017

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Jeu 18 Jan 2018 - 9:30

kael a écrit:
NRB a écrit:
kael a écrit:
Il se faisait appeler M. Bureau, du nom de sa compagne qui possédait la maison et qui lui a vendu par la suite, après leur séparation, il y a plus d'un an. donc sa compagne ne vivait plus avec lui.
- Quand vous dites:"il y a plus d'un an", c'est à partir de quand ? Son accident ?
- En ce qui concerne la maison, en êtes-vous certain? Personnellement j'en sais rien mais j'ai toujours entendu dire que le gîte en question appartenait à AW qui lui aurait mis à disposition.
     oui  un an avant son accident .C est tirer d un article d un journal local, et je pense que c est une femme de l administration local qui le dit
Ah encore une article de journal. Tout va bien alors !
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Jeu 25 Jan 2018 - 18:13

Merovingien a écrit:
Human a écrit:
@Ginlo Qui décrit la conversation avec Bouhouche dans laquelle Bouhouche décrit comment il envisage une disparition (dans les documents que vous avez publiés hier)?

Qui est DE BARROS LOPEZ ?

ginlo a écrit:
@Human, je crois que c'est un Inspecteur des Services des Renseignements Hollandais l'AVID....

Le texte publié par ginlo dans ce poste (http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t152p300-bouhouche-madani#101837) est la déclaration du Hollandais Peter Van Haperen, alias Insider, qui prétend être un ancien militaire Hollandais. Il a développé son histoire il y a quelques années sur le site BVN (voir http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?id=853). Sa rencontre avec le commissaire Vos, ces lettres à Martine Michel, etc ... Ses dires ont été vérifiées et n'ont apportées aucunes avancées à l'enquête. Au contraire, sur le forum flamand nous avons constaté plusieurs contradictions dans ses dires et affubulations. Il n'a jamais amené un début de preuve. Mais bon dans Guy Bouten il a trouvé un believer de ces fantasmes.

Pour info Peter Van Haperern a été condamné pour escroquerie (il prétendait être un avocat et a escroqué plusieurs victimes en Espagne): http://www.nieuwsbank.nl/inp/2005/03/12/V013.htm

Et deuxième info, la Défense hollandaises a communiqué ne pas avoir trouvé un certain Peter Van Haperen dans les registres de personnel de l'armée hollandaise mais qu'il est connu comme un "pseudo capitaine", il n'est donc pas un militaire contrairement a ce qu'il prétend: https://www.waterkant.net/suriname/2009/07/02/ex-militair-van-haperen-niet-bekend-bij-defensie/ et http://archief.wereldomroep.nl/suriname/article/twijfels-over-getuige-van-haperen-groeien

Donc tout ce qu'il dit sur Bouhouche et à prendre avec de très très grosses pincettes. J'éspère (avant qu'on ne divague à nouveau dans des fantasies et mauvaises pistes sur ce forum) vous avoir instruit sur son sujet et sur la crédibilité de son témoignage.

@ Merovingien: Que pensez-vous des dernières déclarations de Insider ?
La piste Carl Armfelt et ses liens avec Paul Latinus ne sont-ils pas intéressants?
Pouvez-vous nous faire part de votre avis éclairé?
Revenir en haut Aller en bas
Claude Sunain

avatar

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 26 Jan 2018 - 9:02

Dans la théorie de @Cobra il parle des deux vagues et dans la première vague de 1981-1983 il parle d'un groupe d'assistants composé de Bouhouche, Jandrain, Lander et Masagrande et parle de Goffinon d'infiltration au sein du WNP et d'un dossier secret.

Quelqu'un peut-il nous éclairer ou bien @Cobra peut-il développer plus en détail de manière compréhensible ?

Extrait et traduction Google d'un passsage de l'hypotèse de Cobra

waren 2 afzonderlijke bendes:

1.1981-1983: kernbende van 3 aangevuld met een samenraapsel van hulpjes (Bouchouche,  Jandrain,  Leandro Lender, en Elio Massagrande ( bron van een geheim rapport (dat zoals vele anderen die naar de bende leiden verdween) opgesteld door de Gof ( Goffinon) die via infiltratie binnen de WNP en na tegenwerking van magistraten zelf op onderzoek ging en bewijzen vond tegen

Bouchouche, Kolonel Smets (VS => CIA) + Calmette : voeg daarbij de prive commando van Calmette (geweten in 1984 maar Laffineur begreep er geen ballen van.( pentiti: bendehulp Jandrain)

étaient 2 gangs séparés:

1.1981-1983: groupe de base de 3 complété par un groupe d'assistants (Bouchouche, Jandrain, Leandro Lender, et Elio Massagrande (source d'un rapport secret (qui, comme beaucoup d'autres qui ont conduit à la disparition du gang) préparé par le Gof (Goffinon) via l'infiltration au sein de la PNW et après l'opposition des magistrats sont allés enquêter et trouvé des preuves contre

Bouchouche, colonel Smets (US => CIA) + Calmette: ajout du commandement privé de Calmette (conscience en 1984 mais Laffineur ne comprend pas de balles.) (Pentiti: aide de gang Jandrain)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13392
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 26 Jan 2018 - 14:19


Ce qui suit est en néerlandais mais devrait vous intéresser (il est question de Madani Bouhouche) :

https://www.stelling.nl/kleintje/images/stories/bestanden/Cel_Waals_Brabant1.pdf


Revenir en haut Aller en bas
frederic lavachery



Nombre de messages : 330
Date d'inscription : 24/10/2010

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Ven 26 Jan 2018 - 14:59

HERVE a écrit:

Ce qui suit est en néerlandais mais devrait vous intéresser (il est question de Madani Bouhouche) :

https://www.stelling.nl/kleintje/images/stories/bestanden/Cel_Waals_Brabant1.pdf



une traduction de meilleure qualité que celle de google est-elle possible de la part de l'un de nos bilingues ?
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   Sam 27 Jan 2018 - 18:47

Tentative de traduction Google + relecture personnelle

Page 1.
Chère Mme Michel,
Suite à votre appel sur le site de killersbrabant.be, dans lequel vous indiquez qu'il existe encore un besoin de témoignages et l'inspiration pour réussir l'enquête sur la BvN, je vous fait part de ce qui suit.

Mon nom est Peter van Haperen, 64 ans, juriste  et je vis actuellement aux Pays-Bas, au Goudpluvier 13 à Landsmeer.

Le 13 octobre 2011, j'ai été interrogé au poste de police de Zaandijk, aux Pays-Bas, par le commissaire de police Eddy Vos et l'inspecteur Rudy Van Poeck, sur la base d'une demande d'assistance judiciaire à des collègues néerlandais (annexe 1).

L'auditiona été lancée à l'occasion d'une conversation que j'ai eue le 5 juin 2011 avec trois collègues du commissaire Vos au café-restaurant Zanzibar, à la Van Sommelsdijckstraat à Paramaribo, au Suriname. Ces collègues se trouvaient au Suriname pour le rapatriement d'un criminel belge arrêté là-bas. Au cours de cette conversation, nous parlerons de ce que l'on peut considérer comme les plus grands crimes non résolus du siècle dernier en Belgique, des attaques dee TBW et de l'enquête à ce sujet.
Nous avons parlé de méthodes d'enquête et de suspects possibles. J'ai indiqué avoir de sérieux doutes sur la recherche et les méthodes utilisées. J'ai également indiqué qu'il était étrange de ne pas avoir été entendu dans l'enquête, malgré le fait que j'avais eu des contacts avec plusieurs suspects dans le cadre de l'enquête et que j'enseignais diverses techniques d'autodéfense et d'autres techniques à ces personnes.
L'un de ces entraînements était le 'Obi no Jitsu', exercices avec une bandelette,  ou une corde, dans lesquels j'ai décrit plusieurs de ces techniques à des collègues comme les lier,, sans avoir à attacher les extrémités, de telle sorte que la victime s'étrangle.
Eh bien, lors de l'interrogatoire  à Zaandijk, le commissaire Vos a indiqué que les trois policiers susmentionnés ont déclaré indépendamment l'un de l'autre que j'aurais décrit exactement comment José Vanden Eynde avait été ligoté avant d'être torturé et abattu par balles. Cela impliquait une méthode spéciale d'arrimage et le commissaire Vos a également parlé de l'information sur les délinquants. À ce moment-là, j'ai été transformé de témoin en suspect.
______________- Page 2 ___________________________________________________________

Sur ma question de savoir si j'étais considéré comme un suspect dans cette affaire, le commissaire Vos a indiqué que j'en avais parlé moi-même et comment j'aurais pu le savoir puisque rien n'a été publié sur la façon dont Vanden Eynde était attaché.
J'ai ensuite dit au commissaire que j'avais dispensé une formation au close combat  et des techniques spéciales, y compris des techniques de ligotage avec corde et / ou corde. Que ces techniques aient été enseignées aux participants potentiels pour qu'un coup d'État au Surinam soit effectué par moi et que ces techniques n'étaient pas destinées à obliger quelqu'un en Belgique à être torturé et / ou assassiné.
Le commissaire a laissé cela tel quel dans le rapport officiel de l'interview. C'était la première fois que j'ai eu des soupçons lors de l'interrogatoire. J'ai trouvé étrange qu'il accepte ma déclaration sans plus. Il était clair que Vanden Eynde était lié de la manière décrite par moi et a enseigné à plusieurs personnes mais aucune question comme:

* Quand avez-vous donné ces formations?
* Qui étaient les participants à ces formations?
* Où se sont déroulées les séances d'entraînement?
* Quel emplacement et quel emplacement?
* Quel était le but de ces formations? Quelle était l'intention?
* Leur as-tu appris d'autres choses et si oui, quoi exactement?
* Y a-t-il eu d'autres formations de ce type? Si oui, où était-ce et qui était là?
* Comment ces techniques ont-elles été réalisées? Pouvez-vous le démontrer? Prends-moi
étape par étape. Expliquer?
* Pensez-vous que les participants impliqués ont pu utiliser ces techniques
effectivement effectuer dans la pratique?
* Ou quelques-uns d'entre eux? Qui étaient-ils? Pourquoi pensez-vous cela?

À ce moment-là, il m'a semblé préférable de garder le silence  concernant la recherche sur le (soi-disant) suicide de Paul Latinus. Ici aussi, Vos aurait dû établir un lien à cause de la manière dont Latinus était attaché.
Retour à Latinus. Il commet ce soi-disant «suicide», quelques heures après avoir informé Charles de Lombaerde lors d'une conversation téléphonique qu'il avait découvert des choses importantes au sujet de la bande de Nivelles.
Mireille Houtvinck est celle qui a trouvé Paul. Elle a coupé le câble téléphonique avec un couteau de cuisine. Il existe une incertitude quant à l'état de «suspension» lorsque Latinus a été découvert pour la première fois.
Que madame. Houtvinck coupé le câble téléphonique n'était pas dans l'intérêt de l'enquête. Parce que l'équipe n'a pas pu déterminer la suspension d'origine
______________- Page 3 ___________________________________________________________
et il y a de la place pour la spéculation. J'ai vu les photos de la reconstruction et je me suis demandé ce qui suit.
Le câble téléphonique utilisé, ne semble pas approprié pour le suicide, mais comme la mise en scène d'une asphyxie érotique. L'intention était celle-là, mais la mise en scène a été interrompue par Mme Houtvinck qui a coupé le cordon. Avec l'image ci-dessus, les questions suivantes se posent:

• Est-il certain que Paul Latinus se tenait sur le placard de la cave?
• Se pourrait-il qu'il était sur cette boîte?
• Était-il entièrement vêtu? Les organes génitaux étaient-ils couverts?
• Si oui, est-il possible que mrs. Houtvinck l'a couvert avant ou après la coupe du corps?
• Y avait-il une seule boucle ou une double boucle autour du cou? Cela doit être clairement lisible des trépointes.
Comment puis-je obtenir une telle déclaration? Au cours de la formation mentionnée ci-dessus, la possibilité a également été discutée qu'il pourrait être nécessaire de liquider quelqu'un pour se protéger ou pour protéger les autres. Diverses méthodes ont été examinés à la fois avec et sans armes.

Un des participants a demandé si je pouvais aussi démontrer une méthode dans laquelle une liquidation ressemblerait à un suicide ou à un accident.
Sur ce, j'ai démontré la technique qui était utilisée à l'époque par un service de renseignement étranger, que je ne mentionnerai pas ici.
Une victime est assassinée à l'aide d'une technique de jiu jitsu appelée «strangulation nue» ou d'une strangulation avec cordon. Dans une «strangulation nue», une soi-disant étranglement sanguin, aucun signe extérieur d'étranglement ne peut être constaté. La victime perd conscience après 3 à 4 secondes et est mort après environ 40 à 45 secondes, après quoi le cordon peut être attaché n'importe où autour du cou.
Dans une strangulation avec cordon, , le cordone doit être exactement dans le dos résultant pour éviter les traces C'est difficile, mais pas impossible.
Après étranglement,  le corps de la victime est suspendue vers le bas de manière  à faire croire qu'il s'agit d'un accident survenu lors d'une masturbation avec auto étranglement.
Contrairement au suicide, il n'y a généralement dans ce as pas d'enquête approfondie et un médecin déclare souvent le décès par mort naturelle, parce que la famille immédiate se sent embarrassée.
______________- Page 4 ___________________________________________________________
Deux personnes ont été aperçues au moment de la mort de Latinus près de la maison de Court-Saint-Etienne. Ces deux-là auraient-ils  d'assisté aux exercices pour faire ressembler une liquidation à une étranglement qui a dérapé. Encore une fois, une coïncidence?
Au cours de l'interrogatoire, le commissaire Vos m'a également interrogé au sujet d'un ancien employeur, le propriétaire du casino Jean Berbin, que j'avais rencontré dans un casino illégal à Groningue, où j'ai organisé la sécurité. Il s'est avéré que Berbin a dirigé un casino à Charleroi pendant la période des raids des tueurs du BW. Dans ce casino, plusieurs personnes soupçonnées d'activités de gang auraient été régulièrement aperçues aux tables de jeu. Il m'a alors demandé s'il y avait des francophones au casino de Groningen.
Je lui ai dit que seulement dans les premiers jours les Belges francophones étaient présents dans le casino qui ont été renvoyés par moi, après un conflit entre Jean Berbin et son compagnon, le Néerlandais Bob Luiten. Ce renvoi était destiné à éviter au conflit d'aller plus loin.
J'ai aussi indiqué que ce n'était pas des gens que je soupçonnais d'avoir des liens avec la BvN mais que j'avais ce sentiment à propos d'un croupier de l' époque prénomé Luc. Ce Luc a vécu avec une Moluque du Sud, qui plus tard est tombé enceinte de lui. Dans la foulée, à laquelle je reviens, le commissaire Vos a dit qu'il ne pouvait pas retracer Luc. Je lui ai dit que je pourrais facilement trouver son adresse parce que l'ami en question appartenait à mon cercle de connaissances. Le commissaire continuerait de me contacter à ce sujet. Vous ne serez pas surpris que cela ne soit pas arrivé.

Ensuite, le commissaire Vos voulait me montrer des photos. Compte tenu de ce qui précède, étant accusé d'implication, j'ai été très prudent à ce sujet. Je me demandais dans quel but.  le commissaire m'a montré des photos mais  j'ai remarqué qu'il n'y avait pas de réaction de sa part après que je les aie reconnus
. À titre d'exemple, Ferrari Calmette, aucune réaction, telle que:
• Comment le connaissez-vous?
• Le connaissez-vous du circuit des arts martiaux?
• Le connaissez-vous d'une autre manière?
• Où vous êtes-vous rencontrés?
• À quelle fréquence vous êtes-vous rencontrés?
• Qu'avez-vous fait ensemble?
• Qui d'autre était là?
• Calmette a-t-elle également participé à l'entraînement aux techniques de liaison précitées?
• Aurait-il été celui qui a ligoté VDE?
• Peut-il enseigner ces techniques de liaison aux autres?
• Avez-vous une raison de le penser?
-----Fin de la page 4

Pages suivantes plus tard....


Dernière édition par Human le Sam 27 Jan 2018 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouhouche, Madani   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouhouche, Madani
Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» urgent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: