les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ton Quang Loc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
auliffes



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Ton Quang Loc   Sam 18 Avr 2009 - 22:56

Relation d' affaires de BR, et futur traître.(à BR)
Aurait laissé supposer le rôle de BR en tant que maître à penser
des tueries.
Hypothèse séduisante, d'autant plus que BR lui faisait une confiance
absolue, sans savoir qu'il était un agent de la Sûreté...
Revenir en haut Aller en bas
B.R.



Nombre de messages : 1874
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Dim 19 Avr 2009 - 9:33

auliffes a écrit:
Relation d' affaires de BR, et futur traître.(à BR)
Aurait laissé supposer le rôle de BR en tant que maître à penser
des tueries.
Hypothèse séduisante, d'autant plus que BR lui faisait une confiance
absolue, sans savoir qu'il était un agent de la Sûreté...
Qu'entendez-vous par relation d'affaires? Quel genre d'affaires?
Où avez-vous vu qu'il "aurait laissé supposer le rôle de BR en tant que maître à penser des tueries"? Personnellement, c'est la première fois que j'entends cela!
"Confiance absolue" ! Vous connaissez donc mes pensées les plus intimes?
Qu'attendez-vous pour prédire l'avenir?
Encore une fois, tout et n'importe quoi!
Cela m'étonne venant de votre part!
Comme quoi on peut se tromper!

Je vous rappelle qu'il n'est pas ou n'était pas un agent de la Sûreté mais bien un informateur civil occasionnel. La différence me paraît importante.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Jeu 20 Sep 2012 - 15:23

auliffes a écrit:
Relation d' affaires de BR, et futur traître.(à BR)
Aurait laissé supposer le rôle de BR en tant que maître à penser
des tueries.
Hypothèse séduisante, d'autant plus que BR lui faisait une confiance
absolue, sans savoir qu'il était un agent de la Sûreté...

Asmaoui agent de la sureté ?... alors que ses "allées et venues" contribuaient à la ventilation de la prison de Mons début des années 80... Comme "agent infiltré" il devait sacrément prendre son rôle à coeur, alors !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Mer 6 Nov 2013 - 21:02

B.R. a écrit:
auliffes a écrit:
Relation d' affaires de BR, et futur traître.(à BR)
Aurait laissé supposer le rôle de BR en tant que maître à penser
des tueries.
Hypothèse séduisante, d'autant plus que BR lui faisait une confiance
absolue, sans savoir qu'il était un agent de la Sûreté...
Qu'entendez-vous par relation d'affaires? Quel genre d'affaires?
Où avez-vous vu qu'il "aurait laissé supposer le rôle de BR en tant que maître à penser des tueries"? Personnellement, c'est la première fois que j'entends cela!
"Confiance absolue" ! Vous connaissez donc mes pensées les plus intimes?
Qu'attendez-vous pour prédire l'avenir?
Encore une fois, tout et n'importe quoi!
Cela m'étonne venant de votre part!
Comme quoi on peut se tromper!

Je vous rappelle qu'il n'est pas ou n'était pas un agent de la Sûreté mais bien un informateur civil occasionnel. La différence me paraît importante.
On remonte cette info pour le contexte Vandeuren. Qui peut expliquer le lien supposé? Et la source de cette info?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Sam 1 Fév 2014 - 17:34

en effet occasion raté il y a 5 ans

ds laatste leugen pag 234 il declare qu'il le connait depuis des annees

diff boulots aussi venteset achat darmes et le colt 45 utilisé chez suleiman anvers venait de lui
(bei l'ademandér pour Bou qui navait plus ces armes !

point de contact pour beij et bou en fuite après ANVERS

question est depuis quand il le connaissait ?

depuis son travail ds le section asiatique ou après Wavre seulement
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Sam 1 Fév 2014 - 18:31

et auliffe est fort

Citation :
Relation d' affaires de BR, et futur traître.(à BR)
Aurait laissé supposer le rôle de BR en tant que maître à penser
des tueries.
Hypothèse séduisante, d'autant plus que BR lui faisait une confiance
absolue, sans savoir qu'il était un agent de la Sûreté...


et Beijer répond : informateur occasionel

ce que peut expliquer pourqoui dixit Michèle

ds Beau Site et est condamné et

1.--Van Deuren échappe de arrestation mais est condamné

2. Ton quang loc est arreté mais pas condamné !!

3. puis le fils du juge , ni vue ni connu !!!

seulement est ce que Beij &Bou connaisait déjà TON à ce moment là ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Sam 1 Fév 2014 - 18:41

futur traître.(à BR)


beij pense que Ton se comporte suspect pendant son dernier voyage en vietnam et en plus TON lui demande de ne pas retourner en THAILANDE , mais Beij attend sa maman qui vient lui rendre visite
donc il doit y aller et même avec des précautions il ne remarque pas que sa maman est suivi des son arrivé et qqs hueres plus tard ils sont arreté à l'hotel , + interpol (hollandais) et la police sait qu'il a changer de identité de espagnol vers Français et c'est seulement TON qui le savait pense -t-il.


il est clair que ton a été retourné et quil a un moment a du donner des infos sur beijezr et bouhouche

c'est mêeme bien probale que cetait déjà le cas quand bou était arrêté après Anvers en Espagne car a ce moment Ton est leur intermediaire .


donc bien possible que Ton a été pas en tôle pour beau site 30 sept 1982 parce qu'il a donné des info's sur ces commanditaires ,mais reste a savoir que les duponts étaient déjà ds ces connaissances.

rien indique que entre 1982 et anvers c'était le cas.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Sam 19 Juil 2014 - 17:23

ton a rencontré sa femme à l'univ ULB où il est passé vers 1970 comme "his masters voice" aussi
et le chinois" tsang" y a etudié le journalisme à la belle époque

donc pas impossible qu'ils se sont rencontrés autour d'un jeu d'échec.

en plus le père Beij. livrait à des restaur. asiatiques et bobby y était comme ala maison

mais je ne sais si il a connu le fils du juge avant l'affaire beau-site
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Jeu 9 Juin 2016 - 20:25


Extrait des carnets de Willy Acke ...






Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Jeu 9 Juin 2016 - 22:22

difficile a déchiffer :

>tekent (bekend ) tov (tegen over hem)  ZWARTS

>zegt niets over WB (VD?)

kontakt zelf gerecht op na Antwerpen

------------

vertrekt niet naar Vietnam

Deelde van BEIJER adres mee van het appartement
Torremolinos  voor Bouhouche

er is een bandje met een gesprek Lacroix en TON

Ton werkte als informant in de   VS

Gaat met info komen >Jacobs (VS)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Jeu 9 Juin 2016 - 22:29

suite

INFO > HENNART op 9/9

werkte me pas op 14/0 ????
> mich laat uitschijnen dat BEIJER BOUCHOUCHE

gegeven heeft

> De Vlieghere : Vandoren postuleert voor zijn post
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Jeu 9 Juin 2016 - 22:37

sur la ligne Souleiman ici sur site on retrouve ce viet con comme IRC de la Sureté! :

Citation :
Citation :
BOUHOUCHE-BEIJER:LE MERUTRE D'UN MARCHAND D'IVOIRE LIBANAIS A ANVERS LA DEPOSITION VIRGINALE DU JUGE D'INSTRUCTION



VAN DAMME,GUIDO

Jeudi 15 décembre 1994
Bouhouche - Beijer: le meurtre d'un marchand d'ivoire libanais à Anvers
La déposition virginale du juge d'instruction


Visiblement heureux, le juge d'instruction Luc Hennart, de pouvoir enfin présenter une oeuvre personnelle en ce dossier «meurtre à Anvers» du méga-procès du Brabant.

Tant d'autres chapitres anciens, comme le meurtre de Juan Mendez ou la disparition de Zwarts, avaient été manipulés par d'autres, et il avait eu le rôle très ingrat de celui qui doit rafistoler la porcelaine.

Cette fois, Luc Hennart aura la maîtrise réelle de l'instruction moins de quinze jours après les faits. Il dira, pour ce premier interrogatoire de Bouhouche, arrêté en Espagne le 15 septembre 1989 et extradé avant la fin de la même année: J'ai pu l'entendre de façon virginale.
Et, très rapidement, M. Hennart se rend compte qu'il y a de nouveaux risques de se laisser embarquer dans de fumeuses complicités du côté de la Sûreté de l'État.

Un des compagnons de cavale de Bob Beijer, le Vietnamien Ton Quang Loc, n'est-il pas un des informateurs d'André Jacobs, fonctionnaire à la Sûreté?

Juge d'instruction échaudé craint l'eau froide, dit-il.

Et se souvenant des péripéties lamentables lors de l'enquête sur les caches d'armes, M. Hennart réagit avec une énergie peu commune.

Il ordonne des perquisitions à la 23e brigade nationale de la P.J., à la P.J. d'Anvers, même chez le grand patron Van Doren.

Résultat négatif, et en réalité totalement positif: en ce dossier, on ne pourra plus jouer le petit jeu des suspicions de septembre.

.....




Sujet: affaire Souleiman
: Affaires Souleiman   Sujet: affaire Souleiman    Jeu 2 Juin 2016 - 18:51

Citation :
PERQUISITIONS DANS DEUX PJ /LE MONDE A L'ENVERS

GUILLAUME,ALAIN

Page 018

Vendredi 18 mai 1990

Des perquisitions dans deux PJ

Le monde (judiciaire)

à l'envers


C'est le monde à l'envers. Après la polémique qui «oppose» le ministre de la Justice, le juge nivellois Maes et le Procureur du Roi de Nivelles Jean Deprêtre... voilà que le juge d'instruction «bruxello-nivellois» Luc Hennart perquisitionne les bureaux de la Brigade nationale de PJ (dite «23Šme brigare») et ceux de la PJ d'Anvers.

Hier matin, le juge Hennart (qui enquête sur «l'affaire Mendez» et entre autres l'assassinat, à Anvers en septembre 1989, de l'homme d'affaires Ali Suleiman Ahmed) a en effet fait irruption à Bruxelles dans les locaux de Brigade nationale, accompagné d'un substitut nivellois et de plusieurs gendarmes de la «cellule Mendez»).

Au cours de cette «visite domiciliaire sur consentement», le juge a fait saisir des dossiers de travail constitués après l'assassinat de Suleiman (qu'il aurait d'ailleurs pu obtenir rien qu'en les demandant par une voie officielle). Un commissaire responsable de la Brigade nationale a également été interrogé pendant plusieurs heures par un maréchal des logis de la BSR.

Après ce premier coup d'éclat, le juge s'est rendu sur les terres du procureur du Roi d'Anvers où il a également perquisitionné «sur consentement» les locaux de la PJ d'Anvers. On ne sait pour quelle raison précise ces démarches ont été effectuées.

On s'en doute, cette démarche d'enquête de la part du juge qui avait, jadis, perquisitionné les bureaux de l'adjudant de gendarmerie Guy Goffinon, a suscité une «vive émotion» dans les milieux judiciaires où se remarquait surtout beaucoup «tristesse face une Justice bien malade».

Al.G.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 11:33

Citation :
>tekent (bekend ) tov (tegen over hem)  ZWARTS

>zegt niets over WB (VD?)

kontakt zelf gerecht op na Antwerpen

------------

vertrekt niet naar Vietnam

Deelde van BEIJER adres mee van het appartement
Torremolinos  voor Bouhouche

er is een bandje met een gesprek Lacroix en TON

Ton werkte als informant in de   VS

Gaat met info komen >Jacobs (VS)


Tout me laisse penser que il faut interpreter ce texte au maximum et que

- ce Viet pe ,était connu de services DEA ou CIA pour qui il a  infiltrer pe les mouvements pacifistes contre la guerre de vietnam en USA ou /et en belgique

- il aurait travaillé plus tard pour le DEA et FRANCOIS ?
-il etait en bonne connaissance avec le BSR STUP et asiatique depuis des lustres et donc connaissait
les duponts avant WAVRE

si cela se renforce on peut traduire ce texte comme :

(B ou B ) confirme en face de TON son implication ds l'affaire SWARTS


(quelq'un) ne dit rien sur WB  ?? incertain  (pe le transport attaqué avant à Malines ?)

(TON)  prends lui -même contact avec la justice après les meurtres de Souleiman à Anvers

il ne part pas au Vietnam (possible que le JI a exigé qu'il reste en Belgique !)

Beijer fuit a torremolinos et y dort une nuit mais loue toute de site un autre apart pour soi- même

c'est cette adresse qu'il donne a TON qui reste Belgique et qui sert comme intermediaire entre les duponts  mais qui passe donc cet info a Bouhouche qui y va y dormir mais repart et est arreté en route vers la gare . Beijer écrit ds son bouqin qu'il ne comprennait pas comment ils se sont fait prendre à Ton pendant son deuxième voyage au NAM et là TON se comporte bizarre (il a peur ?
Beijer ecrit qu'il n'a compris que à son proces  ! (que c'est TON qui leur a trahi l'adresse de l'appart loué)  donc

(Ton) communique l'adresse de l'appartement (loué) par BEIJER à Bouhouche .

il y a un enregistrement avec une conversation entre TON et Lacroix

Ton travaillait comme informateur au USA

quelqu'un ) va venir avec des informations > JACOBS (VS)

en attendant Jaco ! il faut regarder RTL
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 15:36

Selon un lecteur attentif...

WB= Waals Brabant (d'habitude il notait BW)=Tueurs du BW)

VS= SE (non pas USA)
'gaat met info Bouh(ouche) -->VS (=SE)'

Info --> Hennart op 9/9
N'y touche pas jusqu'au 14/9 ('werkt ze pas uit op 14/9')

Mich(aux) donne l'impression que Beijer 'a donné' Bouhouche
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 15:58

bien bien

WB il veut dire TBW WAVRE où le soir le viet est aussi arrêté mais pas condamné plus tard .

BVD reussit a s'échapper mais est arreté le lendemain .

bizarre que celui livre les armes pour Souleiman n'est pas mis devant le tribunal aussi

donc IRC protégé ce qui n'existe officièlement pas en belgique

Reste pour moi qui a pris l'initiative pour utiliser le box de H. gravement malade

je pensais DEHAUT comme admin mais en juin il est arreté  ....PE il est IRC aussi et ces boxes de beau sites contienent plein de boxes mis a disposition de....

meme chose pour le boulevard Mettewie   ou plein  de boxes sont utilisé ds differentes affaires et ou MONTEL IRC aussi ? vivait et est assassine devant sa porte.
pas loin de là les boxes de Bosman et compagnie qui déclare : on travaille pour la sureté etc

et 5  ans avant  d'autres clients comme lekeu et latinus par là aussi



timeline à faire
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 16:03

quand HENNART fait perquisition au 23 brigade cela doit être déjà sous les ordres de devro. ?
ancien ami de F.?

Devro. ex superpatron de charlerloi en dessus des patron de CBW?avant de devenir patron du 23-ième?


et aussi au perqui au PJ de Anvers où en a recherché 2 semaines aff. Souleiman

le fiston est mis plus tard en cause pour corruption;
il est signalé ds le bouqin plus tard ds un bar en thailande et fait copain avec EVDW et Beijer avec barbe . l'ex PJ ne l'a pas reconnu !!!! voir dernier mensonge
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 19:44











'Mendez: Beijer lui dit que c'était un contrat' ???

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 21:16

bien bien

excellent je trouve ici des données que j'ai lu aussi pour une partie ds le bouquin de Hilde GEENS même le nom du troisième personne present ds le parking beau site (je pense que cest le nom du fiston d'un juge qqs part .

je vais essayer de déchiffer cela
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 21:38

< Van Deuren + Dekaise
                     + verslag Zimmer PJ   . VDEUREN
                                         ......               VCutsem
+ in diskette ou indiskretie auditoriaat ??

en effet c'est l'advocat  Delh. qui ds l'apres -midi de Wavre recoit un client Piav. en retard qui s'excuse que il est en retard car il a du , d'urgence aide une connaissance qui a fait un attaque

ce jour là il n'en a que un. et il raconte cela a son detective privé Doss. qui coure le dire à Zimmer mais sans le nom du client .
Zimmer fait rien avec l'info sauf qqs semaines après etc , voir BEETGENOMEN pag.:

Piav. est mort au zaire ,ou seychelles
BVD : mort à ostende
et van cuts. à louvain (attention :2 homonymes van cuts. et pas famille)voir site BVN

la dernière ligne peut avoir relation avec une interrogation de lauditoriat parce que BVD a pris le poudre d'escampettes pendant son service militaire > condamnation pour desertion ou qqs chose comme cela
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Ven 10 Juin 2016 - 21:43

a suivre ici demain
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Sam 11 Juin 2016 - 20:19

was informant van Bultot voor Dekaise  
bevestigd door fr.Weisz

beschuldigde   z.Z?(zichzelf ) ou 2.2. ou L.L. van  DeKaise


.....

(TON)  huurt van  Van LENNEZ ? (wapentraficant)
speelt taxichauffeur
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Sam 11 Juin 2016 - 21:20

Citation :
sept 1982 houdt bakkerij
op 30.09.82 verhuisd naar huidige woonst
van den Hunck (HURCK?)-Marescaux-Vandeuren
leegden camionette
in de rue BEAU site gaan ze moto Vdeuren
afhalen
worden gesnapt, blijkt gestolen te zijn

niets meer van Beijer
blijkt in ORLANDO
weet het niet
tweemaal gewerkt voor Beijer (filature)
zouden zaak beginnen met Beijer in Vietnam
MENDEZ :Beijer zegt hem dat het een kontrakt was

intrigant que par hasard TON habite chez un traficant d'armes et qu'il démènage et loue, une camionette le jour de wavre qu'ils utilisent après pour aller chercher le moto ds beau site

où il a peur d'une perquisition et fout le viet déhors qui déménage d'urgence ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Dim 12 Juin 2016 - 19:44

"ORLANDo" me fait dater ces notes copies par Acke des notes de ...

ala date que BEIJER est au Paraguay et cherche à trouver l'adresse de Bultot là- bas.

il téléphone à Lekeu à Orlando qui téléphone à Haquin qui donc semble avoir visité déjà Bultot au Paraguay.

Haquin lui donne  l'adresse à LEKEU qui a fait miroiter que Beijer est en USA?

mais  comment Ton sait cela ou pense cela? de ORLANDO

je pense davoir lu que Haquin a le primeur pour écrire que Beijer est au Paraguay ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Dim 12 Juin 2016 - 19:54

timeline:

fin aout  88  dixit voir en  dessous plus loin :HAQUIN

Citation :
La cellule Mendez (quatre gendarmes de Bruxelles, deux de Wavre et occasionnellement deux membres de la PJ de Nivelles) reprend donc aussi l'affaire Suleiman. En qualité de juge délégué, M. Hennart était, conformément à l'habitude, confirmé de trois mois en trois mois dans ses fonctions. Fin août, le juge n'a été confirmé que pour un mois, jusqu'à la fin septembre, ce qui est tout à fait inhabituel.

Tous s'accordent à dire que cette procédure n'est pas dirigée contre M. Hennart, mais préluderait à un regroupement à Bruxelles de tous ces dossiers sensibles et connexes, ceux du juge Hennart et ceux du juge Collin (des armes de Mendez ont été retrouvées dans l'affaire Haemers, l'artificier Robert Darville en a vendues, et l'on relie le décès en 1985 de Thierry Smars à l'affaire Haemers notamment).

Le regroupement de ces dossiers tentaculaires correspondrait aussi au voeu exprimé déjà à plusieurs reprises par la commission parlementaire d'enquête qui a souvent déploré la dispersion des enquêtes.



Citation :
Le 2 septembre 1989 ( SAMEDI), Bouhouche et Beijer signèrent un meurtre (laissant leurs empreintes et d'autres traces) chez un Libanais d'Anvers, M. Suleiman, dont le fils fut également blessé. Ils prirent la fuite, Beijer fixant rendez-vous à Bouhouche dans un appartement acheté par sa mère en Espagne. C'est là que Bouhouche fut intercepté le 15 septembre 1989, avant d'être extradé le
5 décembre  1989.

Beijer était passé entre les mailles du filet.

samedi:3septembre &
dimanche:3septembre:

Citation :
Bouhouche est-il en cavale depuis le début de cette semaine? Son appartement du bd De Smet de Nayer à Jette est sous surveillance policière, de même que l'appartement de Beijer au square Armand Steurs à Saint-Josse. Des proches et des voisins disent l'avoir vu samedi et dimanche. Sa femme (dont il vit séparé) dit lui avoir parlé au téléphone lundi. Elle a été interrogée, comme l'actuelle compagne de Bouhouche, par le juge d'instruction anversois Nico Snelders


lundi  4 septembre :L'ATTAQUE D'ANVERS SIGNEE BOUHOUCHE...DISPARU LUNDI
mardi 5 septembre :--


incroyable:

Citation :
L'ancien gendarme
HAQUIN,RENE
Page 7
Mercredi 6 septembre 1989


L'ancien gendarme Lekeu interrogé à Atlanta

Les juges d'instruction Jean-Claude Lacroix (Charleroi) et Freddy Troch (Termonde), accompagnés par le premier substitut Acke du parquet de Termonde
, se sont rendus la semaine dernière aux Etats-Unis pour y interroger Marcel Lekeu, l'ancien gendarme de la BSR de Bruxelles expatrié en Floride et qui, à deux reprises cette année, a fait des déclarations sur les tueries du Brabant et sur Latinus à nos confrères de La Dernière Heure puis de Panorama.

Sur certains points importants, il leur a donné des explications divergentes. Lekeu, qui n'est l'objet d'aucune inculpation, a accepté de faire le déplacement d'Orlando (Floride) à Atlanta (Géorgie) pour y être entendu au consulat général de Belgique.

Interviewé en février par La Dernière Heure, Martial Lekeu, 43 ans, disait avoir participé à certaines actions qui s'inscrivaient dans le cadre d'une tentative de coup d'Etat en Belgique. Il affirmait avoir travaillé à la fin des années septante «pour un puissant service étranger, ami de la Belgique», identifié comme étant peut-être la DEA américaine (Drug Enforcement Administration). Ancien de la section stupéfiants de la BSR de Bruxelles, Lekeu avait évidemment eu des contacts à Bruxelles avec des agents américains de la DEA.
Dans l'interview qu'il a donnée plus récemment à Panorama, il laisse entendre que ce «puissant service étranger» serait plutôt le Mossad, le service secret israélien, qui se serait inquiété de la création de cellules néo-nazies à la gendarmerie à la fin des années septante.
Lekeu dit aussi avoir surveillé l'ancien Premier ministre Vanden Boeynants ainsi que le baron de Bonvoisin. De même qu'il affirme avoir été chargé déjà en 1977 de s'intéresser à Paul Latinus et c'est pour cette raison qu'il était devenu son voisin au boulevard Mettewie à Molenbeek.

Toujours selon Lekeu, Latinus aurait été éliminé sur décision de ce service, en avril 1984, de même que ce sont des agents de ce service qui auraient jeté dans le canal à Ronquières les deux sacs d'armes des tueries, repêchées par les enquêteurs du juge Troch en novembre 1986.
L'ancien gendarme s'est aussi expliqué sur les raisons pour lesquelles il a choisi de quitter la Belgique et de s'installer en Floride.
Il avait fait l'objet d'une notice au «bulletin central de signalements»: le juge Troch souhaitait l'entendre comme témoin plus particulièrement dans le cadre du dossier de l'attaque de la fabrique de gilets pare-balles de Tamise en 1982, dans laquelle l'impliquait un truand bruxellois. Mais aucune inculpation n'est lancée contre l'ancien gendarme, ce qui permet de penser que son témoignage, sans doute intéressant, n'apporte jusqu'ici pas de clé essentielle sur le mystère des tueries du Brabant.
Après les déclarations faites par Lekeu à la presse, il était logique que les juges d'instruction Lacroix et Troch prennent sa déposition. Officiellement, Lekeu n'a pas été interrogé sur le dossier Latinus, mais on peut imaginer qu'hors procès-verbal, il en ait été officieusement question aussi, même s'il n'y a plus de juge en charge de ce dossier. Rappelons qu'un non-lieu rendu par la chambre du conseil de Nivelles fin 1986 avait clôturé l'affaire sur le thème du suicide mais que récemment le ministre de la Justice Melchior Wathelet a invité le parquet général à le rouvrir, aux fins d'examiner si les déclarations faites à la commission parlementaire d'enquête, notamment par les juges d'instruction Schlicker et Lyna, pouvaient receler des éléments nouveaux justifiant le renvoi du dossier à l'instruction. On n'en est pas là, mais les récentes déclarations de Lekeu à Panorama posent évidemment certaines questions...
R. Hq.




....
pag241 Beijer déclare qu'il téléphone à TON avant son depart de l'Espagne pour qu'il dise à Bouhouche qu'il part vers le directeur(= Bultot)

il re-téléphone  pour donner des instructions à Bou pour utiliser l'appart loué à Torremolinos

une autre fois  ,Ton est furieux :tu m'avais pas dit qu'il y avait un mort !



c'est donc ici que TON va voir la justice mais Bou est déjà au courant et est parti avec le train vers l'espagne

>>départ probable de Beijer de l'espagne vers ASUNCION

+/- 7  septembre Beijer à Asuncion  mais

aussi le 7 septembre que les juges a atlanta peuvent être sur le retour?

et aussi jeudi ; conference de presse:


Citation :
Le nom de Madani Bouhouche, l'ancien gendarme arrêté pendant près de trente-cinq mois dans le cadre de l'assassinat en janvier 1986 de l'ingénieur de la FN Juan Mendez, revient au centre de lourds soupçons confirmés jeudi par le parquet d'Anvers dans une conférence de presse. Les éléments recueillis par la PJ sont suffisants pour inculper et arrêter Bouhouche pour l'agression mortelle contre une famille libanaise samedi soir à Anvers, dit-on officiellement.




Citation :
L'ATTAQUE D'ANVERS SIGNEE BOUHOUCHE...DISPARU LUNDI
HAQUIN,RENE
Page 1;8
Citation :
Vendredi 8 septembre 1989

L'attaque d'Anvers signée Bouhouche ... disparu lundi

Le nom de Madani Bouhouche, l'ancien gendarme arrêté pendant près de trente-cinq mois dans le cadre de l'assassinat en janvier 1986 de l'ingénieur de la FN Juan Mendez, revient au centre de lourds soupçons confirmés jeudi par le parquet d'Anvers dans une conférence de presse. Les éléments recueillis par la PJ sont suffisants pour inculper et arrêter Bouhouche pour l'agression mortelle contre une famille libanaise samedi soir à Anvers, dit-on officiellement.
Bouhouche a disparu depuis lundi et certains se demandent même s'il est encore en vie. Le téléphone de Robert Beijer, son ancien collègue de la gendarmerie, ne répond plus. Dans les milieux judiciaires, on apprend que Beijer serait aussi recherché par les enquêteurs anversois. Les noms des deux principaux inculpés de l'affaire Mendez resurgissent donc brusquement.
Bouhouche est-il en cavale depuis le début de cette semaine? Son appartement du bd De Smet de Nayer à Jette est sous surveillance policière, de même que l'appartement de Beijer au square Armand Steurs à Saint-Josse. Des proches et des voisins disent l'avoir vu samedi et dimanche. Sa femme (dont il vit séparé) dit lui avoir parlé au téléphone lundi. Elle a été interrogée, comme l'actuelle compagne de Bouhouche, par le juge d'instruction anversois Nico Snelders.
RENÉ HAQUIN.





Citation :
INFO> HENNART 9/9  dus 89 ?


>> mardi 12 septembre le dossier revient à HENNART

>>le  12 septembre au plus tard Jacobs recoit l'info de TON et fait rapport a RAES qui le lendemain fait rapport au court d'appel

l

Citation :
e procureur du Roi de Nivelles a reçu le 14 septembre copie d'une lettre de l'administrateur général de la Sûreté de l'Etat Albert Raes, datée du 13 septembre, adressée au Procureur général près la Cour d'appel de Bruxelles




>>Mercredi 13 septembre 1989:


Citation :
Bouhouche et Beijer: d'Anvers à Nivelles

pour revenir finalement à Bruxelles?

Dix jours après l'attaque meurtrière d'Anvers qui a coûté la vie au marchand d'ivoire libanais Ali Suleiman Ahmad et au cours de laquelle le diamantaire Said Ali Ahmad a été blessé par balle, attaque dont sont soupçonnés les deux anciens gendarmes inculpés dans l'affaire Mendez, Bouhouche et Beijer, le dossier vient de passer à Nivelles, chez le juge Hennart. Ce dernier, juge délégué détaché de Bruxelles début 1988 pour reprendre le dossier Mendez, n'a été confirmé dans ses fonctions que pour un mois (au lieu de trois habituellement), ce qui laisse penser qu'il pourrait être prochainement rappelé à Bruxelles.
(pour la place de LYNA!)


>> on comprend maintenant pourqoui HENNART:


Citation :
Info --> Hennart op 9/9
N'y touche pas jusqu'au 14/9 ('werkt ze pas uit op 14/9')


parce que il devait attendre le retour du dossier chez lui !

>>14 septembre 1989

Citation :
Il ressort de la chronologie des événements que le procureur du Roi de Nivelles a reçu
le 14 septembre copie d'une lettre de l'administrateur général de la Sûreté de l'Etat Albert Raes, datée du 13 septembre, adressée au Procureur général près la Cour d'appel de Bruxelles.



>>ici qqs part Bou tel de torré à DOREANE qu'il revient en belgique pour se constitué prisonier

>>Bouhouche fut intercepté le 15 septembre 1989


Bultot écrit:


Citation :
Le jour du printemps, soit
le 21 septembre 1989,
Beijer me téléphone. Nous nous fixons rendez-vous dans le centre d'Asunciòn, devant une banque.
Dès que je l'aperçois, je me doute qu'il a rencontré certains problèmes  


et aussi



Citation :
23 septembre,
toute la presse belge est suspendue à mon téléphone.
Au début, je nie avoir rencontré Beijer, ensuite, je déclare qu'il est déjà parti. Beijer me parle aussi de l'Affaire Mendez :
-L'affaire Mendez nous a été commanditée par la Sûreté de l'Etat, sous l'ordre direct de Jean Gol ! La raison en est un livraison d'armes à un Américain, appelé Stowell, mais je n'en sais pas plus !

Je demande :
-Qui a tiré ?
-Ce n'est pas moi !
-C'est donc Bouhouche ?
Il incline la tête en signe d'acquiescement, mais il ajoute aussitôt :
-Mais je ne dénoncerai jamais quelqu'un qui vient de me sauver la vie !


donc Beijer a parlé à TON  aussi qqs part ?


---------------


regarde bien que l'attaque de Anvers  se passe pe juste après que les JI lacroix et TROCH et le substit ACKE sont partis   parler à Lekeu puis

Beijer téléphone à Lekeu peu après soi -disant pour avoir l'adresse de Bultot mais pe aussi pour savoir ce que les J.I. ont demandé !!!!!

n'oublions pas que LEKEU venait souvent à ANVERS dixit le gendarme RAES

--------------------------------------
remarque aussi que

Lekeu fait le trajet :
orlando > atlanta:=

5 u. 56 min.
438 mijl
via I-75 N
5 u. 57 min. zonder verkeer
Gedurende deze route moet u tol betalen.

of
7 u. 5 min.
488 mijl
via I-75 N en I-85 N
6 u. 59 min. zonder verkeer

of avion

1 u. 20 min.
vanaf € 126
Orlando, USA—Atlanta, USA


Lekeu était motivé par qoui ?


Dernière édition par K le Lun 13 Juin 2016 - 16:29, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Lun 13 Juin 2016 - 12:53

Citation :
BOUHOUCHE ET BEIJER:D'ANVERS A NIVELLES POUR REVENIR FINALEMENT A BRUXELLES

GUILLAUME,ALAIN; HAQUIN,RENE

Page 8

Mercredi 13 septembre 1989
 
Bouhouche et Beijer: d'Anvers à Nivelles

pour revenir finalement à Bruxelles?

Dix jours après l'attaque meurtrière d'Anvers qui a coûté la vie au marchand d'ivoire libanais Ali Suleiman Ahmad et au cours de laquelle le diamantaire Said Ali Ahmad a été blessé par balle, attaque dont sont soupçonnés les deux anciens gendarmes inculpés dans l'affaire Mendez, Bouhouche et Beijer, le dossier vient de passer à Nivelles, chez le juge Hennart. Ce dernier, juge délégué détaché de Bruxelles début 1988 pour reprendre le dossier Mendez, n'a été confirmé dans ses fonctions que pour un mois (au lieu de trois habituellement), ce qui laisse penser qu'il pourrait être prochainement rappelé à Bruxelles.


Mardi, la chambre du conseil du tribunal d'Anvers s'est dessaisie du dossier Suleiman, instruit depuis l'attaque du 2 septembre par le juge Nico Snelders. On sait que l'ancien gendarme Madani Bouhouche, impliqué dans l'affaire Mendez, a signé cette attaque, ses empreintes ayant été retrouvées sur le télégramme qui servit de prétexte aux agresseurs pour se faire ouvrir la porte de l'avenue Jan Van Eyck. Il semble aussi que ce soit Bouhouche qui, dans la bagarre, ait perdu perruque, lunettes et casquette. Bouhouche fut blessé à la tête le 2 septembre à Anvers et son épouse a révélé aux enquêteurs l'avoir vu après les faits, avec une blessure au front et une autre plus large à la nuque.

Le signalement d'un des agresseurs pouvait aussi correspondre à celui de Robert Beijer, l'ex-collègue et ami de Bouhouche qui fut également inquiété dans l'affaire Mendez. A noter que le télégramme abandonné sur les lieux portait la signature de Mme Beijer et que le nom du diamantaire Said Ali Ahmad apparaissait dans la mémoire de l'ordinateur de Beijer ouverte par les enquêteurs en novembre 1987, après sa première arrestation pour corruption dans une affaire d'écoutes téléphoniques. Les éléments balistiques et les témoignages rassemblés jusqu'ici à Anvers indiqueraient qu'un troisième agresseur non identifié a tiré sur Suleiman que Bouhouche aurait achevé de deux balles. Bouhouche serait rentré samedi soir à Bruxelles et aurait pris la fuite dans les heures suivantes, ce qui contredit une version donnée par ses proches selon laquelle il était encore dimanche soir et même lundi matin à Bruxelles.

Le parquet d'Anvers a transmis le dossier à Nivelles où, depuis le début 1988, le juge Luc Hennart avait été détaché de Bruxelles pour reprendre l'instruction du juge Schlicker sur l'assassinat de l'ingénieur Mendez, puis les deux dossiers plus anciens du vol des armes de l'escadron spécial d'intervention à la gendarmerie (décembre 1981) et du vol d'or et de la disparition du policier de la Sabena Francis Zwarts à l'aéroport de Zaventem (1982). Des armes volées à la gendarmerie étaient en effet passées par Mendez et par Bouhouche, et l'on en retrouva d'autres fin 1987 dans un des garages découverts dans l'agenda informatisé de Robert Beijer. Ce dernier fut inculpé dans le cadre de l'affaire Zwarts, soupçonné d'avoir recelé notamment une montre provenant du vol à l'aéroport. Le nom de Bouhouche a aussi été cité dans cette affaire par l'ancien gendarme Martial Lekeu qui, parti vivre en Floride, y a été récemment interrogé par les juges Lacroix (Charleroi) et Troch (Termonde) sur son rôle en marge des tueries du Brabant.

La cellule Mendez (quatre gendarmes de Bruxelles, deux de Wavre et occasionnellement deux membres de la PJ de Nivelles) reprend donc aussi l'affaire Suleiman. En qualité de juge délégué, M. Hennart était, conformément à l'habitude, confirmé de trois mois en trois mois dans ses fonctions. Fin août, le juge n'a été confirmé que pour un mois, jusqu'à la fin septembre, ce qui est tout à fait inhabituel.

Tous s'accordent à dire que cette procédure n'est pas dirigée contre M. Hennart, mais préluderait à un regroupement à Bruxelles de tous ces dossiers sensibles et connexes, ceux du juge Hennart et ceux du juge Collin (des armes de Mendez ont été retrouvées dans l'affaire Haemers, l'artificier Robert Darville en a vendues, et l'on relie le décès en 1985 de Thierry Smars à l'affaire Haemers notamment).

Le regroupement de ces dossiers tentaculaires correspondrait aussi au voeu exprimé déjà à plusieurs reprises par la commission parlementaire d'enquête qui a souvent déploré la dispersion des enquêtes.

Al. G. et R. Hq.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ton Quang Loc   Aujourd'hui à 9:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Ton Quang Loc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vénérable Thich Quang Duc: La mémoire d'un coeur saint...
» Mon hommage aux combattants d'Indochine - figurines 1/6
» [Zoologie - Mammifères] Le saola : 11 ans qu'on ne l'avait pas vu ! (septembre 2010)
» Le parcours d'un marsouin du 3e bataillon thaï
» QUELQUES PHOTOS DE LA LEGION ETRANGERE EN INDOCHINE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: