les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 "Je te coupe en deux"

Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: "Je te coupe en deux"   Lun 27 Juil 2009 - 10:33

Je te coupe en deux. D’après le témoin de Braine l’Alleud, le géant à prononcé cette phrase. Une phrase très spécifique. Ne peut-on pas imaginer qu’il s’agisse d’une signature verbale, propre à un seul individu ? Ne peut-on imaginer également que l’individu en question, s’il est impliqué dans d’autres braquages que les tueries, ait déjà prononcé cette phrase ? Il est possible de procéder à des vérifications en consultant les dossiers de hold-ups entre disons 1970 et 1990. Impossible de vérifier les milliers de dossiers mais il est réalisable d’examiner les dossiers où sont impliqués certains suspects (Toumaniantz, Papadopoulos,…) où les personnes de grandes tailles. L’idée est peut-être loufoque mais au point où est l’enquête.
Dans la bd « colère noire » qui a pour fond les tbw (voire bibliographie), le géant de la bande est identifié de la sorte. Un témoin d’une attaque du supermarché entend le tueur de son compagnon prononcer une phrase typique. Plus tard, par le plus grand des hasards, elle entend un homme formuler la même phrase. L’effroyable vengeance se met dès alors en place…

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 27 Juil 2009 - 10:56

Bonjour Michel,

l'expression est utilisé de façon assez courante dans le milieu militaire. Un ancien commandant m'a confirmé qu'il aurait entendu cette formulation souvent durant sa carrière. Surtout pendant son séjour au Kongo, ou les militaires belges auraient utilisé ce genre de phrase en guise d'intimidation.
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 424
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 27 Juil 2009 - 14:00

Ce qui est possible, c'est qu'il faille chercher les tueurs de la 2ème vague, du côté des anciens militaires et pourquoi pas des mercenaires, baroudeurs à la solde de ..... ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 27 Juil 2009 - 14:10

Certains milieux marginaux créent beaucoup plus facilement des tueurs d'enfants que les milieux militaires même non-conventionnels. Mon intention n'est pas de détruire cette hypothèse, mais je pense qu'il faut mettre les choses à leur dimension réelle. Il est d'ailleurs étonnant de voir comme on accorde aux truands un respect pour les enfants que l'on n'accorde pas du tout aux milieux issus de l'armée régulière ou non. Envoyer un commando tuer des femmes et des enfants est complètement hors-norme même chez les militaires, mercenaires, unités spéciales, etc...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 27 Juil 2009 - 15:45

Un de mes contacts me fait savoir ceci :

En ce qui concerne l'expression " Je te coupe en deux!" je ne suis pas convaincu qu'il faille lui accorder une importance
qu'elle n'a pas. Dans le milieu militaire ( peut-être en dehors de celui-ci aussi! ) cette expression est des plus courantes. Métaphore, image très vivante ou simple expression du jargon militaire? Le tout à la fois suivant "l'enthousiasme" de celui qui l'utilise. Généralement, elle exprime le fait d' un tir à bout portant en plein ventre avec un fort calibre. Dont l'effet serait... de couper le corps en deux. Il existe à l'armée deux expressions de ce type. Exemple: un coup de riot gun avec telle munition, "cela te coupe en deux!" ou encore "cela te fait un trou comme une soucoupe!" Simple effet de mots, du jargon mil, quoi!

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Dim 2 Aoû 2009 - 14:08

Je me suis peut-être trop avancé avec cette expression.

Je viens de lire le roman de Chandler "le grand sommeil". Dans ce roman, un petit voyou s'attaque à une dame pour lui voler son sac en lui adressant cette parole "... ou je te coupe en deux". Le roman date de...1939.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Dim 2 Aoû 2009 - 19:38

Et bien voilà,
nous avons enfin un suspect sérieux...
le petit voyou du roman de Chandler.
Je propose qu'on lance un appel au public pour le retrouver !
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Dim 2 Aoû 2009 - 19:39

J'allais le dire, mais me suis abstenu :-)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Dim 2 Aoû 2009 - 22:32

Je voulais juste dire que cette expression n'est pas le monopole des mercenaires ou des militaires. Chandler ne l'a sans doute pas inventé non plus.

Ceci dit mon premier message reste recevable.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kangourou



Nombre de messages : 189
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 7 Aoû 2017 - 13:57

Cette expression est intéressante et est vraisemblablement une signature signalant l'appartenance à un certain milieu.

Lors de l'attaque d'Alost, à la station d'essence de Grand-Bigard, un occupant de la Golf aurait également lancé au pompiste : "dégage".

"Dégage" n'est pas banal. Un quidam dirait plutôt : fous-le-camp, casse-toi, tire-toi ...

"Dégage" est très militaire, stylé para-commando (pour l'avoir régulièrement entendu durant mon service militaire).

Revenir en haut Aller en bas
totor



Nombre de messages : 1125
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 7 Aoû 2017 - 17:29

Kangourou a écrit:
Cette expression est intéressante et est vraisemblablement une signature signalant l'appartenance à un certain milieu.

Lors de l'attaque d'Alost, à la station d'essence de Grand-Bigard, un occupant de la Golf aurait également lancé au pompiste : "dégage".

"Dégage" n'est pas banal. Un quidam dirait plutôt : fous-le-camp, casse-toi, tire-toi ...

"Dégage" est très militaire, stylé para-commando (pour l'avoir régulièrement entendu durant mon service militaire).


Je suis désolé mais "Dégage" est une expression très banale, je l'entendais déjà dans la cour de récré !
Revenir en haut Aller en bas
Maïcool



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Mar 8 Aoû 2017 - 9:42

"Dans mon fauteuil, je regardais
Le film à la télé
Un type nommé Jojo le Bouffi
Poursuivait la pauvre Suzy
Il la coinça près d'la scierie
Et très méchamment lui dit :
"Si tu m'donnes pas ton ranch, en moins d'deux
Je vais t'couper en deux"

Zorro est arrivé : Chanson un peu débile, certes, mais néanmoins très connue d'henry salvador, sortie en ... 1964 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 257
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 6 Nov 2017 - 20:03

Henri Salvador, ça collerait bien, aussi farfelu cela puisse avoir l'air...

L'inspiration ne peut être venue de "Terminator II", même si une scène y dépeint bien le fait de couper quelqu'un en deux d'un coup de riot gun.
Ce film étant sorti en 1991...


https://www.youtube.com/watch?v=ZdzCb_hjoTY
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 809
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 6 Nov 2017 - 21:18

J'ai connu un gitan "sédentarisé", dans le Centre, qui utilisait ce genre d'expression dès qu'il était énervé; "s'il me fait ch... je le coupe en deux", ou "si je le retrouve, je lui coupe sa tête"...

Je ne pense pas que ce soit une signature spécifique à un groupe. Par contre, c'était peut-être une signature personnelle dans la bande à l'époque. Quant à dire que ça peut nous être utile...
Revenir en haut Aller en bas
gypsy



Nombre de messages : 74
Age : 52
Localisation : Bruxelles 1020
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 6 Nov 2017 - 21:49

michel a écrit:
Un de mes contacts me fait savoir ceci :

En ce qui concerne l'expression " Je te coupe en deux!" je ne suis pas convaincu qu'il faille lui accorder une importance
qu'elle n'a pas. Dans le milieu militaire ( peut-être en dehors de celui-ci aussi! ) cette expression est des plus courantes. Métaphore, image très vivante ou simple expression du jargon militaire? Le tout à la fois suivant "l'enthousiasme" de celui qui l'utilise. Généralement, elle exprime le fait d' un tir à bout portant en plein ventre avec un fort calibre. Dont l'effet serait... de couper le corps en deux. Il existe à l'armée deux expressions de ce type. Exemple: un coup de riot gun avec telle munition, "cela te coupe en deux!" ou encore "cela te fait un trou comme une soucoupe!" Simple effet de mots, du jargon mil, quoi!

Histoire de type coupé en deux  par une raffale ...
Une expression que j'ai entendue chez d'anciens combattant
ou rescapé d'Afrique
qui a mon sens est juste d'un point de vue technique
mais qui n'entre pas dans l'imagerie d'un homme n'ayant jamais vus d'horreurs
(notre imaginaire est surtout cinématographique)
Dégage,Andouille  ,ca rappel l'instruction du service militaire
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 257
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   Lun 6 Nov 2017 - 22:00

Feu Follet a écrit:
J'ai connu un gitan "sédentarisé", dans le Centre, qui utilisait ce genre d'expression dès qu'il était énervé; "s'il me fait ch... je le coupe en deux",
[...]
 Quant à dire que ça peut nous être utile...

En effet Feu Follet.

J'ai le sentiment que l'usage de cette expression est un détail que nous devions garder dans un petit coin de notre esprit afin de ne jamais totalement le perdre de vue.

Cependant, ce fait unique ne pourrait a priori servir que dans d'éventuels recoupements avec d'autres témoignages qui apparaîtraient au fil de l'enquête toujours en cours.

Un peu comme la claudication, qui fut non seulement observée dans plusieurs faits mais fait aujourd'hui partie des recoupements à charge du (feu) suspect C.B..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Je te coupe en deux"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Je te coupe en deux"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conte zen : "La tortue et les deux hérons"
» Les deux "témoins" de l'Apocalypse
» Sainte Jeanne-Françoise de Chantal Fondatrice d'Ordre, commentaire du jour "Ils ne sont plus deux, mais un seul"
» Vidéo-Témoignage : "Le Sacrement de Mariage - Deux couples témoignent de leur amour" !
» Idées d'une ou deux "activités" pour la pré-rentrée 6e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Evolution future de l'enquête-
Sauter vers: