les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
m v



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Mar 20 Oct 2009 - 18:42

Pour Marlair : Non, ESR = Equipe Spéciale de Reconnaissance !, pas Renseignement, même si les officiers ESR rejoignaient ou intégraient ( d' une certaine manière ) le SGRA.
Mission : En cas de conflit ( 2 minutes à vivre !!! ) : pénétrer et infiltrer les lignes ennemies et piloter les tirs ou attaques ( traceurs ). Rester derrière, c' est venu après ! Majorité de Paras : non. Venaient de partout après leur instruction et devenaient tous parachutistes. Sélection : le mental, capacité d' apprendre vite, réactivité, résistance et endurance puis au moins une spécialité : explosif, coms, tireur élite, combat, etc ... Formation spéciale : obéissance absolue à l' officier en opération = synonyme de survie. La compagnie devait compter 50 hommes mais il n' y en a jamais eu 50 en même temps !
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Mer 21 Oct 2009 - 15:20

m v a écrit:
Pour Marlair : Non, ESR = Equipe Spéciale de Reconnaissance !, pas Renseignement, même si les officiers ESR rejoignaient ou intégraient ( d' une certaine manière ) le SGRA.
Mission : En cas de conflit ( 2 minutes à vivre !!! ) : pénétrer et infiltrer les lignes ennemies et piloter les tirs ou attaques ( traceurs ). Rester derrière, c' est venu après ! Majorité de Paras : non. Venaient de partout après leur instruction et devenaient tous parachutistes. Sélection : le mental, capacité d' apprendre vite, réactivité, résistance et endurance puis au moins une spécialité : explosif, coms, tireur élite, combat, etc ... Formation spéciale : obéissance absolue à l' officier en opération = synonyme de survie. La compagnie devait compter 50 hommes mais il n' y en a jamais eu 50 en même temps !

La discussion devient credible, c'est bien.
La Russie n'ayant pas eu l'occasion d'envahir l'europe, d'autres missions furent attribuées aux equipiers.
Welcome to the world,...welcome, welcome, c'est vite dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Jeu 22 Oct 2009 - 13:27

titu a écrit:
Est-ce que les ESR restaient officiellement affilié à leur unité d'origine (comme les SAS), ou est-ce que leur appartenance aux ESR était quasiment publique ?

1961: la compagnie ESR (Equipe Spéciale Reconnaissance) est officiellement constituée et le Major R. TAGNON en devient le premier Chef de Corps. La compagnie se compose, dans un premier temps, d'équipiers interarmes (non Para) travaillant au profit des divisions et d'un détachement Para-Commandos oeuvrant au profit du 1(BE) Corps.

Cette compagnie sera stationnée à :

  • WEIDEN du 01.09.61 au 02.07.69
  • EUSKIRCHEN du 02.07.69 au 15.09.76
  • SPICH du 15.09.76 jusqu'à sa dissolution le 30.06.94


Cette compagnie acceptait toutes personnes satisfaisant aux conditions.
Il fallait surtout un niveau S de sécurité.
Une bonne condition physique plus différents brevets type transmission. pas besoin de venir des paras, mais il fallait obtenir le brevet para en cour de route.

Les ESR avaient une armoire remplie d'équipement inconnus à l'armée belge
Pantalon et veste type sac de couchage pour rester 24hr par grand froid immobile dans un trou pour reconnaître l'ennemi et un tas d'autres brols. (Pas cher pour l'Etat pour une seule compagnie) rations US et frache.

Les ESR travaille derrière les lignes ennemies et ont pour outil une radio de grande portée.

En 79, lors de l'invasion afghanne par l'URSS, l'otan à été en alerte avec déplacement, pas les ESR qui sont resté en caserne.

Ces gens se prennaient trop aux sérieux et étaient formatés contre les Soviets.
Ils passaient énormément de temps à etudier le mat soviet, rarement au tir.

Pas le genre à avoir des idées politiques.

et : Les ESR n'étaient pas des combattants !!


Dernière édition par Peter le Jeu 22 Oct 2009 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Jeu 22 Oct 2009 - 13:30

wil a écrit:
Peter a écrit:
wil a écrit:
Peter a écrit:
wil a écrit:
Peter a écrit:
michel a écrit:
Pour entrer dans l'ESR, j'imagine qu'il fallait des compétences particulières. Lesquelles? Un âge minium? Un âge maximum? Est-il encore possible de retrouver le nom de ses membres?

Il fallait être volontaire et accepter par cette compagnie
Pas nécessaire de venir des Paras, mais formation paras quand-même

Volontaire, enquête, tests et stages.

Je pensais que c'était les cyclistes qui etaient casernés avec les ESR .

En effet, au rond point à gauche.
Il y avait une brigade là-bas.

Pas mal de souvenirs...
Connaisseur, je vois .
Ben oui, j'ai fait un stage chez les ESR

Stage pour intégrer ? Quelle année ?
Non, stage pour un brevet ESR que je possède.
Pour intégrer, j'ai perdu mon S en allant à Berlin pendant la guerre froide et en envoyant une carte postale de l'est.
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Jeu 22 Oct 2009 - 16:19

Peter a écrit:
titu a écrit:
Est-ce que les ESR restaient officiellement affilié à leur unité d'origine (comme les SAS), ou est-ce que leur appartenance aux ESR était quasiment publique ?

1961: la compagnie ESR (Equipe Spéciale Reconnaissance) est officiellement constituée et le Major R. TAGNON en devient le premier Chef de Corps. La compagnie se compose, dans un premier temps, d'équipiers interarmes (non Para) travaillant au profit des divisions et d'un détachement Para-Commandos oeuvrant au profit du 1(BE) Corps.

Cette compagnie sera stationnée à :

  • WEIDEN du 01.09.61 au 02.07.69
  • EUSKIRCHEN du 02.07.69 au 15.09.76
  • SPICH du 15.09.76 jusqu'à sa dissolution le 30.06.94 (1)


Cette compagnie acceptait toutes personnes satisfaisant aux conditions.
Il fallait surtout un niveau S de sécurité.
Une bonne condition physique plus différents brevets type transmission. pas besoin de venir des paras, mais il fallait obtenir le brevet para en cour de route.

Les ESR avaient une armoire remplie d'équipement inconnus à l'armée belge
Pantalon et veste type sac de couchage pour rester 24hr par grand froid immobile dans un trou pour reconnaître l'ennemi et un tas d'autres brols. (Pas cher pour l'Etat pour une seule compagnie) rations US et frache.

Les ESR travaille derrière les lignes ennemies et ont pour outil une radio de grande portée.

En 79, lors de l'invasion afghanne par l'URSS, l'otan à été en alerte avec déplacement, pas les ESR qui sont resté en caserne.

Ces gens se prennaient trop aux sérieux et étaient formatés contre les Soviets.
Ils passaient énormément de temps à etudier le mat soviet, rarement au tir ( 2 ).

Pas le genre à avoir des idées politiques.

et : Les ESR n'étaient pas des combattants !!(3)

Je ne suis ni d'accord avec les points (1) , (2) et (3).
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 26 Oct 2009 - 21:18

wil a écrit:
Peter a écrit:
titu a écrit:
Est-ce que les ESR restaient officiellement affilié à leur unité d'origine (comme les SAS), ou est-ce que leur appartenance aux ESR était quasiment publique ?

1961: la compagnie ESR (Equipe Spéciale Reconnaissance) est officiellement constituée et le Major R. TAGNON en devient le premier Chef de Corps. La compagnie se compose, dans un premier temps, d'équipiers interarmes (non Para) travaillant au profit des divisions et d'un détachement Para-Commandos oeuvrant au profit du 1(BE) Corps.

Cette compagnie sera stationnée à :

  • WEIDEN du 01.09.61 au 02.07.69
  • EUSKIRCHEN du 02.07.69 au 15.09.76
  • SPICH du 15.09.76 jusqu'à sa dissolution le 30.06.94 (1)



Cette compagnie acceptait toutes personnes satisfaisant aux conditions.
Il fallait surtout un niveau S de sécurité.
Une bonne condition physique plus différents brevets type transmission. pas besoin de venir des paras, mais il fallait obtenir le brevet para en cour de route.

Les ESR avaient une armoire remplie d'équipement inconnus à l'armée belge
Pantalon et veste type sac de couchage pour rester 24hr par grand froid immobile dans un trou pour reconnaître l'ennemi et un tas d'autres brols. (Pas cher pour l'Etat pour une seule compagnie) rations US et frache.

Les ESR travaille derrière les lignes ennemies et ont pour outil une radio de grande portée.

En 79, lors de l'invasion afghanne par l'URSS, l'otan à été en alerte avec déplacement, pas les ESR qui sont resté en caserne.

Ces gens se prennaient trop aux sérieux et étaient formatés contre les Soviets.
Ils passaient énormément de temps à etudier le mat soviet, rarement au tir ( 2 ).

Pas le genre à avoir des idées politiques.

et : Les ESR n'étaient pas des combattants !!(3)

Je ne suis ni d'accord avec les points (1) , (2) et (3).

Ah bon ?

Ca vient de mil.be
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Mar 27 Oct 2009 - 12:20

Et alors ?

Si c'est mil.be, cela ne peut etre que vrai.
Un peu comme le nuage de Tchernobyl qui s'arrete à la frontière.
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Sam 31 Oct 2009 - 17:51

wil a écrit:
Et alors ?

Si c'est mil.be, cela ne peut etre que vrai.
Un peu comme le nuage de Tchernobyl qui s'arrete à la frontière.

Vous êtes débile ?

Si c'est sur le site de l'armée belge, c'est donc ainsi.
De toutes façons, il est impossible d'inventer des unités et des garnisons.

Visiblement, vous contredisez en fonction de vos sentiments et non sur base de faits.
Vous affichez un certain mépris envers les participants de ce forum.

Vous n'avez rien à faire chez vous ? le ménage ou un peu de gym ?
Allez-y vite !


Dernière édition par Peter le Sam 31 Oct 2009 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
m verdeyen



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Sam 31 Oct 2009 - 18:08

Monsieur Peter : vous avez quel âge si ce n' est pas trop indiscret ?
Etes vous certain qu' il n' y a pas eu d' ESR en Afghanistan ? Que ce n' étaient pas des combattants ? Qu' ils avaient 35/45 ans ? De là ma question vous concernant puisque vous aviez un brevet ESR ( c' est quoi ? ) On a un relevé de leurs missions après 94 ! ( leur dissolution comme vous dites ) mais leurs missions dans les années 70 ? en ont ils eues ? Certains ont ils été prêtés à des Etats étrangers ? Y a t' il quelqu' un qui en sache un peu plus sans entrer dans le conflit ? Est il vrai que les USA ont refusé de communiquer des noms d' officiers qui étaient même inconnus ici ? Est il vria qu' un officier ESR était dans l' OTS ? Monsieur Peter avez vous voyagé dans les pays de l' est avant 1989 ? Quelle était votre spécialité pour obtenir votre brevet ESR ? Avez vous eu le brevet Para ? Désolé pour toutes ces questions mais ce sujet m' intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Sam 31 Oct 2009 - 18:16

m verdeyen a écrit:
Monsieur Peter : vous avez quel âge si ce n' est pas trop indiscret ?
Etes vous certain qu' il n' y a pas eu d' ESR en Afghanistan ? Que ce n' étaient pas des combattants ? Qu' ils avaient 35/45 ans ? De là ma question vous concernant puisque vous aviez un brevet ESR ( c' est quoi ? ) On a un relevé de leurs missions après 94 ! ( leur dissolution comme vous dites ) mais leurs missions dans les années 70 ? en ont ils eues ? Certains ont ils été prêtés à des Etats étrangers ? Y a t' il quelqu' un qui en sache un peu plus sans entrer dans le conflit ? Est il vrai que les USA ont refusé de communiquer des noms d' officiers qui étaient même inconnus ici ? Est il vria qu' un officier ESR était dans l' OTS ? Monsieur Peter avez vous voyagé dans les pays de l' est avant 1989 ? Quelle était votre spécialité pour obtenir votre brevet ESR ? Avez vous eu le brevet Para ? Désolé pour toutes ces questions mais ce sujet m' intéresse.

Je pourrais répondre à toutes ces questions si c'était utile et si celà ne concernaient que moi.

En Nov. 79, je fut désigné volontaire par mon chef de peloton pour un stage au ESR à Spich.
les stages de 15 jours étaient connus à l'armée. C'est un stage officiel. Exioste aussi des stages de Pionnier concernant l'usage d'explosif que j'ai fait aussi

Quand cette unité fut dissoute, autrement dit que ESR n'existe plus, et bien ESR n'existe plus.

En ce qui concerne leurt âge, demandez à un ancien militaire les ayant connus.
la moitié du peloton était composé d'adjudants.
Aucuns miliciens, bien sûr.

J'ai un brevet para civil, n'ayant pas attendus l'armée

Je pense que vous confondez avec des unités spéciales comme dans les films....

Les paras étaient armés et utilisés comme tel

Les ESR étaient des soldats destinés à l'observation comme les unités Recce de l'armée belge.

Les ESR étaient sous les ordres du 1(BE) corps directement.

Pas des flingueurs , je dirais même que beaucoups n'aimait pas aller au tir
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Dim 1 Nov 2009 - 12:36

Peter a écrit:

Je pourrais répondre à toutes ces questions si c'était utile et si celà ne concernaient que moi.

En Nov. 79, je fut désigné volontaire par mon chef de peloton pour un stage au ESR à Spich.
les stages de 15 jours étaient connus à l'armée. C'est un stage officiel. Exioste aussi des stages de Pionnier concernant l'usage d'explosif que j'ai fait aussi

Un stage de 15 jours, ne permet pas de connaitre une unité, ni meme ses opérations. Vous étiez donc pour les equipiers et instructeurs "un bleu-bite". Avez vous reussi votre stage ?

Quand cette unité fut dissoute, autrement dit que ESR n'existe plus, et bien ESR n'existe plus.

Inexact. L'unité n'as pas été dissoute mais les membres ont été réaffecté temporairement dans d'autres unités. Puis le nom a changé, simplement.


En ce qui concerne leurt âge, demandez à un ancien militaire les ayant connus.
la moitié du peloton était composé d'adjudants.

Aucuns miliciens, bien sûr.

J'ai un brevet para civil, n'ayant pas attendus l'armée

Je pense que vous confondez avec des unités spéciales comme dans les films....

Les paras étaient armés et utilisés comme tel

Les ESR étaient des soldats destinés à l'observation comme les unités Recce de l'armée belge.

Les ESR étaient sous les ordres du 1(BE) corps directement.

Pas des flingueurs , je dirais même que beaucoups n'aimait pas aller au tir

Erreur


Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Dim 1 Nov 2009 - 13:41

wil a écrit:
Peter a écrit:

Je pourrais répondre à toutes ces questions si c'était utile et si celà ne concernaient que moi.

En Nov. 79, je fut désigné volontaire par mon chef de peloton pour un stage au ESR à Spich.
les stages de 15 jours étaient connus à l'armée. C'est un stage officiel. Exioste aussi des stages de Pionnier concernant l'usage d'explosif que j'ai fait aussi

Un stage de 15 jours, ne permet pas de connaitre une unité, ni meme ses opérations. Vous étiez donc pour les equipiers et instructeurs "un bleu-bite". Avez vous reussi votre stage ?

Quand cette unité fut dissoute, autrement dit que ESR n'existe plus, et bien ESR n'existe plus.

Inexact. L'unité n'as pas été dissoute mais les membres ont été réaffecté temporairement dans d'autres unités. Puis le nom a changé, simplement.


En ce qui concerne leurt âge, demandez à un ancien militaire les ayant connus.
la moitié du peloton était composé d'adjudants.

Aucuns miliciens, bien sûr.

J'ai un brevet para civil, n'ayant pas attendus l'armée

Je pense que vous confondez avec des unités spéciales comme dans les films....

Les paras étaient armés et utilisés comme tel

Les ESR étaient des soldats destinés à l'observation comme les unités Recce de l'armée belge.

Les ESR étaient sous les ordres du 1(BE) corps directement.

Pas des flingueurs , je dirais même que beaucoups n'aimait pas aller au tir

Erreur



Vous êtes décidément une honte pour la belgique.

J'avais 5 ans d'armée quand j'y suis aller.
En ce qui concerne le brevet, ces gens n'avait rien à nous apprendre.


Vous passez votre temps à écrire 'erreur' sans argument....
Visiblement, vous en faite une affaire pesonnelle.
Vous n'avez rien d'autre dans la vie, petit jaloux ?
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Dim 1 Nov 2009 - 14:35

Chacun appréciera votre expérience au sein des ESR et donc vos affirmations les concernant.
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Dim 1 Nov 2009 - 17:32

wil a écrit:
Chacun appréciera votre expérience au sein des ESR et donc vos affirmations les concernant.

Il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience pour en parler.

Parlez plutôt de votre expérience.
Revenir en haut Aller en bas
m verdeyen



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Dim 1 Nov 2009 - 21:45

Appréciation et suggestion :
1. Affrontement Peter / Wil : stupide, stérile et limite grossier ; pas utile en tout cas.
2. A César ce qui est à César : renommez svp ce topic : ESR = Equipes Spéciales de Reconnaissance !
3. Regroupez sous un seul topic ce qui est dit ici et dans la connerie de la caserne : les ESR n' ont rien à voir dans cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Dim 1 Nov 2009 - 23:52

m verdeyen a écrit:
Appréciation et suggestion :
1. Affrontement Peter / Wil : stupide, stérile et limite grossier ; pas utile en tout cas.
2. A César ce qui est à César : renommez svp ce topic : ESR = Equipes Spéciales de Reconnaissance !
3. Regroupez sous un seul topic ce qui est dit ici et dans la connerie de la caserne : les ESR n' ont rien à voir dans cette histoire !

Sauf si des instructeurs ESR étaient à Vielsam ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
michel
Admin


Nombre de messages : 7026
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 13:56

m verdeyen a écrit:
.
2. A César ce qui est à César : renommez svp ce topic : ESR = Equipes Spéciales de Reconnaissance !

C'est fait. César va être content.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
m verdeyen



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 14:28

Merci pour lui !
Il se peut très bien que des instructeurs ESR aient été à Vielsalm mais instructeurs de quoi ? Car je doute qu' il y ait eu des instructeurs qui maîtrisaient toutes les techniques ! Il y avait bien des sous officiers d' encadrement, je crois mais étaient ils à Vielsalm ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 15:03

Le problème classique de casquette. Des paras ou chasseurs ardennais, anciens membres des ESR, avec des contactes au SDRA apparaissent dans la manoeuvre. Mais quelle casquette portent-ils ? Je pense que ce serait plus facile de se demander, qui instruisent-ils ? Pour savoir quelle était leur rôle dans la manoeuvre, et la casquette qu'ils portaient.

La réponse est vraisemblablement

- Ils instruisaient des anciens paras et officiers de réserve qui étaient infiltrés secrètement dans la manoeuvre,
- Ils n'agissaient pas en tant que anciens ESR ou instructeurs ESR. Faisaient-ils partie du groupe des 60 ? Les instructeurs Stay Behind ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 19:00

m verdeyen a écrit:
Appréciation et suggestion :
1. Affrontement Peter / Wil : stupide, stérile et limite grossier ; pas utile en tout cas.
2. A César ce qui est à César : renommez svp ce topic : ESR = Equipes Spéciales de Reconnaissance !
3. Regroupez sous un seul topic ce qui est dit ici et dans la connerie de la caserne : les ESR n' ont rien à voir dans cette histoire !
Bravo, vous avez reconnus ce wil

J'avais toujours dit que cette attaque de caserne n'avait rien à voir avec les TBW.

Les ESR non-plus
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 19:33

Peter a écrit:


J'avais toujours dit que cette attaque de caserne n'avait rien à voir avec les TBW.

Les ESR non-plus

Ah !
Si c'est Peter qui le dit,
je propose qu'on clôture ce fil.
Il n'a plus aucun intérêt.
Nous avançons, grâce à Peter, nous allons pouvoir fermer des portes.
Merci pour vos interventions très motivées Peter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 19:41

Marc Toussaint a écrit:
Peter a écrit:


J'avais toujours dit que cette attaque de caserne n'avait rien à voir avec les TBW.

Les ESR non-plus

Ah !
Si c'est Peter qui le dit,
je propose qu'on clôture ce fil.
Il n'a plus aucun intérêt.
Nous avançons, grâce à Peter, nous allons pouvoir fermer des portes.
Merci pour vos interventions très motivées Peter.

Je maintient ce que j'ai dit : les ESR sont des gens formés pour la reconnaissance face aux soviets et pas du tout des flingueurs.
Ils ont une orientation EST. ce qui est déjà beaucoups.
Je ne vois pas ce qu'il feraient dans votre manoeuvre Oesling.
A moins de prendre les paras et autres combattants pour des imbéciles.
Les ESR sont discrets, mais d'autres forment pour le camouflage, par exemple.
Il y a un officier qui vient d'être nommé général, il était officier chez les ESR, il suffit de lui demander.
Mais peut-être que certains ont besoin d'accuser les ESR ....

C'est aussi un trait en pathologie psychologique : ne pas admettre que ce pourrait être 'monsieur et madame tout le monde'.

J'ai apporté soulevé beaucoup de contradictions, et on persiste à vouloir passsé à côté.

Je vais finir par claquer la porte et demander la protection de la personne de certains ici.

On se croirait dans une secte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 19:47

Peter, est-ce que vous vous faites la peine de lire ce qui a été écrit sur ce sujet, sur le forum ? J'ai déjà posté au moin un nom d'une personne qui apparait dans le dossier des TBW et qui était présent à Vielsalm lors de l'exercice Oesling ? Pas de lien ? Vous devez savoir plus que les enqueteurs de Jumet qui se sonnt intéressé à l'affaire de Vielsalm à plus d'une reprise et un certain nombre de gens ont été entendu dans le context des TBW ET de Vielsalm.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 20:08

titu a écrit:
Peter, est-ce que vous vous faites la peine de lire ce qui a été écrit sur ce sujet, sur le forum ? J'ai déjà posté au moin un nom d'une personne qui apparait dans le dossier des TBW et qui était présent à Vielsalm lors de l'exercice Oesling ? Pas de lien ? Vous devez savoir plus que les enqueteurs de Jumet qui se sonnt intéressé à l'affaire de Vielsalm à plus d'une reprise et un certain nombre de gens ont été entendu dans le context des TBW ET de Vielsalm.
Si j'ai tout lu ? non, tropp à lire et je ne m'interresse pa sà tout.
Je réagis en cas d'énormité.
La belgique est un très petit pays (de moitié en plus)
Je connais pas mal de monde connus qui se promène pas loin de vos histoires.
Ca n'en fait ni des complices, ni des coupables.
Et surtout, je répète que je connaît ces gens, donc leurs mentalités.

Pour les tueries du Brabant, je ne sais pas, mais pas du banditisme habituel.

Pour l'attaque de la caserne, je ne crois pas à un complot d'Etat avec les ESR.

C'est votre insistance à vouloir des choses 'impossibles' qui me font croire que finalement, tout ce qui se dit ici est de la même veine : peu crédible.
Il n'est pas possible de dialoguer sans tomber sur des affirmation s en forme de vérité qui en plus ne tiennent pas la route.

Vous n'avancerez pas ainsi.

Il existe un milieu très fort en belgique : les calottins.
Général de banque, colonies, armées, Palais, ....
Ceux-là ont une mentalité particulière bien connue qui est la mentalité catholique des belges en général.


Dernière édition par Peter le Lun 2 Nov 2009 - 20:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Lun 2 Nov 2009 - 20:25

Peine perdue...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)   Aujourd'hui à 7:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Equipe spéciale de reconnaissance (ESR)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Equipe éducative
» l'École spéciale de Géographie et de Topographie
» ERPN (Equipe de recherche paranormale du nord)
» Grande soirée spéciale ovni à la télé
» bourse spéciale iufm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: