les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'enquête de la BSR de Wavre

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 12:44

La BSR de Wavre (ou certains de ses membres) ont mené une enquête fort intéressante sur les tueries. Nous n'avons pas assez parlé de ce pan de l'enquête. Voici donc pour commencer un extrait du rapport parlementaire qui constitue un bon résumé :


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 12:46


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 12:51


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 12:54


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 12:58


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 13:00


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 13:03


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 13:40

Que voilà des us et coutumes déshonorants!

On est en droit de se poser une question: ces braves pandores, droits et efficaces, N'ont-ils PAS gaspillé un énorme potentiel énergie à se battre contre leur propre hiérachie et les magistrats-instructeurs, alors qu'ils tenaient le bout de fil capable de détricoter l'ensemble? Et - pourquoi se taire? - ces méthodes ne s'assimilent-elles pas plus à des méfaits mafieux quà l'exercice d'une saine justice???
Après cela - et tout le reste - quel crédit peut-on encore accorder à un appareil d'Etat si profondément gangréné?
Poser la question, c'est déjà y répondre.
Alors, que font les As de la CBW à courser les Borains d'Elouges... dans un cimetière mérovingien, à pelleter et à repelleter les bois de la Houssière, à diligenter des commissions rogatoires au soleil, quand la solution est là, à portée de main, si simple mais aussi... tellement encombrante? Je croyais que la mission de la justice et de ses nobles serviteurs était de fouiller où le commun des mortels N'a PAS accès.
Quand donc ces enquêteurs évincés, spoliés dans leur professionnalisme et dans leur honneur, se serreront-ils les coudes pour se porter partie civile contre la hiérarchie qui les a bafoués? Il doit bien y avoir dans l'arsenal juridique, de quoi leur rendre droit, puisqu'on a bien trouvé de quoi les écarter!!!

Il nous faut écouter ces hommes-là!
Revenir en haut Aller en bas
chris



Nombre de messages : 150
Localisation : Wavre
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Jeu 29 Oct 2009 - 22:00

Le pot de terre contre le pot de fer...

C'est plus facile de se taire, de toucher sa paie pour partir le week-end à la mer avec les enfants plutot que de parler et se retrouver au chomage avec des rumeurs sur le dos.

Le meilleur policier du monde n'est qu'un fonctionnaire attendant sa pension


Dernière édition par chris le Dim 8 Nov 2009 - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Ven 30 Oct 2009 - 9:04

Le temps a passé, ces hommes sont tous aujourd'hui à la retraite ( forcée pour certains. ) Et ils ne sont pas tous résignés. Ceux que l'on appelle "les serviteurs de l'Etat" sont aux ordres, c'est la règle. Mais celle-ci N'est PAS nécessairement assujettissante. Et elle NE peut JAMAIS devenir avilissante.
Un bon flic, comme un bon plouc d'ailleurs, ont des devoirs, mais également des DROITS!

Le devoir de faire dignement leur métier d'abord. On l'a sans doute oublié, ces hommes sont souvent des idéalistes.
Et le droit de se faire entendre quand la morale la plus élémentaire est baffouée, quand la sacro-sainte hiérarchie va trop loin dans les abus.

Un Etat qui accepterait que l'on flingue impunément un brave Sous-Officier qui NE fait QUE sont job, pareil Etat qui néglige de rendre justice quand des hommes, des femmes et des gosses se font massacrer simplement pcq ils se trouvaient au mauvais moment là où il NE le fallait PAS, un tel Etat NE mérite PLUS le respect de ses meilleurs serviteurs!!!
Qu'on en pense ce que l'on veut, cet Etat...oh pardon...cet état NE mérite PAS de survivre!!!

Je persiste et signe: je m'appelle J.-C. Marlair
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Sam 31 Oct 2009 - 17:46

C'est quand même triste cette naïveté ....

L'Etat belge, c'est la clique politique et rien d'autre ....

Et ces gens se fiche du peuple ....

Dernièrement, avec la guerre en Irak et le déplacement des troupes US sur notre sol, nous avons vus que le 1er Ministre passait des accord bilatéraux avec les USA sans en référer ni accord avec le parlement.

Le petit peuple s'en fiche et tout le monde ici aussi ....
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1276
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Dim 1 Nov 2009 - 12:52

Marlair Jean-Claude a écrit:
Le temps a passé, ces hommes sont tous aujourd'hui à la retraite ( forcée pour certains. ) Et ils ne sont pas tous résignés. Ceux que l'on appelle "les serviteurs de l'Etat" sont aux ordres, c'est la règle. Mais celle-ci N'est PAS nécessairement assujettissante. Et elle NE peut JAMAIS devenir avilissante.
Un bon flic, comme un bon plouc d'ailleurs, ont des devoirs, mais également des DROITS!

Le devoir de faire dignement leur métier d'abord. On l'a sans doute oublié, ces hommes sont souvent des idéalistes.
Et le droit de se faire entendre quand la morale la plus élémentaire est baffouée, quand la sacro-sainte hiérarchie va trop loin dans les abus.

Un Etat qui accepterait que l'on flingue impunément un brave Sous-Officier qui NE fait QUE sont job, pareil Etat qui néglige de rendre justice quand des hommes, des femmes et des gosses se font massacrer simplement pcq ils se trouvaient au mauvais moment là où il NE le fallait PAS, un tel Etat NE mérite PLUS le respect de ses meilleurs serviteurs!!!
Qu'on en pense ce que l'on veut, cet Etat...oh pardon...cet état NE mérite PAS de survivre!!!

Je persiste et signe: je m'appelle J.-C. Marlair

Je partage votre point de vue.
Mais un serment est un serment.
Parce que bon nombre d'entre eux l'ont respecté qu'ils ont été "cassés".

Il y a un devoir de mémoire à respecter envers ces "kamikazes" de la démocratie.
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Ven 6 Nov 2009 - 16:01

Extrait du second rapport parlementaire :

1. Remarque préliminaire
L’axe de recherche BSR de Wavre, coté au dossier sous la référence F16, comprend un seul carton, CA53.
La première partie comprend une série de rapports d’information de la BSR de Wavre, émanant pour la plupart
du 1. MDL chef Bihay, chef de la section info III, adressés au juge d’instruction Schlicker, concernant l’affaire
Dekaise et ses liens éventuels avec les faits du Brabant wallon; 3 rapports importants y figurent, signés en 1983 et
1985.
La seconde partie comprend des auditions menées durant 1988 de différents membres de la BSR de Wavre
quant aux ressentiments de ceux-ci à l’encontre de l’enquête relative aux tueries du Brabant.
2. Analyse du dossier

3 rapports importants sont à mettre en exergue.
Le 1er rapport, daté du 14 juillet 1983 sous la plume du gendarme Bihay, fait état d’une hypothèse d’un trafic d’armes
à l’origine des tueries du Brabant (pièce 8); un second rapport, signé du gendarme Dussart et daté du 11 février 1985 examine la piste des services de renseignements bulgares alimentée par le canal d’une entreprise publique d’import-export Kintex avec l’appui des phalanges chrétiennes libanaises (pièce 3); un 3e rapport du gendarme Bihay est daté du 18 mars 1985 (pièce 2); un quatrième rapport, daté du 14 août 1985 sous la plume du gendarme Bihay (pièce 1) (85) expose les diverses pistes alors à l’étude, dont la piste Kintex touchant à une manipulation de mouvements d’extrême droite par une organisation internationale
visant la déstabilisation des Etats d’Europe occidentale, visant également un volet stupéfiants, visant encore la
filière boraine, l’hypothèse d’un trafic d’armes, une liaison avec le décès de Latinus, une piste extrême droite et gendarmerie,
et une étude touchant au rôle de la Sûreté del’Etat.

Le rapport du 18 mars 1995 (pièce 2) se fonde sur les révélations d’un « informateur anonyme » et reprend, pour
l’essentiel des thèses du baron de Bonvoisin concernant une manipulation de l’extrême droite par des dirigeants de
la Sûreté de l’Etat, opérant pour le compte du KGB.

Audition du gendarme Bihay
A la demande de celui-ci, le sous-officier Bihay est entendu le 23 janvier 1988 par le juge d’instruction Lacroix,
lequel avait reçu de la BSR de Wavre et de son collègue Schlicker de Nivelles, une copie des rapports mentionnés
ci-dessus.
Le gendarme Bihay déclare que les recherches qu’il menait à l’époque avec le gendarme Balfroid, « déplaisaient»; il précise qu’il vient d’être muté administrativement, et non pas disciplinairement, à la gendarmerie de Gembloux avec perte de la qualité de membre BSR (86).

Le 5 février 1988, sur apostille du juge d’instruction, la PJ de Charleroi entend de manière plus approfondie les gendarmes Bihay et Balfroid, ce dernier ayant également fait l’objet d’une mutation avec perte de la qualité de
membre BSR (87) : tous deux exposent qu’ils ont ressenti une « obstruction » de la part du procureur du Roi de Nivelles, qui était favorable à la thèse selon laquelle les tueries du Brabant relevaient de la criminalité de droit commun; ce magistrat, appuyé par l’Etat-major de la gendarmerie, est intervenu à plusieurs reprises pour les faire muter; ils ont par ailleurs fait l’objet d’enquêtes disciplinaires pour ce qu’ils appellent « des pécadilles »; ils ajoutent qu’on leur a imputé la divulgation à la presse des rapports sus-mentionnés, alors que cette communication, selon Balfroid, serait le fait du juge d’instruction Schlicker.

L’adjudant chef de la BSR de Wavre, M. Dussart, s’est expliqué sur ses diverses allégations, devant la Commission
d’enquête parlementaire sur la manière dont la lutte contre le banditisme et le terrorisme est organisée (88).
La CBW va procéder, sur directive du juge d’instruction Lacroix, à une série de devoirs.

Réaudition de Balfroid
Le 11 février 1988, le gendarme Balfroid est réinterrogé sur les liens entre Dekaise, P., la société bulgare Kintex et
le groupe britannique Montgomery Kee; il fait également état d’informations qu’il tient de la BSR de Bruxelles qui
les tiendrait de Libert, selon lesquelles Cocu aurait fait partie de la garde « personnelle » de Latinus (89).

Réaudition de Bihay (le gendarme Bihay est égalementréinterrogé par la CBW) (90)


Réaudition de Dussart (91)
Dussart précise que Libert lui a révélé que l’adjudant Goffinon, dirigeant la BSR de Bruxelles et à ce titre principal
enquêteur de la cellule Mendez, faisait partie du WNP; Dussart précise que la Sûreté de l’Etat a refusé de collaborer
pour lui transmettre le dossier WNP constitué au sein de la Sûreté; il mentionne également le refus du juge d’instruction Schlicker de délivrer un mandat de perquisition pour le bureau de Smets à la Sûreté; Dussart précise
avoir été l’objet d’invitations de l’Etat-major de la gendarmerie pour stopper son enquête sur le WNP et sur Latinus;
il précise que les fuites dans le dossier étaient le fait du juge d’instruction Schlicker en direction du journaliste
Souris (92); il ajoute avoir été dégouté et avoir demandé une retraite prématurée.
Dussart est réinterrogé le 16 juin 1988 par le juge d’instruction Hennart sur la non-exécution des apostilles délivrées
par le juge d’instruction Schlicker dans le cadre du décès Latinus.


3. Conclusion axe BSR Wavre
L’axe de recherche BSR de Wavre met en lumière les difficultés de compréhension et de collaboration entre différents protagonistes du dossier des tueries instruit à Nivelles, à savoir entre le procureur du Roi de Nivelles, le juge d’instruction Schlicker, l’Etat-major de la gendarmerie, les gendarmes Bihay et Balfroid et leur chef Dussart.
Les déclarations des uns et des autres procèdent par affirmation, sans véritable possibilité de contrôle de la
réalité des faits dénoncés, sous la réserve que plusieurs apostilles du juge d’instruction Schlicker n’ont pas été
exécutées par le gendarme Dussart dans le cadre du dossier d’instruction Latinus.
Les gendarmes Bihay et Balfroid se disent avoir été injustement freinés et ensuite écartés de la tenue des
enquêtes.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Ven 6 Nov 2009 - 17:50

michel a écrit:
Extrait du second rapport parlementaire :

Réaudition de Balfroid
Le 11 février 1988, le gendarme Balfroid fait également état d’informations qu’il tient de la BSR de Bruxelles qui
les tiendrait de Libert, selon lesquelles Cocu aurait fait partie de la garde « personnelle » de Latinus (89).

Ce contact Cocu-Latinus à été formellement démenti par B.R. si je me souviens bien.
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Sam 7 Nov 2009 - 2:18

Kranz a écrit:
michel a écrit:
Extrait du second rapport parlementaire :

Réaudition de Balfroid
Le 11 février 1988, le gendarme Balfroid fait également état d’informations qu’il tient de la BSR de Bruxelles qui
les tiendrait de Libert, selon lesquelles Cocu aurait fait partie de la garde « personnelle » de Latinus (89).

Ce contact Cocu-Latinus à été formellement démenti par B.R. si je me souviens bien.
Donc cela veut dire que c'était bien le cas. Br intervenait de façon très primaire sur le site..
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Sam 7 Nov 2009 - 2:21

Et pour en revenir aux"mutés", je me demande pourquoi Sartillot faisait partie du lot. Ou je ne dois même pas me le demander..
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 1024
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Sam 7 Nov 2009 - 11:25

Certains enquèteurs avaient fait du bob boulot, c pour celà qu'ils dérangaient aussi......pourtant ce rapport devant la commission en dit long, alors quid de la commission ? La réponse est déja dans la question...


Dernière édition par Cusmenne Claude le Mer 30 Avr 2014 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Sam 7 Nov 2009 - 12:00

chris a écrit:
Le pot de terre contre le pot de fer...

C'est plus facile de se taire, de toucher sa paille pour partir le week-end à la mer avec les enfants plutot que de parler et se retrouver au chomage avec des rumeurs sur le dos.

Le meilleur policier du monde n'est qu'un fonctionnaire attendant sa pension

Je confirme
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8205
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Wavre   Sam 7 Nov 2009 - 13:37

Il me semble de plus evident de faire un schema du BSR de Wavre ds cet periode.

Beaucoup de gens ont fait un excellent travail ,risqué leur vie et ont été
punis, dégradé etc.

tout cela ne peut se faire sans papiers ni collaboration de EM.
et des officiers qui ont eu des promotions par la suite?

Resumons, commençons
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Sam 7 Nov 2009 - 23:37

K a écrit:
Il me semble de plus evident de faire un schema du BSR de Wavre ds cet periode.

Beaucoup de gens ont fait un excellent travail ,risqué leur vie et ont été
punis, dégradé etc.

tout cela ne peut se faire sans papiers ni collaboration de EM.
et des officiers qui ont eu des promotions par la suite?

Resumons, commençons

Parmi les dégoutés qui devraient avoir des choses à dire il y a l'adjudant (?) Verdun de Charleroi. Lui aussi à ouvert de grands yeux et...a jeté l'éponge!
Cela ne doit pas être impossible à l'admin de les contacter pour qu'ils suivent au moins le site. Et réagissent avec pseudo ou sans en fonction de leur souhait.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 8205
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: qui?   Sam 7 Nov 2009 - 23:49

un de ces collègues qui était parti vers la police de namur ou dinant était recherché comme membre de groupe G.
;
Après une erreur de personne , ils l'ont trouvé l'individu qu'il n'ont pas interrogé par la suite (doc parlement)
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Dim 8 Nov 2009 - 16:30

moi je suis de l'avis du Commandant Marlair:

la vérité, elle est sous nos yeux et ceux qui la détiennent, ce sont les enquêteurs évincés: Dussart, Verdun, Sartillot (tiens, c'est bien lui qui s'est fait tiré dessus par les tueurs de l'armuries Dekaise?) et tous les autres.


Il y a plusieurs vérités! Celle qui retrace les événements du passé et celle qui peut être exploitée par la Justice, et qui nécessite donc des éléments de preuve.

Quand on lit dans le rapport de la commission un résumé de l'audition de Dussart où un agent de la sureté lui a confié que Latinus avait été assassiné par Smets et Calmettte, je ne sais pas ce qui a empêché la commission d'au moins relayer cet info pour qu'il y ait enquête... parce que soit c'est de la calomnie crasse et de la diffamation soit c'est une bombe!!!!

Je trouve que sur ce site, il faudrait se décider: soit vous voulez découvrir la Vérité, càd. celle qui n'a pas été exploitée par la Justice, faute d'éléments matériels ou de preuves, soit vous cherchez à découvrir des éléments susceptibles d'aider la Justice à progresser... Ce sont deux choses différentes!

Pourquoi ne pas réunir les enquêteurs évincés sur un post spécial où ils pourraient vider leur sac.... N'ont ils pas pris leur pensions? que risquent-ils à ce jour?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Dim 8 Nov 2009 - 16:35

Certains de ses enquêteurs sont décédés. D'autres préfèrent ne plus parler de cette affaire. Monsieur sartillot est membre de ce forum et à déjà répondu à certaines questions.

Mais ce forum leur reste ouvert bien entendu.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7718
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Mar 17 Nov 2009 - 18:28

Kranz a écrit:
michel a écrit:
Extrait du second rapport parlementaire :

Réaudition de Balfroid
Le 11 février 1988, le gendarme Balfroid fait également état d’informations qu’il tient de la BSR de Bruxelles qui
les tiendrait de Libert, selon lesquelles Cocu aurait fait partie de la garde « personnelle » de Latinus (89).

Ce contact Cocu-Latinus à été formellement démenti par B.R. si je me souviens bien.

A ce propos, extrait du PV d'audition du 9 mars 1988 du commissaire George Marnette :

Dans le cadre des enquêtes que vous avez menées et plus particulièrement
sur l'organisation WNP, avez-vous déjà entendu parlé du fait que
LATINUS aurait disposé d'une garde personnelle dont le sigle serait GAP
et dont COCU Michel aurait fait partie?
Tout d'abord, je dois vous dire que le nom de COCU,que je connaissais
dans le cadre de son inculpation dans le cadre des faits du Brabant Wallon,n’a jamais été retrouvé dans l'entourage de LATINUS et du WNP.
Le sigle GAP ne me dit rien, mais il faudrait peut-être vérifier dans
les documents saisis car je ne me souviens pas d'avoir lu ce sigle.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   Mer 18 Nov 2009 - 0:50

michel a écrit:
Certains de ses enquêteurs sont décédés. D'autres préfèrent ne plus parler de cette affaire. Monsieur sartillot est membre de ce forum et à déjà répondu à certaines questions.

Mais ce forum leur reste ouvert bien entendu.
Sartillot pourrait-il nous dire pourquoi il a été "muté"? Serait-il possible de rentrer en contact avec la femme de Campine? Son témoignage devrait être très intéressant. Campine lui a fait probablement part de ses" impressions".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enquête de la BSR de Wavre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enquête de la BSR de Wavre
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Enquêtes et révélations - Rites secrets et pouvoirs occultes
» Enquête biodiversité, Muséum national d'Histoire naturelle
» Enquête sur la mortalité des hérissons
» Enquête Université Bordeaux 2
» Enquête (1996) sur l'opinion des non-végés sur végétarisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: l'enquête de la BSR de Wavre-
Sauter vers: