les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Léon de Staercke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lagloupette02



Nombre de messages : 159
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Léon de Staercke   Ven 13 Nov 2009 - 8:25

Léon De Staerke une nouvelle fois arrêté. Il est derrière les barreaux comme ses 5 complices

La Dernière Heure 13/11/2009

BRUXELLES Il y a des noms dans le milieu judiciaire que l’on n’oublie pas. Alors, pour les vieux de la vieille, lorsqu’on évoque Léon De Staerke, ça fait tilt !

C’est que le bonhomme a un parcours judiciaire assez exceptionnel : 50 ans de criminalité ! Né en 1937 à Lot, il décroche sa première condamnation en 1957… 2 ans de prison. Depuis, il n’a jamais interrompu ses méfaits, sauf lorsqu’il était en prison, évidemment. Sa dernière arrestation remonte à mercredi. Lui et ses cinq complices ont été interpellés par la police pour des faits de home invasion.

On parle d’au moins trois faits. “Ils ont été placés sous mandat d’arrêt pour vol à main armée, vol avec effraction, détention d’armes et association de malfaiteurs”, nous confirme le parquet de Bruxelles.

Il est donc une nouvelle fois derrière les barreaux. Disons que cela ne fait que la 15e fois !

Ses plus grosses condamnations ont été prononcées en 69 – 3 ans –, en 75 – 5 ans –, en 84 – 3 ans –, et en 87 – 7 ans ferme.

L’homme est connu comme un membre de la bande de Baasrode, réputée pour ses braquages et qui fut confondue en son temps avec celle des tueurs du Brabant.

Cette fois, c’est donc un home invasion , commis le 6 septembre, à Dilbeek, qui est à l’origine de son arrestation. Vers 22 h, la bande – une partie de celle-ci car ils ne participaient pas tous en même temps aux vols – avait fait irruption dans la maison ciblée.

Armés de kalachnikov et d’une matraque électrique, ils avaient menacé les occupants avec qui ils ont d’ailleurs eu un affrontement. Ils ont pris la fuite en emportant un GSM, un coffret de pièces de monnaie, des bijoux et les clés d’une Renault Kangoo avec laquelle ils ont pris la fuite. Au même moment, ils ont croisé une patrouille de police.

Des coups de feu ont été échangés… Personne n’a été blessé… ni arrêté, d’ailleurs. Les auteurs ont été rejoints par des complices qui circulaient à bord d’une Touareg.

Arrivés à Roosdael, les fuyards ont tenté de car-jacker une Lancia Lybra, sans succès. Ils ont eu plus de succès à Hal où ils ont réussi leur car-jacking. C’est là qu’ils ont abandonné la Touareg… et qu’ils l’ont incendiée. La Lancia car-jackée à Hal subira le même sort quelques heures plus tard à Watermael-Boitsfort.

Au fil de l’enquête, les policiers ont découvert que la Touareg avait été dérobée à Gembloux au mois d’août. Les plaques, par contre, avaient été dérobées sur une voiture similaire à La Hulpe, en septembre.

C’est bien ainsi que le gang agissait à chaque fois : ils volaient une voiture, ils dérobaient ensuite des plaques sur un véhicule similaire. Ils commettaient des vols à l’aide des voitures. Sur place, ils dérobaient les biens et le véhicule des propriétaires. Les véhicules de fuite étaient incendiés peu après les vols. En fin de compte, seuls les objets dérobés leur importaient. Ils étaient aussitôt revendus…

Emmanuelle Praet

© La Dernière Heure 2009
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Ven 13 Nov 2009 - 8:55

Habitude, quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7022
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Ven 13 Nov 2009 - 10:00

Une photo de notre homme actuellement :


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry



Nombre de messages : 1996
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Ven 13 Nov 2009 - 10:16

Je l'avais vu à Liege au procès d'assises et je peux vous assurer qu'il donnait l'impression d'être un petit vieux tranquille à qui on offrirait un café en pensant faire une bonne action.
Plusieur actions similaires proches à la 1° vague, des voitures volées auparavant, des plaques volées sur des véhicules similaires, des coups de feu avec la police, des voitures relais, les voitures incendiées bref, une bande dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
Luc



Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 02/12/2008

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Ven 13 Nov 2009 - 10:48

Watermael-Boitsfort semble un lieu fort prisé pour détruire un véhicule en l'incendiant.
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 979
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Ven 13 Nov 2009 - 12:13

en effet, que de similitudes...prochainement des braquages en "chaise roulante" et affronter les "bras cassés" de la Police Fédérale....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Mar 20 Juil 2010 - 11:37

recopie

Citation :
Cette fois, c’est donc un home invasion , commis le 6 septembre, à Dilbeek, qui est à l’origine de son arrestation. Vers 22 h, la bande – une partie de celle-ci car ils ne participaient pas tous en même temps aux vols – avait fait irruption dans la maison ciblée.

Armés de kalachnikov et d’une matraque électrique, ils avaient menacé les occupants avec qui ils ont d’ailleurs eu un affrontement. Ils ont pris la fuite en emportant un GSM, un coffret de pièces de monnaie, des bijoux et les clés d’une Renault Kangoo avec laquelle ils ont pris la fuite. Au même moment, ils ont croisé une patrouille de police.

Des coups de feu ont été échangés… Personne n’a été blessé… ni arrêté, d’ailleurs. Les auteurs ont été rejoints par des complices qui circulaient à bord d’une Touareg.

Arrivés à Roosdael, les fuyards ont tenté de car-jacker une Lancia Lybra, sans succès. Ils ont eu plus de succès à Hal où ils ont réussi leur car-jacking. C’est là qu’ils ont abandonné la Touareg… et qu’ils l’ont incendiée. La Lancia car-jackée à Hal subira le même sort quelques heures plus tard à Watermael-Boitsfort.

Au fil de l’enquête, les policiers ont découvert que la Touareg avait été dérobée à Gembloux au mois d’août. Les plaques, par contre, avaient été dérobées sur une voiture similaire à La Hulpe, en septembre.



on voit ici ds la description
-que le pilote /voleur aime surtout les lancia's (on a vu cela aussi ds la bande de Haemers non?)
-ils fuient d'abord à l'opposé (Dilbeek Roosdael) de leur destination futur
- n'hesite pas de faire une cascade de carjacking's et de mis a feu d'ou une parfaite connaissance des petites chemins atour de Bruxelles

-Après désastre après désastre finissent leur parcour loin de leur base mais
près de la grande ville ou ils peuvent avoir de l'aide facillement.
et n'hesite pas a brûler la voiture à des endroits chauds et connus de tous.

-preparation pendant l'été , vol à l'automne.

- voiture back-up
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 77
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Sam 13 Oct 2012 - 17:17

La bande de Léon De Staerke décapitée (13/10/2012) D.H.

C’est elle qui allait attaquer le Centre de contrôle technique de Forest. Le suspect tué s’appelait Pascal Fain. De Staerke est arrêté
FOREST Le suspect abattu par les unités spéciales de la police fédérale vendredi à 7 h du matin près du Centre de dontrôle technique de Forest s’appelait Pascal Fain. C’était le chauffeur. Son passager dans le break Audi, grièvement blessé de deux balles, est Eric Bottemanne. Fain et Bottemanne font partie de la bande de Léon De Staerke, que la police a interpellé peu après dans le quartier du Centre de contrôle.
Léon De Staerke, dit Petit Léon , est connu de la justice depuis 55 ans. Léon De Staerke – qui avait témoigné devant la cour d’assises à Liège au procès de Marcel Habran – est le frère aîné de Philippe De Staerke qui a bénéficié d’un non-lieu mais fut inculpé entre 1987 et 2001 dans l’enquête sur la tuerie d’Alost lors de laquelle huit personnes ont perdu la vie en 1985, la dernière en date des tueries du Brabant wallon.
Léon De Staerke a fait partie comme son frère de la fameuse bande de Baasrode impliquée dans des dizaines de braquages de bureaux de poste en Flandre dans les années 1980.
Léon De Staerke a maintenant 75 ans.
Encore plus incroyable : Léon, qui se promenait hier à 7 h du matin près du Centre de contrôle technique de Forest, devait comparaître à 9 h devant la cour d’appel au palais de justice de Bruxelles.
Petit Léon n’était pas présent, et pour cause. Le septuagénaire n’a donc pas su que la cour d’appel le condamnait à 3 ans de prison supplémentaires (lire l’article ci-dessous de Jean-Pierre De Staercke, lequel n’est pas apparenté !) pour un casse contre un distributeur automatique de billets le 31 juillet 2011, à Perwez (Brabant wallon).
Léon, nous le connaissons : c’est un gentil petit monsieur aux yeux malicieux, à qui tout le monde offrirait volontiers un café.
Sous un look de pépé tranquille, l’homme cache un passé judiciaire unique de 15 condamnations en Belgique avec notamment : 2 ans en 1957; 3 ans en 1969; 5 ans en 1975; 3 ans en 1984; 7 ans ferme en 1987 et le 12 novembre 2009, Petit Léon se faisait encore coincer à Bruxelles pour un home invasion dans une villa à Dilbeek.
Ils étaient attendus hier matin par la cour d’appel pour le casse de Perwez : sans surprise, l’autre est évidemment Eric Bottemanne, grièvement blessé dans la fusillade.
Fusillade déclenchée en légitime défense, comme, selon nos infos, l’a démontré la reconstitution, par les unités spéciales de la police fédérale, près du Contrôle technique, au coin de la rue Lieutenant Lottin et du boulevard de l’Humanité.
Bottemanne, 42 ans, est connu comme De Staerke pour une dizaine de condamnations à des peines de 1 à 8 ans ferme, la plupart pour des braquages. Deux balles, mais il s’en sortira. Ses jours ne sont plus en danger.
Quant à Pascal Fain qui pilotait l’Audi A6 noire (volée), il avait 48 ans. Il provenait de Villers-la-Ville et était connu de la justice, avec un pedigree plus léger cependant que ceux de De Staerke et Bottemanne. La police savait qu’un coup se préparait au Contrôle technique de Forest. Elle était informée. Elle était en embuscade pour empêcher un vol avec violence et De Staerke et Bottemanne étaient ses targets principaux.
Après la fusillade, en vue de la reconstitution, la police a disposé un plot à hauteur de chaque indice lié à la fusillade, notamment les douilles. Au total, il y en avait 32.



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Dim 14 Oct 2012 - 18:37



http://www.standaard.be/artikel/detail.aspx?artikelid=DMF20121012_00332545

Gangster gedood door politie

Topgangster Leon De Staercke (73) betrokken bij schietincident met dode in Vorst

zaterdag 13 oktober 2012, 03u00
Auteur: Mark Eeckhaut

Bruno Fahy/belga

BRUSSEL - De gangsters die vrijdag in Vorst onder vuur werden genomen door speciale eenheden van de federale politie, waren zware jongens. Eén van hen was de beruchte Leon De Staercke (73), de broer van Philippe. Een medeplichtige van De Staercke kwam om.

Vrijdagochtend om 7 uur draaide de wagen met Pascal F. (48) aan het stuur en met Eric B. (48) en een derde onbekende man als passagiers de autokeuring op aan de Luitenant Lotinstraat in Vorst. Daar sloegen de speciale eenheden van de federale politie meteen toe. De agenten observeerden de gangsters al een tijdlang omdat er vermoedens bestonden dat zij achter een reeks recente overvallen en diefstallen zaten.

De agenten waren getipt dat hun volgende doelwit de autokeuring van Vorst zou kunnen zijn. Het plan was de gangsters op te pakken voor ze konden toeslaan.

Het drietal liet zich echter niet zomaar oppakken toen de politie hen aanmaande om uit hun wagen te stappen. Volgens het getuigenis van de agenten reed Pascal F. prompt met zijn wagen in op de zwaarbewapende politie. Hij bekocht die daad met zijn leven.

Op de uitkijk

Pascal F. werd door de politie neergeschoten achter zijn stuur. Eric B. (48), een man met een rijk gevuld strafblad wegens gewapende overvallen, werd door twee kogels getroffen. Hij is zwaar gewond maar niet in levensgevaar. De derde gangster in de auto werd geraakt in het been. De gangsters zelf kregen niet de tijd om te schieten. In hun auto vonden de agenten een kogelvrij vest, een jachtgeweer en twee pistolen.

Even verderop in de straat plukten de agenten wat later een vierde man van straat. Dat was niemand minder dan de beruchte Leon De Staercke, lid van de gangsterclan De Staercke.

‘Puur toeval', zo zegt De Staercke zelf, maar daar geloven de speurders niet veel van. Volgens hen stond hij op de uitkijk. Hij is bovendien een vriend van Eric B.

De twee moesten gisterenochtend trouwens nog samen in Brussel voor de rechtbank verschijnen voor hun rol in een andere overval. Maar dat plan ging niet door.

Godfather van Luik

Leon De Staercke is een beruchte figuur uit de Belgische misdaad. Hij verscheen in juni 1987, samen met enkele andere beruchte gangsters uit die periode, in Gent voor het hof van beroep als lid van de ‘Bende van Baasrode'.

Naast hem zaten een groepje topgangsters: zijn broer Philippe De Staercke, Apostolos Papadopoulos, Alain Moussa en Dominique Salesse. Er bestonden lange tijd vermoedens dat de ‘Bende van Baasrode' ook achter de aanslagen van de Bende van Nijvel zat.

Leon De Staercke was ook een vertrouweling van zijn leeftijdsgenoot Marcel Habran, de godfather van de Luikse maffia.

Het parket van Brussel heeft een onderzoeksrechter aangesteld die moet nagaan of de agenten inderdaad uit wettige zelfverdediging handelden toen ze het vuur openden op de wagen. Er werd gisteren nog een reconstructie gehouden. De drie overlevende gangsters moesten vrijdagavond nog voor de onderzoeksrechter verschijnen. Die moest beslissen of ze aangehouden bleven.

Voor Leon De Staercke lijkt het er nu wel op dat zijn criminele carrière voorgoed voorbij is.

Revenir en haut Aller en bas
derf



Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/06/2010

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Lun 15 Oct 2012 - 23:17

http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/411564/deux-suspects-en-detention-pour-la-tentative-de-vol-et-la-fusillade-a-forest.html


Deux suspects en détention pour la tentative de vol et la fusillade à Forest (15/10/2012)


Il s'agit de Léon De Staercke (73 ans), qui faisait le guet au moment des faits, et d'un des trois voleurs

BRUXELLES Le juge d'instruction de Bruxelles a placé deux suspects sous mandat d'arrêt, lundi, pour la tentative de vol et la fusillade survenues au poste de contrôle technique à Forest, vendredi matin. Il s'agit de Léon De Staercke (73 ans), qui faisait le guet au moment des faits, et d'un des trois voleurs, a indiqué le parquet de Bruxelles.

Un deuxième voleur est décédé lors de la fusillade et un troisième est encore trop blessé pour être entendu. La fusillade s'est déroulée vendredi matin, vers sept heures. Pascal F. (48 ans), Eric B. (48 ans) et une troisième personne d'origine étrangère ont voulu commettre un vol dans un poste de contrôle technique, rue Lieutenant Lotin à Forest.

La police fédérale était au courant de leur projet et des unités d'intervention spéciales (CGSU) se tenaient prêtes à opérer. Les trois hommes ont tenté de prendre la fuite à bord de leur véhicule. Ils ont roulé en direction des agents de police, qui ont alors ouvert le feu, tuant Pascal F., blessant sévèrement Eric B. et légèrement le troisième malfrat.

Vendredi soir, les agents de la CGSU ont pu arrêter un quatrième homme, qui montait la garde un peu plus loin. Il s'agissait de Léon De Staercke, 73 ans, criminel professionnel connu des services de police.
Le tribunal de Bruxelles a également ouvert une enquête sur la fusillade et l'intervention des agents de la CGSU.

© La Dernière Heure 2012
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Jeu 18 Oct 2012 - 14:02

http://www.crimesite.nl/nieuws/buitenland/24666-belgische-politie-schoot-op-zware-jongens.html

Belgische politie schoot op zware jongens

woensdag 17 oktober 2012 11:55

De Belgische politie heeft vrijdag bij een schietpartij na een overval op zware jongens geschoten. Een van hen was de crimineel Léon De Staercke (73), de broer van Philippe De Starcke. De broers leidden in de jaren 80 een van de beruchtste criminele organisaties van België, de Bende van Baasrode. Ook was Léon een vertrouweling van Marcel Habran, die de godfather van de Luikse maffia wordt genoemd.

Bij de schietpartij van vrijdag kwam een van de overvallers om het leven. Hij reed met de vluchtwagen in op de politie, die hem doodschoot. Twee andere inzittenden raakten gewond.

Léon De Staercke werd even later vlakbij de plaats van het incident gearresteerd. Hij zegt dat het puur toeval was dat hij in de buurt van de overval was, maar de politie gelooft dat niet. Hij is bevriend van een van de overvallers en de politie denkt dat hij op de uitkijk stond.

De Staercke stond in 1987 terecht voor enkele overvallen die hij met de Bende van Baasrode zou hebben gepleegd. De werkwijze van deze bende toonde overeenkomsten met die van de Bende van Nijvel en het vermoeden bestaat dat de broers De Staercke ook iets met deze bende te maken hebben. Philippe De Staercke zou in de Delhaize in Aalst aanwezig zijn geweest toen die werd overvallen door de Bende van Nijvel. Hij zou op de uitkijk hebben gestaan en later wellicht hebben deelgenomen aan de overval. Hij is een tijdje verdachte geweest in de zaak, maar nooit veroordeeld.

Léon De Staercke en de vriend die vrijdag was betrokken bij de overval, moesten nog voor de rechtbank verschijnen voor hun aandeel in een andere overval. De drie verdachten zitten nog vast.






Revenir en haut Aller en bas
Frédéric



Nombre de messages : 522
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Dim 27 Avr 2014 - 10:06

Citation :
Ses plus grosses condamnations ont été prononcées en 69 – 3 ans –, en 75 – 5 ans –, en 84 – 3 ans –, et en 87 – 7 ans ferme.

Il est donc condamné à trois ans de prison en 1984. Quand est-il sorti ?
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Dim 27 Avr 2014 - 16:08

Frédéric a écrit:
Citation :
Ses plus grosses condamnations ont été prononcées en 69 – 3 ans –, en 75 – 5 ans –, en 84 – 3 ans –, et en 87 – 7 ans ferme.

Il est donc condamné à trois ans de prison en 1984. Quand est-il sorti ?


Il est désormais définitivement à l'ombre.
Il vient d'être condamné par la Cour d'appel de Bruxelles à 5 ans de prison ferme. A son âge...il risque d'y terminer ses jours
Intéressant de découvrir de vieux complices : Rompteau? et un armurier de Genval dont on ne donne que les initiales D.D
Dans le second article, on constate qu'on se tourne toujours vers des VW GTI grises. Une habitude du clan?
Une personne dont on parle peu mais qui permettrait de découvrir pas mal de choses me dit-on sur le plan du 'relationnel' est Julien De Staercke, le patriarche décédé (2003?) mais qui régnait sur le milieu bruxellois fin des années 70.


https://i57.servimg.com/u/f57/18/61/69/58/numeir19.jpg
https://i57.servimg.com/u/f57/18/61/69/58/numeir20.jpg

Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Lun 28 Avr 2014 - 20:29

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pami75



Nombre de messages : 428
Date d'inscription : 23/04/2013

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Lun 28 Avr 2014 - 20:45

Et In Arcadia Ego a écrit:
Il semble que le même Eric Botteman(ne) de l'attaque du Contrôle technique de Forest fut impliqué dans le volet belge de l'opération "Cheque to cheque" ?*

*Voir l'article déjà posté par Mérovingien et Boemerang:

Merovingien a écrit:
Grâce à Boemerang, voici plus d'info sur le suspect. Notez ces relations avec Simone Menin (liens avec Michel Dewit, Haemers et De Staercke) et Eric Botteman (liens avec De Staercke).

Tribunal correctionnel de Bruxelles

VAN DAMME,GUIDO

Page 7

Vendredi 24 mars 1989

Tribunal correctionnel de Bruxelles

Haro sur les voleurs et trafiquants de chèques

On n'a pas fait de cadeau, jeudi matin, à la chambre correctionnelle présidée par M. Van Gheluwe, Mme Pensis occupant le siège du ministère public. On avait, dans le prétoire, amené deux rangs de chaises supplémentaires pour les quarante-quatre prévenus d'une organisation internationale de petits truands qui s'étaient spécialisés dans le vol et l'écoulement de chèques. Le tribunal a frappé fort, s'attaquant avec énergie à cette forme de criminalité croissante.

La bande était bien organisée. Les uns volaient le chéquier, d'autres servaient d'intermédiaires en payant 3.000 F l'unité et d'autres enfin jouaient les faussaires et écoulaient les chèques, en France ou ailleurs. A en juger par les sommes réclamées par les parties civiles, on doit compter en centaines de milliers de francs, plusieurs millions.

La bande avait même son petit code: combien de bouteilles de vin? A combien la bouteille? A traduire: «Combien de chèques volés? A quel prix unitaire me les céderas-tu?»

Police judiciaire et gendarmerie ont opéré un joli coup de filet, et les enquêteurs ont soigneusement complété ce travail. Un long procès, méticuleux dans son instruction d'audience, vient de s'achever ce jeudi matin par un jugement dont la lecture a pris trois tours d'horloge.

Voyons sa conclusion immédiatement: 10 ans de prison pour Simone Menin; 7 ans et 6 mois pour Alain Savonet; 6 ans et 6 mois pour Marc Audenaerde; 6 ans pour Renée Mauguy et Claude Nitelet; 5 ans et 3 mois pour Emile Menin; 5 ans pour René De Rycke; 5 ans et 4 mois pour Didier Bauwens; 4 ans et 6 mois pour Eric Botteman; 4 ans pour Marcel Biltereyst et Rodolphe Culot; 2 ans et 6 mois pour André Van Snick; 2 ans pour Michel Salgi et Guy Vandenbosch; 1 an et 8 mois pour René Arnauts; 1 an et 3 mois pour Théopile Biesemans; 1 an pour Jean Latui et Joseph Houteveld; et une collection de peines inférieures à 1 an, pour le petit personnel imprudent, souvent assorti du sursis.

Un seul acquittement: celui de la petite amie d'Alain Savonet. Et c'est elle qui réagira le plus violemment à la sentence, lançant une série d'injures à la face du tribunal et en particulier de Mme Pensis, procureur du Roi. Mais ceux-ci ont eu la noblesse de ne pas requérir pour injures. Sans doute avaient-ils observé que la jeune femme, se rendant compte que son bien-aimé serait au trou pour un bon nombre d'années, avait eu une crise de larmes.

Très cher...

La note est salée, et pas seulement au pénal. Le tribunal a commencé par réquisitionner au profit de l'Etat les petites limousines dont se servaient les membres du gang des chèques volés: des Mercedes, BMW, CX Citroën et on en passe. Puis il a mis la main aussi sur les comptes bancaires de ces messieurs dames tant au Luxembourg qu'en Belgique. Ainsi démunis, les condamnés devront rembourser les nombreuses parties civiles, et souvent le compte est à six chiffres.

Seule partie civile à avoir été déboutée: l'organisation Eurochèque. Le tribunal a estimé que s'il fallait rembourser les banques lésées par le gang, Eurochèque n'avait pas fait la démonstration d'un dommage personnel. Et il lui faudra payer même les frais de la procédure qu'elle a engagée.

Le «joueur»

Dans la même salle correctionnelle, mais le tribunal étant cette fois présidé par Mme Hauzeur, Paul, le fameux «joueur» qui résistait tellement difficilement à la colère, et dont le destin a été repris en main par une épouse courageuse (nous en avons parlé en détail dans nos éditions du vendredi 10 mars) a été condamné à deux mois de prison. Encore un mauvais moment à passer, puis, pour l'été, «Paul, Pauline et leurs trois enfants» pourront repartir vers une vie nouvelle plus tranquille et sage.

GUIDO VAN DAMME
» http://archives.lesoir.be/tribunal-correctionnel-de-bruxelles_t-19890324-Z01GYK.html


Et aussi vous l'avez indiqué en gras dans l'article, Claude Nitelet (lui même en contact avec PDS)
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Mar 29 Avr 2014 - 14:21

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 2:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Mar 29 Avr 2014 - 14:37

.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léon de Staercke   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Léon de Staercke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: