les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Devillet, Bernard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 12:57

Ancien gendarme qui a poursuivi sa carrière à la PJ de Bruxelles. Il aurait été membre du groupe G.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 13:43

michel a écrit:
Ancien gendarme qui a poursuivi sa carrière à la PJ de Bruxelles. Il aurait été membre du groupe G.
FAUX !
Et complètement ridicule quand vous connaissez le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 13:58

Cela se trouve ici :

http://books.google.be/books?id=xTCikarln3wC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_v2_summary_r&cad=0#v=onepage&q=&f=false

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 14:13

michel a écrit:
Cela se trouve ici :

http://books.google.be/books?id=xTCikarln3wC&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_v2_summary_r&cad=0#v=onepage&q=&f=false
Il y a tant de choses qui sont dans des livres et qui ne sont pas vrais!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 14:14

Cela vient du professeur Masset tout de même.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 18:01

michel a écrit:
Cela vient du professeur Masset tout de même.
Oui et avocat émérite!
Mais je maintiens que ce n'est pas vrai.
Il faudrait savoir comment il a eu cette information.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 18:07

minus a écrit:

Il faudrait savoir comment il a eu cette information.

Pv 281289 du 03/03/89 de la BSR de Termonde.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 18:15

michel a écrit:
minus a écrit:

Il faudrait savoir comment il a eu cette information.

Pv 281289 du 03/03/89 de la BSR de Termonde.
Merci, mais j'ai pas accès au dossier.
Vous avez copie de ce PV?
Car je suis très intéressé!
Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7023
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 6 Déc 2009 - 18:18

Non, je n'ai pas copie de ce dossier non plus.

Le professeur Masset indique sa source dans le livre. Et j'imagine tout de même qu'il ne va pas travestir le contenu d'un PV.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Machin



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 29 Juil 2012 - 11:20

Je doute fortement, effectivement, que Bernard ait trempé dans cela... Je l'ai côtoyé pas mal dans les années 70 !
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11297
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Sam 30 Jan 2016 - 22:13



Notes de Willy Acke :





Revenir en haut Aller en bas
Machin



Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 13/02/2012

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 31 Jan 2016 - 9:30

Bernard DEVILLET, si j'ai bon souvenir, n'a pas quitté la Gd pour entrer à la PJ mais a transité par la police communale à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11297
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 31 Jan 2016 - 10:43


Il semble être question d'un accident de voiture avec Martial Lekeu à Bruxelles après une réunion d'extrême-droite.

Quelqu'un a-t-il des souvenirs plus précis ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11297
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 31 Jan 2016 - 11:04


Quel serait le lien éventuel avec "Kol. Absil" ?

"alain" a parlé d'un dénommé Absil dans un autre fil de discussion (voir Simon Gevenois) :

(...) but des passages du CDT para de réserve ABSIL (ancien de l oas) et porte silence de la princesse de MERODE chez simon (...)

_ _ _ _ _


Autre citation :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2343p30-robert-close

Il est question ailleurs sur ce forum des exercices CHATURANGA (inspirés par une initiative israëlienne).

Un lecteur attentif me fait remarquer qu'un des principaux organisateurs de ces exercices était Christian Absil (dont il a déjà été question sur le forum).

Christian Absil fit son service aux paras-commandos notamment dans une compagnie de marche déployée au Burundi. Tout comme son frère Jean-Claude, il appartenait au Centre d'étude et de formation contre-révolutionnaire (CEFCR) dirigé à Tournai par le dentiste José Delplace, son épouse et le colonel Delplace, ancien chef de l'AS de Tournai en 1944.

Au moment de la découverte de l'aide apportée par Delplace aux commandos OAS de Pierre Sergent, la presse de gauche essaiera de mettre dans le bain les amicales parachutistes et le cercle des officiers de réserve de Tournai.

_ _ _


Au sujet de Pierre Sergent :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Sergent

(...) Pendant sept ans, sous le pseudonyme d'Arthur, il échappe aux recherches policières en se réfugiant en Suisse et en Belgique tandis qu'il est condamné à mort par contumace par deux fois en 1962 et 1964, lors du procès par la Cour de Sureté de l'État des 8 principaux dirigeants de l'OAS : Godard, Gardes, Susini, Lagaillarde, Lacheroy, Perez, Gardy, Sergent. Il est finalement amnistié le 23 juillet 1968 après les événements de mai 68. (...)

_


A voir, notamment sur Google Book :

De l'avant à l'après-guerre, l'extrême droite en Belgique francophone

Par Françis Balace, Centre de recherches et d'études historiques de la seconde guerre mondiale (Belgium)

(...) C'est aussi dans la mouvance ou plus exactement dans l'héritage d'un Joly désormais discrédité qu'il faut situer le Centre d'études et de formation contre-révolutionnaire (CEFCR) de Tournai, créé le 1 février 1961 par un notable local, le dentiste José Delplace, fils d'un colonel qui a joué un grand rôle dans la résistance tournaisienne et qui vient d'être rapatrié du Congo.

(...) A ses côtés, un ancien des Jeunesses nationales de Joly, l'étudiant en mathématiques Claude Absil, alors âgé de 23 ans.

(...) Delplace et Absil animeront la principale "fenêtre" qui permettra à des agents de l'OAS de passer en Belgique. Déjà au début 1960, à l'époque des barricades d'Alger, Tournai avait joué un certain rôle dans les plans de l'ingénieur lillois Philippe de Massey qui voulait constituer dans le Nord "une force de frappe reposant sur les activistes belges" et entraîner dans la sédition les unités militaires de Lille et Douai. "Honorable correspondant" du SDECE, il sera discrètement "exfiltré" vers la Suisse par ses amis.

_ _ _


Christian Absil est cité dans :

http://www.chemin-de-memoire-parachutistes.org/t1303-les-unites-ou-nos-membres-ont-servi-et-lien-direct-de-presentation-du-membre

_ _ _


Christian Absil était souvent aux côtés de Rosalie de Mérode :

http://www.lalibre.be/actu/belgique/un-appel-a-la-dignite-de-la-princesse-de-merode-51b8955ce4b0de6db9b07a89

(...) la princesse Rosalie de Merode, présidente de Pro Belgica et descendante directe de Felix de Merode qui fut une des figures de proue de la révolution belge (...)

_


Pro Belgica fut créée en 1975 par le Prince François de Merode pour s'opposer à un projet immobilier menaçant la place des Martyrs à Bruxelles. Elle fut ensuite successivement présidée par les généraux Emile Janssens et Jules Everaert, puis par la Princesse Rosalie de Merode. Très active au sein du mouvement anti-séparatiste, Pro Belgica se caractérise surtout par son attachement aux lieux de mémoire et à la monarchie.

_


Le général Jules Everaert était un officier des troupes blindées. Il avait été le chef de cabinet du Ministre de la Défense Nationale Paul Vanden Boeynants et avait terminé sa carrière comme commandant du Palais de la Nation. Retraité, il dirigeait encore, avec énergie, les associations d’anciens combattants. Il est décédé il y a un an.

(Bastion n°50 de Février 2001)

http://www.fnb.to/FNB/Article/Bastion_50/Everaert.htm

Un ancien combattant de Wavre, nous demande de publier une allocution du Général-Major Jules Everaert, prononcée le 11 novembre 1997 devant la Chambre des Représentants. Le général, qui avait été Commandant du Palais de la Nation, n'hésitait pas à se montrer à mes côtés à une réception de l'hebdomadaire "Pan" ou à m'inviter à déjeuner au restaurant de la Chambre. Au grand embarras de mes collègues-députés, qui souhaitaient à la fois m'ignorer comme de coutume, et à la fois saluer le général. Circulant à un moment donné dans la salle du restaurant, Jules Everaert fut aussitôt rejoint par Armand De Decker, PRL et actuel Président du Sénat. Monsieur De Decker lui dit avec humeur, à mon sujet: "Elle s'est fourvoyée de parti". A quoi le général répondit: "Peut-être, mais le PRL a trahi l'Armée". C'est donc bien volontiers, avec émotion et affection, que je publie les extraits suivants. Surtout au moment où la Belgique éclate, comme le craignait le Général. MB

MB = Marguerite Bastien

_ _


Selon une source fiable, Jules Everaert était très proche de Lecerf et de Portenart.

Victor Portenart vit à Paris avec Ariane de Liedekerke :

http://www.beaute-institut.com/portenart-ariane-marguerite-nee-liedekerke-pailhe-merillon-soins-soin-corps-paris-f3944716.html

La mère de Ariane de Liedekerke était très proche du WNP et c'est dans sa famille chilienne que Paul Latinus avait trouvé refuge. On a aussi parlé de Victor Portenart dans le cadre de l'enquête sur les tueurs du Brabant. Voir :

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2319-portenart-victor

_ _


Il est aussi question de Jules Everaert dans :

http://www.scribd.com/doc/86217858/WEBER-L-armee-belge-contre-l-ennemi-interieur

Extrait :

(...) Pas tous si l'on en croit ce document "confidentiel" adressé le 13 septembre 1973 par le "Service général du renseignement" de l'état-major au lieutenant-colonel Everaert, au cabinet de M. Vanden Boeynants. Il s'agit d'une "étude sur l'objectivité et les mass-media" que le lieutenant-colonel Weber souhaite voir servir à l'information des conférenciers militaires.

Sous ce titre : onze pages de texte serré vont à la recherche de la subversion et esquissent les moyens de la combattre. (...)

_ _ _


http://arrangeurs.fr/alain-escada/

Alain Escada

Alain Escada est un activiste belge du courant national-catholique ultra-conservateur. Il est né le 16 mai 1970 à Bruxelles.

Il commence son activisme dès ses 16 ans dans les milieux droitiers royalistes et unitaristes. Très proche du Lieutenant-Général Emile Janssens, président de Pro Belgica, il en devient le secrétaire personnel et le chargé des relations avec la presse.

Dans les années 1990, il signe des articles dans la plupart des bulletins d'associations patriotiques et d'anciens combattants.

Il est resté très ami avec les généraux Jules Everaert et Robert Close, jusqu'à leur mort. Touché par le virus politique, Alain Escada devient le vice-président du parti BEB puis le président du parti UNIE, deux mini-partis anti-séparatistes et très à droite.

_ _


Guérin-Sérac était à la même table que Lecerf et de Mérode lors d'un dîner Charlemagne ...

Guérin-Sérac, c'est le 11°Choc (bras armé du service action du SDECE) et c'est Aginter Press ... en compagnie de Stefano delle Chiaie ... qui était à la WACL au Luxembourg (à une époque où Licio Gelli était au Luxembourg et où le chef de station CIA là-bas était James Pavitt ... Elio Ciolini était quant à lui en Belgique après un séjour aux Etats-Unis). Il y a par ailleurs eu une réunion à Bangkok entre Stefano delle Chiaie, Guillaume Vogeleer et un agent de la CIA nommé Richard Slott. A noter que Guillaume Vogeleer rencontrait John Singlaub qui était à la WACL avec le général belge Robert Close.


_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Ce qui justifie cette longue introduction, c'est que Christian Absil se rendait chez Simon Gevenois...

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11297
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Dim 31 Jan 2016 - 18:34


Tout cela fait penser à un projet de coup d'Etat d'extrême-droite au début des années 1980, à comparer à la tentative de 1973 ...

Il faut relire

https://fr.scribd.com/doc/271003213/Hugo-Gijsels-Coup-d-Etat-Manque-1969-1989

notamment :







Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devillet, Bernard   Aujourd'hui à 5:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Devillet, Bernard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernard l'ermite
» Waterloo, les mensonges par Bernard Coppens
» le sanglier heraldique- bernard marillier- éd cheminement
» Prière de Saint Bernard
» Si Marie vous tient, vous ne tombez pas ! "Prière de St Bernard "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Autres-
Sauter vers: