les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Rue de Liverpool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Rue de Liverpool   Mar 8 Déc 2009 - 21:06

au n° 54 à Molenbeek Monsieur Angelou aurait eu un garage qui fut repris par
un autre Grec ........qui connaissait peut-etre un peu ...Nard.

à confirmer mais

(carton ch 47 ,piece9a etc Pj Charlerloi ...)

il me semble avoir lu autre chose sur cette rue mais je ne le trouve plus.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Jeu 10 Déc 2009 - 20:14

Ds mon powerpoint je retrouve enfin rue Liverpool

c'est membre olddivision sur les annees de plomb qui en parlait:



Vandendaele [Maréchal des Logis] Ven 15 Fév - 22:53
En parlant de Lafaurie, on en revient au trafic de drogues. Dans les années 70, Lafaurie a eu une belle activité criminel. A l'époque son compagnon de méfaits est Albert « Bruno » Farcy, un spécialiste en vol, prostitution etc etc. Lafaurie, Farcy (et un troisième larron : Castris) ont contrôlé des bordels déguisés en sauna à la frontière belgo néerlandaise, en Allemagne et en France. Mais les grandes spécialités de Farcy sont les vols d'armes, le trafic d'armes et le commerce international de hash et d'héroïne. Il a même été défini dans les rapports de gendarmerie comme le ` roi du narcotrafic '. Castris et Lafaurie ont, eux aussi, déjà touché aux armes et aux drogues. Castris a contrôlé la vente de drogue entre autre dans le milieu bruxellois. Lafaurie n'a que peu d'intérêt financier à ouvrir une société de voiture d'occas, ses petits trafics fonctionnent déjà bien, par contre, Belcar est situé Avenue de Liverpool 54, un quartier bien fréquentés pas les grecs et les libanais...et leurs phalanges...et leur besoin en armements en échange de drogues. Voilà une belle couverture. Angelou a donc bossé dans cette société en 81, il l'a quittée fin de cette année là. Aurait il aussi baigné dans ces trafics ? Et cela serait il la cause de son assassinat ?



Ben si on mélange le données avec un des questiions du questionnaires de nos deux grandmaitres Gr. et M.
on peut en conclure que Angelou était le proprietaire de l'affaire BELCAR ou le proprietaire des Murs? car

ils demandent:


xx. Quels sont les rapports de Nardel. avec le garage de monsieur Angelou 54 rue de Liverpool à Molenbeek, garage qui fut repris par un ami de Nardel. (Basmag. Ge.)? (carton ch 47, etc, 10/3/1987).

Donc qui en sait plus?
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Jeu 10 Déc 2009 - 20:57

K a écrit:
Ds mon powerpoint je retrouve enfin rue Liverpool

c'est membre olddivision sur les annees de plomb qui en parlait:



Vandendaele [Maréchal des Logis] Ven 15 Fév - 22:53
En parlant de Lafaurie, on en revient au trafic de drogues. Dans les années 70, Lafaurie a eu une belle activité criminel. A l'époque son compagnon de méfaits est Albert « Bruno » Farcy, un spécialiste en vol, prostitution etc etc. Lafaurie, Farcy (et un troisième larron : Castris) ont contrôlé des bordels déguisés en sauna à la frontière belgo néerlandaise, en Allemagne et en France. Mais les grandes spécialités de Farcy sont les vols d'armes, le trafic d'armes et le commerce international de hash et d'héroïne. Il a même été défini dans les rapports de gendarmerie comme le ` roi du narcotrafic '. Castris et Lafaurie ont, eux aussi, déjà touché aux armes et aux drogues. Castris a contrôlé la vente de drogue entre autre dans le milieu bruxellois. Lafaurie n'a que peu d'intérêt financier à ouvrir une société de voiture d'occas, ses petits trafics fonctionnent déjà bien, par contre, Belcar est situé Avenue de Liverpool 54, un quartier bien fréquentés pas les grecs et les libanais...et leurs phalanges...et leur besoin en armements en échange de drogues. Voilà une belle couverture. Angelou a donc bossé dans cette société en 81, il l'a quittée fin de cette année là. Aurait il aussi baigné dans ces trafics ? Et cela serait il la cause de son assassinat ?



Ben si on mélange le données avec un des questiions du questionnaires de nos deux grandmaitres Gr. et M.
on peut en conclure que Angelou était le proprietaire de l'affaire BELCAR ou le proprietaire des Murs? car

ils demandent:


xx. Quels sont les rapports de Nardel. avec le garage de monsieur Angelou 54 rue de Liverpool à Molenbeek, garage qui fut repris par un ami de Nardel. (Basmag. Ge.)? (carton ch 47, etc, 10/3/1987).

Donc qui en sait plus?

les investigateurs flamands d'HUMO ont mis en évidence le rôle de Laforie et de la société BELCAR en relation avec ANGELOU.
Ils ont émis l'hypothèse que ANGELOU et son taxi livrait la drogue à des endroits où avaient lieu des 'soirées' avec le commandant François notamment (à mon souvenir).
Michel Verdeyen peut-il nous dire si il a croisé François au Circus?
Mais chose intéressante. Lors de l'incident où Bouhouche et Beijer espionnent un bureau de la gendarmerie lors d'un interrogatoire d'un indicateur, il est question selon HUMO de Laforie ou d'une personne en relation avec lui.
Dommage que Bob ne soit plus là pour en dire plus. Mais peut être cet aspect a-t-il déjà été abordé dans un autre fil... Michel (admin) un souvenir?
Revenir en haut Aller en bas
m verdeyen



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Jeu 10 Déc 2009 - 21:26

L' ai croisé plus d' une fois !
Revenir en haut Aller en bas
m verdeyen



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Jeu 10 Déc 2009 - 21:26

Pas qu' au Circus d' ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Nardel   Jeu 10 Déc 2009 - 22:15

pas oublier que Nardel c'est ....Nardello si le texte est correcte.

Donc un copain greque de Nardello reprend l'affaire Belcar ou le garage de Angelou !?

Lien Becker(Bedford),borains,Nardello, > ,Basmagioglou(?) Georgios(?). vers Angelou et Lafaurie,Castris,Farcy

Le gendarme Raes peut finalement avoir raison.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Ven 11 Déc 2009 - 9:41

billbalantines a écrit:



Mais chose intéressante. Lors de l'incident où Bouhouche et Beijer espionnent un bureau de la gendarmerie lors d'un interrogatoire d'un indicateur, il est question selon HUMO de Laforie ou d'une personne en relation avec lui.
Dommage que Bob ne soit plus là pour en dire plus. Mais peut être cet aspect a-t-il déjà été abordé dans un autre fil... Michel (admin) un souvenir?

On en parle ici : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/les-victimes-f46/angelou-constantin-t117.htm

BR disait :

A lire ce que vous venez d'écrire, je reconnais le nom de Gérald Lafaurie. Il ne s'agit de rien d'autre que de l'informateur "bidon" (c'est ce que j'ai toujours prétendu) des gendarmes Besbrugge et Mathijs, deux échappés du BND qui se sont retrouvés à la BSR de Bxl et dans le bureau desquels j'avais mis un micro, car je les soupçonnais précisément de « chipoter » avec cet informateur.
C'est le moment d'embrayer sur la théorie des grands complots. Mais je m'en garde bien, car la Belgique et Bxl sont petits.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Ven 11 Déc 2009 - 17:50

michel a écrit:
billbalantines a écrit:



Mais chose intéressante. Lors de l'incident où Bouhouche et Beijer espionnent un bureau de la gendarmerie lors d'un interrogatoire d'un indicateur, il est question selon HUMO de Laforie ou d'une personne en relation avec lui.
Dommage que Bob ne soit plus là pour en dire plus. Mais peut être cet aspect a-t-il déjà été abordé dans un autre fil... Michel (admin) un souvenir?

On en parle ici : http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/les-victimes-f46/angelou-constantin-t117.htm

BR disait :

A lire ce que vous venez d'écrire, je reconnais le nom de Gérald Lafaurie. Il ne s'agit de rien d'autre que de l'informateur "bidon" (c'est ce que j'ai toujours prétendu) des gendarmes Besbrugge et Mathijs, deux échappés du BND qui se sont retrouvés à la BSR de Bxl et dans le bureau desquels j'avais mis un micro, car je les soupçonnais précisément de « chipoter » avec cet informateur.
C'est le moment d'embrayer sur la théorie des grands complots. Mais je m'en garde bien, car la Belgique et Bxl sont petits.

Et bien retirons sur ce fil. Qui sait?
Quel est le lien entre ce Gérald Lafaurie et Angelou?
Qui était Gérald Lafaurie?
Que pouvait donc bien 'chipoter' Besbrugge et Mathijs et qui intéressait BR?
Et en quoi peut-on embrayer vers une théorie des grands complots?
Cela revient à se demander quel était le tissu relationnel de G. Lafaurie?
J'ajoute aussi une autre interrogation. Le gendame Vandaele ou vandendaele est-il celui qui s'est suicidé par balles plus tard et qui enquêtait sur le trafic de drogues présumé de la firme de VDB ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Ven 11 Déc 2009 - 18:06

je pense qu'il n'y a que van Daele qui s'y interessait

c'est comme les dents de Lumumba du commissaire Soete,

ou Damsaint avec ses recherches sur Olaf

Ce n'est pas pour rien que Postal a écrit le bouqin "Adieu Belgique" et que les meilleurs enqueteurs du pays sont aller vivre à l'étranger ou en convalescence.

Rien ne s'exfiltre , rien est trouvé ,tout est reglementé pour enmerder eventuels journalistes qui veulent y mettre de leurs temps.

courage mm par mm !
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Sam 12 Déc 2009 - 3:45

A quelle époque vandaele s'est il suicidé par balle(s)? Balantine met un s à balle. A dessein?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Sam 12 Déc 2009 - 11:44

powerpoint
load 3 min !
rechercher

les quotes & sources divers:

Citation :

Informaticien CBO
Luc Vandendaele, mort par balle le 13/03/81. Après sa mort son bureau fut cambriolé(??) et des fichiers volés.(??)
.....
Je confirme, mort par balle tirée dans la poitrine!!!!. On conclut à un suicide mais ses collègues pensaient à un meurtre. Son bureau fut fracturé et un volumineux dossier "stup" a disparu.

--------------------


Avouons quand même que la fin de cette histoire n'a jamais été claire pour le citoyen lambda. Mais il parait qu'il y a eu une vérité judiciaire dvant laquelle il faut s'incliner.

---------------
Faudrait demander à l'ex gendarme E. Van R....(ex BSR chargé enquête Vandendaele et Vernaillen), il a eu l'air de vouloir bien se lâcher lors du procès Beijer-Bouhouche. S'est fait traiter de mythomane par le commandant Calluy... A moins qu'il se soit 'suicidé' lui aussi?

----------------

Luc Vandendaele, mort par balle le 13/03/81. Après sa mort son bureau fut cambriolé(??) et des fichiers volés.(??)

------------
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Sam 12 Déc 2009 - 11:48

source BNV , je ne sais plus:

Citation :
13 mars 1981 De affaire Cogel En de verdachte zelfmoord van een rijkswachter In de lente van 1978 was de BOB van het Waalse stadje Ciney op het spoor gekomen van het drughandeltje van ene Mohamed Jouida, een Tunesiër die in Rochefort een café uitbaatte. De man belde verdacht vaak met de Luxemburgse firma Cogel, een bedrijf dat - vlakbij de Belgische grens - diepgevroren vlees verhandelde. Het vermoeden was groot dat Cogel drugs vervoerde voor rekening van Jouida. Maar Cogel zou ook een van de leveranciers zijn geweest van de Boucherie Ghysels, een drukbeklante slagerszaak in hartje Brussel, waarmee VDB en zijn vriend Jacques Vanderhaeghe zaken deden. In mei 1978 correspondeerde de BOB van Ciney over deze zaak met eerste wachtmeester Luc van den Daele van het Centraal Bureau voor Inlichtingen. Op 13 maart 1981 pleegt rijkswachter Luc van den Daele in de buurt van zijn huis zelfmoord. Hij wordt vlakbij zijn woning met een kogel in zijn borst teruggevonden. 'Gezelfmoord', denken zijn gewezen collega's nog altijd. Volgens van den Daele had hij de financier en andere betrokkenen ontdekt in de Cogel-smokkelzaak. De rijkswachter had zich in deze zaak vastgebeten en had al verschillende dossiers aangelegd. Niemand vroeg zich af hoe het kwam dat op dezelfde dag van zijn zelfmoord zijn bureau werd opengebroken en de dossiers werden gestolen. De administratie van de firma Cogel is op een merkwaardige manier in het begin van de jaren tachtig volledig in de vlammen opgegaan. De vrachtwagens bleven echter wonderwel gespaard. Op 10 november 1981 werd de zogenaamde affaire Cogel zonder gevolg geklasseerd.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Sam 12 Déc 2009 - 19:58

K a écrit:
source BNV , je ne sais plus:

Citation :
13 mars 1981 De affaire Cogel En de verdachte zelfmoord van een rijkswachter In de lente van 1978 was de BOB van het Waalse stadje Ciney op het spoor gekomen van het drughandeltje van ene Mohamed Jouida, een Tunesiër die in Rochefort een café uitbaatte. De man belde verdacht vaak met de Luxemburgse firma Cogel, een bedrijf dat - vlakbij de Belgische grens - diepgevroren vlees verhandelde. Het vermoeden was groot dat Cogel drugs vervoerde voor rekening van Jouida. Maar Cogel zou ook een van de leveranciers zijn geweest van de Boucherie Ghysels, een drukbeklante slagerszaak in hartje Brussel, waarmee VDB en zijn vriend Jacques Vanderhaeghe zaken deden. In mei 1978 correspondeerde de BOB van Ciney over deze zaak met eerste wachtmeester Luc van den Daele van het Centraal Bureau voor Inlichtingen. Op 13 maart 1981 pleegt rijkswachter Luc van den Daele in de buurt van zijn huis zelfmoord. Hij wordt vlakbij zijn woning met een kogel in zijn borst teruggevonden. 'Gezelfmoord', denken zijn gewezen collega's nog altijd. Volgens van den Daele had hij de financier en andere betrokkenen ontdekt in de Cogel-smokkelzaak. De rijkswachter had zich in deze zaak vastgebeten en had al verschillende dossiers aangelegd. Niemand vroeg zich af hoe het kwam dat op dezelfde dag van zijn zelfmoord zijn bureau werd opengebroken en de dossiers werden gestolen. De administratie van de firma Cogel is op een merkwaardige manier in het begin van de jaren tachtig volledig in de vlammen opgegaan. De vrachtwagens bleven echter wonderwel gespaard. Op 10 november 1981 werd de zogenaamde affaire Cogel zonder gevolg geklasseerd.

Cogel, Congel. Dans le livre consacré à VDB du journaliste Pierre Marlet 'Sur la piste du Crocodile', il apparaît que cette firme a bel et bien existé contrairement à ce que VDB a affirmé 'Congel, cette firme n'existe pas en Belgique'...Et oui en Belgique! Mais bien au GD du Luxembourg...
Et quid de la déclaration de BULTOT au député Coveliers en 1988 indiquant que son ami le substitut Leroy lui a confirmé que les dossiers d'instruction à charge de VDB avaient été 'expurgés' par le ministre de la Justice Jean GOL des volets armes et drogues pour ne laisser que le volet 'fiscal'...
Idem pour le dossier MATHOT !!! Le club des intouchables?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Mer 10 Nov 2010 - 18:00

Source BVN

encore qq chose que je ne savais pas !

maintenant on indique il n'y jamais eu une firme ds cette rue de liverpool !

Citation :
The French Connection
Er is een taxichauffeur vermoord
Drie jaar na de moord op de Griekse taxichauffeur Constantin Angelou kwamen de onderzoekers te weten dat Angelou te maken had met het ritselende milieu van handelaars in tweedehandswagens rond het Brusselse Zuidstation dat bevolkt werd door Grieken en Libanezen. Met zijn halfbroer Stellakis Panagyotis ging hij in 1981 aan de slag in de handel in tweedehandsauto's. Op de visitekaartjes die ze uitdeelde stond, Belcar, Liverpoolstraat 54. Op 5 juni 1981 vroeg Constatin Angelou in eigen naam een handelaarsplaat aan en, vreemd genoeg, kreeg hij die ook, alhoewel er officieel nooit een firma met de naam Belcar gevestigd is geweest aan de Liverpoolstraat 54. Het was een publiek geheim dat je toen bij de diensten van het ministerie van Verkeer eender wat gedaan kreeg als je geld op tafel legde.

Eind 1981 leek Angelou genoeg te hebben van de tweedehandsauto's. Hij begon opnieuw te werken als taxichauffeur. Maar hij was duidelijk niet helemaal weg uit het milieu van de handelaars in occasies. Een jaar later probeerde hij opnieuw een poot aan de grond te krijgen en kreeg hij contact met een aantal Libanezen uit het automilieu. Ver is hij daarmee niet geraakt. Op 9 januari 1983 was hij dood. Nu was er in die periode in Brussel, en zelfs in heel België, maar een officiële firma die Belcar heette, en die hield zich inderdaad met auto's bezig. De PVBA Belcar had haar zetel in de Fabriekstraat 18 in Brussel en haar officiële garage aan de Ninoofsesteenweg 644 in Anderlecht. En wat vindt men in het handelsregister van Brussel in verband met die PVBA Belcar? Dat een paar maanden voor Angelou begin april 1981 met naamkaartjes van Belcar liep te leuren, Gérald Lafaurie en zijn broer Jean-Luc het bedrijf hadden overgenomen.

Toeval? Dan toch een interessant toeval, en in elk geval een toeval dat nooit werd onderzocht door de Bende-onderzoekers. Want Gérald Lafaurie was eind jaren zeventig een heel belangrijk man in het Europese criminele milieu. 'Lafaurie is een Fransman uit Lyon', zeggen politiemensen die gewerkt hebben in de gerechtelijke onderzoeken naar de bezigheden van de ex-rijkswachters Madani Bouhouche en Robert Beijer. In Brussel zat hij in het Franse milieu dat mee de onderwereld controleerde. Hij werkte met Albert 'Bruno' Farcy, nog een Fransman met serieuze internationale contacten, en diens zetbaas Marcel Castris, een statenloze die vanuit Frankrijk naar België was afgezakt. Farcy hield zich met eender wat bezig, diefstal, heling, prostitutie, ...

Hij en zijn Franse handlangers controleerden een pak als sauna's vermomde bordelen aan de Belgisch-Nederlandse grens, in Duitsland en in Frankrijk. Maar het grote geld verdiende Farcy met wapendiefstallen, wapenhandel en de internationale handel in hasj en heroïne. Hij werd in rijkswachtrapporten zelfs omschreven als de 'koning van de drugshandel'. Zijn kompanen Castris en Lafaurie waren al even hard in de weer met wapens en drugs. Castris controleerde de drugsafzet in het Brusselse, en de toen in Schilde, Knokke en het Nederlandse Yzendijke wonende Gérald Lafaurie importeerde hasj en heroïne en verdeelde drugs over België, Frankijk en Nederland.
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Mer 10 Nov 2010 - 19:28

Quelqu'un connait-il un site de traduction potable pour traduire du néerlandais au français?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7021
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Mer 10 Nov 2010 - 19:34

FAITESVITE a écrit:
Quelqu'un connait-il un site de traduction potable pour traduire du néerlandais au français?

Google traduction mais cela reste fort approximatif.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Mer 10 Nov 2010 - 23:51

j'ai essayé mais franchement pour quelqu'un qui n'a aucune base en neerlandais on y comprend rien, j'ai essayé altavista trduction babelfish, çà marche pas mieux.
Si quelqu'un en connait un qui marche un peu mieux (je sais que çà sera jamais parfait) ou un logiciel gratuit qu'il me le dise svp.
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Jeu 11 Nov 2010 - 12:25

Et voilà, ce site fonctionne pas mal :

http://www.reverso.net

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Jeu 11 Nov 2010 - 12:26

Pour avoir un choix plus large :

http://www.lexilogos.com/traduction_multilingue.htm#

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Ven 12 Nov 2010 - 14:09

merci pour l'info, je vais l'utiliser de suite j'ai des prati en NL à traduire!!
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Ven 28 Fév 2014 - 19:52

Numéro d'entreprise
et date de début Dénomination de l'entreprise Info supplémentaire Type d'entreprise Statut Nombre de l'unités d'établissement

1 0405.921.739
1 septembre 1968 Belcar Adresse du siège social:
Rue des Fabriques 18
1000 Bruxelles
Personne morale
Société privée à responsabilité limitée AC   1


....

6 entreprises trouvées.
Vers le haut de la page   Retour
--------------------------------------------------------------------------------
Situation au 27/02/2014SPF Economie, PME, Classe moyennes et Energie.Version: 2.6.0-2152-10/07/2013
Revenir en haut Aller en bas
luanda



Nombre de messages : 572
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Ven 28 Fév 2014 - 21:40

Rue des Fabriques, 26
1000 Bruxelles
http://cartonnagechaudoirbruxelles.be/fr/ms/ms/cartonnages-bruxelles-1000/ms-94066-p-2/
carton.chaudoi...
ces cette firme qui as les locaux maintenant et on dirais depuis longtemps
http://www.carton-c...
02 511 32 34
02 511 40 62

Contactez-nous


Itinéraire


Accueil
Cartonnages
Cartonnages
Cartonnage F Chaudoir est votre partenaire de choix en matière de cartons, boîtes de déménagements, emballages, cartons ondulés…

Nous proposons un vaste panel de cartons, de boîtes en carton pour tout usage.

Vous avez une demande particulière ? Vous trouverez chez nous le produit sur mesure souhaité.

Par ailleurs, nous procédons à l’emballage d’antiquités, de meubles anciens, d’œuvres d’art, de matériel fragile, informatique…

Vous avez besoin de votre matériel rapidement? Nous sommes en mesure de vous le procurer dans des délais serrés.

Nous bénéficions de multiples références témoignages de la satisfaction de notre clientèle. Nous sommes en outre fournisseur breveté de la Cour de Belgique.

Vous souhaitez un complément d’information ? Vous avez une question concernant nos services? Contactez-nous, nous vous renseignerons avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Ven 28 Fév 2014 - 22:36

il faut relire le message en néerlandais

ces données sont confirmes
belcar a officièlement jamais été au rue Liverpool mais ds la rue des fabriques


encore une fois , plein de données connus sont fausses

lire "beetgenomen"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rue de Liverpool   Aujourd'hui à 12:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Rue de Liverpool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Textes sur la ville
» Un fantôme dans un pub de Liverpool …

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les lieux-
Sauter vers: