les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ordre du Temple Solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Jeu 10 Déc 2009 - 23:03

J. Origas > Alfred Zapelli > P2

http://books.google.be/books?id=_5cBGPFl4mcC&pg=PT236&lpg=PT236&dq=%22di+mambro%22+P2&source=bl&ots=s_jrz_Xmsu&sig=b6U89eNClx0qh_Mm9l0kRDN3MoA&hl=nl&ei=tm8hS9DnOoj6-Abk-ZG_Bg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1&ved=0CAsQ6AEwAA#v=onepage&q=%22di%20mambro%22%20P2&f=false
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Jeu 10 Déc 2009 - 23:12

ici aussi

http://www.prevensectes.com/ots5.htm
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7245
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Jeu 10 Déc 2009 - 23:12

Ordre du Temple Solaire
Le grand patron de l'OTS militait dans l'extrême-droite
Source : La Presse (Canada), Martin Pelchat, jeudi 26 octobre 1995.


--------------------------------------------------------------------------------

Joseph Di Mambro, grand patron de l'Ordre du Temple Solaire décédé dans le carnage d'octobre 1994, n'était pas seulement un fabulateur mystique mais aussi un militant d'extrême droite qui cherchait à créer en Suisse avec son ordre une organisation secrète apparentée à la loge maçonnique italienne P2.
C'est la démonstration que tente l'auteur français Renaud Marhic dans son livre Enquête sur les extrémistes de l'occulte. De la loge P2 à l'Ordre du temple solaire, qui vient de paraître en Europe. L'ouvrage est le fruit d'une enquête journalistique d'un an basée sur de nombreux témoignages d'anciens membres de l'OTS. « J'ai pu établir de façon certaine que l'idéologie et les principes politiques qui avaient cours à l'OTS étaient des idées d'extrême-droite », disait hier l'auteur au cours d'une entrevue téléphonique depuis Brest.

Ainsi, comme l'ont confirmé à l'auteur certains témoins, Luc Jouret, fidèle second de Di Mambro, a déjà déclaré qu'« entre un SS qui gaze 100.000 juifs et une petite famille bourgeoise, c'est la deuxième qui est condamnable ». Dans une conférence prononcée au Québec autour de 1984, Jouret aurait aussi déclaré que les Noirs étaient une « sous-race » et que les SS avaient « fait oeuvre de salubrité publique » en exterminant des juifs, raconte Renaud Marhic. Selon Marhic, ces tendances étaient probablement ignorées des membres qui se trouvaient au bas de cette structure fortement hiérarchisée qu'était l'OTS. «Je le dis dans mon livre que beaucoup de gens honnêtes ont été abusés.»

Jo Di Mambro, que des témoins disent avoir vu arborer Joseph Di Mambro une croix gammée lors de séjours en Martinique, où l'ordre a un temps prospéré, avait quant à lui été membre de la section suisse de l'Ordre souverain et militaire du temple de Jérusalem (OSMTJ), explique Marhic. Cet ordre, qui se réclamait de la chevalerie et du Moyen-Age, a été interdit par la police française en 1971. Il était contrôlé en France par les extrémistes de droite du Service d'action civique (SAC), interdit à son tour en 1982 après avoir été impliqué dans le massacre d'un gendarme et de sa famille.

Jo Di Mambro avait aussi pour ami Julien Origas, un templier « collaborateur de la Gestapo à Brest au cours de la seconde guerre mondiale », rappelle l'auteur.

En Suisse, soutient Marhic, l'OSMTJ était carrément contrôlé par la loge italienne P2, une organisation d'extrême droite liée à la mafia, dissoute au début des années 80 par le gouvernement. Lorsque la P2 a été la cible de la police italienne, on a trouvé chez son chef, Licio Gelli, « des dossiers complets attestant du fait que l'OSMTJ était contrôlé en Suisse par la loge P2 », dit Marhic. (...) Aujourd'hui, l'OTS n'est pas mort, affirme Marhic. « Il y a des gens, et j'en ai rencontré certains, qui entendent faire vivre cet ordre, mais sous un autre nom. » Ce que Renaud Marhic se demande, c'est si ces gens le feront revivre comme groupe mystique, ou comme la société secrète dont rêvait Di Mambro.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Jeu 10 Déc 2009 - 23:13

http://www.ots-proces.org/fr/ots_points-cles_det.php?iNews=116

[...]Les nouveaux éléments exposés confortent la plupart des témoignages en ce que les victimes de l’OTS ont été assassinées par un groupe d’individus encore en vie, dont le dirigeant pourrait être M. Michel Tabachnik.
[...]Evelyne Brunner « ... j’ai entendu parler des grands maîtres de Zurich, et cela par Di Mambro, il s’agissait selon lui des supérieurs de notre Ordre qui commandaient tous chez nous, même notre façon de vivre. Lui allait chercher ses ordres chez eux. Il disait que ce n’étaient pas des rigolos,(sic)…. Anecdote à propos des maîtres de Zurich, ainsi Joe m’avait dit « ils sont forts, t ‘as vu ils sont arrivés à faire sortir Geli... C’est des copains qui ont fait çà…. Il se disait de même proche de la loge P2 : P2 c’est des nôtres... un jour il m’a présenté des membres à l’occasion d’un voyage à Rome… et j’ai vu deux gars très baraqués. L’un pesait bien 120 kilos, avec une gueule de boxeur, l’autre plus petit, baraqué, mais moins gros, la quarantaine tous les deux… comme tous « ceux de Zurich » ils étaient habillés de costumes bleus foncés et cravate sombre. Je suppose qu’il s’agissait de français. En tout cas Joe ne voulait pas que ceux de l’Ordre les voient».
[...]Peut-être que Di Mambro avait infiltré l’OTS et introduit la Mafia qui a voulu détourner l’argent.
[...]Claude Giron lors d’une écoute téléphonique : «Tout le monde a laissé sa peau, hein, mais il y a des problèmes de contre-espionnage important aussi, parce que Di Mambro faisait partie du S-A-C mais tu avais aussi des gars qui étaient de la C.I.A…».
[...]Les témoignages des familles des victimes et plus particulièrement les témoignages des membres survivants de l'OTS et les écoutes téléphoniques sur M. Giron sont la preuve de la présence de certains services de l'Etat au sein de l'OTS, mais le juge fait la sourde oreille.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Jeu 10 Déc 2009 - 23:16

http://www.ots-proces.org/fr/ots_points-cles.php
http://www.sectes-infos.net/affaires-judiciaires-01.htm

study
Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Jeu 22 Oct 2015 - 11:30

Very Happy


Dernière édition par lrnt le Mer 2 Mar 2016 - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Mer 17 Fév 2016 - 11:42

http://www.conspiracyschool.com/blog/gladio-and-occult
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11286
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Sam 27 Fév 2016 - 15:11


Un point d'actualité au sujet des "Ordres" ...

https://www.washingtonpost.com/world/national-security/justice-scalia-spent-his-last-hours-with-members-of-this-secretive-society-of-elite-hunters/2016/02/24/1d77af38-db20-11e5-891a-4ed04f4213e8_story.html

Justice Scalia spent his last hours with members of this secretive society of elite hunters

(...)

_ _ _


http://www.iosh-usa.com/

Deum Diligite Animalia Diligentes

Honoring God by Honoring His Creatures

The International Order of St. Hubertus is a worldwide organization of hunters who are also wildlife conservationists and are respectful of traditional hunting ethics and practices.  Founded in 1695, the motto of the Order is “Deum Diligite Animalia Diligentes” or “Honoring God by Honoring His Creatures.”  

The International Order of St. Hubertus is a true knightly order in the historical tradition. The Order is under the Royal Protection of His Majesty Juan Carlos of Spain, the Grand Master Emeritus His Imperial and Royal Highness Archduke Andreas Salvator of Austria and our Grand Master is His Imperial and Royal Highness Istvan von Habsburg Lothringen, Archduke of Austria, Prince of Hungary.




Revenir en haut Aller en bas
lrnt



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 23/04/2015

MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Jeu 3 Mar 2016 - 0:09

Robert Vanloo, L'utopie Rose-Croix, Éditions Dervy, 2001.

Citation :
[...] l'Ordre de Fabré-Palaprat semblait avoir connu une certaine survivance en Belgique au début de ce siècle, en association avec l’Église Gallicane, impliquant même après la dernière guerre une restructuration et un changement de dénomination, le mouvement se faisant désormais appeler Ordre Souverain et Militaire du Temple de Jérusalem (OSMTJ). [...] L'OSMTJ, placé sous la direction du comte portugais de Sousa Fontes, a connu depuis 1960 une croissance significative, notamment en ce qui concerne la section française placée sous la direction du Grand Prieur Antoine Zdrojewski, un ancien résistant bien introduit dans les milieux français de droite. Ce dernier s'adjoignit la présence de quelques collaborateurs efficaces, notamment le capitaine Moreau de Ferraz, qui avait fait partie du cabinet de la défense et du SDECE, ainsi que Charly Larcosz du Service français d' action civique (SAC), également bien introduit dans les milieux politiques allemands. Peu à peu, Sousa Fontes perdra néanmoins le contrôle de l'organisation, qui éclatera en plusieurs branches. En 1981, la police italienne chargée d'enquêter sur les activités de la loge maçonnique Propaganda Due (P2) découvre chez Licio Gelli un dossier au nom de 1'0SMTJ. On commence à murmurer d'autres noms, dont celui d'un certain Alfred Zappelli appar­tenant à la branche suisse de l'OSMTJ, qui entretiendrait de bons rap­ports non seulement avec Gelli, mais aussi avec Origas, grand maître de l'ORT français. Or, si l'on en croit un article paru dans le maga­zine Le Point, 1'OSMTJ serait plus actif que jamais et maintiendrait également d'excellentes relations avec la CIA américaine:

« Interrogé le 28 juin 1996 par la commission d'enquête sur les sectes du Parlement belge, un policier français, Roger Facon, évoquait la pré­sence d'officiers de l'Otan au sein d'un ordre templier, I'OSMTJ. Véri­fications faites, il existe bien une Commanderie militaire française Otan des chevaliers templiers de Jérusalem. Le Point s'est procuré les statuts de cette association, déposés le 14 septembre 1995 à la préfecture de Bou­logne. Ces chevaliers de l'Otan liés à l'OSMTJ ont organisé un rassem­blement mondial le 16 mars 1996 à l'église américaine de Paris. Ils semblent très établis dans les milieux de la défense. Plus étonnant encore : d'après les fiches des Renseignements généraux, l'OSMTJ de France dépend de son aîné américain. Or I'OSMTJ des États-Unis serait très lié à la CIA. Dans un rapport d'enquête de 1991, le Sénat de Belgique explique que le Public Information Office (PlO), structure de propagande à la solde des États-Unis, a infiltré l'OSMTJ dans les années 70. Car l'association avait été jugée a priori favorable aux thèses de l'armée. »

(Roger Facon, qui est également le fondateur avec J.-M. Parent d'un autre mouvement templier connu sous le nom de Fraternité Johannite pour la Résurgence Templière (FJRT), devenu depuis l'Ordre des Chevaliers du Christ du Temple de Notre-Dame (OCTND), a écrit plusieurs ouvrages polémiques à l'encontre de Ray­mond Bernard et de I' AMORC. Quelques faits intéressants y sont parfois contenus, mais une pratique trop facile de l'amalgame, ainsi qu'une certaine confusion, nuisent souvent à la crédibilité de l'ensemble. Un des derniers livres en date s'intitule Vérité et révélations sur l'Ordre du Temple Solaire (Éd. Savoir pour Être, Bruxelles, 1995), l'auteur cherchant à montrer que les mystérieux personnages rencontrés par Raymond Bernard ne seraient autres que des représentants du groupe de Bilderberg, organisme politique international informel constitué au début des années 1950.)

(Le Point, N° 1373, 9 janvier 1999, pp. 56-63. Le rapport du Sénat de Belgique précise que le PlO dépendait de l'État-major des forces terrestres belge et était dirigé par le major J.-M. Bougerol,« connu comme conférencier militaire et solide débatteur antisubversion ». Le PlO était constitué de deux branches, une militaire et une civile, et impliquait « à des titres divers 445 personnes, des militaires d'active, des officiers de réserve et des civils ». L'enquête effectuée par les autorités belges a permis de montrer que la « branche militaire incluait les conférenciers, mais également un groupe d'action dont la mission première était de porter la contradiction dans un certain nombre d'assemblées. P.I.O. a donc véritablement fait de l'activisme: sabo­tage organisé de conférences, infiltration et utilisation d'associations et de groupes que l'on estimait a priori favorables aux thèses de l'armée: N.E.M. Club, C.E.P.I.C., mais aussi la Confrérie des Hospitaliers de Notre-Dame d' Aulne, l'Ordre souverain et militaire du Temple de Jérusalem, la milice de Jésus-Christ, ces trois dernières sociétés rayonnant surtout en région de Charleroi ( ... ) il s'agissait parfois pour les membres de P.I.O. de participer aux votes lors de réunions de ces organisations pour mettre certaines personnes en minorité ( ... ) Un témoin, ancien conférencier militaire, a pu dans une déposition, recueillie par le Président de la Commission, confirmer ses diverses activités et manœuvres ( ... )" (Enquête parlementaire sur "existence en Bel­gique d'un réseau de renseignements clandestin international, Rapport fait au nom de la Commission d'enquête par MM. Erdman et Hasquin, Sénat de Belgique, 1er octobre 1991, document 1117-4, pp. 84-90). Le rapport mentionne aussi les noms de deux officiers du Service général du renseignement et de la sécurité de l'armée (SGR) et du Service de documentation, de renseignement et d'action (SDRA), MM. Fagnart et Dery, qui "ainsi que d'autres membres de P.I.O. appartenaient aux même Ordres de chevalerie en région carolorégienne, ce qui bien sûr contribuait en dehors des heures de service à renforcer les liens personnels.)

La grande ombre qui plane au-dessus de ces mouvements néo-tem­pliers modernes ne serait-elle pas également celle d'organisations militaires secrètes comme, par exemple, les réseaux Stay Behind ou
Gladio créés après la Deuxième Guerre mondiale dans le cadre de l'OTAN afin de parer à toute menace communiste, grâce à l'organi­sation de réseaux secrets qui auraient été en mesure, en cas d'éven­tuelle invasion des pays d'Europe occidentale par les forces du Pacte de Varsovie, de préparer et structurer la résistance intérieure à l'ennemi? Ces réseaux clandestins, mis en place par la CIA avec l'aide des principaux services européens de renseignements, furent particu­lièrement actifs en Italie dans l'immédiate après-guerre, où la menace communiste était considérée par les États-Unis comme un réel péril, ainsi qu' en Belgique, siège de l' OTAN. D' où également la collabo­ration de la CIA avec les anciens fascistes italiens, dont plusieurs auraient été intégrés dans le réseau Gladio au vu de leurs états de service. Mais l'idée ne serait-elle pas née de faire également entrer des néo-templiers, ces éternels défenseurs de l'Occident chrétien, dans cette même structure militaire secrète, à laquelle l' énigmatique loge P2 aurait été également liée ? Si tel était bien le cas, à savoir l'impli­cation de tel service ou réseau d'intelligence national dans cette affaire de l'OTS, il est clair que toute la lumière sera très longue voire impos­sible à faire dans cet imbroglio entre Rose-Croix, templiers, loge P2 et services secrets, voire milieux d'extrême droite, étant donné l'éternel secret d'État touchant à ces dossiers.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ordre du Temple Solaire   Aujourd'hui à 12:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Ordre du Temple Solaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» l’Ordre du Temple Solaire
» Les massacre de l'ordre du Temple Solaire
» l'Ordre du Temple Solaire
» Pour Fraterfaber: Qu'est ce que l'Ordre du Temple?
» Arn, chevalier du Temple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: