les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Florennes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florennes   Mer 16 Déc 2009 - 18:53

J'ai déjà écrit ce que je pensais de cette méthode des noms et des flèches. Alors je me cite sans honte aucune car j'en suis totalement convaincu et ça me parait important:

Jacques B. a écrit:
Cette méthode est une extension de ce que font des logiciels comme Promis (dont on parle dans un autre fil, mais qui ne fonctionnent pas avec les mêmes éléments de base, les noms sont liés à des affaires, des actes de procédures et des décisions de justice, avant d'être introduits dans le système pour ensuite recouper) ou Internet où à force de citer des noms ensembles, les affaires apparaissent liées entre elles sur tous les moteurs de recherche. La technique du réseau voltairenet, en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
arthur29923



Nombre de messages : 292
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Florennes   Jeu 21 Déc 2017 - 15:02

pour info

Rosee Eglise, Florennes
https://www.google.be/maps/place/Rosee+Eglise/@50.2333104,4.6696939,14z/data=!4m5!3m4!1s0x47c1f2be031b4d4b:0xa56eff598eb00e2b!8m2!3d50.233307!4d4.6872034?hl=fr



il se fait connaître des autorités judiciaires françaises (entre 1960 et 1970) pour faits de mœurs, proxénétisme et vols.
Installé en Belgique, dans la région de Walcourt, il entamme une double vie de négociant en vin (il fournit essentiellement les restaurants) et de violeur en série. {{1983, juillet}} : plainte déposée par la maman d'une jeune fille qui sera confrontée à son agresseur dans les locaux de la gendarmerie de Charleroi. Le dossier est resté sans suite. {{1983, septembre}} : Vial bénéficie d'un non-lieu suite à une plainte déposée par une autre jeune fille qui déclare avoir été menacée de représailles. {{1983, novembre}} : Dossier ouvert et transmis au Parquet de Namur pour débauche de mineur. Sans suite connue. {{1986}} : plainte déposée par Catherine L. pour viol. Ce dossier montre que Vial se fait aider d'un complice, un certain Paolo D. Sans suite connue. {{1986}} : plainte déposée pour viol par Daphné R. Seul dossier qui aboutira à une condamnation de Vial, le 24 octobre 1989 (Charleroi). Il restera cependant en liberté après sa condamnation. En tout, il aura fait 59 jours de préventive. {{1986}} : plainte déposée par Patricia D. Non-lieu. {{1986}} : du 16 décembre 1986 au 7 janvier 1987, puis du 27 janvier au 13 février 1987, Vial est détenu à la prison de Jamioulx, dans la cellule contiguë à celle de Dutroux. Ils vont au préau ensemble. {{1988}} : plainte d'une jeune fille (Parquet de Bruxelles) contre Vial et des complices qui prennent des photos. Classement sans suite. {{1989}} : plainte d'une mineure contre Vial et son rabatteur, un certain Didier. Elle déclare avoir été l'objet d'un chantage afin de se prostituer avec des clients désignés par Vial. Sans suite connue. {{1989, 21 mai}} : Deux jeunes filles (Laurence B., 16 ans, et Sylvie E., 17 ans) sont emmenées par un rabatteur de Vial, Paolo D. Un témoin, ami des jeunes filles, Pascal, prend le numéro de la voiture et téléphone à la gendarmerie. Les deux jeunes filles sont droguées et violées

dans un hôtel à Rosée.

Des photos sont prises
. Une d'elles parvient à s'échapper. Les deux hommes sont arrêtés (Prison de Jamioulx). Le jeune homme témoin fait une déposition à la BSR de Charleroi. Le surlendemain, deux jours après le viol, Lucien Vial et Paolo D., sont libérés. Le 4 juin 1989, Pascal, le témoin, est retrouvé mort sur un trottoir de Charleroi. « Overdose », conclut le parquet qui ferme le dossier. {{1989, 25 mai}} : autre plainte, encore, déposée par Nathalie M. qui dénonce une tentative de viol sur une mineure. Sans suite connue. {{1989 }

http://www.observatoirecitoyen.org/spip.php?article629

{1997, 18 mars}} : témoignage d'un ami de Diakostavrianos aux enquêteurs de la BSR. « {Un garagiste de Charleroi, nommé (...), qui connaît Vial m'a dit que Vial tournait des cassettes pornos avec adultes et avait organisé une soirée dans un château avec certaines personnalités connues...} »

(....)
sur recommandation du commandant BSR Jean-Luc Duterme, le juge Langlois ordonne une relecture du dossier « raisin » 139/96. Quinze jours après, l'adjoint de Duterme estime « {qu'il est inutile d'enquêter plus avant sur Vial} ... ».
(...)
{{1997, 30 juillet}} : un rapport confidentiel adressé au Procureur Bourlet et au directeur opérationnel de l'antenne « Neufchâteau » de la BSR de Bruxelles, explique qu'un informateur a déclaré que « {Vial « tient » des gens haut placés par des photos faites à leurs dépens lors de soirées organisées à sa villa avec des filles mineures...} »
Revenir en haut Aller en bas
 
Florennes
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» CENTRE DE FORMATION A FLORENNES
» Prière de Longues Vies pour le Lama et Bouddha Médecine : pratiquer pour une personne malade
» Drupchen de V... ( retraite 7-16 Juin )
» La méditation, sérénité et altruisme au quotidien
» La méditation, sérénité et altruisme au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Les lieux-
Sauter vers: