les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les mercenaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 15:41

michel-j a écrit:
Ben justement !... C'est le mystère !... Je cite de mémoire, mais il semblerait qu'on ait tenté gentiement de convaincre cette femme qu'elle mettait complêtement à côté de la plaque, mais que les choses s'étaient gâté face à son obstination.... Je ne sais même pas si elle n'a pas refusé assez violemment de témoigner lors de l'enquête effectuée par une T.V françaises. Elle leur aurait claqué la porte au nez, me suis-je laissé dire.
tout juste Michel.

Le seul, à mon avis, qui pourrait avoir l'identité de ce "géant", est l'enquêteur qui bossait avec Bihay.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 15:56

Cette "rumeur" là aussi m'était arrivée jusqu'aux oreilles... Mais celui qui aurait éventé le nom de ce géant aurait subi de... "sérieuses pressions", dirons-nous.

C'est ce qui me conforte à penser que ces tueurs n'étaient pas de simples "fusibles" recrutés pour cette tâche... Dans ce cas précis, les Machiavels de service les auraient sacrifiés sur l'autel de la tranquillité publique en leur "arrangeant" un proçès bidon... ou les auraient tout simplement éliminés.

Ca n'a pas été le cas, de toute évidence. Dans la première hypothèse, ce se serait su... dans la seconde, pour qu'aucune recherche ne soit entreprise "dans l'intérêt des familles", il aurait fallu recruter une équipe d'orphelins ermites... Or, méditaiton et sens du commando ne vont pas vraiment de paire.

Les tueurs se sont tus parce que ce fut dans leur intérêt, très certainement... je parle içi d'intérêt financier n'ayant rien à voir avec les butins ridicules en regard des carnages enregistrés... Et, de leur côté, leurs commanditaires ont eu plutôt intérêt à peser de tout leur poids pour interdire une évolution cohérente de l'enquête en jonglant avec la procédure et les responsabilités diverses.
Revenir en haut Aller en bas
EVE

avatar

Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 16:19

AC30 a écrit:
michel-j a écrit:
Ben justement !... C'est le mystère !... Je cite de mémoire, mais il semblerait qu'on ait tenté gentiement de convaincre cette femme qu'elle mettait complêtement à côté de la plaque, mais que les choses s'étaient gâté face à son obstination.... Je ne sais même pas si elle n'a pas refusé assez violemment de témoigner lors de l'enquête effectuée par une T.V françaises. Elle leur aurait claqué la porte au nez, me suis-je laissé dire.
tout juste Michel.

Le seul, à mon avis, qui pourrait avoir l'identité de ce "géant", est l'enquêteur qui bossait avec Bihay.
c etait Bihay lui même , il me semble ( DCD): il bossait avec Balfroid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 16:48

Bihay est décédé et Balfroid n'en sait pas beaucoup. De plus il ne semble pas être convaincu de cette piste. Bihay l'a poursuivi seul après la fin de la collaboration des deux enquêteurs.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 17:28

Okay !... Mais sait-on pourquoi cette piste resta entourée de "mystère" plutôt qu'auréolée d'un démenti quand même appréciable pour les dorures mises à mal du blason de la gendarmerie ?... C'eut-été là une occasio intéressante, en effet, de "tordre le cou" a des rumeurs... ayant toujours cours aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 20:26

K a écrit:

Donc le nom d’artiste de LaFaille est probalement "Georges ASS" (???) jouant le prêtre à l’enterrement ds « Borsalino »

Il semblerait qu'il s'agit donc de deux personnes différentes, Jacques Lafaille ayant le rôle d'un boxeur dans ce film.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: lafaille   Ven 19 Juin 2009 - 21:16

Il faut aussi relire les articles de Haquin sur Jacques Lafaille poster par Michel auprès les "Suspects"

je regarde le photo sur tir à bourg leopold et ce monsieur N° 4 semble plus jeune et moins "carcasse" et moins grosse tête que le foto que on à de 1992 même en tenant compte de grossisement entre 45 et 55 ans .

par contre il faut comparer les dates emprisonnement.

Ce type est un acteur et a utilisé du grimmage ou masques pour ces hold-up.

Il a aussi participé dans un kidnap d'un enfant de 5 ans en Espagne.
Pour moi il peut crier son innocence sur tous les comptoirs de Nantes
pour les TBW en Belgique ça reste une ordure.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 20 Juin 2009 - 22:27

K a écrit:
Il faut aussi relire les articles de Haquin sur Jacques Lafaille poster par Michel auprès les "Suspects"

je regarde le photo sur tir à bourg leopold et ce monsieur N° 4 semble plus jeune et moins "carcasse" et moins grosse tête que le foto que on à de 1992 même en tenant compte de grossisement entre 45 et 55 ans .

par contre il faut comparer les dates emprisonnement.

Ce type est un acteur et a utilisé du grimmage ou masques pour ces hold-up.

Il a aussi participé dans un kidnap d'un enfant de 5 ans en Espagne.
Pour moi il peut crier son innocence sur tous les comptoirs de Nantes
pour les TBW en Belgique ça reste une ordure.

Il était en belgique dans la période concernée je crois avoir lu quelque part? (1985)
Revenir en haut Aller en bas
a h



Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Dim 21 Juin 2009 - 2:38

K a écrit:
Il faut aussi relire les articles de Haquin sur Jacques Lafaille poster par Michel auprès les "Suspects"

je regarde le photo sur tir à bourg leopold et ce monsieur N° 4 semble plus jeune et moins "carcasse" et moins grosse tête que le foto que on à de 1992 même en tenant compte de grossisement entre 45 et 55 ans .

par contre il faut comparer les dates emprisonnement.

Ce type est un acteur et a utilisé du grimmage ou masques pour ces hold-up.

Il a aussi participé dans un kidnap d'un enfant de 5 ans en Espagne.
Pour moi il peut crier son innocence sur tous les comptoirs de Nantes
pour les TBW en Belgique ça reste une ordure.
Vous avez tellement l'air d'être certain que c'est lui. Pour la première vague, Vittorio cadre mieux avec les vols de café . Pour 1985, peut être que c'est Lafaille. J'avais vu, j'en ai déja parlé, une photo de Bouhouche et d' un autre, publiée dans Le Soir, à l'époque, et il me semble en effet que cet autre ressemble fort à Lafaille. Ils étaient deux sur la photo
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Dim 21 Juin 2009 - 9:22

Extrême droite + fascination pour les armes ; deux particularités multipliant les probabilités d'une rencontre, c'est sûr. Que les profils psychologiques aient été les mêmes; à voir !

Dès lors que l'on trouve un cadre des services de renseignements donnant des cours à une colonie de nazillons bel et bien Belges, il me semble qu'il serait beaucoup plus rationnel de creuser VRAIMENT les pistes locales mises à jour par certains enquêteurs... bien vite écartés.

Mais il est vrai que lorsqu'on sait où se trouve quelque chose et qu'on a pas l'intention de le trouver, il relèverait vraiment de la malchance de "tomber dessus par hasard".
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Dim 21 Juin 2009 - 13:37

a h a écrit:

Vous avez tellement l'air d'être certain que c'est lui. Pour la première vague, Vittorio cadre mieux avec les vols de café . Pour 1985, peut être que c'est Lafaille. J'avais vu, j'en ai déja parlé, une photo de Bouhouche et d' un autre, publiée dans Le Soir, à l'époque, et il me semble en effet que cet autre ressemble fort à Lafaille. Ils étaient deux sur la photo

Je suis du même avis car ça semble bien plus plausible.

Il serait très intéressant de savoir si ces deux oiseaux se connaissaient, qui a des informations ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7790
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: lafaille   Dim 21 Juin 2009 - 13:41

Je me suis mal exprimé

si Lafaille est complice d'un kidnap ou autres actes sur des enfants c'est une ordure,
mais je ne pense pas qu'il a le profil physique du photo No 4 qu'on voit sur l'exercice de Tir à Bourg Leopold .

pour les actes de TBW il peut clamer sont innocence :il faut qu'on verifie
les dates et les alibis.
Sorry
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Dim 21 Juin 2009 - 13:43

Si ah pourrait retrouver la date approximative de cette parution, il sera possible de remettre la main sur cette photo.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 20 Aoû 2009 - 19:45

Une mine de renseignements sur la "profession" : http://strategique.free.fr/archives/textes/div/archives_div_03.htm

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Dim 12 Sep 2010 - 18:44

Quelques années avant les tueries, des mercenaires belges étaient encore engagés à l'étranger pour faire le coup de force :


CARNETS DE REPORTAGE (6/6) Au procès des douze affreux Dans une troupe étrangère
HAQUIN,RENE
Vendredi 1er août 2003
CARNETS DE REPORTAGE
Au procès des douze affreux Série (6/6)
RENÉ HAQUIN
Décembre 1978. Dix ans après le repli des mercenaires de Schramme de Bukavu sur le Rwanda, on reparle à Liège d'un nouveau recrutement. Je demande à Alex, un ancien commando, d'y aller en feignant être volontaire. Au fil des semaines, il me livre le nom du recruteur, Bado, l'endroit des rendez-vous, le siège du PS liégeois, le commanditaire, Smal, bras droit de Monguya, ex-gouverneur du Katanga, opposant de Mobutu, condamné à mort par Kinshasa. Monguya vit à Ans où il fonde le Marc, Mouvement d'action pour la résurrection du Congo, dont il s'est autoproclamé président.
Quinze billets pour Kigali sont achetés en janvier à Liège. Le 6 février, dans un bistro, place du Marché, on révèle l'objectif : renverser Mobutu. Le départ pour Kigali est fixé au 10 février, suivi par un rendez-vous à Gisenyi (la frontière) avec un opposant zaïrois. Entrée au Zaïre prévue le 17 février avec 300 hommes planqués dans la région. Mission : déclencher des mutineries dans les garnisons de Goma et Bukavu. La solde mensuelle promise est de 100.000 F avec, au retour, une prime d'un million.
Mon but : les suivre. L'idée emballe le rédac chef Yvon Toussaint. J'ai un visa : prétexte, un reportage sur les orphelins.
Bruxelles-National, samedi 10 février 1979. Ils arrivent de Wandre à bord d'un minibus. Ils sont douze, trimballent de grandes malles noires. Le vol Nairobi - Bujumbura - Kigali décolle à 19 h 30. Les « affreux » s'installent à l'avant. Éméchés, excités.
Deux civils m'abordent. On part avec les Liégeois ? Je feins l'étonnement.
Débarquez. Ils vont être arrêtés à l'arrivée. L'opération est vendue. Si vous en doutez, allez donc voir qui occupe les sièges 23 et 25.
Je vérifie. Je reconnais deux agents de la sûreté attachés à l'ambassade du Zaïre à Bruxelles. J'ai compris. Je débarque.
Mercredi 14. Un télex de l'agence zaïroise Azap tombe. Complot contre le Zaïre. Des mercenaires belges arrêtés à la frontière rwandaise. Des éléments du 311e bataillon aéroporté ont pris position à Goma.
Kinshasa exige leurs extraditions. Bruxelles demande leur expulsion avec promesse de leur retirer leurs passeports. L'Ouganda d'Amin Dada menace de bombarder Kigali qui annonce le 24 février que les Belges, séparés et mis au secret, seront jugés au Rwanda. Le procès est fixé au 4 juin.
En juin, le Rwanda me refuse le visa, pour avoir trompé les autorités , en prétextant un reportage sur les orphelins. Le rédac'chef insiste, télexe à Kigali, qui finit par l'accorder. Je suis le seul journaliste blanc au procès qui s'ouvre devant la cour de sûreté à Ruhengeri, à 110 kilomètres de Kigali, devant douze délégations dont celles du Zaïre et d'Ouganda. En présence de notre ambassadeur Van Crombrugge. Trois avocats belges sont à la défense des douze pieds nickelés, tous accusés de s'être introduits au Rwanda sous la fausse qualité de touristes en vue de se livrer à une tentative de renversement du gouvernement zaïrois, initiative qui risquait de provoquer des actes hostiles du Zaïre envers le Rwanda.
A dire vrai, ils n'emportaient dans leurs malles que quelques sprays lacrymogènes, des posters du « président Monguya », des pièces d'uniformes, une boîte d'étoiles et de barrettes, pour, le moment venu, s'épingler leurs grades. Pas une seule arme. Au procès, Bado, le chef, persiste à dire que des milliers d'opposants vont attaquer le Zaïre par cinq côtés, que le « président Monguya » suit avec 750 mercenaires, que 300 rebelles sont prêts à l'attaque, dans la nature. Mais il se défend de l'essentiel : Nous devions tenir l'aéroport en attendant les Suédois. Ce n'est évidemment pas moi seul avec ces onze imbéciles qui pouvions renverser Mobutu.
Dubrus, un ancien du Katanga, qui, avec Schramme et Denard, vécut le repli sur le Rwanda, ânonne : Moi, je venais pour un safari photo. Puis je devais aller au Maroc pour y monter une usine. Depuis le temps que je suis en prison, elle doit être montée !
Pendant une semaine, ils livrent les détails de l'épopée, mouillent la PJ de Liège et la Sûreté belge qui tenait le gouvernement informé. Des affirmations qui, à Bruxelles, font bondir le ministre de la Défense d'alors, Paul Vanden Boeynants.
A Ruhengeri, il n'y a pas de télex. Rien qu'un téléphone public le plus souvent hors d'usage. La sûreté rwandaise cherche à savoir comment mes papiers et mes photos arrivent au « Soir ». Evasif, je dis les remettre au hasard à des Belges qui vont à Kigali. Je me garde de leur révéler que ma copie passe par radio du Foyer des visiteurs, sur la colline, à l'ambassade à Kigali, que mes films partent par camion d'une minoterie que dirige pas loin d'ici un jovial Anversois. Ni qu'ils transitent de Kigali vers Bruxelles grâce aux gentils Sabéniens...
Au terme du procès, le procureur de la République, Deo Gratias Kayibanda, un nom qui ne s'invente pas, requiert de 2 à 15 ans contre les boys de Monguya.
La Cour acquitte Protin, au bénéfice du doute, accorde le sursis au plus jeune, Braive, et les circonstances atténuantes à deux autres, l'un pour avoir eu une enfance malheureuse, l'autre parce que sa femme l'a quitté lors de cette première aventure.
Badot écope de neuf ans de servitude pénale, les autres de sept et cinq ans.
Le surlendemain, je suis reçu au palais de Kigali par le chef de l'État, le général Habyarimana. Il parle du procès, me demande mes impressions. Je lui dis que le climat fut serein, sans démonstration de force, que les droits de la défense ont été respectés, mais que les peines sont disproportionnées. Habyarimana tique, me rappelle la dégradation des relations avec le Congo en 1967, après le repli des mercenaires de Schramme. Hier, la présence de vos Belges nous a aussi posé problème. Il a fallu négocier avec le Zaïre. Le président Amin d'Ouganda nous a menacés, dit le président.
Je lui réponds qu'un maintien des Belges en prison risque de contrarier sérieusement à terme les relations belgo-rwandaises.
Réponse du président Habyarimana : La Cour vient de rendre son arrêt. Je n'ai pas encore réfléchi. Mais la Belgique a avantage à sanctionner de tels recrutements.
Le 18 août, un communiqué de presse de Kigali annonce qu'en accord avec le Zaïre, le Rwanda décide d'expulser ceux qu'on a appelé les « pieds nickelés ». A Ruhengeri, un camion militaire les embarque de nuit et les dépose au matin sur le tarmac. A bord du vol Sabena, la consigne est de ne leur servir que limonades, eau ou café. Ni bière ni alcool. A Zaventem, les gendarmes les attendent, pour interrogatoire.·
Dans une troupe étrangère
Acquitté, Protin est aussitôt rentré au pays avec Braive, qui bénéficie du sursis. L'aventure leur a laissé à tous deux un goût amer dans la gorge. Les deux hommes veulent des explications.
Le 28 juin, ils sonnent chez Daniel Monguya, à Ans. Une des filles du président du Marc leur ouvre. Protin se présente, demande poliment à parler au père. La fille rentre, revient une minute plus tard, annonce qu'il est absent. Mme Monguya la suit, leur fait un brin de conversation. Un voisin observe. Craignant une agression, il a appellé la gendarmerie. Une patrouille surgit, les intercepte et les fouille. Ils n'ont pas d'arme. Monguya, lui, a mis les bouts par les toits. Et tombe. Une chute de trois étages. Fractures multiples. Hospitalisé à Liège.
A l'époque, en Belgique, seuls les recruteurs pouvaient être poursuivis. Pas les mercenaires. Une loi sur « les services dans une armée ou une troupe étrangère se trouvant sur le territoire d'un Etat étranger » est promulguée le 1er août. Elle prévoit que sont désormais interdits le recrutement au profit d'une armée ou d'une troupe étrangère. Est aussi interdit l'engagement de ressortissants belges, leur départ ou leur transit. Cette loi punit les infractions ou les tentatives de 3 mois à 2 ans de prison. Kigali n'attendait que cela pour enfin expulser les dix « affreux »... Cet été-là, ils ont tous débarqué chez moi, avec mercis, tapes dans le dos et bouteilles de pèket. La fin d'une aventure !·
R.Hq.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
dislairelucien



Nombre de messages : 1145
Age : 78
Localisation : B - 6660 Houffalize
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Lun 13 Sep 2010 - 17:19



A l'époque, en Belgique, seuls les recruteurs pouvaient être poursuivis. Pas les mercenaires. Une loi sur « les services dans une armée ou une troupe étrangère se trouvant sur le territoire d'un Etat étranger » est promulguée le 1er août. Elle prévoit que sont désormais interdits le recrutement au profit d'une armée ou d'une troupe étrangère. Est aussi interdit l'engagement de ressortissants belges, leur départ ou leur transit. Cette loi punit les infractions ou les tentatives de 3 mois à 2 ans de prison.

Etonnant. Je vois dans mon carnet militaire "relations des services le 02 mai 1967 rappelé sous les armes par mesure disciplinaire pour 4 jours.Le o6 mai 67 en congé illimité.
C'était bien pour avoir servi dans une armée étrangére. C'était bien le motif. Nous étions plusieurs à la caserne de Mons dont des légionnaires. ???
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Lun 13 Sep 2010 - 20:06

Mais qui donc étaient ces douze "affreux"?

Est-il impossible d'imaginer que se sentant trahis par leur propre pays, ils auraient mis au point une opération vengeance débutant quasiment au même moment que le procès Schramme?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Lun 13 Sep 2010 - 20:37

Michel,
Si vous cherchez une vengeance ayant le Zaîre comme origine, il y a autre chose que ces 12 hommes, il y a eu aussi ce que l'on a appellé la "zaïranisation" lorsque des biens de ressortissant Belges ont été littéralement spoliés et payés en monnaie de singe, un bouquin est d'ailleurs sorti sur cette affaire et ne donne pas une belle image de nos politiciens de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Lun 13 Sep 2010 - 21:18

Henry a écrit:
Michel,
Si vous cherchez une vengeance ayant le Zaîre comme origine, il y a autre chose que ces 12 hommes, il y a eu aussi ce que l'on a appellé la "zaïranisation" lorsque des biens de ressortissant Belges ont été littéralement spoliés et payés en monnaie de singe, un bouquin est d'ailleurs sorti sur cette affaire et ne donne pas une belle image de nos politiciens de l'époque.

Il y eut aussi l'incroyable scandale de refus de la diplomatie belge de voir les forces armées intervenir à Kolwesi en 1978, même les forces françaises dont le déploiement aurait été considéré (à Bruxelles) comme "inamical"... et les pataquès des médias qui ouvrirent le ban d'effroyables massacres contre les blancs en propageant de fausse nouvelles (à ce moment) de parachutage d'européens. Vu le nombre de mercenaires enrolés dans les "équipes de surveillance" ou de "protection" des sites privés... une rancoeur pourrait là aussi trouver justification à un vengence. Tous les Belges, et de très très loin s'en faut ! n'ont pas "tout perdu" au Zaïre.

Mais j'avoue sincèrement ne pas croire du tout à cette théorie.
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Lun 13 Sep 2010 - 23:08

Je ne crois pas non plus à cette vengeance venue de l'Afrique mais comme je le dit toujours, il est bon de tout écouter, même l'impensable et également ce qui peut paraître loufoque à première vue; ne dit-on pas que les fous détiennent souvent la vérité et osent même la dire.
Le livre dont je parlais dans mon post précédent est "Secret d' Etat" de Vincent Delannoy et Olivier Willocx", le sous-titre est Le livre noir des belges zairianisés.
Il démontre aussi qu'il y a des juges courageux et d'autres serviles à l'extrème.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 14 Sep 2010 - 8:27

Dans la même veine instructive, Henry, vous trouverez "La légion saute sur Kolwési", de Pierre Sergent, qui permet de comprendre aisément, "entre les lignes", le décalage énorme qui existait entre la mentalité des autorités (rattachée aux intérêts des gros actionnaires très bien couverts) et celle des "exilés volontaires" (l'essentiel du personnel se trouvant sur place était constitué de salariés)... notamment au moment de la prise de décision de l'intervention des troupes pour tenter de sauver des centaines d'otages en puissance.

Imaginons simplement que quelques infortunés "assistants techniques" décident de s'unir après avoir vu leur famille massacrée à cause de l'incurie administrative...

Voous avez entièrement raison ; ne jamais jeter le bébé avec l'eau du bain... si le filon n'a pas été entièrement exploité, fouillé et refouillé ( les "petits génies lecteur tardifs sont parfois casse-bonbons aussi) il faut toujours écouter l'argumentaire de l'autre avant de le contester.
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 14 Sep 2010 - 10:42

Michel J:

si la rancoeur a bien existé dans le chef d'une certaine communauté d'expatriés de la classe moyenne, de là à entrevoir une vengeance commune, c'est oublié un peu vite le risque de fuite au sein du groupe et puis, pourquoi auraient-ils visé une opération contre la population belge et pourquoi ne s'en seraient-ils pas pris soit directement à l'appareil de l'Etat ou à ses intérêts à l'étranger?
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2047
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 14 Sep 2010 - 12:21

michel-j a écrit:
Dans la même veine instructive, Henry, vous trouverez "La légion saute sur Kolwési", de Pierre Sergent, qui permet de comprendre aisément, "entre les lignes", le décalage énorme qui existait entre la mentalité des autorités (rattachée aux intérêts des gros actionnaires très bien couverts) et celle des "exilés volontaires" (l'essentiel du personnel se trouvant sur place était constitué de salariés)... notamment au moment de la prise de décision de l'intervention des troupes pour tenter de sauver des centaines d'otages
Nous sommes bien d'accord, les guerres quelles qu'elles soient ne sont jamais motivées que par le profit de quelques uns et les courageux qui vont se battre ne sont jamais que les jouets de manipulateurs sachant jouer sur la fibre patriotique ou idéologique.
Il est clair ici que je ne parle pas des résistants luttant pour chasser un quelconque envahisseur même si ces braves étaient à leur corps défendant des pions sur un échiquier.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7231
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 14 Sep 2010 - 17:16

Henry a écrit:
Michel,
Si vous cherchez une vengeance ayant le Zaîre comme origine, il y a autre chose que ces 12 hommes, il y a eu aussi ce que l'on a appellé la "zaïranisation" lorsque des biens de ressortissant Belges ont été littéralement spoliés et payés en monnaie de singe, un bouquin est d'ailleurs sorti sur cette affaire et ne donne pas une belle image de nos politiciens de l'époque.

Je parle de ces douze-là car il existe une proximité temporelle. Votre remarque sur la zairanisation est très pertinente.

michel-j a écrit:


Il y eut aussi l'incroyable scandale de refus de la diplomatie belge de voir les forces armées intervenir à Kolwesi en 1978, même les forces françaises dont le déploiement aurait été considéré (à Bruxelles) comme "inamical"... et les pataquès des médias qui ouvrirent le ban d'effroyables massacres contre les blancs en propageant de fausse nouvelles (à ce moment) de parachutage d'européens. Vu le nombre de mercenaires enrolés dans les "équipes de surveillance" ou de "protection" des sites privés... une rancoeur pourrait là aussi trouver justification à un vengence. Tous les Belges, et de très très loin s'en faut ! n'ont pas "tout perdu" au Zaïre.

Mais j'avoue sincèrement ne pas croire du tout à cette théorie.

Tous les ingrédients sont réunis pour mener à bien une opération vengeance.

romain gary a écrit:
Michel J:

si la rancoeur a bien existé dans le chef d'une certaine communauté d'expatriés de la classe moyenne, de là à entrevoir une vengeance commune, c'est oublié un peu vite le risque de fuite au sein du groupe et puis, pourquoi auraient-ils visé une opération contre la population belge et pourquoi ne s'en seraient-ils pas pris soit directement à l'appareil de l'Etat ou à ses intérêts à l'étranger?

Car il fallait viser une cible. Les attentats à la bombe n'étaient pas à la portée de tous. Le riot-gun, si. S'attaquer aux civils et aux flics, voilà qui pouvait frapper les imaginations. Une vengeance au départ doublée d'un racket sur l'Etat. Le gouvernement ne peut réagir. De plus, "ils" possèdent peut-être des dossiers sur certaines opérations africaines douteuses. Cela expliquerait l’enlisement de l'enquête. Tous savait mais personne ne voulait que cela s'ébruite.

Simple hypothèse mais je remarque que le piste des mercenaires belges a été très peu suivie.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 751
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 14 Sep 2010 - 18:58

michel a écrit:

Simple hypothèse mais je remarque que le piste des mercenaires belges a été très peu suivie.

Cette piste me laisse assez sceptique, je ne les imagine pas attaquant toujours les mêmes grandes surfaces sauf si c'est en rapport avec les griefs de leur passé, mais je ne vois vraiment pas pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les mercenaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
les mercenaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les mercenaires Salafistes en Libye et en Syrie
» Litus Saxonicum = la Côte saxonne
» Les soldats suisses : mercenaires de l'Europe
» Les 7 mercenaires
» Les livres de Jean Lartéguy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: