les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les mercenaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:09

grognon a écrit:
Avez-vous eu des relations, ou pouvoir entrer en contact avec pat lam lors de votre détention à st gilles, avez-vous pu obtenir des infos via sa personne dans le cadre de tbw?
Non pour 2 raisons.
1) Lui, comme moi, étions "au secret".
2) Comme déjà expliqué, c'était un vrai zombie et il ne parlait à personne. Il était abruti pas les médocs à défaut de came sans doute!
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:12

La came et la coke...c'est sur. Normal pour les fourgons.
La prison ne devait pas trop le démoraliser, il avait déjà fait. Il s'était fait la belle d'ailleurs. Mais les medocs, ca vous casse.
Revenir en haut Aller en bas
auliffe
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:42

auliffe a écrit:
billbalantines a écrit:

Pour qui roulait réellement Lekeu? That's the question? Il a sans doute formulé ce que ses patrons voulaient qu'il dise..Pour moi cela vaut 'peanuts'. Hormis ce qui a été vérifié matériellement. Le reste vaut 'hypothèse de travail'... BR nous dit qu'il travaillait pour le M. (y a des noms que je n'aime pas prononcer). Fort bien. Si BR est fiable, alors Lekeu ne l'est plus. Et inversément sans doute. Donc extrême prudence.

Je pense que Lekeu a surtout distillé ses "révélations" en fonction

des informations en temps réel que lui donnait E, son ami qui travaillait

d'abord à la GD avant de devenir commissaire à la PJ (quelle trahison !)

On commence à s'intéresser à lui lors des déclarations de Van Binst,

on s'intéresse à sa famille restée en Belgique...c'est alors qu'il commence

à lancer ses "leurres" ou contre-feu,qu'il alimente en fonction de l'

évolution de l'enquête,qu'il connaît toujours par l'intermédiaire de E

(on a d'ailleurs la preuve qu'il revient physiquement en Belgique

rencontrer E en 1992).

La discussion autour de l'extradition de Lekeu dans les rapports est

d'ailleurs assez fascinante notamment parce qu'on y apprend que

Lekeu qui prétendait lui-même avoir fui la Belgique à cause de menaces

de mort harcelait ou faisait harceler le juge chargé de statuer sur

son statut de résident, qui a reçu des menaces de mort !...

Mossad, Lekeu ? provocation vraisemblable chez ce grand manipulateur...

mais DEA en Belgique puis statut d'informateur des Customs américaines,

avec salaire connu : 2000 dollars/mois+frais + (grosse) voiture de

fonction.

Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando

s'appelait POSEIDON...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:45

auliffe a écrit:
Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
Chouette! On revient à la mythologie ou la "mytho" tout court dans le cas Lekeu...
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:51

auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
billbalantines a écrit:

Pour qui roulait réellement Lekeu? That's the question? Il a sans doute formulé ce que ses patrons voulaient qu'il dise..Pour moi cela vaut 'peanuts'. Hormis ce qui a été vérifié matériellement. Le reste vaut 'hypothèse de travail'... BR nous dit qu'il travaillait pour le M. (y a des noms que je n'aime pas prononcer). Fort bien. Si BR est fiable, alors Lekeu ne l'est plus. Et inversément sans doute. Donc extrême prudence.

Je pense que Lekeu a surtout distillé ses "révélations" en fonction

des informations en temps réel que lui donnait E, son ami qui travaillait

d'abord à la GD avant de devenir commissaire à la PJ (quelle trahison !)

On commence à s'intéresser à lui lors des déclarations de Van Binst,

on s'intéresse à sa famille restée en Belgique...c'est alors qu'il commence

à lancer ses "leurres" ou contre-feu,qu'il alimente en fonction de l'

évolution de l'enquête,qu'il connaît toujours par l'intermédiaire de E

(on a d'ailleurs la preuve qu'il revient physiquement en Belgique

rencontrer E en 1992).

La discussion autour de l'extradition de Lekeu dans les rapports est

d'ailleurs assez fascinante notamment parce qu'on y apprend que

Lekeu qui prétendait lui-même avoir fui la Belgique à cause de menaces

de mort harcelait ou faisait harceler le juge chargé de statuer sur

son statut de résident, qui a reçu des menaces de mort !...

Mossad, Lekeu ? provocation vraisemblable chez ce grand manipulateur...

mais DEA en Belgique puis statut d'informateur des Customs américaines,

avec salaire connu : 2000 dollars/mois+frais + (grosse) voiture de

fonction.

Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando

s'appelait POSEIDON...
Voilà des informations bien pesées et précises. Je trouve aussi que quand on travaille pour le Mossad, la règle est de ne pas aller le crier sur les toits... sinon bonjour les dégâts. Poseidon? Appel aux spécialistes de la mythologie et des abysses...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:54

[quote="auliffe"]
auliffe a écrit:
[Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
M. auliffe, connaissez-vous Intertel?
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:56

[quote="B.R."]
auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
[Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
M. auliffe, connaissez-vous Intertel?

Pour ma part, non. Vous pourriez expliciter ??

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
auliffe
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 21:57

billbalantines a écrit:
auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
billbalantines a écrit:

Pour qui roulait réellement Lekeu? That's the question? Il a sans doute formulé ce que ses patrons voulaient qu'il dise..Pour moi cela vaut 'peanuts'. Hormis ce qui a été vérifié matériellement. Le reste vaut 'hypothèse de travail'... BR nous dit qu'il travaillait pour le M. (y a des noms que je n'aime pas prononcer). Fort bien. Si BR est fiable, alors Lekeu ne l'est plus. Et inversément sans doute. Donc extrême prudence.

Je pense que Lekeu a surtout distillé ses "révélations" en fonction

des informations en temps réel que lui donnait E, son ami qui travaillait

d'abord à la GD avant de devenir commissaire à la PJ (quelle trahison !)

On commence à s'intéresser à lui lors des déclarations de Van Binst,

on s'intéresse à sa famille restée en Belgique...c'est alors qu'il commence

à lancer ses "leurres" ou contre-feu,qu'il alimente en fonction de l'

évolution de l'enquête,qu'il connaît toujours par l'intermédiaire de E

(on a d'ailleurs la preuve qu'il revient physiquement en Belgique

rencontrer E en 1992).

La discussion autour de l'extradition de Lekeu dans les rapports est

d'ailleurs assez fascinante notamment parce qu'on y apprend que

Lekeu qui prétendait lui-même avoir fui la Belgique à cause de menaces

de mort harcelait ou faisait harceler le juge chargé de statuer sur

son statut de résident, qui a reçu des menaces de mort !...

Mossad, Lekeu ? provocation vraisemblable chez ce grand manipulateur...

mais DEA en Belgique puis statut d'informateur des Customs américaines,

avec salaire connu : 2000 dollars/mois+frais + (grosse) voiture de

fonction.

Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando

s'appelait POSEIDON...
Voilà des informations bien pesées et précises. Je trouve aussi que quand on travaille pour le Mossad, la règle est de ne pas aller le crier sur les toits... sinon bonjour les dégâts. Poseidon? Appel aux spécialistes de la mythologie et des abysses...

C'est vrai, il ne manque plus qu'un jungien sur le forum...
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 22:03

[quote="Trisch"]
B.R. a écrit:
auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
[Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
M. auliffe, connaissez-vous Intertel?
Pour ma part, non. Vous pourriez expliciter ??
Sans vouloir vous vexer, la question était pour M. auliffe.
Revenir en haut Aller en bas
auliffe
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 22:08

[quote="B.R."]
Trisch a écrit:
B.R. a écrit:
auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
[Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
M. auliffe, connaissez-vous Intertel?
Pour ma part, non. Vous pourriez expliciter ??
Sans vouloir vous vexer, la question était pour M. auliffe.

Non, mais il me semble que vous en aviez déjà parlé,en relation avec
un expert français...me souviens plus!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 3 Mai 2007 - 22:18

[quote="auliffe"]
B.R. a écrit:
Trisch a écrit:
B.R. a écrit:
auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
[Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
M. auliffe, connaissez-vous Intertel?
Pour ma part, non. Vous pourriez expliciter ??
Sans vouloir vous vexer, la question était pour M. auliffe.
Non, mais il me semble que vous en aviez déjà parlé,en relation avec
un expert français...me souviens plus!
Non, mais c'est pas grave. Je vais donc préparer une petite "bafouille" sur le sujet. Je crois que cela intéressera tout le monde.
En gros, il s'agit d'un organisme de renseignement privé américain qui n'emploie que du "beau" monde et qui étend ses tentacules dans le monde entier. Il a été très présent en Belgique dans les années qui nous intéressent et on y trouve des relations avec des gens comme le Col Majerus (tiens, encore lui....), Kolombatovic etc. La suite plus tard donc.
Revenir en haut Aller en bas
ML



Nombre de messages : 18
Localisation : Chili
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 4 Mai 2007 - 1:07

undercover a écrit:
ML a écrit:
Claude-1300 a écrit:
Bon, et finalement, Martial Lekeu, il est mort ? d'un cancer ? d'une crise cardiaque ?

Faudrait se mettre d'accord, parce qu'un pseudo du forum il y a deux semaines se nommait ML .. et prétendait vivre de l'autre côté du monde.

Celui-ci est donc finalement bien petit !

Bonjour, C'est vrai que j'habite de l'autre côté du monde, plus exactement au Chili, mais je ne suis pas Martial Lekeu, j'ai juste les mêmes inniciales que lui, rien d'autre....

C'est pas de chance pour vous. Vous serez condamné quand meme... Very Happy Very Happy Very Happy

Undercover :Je ne comprend pas ce que vous voulez dire par là ? vous serez condamné quand même ???? condamné pourquoi ???
Revenir en haut Aller en bas
Claude-1300



Nombre de messages : 547
Age : 53
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 4 Mai 2007 - 6:41

BR a écrit:
En gros, il s'agit d'un organisme de renseignement privé américain qui n'emploie que du "beau" monde et qui étend ses tentacules dans le monde entier. I

Dites-moi, BR, est-ce que le nom de la société allemande IBCOL vous dit qque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 4 Mai 2007 - 9:49

Claude-1300 a écrit:
BR a écrit:
En gros, il s'agit d'un organisme de renseignement privé américain qui n'emploie que du "beau" monde et qui étend ses tentacules dans le monde entier. I

Dites-moi, BR, est-ce que le nom de la société allemande IBCOL vous dit qque chose ?
Sorry mais c'est négatif.
Revenir en haut Aller en bas
Claude-1300



Nombre de messages : 547
Age : 53
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 4 Mai 2007 - 10:30

Dommage, cela aurait bien "collé" avec Intertel.

IBCOL est une société de droit allemand, spécialisée en sécurité et possédant un volet "aviation", principalement hélicoptères.

Le fun est qu'il était (dans les années 80-90) de notoriété publique qu'un des responsable était CIA, et que probablement, toute la société n'était qu'un écran pour les activités "covert" en Europe.

http://www.ibcol.de/main/english/struct_heli.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 4 Mai 2007 - 11:41

ML a écrit:
undercover a écrit:
ML a écrit:
Claude-1300 a écrit:
Bon, et finalement, Martial Lekeu, il est mort ? d'un cancer ? d'une crise cardiaque ?

Faudrait se mettre d'accord, parce qu'un pseudo du forum il y a deux semaines se nommait ML .. et prétendait vivre de l'autre côté du monde.

Celui-ci est donc finalement bien petit !

Bonjour, C'est vrai que j'habite de l'autre côté du monde, plus exactement au Chili, mais je ne suis pas Martial Lekeu, j'ai juste les mêmes inniciales que lui, rien d'autre....

C'est pas de chance pour vous. Vous serez condamné quand meme... Very Happy Very Happy Very Happy

Undercover :Je ne comprend pas ce que vous voulez dire par là ? vous serez condamné quand même ???? condamné pourquoi ???

Ce n'est que de l'humour...Je ne devais pas etre en forme...
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 4 Mai 2007 - 11:41

[quote="B.R."]
auliffe a écrit:
B.R. a écrit:
Trisch a écrit:
B.R. a écrit:
auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
[Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
M. auliffe, connaissez-vous Intertel?
Pour ma part, non. Vous pourriez expliciter ??
Sans vouloir vous vexer, la question était pour M. auliffe.
Non, mais il me semble que vous en aviez déjà parlé,en relation avec
un expert français...me souviens plus!
Non, mais c'est pas grave. Je vais donc préparer une petite "bafouille" sur le sujet. Je crois que cela intéressera tout le monde.
En gros, il s'agit d'un organisme de renseignement privé américain qui n'emploie que du "beau" monde et qui étend ses tentacules dans le monde entier. Il a été très présent en Belgique dans les années qui nous intéressent et on y trouve des relations avec des gens comme le Col Majerus (tiens, encore lui....), Kolombatovic etc. La suite plus tard donc.

Pourraient ils avoir un lien avec une association de l'OTAN?
Revenir en haut Aller en bas
auliffe
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 4 Mai 2007 - 23:28

[quote="B.R."]
auliffe a écrit:
B.R. a écrit:
Trisch a écrit:
B.R. a écrit:
auliffe a écrit:
auliffe a écrit:
[Et la pseudo agence d'import-export qu'il a fondée à Orlando s'appelait POSEIDON...
M. auliffe, connaissez-vous Intertel?
Pour ma part, non. Vous pourriez expliciter ??
Sans vouloir vous vexer, la question était pour M. auliffe.
Non, mais il me semble que vous en aviez déjà parlé,en relation avec
un expert français...me souviens plus!
Non, mais c'est pas grave. Je vais donc préparer une petite "bafouille" sur le sujet. Je crois que cela intéressera tout le monde.
En gros, il s'agit d'un organisme de renseignement privé américain qui n'emploie que du "beau" monde et qui étend ses tentacules dans le monde entier. Il a été très présent en Belgique dans les années qui nous intéressent et on y trouve des relations avec des gens comme le Col Majerus (tiens, encore lui....), Kolombatovic etc. La suite plus tard donc.

Oncle Bob, vous nous aviez promis une histoire...Oncle Bob, pourquoi
vous ne la racontez pas ?
On sait pas dormir,sans histoire...Oncle Bob, on veut l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 5 Mai 2007 - 0:01

auliffe a écrit:
Oncle Bob, vous nous aviez promis une histoire...Oncle Bob, pourquoi vous ne la racontez pas ?
On sait pas dormir,sans histoire...Oncle Bob, on veut l'histoire !
Buvez et tirez un bon coup, ça aide aussi à s'endormir.
Non, blague à part, je n'ai pas ma doc sous la main et je ne veux pas écrire des conneries. Va falloir attendre un peu!
N'oubliez pas que je joue au nomade pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
undercover

avatar

Nombre de messages : 2173
Date d'inscription : 24/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 5 Mai 2007 - 8:09

Je suis toujours volontaire pour stocker le dossier, pas de souci. Mais je suppose que je ne suis pas le seul.
Revenir en haut Aller en bas
auliffe
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 8 Mai 2007 - 21:05

Robert Beijer a écrit:
connaissez-vous Intertel?

Tout ce qu'a raconté le Morgen n'était donc pas bidouillé ?

"Mayerus bracht Bouhouche en Beijer voorts in contact met het Amerikaanse commerciële inlichtingenbureau International Intelligence Inc. (Intertel). In opdracht van Intertel, zo leert de database, onderzocht ARI bijvoorbeeld een firma die kantoren had aan het Brusselse de Meeusplein, toevallig recht tegenover de toenmalige hoofdzetel van de Staatsveiligheid".
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 8 Mai 2007 - 22:57

auliffe a écrit:
Robert Beijer a écrit:
connaissez-vous Intertel?

Tout ce qu'a raconté le Morgen n'était donc pas bidouillé ?

"Mayerus bracht Bouhouche en Beijer voorts in contact met het Amerikaanse commerciële inlichtingenbureau International Intelligence Inc. (Intertel). In opdracht van Intertel, zo leert de database, onderzocht ARI bijvoorbeeld een firma die kantoren had aan het Brusselse de Meeusplein, toevallig recht tegenover de toenmalige hoofdzetel van de Staatsveiligheid".
Le contenu est correct mais pas le fil conducteur ou l'explication.
Lors d'une prochaine réunion, si cela vous dit, essayez de venir. Je ferai un effort en amenant avec moi, le programme original qui met toutes ces données en ordre. Vous pourrez le consulter ainsi que tous les participants.
C'est pas beau ça? Mais il faudra faire l'effort de venir et pas Sleep
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 14 Juil 2007 - 14:04

Au sujet du mercenaire Jacques Lafaille qui fut soupçonné à un moment d'être le géant des tbw :

Nantes. Enquête sur le nouveau milieu
1975-1990. Le milieu à la conquête de l'Ouest
Fourgons blindés transformés en confettis, truands dessoudés, rapt d'une fillette de milliardaire, braquage de la société Rolex... Les grandes années du Milieu nantais sont aussi celles d'Alain Coelier, interpellé il y a quelques jours, sur un voilier de luxe bourré de cocaïne, au large des Canaries.
« Ici, le Milieu n'existe plus. » Ce commissaire de la PJ de Nantes qui pérore en public en cette année 1978 va tomber de haut. Quelques mois plus tard, hasard ou réponse du berger à la bergère, plusieurs retentissants hold-up et règlements de comptes vont mettre la ville en émoi et les services de police sur les dents. Le Milieu nantais allait écrire les plus « belles » pages de sa (courte) histoire. Un vieux flic se souvient : « Tout a commencé autour des activités portuaires. Des anciens dockers reconvertis dans la délinquance se sont mis à fricoter avec des gars du Milieu, interdits de séjour à Toulon et à Paris. Au début, ils étaient quatre ou cinq, pas plus, et vivaient de braquages, rackets et divers trafics dont les butins étaient réinvestis dans des bars de nuit. C'est comme ça que ça a commencé. Au plus fort, le Milieu nantais, c'était une dizaine de personnes. Avec les seconds couteaux, cela faisait 30 à 40 truands. »

Eparpillés façon puzzle

A la fin des années 70, la réussite et les ambitions de certains suscitent des jalousies. C'est le début des règlements de comptes. 1977 : Grégory Nicolas, 28 ans, l'une des « étoiles montantes » du Milieu, est abattu, sur un parking, avec des munitions utilisées pour la chasse au gros gibier.
Six autres bonshommes seront ainsi éparpillés, façon puzzle, jusque dans les années 1990. Des bars de nuit seront incendiés. Les malfrats ne se font pas de cadeaux. A Nantes entre eux, mais aussi face aux milieux lyonnais, cannois, parisien... « La police a laissé faire les règlements de comptes. Une fois que le milieu s'était bien éliminé, elle a fait ce qu'il fallait faire pour l'empêcher de se restructurer », nous confiait, il y a quelques années, un truand nantais qui fit, en son temps, la Une des journaux. « Il a fallu plus de dix ans pour faire tomber les principales têtes, se souvient un ancien policier de la PJ. Il y avait un noyau dur de trois flics tenaces, épaulés par un juge d'instruction qui n'avait pas froid aux yeux. » Des docks de Nantes au port de Brest Si le Milieu nantais était né sur les docks, celui qui tente de prendre sa place, au début des années 1990, recrute parmi les gros bras du monde de la nuit. Pas un videur n'est embauché sans l'aval du chef des portiers, un certain « King Kong », de son vrai nom Michel Chabot. José Freitas - « Tonio »-, présenté comme le commanditaire présumé du meurtre de Bernard Algret (nos éditions du 19 juin et du 3 juillet), débutera sa carrière ainsi. Il la poursuivra aux côtés de plusieurs autres gros bras, en participant à des rackets et en montant au braquage. « Quand King Kong a perdu son pied en prison, à la suite d'une infection mal soignée, il a aussi perdu son influence. Il était le seul capable de canaliser Freitas. Sans lui, Tonio devenait un électron libre. Incontrôlable et très dangereux », témoigne un enquêteur. Loin d'être un parrain, Freitas s'était cependant imposé, ces dernières années, comme l'une des figures de la délinquance nantaise. Quant à Bernard Algret, tricard à Nantes, il s'était replié sur Brest où il gérait notamment, en sous-main, quelques bars de nuit. « Il n'avait pas l'envergure pour faire davantage, commente un ancien policier brestois. Il y a bien eu des vrais gars du Milieu, interdits de séjour chez eux, qui ont essayé de s'implanter ici. On a compté jusqu'à une dizaine d'établissements dans la ville (il en resterait trois). Ils ne sont jamais parvenus à se fixer. A Brest, trop de problèmes avec la police et pas assez d'argent à prendre. Difficile aussi, dans une ville moyenne, de passer inaperçu. » Giscard et les kalachnikov Pour voir à quoi pouvait ressembler le vrai Milieu, il faut remonter près de trente ans en arrière. 2 janvier 1979 : derrière les masques de carnaval à l'effigie du président Valéry Giscard d'Estaing, trois individus attaquent une « tirelire » - un fourgon blindé -, à l'arme de guerre, sur le parking de Carrefour. Bilan : 4 millions de francs envolés et un convoyeur sérieusement blessé. Des tuyaux parviennent à la PJ, qui lance une vague d'interpellations. Pour ne pas parler, l'un des suspects se coud les lèvres ! Trois semaines plus tard, rebelote avec un autre fourgon, au nord de Nantes. Les braqueurs s'enfuient avec 4 millions de francs en espèces. Le 3 septembre 1980, Giscard est, cette fois-ci, accompagné de Mitterrand et Marchais. Les trois hommes masqués ont la puissance de feu d'un croiseur et des flingues de concours. Des fusils d'assaut pour braquer les locaux de Rolex, à Genève. Le trio s'enfuit avec 95 kg d'or et un sac de rubis, pour un montant évalué à 13 millions de francs ! Autre fait d'arme : le rapt de Mélodie Nakachian, la fillette d'un milliardaire de Marbella, en Espagne, et de Kimera, chanteuse opéra-pop à succès, pendant l'été 1987. Onze jours après l'enlèvement de la petite, les ravisseurs, qui réclamaient 78 millions de francs, sont démasqués. Parmi eux, un Nantais. Il s'appelle Alain Coelier, dit « P'tit Alain ». Un nom que l'on retrouve dans l'affaire du casse de Rolex. Il sera finalement interpellé le 5 août 1988 à Barcelone, en compagnie du cerveau présumé, un certain Camerini. Des barbouzes au procès du Milieu nantais ! « P'tit Alain », né en 1952 dans l'agglo nantaise, voyait grand. Il avait rencontré Francis Vanverberghe, plus connu sous le nom de Francis le Belge, noué des contacts avec le gang des Lyonnais... Malgré cela, avant le dernier épisode signé il y a quelques jours (notre édition du samedi 2 septembre), lui et le Milieu nantais n'avaient jamais vraiment réussi à s'exporter. Ni même à s'étendre en Bretagne, hormis quelques rares et timides incursions à Rennes et à Lorient. Après dix années de cavale, Alain Coelier vient de tomber. Il y a quelques semaines, on nous assurait pourtant que cet homme était « protégé ». On nous renvoie, pour « mieux comprendre », au « procès de 1994 ». « C'est le dossier où l'on a pu apercevoir à quoi ressemblait vraiment le Milieu », assure un avocat, habitué des cours d'assises. Un procès en eaux troubles, au carrefour du grand banditisme, de la politique et des services secrets ! Delon et son ami Carcasse « un type bien » Quand le procès de l'attaque du fourgon blindé de 1979 s'ouvre, le 21 juin 1994, celui qui est considéré comme le parrain de Nantes est sur le banc des accusés. Roland Charmard-Bois, dit « Chamard », déjà tombé deux ans plus tôt pour trafic de stupéfiants, est accusé d'être le commanditaire du braquage. Chamard donne aussi dans la politique, révélait, deux ans plus tôt, notre confrère Franck Renaud (*). Ancien du SAC, on le voit par exemple assis aux côtés du ministre de l'Intérieur, Charles Pasqua, lors d'un dîner-débat en soutien au candidat Jacques Chirac, entre les deux tours de la présidentielle de 1988 ! Mais c'est un autre homme, contact régulier de Chamard à Nantes, qui retient l'attention de tous. Il s'appelle Jacques Lafaille, dit « Carcasse » ou « Carcassonne ». Une armoire à glace au visage taillé à la serpe. Des yeux enfoncés, un nez aplati... Une vraie gueule de cinéma. Les journalistes, stupéfaits, apprennent qu'il a d'ailleurs tourné, comme figurant, dans « Paris brûle-t-il ? » et « Borsalino », aux côtés d'Alain Delon et Belmondo. Delon viendra d'ailleurs en personne au procès, soutenir « son ami Carcassonne, un type bien ». A la barre, le nº2 des RG L'homme est ancien para d'Algérie devenu un lieutenant de Bob Denard. Une barbouze ! Au moment du procès, un magazine publie une photo choc où on le voit, à l'étranger, fusil d'assaut en bandoulière, marchant avec deux cadavres hissés sur son dos. « Carcasse » a baroudé dans le monde entier, au gré de coups d'Etat : Congo, Bénin, Biafra, Yémen, Comores... On l'aurait également aperçu dans les rangs de l'OAS (comme certains truands nantais à cette éépoque), du SAC et de l'extrême droite, puis avec les paramilitaires espagnols du GAL, pour éliminer les indépendantistes basques, ou encore mitraillant des civils, en Belgique, sur les parkings de grandes surfaces (tueries du Brabant, 28 morts entre 1982 et 1985). Une affaire de déstabilisation du pays jamais élucidée. Ce spécialiste de la kalach', déjà tombé pour des attaques à main armée en région parisienne et dans le sud de la France, est également soupçonné d'avoir trempé dans le braquage de Genève. Les « menus » services rendus aux services secrets - DGSE en tête - lui auraient valu une certaine impunité. Jusqu'à ce que quelques policiers nantais, un peu trop zélés au goût de certains, parviennent à le confondre. Au procès de 1994, appelé à la barre, l'ancien numéro 2 des RG restera bien embarrassé. En plus d'un arsenal de guerre retrouvé chez Carcassonne, on a mis la main sur de vrais-faux passeport et cartes de police ! Au cours du procès, « Carcasse » ne cessera de répéter qu'il travaille pour les services secrets. Mais, cette fois-ci, il n'échappera pas à la prison. Paisibles retraités ? Aujourd'hui, âgés d'une soixantaine d'années, les survivants du Milieu nantais auraient investi dans de sages activités immobilières, à Saint-Martin, au Costa Rica, à Haïti... Plusieurs d'entre eux coulent des jours heureux dans les campagnes de France. Deux anciens ont retapé un vieux corps de ferme, au sud de Nantes. On en voit encore certains, paraît-il, le week-end, écumer les bars de nuit. Il se murmure même que certains réseaux ne seraient qu'endormis... (*) « Le Nouveau Milieu » (Fayard), dont plusieurs chapitres sont consacrés à Nantes.


Source : http://www.letelegramme.com/gratuit/dossiers/nantes/index_nantes.php

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
james007



Nombre de messages : 375
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 27 Oct 2007 - 14:53

Internet...
quelle magnifique source d'informations !!!

Trouvé sur un Forum Français, à propos de Bob Denard, l'ancien mercenaire récemment décédé...

"On ne dit pas du mal de Oncle Bob,

Il avait pris des parts lorsqu'on ressucité le magazine FIRE, ahhhh les rubriques essais de Roger Swaelens (encore un autre ancien, PARA-Codo Belge, tradition SAS, traversé de la manche en canoé, tout çà tout çà...), les bons conseils de Leroy Thompson (Vietnam Vet, USAF CCP, Body Guard Outre-Mer ou porte parole officieux pour la TV du S. A. S....), Chuck Taylor AAA Academy (VN Vet Master instructor PA/SMG/AR/ShotGun) vout expliquant comment "stormer" un immeuble...
Jeune gens de seine lecture des années 80 aujourd'hui disparue

OK aujourd'hui il a l'air d'un gentil petit vieux Bob, mais alors c'est que vous avez pas bien regardé, il vous viderat un chargeur dans les c......s sans sourciller, si vous venez lui péter les r......s avec des questions indiscrètes (il a des dossiers, mais on va pas perturber la retraite à l'ancien, en faisant du scandale...)

Autrefois c'était le + plus people des Frenchs Mercenaires

Y'en a qui dises qu'il aurait travailler pour la France quand l'état ne pouvait officiellement s'engager

Y'en a même qui dise qu'un ancien 1er ministre, ancien Maire de Bordeaux aurait donné l'ordre de "l'effacer" lors de son arrestation aux Comores par le COS et le GIGN
Mais y restes des hommes d'honneur dans la grande muette

Y'en qui dise que y se serait sucré lors de son service auprès des potentats locaux

OLD SCHOOL coa

Alors des Grolles Bod Denard, y'a pire comme Promotion "


Voici le lien de ce forum :

http://www.france-airsoft.fr/forum/lofiversion/index.php/t29871.html

Tiens, tiens... On y retrouve Roger Swaelens... Ancien para-codo, et mercenaire ??? Etrange...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 3 Nov 2007 - 15:08

Quelques infos intéressantes sur le rôle de certains mercenaires belges :

Un ex-diplomate et fonctionnaire international français plaide pour une nouvelle enquête sur la mort en 1961 au Congo du secrétaire général de l'ONU, Dag Hammarskjold, en relançant la thèse selon laquelle son avion a été abattu lors d'un détournement raté par des mercenaires belges.

Claude de Kémoularia, 85 ans, qui fut un proche collaborateur d'Hammarskjold (de 1957 à 1961) et représentant de la France au Conseil de sécurité, reconstitue dans ses mémoires, "Une vie à tire-d'aile" (à paraître le 3 octobre en France chez Fayard), la mort du deuxième secrétaire général de l'ONU, d'après les témoignages de trois ex-mercenaires.

Le DC-6 du diplomate suédois s'était écrasé dans la nuit du 17 au 18 septembre 1961 près de l'aéroport de Ndola, en Rhodésie du Nord (devenue la Zambie) en pleine crise congolaise. M. Hammarskjold voulait s'entretenir avec le chef de la province sécessionniste du Katanga, Moïse Tshombé, qui était soutenu par des mercenaires européens, surnommés les "affreux". Ces derniers redoutaient et s'opposaient à toute concession de Tshombé à l'égard des Nations unies.
L'ONU avait conclu à un accident

L'enquête de l'ONU avait conclu à l'époque à un accident, mais des versions contredisant cette thèse ont fait surface à plusieurs reprises, sans entraîner de nouvelles investigations. Claude de Kémoularia raconte avoir été mis en contact, en 1967 à Paris, avec deux ex-mercenaires belges au Katanga, ainsi qu'un pilote belge, du nom de Beukels, disant avoir abattu le DC-6 d'Hammarskjold.
Les mercenaires ont affirmé agir lors de cette opération sous la direction du "groupe de contrôle" ou "groupe de Kolwezi" formé d'une douzaine d'Européens, dont le chef était un homme seulement identifié comme "X".

Selon cette version, deux chasseurs bi-réacteurs Fouga Magister de la petite force aérienne katangaise basés à Kolwezi, équipés de réservoirs supplémentaires augmentant leur rayon d'action, avaient pour mission d'intercepter l'avion de M. Hammarskjold. Ils devaient le contraindre à se poser sur une autre base, Kamina, pour que les chefs mercenaires puissent négocier directement avec lui.

Beukels a tiré une rafale de semonce vers le DC-6, car il avait l'impression que l'avion allait tenter d'atterrir malgré tout à Ndola, mais, par "malchance", les projectiles ont atteint l'appareil, qui s'est écrasé.

M. de Kémoularia, reconstitue en détail cette interception ratée, puis le débriefing houleux du pilote par ses chefs, furieux que l'avion ait été abattu. Mais il souligne qu'il n'avait pas les moyens de vérifier les confidences des mercenaires.
Les mercenaires voulaient se dédouaner.

Pourquoi les mercenaires ont-ils fait ces révélations? "Ils ne m'ont jamais demandé d'argent. Ils avaient très peur des conséquences pour leur vie. Ils voulaient se dédouaner", explique M. de Kémoularia à l'AFP. "A l'époque, le monde entier étaient contre les +affreux+", surnom des mercenaires.
Il dit avoir transmis, à l'époque, cette version au gouvernement suédois dans "l'espoir qu'il ferait une enquête", en vain. Au début des années 1990, le ministère suédois des Affaires étrangères avait de nouveau qualifié d'"extrêmement improbable" cette version.

"Je veux provoquer une réouverture de l'enquête", explique Claude de Kémoularia, au moment où se tient l'Assemblée générale de l'ONU à New-York. "Quarante ans ont passé, et des acteurs de l'époque, encore vivants, pourraient être plus libres de parler".

"Si je publie ce témoignage, ce n'est pas pour réhabiliter Hammarskjold, qui n'en a pas besoin et a été un diplomate exemplaire. C'est dans l'espoir d'en savoir davantage sur cette page d'histoire", conclut-il.


source : http://www.levif.be/actualite/belgique/72-56-8449/des-mercenaires-belges-responsables-de-la-mort-de-hammarskjold.html

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les mercenaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
les mercenaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les mercenaires Salafistes en Libye et en Syrie
» Litus Saxonicum = la Côte saxonne
» Les soldats suisses : mercenaires de l'Europe
» Les 7 mercenaires
» Les livres de Jean Lartéguy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: