les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les mercenaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 17 Avr 2008 - 14:49

La question de la participation de mercenaires belges à la guerre du Liban fut l'objet d'une question parlementaire en mars 1987. La réponse fut laconique...

A-t-on pu établir le nombre de mercenaires combattants au Liban pour le compte des phalanges chrétiennes et de
l'OLP? Par l'intermédiaire de quel réseau international les
mercenaire belges aboutissent-ils dans ces organisations et,
quelles sont les organisations qui recrutent les mercenaires
dans notre pays?

A-t-on déjà pris des mesures à l'encontre d'organisations:
recrutant des mercenaires? Dans l'affirmative, lesquelles et
quand?
A-ton pris des mesures à l'encontre des mercenaires eux.
mêmes?
Dans l'affirmative, où et quand? Quelle Cuit la destination
de ces mercenaires? Pour le compte de quelle organisation:
travaillaient-ils?
A-t-on cherché à établir si des associations sportives ou
de tir donnent un entrainement auquel participent également
des mercenaires?
Sait-on si des mercenaires belges suivent un entraînement dans des camps étrangers? Dans l'affirmative, lesquels?
Réponse : L'honorable membre voudra bien trouver ci-après
la réponse à sa question.

Les enquêtes relatives au recrutement. de mercenaires su
notre territoire ne sont pas de la compétence de la Défense
nationale.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 26 Sep 2008 - 8:31

J'ai retrouvé sur mon disque dur des infos et quelques noms (peu précis) de mercenaires belges du Katanga. Cette info vient d'un "bac à sable" (brouillon d'article) de wikipédia.

Denard/Katanga 61
Jean Claude Cornélien - 40 ans en 1985, né à Jurbise. Dernière résidence connue : 15, rue Léon Daumerie, à Cabourg. Formation inconnue. A été mercenaire dans les troupes de Bob Denard. Considéré comme efficace et très bon tireur. Deux fois poursuivi avec non-lieu pour participation à des hold-up sanglants, l’un à Narbonne, l’autre à Rouen tous deux fomentés par l’ETA, soupçonné d’avoir participé à des actions terroristes pour le front de libération corse. Grand, la quarantaine, cheveux très noirs avec une mèche de cheveux blond près de l’oreille. Tireur d’élite. Dangereux psychopathe extrêmement habile du couteau, assez misogyne. Actions supposées pour l’Ordre noir et le Vlaamse blok.Il a été payé pour abattre plusieurs politiciennes gênantes. Il est dans le collimateur de William Irish, détective privé et chasseur de primes. Auparavant, seize ans de Légion étrangère. Propriétaire de plusieurs bars à N’Djamena, et plaque tournante de petits trafics vers le Niger, le Katanga et le Centrafrique. Il a travaillé pour Marotte.
(Jean Claude Cornélien)

Tony de Saint-Paul
l’adjudant Norman (Bruxellois, ex-para-commando à Namur),
l’adjudant René, un ex-étudiant de Louvain où il préparait un doctorat,
Christian, ancien mineur et ancien maçon spécialiste des travaux de génie des
ponts (construction et démolition),

François, artilleur, ancien planteur de café à Bukavu, il commandait les mortiers de 60 et de 81, puis toutes les gammes de canons 20, 40, 37, 120, 75 sans recul;
deux Marc, sergents chefs de peloton,
Michel F. supervisait l’intendance,
Henri, mécanicien belge,
Stavro, mécanicien grec,
Jean et quelques Katangais mécaniciens. Ceux-ci s’occupaient d’un véritable atelier récupérant toutes les ferrailles pour reproduire des véhicules neufs (Jeeps, camions etc.). Bref, une grosse compagnie a vu le jour. Elle allait peu à peu s’étoffer pour constituer le fameux Bataillon Léopard grâce à l’adhésion des volontaires et au recrutement des Katangais. Schramme a adopté un système quaternaire qu’il estimait efficace2 :
- la section était composée de 11 hommes, commandés par un caporal; - quatre sections formaient un peloton ayant à sa tête un adjudant assisté si possible d’un sergent; - la compagnie groupait quatre pelotons dirigés par un capitaine, assisté d’un lieutenant adjoint et de deux sous-lieutenants ayant chacun deux pelotons; - le bataillon regroupait quatre compagnies. Chaque peloton était désigné par une lettre: A, B, C ou D, suivie du numéro de la compagnie: 1, 2, 3 ou 4. Exemple: le peloton A2 est le premier peloton de la deuxième compagnie. Le chef de ce bataillon était, bien sûr, le major Jean Schramme lui-même, le bâtisseur de l’édifice.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
ManoeuvresInTheDark

avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Europe
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 26 Sep 2008 - 17:30

Michel,
Vous citez : " Jean-Claude Cornélien a travaillé pour Marotte ". Quel Marotte ? Le juge ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 27 Sep 2008 - 8:57

ManoeuvresInTheDark a écrit:
Michel,
Vous citez : " Jean-Claude Cornélien a travaillé pour Marotte ". Quel Marotte ? Le juge ?

Hélas, je l'ignore.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Dim 28 Sep 2008 - 12:26

Un suspect potentiellement intéressant donc...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mer 8 Oct 2008 - 11:20

On trouvera ci-après une chronologie des grandes années des mercenaires ainsi que quelques liens :
http://www.monde-diplomatique.fr/2004/11/A/11670

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 14 Nov 2008 - 14:06

Fin 1985 (époque des dernières tueries) se tenait un procès où il fut beaucoup question des mercenaires belges dont Schramme :


Source : DH, 7/12/85

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 20 Nov 2008 - 18:29

Quelques infos sur les hommes gravitant autour de Schramme durant les événements du Katanga.
Les Léopards dans le Nord Manièma

Par JP Sonck


Quatre mois après la prise de Stanleyville, les maquisards de l’Armée Populaire de Libération tenaient encore un vaste territoire qui s’étendait entre Ponthierville et Kindu. Dans un rapport adressé par le col BEM VANDEWALLE au QG/ANC en mars 1965, il signalait que faute de réserve opérationnelles, aucun effort ne pouvait être entreprit par l’ANC dans la région d’insécurité du Nord Maniéma comprise entre Lubutu, Punia et Walikale. Le major SCHRAMME, qui ne s’entendait guère avec le major de HUCCORNE, alias « Long short » ou « Corned-Beef », reçut l’ordre de réoccuper Kabambare qu'il avait abandonné en prétextant un manque de carburant et de munitions. Pour retarder son départ en opération, il prétendit que l’APL s’était considérablement renforcée dans le secteur situé entre Kabambare et Fizi et il fut autorisé à renforcer ses effectifs. Son bataillon comptait 320 hommes regroupés en deux compagnies de quatre pelotons (chaque peloton comptait une quarantaine d’hommes et était désigné par une lettre A, B, C ou D. Le peloton A2 était le 1er peloton et le B2 était le 2e peloton de la 2e compagnie). Afin de former une compagnie supplémentaire, il recruta un premier groupe de quatre-vingt Bahemba dans la région pour former deux pelotons et le lt Norman DENUL s’occupa de leur instruction. Il s'occupa également de l'instruction du second groupe recruté peu après. Pendant ce temps, la localité de Kasongo sur le Lualaba était reprise aux Simba le 18 mai par le 3e Bn commando ANC renforcé de mercenaires. Ils récupérèrent dix blindicides, quatre mitrailleuses lourdes, douze FM et de cinquante fusils semi-automatiques SAFN de la fabrique nationale que les rebelles avaient capturé à l’ANC. Un rapport du QG/ANC rédigé à la fin du mois de mai 1965 donnait l’inventaire des forces de l’APL dans le Sud Maniéma. Elles comprenaient six bataillons, comptant chacun entre 200 et 500 Simba, qui opéraient de manière indépendante et étaient encadrés par des gradés issus de l’ANC originaires de Stanleyville ou de Kindu.

Malgré ses maigres moyens, le major de HUCCORNE partit en campagne avec le bataillon de Kongolo encadré de quelques mercenaires et il s’empara de Mazomeno où son bataillon s’installa en défensive pendant une semaine. Ses hommes récupérèrent de nombreuses armes, dont des lances-roquettes chinois et des fusils tchèques. En juin 1965, Jean SCHRAMME fut convoqué au PC du major de HUCCORNE par le ltcol LAMOULINE, venu en avion de Stanleyvville. Le commandant du 6e Bn commando européen lui transmit un message du QG de la 5e Brigade qui lui intimait l’ordre formel et militaire de rejoindre Kindu le 3 juillet avec son bataillon, faute de quoi, il serait licencié et le 10e Bn commando serait dissout. Sa mission était de pacifier le Nord Maniéma, secteur dépendant du 5e Groupement ANC. Les sociétés minières, dont la Symétain, avaient développé tout un complexe minier dans cette région et espéraient reprendre leur exploitation le plus tôt possible. Transporté par train à Kindu, le 4 juillet, les 480 Katangais du 10e Bn commando passèrent la nuit dans les bâtiments de la mission catholique des révérends Pères du Saint Esprit, tandis que le major SCHRAMME et les mercenaires de son unité logeaient à l’hôtel Léopold II qui servait de logement à leurs camarades du 7e Bn commando katangais. Leur chef, le lieutenant D’HULSTER, avait succédé au cpn MICHALSKY comme conseiller du lt TAMBWE et il lui souhaita bonne chance dans sa mission. Dans la matinée du 5 juillet, le 10e Bn commando fut passé en revue par le colonel TSHINYAMA qui commandait la place de Kindu. Après le défilé dans la rue principale, il convoqua Jean SCHRAMME à son PC, mais ne put lui fournir aucun renseignement sur la région qu’il était chargé de pacifier. Il l’avertit cependant que c’était une région dangereuse, peuplée de Bakumu convertis au Kitawala. Lors de son apparition en Afrique, cette religion les avait immédiatement séduit par ses préceptes qu’ils adaptèrent à leurs coutumes et à leur mentalité, car ils étaient anarchistes dans l’âme. Ils avaient rallié le Comité National de Libération avec le même enthousiasme et le mulélisme s’était rapidement propagé parmi les Bakumu et parmi les tribus apparentées qui forment une des peuplades les plus puissantes de l’est du Congo, mais aussi la plus divisée, car elles n’avaient pas dépassé le stade du clan. Après la parade, les commandos de SCHRAMME préparèrent leur départ et traversèrent le fleuve Lualaba en bac. Chaque passage de véhicule prit une vingtaine de minutes. La colonne de véhicule fut rassemblée sur la rive droite et laissée à la garde de quelques hommes pour être prête à partir le lendemain à l’aube. Le 6 juillet, le 10e Bn commando se mit en route vers un avant-poste gardé par quelques Katangais du 7e bataillon commando. Au delà, commençait la zone rouge et la colonne poursuivit prudemment sa progression jusqu’au kilomètre 33 de la route menant à Punia. Le grand pont qui permettait le passage de l’Ulindi fut réparé et laissé à la garde du 7e bataillon commando katangais. Les Léopards poursuivirent leur route vers Kailo, guidés par un ingénieur de la Symétain, et ils ne rencontrèrent aucune résistance. La route traversait la grande forêt de Maniéma et au kilomètre 124, la colonne passa à nouveau l’Ulindi par le bac.

La localité minière de Punia, située à 223 kilomètre de Kindu, fut atteinte le 13 juillet dans la soirée et le lendemain, les commandos s’emparaient de la centrale électrique de Belia. L’aérodrome de Punia, accessible aux bimoteurs DC-3, fut occupé le 15 et laissé à la garde de l’adjudant Vindictien KIYANA, dit « Mufu », chef du peloton B2 (Ce survivant du bataillon Léopard se rendit célèbre en s’emparant de Kolwezi en mai 1978 avec ses Tigres). La colonne se dirigea ensuite vers le poste minier de Tshamaka, puis elle traversa la Lowa et occupa l’huilerie de la Symétain à Firikini où le peloton de l’adjudant MWAMBA fut laissé en garnison. La localité de Yumbi, situé sur la rive gauche de la Lowa, fut atteinte le 20 juillet et laissée à la garde de l’adjudant KAWELE et du peloton C1, renforcé par deux mercenaires européens. Jean SCHRAMME poursuivit l’occupation du Nord Maniéma et le 14 août, il progressait vers Obokote et Lubutu avec le peloton B1 de l’adjudant MULULUA et le peloton A2 de l’adjudant mercenaire Pierre. Il récupéra de nombreux véhicules abandonnés par les rebelles et par la 5e Brigade lors de sa progression vers Stanleyville et il les fit remorquer vers Punia pour les réparer dans les ateliers de la Symétain. Son adjoint le lt Michel HENRICHS s’occupait de sa base arrière et supervisait les travaux, dont la réparation des ponts et la réfection des routes. Le secteur Lubutu-Obokoté fut confié à la 1ère compagnie du lt DENUL, tandis que la police de la Symétain était remise en activité. Le 27 août, les Léopards occupèrent le port de Lowa, sur la rive gauche du Lualaba. Ce port était indispensable au CFL pour assurer le trafic fluvial et l’évacuation du minerai vers Kindu. Ce secteur fut confié au peloton C1 de l’adjudant KAWELE. Le major SCHRAMME reçut les félicitations de la Symétain qui recommença son exploitation minière. Le 1er septembre, il décida de déplacer son PC et ses cantonnements de Punia à Yumbi, où la Lowa a 470 mètres de large et se franchit en bac à moteur. Le peloton B2 de l’adjudant KIYANA y reçut un complément d’instruction. Dix jours plus tard, il repartait en opération en direction d’Obokote avec la compagnie du lt DENUL pour occuper Kirundu, autre port du CFL. Il reçut en renfort plusieurs membres des « commandos du Kivu » (Codoki) qui avait été dissout : Alex MOYAU, Louis DESSY, Louis OTTEN, le cpn Victor VAN BOCHOLT, qui fut nommé officier S4 et le lt Raymond NOEL, auquel il confia la 3e compagnie qui fut stationnée à Walikale. Deux autres mercenaires furent mutés chez les Léopards pour motif disciplinaire, Roger RODRIQUE, qui s’occupa du bar au mess des mercenaires de Yumbi, et Roger MOENS, qui avait servi chez le major de HUCCORNE à Kongolo et au 8e Bn commando à Paulis. Il avait été puni par Bob DENARD car il refusait de saluer le drapeau congolais. Le 15 septembre 1965, toutes les localités du Nord Maniéma étaient aux mains des Léopards de Jean SCHRAMME. Au même moment, le bataillon de Kongolo s’emparait une nouvelle fois de Mazomeno. L’attaque surprit les Simba qui s’enfuirent en pleine panique et les Bahemba encadrés de mercenaires poursuivirent leur progression vers Kabambare où ils résistèrent à de nombreuses attaques de rebelles. Le district du Maniéma était en cours de pacification, mais une grande partie de la province du Kivu était toujours aux mains des Simba.


Source : http://216.239.59.132/search?q=cache:vSBJZ_ZZpj8J:www.albertville.stools.net/Documents_WORD/Sonck/leopards-maniema.doc+"victor+van+bocholt"&hl=fr&ct=clnk&cd=1&gl=be

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: LaFaille   Sam 9 Mai 2009 - 20:27

BillBalantines a écrit

Citation :
Il s'appelle Jacques Lafaille, (surnom 'jacques 'Carcasse') et a le profil du géant. Mais la CBW l'a disculpé, donc...

Est ce qu'il y a un ordonnance de non lieu le concernant ? quand?

ou c'etait simplement l'ambassade francaise DGSE qui a dit il travaillait pour eux.
Après ils ont du comprendre le multiple jeu (mercenaire,artiste
braqueur;kidnappeur ...

lis bien ses doc.

ils ont utilisé plusieur fois (Nantes et Suisse) des masques de politiciens
français (Giscard,Marchais etc) et ils ont kidnappé un enfant de 5 ans.

Il était probablement le géant sur le foto avec Weykamp,Bouhouche à Bourg LEOPOLD

Qu"est ce qu'il faisait en 1982- 1983 en Belgique ?

Il n'avais plus tourné un film depuis qq temps.(Paris brule t-il;Borsalino...

et il était peut-être embauché en Belgique pour l'embassade.

Qui a un meilleur photo ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Sam 9 Mai 2009 - 20:39

Il existe peut-être une photo dans Le Soir du 9/11/1992.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 16 Juin 2009 - 12:36

est-ce qu'il y a des évolutions récentes, une synthèse un quelque chose comme ça qu'on pourrait tirer de la piste mercenaire ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: les années de plomb   Mar 16 Juin 2009 - 15:02

les années de plomb:
Citation :
Delon et Lafaille

Et ce n°4 pourrait il s'agir de Jacques Lafaille , mercenaire français, ex-compagnon d'armes de Denard. Membre du SAC
]Aurait habité la Belgique en 82/83 et aurait été aperçu lors d'entraînements de tirs en septembre 85.
Un colosse nommé ''Carcasse



K:

Bonjour

http://www.letelegramme.com/gratuit/dossiers/nantes/index_nantes.php
DELON et Lafaille
Après amples recherches les 2 noms d’artistes qui ont participés aux deux films sont
Tony Rödel (possible Alleman)
http://akas.imdb.com/name/nm0753886/
Georges Ass
http://akas.imdb.com/name/nm0039730/
Donc le nom d’artiste de LaFaille est probalement "Georges ASS" (???) jouant le prêtre à l’enterrement ds « Borsalino » et

Un Prisonier à Pantin ds « Paris brule-t-il »
A vos DVD, départ !

Je l'ai entre temps regardé ce "liberation de Paris "mais ce pulpum est trop grand : je ne l'ai pas trouvé!
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 752
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mar 16 Juin 2009 - 17:04

Il aurait tourné dans cinq films, il doit bien être possible de le reconnaître, non ?

* 1970s
* 1960s

1. Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine (1977) .... Un homme-assiette

2. Les volets clos (1973)

3. Doucement les basses (1971) .... Le diacre
.
4. Borsalino (1970) .... Le prêtre à l'enterrement

5. Paris brûle-t-il? (1966) ... Un prisonnier à Pantin
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Lafaille   Mar 16 Juin 2009 - 20:38

Si j'ai bien compris l'histoire c'est un mec à multiple vies.
il travaille entre autres pour la DGSE ou autres et c'est pour cela qu'il a été disculpé par JUMET et cie , mais les français se rendent compte dix ans après qu'il est melé à des braquages entre autre en Suisse chez CARTIER
(!) ,et un kidnapping d'un enfant d'un miljonaire en Espagne etc ;

C'est un peu comme Buslik , il faut un journaliste qui tape "BUSLIK" dans google et puis il est retrouvé ...

Je pense que "Carcasse" doit entre temps être liberé et à l"hospice ou au cimetière comme DENARD.

Moi j'avais lu qu'il n'avait joué que dans deux filmes seulement .
vous avez trouvé les autres noms ou?
Comme cela j'avais cherché des nom communs.
donc "Ass" peut être fautif ?


En tout cas Alain Delon a témoigné pour lui et a même offensé le juge
avec sa pretension connue.
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 752
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Mer 17 Juin 2009 - 10:37

K a écrit:


Moi j'avais lu qu'il n'avait joué que dans deux filmes seulement .
vous avez trouvé les autres noms ou?
Comme cela j'avais cherché des nom communs.
donc "Ass" peut être fautif ?

http://www.imdb.com/name/nm0039730/
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 18 Juin 2009 - 10:26

quelqu'un aurait-il un de ces films ? Possibilité d'en extraire le portrait de Georges Ass ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7847
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Paris   Jeu 18 Juin 2009 - 20:15

Paris brule-t-il est trop compliqué pour le trouver.
Si tu trouve un film plus adapté tu le mets dans l'ordinateur et lance explorer sur le DVD cherche le bon file ,puis lclick et le mediaplayer et lancer avec le film .
Tu arrete sur l'image voulu et vous faites control+" print screen "
l'image est en memoire et puis tu le colle dans word,powerpoint,paint etc...

mais il faut le trouver dans le film.
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 18 Juin 2009 - 20:32

il n'y a pas que "paris brûle-t-il", personne n'a un des autres films ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7265
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 18 Juin 2009 - 20:56

Pour obtenir des infos, peut-être intervenir sur un forum consacré au cinéma, cela doit exister. Si quelqu'un en a le courage...

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
AC30



Nombre de messages : 423
Date d'inscription : 01/07/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 18 Juin 2009 - 21:14

j'ai passé pas mal de temps à chercher aussi, rien côté photos.
Revenir en haut Aller en bas
Kranz



Nombre de messages : 752
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: les mercenaires   Jeu 18 Juin 2009 - 21:45

Il semble terriblement discret pour un acteur. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
EVE

avatar

Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 13:58

photo de J Lafaille

Revenir en haut Aller en bas
EVE

avatar

Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 14:29



A coté d un gendarme " de base " il n a vraiment pas l air d un géant !!
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 14:35

Et encore !... On lui a beaucoup "tiré dessus" ! Very Happy ... 1m85... c'est aussi la taille approximative d'Adriano Vittorio et de quelques centaines de milliers d'illustres anonymes, je pense.

Il en est un de "géant" qui m'a toujours "chiffonné, moi; le gendarme qui venait régulièrement rechercher sa compagne travaillant au Delhaize et qu'une caissière avait juré avoir reconnu... ses collègues ont visiblement eu énormément de mal à découvrir son identité Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: les mercenaires   Ven 19 Juin 2009 - 14:45

Ben justement !... C'est le mystère !... Je cite de mémoire, mais il semblerait qu'on ait tenté gentiement de convaincre cette femme qu'elle mettait complêtement à côté de la plaque, mais que les choses s'étaient gâté face à son obstination.... Je ne sais même pas si elle n'a pas refusé assez violemment de témoigner lors de l'enquête effectuée par une T.V françaises. Elle leur aurait claqué la porte au nez, me suis-je laissé dire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les mercenaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
les mercenaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les mercenaires Salafistes en Libye et en Syrie
» Litus Saxonicum = la Côte saxonne
» Les soldats suisses : mercenaires de l'Europe
» Les 7 mercenaires
» Les livres de Jean Lartéguy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: