les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De Staercke, Philippe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
CS1958



Nombre de messages : 3169
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 15 Juil 2014 - 22:51

JR1976 a écrit:
Frédéric a écrit:
Frédéric a écrit:
Ou alors cette bande a été récupérée et manipulée par un autre groupe pour la seconde vague (sens des "aveux" de PDS). Mais là encore, il y a des doutes ou des éléments contradictoires, à y perdre son latin(us).

Oui, cela peut être cela.

Un des membres de la bande (celle des TBW, pas celle de PDS) qui sort de prison, ou qui a eu des ennuis, qui disjoncte complètement en 1985 (plus de violence, fuite en avant, temps compté, pression des forces de l'ordre, stress).

Ou bien une récupération et encadrement de cette bande (TBW) par une organisation, ou d'autres personnes, pour réaliser des crimes gratuits, dans le cadre d'une stratégie de la tension locale ou autre.

Dans les deux cas, on observe en 1985 des précautions extrêmes pour ne pas être identifié (sorties de nuit, déguisements, tir sur tout ce qui bouge, sur chaque témoin). Les tueries étaient préméditées.

Ou première bande qui agit dans le 1er volet '83 rejoints par une autre pour les faits de '85? le positionnement se situe plus au sud pour '83 (francophones?) De Staercke aurait pu rejoindre ou complèter cette bande...

Etablissez-vous un lien PDS/Becker, sachant qu'un lien familial est avéré.
Revenir en haut Aller en bas
JR1976



Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 15 Juil 2014 - 23:01

CS1958 a écrit:
JR1976 a écrit:
Frédéric a écrit:
Frédéric a écrit:
Ou alors cette bande a été récupérée et manipulée par un autre groupe pour la seconde vague (sens des "aveux" de PDS). Mais là encore, il y a des doutes ou des éléments contradictoires, à y perdre son latin(us).

Oui, cela peut être cela.

Un des membres de la bande (celle des TBW, pas celle de PDS) qui sort de prison, ou qui a eu des ennuis, qui disjoncte complètement en 1985 (plus de violence, fuite en avant, temps compté, pression des forces de l'ordre, stress).

Ou bien une récupération et encadrement de cette bande (TBW) par une organisation, ou d'autres personnes, pour réaliser des crimes gratuits, dans le cadre d'une stratégie de la tension locale ou autre.

Dans les deux cas, on observe en 1985 des précautions extrêmes pour ne pas être identifié (sorties de nuit, déguisements, tir sur tout ce qui bouge, sur chaque témoin). Les tueries étaient préméditées.

Ou première bande qui agit dans le 1er volet '83 rejoints par une autre pour les faits de '85? le positionnement se situe plus au sud pour '83 (francophones?) De Staercke aurait pu rejoindre ou complèter cette bande...

Etablissez-vous un lien PDS/Becker, sachant qu'un lien familial est avéré.

Non j'essaye justement de le faire mais des faisceaux sont en effet présents. La deuxième vague semble nettement plus pro
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3169
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 15 Juil 2014 - 23:16

Une DS a épousé une Becker ou l'inverse selon les infos anciennes de ce site. Cela est une indication mais c'est bien mince. J'imagine que dans les années 90, cette piste a été fouillée. Un lourd passé de part et d'autre dans ces deux familles. Des indices, pas d'aveux ou des aveux rétractés. Débat intéressant à ce sujet sur le site Becker (mais vous y participez également).
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 987
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mer 16 Juil 2014 - 13:08

En tout cas le profil me plait bien, bien plus credible que les pistes complot international. Je ne sais plus si c'est le gang des Lyonnais (dont des membres etaient aussi des gens du voyage) où bien qu'ils réalisaient des casses enormes ils continuaient à faire des vols alimentaires de nourriture, çà semble récurrent dans le milieu.
Des gens determinés, qui n'aiment pas la police et partent volontairement à leur affrontement, qui se fournissent les armes en les volant (donc pas de structure capable de leur fournir), un clan fermé ou rien ne filtre, çà colle avec les gens du voyage, donc piste Becker et rapprochement De Staercke et ce qui tourne autour à creuser je suis d'accord avec vous.
Revenir en haut Aller en bas
perplexe



Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mer 16 Juil 2014 - 13:41

@FAITESVITE

Cela me fait penser aux paroles d'une vieille chanson en polonais qui dit à peu près ceci : "Le tzigane ne laboure pas, le tzigane ne sème pas, là où se posent ses yeux, c'est à lui ..."

Donc un peuple qui vit à l'instinct, sur le moment présent, ce qui pourrait expliquer ce genre de larcins : j'en ai envie, je me sers.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7649
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:16

Message sur le groupe Facebook tueries que je reproduis ici :

Dans le livre de Hilde Geens (journaliste e.a. chez Humo et Knack), intitulé "Beetgenomen" (2me édition), pages 144 et 145, on peut lire que lors de l'attaque du Delhaize d'Alost, le 9 novembre 1985, à l'intérieur du magasin (pas sur le parking), un Manouche (gitan) était présent parmi les clients et a crié à un homme qui lui terait dessus : "Te dab termune boie" ou quelque chose dans ce genre. La langue c'est du Manouche (la langue des gitans). Hilde Geens et deux autres personnes ont fait des investigations pendant l'été 2005 pour retrouver l'homme qui a été tiré dessus au Delhaize d'Alost et qui a crié cette phrase en Manouche. Cet homme, un témoin donc, un gitan, a reconnu l'homme qui lui a tiré dessus comme Johnny De Staerke, également un gitan. Le témoin a reconnu De Staerke à sa manière spéciale de marcher, et il le connaissait de la vie nocturne. Le témoin lui a donc lancé la phrase "Te dab termune boie", ce qui veut dire littéralement "Tu baises les morts". Ce serait la plus grande insulte qu'on peut adresser à un gitan (toujours selon le livre de Hilde Geens). La police serait au courant de ce témoignage de ce gitan depuis 1989, mais n'a rien fait... Quoi en penser ?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
LV1985



Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 20/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:28

Un libre qui devrait être traduit en français... Vous pouvez peut-être le proposer à votre maison d'édition, Michel ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7649
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:31

LV1985 a écrit:
Un libre qui devrait être traduit en français... Vous pouvez peut-être le proposer à votre maison d'édition, Michel ?

Je pourrai c'est vrai. Je peux toujours demander. Mais ils vont bientôt publier le livre de Bouten.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:34

michel a écrit:
Message sur le groupe Facebook tueries que je reproduis ici :

Dans le livre de Hilde Geens (journaliste e.a. chez Humo et Knack), intitulé "Beetgenomen" (2me édition), pages 144 et 145, on peut lire que lors de l'attaque du Delhaize d'Alost, le 9 novembre 1985, à l'intérieur du magasin (pas sur le parking), un Manouche (gitan) était présent parmi les clients et a crié à un homme qui lui terait dessus : "Te dab termune boie" ou quelque chose dans ce genre. La langue c'est du Manouche (la langue des gitans). Hilde Geens et deux autres personnes ont fait des investigations pendant l'été 2005 pour retrouver l'homme qui a été tiré dessus au Delhaize d'Alost et qui a crié cette phrase en Manouche. Cet homme, un témoin donc, un gitan, a reconnu l'homme qui lui a tiré dessus comme Johnny De Staerke, également un gitan. Le témoin a reconnu De Staerke à sa manière spéciale de marcher, et il le connaissait de la vie nocturne. Le témoin lui a donc lancé la phrase "Te dab termune boie", ce qui veut dire littéralement "Tu baises les morts". Ce serait la plus grande insulte qu'on peut adresser à un gitan (toujours selon le livre de Hilde Geens). La police serait au courant de ce témoignage de ce gitan depuis 1989, mais n'a rien fait... Quoi en penser ?

Un journaliste flamand a écrit hier ou aujourd'hui sur Me Vermassen et De Staerck. Savez-vous ce qui était dit ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7649
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:41


_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:43

michel a écrit:
http://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20171222_03259314

Merci mais je n'ai pas accès au contenu.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7649
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:49

Denis a écrit:
michel a écrit:
http://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20171222_03259314

Merci mais je n'ai pas accès au contenu.

Hij is in vrede gestorven. Zijn informatie kan belangrijk zijn voor het Bende-onderzoek”, aldus Jef Vermassen over zijn gesprek met een fruithandelaar uit Overijse. De man riep de topadvocaat vlak voor zijn dood bij zich omdat hij “iets” wist over de Bende van Nijvel. Gisteren spraken we de zoon van de overleden man.

De tipgever, ruim in de negentig, verbleef op een palliatieve afdeling in een Leuvens ziekenhuis toen hij vorige week met de hulp van het verplegend personeel de advocaat contacteerde met de vraag dringend langs te komen. Vermassen gaf gehoor. Het gesprek op het sterfbed duurde drie uur, de druiventeler overleed de dag nadien en is in de loop van de week ­begraven. De advocaat wou er niets meer over kwijt. “Behalve dat de man in vrede gestorven is. Ik heb het gesprek opgenomen en maakte het over aan het parket. Dit kan een belangrijk spoor zijn.”

“Het is inderdaad zo gegaan”, zegt de zoon van de druiven­teler, die ‘het geheim’ van zijn vader één keer wil ­vertellen op voorwaarde van anonimiteit.

“Toen de familie de firma in druivenexport in de jaren 70 afbouwde – nog voor papa’s pensioen – zette hij het verpakkingsatelier naast de serres te huur. Een van de huurders die we toen gehad hebben, was M., een Algerijn. Dan kwam de overval op de Delhaize van Overijse in september 1985, op amper een kilometer van de schuur vandaan. Er vielen vijf doden, zoals iedereen weet.”


Ongure types

“De maanden gingen voorbij. Tot plots de politie van Dendermonde aan de deur stond. Ze waren kort van stof en wilden alles weten over de schuur, de Algerijn en de overval. Papa en mama werden verhoord. We vreesden dat ze aangehouden zouden worden. Zo gespannen was dat gesprek.”

“Op een gegeven moment haalden de speurders foto’s ­boven. Van ongure types. Papa herkende enkele tronies die hij af en toe gezien heeft aan het atelier. Achteraf bleek het te gaan om ­enkele ­leden van de Bende De Staerke, die aan de Bende van Nijvel gelinkt werd.” Gangster De Staerke heeft bekend dat hij verkenningsopdrachten uitvoerde voor de échte Bende. Hij trok de bekentenissen later in en is er nooit voor ­veroordeeld.

“Maar er was meer. De Dendermondse speurders vermoedden dat, na de overal in Overijse, de bende hun auto verstopt heeft in het atelier. Wellicht zijn de overvallers van daaruit met een ­andere auto vertrokken. De ­auto van de overval bleef in het atelier. De Algerijn of iemand anders zou die dan gedemonteerd hebben en zo is die ­verdwenen.”

“De speurders van Dendermonde hechtten veel geloof aan de piste. Maar toen verhuisde het dossier naar Charleroi. Plots kregen we een agent over de vloer. Op vraag van Charleroi moest hij mijn vader vragen of hij nog wel helder van geest was. Alsof papa dat verhaal verzonnen had. Met handen en voeten moesten we uitleggen dat dat de theorie van de ‘vorige speurders’ was.”

Het is blijven knagen bij de druiventeler. “Papa was ervan overtuigd dat de mannen in Dendermonde bijna bij de ­oplossing stonden. Maar in Charleroi is de zaak verknald. Dat wou hij Vermassen vertellen. En zo is het geschied. ­Hopelijk leidt het tot de oplossing. Vader heeft alleszins ­altijd dat gevoel gehad.”

We vernamen gisteren dat de Algerijn meermaals verhoord is over de zaak. Maar hij heeft nooit bekend en het is nooit tot een doorbraak gekomen.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 20:59


Pour vous faire gagner du temps : dans le livre de Hilde Geens, l'orthographe retenue est "Philippe De Staerke... sans le "c"

C'est aussi ce que l'on retrouve dans

http://www.uitpers.be/artikel/2014/08/05/de-bende-van-nijvel-het-blunderboek-van-hilde-geens/

Hilde Geens :

https://books.google.be/books?redir_esc=y&hl=fr&id=Efk9DwAAQBAJ&q=staerke#v=snippet&q=staerke&f=false

Dans ce livre, il est aussi beaucoup question de Georges Marnette :

https://books.google.be/books?redir_esc=y&hl=fr&id=Efk9DwAAQBAJ&q=staerke#v=onepage&q=marnette&f=false

Il mériterait un fil de discussion plus étoffé que

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2073-georges-marnette?highlight=marnette

Michel Libert est très critique envers ce commissaire.



Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 21:14

HERVE a écrit:

Pour vous faire gagner du temps : dans le livre de Hilde Geens, l'orthographe retenue est "Philippe De Staerke... sans le "c"

C'est aussi ce que l'on retrouve dans

http://www.uitpers.be/artikel/2014/08/05/de-bende-van-nijvel-het-blunderboek-van-hilde-geens/

Hilde Geens :

https://books.google.be/books?redir_esc=y&hl=fr&id=Efk9DwAAQBAJ&q=staerke#v=snippet&q=staerke&f=false

Dans ce livre, il est aussi beaucoup question de Georges Marnette :

https://books.google.be/books?redir_esc=y&hl=fr&id=Efk9DwAAQBAJ&q=staerke#v=onepage&q=marnette&f=false

Il mériterait un fil de discussion plus étoffé que

http://tueriesdubrabant.winnerbb.com/t2073-georges-marnette?highlight=marnette

Michel Libert est très critique envers ce commissaire.




C'est le même Johnny de toute façon ?
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 21:16

Il y a un rapport de Georges Marnette sur Gladio sur ce Forum
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 161
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 21:19

michel a écrit:

[...]
"Tu baises les morts". Ce serait la plus grande insulte qu'on peut adresser à un gitan (toujours selon le livre de Hilde Geens). La police serait au courant de ce témoignage de ce gitan depuis 1989, mais n'a rien fait... Quoi en penser ?

Pour ma part, je me rappelle juste que Ph.D.St. a été jugé pour une participation soupçonnée aux faits d'Alost et qu'il en a été acquitté (pour quel motif précis, je l'ignore à l'instant présent).

Ne faudrait-il pas à tout le moins de nouveaux éléments probants à sa charge pour le rejuger
> et ce si et seulement si des conditions (très) particulières permettaient de rejuger pour les mêmes faits.

Mais là, je pars sur un gros doute...
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2292
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 21:26

@ Roulio,

Ne me prenez pas pour un censeur mais PDS n'a jamais été jugé et donc par là, acquitté pour les faits d'Alost.
Son dossier concernant ces faits est resté à l'instruction et le juge a ordonné un non-lieu.
PDS a d'ailleurs obtenu une indemnité de 5000 € de l'état belge pour la longueur anormale de l'instruction et cela suite à un jugement de la cour européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Roulio

avatar

Nombre de messages : 161
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 03/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 23 Déc 2017 - 21:34

@Henry,

Merci Henry pour cette précision.

Je savais qu'il avait échappé à une condamnation (pour être plus correct Smile ) mais je gardais l'impression que les choses avaient probablement tourné court.

C'est un peu ce que vous me confirmez avec ce non-lieu.

Donc en effet, rien n'a été approfondi à son sujet.

P.S. À mon sens vous n'êtes pas du tout intervenu en censeur, mais bien dans un juste rôle de contributeur, tout simplement.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
josis



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/05/2012

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Dim 24 Déc 2017 - 11:33

De staercke serait t'il décédé ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7649
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Dim 24 Déc 2017 - 12:47

josis a écrit:
De staercke serait t'il décédé ?

Pas à ma connaissance.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Dim 24 Déc 2017 - 13:33

Roulio a écrit:
michel a écrit:

[...]
"Tu baises les morts". Ce serait la plus grande insulte qu'on peut adresser à un gitan (toujours selon le livre de Hilde Geens). La police serait au courant de ce témoignage de ce gitan depuis 1989, mais n'a rien fait... Quoi en penser ?

Pour ma part, je me rappelle juste que Ph.D.St. a été jugé pour une participation soupçonnée aux faits d'Alost et qu'il en a été acquitté (pour quel motif précis, je l'ignore à l'instant présent).

Ne faudrait-il pas à tout le moins de nouveaux éléments probants à sa charge pour le rejuger
> et ce si et seulement si des conditions (très) particulières permettaient de rejuger pour les mêmes faits.

Mais là, je pars sur un gros doute...

Et pourtant, il y avait un témoin qui a formellement reconnu De Staerke (armé) sur le Parking Delhaize à Alost,
lors de l'attaque. Ce jeune témoin n'a pas osé témoigner, c'est le père qui l'a convaincu à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Human



Nombre de messages : 172
Date d'inscription : 21/11/2015

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Dim 24 Déc 2017 - 14:44

"Et pourtant, il y avait un témoin qui a formellement reconnu De Staerke (armé) sur le Parking Delhaize à Alost,
lors de l'attaque. Ce jeune témoin n'a pas osé témoigner, c'est le père qui l'a convaincu à le faire.[/quote]"

De Staerke en repérage l'après-midi, je ne me souviens pas de ce témoignage
Pouvez-vous citer la source et/ou ajouter un lien?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 13081
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 30 Déc 2017 - 3:28


http://www.nieuwsblad.be/cnt/dmf20171229_03273141

(...)

Naast de fantasten en de complotdenkers op het Bendeforum ook heel wat oud-speurders, oud-rijkswachters en oud-magistraten, zegt Van De Steen. En heel recent nog: Lucien, een stokoude fruitteler die op de palliatieve afdeling van een Leuvens ziekenhuis nog één wens had: aan Jef Vermassen vertellen wie hij, destijds, midden jaren 80, allemaal gezien had in de schuur in Hoeilaart die hij nietsvermoedend had verhuurd aan criminelen. “Jef heeft drie uur bij hem ­gezeten en alles opgenomen. Een dag later is Lucien vredig gestorven.”

Van De Steen is formeel: wat op die geluidsopname staat, is, net als de biecht van “kleine garnaal” Bonkoffsky, van goudwaarde voor de speurders. “Bekende criminelen van toen zoals Philippe De Staercke, de top van de rijkswacht, zelfs politici, ze hebben allemaal wel een link met die schuur waar afspraken gemaakt werden en aan auto’s gesleuteld werd. En ze zijn volgens ons allemaal te linken aan de Bende van Nijvel. Probleem is dat al die zaken nooit deftig zijn onderzocht toen het dossier plots naar de andere kant van het land verhuisde.”

(...)

Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 30 Déc 2017 - 8:04

Human a écrit:
"Et pourtant, il y avait un témoin qui a formellement reconnu De Staerke (armé) sur le Parking Delhaize à Alost,
lors de l'attaque. Ce jeune témoin n'a pas osé témoigner, c'est le père qui l'a convaincu à le faire.
"

De Staerke en repérage l'après-midi, je ne me souviens pas de ce témoignage
Pouvez-vous citer la source et/ou ajouter un lien?[/quote]

La source et un PV policier. Ce doc n'existe nulle part sur internet que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Willy-Nilly



Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Sam 30 Déc 2017 - 16:23

Il s'agit là de la déclaration faite par une victime (blessée) d'Alost, dans laquelle on parle (entre autres) d'un PV n° 1727 du 10 novembre 1985 de la GPP d'Alost. Le témoin y mentionne l'expression tsigane 'Te dab termune boie' qui a lui a sauvé la vie. Ce doc doit être connu, il me parait?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Staercke, Philippe
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» 26 mai : Saint Philippe Néri
» DENFERT-ROCHEREAU Pierre-Philippe - lieutenant-colonel
» EXCELLENT TÉMOIGNAGE-VIDEO DE PHILIPPE POZZO DI BORGO
» 26 mai : Saint Philippe Néri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: