les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De Staercke, Philippe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 17:55

Bonjour Denis,
A mon avis, les compagnes des TBW sont des raclures.
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 25/10/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 18:06

Etienne a écrit:
Bonjour Denis,
A mon avis, les compagnes des TBW sont des raclures.

Je n'en connais pas personnellement. J'évite de faire des généralités. Certaines personnes évoluent, peut-être qu'une d'entre elles parlera. Il suffit d'une seule.
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1422
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 18:16

Tout à fait Etienne, et si elles ne l'étaient pas au départ, après des années de traque, l'alcool et les médicaments ont du prendre une place importante dans leur vie, apportant surement plus de réconfort que leurs conjoints qui, ne peuvent leur apporter un avenir assuré, une quiétude. Leur silence sera t-il compris par les voisins ?
Le ministre de la justice à dit '' 3 ans ", non ? Santé  '' devenues pourries ''.

Sotte, vous avez écris :  

Citation :
direction cimetière pour récuperer les bijous d'un cadavre

Jamais dans leur histoire, les tueurs n'ont pris les bijoux sur les dépouilles des personnes qu'ils venaient de tuer. A Nivelles ils ont pris les armes sur les corps des gendarmes, ils ont pris le temps de dissimuler un rien le corps de madame Dewit, mais n'ont jamais toucher ses bijoux.


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 18:35


Bonjour à tous,

Un extrait de ce forum


Le 13 mars, De Staerke envoie à un journaliste la fameuse
lettre dans laquelle il reconnaît avoir été impliqué
dans un certain nombre d'attaques commises par les
« tueurs du Brabant ». Il envoie une copie de cette lettre au
juge d'instruction Hennuy. Un extrait de cette lettre permet
d'en préciser la portée (688) :



«Moi Philippe De Staerke, j'avoue par cette présente
lêttre avoir commis plusieurs crime, pas pour de l'argent,
mais pour des principes idéologiques mais aussi pour un
naïf respect de certaine personnalitée du monde de la gendarmerie,
et bien sur Politique.
La plus grande partie de mes contacts pour des réglements
expéditives (...J par différent ex-gendarmes, et gendarmes
appartenant à différent corps de gendarmerie, et en
partie adhérent du partie Politique le CEPIC. Mais les
Ordres de missions de débléyage par le vide, relatif aux
tueries B. W. venez principalement d'un ex-agent de la Sureté
de l'Etat Belge, personne quej'ai pu rencontré aplusieurs
reprises, Rue Bélliart ri" 39. si je donne cette adresse c'est
parce que celà n'a jamais été ignorer par les enquèteurs des
tueries, puisque des photos ont été prise a cette endroit, ouje
(.. .J avec certaine personne, lors d'un intérogatoire en régle,
j'ai pu voir ses photos, mais il se trouve qu'aujourd'hui il
n'est plus possible de les retrouver, parce que parait-il qu'ils
aurait miraculeusement disparu des (...J.
Je fut en autres! charger par cette ex-agent, et un commandant
de gendarmerie et notamment d'autre personnes,
de prolonger les tueries du Brabant-Walon, cette fois çi
12 hommes superbement entrainer - sur des térrains de
manoeuvre mais n'ayant pas assez d'expèrience du térrain
brutal, cespour cette raison que ma présente physique, lors
des attaques été indispensables, notre groupe du moins le
dernier groupe que j'ai connu se composer de 7gendarmes,
et un militaire, un mécano pour l'aménagement des véhicules.
Dans le cadre des actions expéditives depuis 13 années
j'ai participé a quelques-unes, mais les plus importantes,
fut celle d'Overyse, de Braine-L'Alleud, et d'Alost, ont été
fait par moi, lors de chaques attaque nous nous divisions en
trois groupes, un pour l'attaque, et deux autres véhicules
pour la couverture au cas, ou ils auraient une poursuite, ou
un barrage, nous avions un fau combi de gendarmerie
Volkswagen, et une Golf de gendarmerie, pour ses actions
là, une certaine partie du matériel a été fournie par moi,
pour ce qui est des armes nous disposions d'une cache
d'armes, et comme vous le (...) armes chaude qui ont notamment
servie au Colruyt de nivelles, pour régler les comptes de Fourez et
Deioit, et notamment dans l'autre grande surfaces, ou (...)
n'était présent, mais mes compagnons d'armes, du moins la
première équipes aux y étaient. »

Pour le juge d'instruction Hennuy, cette lettre a été
l'occasion d'interroger personnellement De Staerke le
28 mars 1991. Le récit fait par De Staerke à cette occasion
a été le suivant (689) :

« J'estime que j'ai été condamné à tort à vingt ans pour
des hold-upe sans qu'il y ait eu des victimes. Tout dernièrement,
on m'a fait comprendre que mes recours en grâce
n'aboutiraient pas etje pense dès lors que je n'ai pas d'autre
choix que de me faire renvoyer devant la Cour d'Assises
pour les faits dont j'ai été inculpé à Termonde à l'époque.
Je maintiens qu'il y a suffisamment de preuves dans le
dossier qui a été constitué à Termonde pour justifier mon
renvoi devant la Cour d'Assises. Confirmant les termes des
écrits que je vous ai transmis le dix-huit mars dernier, je
maintiens que j'ai participé aux faits du Brabant Wallon.
Vous me faites observer que dans un tel contexte mes aveux
sont manifestement suspects mais je refuse actuellement de
vous livrer les éléments permettant de croire que je suis de
bonne foi. Ces éléments je les fournirai à la presse en temps
voulu et au fur et à mesure. Je sais que j'ai l'opinion
publique derrière moi et je vous forcerai à me renvoyer
devant la Cour d'Assises. Je répète que Monsieur le Juge
d'Instruction Troch, ainsi d'ailleurs qu'il l'a déclaré devant
la Commission Parlementaire sur le grand banditisme,
détenait toutes les preuves matérielles pouvant justifier
mon renvoi en assise. Vous me demandez quelles sont ces
preuves.
Je rappelle qu'il y a la déclaration de Madame Van
Emelrijck et sa petite fille, qu'il y a également la valise
Samsonite, etc. Je ne suis pas à même de vous dire quelles
sont les autres preuves, ou plutôt je ne tiens pas à vous les
donner dès à présent.
Je vous remets une lettre que j'ai rédigé ce 28 mars et
désire qu'elle soit annexée au procès-verbal d'audition. Ainsi
que je le déclare dans cette lettre et je le confirme, à partir
de maintenant, je refuserai catégoriquement de répondre
aux questions de vos policiers. Les éléments explosifs dont je
dispose pour faire éclater la vérité, comme je l'ai dit tout à
l'heure, je les fournirai progressivement à la presse. Je me
propose également de vous écrire ultérieurement et je vous
fournirai les mêmes éléments.
Je ferai n'importe quoi pour arriver aux Assises mais je
ne sais pas encore de quelle manière sauf si ce n'est que de
dire la vérité.
Lecture faite, persiste et signe. »,

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 18:51

Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 19:04


Désolé, le lien du post ci-dessus ne fonctionne pas, mais voilà l'article

Un article de René Hacquin dans le soir

De Staercke: aveux invérifiables...

Le juge d'instruction carolorégien M. Hennuy, en charge des dossiers des tueries du Brabant, a procédé à l'audition de Philippe De Staercke qui dans une lettre d'aveux envoyée de prison à plusieurs journaux («Le Soir» de vendredi) affirme avoir participé aux tueries dans les Delhaize de Braine, Overijse et Alost en 1985. C'est ce qu'a annoncé hier dans un communiqué le procureur général de Mons M. G. Demanet.

Il précise que De Staercke n'a fourni aucun élément permettant de confirmer ou d'infirmer ses aveux, mais qu'il souhaite être renvoyé devant les assises pour la tuerie d'Alost, ajoutant qu'il fournirait à la presse, en temps voulu et au fur et à mesure les éléments permettant de croire qu'il est de bonne foi.

Pourquoi ces aveux? Peut-être pour précipiter un procès où il les rétractera, peut-être pour être sanctionné par une peine criminelle qui engloberait la peine correctionnelle de vingt ans qu'il purge actuellement, sans espoir de congé avant d'en avoir subi les deux tiers, comme récidiviste.

En juillet 1987, un an après avoir été condamné à vingt ans à Gand et alors qu'il venait d'être inculpé pour la tuerie d'Alost, Philippe De Staercke se défendait, dans une longue lettre adressée au «Soir», d'être mêlé aux tueries du Brabant. De son ancienne amie, chez laquelle les enquêteurs avaient retrouvé une valisette Samsonite révélant des traces d'une huile semblable à celle qui enrobait les armes des tueries retrouvées dans le canal à Ronquières et de la limaille correspondant aux alliages de certaines de ces armes, il nous écrivait qu' elle a dit tout ce que les policiers voulaient qu'elle dise. En conclusion, il exprimait sa conviction que les informations données à la presse n'avaient à l'époque pour objet que de le présenter à l'opinion comme un dangereux truand.

En juin 1990, il écrivait au juge Troch de Termonde que son plus cher désir était d'arriver en cour d'assises afin de dénoncer cette machiavélique machination à la sauce politico-judiciaire-militaire. En novembre, dans une autre lettre au «Soir», il écrivait encore au sujet des tueries que chaque fois on a tenté de faire croire que les coupables étaient des gens de droit commun. Une fois ça a été Estiévenart et compagnie, puis des Yougoslaves, ensuite ça a été moi et aujourd'hui on s'attaque à Patrick Haemers.

Nouvelle lettre, le 11 février dernier, dans laquelle il s'en prenait au ministre de la Justice et à d'autres personnes qui tentent par tous les moyens de me faire taire afin d'étouffer la vérité sur les tueries dont j'ai la ferme intention de révéler les moindres détails devant la cour d'assises.

Enfin dans les trois pages reçues jeudi («Le Soir» d'hier), De Staercke s'accuse d'avoir participé aux tueries de Braine, Over-ijse et Alost en 1985 pas pour de l'argent mais pour des principes idéologiques, mais aussi pour un naïf respect de certaines personnalités du monde de la gendarmerie et, bien sûr, politique, écrit-il. Réaction hier du syndicat de la gendarmerie (SNPGd) qui demande au ministre de la Justice de s'expliquer sur le dessaisissement de Termonde et exige que l'enquête sur la tuerie d'Alost retourne à Termonde.

Dans la foulée, De Staercke parle aussi du suicide de Paul Latinus qui a d'abord été étranglé avec un fil puis a été pendu, ajoutant que le ministre Wathelet a tout intérêt à mettre tout en oeuvre pour étouffer cette affaire. On sait que le dossier Latinus, clôturé par un non-lieu, a été remis à l'instruction à Nivelles, sur injonction du ministre de la Justice...

De Staercke met aussi en cause le Cepic, démantelé en 1981 mais qui n'en a pas moins continué sur sa lancée. Le Cepic (l'aile droite du PSC) a été dissous en 1982, ses membres étant passés au PRL ou restés au PSC. Des détails peu convaincants...

R. Hq.

Cordialement







Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 19:20


Je ne le vois pas bien à Braine, Overijse, Alost. Cà c'était pour être jugé aux assises avec 20 ans maximum. ( C'est mon opinion , maintenant..)

Par contre, je le vois bien un 23 décembre notre P.D.

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
Sotte



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 20:47

@guy mayeu    Je n'ai jamais parlé de prendre les bijoux sur les dépouilles des personnes qu'ils venaient de tuer !  

Livre de Guy Bouten sur  Le dossier, la conspiration, les membres,

Chapitre 48 ("suivant une femme naïve nommée Yvette" suivant Bouten)

Page 327

"Une fois j'ai dû l'emmener au cimetière de Liège avec Bob (Eckhardt). Ils sont allés à la recherche du corps d'une riche comtesse qui a été enterrée avec des pierres précieuses".
Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1422
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 21:06

Vous avez raison, la différence est importante en effet.
Savez vous si cette dame avait des rapport intime avec certains gendarmes qui se sont occupé
de tenter d'enfoncer PDS ? Avec d'autres personnes citées sur ce forum et étrangères à la bande de PDS ?


Merci d'avance,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
Sotte



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 21:39

Rien n'est certain ou prouvé mais cela ne me semble pas improbable. D'où aussi ma position de ne pas la sous-estimer. Elle s'est toujours profilée comme une victime par rapport à la police. Victime qui devait être protégée contre DeStaercke.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 22:22

Bonjour Guy,
Le Ministre dit n'importe quoi. Il ne connait pas du dossier. Il fait confiance. Pour la SE aussi certainement. Il ferait mieux de laisser communiquer le parquet. 45.000 voix de préférence. Peut mieux faire. Mais pour cela faudrait quand avoir un bonne note. Ne fût-ce qu'une.
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Lun 21 Mai 2018 - 22:37

Sotte,
La police ne protège pas les méchants pour rien. Faut donner quelque chose en échange.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 12:31

Bonjour à tous

@ Sotte,

vous avez écrit

"Nous verrons ce que le nouveau vent apportera"

Que pensez-vous que le vent puisse nous apporter?

Vous avez écrit

" Victime qui devait être protégée contre DeStaercke".

Sauriez-vous la raison pour laquelle elle devait être protégée de P.D.S?

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 12:40


Vous avez écrit ceci

"Pour moi, il y a un monde de différence entre travailler de 9 heures à 17 heures ou jouer chauffeur avec des armes dans le coffre"

Qui serait donc le chauffeur d'un véhicule contenant des armes dans le coffre, à votre avis?
Que comptait-il faire de ces armes, les prêter pour un coup à faire, s'en servir lui-même, se protéger de quelqu'un?


Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 12:45


Vous avez écrit

"Une fois j'ai dû l'emmener au cimetière de Liège avec Bob (Eckhardt). Ils sont allés à la recherche du corps d'une riche comtesse qui a été enterrée avec des pierres précieuses".

A cette occasion, ont-ils trouvé des bijoux. Si oui qu'en ont-ils faits. Si non leur info. était erronée.

Revenir en haut Aller en bas
Sotte



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 14:35

@Falco

Que pensez-vous que le vent puisse nous apporter?

Ne sommes-nous pas tous dans l'attente joyeuse d'une divulgation qui fait bouger les choses?


Sauriez-vous la raison pour laquelle elle devait être protégée de P.D.S?

YVH dans le livre de Bouten : Quand ils se sont définitivement séparés, elle a promis à P.D.S. qu'elle ne mentionnerait jamais Aalst.

 Après une douce pression de la part des interrogateurs et une détention de cinq jours dans la prison de Dendermonde elle a donné sa version des faits.  

Qui serait donc le chauffeur d'un véhicule contenant des armes dans le coffre, à votre avis?

YVH dans le livre de Bouten : J'ai dû l'accompagner à un magasin d'armes sur la Chaussée de Waterloo pour vendre l'un des deux armes.

 Un jour, j'ai dû livrer une lourde valise diplomatique chez son père Henri à Leeuw-Saint-Pierre.... il y avait des armes dans cette valise: un fusil de 9 mm et un stentgun...  Le lendemain, nous sommes allés acheter des armes. Un jour, j'ai dû ouvrir ma voiture et la même valise (les armes d'Alost suivant P.D.S.) ont été placé dans ma voiture direction bois de Pepingen pour être enterré dans le bois. Nous sommes d'abord passés chercher Bob chez sa mère à Halle, puis nous sommes allés chez le marchand d'armes Chaussée de Mons. Cette fois, je n'étais pas autorisée à sortir de la voiture.  Ils sont sortis avec un gros sac étroit. P.D.S. n'a jamais conduit lui-même. Quand j'ai eu un accident avec ma voiture, il s'est tiré de suite … 

Parfois, il me faisait signe pour me rendre avec la voiture  à la porte d'entrée afin de cacher un sac dans la voiture. Je soupçonne que c'était à nouveau des fusils. Il jeta le sac dans la Senne quelques jours plus tard.


Que comptait-il faire de ces armes, les prêter pour un coup à faire, s'en servir lui-même, se protéger de quelqu'un ?

YVH dans le livre de Bouten : hold-up : bureau de poste – bijouterie.  Traffic d’armes.  Alost.

 

 

Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 16:37


@ Sotte,

Donc, si je vous entends bien, toutes les informations que vous possédez et que vous postez sur ce forum, sont tirées de la lecture de deux livres. Il n'a aucun vécu pour ce qui vous concerne.

Faisant abstraction des ces lectures, connaissez-vous PDS et les membres de la bande de Bassrode?
Connaissez-vous sa femelle de l'époque?
Dans quelles circonstances avez-vous eu l'occasion de les rencontrer?

Cordialement

Revenir en haut Aller en bas
Sotte



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 17:21

@Falco
Il m'a fallu beaucoup plus que 2 livres pour venir faire le sot ici...
La possibilité d'apparaître comme un utilisateur anonyme est une des raisons de ma présence ici.  Afin de rester anonyme je préfère ne pas entrer dans les détails. Je suppose que ce n'est pas si difficile à comprendre. Mdb

 


 

Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1422
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 17:36


Encore de la lecture,

Mérovingien à posté :        

Citation :
lors de ces faits la bande de Baasrode ne blesse et tue personne. Voilà tout de même une très grosse difference avec les TBW. En plus, en ce qui concerne les grands magasins, la bande opérait pratiquement tout le temps la nuit (quand les magasins étaient fermés) et y volait des fardes de sigarettes. La zone d'opération est également fort differente de la zone des TBW.

Petit résumé des faits de la Bande de Baasrode :

•une vingtaine d’hold-up sur des bureaux de poste, dont celui de Baasrode, Steenhuffel, Wépion, Liezele, Baasrode, Rijmenam, Londerzeel, Luttre, Ternat, Mollem, Klemskerke et Wenduine ;

•des hold-up sur des banques à Dilbeek, Middelkerke, Vosselaar et Ranst ;

•des cambriolages dans plusieurs grands magasins (entre autre Lokeren) et dépôts de la côte jusqu’au Limbourg;

•la bande fut également suspecté de vol de voiture, fourniture d’armes, de papiers et de caches (de début 1984 jusqu’au début 1986);

•les enquêteurs de Termonde ont durant leur enquête rassemblé une quantité important d’armes et de carcasses de voiture.


Devant le tribunal la bande a dû se justifier pour 14 hold-up armés, 49 vols importants, une trentaine de vol de voiture (le plus souvent des BMW) et une vingtaine d’autres faits moins important tel que le vol de plaque d’immatriculation de voiture.

Voir entre autre ces articles: http://www.bendevannijvel.com/forum/viewtopic.php?pid=33257#p33257

Et aussi :        

Citation :
La CBW a relu l'ancien dossier d'enquete sur PDS établi par la cellule Delta de Termonde. Les nouveaux enquêteurs de la CBW ont fait un rapport de synthèse foudroyant sur cette analyse. Leur conclusion est très simple: il n'y a aucun élément ni preuve que PDS aurait participé ou aurait contribué à l'attaque d'Alost. Au contraire pour la CBW le dossier de PDS est un dossier monté par la cellule de Termonde afin de pouvoir culpabiliser PDS


Cordialement,
_________________________________________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là ?
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 17:58


Bonjour Guy,

C'est comme je l'avais posté plus haut dans cette pas, ce que je pensais. PDS rien à voir dans les faits de la seconde vague.
Mais comme je suggérais à voir pour le 23 décembre 82.

Bien cordialement.

@ sotte,

Ce n'est pas parce qu'on est sur ce forum qu'on est sot. Vous voulez restez anonyme, je comprends, c'est normal. D'ailleurs beaucoup de participants le sont, moi-même, je le suis.
N'empêche que je sais maintenant que vous êtes un homme.

Cordialement : Laughing

Revenir en haut Aller en bas
guy mayeu



Nombre de messages : 1422
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 18:29

Bonjour Falco,

au sujet du 23 Décembre, je vous ai adressé un M.P. Juste une idée pas trop creusée encore.


Bonjour S.

vous avez écris :    

Citation :
Nous verrons ce que le nouveau vent apportera.  

Dans le cas ou ce vent nouveau viendrai d'un coup de fil à la CBW, je comprends votre silence.


Cordialement,
_______________________________________________________

Qui a donné l'ordre de laisser Alost sans défense ce jour là
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 18:53


C'est vu Guy.

@ sotte,

Pourquoi Mdb, vos initiales? Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Sotte



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 20/05/2018

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 19:03

@Guy Je n'ai appelé personne. À mon avis, les choses vont enfin dans la bonne direction. Si P.D.S. est innocent il faut se poser des questions sur les déclarations et les accusations à son égard par Yvette Vanhemelrijck, non?  Quel est l'angle où sa motivation ?

@Falco
Je suis une femme, Sherlock .
Revenir en haut Aller en bas
Etienne



Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 19:10

Bonjour,
Je crois qu'il faut sortir la bande de Baasrode de nos têtes. S'ils étaient coupables, ils auraient été arrêtés. Ils n'ont souvent été et je ne crois pas qu'on puisse dire qu'ils aient été protégés. Des éléments pouvaient en effet faire penser que des Tsiganes étaient dans le coup. C'est toujours possible mais moins probable. J'imagine que la police d'Alost à tiré au clair l'échange verbal avec un tueur. Nicolas Lebon reste une bonne piste. Il serait mort. Est-ce le cas de l'employé de garage soupçonné par Madame Zucker? Je crois que chercher des gens qui auraient participé à tous les faits est une source d'échec sinon la raison pour laquelle les TBW encore en vie courent toujours.
Revenir en haut Aller en bas
falco



Nombre de messages : 430
Date d'inscription : 25/11/2017

MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   Mar 22 Mai 2018 - 19:15

@ sotte,

Que vous soyez un homme ou une femme, çà n'a aucune espèce d'importance pour moi. C'était pour vous taquiner, rien de méchant.

Mais,

C'est pour cela sans doute qu'un de vos messages a été supprimé. Voir la première phrase de mon post à 17.58H. qui répondait à ce que veniez d'écrire.

Cordialement



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De Staercke, Philippe   

Revenir en haut Aller en bas
 
De Staercke, Philippe
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» 26 mai : Saint Philippe Néri
» DENFERT-ROCHEREAU Pierre-Philippe - lieutenant-colonel
» EXCELLENT TÉMOIGNAGE-VIDEO DE PHILIPPE POZZO DI BORGO
» 26 mai : Saint Philippe Néri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: les suspects-
Sauter vers: