les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bouhouche veut aider

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Bouhouche veut aider   Ven 8 Jan 2010 - 15:36

Bou voulait parler en 1988

Citation :
Section E addendum :le sort reservé à un PV de 1988 en cause de Bouhouche

Répondant à llne question du député Delellze:
"Avez-vous connaissance d'un document, datant du 5 août 1988, signé de M. J. Gilbert, commissaire en chef aux délégations judiciaires et intitulé "Affaire dite tueurs du Brabant Wallon, affaire Madani Bouho'u­che" ?
Il fait état d'une proposition de M. Bouhouche se disant à même de fournir à l' enquêteur les noms des personnes qui ont commis les faits du Brabant Wallon.

Selon lui, des contacts qu'il avait eu avec elles, ces personnes lui ont permis, en fonction des renseignements qui lui ont été demandés sur l'organisation des surveillances exercées par les services de police sur les magasins Delhaize et le recoupement précis qu'il a pu faire par la suite, d'avoir une conviction certaine sur la culpabilité de ces personnes.

Ce document daté du 5 août 1988 est adressé au procureur du Roi de Nivelles.
Vous l'a-t-on transmis ?", le juge d'instruction Troch répond : "Je ne puis m'en souvenir" (Audition du 25 avri11997, pp. 28-29).

Le juge d'instruction Lacroix fournira la même réponse négative. (Audition du 23 mai 1997, pp. 74 à 76).

De même que l'enquêteur de la cellule Brabant Wallon Riva. (Audition du 3 jllin 1997, pp. 13 à 17, en avançant cependant les réserves d'usage).

Et de même que le juge d'instruction Hennart. (Audition du 17 jllin 1997, p. 39). Nous renvoyons pour le surplus de l'examen de cette question supra, pp. 116 à 119.




ben oui tout le monde ignorait que Bou. voulait aider

c'est connu non?

et à qui Bou. avait demandé cet info?....... signor?


Dernière édition par K le Lun 11 Jan 2010 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: il doit attendre neuf ans pour recevoir un document   Ven 8 Jan 2010 - 18:29

Citation :
Masset Pag. 116

Chapitre V.Question du suivi d'un PV Bouhouche-Brabant Wallon

A l'occasion de l'audition du juge d'instruction Lacroix de Charleroi, le député Deleuze aborde, pour la première fois, cette question :

"Fin 1987, ou début 1988 c' est Bouhouchl qui a permis de découvrir, entre autres une partie des armes volée à l'ESI à Vilvorde suite à des contacts qu' il avait avec I' inspecteur de la P J de Nivelles M. Doraene .

Celui-ci a rencontré ensuite M. Bouhouche, qui lui a fait d' autres propositions, touchant votre enquête directement, puisque c'était en 1988.

J'ai un document, qui ne vient pas du dossier de la Chambre signé par un commissaire en chef, un "DJ" - je ne sais pas ce que signifie un "DJ". Ce document, dit, à propos de Bouhouche :

"il a consenti cependant à nous confier qu'il pouvait nous fournir le nom des personnes qui ont commis les faits du Brabant-wallon.

Selon lui -Bouhouche -, en fonction des renseignements qui lui on été demandés sur l'organisation des surveillances exercées par les services de police sur le magasin Delhaize, et des recoupements précis qu' il a pu faire par la suite, des
contacts qu'il a eus avec elles (?) lui ont permis d'avoir une conviction certaine sur le culpabilité de ces personnes".

Ce document date du 5 août 1988 donc 6 mois après que Bouhouche ait permis la découverte d'une partie des armes volées à l'ES/, 5 ou 6 am plus tot.

- Réponse de M. Lacroix : exact.

- Question de M. Deleuze : aviez-vous connaissance de ce document?

- M. Lacroix: non. Maintenant, oui je l'ai

- M. Deleuze : mais vous n'en aviez pas eu connaissance ?
Et pourtant, vous avez vu

qu'il est indiqué

"transmis à M. le procureur du Roi de Nivelles " et

" concerne : affaire dite tueurs du Brabant-wallon" c'est là.

- M. Lacroix : et puis on viendra dire qu'il n'y a pas de liaison!

- M. Deleuze : moi, je n' ai pas lu les deux dossiers.

Mais ce document, transmis au procureur du Roi de Nivelles,
signé par ce monsieur Jacques Gilbert,
qui concerne l'affaire "tueurs du Brabant-wallon" ne vous êtes pas remis avant juin 1996
. C'est bien cela!

- M. Lacroix : c' est exact.

- M. Deleuze : comment expliquez-vous cela ? Est-ce simplement pour éviter les
problèmes ? Lesquels: délais, délits, interruptions, ... ?
- M. Lacroix : je n'en sais rien, moi je peux vous dire comment j' ai eu ce document, puisque M. Doraene a fait partie du groupe d'appui en tant que membre de l'OCDEFO nous avons eu une réunion au mois de mai à Jumet au cours de laquelle
nous avons échangé nos vues sur toutes les pistes, comme on le fait régulièrement.

Et comme il était question de Bouhouche et Beyer, il m'a demandé si j'avais reçu le rapport?

Je lui ai demandé : "quel rapport ?". Comme il était prévu que nous montions voir le procureur du Roi de Bruxelles le 1 er ou le 2 juin, il a été convenu que le document serait déposé sur un pli fermé.

C' est ainsi que je sais que le juge les a eus à Bruxelles début juin, le Ier ou le 2. J'ai alors eu tous les rapports, en procédure je crois, de l'affaire Mendez.

- M. Deleuze : le juge d'instruction, chargé d'une affaire depuis ...
- M. Lacroix: 1987 en ce qui me concerne.

- M. Deleuze : il doit attendre neuf ans pour recevoir un document intitulé "affaire
dite tueurs du Brabant-Wallon".
(Audition du 23 mai 1997, pp. 74 à 76).

il doit attendre neuf ans pour recevoir un document
il doit attendre neuf ans pour recevoir un document
il doit attendre neuf ans pour recevoir un document

mon disque s'enraie.........................j




Le substitut Jonckheere désigné en qualité de magistrat du ministère public comme coordinateur national des enquêtes tueries du Brabant et Mendez à partir de févier 1988, précise pour sa part:

M. Deleuze a posé une question sur I' existence d' un rapport de 1988 rédigé par un commissaire de la police judiciaire de Nivelles. Il a posé à plusieurs magistrats la question de savoir si ce rapport avait été transmis à Charleroi.

Et je m'attends à ce qu'il me la pose. Et vous connaissez déjà la réponse. Après m'être enquis de quelle pièce il pouvait s' agir, je ne puis que constater, moi aussi, que je n'en sais rien.

Et le pire, c' est que je suis persuader qu'il y en a d'autres" . (Audition du 30 mai 1997, p.71).


En ce qui concerne l'avocat général Michaux, en charge du dossier au parquet de Charleroi puis au parquet général de Mons depuis novembre 1990 et avril 1991, il déclare: "personnellementj'en ai eu connaissance (de ce rapport d'août 1988) début 1996.

C'est M. Doraene lui-même qui m'a remis ceIa.
Je lui en ai reparlé il y a quelques jours et il m'assure qu'il a participé à une réunion en 1994 au cours de laquelle cela a été évoqué.

Et je n' ai aucune raison de mettre sa parole en doute.
Mais ce rapport est arrivé chez nous très tard.

- M. Deleuze : il y a une chose que je ne comprends pas.

Par quel mécanisme est-il possible qu'un papier intitulé "affaires des tueurs du Brabant-wallon" ne soit pas transmis aux gens qui s'occupent de l'enquête sur les tueries du Brabant-wallon ?

Il y a toujours l'hypothèse selon laquelle on aurait perdu le papier.
Mais si on écarte l' hypothèse d'un incident fortuit, comme cela est-il possible?

- M. Michaux: c'est la raison pour laquelle je vous demande d'envisager sérieuse­ment d'ériger en infraction périle spécifique la rétention d'informations.

J'aime autant vous dire que des rapports de ce genre on se les passera comme des patates chaudes !

- M. Deleuze : mais qu'est-ce qui peut faire qu'un document aussi clairement relatif à une autre enquête ne soit pas transmis ?

- M. Michaux : il faudrait poser la question à M. Deprêtre,
qui était le destinataire de ce rapport" (Audition du 10 juin 1997, pp. 37 à 39).

Interrogé sur la connaissance de ce PV, le juge d'instruction Hennart, chargé du dossier Mendez dans lequel est impliqué Bouhouche, déclare : "Vous me demandez si je connais ce document je vous réponds que je n'en connais pas le contenu. Je connais son existence car je lis la presse.

La première fois qu'on en a parlé, je me suis posé des questions à son sujet.
Mais cela ne n' émeut pas.

Ce n' est pas la première fois que M. Bouhouche veut faire des déclarations au sujet des faits du Brabant-wallon... Nous étions donc en août 1988.

A l' époque, M. Doraene savait que je ne voulais pas que l'on fasse des rapports confidentiels ... Que doit-il faire du document que j'ai ici ? Il ne doit pas me l'envoyer puisqu'il connaît la suite qui y sera réservé! Je suis juge d'instruction dans cette affaire!

Moi, je n'ai pas la possibilité de négocier avec M. Bouhouche.
C'est ce qui a été une grande constante dans ma démarche ...

Si cela vient chez lui, que fait M. Hennart : il demande que l'on rédige un procès-verbal ... Je ne vais pas demander ce que M. Gilbert aurait dû faire avec ce document. Mais à sa place, qu'aurais-je fait? Je l'aurais transmis au procureur du Roi, au juge Lacroix.
C'était aussi simple que cela.
Ou se situe le problème ? ...

- M. Deleuze : Quand M. Doraene va parler à son procureur du Roi des évolutions de votre enquête, cela vous pose un problème
tel qu'il aboutit à la mise à l'écart de M. Doraene.

Mais quand le patron de la P J de Nivelles (NDIR = M. Gilbert) établit un document écrit pour le patron du parquet de Nivelles, après avoir eu un contact avec l' un des suspects les plus importants de votre affaire, vous dites que le procureur du Roi ne doit pas vous en informer, que ce n'est pas utile. Comment expliquez-vous cela?

- M. Hennart : Mais de quoi devait-il m'informer ? Le procureur du Roi est logique avec lui-même. Il ne faut oublier que le procureur du Roi ne partage pas mon point de vue. Mais il est le procureur du Roi et moi, je suis un juge d'instruction. Il faudrait qu'on réapprenne à faire la différence. Un des grands drames que nous vivons actuellement est qu'on ne fait plus la différence. Beaucoup considèrent qu'un juge d'instruction, un parquet ou un substitut, c'est la même chose.
- M. Deleuze : Donc, vous estimez que parfois on peut cacher des choses au juge d'instruction.
- M. Hennart : Mais le juge d'instruction est saisi d'unfait particulier. Je ne suis pas saisi du Brabant-wallon. Le procureur du Roi ne doit pas ven ir me raconter tout ce qui se pas se dans l'affaire du Brabant-wallon, cela ne m'intéresse pas" (Audition du 17 juin 1997, pp. 39 à 44).

L'enquêteur Doraene précise quant à lui: "En résumé, le rapport est rédigé le 5 août, transmis au procureur le 6 août, et le 7 août, le procureur réagit : il le transmet au substitut chargé du dossier Mendez, avec cette instruction : prière d'en parIer à M. Hennart, le commissaire en chef s'en charge de son cóté. C'est un peu facile de dire ensuite que personne n' est au courant de ce rapport. Il nous était interdit de communi­quer avec les enquêteurs du Brabant-wallon. Nous nous trouvons alors pieds et poings liés par la procédure et le mode de fonctionnement décidés par M. Hennart ... Nous avons transmis le PV au procureur du Roi. Vous en avez la preuve. Il s'agit d'un apostille de réception du procureur du Roi du 7 août 1988 avec transmission au substitut qui a la tutelle du dossier Mendez :
"le commissaire en chef de la P J me transmet le rapport confidentiel ei-joint.
Vous pouvez en parIer à M. Hennart, M. Gilbert lui en parlera de son cóté".

J'en ai parlé à M. Hennuy en 1994. J'ai parlé de ce rapport du 5 août au procureur général Demanet et à deux reprises avec l'avocat général Mi­chaux ... Je veux bien admettre qu'il (M. Hennart) ait un trou de mémoire et qu'il ne se souvienne plus de ce rapport" (Audition du 30 juin 1997, pp. 34 à 38 et 45 à 48).


Le procureur du Roi de Nivelles M. Deprêtre n'a pas été interpellé sur cette question, ayant été entendu par la Commis sion d'enquête avant l'apparition de cette question; il en est de même en ce qui concerne le substitut Van Lierde, chargé du dossier Mendez au parquet de Nivelles.

Chapitre VI. Engagement de poursuites disciplinaires et pénales contre le Procureur du Roi de Nivelles, après la première Commission d'enquête parlementaire sur les tueries du Brabant

Les poursuites pénales et disciplinaires engagées contre le procureur du Roi de Nivelles M. Deprêtre, après la première Commission d'enquête parlementaire, ont été évoquées par plusieurs témoins dans le cadre de la présente Commis sion d'enquête parlementaire, dont, pour un des aspects, par le procureur du Roi de Nivelles lui-même; le procureur général de Bruxelles Van Oudenhove a par ailleurs remis à la Commis sion d'enquête le rapport qu'il avait rédigé, pour le ministre de la Justice, le 24 juin 1991 à l'issue de l'instruction pénale mené par le conseiller Lambeau.

Section A. Les rapports des 11 ju in et 25 septembre 1990 de M. Krings dans le cadre de I' enquête disciplinaire.

Le ministre de la Justice avait chargé, en mai 1990 le procureur général près de la Cour de Cassation, M. Krings de procéder à une enquête disciplinaire à charge du procureur de Roi de Nivelles; cette enquête a fait l'objet d'un premier rapport du 11 juin 1990, que le procureur général à la Cour de Cassation a été invité par le ministre à compléter, ce qui a donné lieu au second rapport du 25 septembre 1990.
Les faits sur lesquels portaient cette enquête concernaient, pour certains, l'enquête relative aux tueries du Brabant.
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Ven 8 Jan 2010 - 18:48

K a écrit:
Bou voulait parler en 1988...
Sorry, je vais encore déplaire mais ce n'est pas grave, j'en ai l'habitude.
Ces soit disant informations par lesquelles Bouhouche tenait Doraene par les c.... faisaient partie du dossier parallèle de Nivelles dans l'affaire Mendez. Une pratique illégale.
Mais quoi qu'il en soit, je le redis, il faut se remettre dans le contexte.
La femme de Bouhouche est arrêtée et prête à parler.
Bouhouche est prêt à tout pour qu'elle soit libérée et qu'elle retrouve leur enfant mais encore plus pour qu'elle la ferme!
Il va donc commencer à donner les armes de l'ESI de Vilvorde, sur quoi le Doraene national va foncer sans comprendre qu'il se retrouve finalement avec seulement du fer en main, mais qu'il a lâché la femme de Bouhouche. Le reste, tout le reste que Bouhouche lui a raconté, c'était simplement pour gagner du temps et faire croire à Doraene, qu'il y avait encore quelque chose à négocier.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Ven 8 Jan 2010 - 20:30

J'y avais pensé aussi
mais cela n'explique pas la disparation de ce document
pendant 9 ans.
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Ven 8 Jan 2010 - 20:52

minus a écrit:
Mais quoi qu'il en soit, je le redis, il faut se remettre dans le contexte.
La femme de Bouhouche est arrêtée et prête à parler.
Bouhouche est prêt à tout pour qu'elle soit libérée et qu'elle retrouve leur enfant mais encore plus pour qu'elle la ferme!
Et quand elle l'ouvre ( la femme de Bouhouche ) :

billbalantines a écrit:
'L'épouse de Bouhouche, Anne Quittner, a révélé qu'à la fin de l'année 1987, Beijer lui avait proposé de suggérer à son mari, qui était alors détenu, d'impliquer la Sûreté de l'Etat dans l'affaire MENDEZ, afin de trouver un moyen pour diluer sa responsabilité et celle de Bouhouche. Beijer donnait à Quittner l'impression d'avoir inventé cette explication dans le seul but et unique but d'aider son mari. Toujours selon Quittner, Bouhouche aurait rejeté cette idée, en disant que c'était de la folie.
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Ven 8 Jan 2010 - 23:22

minus a écrit:
K a écrit:
Bou voulait parler en 1988...
Sorry, je vais encore déplaire mais ce n'est pas grave, j'en ai l'habitude.
Ces soit disant informations par lesquelles Bouhouche tenait Doraene par les c.... faisaient partie du dossier parallèle de Nivelles dans l'affaire Mendez. Une pratique illégale.
Mais quoi qu'il en soit, je le redis, il faut se remettre dans le contexte.
La femme de Bouhouche est arrêtée et prête à parler.
Bouhouche est prêt à tout pour qu'elle soit libérée et qu'elle retrouve leur enfant mais encore plus pour qu'elle la ferme!
Il va donc commencer à donner les armes de l'ESI de Vilvorde, sur quoi le Doraene national va foncer sans comprendre qu'il se retrouve finalement avec seulement du fer en main, mais qu'il a lâché la femme de Bouhouche. Le reste, tout le reste que Bouhouche lui a raconté, c'était simplement pour gagner du temps et faire croire à Doraene, qu'il y avait encore quelque chose à négocier.

Y compris son appartenance à 'l'organisation' (ainsi que BR et Mendez) et son entrée au WNP pour surveiller SMETS? Idem qu'il aurait présenté RAES à Beijer? (p114 ter acte accusation)

Recrutement de Bouhouche au WNP par ailleurs confirmé par Weykamp, libert et Barbier ! (p114 ter idem)
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Sam 9 Jan 2010 - 4:33

[quote="billbalantines"]
minus a écrit:
... Y compris son appartenance à 'l'organisation' (ainsi que BR et Mendez) et son entrée au WNP pour surveiller SMETS? Idem qu'il aurait présenté RAES à Beijer? (p114 ter acte accusation)
Recrutement de Bouhouche au WNP par ailleurs confirmé par Weykamp, libert et Barbier ! (p114 ter idem)
A vous, comme aux enquêteurs de l'époque de faire la part du vrai et du faux dans tout ce qu'il raconte. Ne le prenez quand même pas pour un imbécile.
De l'avis de BR, ce qu'il craignait le plus était les révélations (et il y eu un début de ces révélations) dans l'affaire de Zaventhem.
Pour comprendre les "révélations" de Bouhouche, il faut vous placer sur le plan des poursuites par rapport à Bouhouche à l'époque et non sur le plan de votre enquête sur ce forum en ce moment.

@K
Oui, il est normal que ce dossier soit resté caché car il était illégal au niveau du CIC. Et il est resté caché (donc, non joint à la procédure) jusqu'à ce que les avocats de la défense de BR exigent qu'il soit joint au dossier. Or, si on situe ces révélations vers 1988 et le renvoi en cour d'assises vers 1993 approximativement, cela fait quelques années en effet.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Sam 9 Jan 2010 - 13:44

minus à ecrit


Citation :
@K
Oui, il est normal que ce dossier soit resté caché car il était illégal au niveau du CIC. Et il est resté caché (donc, non joint à la procédure) jusqu'à ce que les avocats de la défense de BR exigent qu'il soit joint au dossier. Or, si on situe ces révélations vers 1988 et le renvoi en cour d'assises vers 1993 approximativement, cela fait quelques années en effet.

Vous pouvez remercier Mr. Beyer pour ses éclairsissements .

Je crois de plus en plus la nouvelle voie qu'il a pris.
J'espère de ne pas être déçu à la lecture de son Livre.
mais son réponse ici dessus peut cacher une action vic.:

parce la disparation du dossier veut dire que quelq'un l'a caché , un peu ,...beaucoup et donc que quelqu'un a menti à la commission .

Presque tous ont dit qu'il ne savait rien sur ce dossier sauf que Depretre n'a pas été requestionné...parce qu'il était deja passé sur scene et plus tard ,
il est liberé de toute blame ,ou erreur ds ses travaux.. .

Pourqoui les advocats de Bou. n'ont rien demandé sur ce dossier , pourqoui les advocats de Beijer ont -ils agi ainsi?.

Beijer n'est pas melangé au fait de Alost ou Mendez par exemple ni aux TBW.
Donc pourqoui montré que des pieces de Bou. ont disparu du dossier comme dit ..

quelque part.
Merci
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Dim 10 Jan 2010 - 3:41

K a écrit:
.... parce la disparation du dossier veut dire que quelq'un l'a caché , un peu ,...beaucoup et donc que quelqu'un a menti à la commission .

Presque tous ont dit qu'il ne savait rien sur ce dossier sauf que Depretre n'a pas été requestionné...parce qu'il était deja passé sur scene et plus tard ,
il est liberé de toute blame ,ou erreur ds ses travaux.. .

Pourqoui les advocats de Bou. n'ont rien demandé sur ce dossier , pourqoui les advocats de Beijer ont -ils agi ainsi?.

Beijer n'est pas melangé au fait de Alost ou Mendez par exemple ni aux TBW.
Donc pourqoui montré que des pieces de Bou. ont disparu du dossier comme dit .. quelque part.
Merci
C'est Deprêtre avec Doraene (PJ) et Noel(PJ) qui ont caché ces dossiers parallèles.

Les avocats de Bouhouche n'ont rien demandé car les révélations de Bouhouche dans ces rapports allaient à l'encontre des intérêts de Bouhouche au moment du procès.
Tandis que les avocats de BR y voyaient le moyen de faire croire que BR avait aidé (rôle d'informateur) et ils y voyaient surtout le moyen de mettre à mal la procédure car cette pratique de rapport parallèle est totalement en contradiction avec la loi. (A l'époque du moins).
La chambre des mises en accusation n'a pas voulu se prononcer sur ce problème et l'a renvoyé ainsi à la cour d'assises. Les avocats de BR ont alors interpellé le président qui, comme à son habitude de Pilâtre, n'a pas voulu prendre ses responsabilités et a renvoyé la décision au jury.
Quand Depêtre a été interpellé à la barre comme témoin, les avocats de BR lui ont demandé des comptes sur ces fameux rapports parallèles.
Deprête a reconnu que c'était plus ou moins illégal mais qu'on était comme en temps de guerre et que "Nécessité fait loi" !
Avec ce type de réponse, la démocratie est loin d'être sauvée.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Dim 10 Jan 2010 - 9:26

minus a écrit:

Avec ce type de réponse, la démocratie est loin d'être sauvée.

"Rassurez-vous" ( ça n'est pas à vous qui êtes visé par l'ironie, bien entendu ) ce genre de façon de "botter en touche" est une méthode constante au sein d'une certaine magistrature belge nommée (par piston politique) et ne se reconnaissant aucune autre obligation que celle de la reconnaissance. Ces spadassins du Code Pénal sont même parvenu à exporter leurs méthodes chez leurs voisins !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Dim 10 Jan 2010 - 10:56

@minus et @Michel-j

merci

pour ces éclairissements du proces qui donne une peu de couleur aux batailles
juridiques lors d'un proces aux assises.
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Dim 10 Jan 2010 - 11:39

michel-j a écrit:
minus a écrit:

Avec ce type de réponse, la démocratie est loin d'être sauvée.
"Rassurez-vous" ( ça n'est pas à vous qui êtes visé par l'ironie, bien entendu ) ce genre de façon de "botter en touche" est une méthode constante au sein d'une certaine magistrature belge nommée (par piston politique) et ne se reconnaissant aucune autre obligation que celle de la reconnaissance. Ces spadassins du Code Pénal sont même parvenu à exporter leurs méthodes chez leurs voisins !
Sans vouloir prendrer le parti d'un Deprêtre plus que douteux dans diverses affaires, la démocratie n'était pas mieux lotie avec des attentats de branquignolesques " gens d'armes " at autres tueurs " compagnons d'armes ".
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Dim 10 Jan 2010 - 20:05

Je vous comprends. Mais admettre la moindre faillite du système judiciaire (je ne parle pas "d'erreur" indépendante de toute volonté), absoudre d'office les actes de trahison de ses pairs, c'est dejà accepter la violation de tous les droits élémentaires du citoyen... en version écourtée ; la destruction de la démocratie se trouvait bel et bien en marche, avec des futurs "ministres" tout désignés !

Deprêtre en lui même n'est pas grand chose... mais avec ces dons de maléabilité par lesquels s'illustrent des "pas grand chose", il faut leur reconnaitre une singulière tendance à se retrouver porte drapeau des plus grands scandales.

D'autre part, l'absence de sanction pour des manquements quand même scandaleux à ce niveau de responsabilité démontre qu'il s'agissait bien d'un genre d'association de malfaiteurs à haut niveau, et non quelques "étourderies" d'incompétents, d'ivrognes ou de j'en-foutres !
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 4:08

Bien d’accords avec vous.
Du reste, Madame Lyna, doyenne des juges d'instruction de BXl a rapporté à plusieurs reprises une entrevue de quelques minutes qu'elle avait eue avec le procureur général Jaspar de l'époque. Comme Lyna le questionnait:
- Vous ne croyez pas sérieusement que cette bande de borains est coupable?
Ce dernier lui a répondu:
- Nous avons des coupables et le peuple est content !

Cela montre bien que Deprête n'était pas seul dans l'affaire et qu'il ne s'agissait pas d'une faute isolée, comme vous l'expliquez très justement.
Revenir en haut Aller en bas
swansongunsung

avatar

Nombre de messages : 377
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 10:34

Citation :
C'est Deprêtre avec Doraene (PJ) et Noel(PJ) qui ont caché ces dossiers parallèles.
@minus

Un grand merci pour toutes les infos que vous fournissez.

Est-ce que le PV 1695 du 10/05/1988 Verbalisants: NOEL jean-Luc - PJ Nivelles Objet:Renseignements et transmis d'un rapport du nommé DAMSAINT Henri de Suède faisait aussi partie de ce dossier parallèle?

Et si oui, est-ce que ca explique comment ca se fait que le nom Jean-Claude Darville ne se trouve nulle part ailleurs? Et pourquoi Machiels (lorsque je lui téléphone il ya quelques jours) nie pas qu'il avait bel et bien enquêtait sur Jean-Claude Darville, mais ne voulait plus parler de ses "vieilles histoires?"
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 10:48

swansongunsung a écrit:
Citation :
C'est Deprêtre avec Doraene (PJ) et Noel(PJ) qui ont caché ces dossiers parallèles.
@minus

Un grand merci pour toutes les infos que vous fournissez.

Est-ce que le PV 1695 du 10/05/1988 Verbalisants: NOEL jean-Luc - PJ Nivelles Objet:Renseignements et transmis d'un rapport du nommé DAMSAINT Henri de Suède faisait aussi partie de ce dossier parallèle? ....
Non, cela ne peut pas faire partie d'un dossier parallèle caché, puisqu'il y a un numéro de PV.
L'essence même de ces dossiers parallèles est qu'ils ne sont pas numérotés.
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 11:02

@ minus

pour une fois, je trouve que vous évacuer un peu vite la crédibilité des infos que Bouhouche voulait donner aux enquêteurs en leurs offrant des tuyaux sur les tbw.

Vous donnez une explication tout à fait plausible sur sa volonté de desserrer l'étau et notamment autour de sa femme.

Laquelle était sur le point de renseigner les enquêteurs sur l'affaire Zwarts.

Bouhouche donne quelque chose à Deroane, ce qui s'avère être exact sur l'ESI. A ce moment, il ne sait pas encore si çà suffira. Je veux dire, au moment où sa femme est arrêtée, au moment où il se dit prêt à donner des infos sur les tueurs, rien n'est gagné pour lui.

Dès lors, pourquoi aurait-il été prêt à donner des infos véridiques dans un cas (ESI) et des infos bidons dans l'autre cas????? (TBW)

D'autant que si on se réfère à des déclarations de Libert faites des années plus tard dans une émission TV (visible sur daily motion) où il fanfaronnait en disant qu'il (en tant que WNP) avait reçu l'ordre de faire des repérages pour des Delhaize....

Il est plausible que Bouhouche, de part son expertise au sein de la gendarmerie eût été sollicité pour collecter des renseignements quant à l'organisation de la surveillance des Delhaize par la gendarmerie.

Cela paraît tout à fait plausible.

Vous indiquez qu'il n'y a pas de preuves matérielles: exact. Cela n'exclut pas l'authenticité de ce que voulait dire Bouhouche.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 12:54

Bah, personne n'a lu la fin de mon premier message ici:

Citation :
et à qui Bou. avait demandé cet info?....... signor?

la réponse est connu , non ?

et la personne est membre x il me semble.

Donc la manoeuvre était de diriger les enqueteurs vers cette fausse piste ?

Car si x a donné cet info à Bou. sur Alost, cela lui fait complice en cas ou Bou.était lié donc il doit se taire.
il ne l'a pas fait car il n'était pas là dedans et cela lui a couté chère avant d'être disculpé ou aquitté ? des années après.
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 14:57

romain gary a écrit:
@ minus

pour une fois, je trouve que vous évacuer un peu vite la crédibilité des infos que Bouhouche voulait donner aux enquêteurs en leurs offrant des tuyaux sur les tbw.
Je peux comprendre votre réaction, mais ma position est née de ce que j'ai vécu à ces moments-là. Bien sûr, je n'ai pas de certitude absolue sur ce que Bouhouche affirme ou n'affirme pas.
Mais n'oubliez pas qu'à cette époque, Bouhouche et moi, on se parle. Même si c'est pendant de courts moments, entre deux visites chez le juge d'instruction ou pendant un transfert.


Vous donnez une explication tout à fait plausible sur sa volonté de desserrer l'étau et notamment autour de sa femme.

Laquelle était sur le point de renseigner les enquêteurs sur l'affaire Zwarts.
Si Bouhouche tremble tellement pour l'affaire Zwarts, laquelle n'est qu'un fait divers apparent à côté des tueries du brabant, cela veut bien dire qu'il n'a rien à voir avec les TBW.

Bouhouche donne quelque chose à Deroane, ce qui s'avère être exact sur l'ESI. A ce moment, il ne sait pas encore si çà suffira. Je veux dire, au moment où sa femme est arrêtée, au moment où il se dit prêt à donner des infos sur les tueurs, rien n'est gagné pour lui.
Bouhouche donne quoi à Doraene? Du fer. Il ne donne aucune explication sur ces armes, sur le vol ou sur les auteurs. Juste du fer.
Et l'accord est: dès que j'ai donné cela, je vous prouve ma bonne volonté et vous libérez mon épouse.
Bouhouche connaît le droit. Il sait qu'une fois libérée, on ne pourra plus arrêter son épouse sauf à l'inculper d'un fait nouveau et encore, c'est très mal vu au niveau de la chambre du conseil.
Donc, il dit: "je prouve ma bonne fois et j'aurai d'autres choses à vous dire".
N'oubliez pas que cette audition ne s'est pas faite en une fois, ni en un jour.
La femme est libérée et le lendemain, quand Doraene, se présente à Bouhouche, le ton a changé. Il n'est plus si catégorique. Il dit qu'il pourrait peut-être avoir des infos sur les TBW etc... et il gagne du temps car il sait qu'il n'a rien à dire ou qu'il ne dira rien (au cas où il saurait vraiment quelque chose). Il est tout sauf fou!
Il donne des petites infos de pacotilles pour occuper Doraene qui doit bien constater que la piste qu'il croyait tenir (TBW) n'en est pas. Il parle d'un organisation structurée que Doraene cherche toujours.
Finalement, Doraene devra se contenter avec sa photo dans le Vif Express. Ah, vanité quand tu nous tiens...


Dès lors, pourquoi aurait-il été prêt à donner des infos véridiques dans un cas (ESI) et des infos bidons dans l'autre cas????? (TBW)
Car les infos (et quelles infos) sur l'ESI ne représentent rien, tout au plus un vol. Il est à l'aise sur ce sujet à côté de ce dont il est accusé (meurtre Mendez). En donnant ces infos, il renforce sa crédibilité et peut continuer à distraire Doraene.

D'autant que si on se réfère à des déclarations de Libert faites des années plus tard dans une émission TV (visible sur daily motion) où il fanfaronnait en disant qu'il (en tant que WNP) avait reçu l'ordre de faire des repérages pour des Delhaize....
Mais cela ne prouve rien par rapport à Bouhouche. Nous n'avons aucune certitude de ce que Bouhouche a été membre du WNP. En tout cas, s'il l'a été, c'était dans l'ombre car il n'y a aucune trace. Mais pourquoi? Alors que tous les autres reconnaissent leur appartenance et s'en glorifient même.

Il est plausible que Bouhouche, de part son expertise au sein de la gendarmerie eût été sollicité pour collecter des renseignements quant à l'organisation de la surveillance des Delhaize par la gendarmerie.

Cela paraît tout à fait plausible.

Oui, je reconnais que c'est de l'ordre du possible. Mais ce ne sont de nouveau que des suppositions. Moi, cela ne me suffit pas.

Vous indiquez qu'il n'y a pas de preuves matérielles: exact. Cela n'exclut pas l'authenticité de ce que voulait dire Bouhouche.
Réponse en bleu dans votre texte.
Vous êtes occupez à spéculer sur ce que voulait ou ne voulait pas dire Bouhouche. C'est votre droit bien sûr. Mais c'est pure spéculation.
BR de son côté, pendant cette période a eu des contacts avec Bouhouche et je pense qu'il est mieux placé pour comprendre les motivations de Bouhouche.
Ne perdez pas de vue non plus que BR et Bouhouche, embarqués dans le même dossier, faisaient tout pour se jouer des enquêteurs et les faire regarder ailleurs.
Une logique de défense en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 16:42

Cà je vous le reconnais: je n'ai jamais vu des artistes pareils dans leur genre! Ils étaient vraiment très très fort: ils connaissaient bien la logique des enquêteurs, ce qui pouvaient marcher et ne pas marcher avec l'un ou l'autre.

Bon, c'est vrai que c'est pure spéculation de ma part... Et je vous l'accorde 20 ans après, çà ne pèse pas lourd.

Dans ce que vous dites, finalement, si bouhouche avait tellement la pétoche pour l'affaire Zwarts, il aurait été liquéfié depuis des mois rien qu'à l'idée d'être associé aux TBW si tel eût été le cas. Et effectivement, il eut été fou de sa part de si disculper pour l'affaire Zwarts et se retrouver dans les TBW.

Mis à part çà, je garde à l'esprit -dans la partie qui n'est pas consacrée aux spéculations ;-) - vos déclarations en 2007 sur le fait que vous étiez prêt à indiquer l'emplacement du corps de Zwarts en échange d'un changement d'identité. Vous connaissant un tant soit peu par ce site, cette info ne doit point être pure spéculation de votre part.

Pour l'appartenance ou pas de Bou au WNP, c'est vrai que les autres membres n'en font aucun mystère... un peu parce qu'ils avaient le sentiment d'agir pour le compte d'un ordre supérieur (on fait avaler pas mal de couleuvres à des gens crédules) et qu'ils se sentaient protégés. Moi, je ne pensais pas qu'il faisait partie du cercle, mais qu'il avait pu avoir des contacts. Bref, çà ne mène nulle part.

@ K: je n'ai pas compris le sens de votre avant dernier message.... De qui parlez vous exactement?
Vous pensez que Bou avait des contacts (même hors cadre TBW) avec une personne impliquée dans les TBW?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7583
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Lun 11 Jan 2010 - 18:22

au début message: 1988 Bou veut parler:

Citation :
Selon lui, des contacts qu'il avait eu avec elles, ces personnes lui ont permis, en fonction des renseignements qui lui ont été demandés sur l'organisation des surveillances exercées par les services de police sur les magasins Delhaize et le recoupement précis qu'il a pu faire par la suite, d'avoir une conviction certaine sur la culpabilité de ces personnes

et ds les memes alengtours:

PV de 1988 18 februari par Fichefet
interrogation ARMORY

Citation :
---Je vous réponds que mon intention de recuperer les armes du brabant Wallon germe depuis septembre 85, après que Bouhouche m’aie demandeé des renseignements au suject de la surveillance des grands magasins.
Mon intention a toujours été a partir de cette epoque de tendre une souricière entre le MDA et Bouhouche au moment ou les armes seraient livrées.

Ds un autre PV l’idée vient après quelques semaines après son retour Fin septembre de Paris

Il contacte début decembre 1985 Bou à ce sujet.


Donc la lettre ds laquelle Bou dit d'avoir pris des info's est aussi raconté
par ARMORY
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Mar 12 Jan 2010 - 4:18

romain gary a écrit:
... Pour l'appartenance ou pas de Bou au WNP, c'est vrai que les autres membres n'en font aucun mystère... un peu parce qu'ils avaient le sentiment d'agir pour le compte d'un ordre supérieur (on fait avaler pas mal de couleuvres à des gens crédules) et qu'ils se sentaient protégés. Moi, je ne pensais pas qu'il faisait partie du cercle, mais qu'il avait pu avoir des contacts. Bref, çà ne mène nulle part....
Sur ce point, BR vous rejoint. Il a pu constater lui-même, à différentes reprises, des contacts ou passage d'infos au moins avec des personnes, si pas membres du WNP, des personnes très proches de ce mouvement. Et il reste à ce sujet pas mal de points d'interrogation que BR explicite dans son livre.


Dernière édition par minus le Mar 12 Jan 2010 - 4:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Mar 12 Jan 2010 - 4:30

romain gary a écrit:
... Mis à part çà, je garde à l'esprit -dans la partie qui n'est pas consacrée aux spéculations ;-) - vos déclarations en 2007 sur le fait que vous étiez prêt à indiquer l'emplacement du corps de Zwarts en échange d'un changement d'identité. Vous connaissant un tant soit peu par ce site, cette info ne doit point être pure spéculation de votre part...
Aie aie, ce ne sont pas mes déclarations mais celles de BR Smile
Cela dit, BR me demande de préciser qu'il parle d'une zone assez "large" et qui "pourrait" être l'emplacement de corps de Zwarts.
Il insiste sur le conditionnel car, cette info, comme celle de la cache d'arme de Sart Dart Ville, lui a été rapportée. Donc la certitude absolue n'est pas de mise mais il dit aussi que la qualité de la personne qui rapporte l'info en augmente très largement la fiabilité. Et il faut aussi compter avec des changements naturels ou autres intervenus depuis 28 ans, date des faits.
BR pense que cet épisode pourrait être réglé cette année. Mais la balle reste dans le camp du ministre de la justice.
Quant au changement d'identité que vous évoquez, BR précise qu'en fait, il ne demande qu'à retrouver le nom qu'il a déjà porté jusqu'à l'âge de six ans.
Revenir en haut Aller en bas
minus



Nombre de messages : 356
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Mar 12 Jan 2010 - 4:39

K a écrit:
.... Donc la lettre ds laquelle Bou dit d'avoir pris des info's est aussi raconté
par ARMORY
Non K.
D'abord, il ne s'agit pas d'une lettre mais de rapports faits par Doraene en présence de Bouhouche et rappelons-le, que Bouhouche refuse de signer. Mais Bouhouche n'a jamais écrit de lettre.
Quant à Amory, il part d'une démarche qui lui est personnelle. Il apprend que sur demande de Bouhouche, rapportée à BR par Md Bouhouche, BR a des armes à vendre.
Il rencontre BR et BR lui parle d'armes chaudes. En fait BR soupçonne qu'une partie de ces armes provient du vol Mendez, Mendez qui a été assassiné. C'est bien pourquoi, BR parle d'armes "chaudes".
Mais pour Amory, les armes "chaudes" sont sans doute des armes du BW.
Tout le problème est né de cette mauvaise interprétation de Amory.
A la décharge d'Amory, il arrivait aussi que pendant les discussions qu'il avait avec BR, tous deux se posaient la question sur l'implication éventuelle de Bouhouche dans les faits du BW.
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   Mar 12 Jan 2010 - 12:36

minus a écrit:
Et il reste à ce sujet pas mal de points d'interrogation que BR explicite dans son livre.
Mais faut-il vous croire, minus, lorsque vous dites rapporter les propos de Monsieur Beijer ?

Quant à l'affaire Zwarts, si j'ai bien compris et pour autant que relayiez bien les propos de Monsieur Beijer, ce sera pour un tome II car conditionné au bon vouloir du ministre de la justice. ( ou l'un de ses successeurs. Il ne fait pas bon être ministre en Belgique; on saute vite ! Avec ou sans microfiches. )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bouhouche veut aider   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bouhouche veut aider
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» maman qui veut aider son fils
» Parfois , ça peut aider..
» comment aider mon fils a etre propre a 31mois?
» livres pour personne qui veut se convertir
» Salem aalaykoum - Aidez moi svp - Je me suis marié depuis Juillet 2012 et ma femme veut toujours etre Vièrge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: