les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Votre avis sur la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 709
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 14 Fév 2010 - 16:43

Merci de votre avis et de vos judicieux conseils.

Pour en revenir au sujet, j'ai réfléchi à ce système de cloisonnement. Jusqu'à quel point peut-on l'envisager dans cette affaire ? Je veux dire, jusqu'à quel cercle concentrique éloigné du groupe de commanditaires ?

J'imagine qu'à part les personnes-clés, tout petit exécutant, logisticien, intermédiaire et témoin "intempestif" devient une gêne, une "branche à élaguer"...

Il serait intéressant de chercher des liens avec d'autres affaires, si anodines soient-elles, puisque apparemment le ménage a été bien fait...

@ Henry: intéressant rappel historique. Les points de comparaison sont nombreux en effet...
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 14 Fév 2010 - 16:50

Patrick propose: " Il serait bon de faire une synthèse des différences entre
les 2 vagues!"

Voilà une idée lumineuse qui va exiger la paticipation de tous. Qui risque aussi, bien entendu, de faire des étincelles. Mais c'est au choc des idées que jaillit l'étincelle, pas vrai?... A condition que le feu d'artifice soit de bon aloi, c-à-d exempt d'attaques personnellles tellement fastidieuses à suivre.

Patrick,

Je me suis interrogé en Oct 2007 sur le "profil" de ces hommes capables d'avoir commis les crimes de 85. Très humblement et à titre de simple avis, je vous livre le résultat de mes réflexions.
Vous comprendrez dès lors que ce profil NE colle NULLEMENT à celui ( ou ceux ) des auteurs de 82-83.
Ce sera déjà un premier avis = différence entre les deux vagues.

Question
Des hommes, apparemment normaux, peuvent-ils se tranformer en Tueurs immondes l'espace de quelques instants ? Puis, redevenir "Monsieur tout le monde" pour le reste de leur vie ?

OUI ! à TROIS conditions
1. Qu'ils soient préparés et aptes à leurs "missions" sur les plans technique, physique, tactique et mental.
2. Qu'ils soient couverts et protégés, c-à-d que l'impunité leur soit garantie.
3. Qu'ils soient convaincus d'oeuvrer pour une cause noble et supérieure.

Mathématiquement parlant, ces trois conditions sont à la fois nécessaires et suffisantes !
En effet, si UNE seule avait fait défaut, les tueurs seraient sous les verrous depuis belle lurette.

Conclusion partielle
Profil atypique, certes, pour des hommes sortant résolument des sentiers battus.
Les tueries du Brabant de 85 sont uniques dans l'histoire du crime !!!
Ces hommes croient en leur mission, aussi cruelle soit elle. Ce sont des héros dans le sens paranoïaque du terme. A la limite, ils se prennent pour des dieux, car seuls capables et autorisés à pareils exploits au bénéfice de la CAUSE sacrée.

On NE retrouve PAS ce profil singulier, extrême pour dire vrai, chez les auteurs des faits de 82 et 83.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Henry

avatar

Nombre de messages : 2052
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 14 Fév 2010 - 16:56

Mon exemple d'abattre quelques chênes pour sauver une forêt n'était donc pas si naïf.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1431
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 14 Fév 2010 - 18:17

Marlair Jean-Claude a écrit:

Question
Des hommes, apparemment normaux, peuvent-ils se tranformer en Tueurs immondes l'espace de quelques instants ? Puis, redevenir "Monsieur tout le monde" pour le reste de leur vie ?

OUI ! à TROIS conditions
1. Qu'ils soient préparés et aptes à leurs "missions" sur les plans technique, physique, tactique et mental.
2. Qu'ils soient couverts et protégés, c-à-d que l'impunité leur soit garantie.
3. Qu'ils soient convaincus d'oeuvrer pour une cause noble et supérieure.

Mathématiquement parlant, ces trois conditions sont à la fois nécessaires et suffisantes !
En effet, si UNE seule avait fait défaut, les tueurs seraient sous les verrous depuis belle lurette.

Conclusion partielle
Profil atypique, certes, pour des hommes sortant résolument des sentiers battus.
Les tueries du Brabant de 85 sont uniques dans l'histoire du crime !!!
Ces hommes croient en leur mission, aussi cruelle soit elle. Ce sont des héros dans le sens paranoïaque du terme. A la limite, ils se prennent pour des dieux, car seuls capables et autorisés à pareils exploits au bénéfice de la CAUSE sacrée.

On NE retrouve PAS ce profil singulier, extrême pour dire vrai, chez les auteurs des faits de 82 et 83.

Cordialement

Soyez persuadé qu'une personne au moins partage cet avis.... depuis 1985, Jean Claude !!
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 998
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 14 Fév 2010 - 18:22

deux dans ce cas.....
Revenir en haut Aller en bas
SiscoF



Nombre de messages : 251
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 14 Fév 2010 - 19:09

Je partage également l'avis votre avis Jean-Claude et l'exemple d'Henry n'est certainement pas naïf en effet !

Les réflexions de Feu Follet sont intéressantes également.

Plus je m'informe plus je différencie les 2 vagues.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 709
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 15 Fév 2010 - 0:33

Messieurs, plus on avance, plus je perçois à quel point les auteurs (et les commanditaires) de la seconde vague ont pu être machiavéliques, tant dans l'objectif "sacré" qu'ils poursuivaient que dans la perfection mise à la manipulation à la fois des auteurs eux-mêmes que des faits de la première vague, qui, rajoutés à l'horreur de la seconde, donnent un ensemble épouvantable et ont eu un impact si important sur la population.

On en arrive doucement au contexte historique qui a généré ces faits...

Je vous rejoins donc sur ces points...
Revenir en haut Aller en bas
Jo001



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 15 Fév 2010 - 18:12

THE BRABANT WALLON KILLERS



The involvement of AESP\CEPIC members with the extreme Right may tie

into the most notorious of Belgian parapolitical affairs - the "Brabant Wallon

killers", a gang of alleged "bandits" who specialized in holding up supermarkets with

maximum violence and minimum loot, killing 28 people between 1982 and 1985.

The theory that the killers were motivated by criminal gain – an idea pushed hard by

the Belgian Justice Ministry - was demolished by the wanton killing of unarmed and

unresisting shoppers, the highly professional and military approach taken to the

attacks, and the provocative tactics employed: on one occasion, having needlessly

gunned down several people and seized takings of only several thousand Euros, the

killers sat in the supermarket car-park to calmly await the arrival of the police before

making good their getaway. Such provocation, together with the concentration of

their attacks in one limited area (the Brabant Wallon), even to the extent of driving

directly from one attack to hit another supermarket only ten miles away, all pointed

to a strategy of tension with political motivations rather than to organized crime.

The multiple investigations into the Brabant Wallon killings have thrown up

considerable evidence that points to the authors of the attacks being extreme rightwing

sympathizers within the ranks of the Gendarmerie. One of the actions of the

killers was to break into a warehouse and steal prototype bulletproof vests, whose

existence was only known to the Gendarmerie and a handful of ballistic experts. It

also became clear that those carrying out the supermarket attacks must have had

intimate knowledge of the tactics called "Practical Shooting", a preserve shared by

the Diane group, the Gendarmerie's anti-terrorist unit, and a series of private

"Practical Shooting Clubs" dominated by the extreme Right. Some of the weapons

used in connected attacks had been "stolen" from the barracks of the Diane group

on New Year's Eve, 1981-82.

In 1989, sensational allegations about Gendarmerie involvement in the

killings were made by Martial Lekeu, a former member of the Diane Group and also

of the Gendarmerie's political intelligence section, the BSR. Lekeu alleged that in the

mid-1970s he was recruited into a secret neo-nazi organization within the

Gendarmerie, Group G. The Gendarmerie officer who recruited him was Didier

Mievis, a BSR member and recruiter for the Front de la Jeunesse within the

Gendarmerie (388). Lekeu claimed that the two external controllers of Group G were

Francis Dossogne and Paul Latinus, heads of the Front. Lekeu's first contact with

Group G was during a Front meeting held in Latinus's house; Latinus was Lekeu's

next-door neighbour. From 1975 onwards, the Front and Group G, together with a

corresponding group in the Army, Group M, planned a coup d'état to bring CEPIC to

power. At this time, Vanden Boeynants was President of CEPIC and Belgian Defence

Minister, the supervisory authority for the Gendarmerie. The 1981 Sûreté report

reveals that during this period VdB and de Bonvoisin were giving substantial

funding to Dossogne and Latinus for the Front. Lekeu alleged:

"When I joined the Gendarmerie, I was a convinced fascist. I got to know

people in the Diane group who shared my opinions. We used to exchange the

Nazi salute. Every time we smacked our heels together in the canteen or in

the corridors of the BSR headquarters, we heard others doing the same. It

was a sign of brotherhood ... during the Front meetings, a plan was developed

to destabilize Belgium and prepare for an authoritarian regime. This plan was

divided into two stages: a phase of political terrorism and a phase of

gangsterism. I worked on the second phase. I was one of the specialists who

would train the young people in extreme Right ideology; we had to turn them

into a group of individuals that were ready for anything. Then, I should break

off all contact with them so that they would become a completely autonomous

group who would commit armed raids without being aware that they were

part of a perfectly planned plot".

The Intelligence section of the BSR were well aware of Group G's activities:

according to a BSR report drawn up by Chief Adjutant Tratsaert in October 1976,

the BSR had several of Group G's documents, and had infiltrated some of their

meetings, photographing the group's members. The 1976 report confirms Lekeu's

claim that Dossogne was a member of the group. Lekeu stated that he left Group G

when they started committing the Brabant killings; a 1985 BSR report by Agent

Bihay declared that Group G included at least one other gendarme closely linked to

the killings: Madani Bouhouche, who was also a member of the WNP. Lekeu further

claimed that Group G was behind the 1981 theft of Group Diane's weapons:

certainly, Bouhouche was seen in the Diane barracks on the day of the robbery and

used one of the Gendarmerie's vans taken later that night by the thieves.

According to Lekeu, Group G was not only responsible for carrying out the

Brabant killings, but also for launching earlier attempted assassinations which

targeted Gendarmerie colleagues whose investigations into fraud scandals linked to

VdB were getting too close to the truth. Lekeu specifically mentioned the 1981 attack

on Gendarmerie Major Herman Vernaillen as a Group G operation. Vernaillen had

certainly been treading on toes: besides investigating VdB's links to financial and

drug scandals, Vernaillen had been following up indications of VdB's involvement in

coup plots. In May 1989, Vernaillen declared that in 1980 the Brussels banker and

CEPIC member, Leo Finné, had informed him of a planned coup d'état in the 1980s

which involved several senior figures in Opus Dei and a former Minister. Finné was

in a position to know: it has subsequently emerged that he was involved with VdB in

one of the planned coups in 1973. In a confidential report, Vernaillen gave further

details and named participants in the 1980s plot as CEPIC President VdB, former

Deputy Prime Minister and CEPIC member José Desmarets (in 1986-87, President of

WACL, whose Belgian section LIL had worked closely with Damman), State

Prosecutor Raymond Charles, former Gendarmerie General Fernand Beaurir, ex-

Chief of General Staff Lieutenant-General Georges Vivario (389) and CEPIC

member Jean Militis, a paratroop colonel implicated in the rumours of a planned

coup in 1973. Vernaillen's allegations were backed up in November 1989 by the

testimony before the Parliamentary Committee of Inquiry from another Gendarmerie

officer, Chief Adjutant Dussart, who confirmed the names of the participants in the

1980s plot and stated that several of the 1980s plotters had also been involved in

the 1973 plans for a coup: the de Cock and Tratsaert reports had detailed the NEM

Clubs' involvement in the 1973 plans and named CEPIC members VdB and de

Bonvoisin.

Whilst some figures in CEPIC appear to have been the beneficiaries of the

strategy of tension, others were definitely its victims. As Hugo Gijsels points out,

closer examination of some of the people murdered by the Brabant killers during

their attacks throws up a remarkable series of coincidences. Several people were

coldly executed with bullets to the head, in contrast to the shooting in the

supermarkets that claimed most victims. Amongst those executed in September-

October 1983 were three CEPIC members: Elise Dewit and Jacques Fourez, a

business contact of VdB's, and Jacques van Camp, innkeeper of the "Auberge des

Trois Canards", a favourite haunt for VdB, General Beaurir, Dewit and Fourez. In

October 1985, the killers claimed an even more significant victim amongst the ranks

of CEPIC: banker Leo Finné, Vernaillen's informant, the first person killed in the raid

on the Delhaize supermarket in Overijse.

This is a very brief summary of an extremely complex series of events, and

although much remains unknown, it is clear that those who gravitated in the

AESP\Cercle Pinay environment were closely linked both to the rumoured plans for

a coup in 1973 and to the Belgian strategy of tension in the 1980s. Certain parallels

can be drawn to two previous cases of a strategy of tension: Italy from 1969 onwards

and Portugal in 1975-76. In all three countries, the beneficiary of the strategy of

tension was a Cercle Pinay contact - Andreotti, Spinola and Vanden Boeynants. In

all three cases, the operational experience in running a strategy of tension came

from Aginter Press, Stefano delle Chiaie and fascist militants in the ranks of the local

police and Army. The most promising avenue for investigation to understand the

coup plots and strategy of tension in Belgium in the 1970s and 1980s lies no doubt

in exploring contacts between Aginter Press and the AESP. It is significant that

Damman, Lecerf and Guérin-Sérac met only two years before Lecerf's NEM made its

first appeal for a coup d'état - at the beginning of its long and close relationship with

de Bonvoisin and VdB. Belgian justice has been notably timid in its investigations,

and a full exposure of those behind these events will probably never come, but as

one of the top police investigators working on the Brabant killings said about the

sniffer plane scandal:



"If you're looking for the motives behind the killings in the Brabant, start by

understanding the motives behind that gigantic swindle" (390).





(“Rogue Agents, the Cercle Pinay complex 1951-1991” ; David Teacher)



from: http://www.isgp.eu
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 15 Fév 2010 - 19:07

J ai beaucoup apprécié la justesse d'analyse de David Teacher. Quelques exemples frappants: Le groupe G d'extrème droite de la gendarmerie a volé les armes du groupe Dyane. Le groupe G d'extrème droite de la gendarmerie a posé des bombes contre ses supérieurs. Mais pas de chance, Beiyer vient d' affirmer qu il a lui mème planifié ces opérations pour le compte d'une puissance communiste...David Teacher fait donc partie de cette bande qui raconte n'importe quoi ou répète n'importe quoi du moment que l' on tape sur l' extrème droite. Ca me rappelle sans rire la déclaration époustouflante de Graindorge à l ULB où se rencontraient les magistrats de l affaire et les famille des victimes. "Nous nous devons de trouver des solutions avant que l extrème droite fasse ce travail." Traduction: l extrème droite pourrait se montrer plus efficace donc prenons-la de vitesse. En attendant....rien !!! Mais il doit ètre content, l' extrème droite n' a pas droit à la parole. Ce qui est le plus important pour lui est que la gauche se présente comme unique détentrice de la vérité. Moi, je me fiche pas mal qu' un communiste puisse faire éclater la vérite et réussir à mettre ces salopards au trou, c 'est quand mème de vérité sur la mort d'innocents dont on parle et pas de slogans politiques de bas étage.
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 15 Fév 2010 - 19:20

Beijer qui dédouane l'extrême droite. Pas bon, ça ! A moins que voulu ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean Bultot



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 11/01/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Mar 16 Fév 2010 - 7:40

jc1243401 a écrit:
Beijer qui dédouane l'extrême droite. Pas bon, ça ! A moins que voulu ?
Enfin quelqu'un qui voit clair: La Russie qui aide l'extrème droite....Je pense que vous devriez consulter un bon psy !
Revenir en haut Aller en bas
Jo001



Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Mar 16 Fév 2010 - 9:57

Comme les mêmes gens de "L'Affaire François" des années '70 apparaîent plus tard aussi dans le dossier TBW, les mêmes gens du dossier TWB des années '80 apparaîent de nouveau dans "les dossiers X" de l'affaire Dutroux des années '90 ... bonnet blanc et blanc bonnet?
Revenir en haut Aller en bas
jc1243401



Nombre de messages : 1094
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Mar 16 Fév 2010 - 11:57

Jean Bultot a écrit:
jc1243401 a écrit:
Beijer qui dédouane l'extrême droite. Pas bon, ça ! A moins que voulu ?
Enfin quelqu'un qui voit clair: La Russie qui aide l'extrème droite....Je pense que vous devriez consulter un bon psy !
C'est toujours avec grand plaisir que je consulte quand il le faut. Mais monsieur Bultot, l'analyse du sophisme ne doit pas être votre fort. Si vous relisez le message où vous nous parlez du groupe G et dérivés, vous comprendriez ma remarque. Allez, on se remue les petites cellules grises.
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro



Nombre de messages : 225
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Ven 19 Fév 2010 - 13:10

Je ne pense pas entre encore suffisament calé sur cette histoire malgré le fait que je commence a bien cerner le sujet,pour donner une theorie personelle.

J'aimerais poser deux questions aux membres.

1) Pensez vous que le nom d'au moins un protagoniste direct des tueries a deja été cité au moins une fois dans l'ensemble du Forum ?

2) Si Messieurs Bultot et Beijer ecrivait absolument TOUT ce qu'ils savent sur le theme suivant "Magouilles, delits et crimes dans la Belgique des années 80" dans un livre et le publiait, quelles en serait les consequences ??


Dernière édition par dcmetro le Ven 19 Fév 2010 - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Ven 19 Fév 2010 - 13:15

Jean Bultot a écrit:
J ai beaucoup apprécié la justesse d'analyse de David Teacher. Quelques exemples frappants: Le groupe G d'extrème droite de la gendarmerie a volé les armes du groupe Dyane. Le groupe G d'extrème droite de la gendarmerie a posé des bombes contre ses supérieurs. Mais pas de chance, Beiyer vient d' affirmer qu il a lui mème planifié ces opérations pour le compte d'une puissance communiste...David Teacher fait donc partie de cette bande qui raconte n'importe quoi ou répète n'importe quoi du moment que l' on tape sur l' extrème droite. Ca me rappelle sans rire la déclaration époustouflante de Graindorge à l ULB où se rencontraient les magistrats de l affaire et les famille des victimes. "Nous nous devons de trouver des solutions avant que l extrème droite fasse ce travail." Traduction: l extrème droite pourrait se montrer plus efficace donc prenons-la de vitesse. En attendant....rien !!! Mais il doit ètre content, l' extrème droite n' a pas droit à la parole. Ce qui est le plus important pour lui est que la gauche se présente comme unique détentrice de la vérité. Moi, je me fiche pas mal qu' un communiste puisse faire éclater la vérite et réussir à mettre ces salopards au trou, c 'est quand mème de vérité sur la mort d'innocents dont on parle et pas de slogans politiques de bas étage.

Mr Bultot,
n'allons pas trop vite, même si dans votre analyse , plusieurs points peuvent être corrects. J'attend de lire le livre de monsieur BR pour voir si sa "vérité" tient la route.
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
romain gary



Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Ven 19 Fév 2010 - 14:27

il y a effectivement une contradiction apparente entre le fait que le Groupe G a été cité comme à l'origine des attaques contre la Gendarmerie et le fait que Beijer se réclame d'extrême gauche.

Cependant, ce n'est pas la première fois qu'un camp manipule des illuminés de l'autre camp pour effectuer le sale boulot... Cà s'est vu en Italie, en France, on l'a aussi suspecté...

Je dis et je répète: où est l'argent? Il faut une structure opérationnelle, un réseau, des planques pour organiser tout çà. L'affaire Zwarts a rapporté 80 M. à l'époque, où est allé cet argent????

Quand on ne cherche pas les femmes des truands on cherche l'argent....

Beijer nous indiquera-t-il ce qu'il a fait de l'argent de Zaventem? J'en doute...


@ dcmetro: oui je pense que des protagonistes ont déjà été cités: regardez la liste des suspects de la première vague.... ceux qui sont morts de mort violente...

REgardez les portraits robots....


Le problème de la Justice, c'est d'apporter une preuve recevable devant un jury populaire...

Il y a la vérité judiciaire et puis un jour, il y aura la vérité historique.
Revenir en haut Aller en bas
dcmetro



Nombre de messages : 225
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Ven 19 Fév 2010 - 15:12

a qui pensez vous exactement ? Louvaert ??
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 478
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Ven 19 Fév 2010 - 21:05

A méditer
Pour ceux qui se posent tant de questions sur " l'intérêt " des médias

" Il y a deux sortes de journalistes. Ceux qui creusent pour trouver la vérité; et ceux qui creusent pour l'enterrer ! "

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Marc



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Sam 20 Fév 2010 - 18:07

Aussi par passion, j'ai lu beaucoup sur ces histoires du Brabant Wallon et affaires connexes.
N'étant certain de rien et de tout à la fois, je me suis pourtant abstenu de m'exprimer en poursuivant une piste bien particulière. Je n'ai même pas la prétention de détenir l'élément clef.
A présent, j'ai pourtant une petite envie de sortir de ma réserve et de suggérer une hypothèse comme le suggère ce fil lancé par SiscoF.
A vrai dire, je ne me suis jamais attardé en profondeur sur des éléments bien particuliers, des indices ou des auditions, je le reconnais je lis en diagonale et j'essaie de garder un certain recul.
Pourtant, vu globalement, je m'aperçois que les faits des TBW égratignent et désignent fameusement l'ancienne gendarmerie, et même un peu trop à mon gout. Cela sent la piste du "tout désigné". On ne parvient pas à lâcher ce gros morceau, trop d'éléments s'entassent dans la même direction. Malgré cela, on ne parvient pas à prouver quoi que ce soit, sauf qu'on découvre qu'un tel ou un tel à un "caca" qui colle encore dans son caleçon, d'autres aussi qui ont commis les pires choses. D'autres règlent des petits comptes… Partout quand on remue le "caca", cela pue et il s'en suit une pollution de toute l'affaire.
Le premier élément de ma théorie dans cette histoire, si on peut appeler cela une théorie, c'est que personnellement je ne parviens pas à avaler cette histoire de déstabilisation de la droite et/ou de la gauche, des verts, des mauves, de toutes les couleurs qu'on veut. Je ne conçois pas que pour déstabiliser il faut s'en prendre à des êtres humains (hommes - femmes et enfants) qui vont faire leurs emplettes dans des grandes surfaces. Certains vont dire oui il s'agit d'une technique de terrorisme qui fait que … blablabla … alors que pour déstabiliser un Etat un tueur à gage ni vu ni connu suffisait pour tirer une balle entre les yeux d'un parlementaire ou d'un ministre bien choisi en fonction du but poursuivi. Cela aurait amplement suffit et aurait produit les fruits escomptés. D'ailleurs combien d'hommes politiques ont ainsi perdu leur vie. Cela me fait sourire que dans notre petite Belgique, les grands déstabilisateurs n'ont pas des c*****s au c*l pour s'attaquer à une vrai cible mais bien à des femmes et enfants. Certains vont venir dire oui mais la CIA, le GRU, le KGB; la SE… Foutaise tout cela. Pensez-vous réellement que des institutions de cet acabit vont prendre le risque de faire tuer des femmes et des enfants pour leur cause ? Le moindre petit soupçon aurait fait un remue-ménage, une chasse à l'espion, des expulsions, des retraits d'ambassades…
Certains vont dire oui mais voyez BR l'espion venu de Sibérie… il a pu, il aurait pu… encore foutaise et qu'en déplaise à la conviction de BR, il n'était qu'une marionnette de papier qui récoltait comme beaucoup d'autres des petits renseignements de son niveau. Cela lui est monté à la tête et il a sombré dans la criminalité ordinaire se croyant investi d'une mission.
Toutes ces idées, c'est bel et bien, mais alors qui, quoi, comment !
A mon humble avis, et certainement je vais froisser beaucoup de monde, je pense tout simplement à cette fameuse guerre des polices, ni plus ni moins, sans m'arrêter sur toute cette polution.
Un pavé dans la marre ? Peut-être que oui, peut-être que non.
Pendant cette période nous avions dans notre pays trois services police. La gendarmerie, la police judiciaire et la police communale. L'histoire nous démontre que la gendarmerie de papa prenait du galon surtout dans les missions de police judiciaire (les différentes sections des BSR - les nouveautés comme groupe Diane - BND - services particuliers à l'état-major… et j'en passe) Je dirais même que la gendarmerie abandonnait le rôle du bon vieux "garde-champêtre" bien connu par tout le monde au travers des différentes brigades et devenait une police efficace et à la pointe du moment dans tous les domaines. La police communale quant à elle stagnait. Laissons-la de côté.
La police judiciaire quant à elle était réellement la police judiciaire et ce depuis toujours. Très efficace d'ailleurs mais toujours dans l'ombre. Elle s'occupait des grandes affaires, des crimes de sang, des dossiers impliquant personnalités du monde civil et politique etc…un terrain de chasse réservé à une élite. A juste titre d'ailleurs.
Pour raccourcir un peu, au vu de ce qui précède s'est installée dans notre paysage une compétition de ces deux services de police. L'un monte, l'autre se voit partir au rancart. Le grand se fait bouffer par le petit.
Posons nous la question de savoir quelle technique machiavélique devrait-on utiliser pour mettre son adversaire au rebus ? Procédons par élimination.
- on fait éliminer un membre du gouvernement ! Pas efficace, nos politiques vont prendre peur et vont faire appel à la seule force qui peut les protéger + moyens appropriés.
- on fait éliminer un ou des grands patrons de la gendarmerie ! Pas efficace, l'esprit de corps de cette institution ne serait que renforcée.
- on fait éliminer quelques gendarmes ! Pas efficace, idem que précédemment.
- on fait éliminer des juges, magistrats… ! Pas efficace; idem que le premier point.
- on tire à travers tout… sur des innocents ! Efficace à 100 %. On démontre que l'institution qu'est la grande gendarmerie et qui se doit de protéger le citoyen est nulle ! Entre parenthèses cela pourrait être le message "retourner à vos occupations primaires" Aujourd'hui, on parlerait de police de proximité.
C'est pourtant le dernier point qui a été retenu, personne ne dira le contraire. Maintenant quant aux fruits qui devaient en être récoltés, les "penseurs" étaient trop petits et n'avaient pas la carrure pour faire changer le paysage, ni le pouvoir de s'exprimer par revendications d'où peut-être la deuxième vague pour faire un forcing. Malgré cette deuxième vague, toujours pas de résultats, d'ailleurs que du contraire ! La gendarmerie reçoit des moyens, on évoque la démilitarisation, un service de police unique…et une absorption de la police judiciaire avec les troupeaux des BSR. Souvenez-vous du scandale, le mélange des torchons et serviettes ! Qui va être chef de qui ?
Certains vont dire que de fables, ils n'étaient pas de la trempe, ils n'avaient pas les "outils", ils n'avaient pas ce profil typiquement militaire qu'on retrouve dans les faits…
Et bien si ! Je ne vais pas m'avancer tête baissée, mais beaucoup à cette époque avaient une bonne formation militaire. On retrouve beaucoup d'officiers de réserve dans cette élite qui ont fait leur service militaire en tant que tel. Un service militaire initial prolongé au vu de leur grade d'officier et ensuite des rappels réguliers pour rester à la hauteur, avec avancement dans l'ordre de réserve.
En fait ce n'est pas une preuve formelle.
L'enquête sur le terrain n'est pas réellement dans les cartons de la police judiciaire alors que cela aurait du être le cas puisque l'on pouvait franchement supposer qu'il se passait quelque chose à l'intérieur même de la gendarmerie… et la gendarmerie ne devait pas s'occuper de l'enquête mais il n'y a pas eu trop de précipitations ni d'engouement pour cette enquête de la part de cette élite judiciaire. Quelque part, c'est le scénario de : sortez-vous, vous mêmes de votre merde sauf bien sur lorsqu' on tombe sur BR, Bouhouche et consorts… la police judiciaire y met les bouchées doubles et avec honneur d'ailleurs car elle met hors circuit des anciens gendarmes qui ont commis des crimes.
Jamais on ne s'est intéressé aussi assidûment du côté de notre ancienne police judiciaire.
J'aurais pu étayer ma théorie avec des réflexions beaucoup plus précises en soulignant certains éléments mais il est inutile de surcharger ce que beaucoup ne vont pas aujourd'hui accepter et d'office rejeter.
Le compteur lui continue à tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Feu Follet

avatar

Nombre de messages : 709
Age : 51
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 21 Fév 2010 - 11:16

Même si je ne partage pas vos conclusions - enfin partiellement du moins - il y a des éléments intéressants dans votre théorie, auxquels je pense moi-même depuis un certain temps.

D'abord la guerre des polices, évidente en l'occurrence, entre Gendarmerie et Police Judiciaire. Cette situation a mis à mal l'enquête dès le début. Je ne pense pas qu'il faille y voir autre chose sur les causes des tueries.

La Gendarmerie était devenue un "état dans l'état", dépendant des 3 ministères, mais avec une structure unique, et qui à l'époque du BND notamment faisait du renseignement politique à la place de sa mission première, à savoir combattre le trafic de drogue. Ce n'est pas le rôle d'une "police", vous en conviendrez.

La Police Judiciaire elle, était en général muselée par le Parquet, qui souvent lui préférait la BSR. Mais les éléments de discorde entre les services les amenait surtout à essayer de travailler en solo, chacune de leur côté (cfr affaire Dutroux).

Nul doute que les "tueurs" (au sens large) connaissait les faiblesses du système et les ont mis à profit.

Autre élément intéressant: les officiers de réserve. Dans plusieurs affaire connexes interviennent des officiers de réserve, des amicales d'anciens militaires. Je pense notamment à l'affaire Latinus, qui était officier de réserve, à Oesling 84, où interviennent l'amicale des anciens para-commando, le colonel Militis...

On a cité à l'occasion le BROC (Brabant Reserve Officers Club), un club identique de Verviers. Mon propre père m'a confirmé il y a peu que fin des années 60, il était fréquent qu'une partie de l'instruction des miliciens soit faite par des officiers déjà admis à la réserve...

Il est possible que des gens de cette mouvance se trouvent parmi "l'organisation" responsable des TBW, à l'un ou l'autre niveau...

En tout cas, ne croyez pas qu'on rejette d'office votre théorie. Elle a sa valeur, comme les autres. Personne n'est détenteur de la vérité universelle. Si ça se trouve, vous avez raison, qui sait ?

Continuez à lire et à fouiller, c'est comme ça qu'on avance.
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Dim 21 Fév 2010 - 12:21

Oui, "continuez à fouiller"
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Henry

avatar

Nombre de messages : 2052
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 22 Fév 2010 - 11:38

L'hypothèse de Marc peut plaire, il est vrai que l'on a focalisé sur la gendarmerie et cette focalisation est entrée dans les esprits de par la presse qui déjà dans les années 80 laissait supposer cette idée, je me souviens d'un titre de revue ou la couverture montrait une ombre chinoise en forme de gendarme et le titre était "Et si les tueurs du Brabant portaient un uniforme".
Il faudrait aussi voir le rôle de la presse dans cette espèce de déstabilisation mais en se disant bien que ce n'est pas la presse qui a commis les faits.
Revenir en haut Aller en bas
Marc



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 22 Fév 2010 - 12:07

Je vous remercie Henry pour le soutien de mon hypothése. Sans vouloir à tout prix la défendre en tant que l'unique vérité, vos propos concernant la presse m'interpellent dans le sens qu'il est exact de se poser des questions sur le rôle joué par notre presse.
Serait-il malsain de penser que la presse s'abreuvait d'informations dans l'autre camp étant donné qu'on montrait du doigt les grands méchants. Quel est le journaliste qui a vraiment exercé ses investigations à l'intérieur de la gendarmerie ? Quoi de plus normal lorsque le grand méchant est tout désigné, il suffit de donner quelques éléments qui confirment la règle.

Certains diront "tous manipulés".
Revenir en haut Aller en bas
wil



Nombre de messages : 1286
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 22 Fév 2010 - 12:19

Je connais plusieurs journalistes qui semblent avoir fait un travail d'investigation de bon niveau.
Michel Bouffioux, MJ VanH, Douglas,...
Revenir en haut Aller en bas
http://dutroux.forumdediscussions.net
Henry

avatar

Nombre de messages : 2052
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   Lun 22 Fév 2010 - 12:21

Je pense à deux journalistes qui ont beaucoup écrit dans ces années et sans juger une quelconque implication de leur part, Christian Souris et René Haquin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Votre avis sur la vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre avis sur la vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre avis sur ce livre (magnetisme)
» Votre avis sur un master de Montpellier
» Votre avis sur
» donnez votre avis sur le socle et les programmes de l'école maternelle.
» (Latin) Votre avis sur mon contrôle pour les 5e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités-
Sauter vers: