les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire "Francois"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: L'affaire "Francois"   Sam 16 Déc 2006 - 19:22

Repris de la commission parlementaire.
L'affaire François fait apparaitre une collaboration etroite entre la section spéciale anti§drogue du commandant François et le Drug Enforcement Administration (DEA).
Dans l'optique du président Nixon, la lutte contre le trafic de la drogue constitue également un combat politique contre le bloc de l'Est. Il estime en effet, que l'Est veut stimuler la consommation de drogue à l'Ouest pour saper sa défense.
Pour les Etats-Unis, la lutte contre la drogue constitue dès lors un moyen pour effectuer des activités de renseignements auprès des alliés. La DEA s'infiltre dans des services de polices tels que la police judiciaire, la gendarmerie ou le Bureau d'Information Criminelle (BIC). Elle détermine dans une certaine mesure de quelle manière l'enquête doit être menée en se référant aux méthodes américaines qui en Belgique sont pour partie illégales. Le respect des dispositions légales commence ainsi à s'estomper. La gendarmerie apprend que les lois peuvent être transgressées.
En 1981, l'Affaire François éclate, l'illégalité ayant été poussée trop loin. La manière dont l'instruction et le procès se sont déroulés prête également à critiques. Alors que l'état major de la gendarmerie était parfaitement au courant, il n'y avait, sur le banc des accusés, à l'exception du commandant François, que des sous-officiers. Les généraux et colonels appelés témoins souffraient quant à eux d'amnésie.
Les liens entre la lutte contre la drogue et l'activité politique de renseignements n'est pas apparu dans le dossier. Il faut dès lors supposer que des pièces en furent soustraite. Un fichier politique trouvé dans le bureau du commandant François au quartier général du bureau national de drogue n'a par exemple jamais été déposé au greffe. De meme, les opérations de certains membres du bureau de la drogue au Zaire ne se trouvent pas dans le dossier.
Ne convient-il pas ici d'établir un parallèle? Dans l'affaire des tueries du Brabant des pièces et des procès-verbaux ont également disparu.
De plus, Bouhouche, Beijer et Amory, tous les trois membres de la section anti-drogues de la gendarmerie ont été en contact avec la DEA. Lorsqu'elles quittent la gendarmerie, ces personnes ne font pas l'objet d'un controle particulier.
Par conséquent, à coté du déclin du respect des dispositions légales, l'Affaire François constitue également le début d'une période de négligence graves.
Fin de citation

Et si l'affaire François n'était que le premier pas...?
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 16 Déc 2006 - 20:11

Ce bref passage pour présenter l'affaire "françois" soulève déjà quelques réflexions.

1-
Citation :
La DEA s'infiltre dans des services de polices tels que la police judiciaire, la gendarmerie ou le Bureau d'Information Criminelle (BIC)

Il est affirmé que des institutions de notre pays, censer assurer la sécurité sont infiltrée par des associations et ou individus. Dans quel but? Qui? Quels sont les dégats causés? Depuis quand? Le problème a t il été solutionné? etc...

2-
Citation :
Elle détermine dans une certaine mesure de quelle manière l'enquête doit être menée en se référant aux méthodes américaines qui en Belgique sont pour partie illégales. Le respect des dispositions légales commence ainsi à s'estomper. La gendarmerie apprend que les lois peuvent être transgressées.

On reconnait officiellement que la gendarmerie transgresse la loi, volontairement. Cela ne mérite t il pas, à ce seul argument, une commission parlementaire sur cette institution?

3-
Citation :
Alors que l'état major de la gendarmerie était parfaitement au courant, il n'y avait, sur le banc des accusés, à l'exception du commandant François, que des sous-officiers. Les généraux et colonels appelés témoins souffraient quant à eux d'amnésie.

La politique illégale était donc menée par le commandement. Dans quel but? Quels sont les moyens utilisés? N'y a t il pas une responsabilité politique? Qui a ordonné une telle politique au commandant "François"?

4-
Citation :
Un fichier politique trouvé dans le bureau du commandant François au quartier général du bureau national de drogue n'a par exemple jamais été déposé au greffe. De meme, les opérations de certains membres du bureau de la drogue au Zaire ne se trouvent pas dans le dossier.

Fichier politique? Chantage? Détournement? Estompement des normes, déjà? Les documents qui disparaissent pour le Zaire, n'était ils pas la preuve d'un paiement de drogue par des armes?...etc...

Peu de ses questions ont été solutionnées, voir que cela a continué apres les années 70.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: dea, cia,   Ven 9 Fév 2007 - 6:42

C'est vrai que j'ai connu, comme beaucoup d'autres Gd, des hommes de la DEA qui opéraient en Belgique. J'en ai connu deux plus personnellement. Nous nous voyions en famille chez eux ou chez moi. Je peux vous confirmer que la DEA servait aussi d'antenne à la CIA dont les effectifs avaient été diminués suite à plusieurs gros scandales. Beaucoup d'agents de la CIA étaient tout simplement passés à la DEA, histoire de se « recycler ».
J'ai cependant le sentiment que le travail d'information politique de la DEA n'a pas déteint sur la section du Cdt Francois, mais que la DEA agissait en cheval de Troie au sein de nos services.
Pour ce qui est du Cdt Francois, c'était un homme intègre, idéaliste et mais aussi un peu naïf. Il a bien évidemment été lâché par l'Etat-Major et surtout, il avait à ses ordres des hommes de terrain bien plus rusés et machiavéliques que lui. On pourrait dire qu'il s'est laissé dépasser par sa base.
Ce n'est pas une excuse bien sûr, mais cela explique bien des choses.
Je reste persuadé que l’affaire Francois n’a aucun lien avec les affaires du BW et n’en constitue en aucun cas un fait avant-coureur.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: raes   Ven 9 Fév 2007 - 9:28

Je ne suis pas certain que l'ami Raes pense la meme chose de François.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Ven 9 Fév 2007 - 10:07

FB a écrit:
Je ne suis pas certain que l'ami Raes pense la meme chose de François.
Vous parlez de Francois Raes ou Albert Raes ?
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Ven 9 Fév 2007 - 10:37

François
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Francois raes   Ven 9 Fév 2007 - 15:00

FB a écrit:
François
Francois Raes, un bon gendarme (la gendarmerie a papa), honnête mais un peu limité! Aucune vue d'ensemble. Il en voulait au Cdt Francois car malgré qu’ il avait suivi la voie hiérarchique pour dénoncer les dérives du BND, personne n'a voulu l'écouter à commencer par le Cdt lui-même. Et au plus il montait, au moins on lui prêtait attention. Il a donc fini par s'adresser au substitut Peytier qui a alors initié l'enquête.
On peut donc dire que c'est lui (et son obstination) qui a vraiment mis le feu aux poudres. Son problème, c'est qu'il n’avait aucune vue d'ensemble.
Cette affirmation n'engage que moi!

Mais une fois encore, pas de rapport avec les TBW
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Ven 9 Fév 2007 - 15:08

Avec une vue d'ensemble, on peut voir un rapport. Very Happy

La gendarmerie à papa, peut etre mais honnète . C'est sur qu'il n'a pas été suivi, comme bons nombres de gendarmes honnêtes qui se confient à leurs supérieurs. Croire en un systeme veut il dire que l'on soit qualifié de faire parti d'une gendamerie à la papa? Faut il dans ce cas ouvrir un bureau de détectives et marcher sur le fil du rasoir, voir pire?

Crédule ne veut pas dire imbécile?
Son ouvrage explique quelque peu son aventure "le gendarme don quichotte".

De plus, il a eu le courage d'ecrire et d'aller le plus loin possible; ce qui montre pour l'époque beaucoup de courage.
Je me rappelle qu'il a peint pas mal de boulons de jeeps et de FN. Et que donc son aventure ne s'arrête pas à se confier simplement à des supérieurs qui ne croyaient pas ses affirmations.


Dernière édition par le Ven 9 Fév 2007 - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: raes   Ven 9 Fév 2007 - 18:25

FB a écrit:
Avec une vue d'ensemble, on peut voir un rapport. Very Happy

La gendarmerie à papa, peut etre mais honnète . C'est sur qu'il n'a pas été suivi, comme bons nombres de gendarmes honnêtes qui se confient à leurs supérieurs. Croire en un systeme veut il dire que l'on soit qualifié de faire parti d'une gendamerie à la papa? Faut il dans ce cas ouvrir un bureau de détectives et marcher sur le fil du rasoir, voir pire?

Crédule ne veut pas dire imbécile?
Son ouvrage explique quelque peu son aventure "le gendarme don quichotte".

De plus, il a eu le courage d'ecrire et d'aller le plus loin possible; ce qui montre pour l'époque beaucoup de courage.
Je me rappelle qu'il a peint pas mal de boulons de jeeps et de FN. Et que donc son aventure ne s'arrête pas à simplement à des supérieurs qui ne croyaient pas ses affirmations.
Pour la « Gendarmerie à Papa”, je maintiens. Je n’ai pas dit qu’elle n’était pas honnête, mais ses méthodes étaient dépassées (En tout cas, en matière judiciaire). Certes elle ne risquait pas les critiques, mais elle ne risquait pas non plus de gagner la guerre de la drogue ou autres criminalités qui s’étoffaient et devenaient de plus en plus sophistiquées. Les truands avaient, à tous les coups, une longueur d’avance. Vous vous rappelez certainement… “en costume classique et cravate voyante, cheveux courts et avec la bonne vieille R4 tentant de passer inaperçu dans les quartiers difficiles”. Autant envoyer la troupe!
Pour ce qui est du bureau de détectives, cela marchait du tonnerre et tous les avocats se le recommandaient les uns aux autres. Eux, ne voyaient que le résultat. Les méthodes étaient discutables, certes, mais il faut savoir ce que l’on veut.
Et si vous deviez employer des méthodes “sur le fil du rasoir ou pire” pour avancer dans les TBW, hésiteriez-vous au non de la bonne morale? Moi pas! Mais cela est une question de personnalité, n’est-ce pas?
Je n’ai jamais employé le mot “imbécile” au sujet de Raes. C’est vous qui l’employez. Raes était un ami et je l’ai revu plusieurs fois bien après qu’il ait quitté la Gd. Il venait nous rendre visite a l’agence. Cela ne m’empêche pas de dire que je le trouvais “limité”. Pour ce qui est de son livre, je suis resté sur ma fin!
Pour ce qui est de son courage, ce n’est pas incompatible avec “limité”. Parlons un peu de ce courage. Il est remarquable de constater que celui qui l’a tant poussé a dénoncer les faits est lui, toujours resté dans l’ombre et a ainsi évité les foudres de ses supérieurs. Alors, “crédule, limité,” peu importe le terme.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Ven 9 Fév 2007 - 20:02

B.R. a écrit:

Pour ce qui est de son courage, ce n’est pas incompatible avec “limité”. Parlons un peu de ce courage. Il est remarquable de constater que celui qui l’a tant poussé a dénoncer les faits est lui, toujours resté dans l’ombre et a ainsi évité les foudres de ses supérieurs. Alors, “crédule, limité,” peu importe le terme.

L'autre était peut etre moins limité mais personnellement je préfère les fonceurs, entier, qui croit en leur combat. Mais c'est une autre histoire.
Je précise que je n'ai pas dit que Raes était un imbécile, mais plutot que certains le pensaient. Je pense plutot qu'il était entier. C'est bien différent.

Pour ma part, je reste persuadé, et depuis longtemps que cette affaire , vu dans une perspective globale, et très intéressante pour ce qui s'est passé par la suite. Tout comme d'autres (l'affaire rousseau, par exemple, etc...)
Etait elle le début? Sommes toute que non. Mais pour la première fois, un genadarme a parlé. Trop peu, mais un premier pas était fait.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 10 Fév 2007 - 18:32

FB a écrit:

Pour ma part, je reste persuadé, et depuis longtemps que cette affaire , vu dans une perspective globale, et très intéressante pour ce qui s'est passé par la suite. Tout comme d'autres (l'affaire rousseau, par exemple, etc...)
Etait elle le début? Sommes toute que non. Mais pour la première fois, un genadarme a parlé. Trop peu, mais un premier pas était fait.
Soyez, plus précis. Voulez-vous dire par là, que cette affaire est signe avant-coureur des TBW? Appelons un chat, un chat!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 10 Fév 2007 - 18:49

C'est une bonne hypothèse.

Mais je ne pense pas que c'est le commencement d'une politique, mais la première fois qu'un "eerste gus", réagissait Cool

Si on prend un peu de recul, cette politique menée a continué son bon homme de chemin et a été responsable de pas mal de dégats, avec un interlude dans les années 80.
Le systeme américain pouvait il s'implenter en europe, alors que la loi ne suivait pas? Je ne pense pas.


Dernière édition par le Sam 10 Fév 2007 - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 10 Fév 2007 - 18:49

Patrice De Bruyne a écrit:

C'est normal que vous réfutiez la voie politique et l'implication de la gendarmerie, de la Sureté de l'Etat belge et de la CIA dans les tueries du Brabant...
Qui vous a dit que je réfutais la voie politique?
Je constate donc que vous ne vous êtes même pas informé auprès des médias et que vous ne connaissez même pas le dossier d’assises.
Je vous encourage à revoir certaines émissions d’« Au nom de la Loi” ainsi que des conférences de presse que j’ai données en son temps. J’y ai explicitement désigné des fonctionnaires de la S.E. par exemple, comme étant impliqués, selon moi, dans les TBW. Mais, j’ai dit des fonctionnaires, pas toute la S.E.. Comme j’ai parlé de certains officiers Gd, pas de toute la gendarmerie, idem pour les Parquets! Cela s’appuyait sur des constatations personnelles et cela reste des hypothèses de travail et nom la Vérité!
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7564
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 10 Fév 2007 - 18:51

B.R. a écrit:
Patrice De Bruyne a écrit:

C'est normal que vous réfutiez la voie politique et l'implication de la gendarmerie, de la Sureté de l'Etat belge et de la CIA dans les tueries du Brabant...
Qui vous a dit que je réfutais la voie politique?
Je constate donc que vous ne vous êtes même pas informé auprès des médias et que vous ne connaissez même pas le dossier d’assises.
Je vous encourage à revoir certaines émissions d’« Au nom de la Loi” ainsi que des conférences de presse que j’ai données en son temps. J’y ai explicitement désigné des fonctionnaires de la S.E. par exemple, comme étant impliqués, selon moi, dans les TBW. Mais, j’ai dit des fonctionnaires, pas toute la S.E.. Comme j’ai parlé de certains officiers Gd, pas de toute la gendarmerie, idem pour les Parquets! Cela s’appuyait sur des constatations personnelles et cela reste des hypothèses de travail et nom la Vérité!

Graves accusations tout de même!

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 10 Fév 2007 - 18:55

FB a écrit:
C'est une bonne hypothèse.
Pour clôturer sur l’affaire Francois, comme d’autres (vous citez le Cpt Rousseau etc…) je reste persuader que cela n’a rien à voir et que cela ne constitue pas les signes avant-coureurs des TBW.
Maintenant, je pèse mes mots:
Beaucoup d’affaires qui ont été jointes aux TBW, ont été planifiées et préparées par moi-même, puis exécutées par d’autres. C’est pourquoi, j’en connais les mobiles, les exécutants et les commanditaires.
C’est pourquoi, je vous dis que c’est une hypothèse erronée!
C’est pourquoi je vous dis aussi qu’il faut d’abord dépolluer le dossier des TBW de 36 affaires si on veut y voir plus claire!.
Mais vous venez de me dire que le forum n’est pas l’endroit pour dire certaines choses! A qui sert-il alors?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7564
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 10 Fév 2007 - 18:59

Comme administrateur, je pense justement que le forum est l'endroit pour parler de certaines choses.

Je suis d'accord avec BR : le dossier a été trop pollué par d'autres affaires et en devient incompréhensible pour certains.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Raes, smedt, chomé   Sam 10 Fév 2007 - 19:05

michel a écrit:

Graves accusations tout de même!
Ces accusations, je les ai maintenues en Cours d’assises face a A. Raes et C. Smedt et vous pouvez constater par le verdict que le jury m’a suivi!
Cela concernait surtout la problématique de location des box et appartements, locations que j’avais assuré un temps pour ces membres de la S.E. et avec leur argent.
Quelqu’un a fait une remarque dans le forum en disant que Bouhouche avait été condamné seul pour une association de malfaiteurs. A cela, je vous réponds par l’interpellation de mon avocat P. Chomé par des membres du Jury, à la fin du procès.
“C’est quand qu’aura lieu le procès de A. Raes et C. Smedt?”
Mon avocat n’a pu que leur répondre que la Justice belge ne fonctionnait pas ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Sam 10 Fév 2007 - 20:08

B.R. a écrit:
A qui sert-il alors?

Je ne pense qu'il serve la vérité. Mais c'est mon avis.

Pour Rousseau, je l'ai effectivement cité. Une affaire différente? Peut etre mais il etait proche des cellules à l'époque. C'est lui même qui a dit qu'il tomberait pour une histoire de ...
Mais peu importe.
C'est sur que des histoires pollue le dossier tueries, mais lesquelles retirer? Lesquelles ajouter?
Je lis régulièrement le forum et je remarque que chacun à ses convictions et ses "certitudes". Que chacun regarde le miroirs ou la lorgnette de la vérité.

Que vous ayez été l'iniateur de certaines choses, ne veut en rien dire que vous souhaitiez dire la vérité; ni même que des choses vous ont échappé.

On peut très bien etre manipulé et ne jamais s'en rendre compte.


L' affaire des tueurs est loin d'être une affaire de quelques personnes frustrée d'extrème droite , gendarmes où autres. Que certains aient participés, certainement; mais c'est pas un "premier" qui a organisé ça.

Cela n'est pas des signes avant coureurs?
Je constate que bons nombres d'officiers de l'époque (connus et moins connus) avaient envie d'utiliser des techniques hors la loi. Undercover, suivi d'envoi, etc... Que l'on était à aller loin pour appliquer ces techniques .
La question est : Jusqu'où?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Dim 11 Fév 2007 - 6:14

FB a écrit:
B.R. a écrit:
A qui sert-il alors?
Je ne pense qu'il serve la vérité. Mais c'est mon avis.
Est-ce une affirmation ou une négation?
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Dim 11 Fév 2007 - 6:23

FB a écrit:
Pour Rousseau, je l'ai effectivement cité. Une affaire différente? Peut etre mais il etait proche des cellules à l'époque. C'est lui même qui a dit qu'il tomberait pour une histoire de ...
Quand il savait être impliqué dans des affaires particulières et qu'il savait que cela allait sortir incessamment, il était facile et bienvenu de prétendre alors qu'il allait "tomber pour une histoire de p... et même d'une arme qu'il lui avait donnée!
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Dim 11 Fév 2007 - 8:18

B.R. a écrit:
FB a écrit:
B.R. a écrit:
A qui sert-il alors?
Je ne pense qu'il serve la vérité. Mais c'est mon avis.
Est-ce une affirmation ou une négation?
J'ai mis "ne", j'ai oublié "pas".
désolé
B.R. a écrit:
FB a écrit:
Pour Rousseau, je l'ai effectivement cité. Une affaire différente? Peut etre mais il etait proche des cellules à l'époque. C'est lui même qui a dit qu'il tomberait pour une histoire de ...
Quand il savait être impliqué dans des affaires particulières et qu'il savait que cela allait sortir incessamment, il était facile et bienvenu de prétendre alors qu'il allait "tomber pour une histoire de p... et même d'une arme qu'il lui avait donnée!
Peut etre, mais ce n'est pas l'impression que l'on a eu.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Dim 11 Fév 2007 - 9:52

FB a écrit:
Que vous ayez été l'iniateur de certaines choses, ne veut en rien dire que vous souhaitiez dire la vérité; ni même que des choses vous ont échappé.
Pour la vérité, c’est exact! Il faut rester attentif à cela. L’avenir nous le dira.
Mais, comme je ne me sens pas du tout impliqué dans les TBW et que cela m’a porté aussi préjudice, c’est déjà une raison en ce qui me concerne, d’œuvrer à la découverte de la vérité.
Que des choses m’ont échappées, c’est possible même certain! Mais pas en ce qui concerne les mobiles d’opérations que j’ai moi-même initiées.
Que certaines ont été récupérées par la suite et que je me sois fait manipuler est tout à fait possible aussi. Je reste très humble à ce sujet. Comme je vous l’ai déjà dit, on n’est jamais que le pion de quelqu’un d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Dim 11 Fév 2007 - 10:14

FB a écrit:

Peut etre, mais ce n'est pas l'impression que l'on a eu.
Sorry, mais vos impressions, mes impressions... on ne va pas très loin dans l'enquête avec des impressions!
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Dim 11 Fév 2007 - 10:22

FB a écrit:
L' affaire des tueurs est loin d'être une affaire de quelques personnes frustrée d'extrème droite , gendarmes où autres. Que certains aient participés, certainement; mais c'est pas un "premier" qui a organisé ça.
Le "certainement" est déjà de trop!
Je ne vous demande qu'une seule preuve.
Je sais que vous ne pourrez pas me la fournir, si non, les enquêteurs s'en seraient servis depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymou
Invité



MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   Dim 11 Fév 2007 - 10:32

FB a écrit:

Cela n'est pas des signes avant coureurs?
Je constate que bons nombres d'officiers de l'époque (connus et moins connus) avaient envie d'utiliser des techniques hors la loi. Undercover, suivi d'envoi, etc... Que l'on était à aller loin pour appliquer ces techniques .
La question est : Jusqu'où?
Je ne vois pas en quoi, vous y trouvez nécessairement un mobile ou une raison de relier cela au TBW.
Est-ce si difficile d’imaginer que tout ce qui s’est passé a la Gd, ne l’a été que dans le cadre Gd et pour des raisons Gd ou même autres?
Je n’affirme pas que c’est le cas (encore que!), mais mon expérience d’enquêteur m’a toujours attiré vers l’explication la plus simple et la plus plausible même s’il y a parfois lieu de l’étoffer par la suite.
Par exemple, en quoi le vol des armes H&K du groupe Diane peut-il bien intervenir dans les TBW? Quel lien?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire "Francois"   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire "Francois"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)
» Murat et l'affaire du Duc d'Enghien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Explorer les affaires connexes aux tueries du Brabant? :: Autres affaires-
Sauter vers: