les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 European Institute of Management EIM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Dim 2 Oct 2011 - 18:14




Un documentaire sur internet :

http://www.dailymotion.com/video/x5u0dq_escadrons-de-la-mort-l-ecole-franca_news

http://www.dailymotion.com/video/x5u0sh_escadrons-de-la-mort-l-ecole-franca_news

http://www.dailymotion.com/video/x5u1b0_escadrons-de-la-mort-l-ecole-franca_news

http://www.dailymotion.com/video/x5u1hd_escadrons-de-la-mort-l-ecole-franca_news

On y parle notamment de l'opération Condor ...

Voir aussi, au sujet de l'opération Condor :

http://en.wikipedia.org/wiki/Operation_Condor

_ _ _

( http://www.algeria-watch.org/fr/article/div/livres/escadrons_mort_conclusion.htm )
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Lun 3 Oct 2011 - 13:26


Pour en revenir à

L'American Management Association (association américaine de management, AMA)

Rappel : Management Centre Europe = The European Headquarters of the American Management Association International

Wikipedia dit ce qui suit :

(...) Peu après, en 1923, l'association change de nouveau de nom pour adopter celui de American Management Association qu'elle n'a pas quitté depuis.

Au sortir de la guerre, le terrain était propice à la diffusion des idéaux socialistes et au regain du syndicalisme. L'AMA s'est alors notamment donnée pour mission d'aider les managers à gérer les relations sociales de façon à y faire face. Toutefois, avec la grande crise de 1929, l'AMA adopte des positions plus progressistes afin de limiter les interventions directes du politique dans la gestion des entreprises. Mais c'est avec la seconde guerre mondiale qu'elle commence à proner une plus grande égalité de traitement au travail. Elle publie ainsi en 1942 une étude qui préconise une meilleure intégration des travailleurs noirs dans le monde du travail. En 1943, elle publie une étude similaire sur le travail des femmes. Pendant ces années de guerre, l'AMA, qui rassemble un grand nombre des dirigeants du monde des affaires, est très proche du pouvoir politique. Le vice président de l'AMA, Lawrence A. Appley, est lui-même à la tête de la War Manpower Commission.

Après la guerre, l'influence de l'AMA demeure importante et elle publie successivement des recommandations sur la qualité des rapports financiers en 1946 et sur la coopération avec les syndicats en 1948. C'est alors que Appley devient président et fera de l'AMA non seulement un forum de débats et un réseau d'influence mais aussi l'un des leaders de la formation de dirigeants d'entreprises.

Tout au long des années 1950, l'AMA continue de faire le lien entre le monde de la grande entreprise et le gouvernement. C'est en 1961 qu'elle commence son expansion internationale avec l'ouverture d'un centre européen à Bruxelles. Elle en ouvre ensuite un à Mexico en 1966, au Canada en 1974, au Japon en 1993, à Shanghai en 1995, en amérique latine en 1996. Pendant cette période, plusieurs centres ont également vu le jour aux États-Unis, à Atlanta, Chicago, San Francisco et Washington DC.

À partir des années 1960, elle accroit également son activité éditoriale et crée une maison d'édition, Amacon, en 1963. En 1972, elle fonde un journal, Organizational Dynamics et en lance un second en 2000, MWorld.

À ce jour, l'AMA compte 25 000 personnes et 3 000 organisations dans 90 pays parmi ses membres.

_ _ _


Si vous faites partie de ceux qui "fantasment" (???) sur " l'organisation " :

http://www.amajapan.co.jp/e/2011/01/nbs.html

EXECUTION SUPERSTAR: COSTCO
Bridge #4: Alignment Between Leader Actions and Company Values and Priorities

James D. Sinegal, president and CEO of Costco, is one of the best and most consistent examples of a leader whose behavior is aligned with the organization's values and priorities. Costco operates with razor-thin margins yet manages to maintain solid earnings through its membership fee and its Spartan approach to costs. The fact that the CEO "walks the talk" is at least partially responsible for Costco's success.
In an environment of razor-thin margins, store managers need to be obsessively focused on details. Sinegal models that behavior every time he visits a warehouse store. He quizzes store managers about the sales of each department, what they are doing to move merchandise, and the process of individual items. Here's another way Sinegal signals the importance of keeping costs low: his office overlooks the parking lot of the Costco across the street and he has folding chairs for visitors. He answers his own phone and does not have an entourage like many successful senior executives. His salary and bonus total about $450,000. Now there is someone who lives the values and keeps the organization's priorities front and center every day.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mar 4 Oct 2011 - 18:14

Comme le Front de la Jeunesse, le PIO a été démantelé en 1981. Cependant, Bougerol et son groupe n'ont pas disparu. Le PIO a été absorbé par une entité complètement privée, le EIM (European Institute of Management). On va bientôt y retrouver Douglas MacArthur II, le neveu de celui qui voulait lâcher des bombes nucléaires entre les deux Corée pour arrêter la progression du communisme.

Douglas MacArthur II était un ami proche et un associé de Sun Myung Moon.

Marcel Barbier, le chef de la sécurité du WNP, a rejoint l'EIM.

René Mayerus (colonel de gendarmerie) en est devenu l'administrateur.

C'est Mayerus qui avait co-fondé le Groupe Diane. Il connaissait très bien Jean Bougerol, ainsi que Bouhouche et Calmette (Wackenhut ... G4S).

Le bras droit de Bougerol, Marie-Thérèse Legon, est passée du PIO à l'EIM (secrétaire-générale).

L'EIM a eu une accréditation du SGR.

Il faut noter que Douglas MacArthur II était aussi administrateur du groupe BBL.

La biographie de Douglas MacArthur II est impressionnante. Né en 1909, ambassadeur à Paris puis à Vichy, puis en Italie (1944-1948), chef du "State Department's Division of European Affairs" en 1949, conseiller du SHAPE en France (1951-1952), conseiller du Département d'etat puis ambassadeur au Japon (1957 - 1961), il arrive ensuite comme ambassadeur en Belgique (1961-1965) ... et passe ensuite en Autriche et en Iran.

C'est donc en 1981 qu'il arrive à la tête de l'EIM.

Il faudrait presque un fil de discussion rien que pour lui.

Il est impossible qu'il n'ait pas rencontré Frank Wisner I et l'OPC :

http://en.wikipedia.org/wiki/Office_of_Policy_Coordination

Dans d'autres fils de discussion, on évoque la possibilité que bien qu'il ait été intégré à la CIA, l'OPC (et ses méthodes de cow-boys) ait conservé une identité "occulte" (n'est-ce pas la thèse de Loftus ?) ... la CIA au sein de la CIA comme disent certains auteurs.

En tout cas, Frank Wisner a été à l'origine des réseaux Gladio.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Ven 13 Jan 2012 - 13:11




After the war, Douglas MacArthur II was a United States ambassador to Japan (1957-1961), Belgium (1961-1965), Austria (1967-1969) and Iran (1969-1972) and later became part of the editorial advisory board at The Washington Times.


http://www.historyforsale.com/html/prodetails.asp?documentid=18153&start=1&page=150


_ _ _



Il est assez logique de le voir au Washington Times...


http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Washington_Times


The Washington Times est un quotidien publié à Washington. Il a été fondé en 1982 comme alternative conservatrice au Washington Post par les membres de l'Église de l'Unification, connu en France sous le nom de secte Moon. Paul Weyrich, l'un des chefs de file de la nouvelle droite, désigne le Washington Times comme un « antidote » au libéralisme de son « concurrent » le Washington Post : « Le Washington Post était devenu très arrogant et ses journalistes se contentaient seulement de déterminer quelles étaient pour eux les nouvelles dignes d'intérêt pour le lecteur. De plus ils ne couvraient pas beaucoup de sujets d'actualité. Le Washington Times a obligé le Post à rapporter beaucoup de choses dont ils n'auraient pas parlé si le Times n'existait pas. »

Un de ses journalistes les plus connus Bill Gertz est célèbre pour avoir produit bon nombre de scoops ayant trait aux services secrets américains, dont beaucoup d'ailleurs se sont révélés être faux.

La Washington Times Corporation publie aussi le Noticias Del Mundo à New York, et le mensuel World&I. L'hebdomadaire Insight, qui n'existe plus aujourd'hui, a fourni des informations complémentaires sur le procès de harcèlement sexuel dont était victime Paula Jones de la part de Bill Clinton. La fondation Washington Times a aussi sponsorisé des ateliers sur la moralité, comme un récent forum « Dieu et Paix » organisé par le révérend Moon, le sénateur Richard G. Lugar, et des personnalités de la Maison Blanche, et a également offert un don à la bibliothèque présidentielle George H. W. Bush.

Le Washington Times a un tirage d'environ 100 000 exemplaires par jour, contre environ 700 000 pour le Washington Post. Il ne faut pas le confondre avec le Washington Times fondé en 1893, devenu plus tard le Washington Times-Herald et qui a fusionné avec le Washington Post en 1954.

Relations avec l'Unification Church
Pour l'Unification Church le révérend Sun Myung Moon est le véritable fondateur du Washington Times. Le 16 juin 1997 lors d'une cérémonie célébrant les 15 ans du quotidien le révérend Moon revenait sur les origines du quotidien :


« Il y a cinquante ans, alors que le monde était à la dérive, ballotté par l'onde tumultueuse de la Guerre Froide, je fondais le Washington Times pour concrétiser l'ardent désir de Dieu de sauver ce monde. Depuis ce moment, je me suis consacré au développement du Washington Times, en espérant que ce pays béni (l'Amérique) remplirait sa mission en construisant une nation divine. J'étais seul dans ma lutte, faisant face à d'énormes obstacles. Méprisé, je consacrais tout mon cœur et toute mon énergie pour permettre au Washington Times de grandir en tant qu'institution journalistique vertueuse et responsable. »


L'Unification Church a maintenu à flot le journal alors qu'il perdait de l'argent uniquement pour faire entendre sa voix dans le paysage américain. En 2003, The New Yorker déclarait que un milliard de dollars avait été dépensé depuis les origines du journal. Beaucoup affirment que la création du Washington Times n'est qu'un moyen pour l'Unification Church de gagner une influence politique à Washington et ces personnes de mentionner l'achat de l'agence de renseignements UPI en 2001 qui donna à l'Unification Church un siège de presse sur Air Force One. Le Washington Times était aussi le journal préféré du président Ronald Reagan.

Bien que propriété de l'Unification Church, le quotidien revendique son indépendance face à l'Église, et se targue également de ne pas propager directement les enseignements de l'Église. En plus de son appui à diverses organisations conservatrices chrétiennes, il se préoccupe d'autres sujets tels que la liberté religieuse pour l'ensemble de la communauté chrétienne, la non-ingérence du gouvernement dans la vie familiale, si ce n'est pour décourager la formation de familles gays, combattre la pornographie et autres violations de valeurs qui sont les siennes. Le Washington Times déclare ne pas faire de prosélytisme direct pour l'Unification Church.

(...)

_______________________________



C'est dans le Washington Times qu'écrivait (écrit-il encore ?) le belge Arnaud de Borchgrave ...



http://en.wikipedia.org/wiki/Arnaud_de_Borchgrave



Arnaud de Borchgrave (born 1926) is an American journalist who specializes in international politics.



Born in Belgium to Audrey Dorothy Louise Townshend, daughter of Major General Sir Charles Vere Ferrers Townshend,[1] and Belgian count Baudouin de Borchgrave d’Altena, head of Belgium's military intelligence for the government-in-exile during World War II, Arnaud de Borchgrave was educated in Belgium, Britain and the United States. He served in the British Royal Navy from 1942 to 1946, from the age of 15, after running away from home and using falsified papers on his age to enlist in the service. He gave up his title of nobility in 1951.[2]

In 1947, he was appointed Brussels bureau chief for United Press International, and three years later he became Newsweek's bureau chief in Paris and then its chief correspondent. In 1953 he became a senior editor for the magazine. Osborn Elliot—former Editor-in-Chief of Newsweek—once said:


“ De Borchgrave has played a role in world affairs known to no other journalist. He has been able to tap the thinking of numerous world leaders... despite his intimacy with major policymakers, he has never aligned himself with either side of a dispute... Arnaud de Borchgrave has made significant contributions to world peace and understanding. ”


[3][4]
As a correspondent for Newsweek, de Borchgrave secured numerous interviews with world leaders. In 1969 he interviewed both President Nasser of Egypt and Israeli Prime Minister Levi Eshkol. In October 1972, during the Vietnam War, he was accorded his most famous interview, travelling to Hanoi to speak with North Vietnamese Prime Minister and Politburo member Pham Van Dong. In that interview, Dong described a provision of a proposed peace deal as a "coalition of transition," which raised fears with the South Vietnamese that the deal involved a coalition government, possibly playing a role in South Vietnam's rejection of the deal.

Appointed Editor-in-Chief for The Washington Times on March 20, 1985, de Borchgrave is currently Editor-at-Large of The Washington Times and United Press International, as well as Project Director for Transnational Threats (TNT) and Senior Advisor for The Center for Strategic and International Studies.[5][6]

De Borchgrave is co-author with Robert Moss of the best-selling novel The Spike (1980). He is also a pundit for NewsMax for which he writes articles from time to time.[7] He married his wife, Alexandra Villard de Borchgrave, great-granddaughter of Henry Villard, in 1969, following two earlier marriages.[8] Alexandra Villard is also a published author.


______________________________



Pour information :



http://www.icj-cij.org/pcij/serie_AB/AB_72/01_Borchgrave_exceptions_preliminaires_Arret.pdf



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Ven 13 Jan 2012 - 13:53


Pour information au sujet du livre écrit par Arnaud de Borchgrave :

The Spike (1980)

The Spike is a 1980 spy thriller novel by Arnaud de Borchgrave and Robert Moss (New York: Crown Publishers, 1980). Drawing on de Borchgrave's experience as a jet-setting Newsweek journalist and conservative Washington insider, it tells the story of a radical '60s journalist, Bob Hockney, who stumbles upon a Soviet plot for global supremacy by 1985. When he tries to expose the web of blackmail, sex and espionage, he's hamstrung by his editors' liberal media bias.

In the news world, to "spike" a story means to cancel its publication. De Borchgrave and Moss envision a scenario in which the KGB exploits the attitudes of the unsuspecting Western media, which was allegedly more interested in unmasking CIA agents than stopping the Soviets, threatening to thwart Hockney's big scoop.

The best-selling book was marketed not only as a spy thriller but an expose of real-life Washington. Time called the book a roman a clef for its fictionalized versions of real people and organizations, including Zbigniew Brzezinski and the radical left-wing magazine Ramparts.

In a 1980 interview with the New York Times, de Borchgrave mentions that he came up with the idea for a novel after he and his wife had to hide in the English countryside, after anonymous threats were made in response to a Newsweek article he wrote that named some of the terrorists behind the 1972 Munich massacre.[1]

The authors' 1983 follow-up, Monimbo, envisioned Miami race rioters as the pawns of Nicaraguan and Cuban communists.

[edit] Footnotes1.^ "Behind the best sellers Arnaud de Borchgrave and Robert Moss". The New York Times. 22 June 1980.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Ven 13 Jan 2012 - 14:32



Un bref extrait montrant Douglas MacArthur II (1909–1997)

http://video.google.com/videoplay?docid=8652937298467479427#

A partir de la minute 37'40""


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Ven 20 Jan 2012 - 13:10



Un CV intéressant :

http://www.visualcv.com/proconsult

Jürgen F. Amraoui

European Institute of Management Brussels and Geneva, Belgium Jan 2003 - Aug 2005

(...)

US Army / NATO Schwäbisch Hall, Germany Public Affairs Officer

Pershing redeployment

Allied Press Information Center

Desert Shield

Desert Storm

Project "Friendship"


Consulat de France Baden-Baden, Germany 1987 - 1989 Attache de Relations Internationales Head of the Visa Department

Protocol

PR

Responsible Coordinator for the 50th French-German Summit

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Sam 28 Avr 2012 - 9:10


Il y a des informations intéressantes sur :

http://www.scribd.com/BEGHINSELEN

http://www.scribd.com/doc/91503867/Douglas-MacArthur-II-Halt

(outre la photo de Mme MacArthur II dont la réputation était terrifiante dans le corps diplomatique américain)

Il y a la confirmation de l'implication de Douglas MacArthur II dans les débuts de l'OTAN (alors qu'il n'était pas militaire).

Il y a aussi le lien entre Douglas MacArthur II et la CIA ... Il est vrai qu'il était ambassadeur à Bruxelles juste après l'indépendance du Congo et les grèves de 1960 ...

A sa pension (en 1972, quand il avait 63 ans), il est notamment devenu administrateur de la filiale belge de Korn/Ferry International, des chasseurs de tête ... (quand on parle de fiches de renseignement...)

Il est aussi devenu administrateur de la Compagnie Bruxelles Lambert et de l'European Institute of Management (EIM).

C'est en 1971 que EIM Europe et EIM Benelux ont été créées. EIM est ensuite devenue une filiale de UNIBRA.

UNIBRA appartenait à Michel Relecom qui était aussi administrateur de COBEPA (comme Yves du Monceau de Bergendal et d'autres).

D'autres administrateurs de UNIBRA : Albert Frère (GBL), le baron Empain (Electrorail), le baron Kronacker (Raffineries tirlemontoises), Andries Vlerick (Kredietbank et PROTEA).

Le 4 août 1981, il y a eu un important changement de statut chez EIM : "privé-bewaking en advies inzake beveiliging, onder andere anti-terreur, worden aan de bedrijfsaktiviteiten toegevoegd."

EIM a décroché des contrats importants : palais d'Egmont, parking des Affaires étrangères, etc

Le 7 août 1981 (trois jours après le changement de statut), Douglas MacArthur II est devenu administrateur de EIM.

Deux ans plus tard, c'est René Mayerus qui y est entré (à l'extrême-droite, ex-colonel de gendarmerie, il a été commandant de la région du Brabant).

Chez EIM, il faut aussi citer Marcel Barbier et Marie-Thérèse Lebon.

Mayerus était en contact avec Faez Al Ajjaz (proche du WNP). Selon Latinus, Mayerus entretenait des contacts avec Jean-Francis Calmette, un spécialiste du karaté.

Jean-Francis Calmette a donné des cours à des membres du WNP (et du Front de la Jeunesse), ainsi qu'aux membres de Dyane.

Calmette a aussi été le chef des gardiens de la société privée de gardiennage Wackenhut (City 2, etc), dont Marcel Barbier. Ce dernier est aussi entré chez EIM plus tard (quand Mayerus et Douglas MacArthur II y étaient en fonction).

Mayerus avait aussi des contacts avec Robert Beijer ; il a été la personne de contact entre Intertel et Beijer...

C'est Mayerus qui allait consulter les fiches de la gendarmerie alors qu'il n'y était plus en fonction (avant de s'en faire interdire l'accès).

Quant à Marie-Thérèse Lebon, elle travaillait à l'EIM et elle avait des contacts avec Jean Bougerol : PIO, PDG (Inforep) ...

Quand Mayerus est décédé en février 1985, Douglas MacArthur II a démissionné.

L'article parle ensuite des liens bien connus entre Douglas MacArthur II et la secte Moon (dans laquelle il faut aussi noter la présence de Alexander Haig ... mais l'article n'en parle pas).

Il est question du Général Daniel O. Graham, chef de la DIA (renseignements militaires des USA), conseiller de la campagne électorale de Ronald Reagan, promoteur de la "guerre des étoiles", WACL et CAUSA (Moon).

On sait que le WNP a eu des contacts avec la secte Moon, pourtant peu présente en Belgique ... Etait-ce via Douglas MacArthur II ???















Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Sam 28 Avr 2012 - 11:28

bon rrsumé

il faut essayer de dater et de documenter plus encore certaines faits comme

Citation :
Quand May.rus est décédé en février 1985, Douglas MacA. II a démissionné


on ne trouve rien sur la mort de May.rus:naturelle ou pas ?

il était ds la force desa vie quand même .
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Sam 28 Avr 2012 - 11:34

bah oui, on n'a qu'a lire

Citation :
In één van de mysterieuze firma's die België* rijk is, troffen wij een even
mysterieuze beheerder aan ; van 7 augustus 1981 tot 9 mei 1985 was Douglas
MacArthur 11 bestuurder van European Institute of Management (EIM). Op het
eerste zicht lijkt dat een vrij banaal gegeven, maar schijn bedriegt. Tijdens ons onderzoek naar Douglas MacArthur U kwamen we immers belangrijke organisaties zoals de NAVO en de CIA, maar ook de Moonsekte en de WNp tegen.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Sam 28 Avr 2012 - 11:53

ils sont rigolo ces gardiens du temple:

Citation :
Eén van die Wackenhut-bewakers was WNP-er Marcel Barbier (inmiddels we-
gens een dubbele moord tot levenslang veroordeeld). Maar dat zal wel toeval
zijn. Het zal ook wel toeval zijn dat Barbier later bewaker was bij European
Institute of Management» waarvan Mayerus en Douglas MacArthur -II destijds
bestuurder waren. Eén van de opdrachten die EIM aan Barbier heeft toevertrouwd, was het bewaken van de joodse synagoge in de Regentstraat te Brussel- Cynisch, want Barbïër was een anti-semiet :htijbehoorde-tot-de cel Bureau voor Zionistische Vraagstukken (Bureau pour les Questions Sionistes, BQS). Die Brusselse synagoge is destijds het 'doelwit van een
bomaanslag geweest.


et les dates , toujours les dates !
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Sam 28 Avr 2012 - 12:02



Citation :
Als Mayerus op 16 februari 1985 overlijdt, neemt Douglas MacArthur II ontslag als EIM-beheerder(hoewel zijn mandaat nog tot de algemene vergadering van '87 liep)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 12:08

cette premiere tentative d'assasinat sur les frères mouraeux , qqun c'est suitué cel ds le temps? 60 ,61 .....

Citation :
En Belgique, l’Aginter Press envoya ses mercenaires [recrutés parmi les anciens de l’OAS et du réseau Catena] à deux reprises pour tenter de mettre fin à l’emprise et la menace
communiste sur l’ensemble des structures de l’Etat : le 26 mars 60, ils flinguèrent un prof de l’ULG, un certain Georges Laperches. Ils rééditèrent leur tentative d’assassinat sur les frères Moureaux mais ceux-ci, se sachant surveillés, ont pu in extremis sortir par une porte
dérobée et éviter de tomber sous les balles des flingueurs


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 12:13

http://www.algeria-watch.org/farticle/1954-62/homicide.htm

sur Laperche:

Citation :

.......C'est ainsi que Georges Laperche, citoyen belge, opposant à la guerre d'Algérie, «l'un de ces intellectuels inoffensifs», selon Constantin Melnik lui-même, fut assassiné par les services secrets français. C'est l'honneur d'un pays d'assumer son passé et l'affirmation de Constantin Melnik: «L'opinion publique doit savoir que la "communauté du renseignement" n'est que la servante obéissante du pouvoir politique» (2), nous oblige, au moment où se fait plus pressante la nécessité d'un travail de vérité concernant la guerre d'Algérie, de faire aussi la clarté sur les opérations «homo» qui touchent au plus près à la raison d'Etat et à la responsabilité directe du pouvoir à son plus haut niveau

et aussi

http://www.harissa.com/D_Histoire/lamainrouge.htm

Citation :
25 Mars 1960: Deux professeurs d'université belges favorables à l'indépendance algérienne sont visés : le professeur Georges Laperches est tué à Bruxelles par un colis piégé; le même jour, dans la même ville, Pierre Le Grève, se méfiant d'un livre piégé, a la vie sauve
.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 12:21

et dans le dernier lien , bien lire ceci

Citation :
Celui qui inventa le mythe d'une organisation secrète autonome est un général né en Algérie en 1901, Paul Grossin, chef du SDECE en 1957.

Il se souvient d'un petit groupe pro-français de Tunis qui s'était baptisé Main Rouge, au début des années cinquante, et monte toute l'opération d'intoxication.

Les services français bâtissent un organigramme, créent un état-major fictif et commencent à fournir à la presse des déclarations enflammées, revendiquant chacun des attentats. Dans le même temps, les mêmes services font semblant de tenter de saisir cette organisation.

......comme le PAL
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 12:25

et au début du texte

Citation :
La Main Rouge dissimulait l'action homicide des services spéciaux français entre 1956 et 1960, placés sous la direction de Constantin Melnik et sous la responsabilité du Premier ministre Michel Debré. Il était alors vital, pour le gouvernement français, isolé diplomatiquement, de ne pas être désigné comme l'organisateur d'actions de guerre sur le territoire de pays amis.


traduit en "belge" : "ceci n'est pas une pipe !"
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 13:20


http://www.pereubu.be/wp-content/UBU_PDFs/UBU_886_Web.pdf


ds le mem genre surrealiste

Citation :
Citation :
UBU ANNONCE

La Cellule du Brabant Wallon
à Jumet tient à remercier chaleureusement Père UBU d'avoir
remis un coup de projecteur médiatique sur le dossier des Tueries.
Grâce à cette série d'articles fort pertinents depuis 3 mois, les politiques ont commencé à paniquer et ont voulu montrer qu'ils prenaient les choses en mains.
Résultats de ces agitations :

4 femelles rejoindront le Renard en Ruth pour " fermer les portes ".
Les enquêteurs en place pourront ainsi couler des jours
heureux jusqu'à leur pension en participant à des séminaires en
Italie, en voyageant avec les profileuses et en allant se payer du
bon temps aux 4 coins du pays à l'occasion de déjeuners avec
d'honorables correspondants.
L'Apocalypse s'éloigne pour de bon et la vérité aussi.
Lionel et Eddy UBU
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 13:52

sur l'attaque:

Citation :
Boucq Odon, Coups de pouce belges à l'indépendance algérienne, s.r.,
12/04/1992

Ce pacifisme militant est surtout le fait, à ,l'origine, du monde chrétien
au travers de revues diverses : 'Routes de Paix », « Esprit » fort
préoccupées des phénomènes de décolonisation.

(.) On retrouve même le nom de Guy Spitaels dans une maison Esprit à Louvain
interdite par le rectorat en 1953. (.)

Les trotzkistes de la IVe internationale ont choisi le camp du FLN. (.)

Les Belges les plus engagés commencent alors à passer à la frontière en
servant de chauffeur à des gens recherchés.(.)

Par ailleurs, les avocats s'agitent, émus de tout ce qu'ils perçoivent
comme, irrégularités, Serge Moureaux notamment, dont un ami algérien a été
tué à coups de revolver à Ixelles le 9 mars 60. (.)

Puis vient l'épisode tragique de la mort de Georges Laperches, enseignant
liégeois, qui a répondu à l'appel du comité et qui sera déchiqueté par un
livre piégé dont d'autres exemplaires seront adressés ailleurs, mais sans
conséquence tragique. (.) mais qui sont donc ceux qui arment les tueurs ?
Toujours pas de réponse aujourd'hui, même si des hypothèses peuvent laisser
croire à des actes de services secrets. (..)

Les avocats belges qui plaident en France pour le FLN notament Roger
Lallemand et Serge Moureaux, continueront à avoir fort à faire pendant
quelque temps en particulier devant le tribunal des forces armées de Lille
où les incidents se multiplient.
Revenir en haut Aller en bas
alain



Nombre de messages : 1633
Date d'inscription : 10/08/2010

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 17:28

K a écrit:
cette premiere tentative d'assasinat sur les frères mouraeux , qqun c'est suitué cel ds le temps? 60 ,61 .....

Citation :
En Belgique, l’Aginter Press envoya ses mercenaires [recrutés parmi les anciens de l’OAS et du réseau Catena] à deux reprises pour tenter de mettre fin à l’emprise et la menace
communiste sur l’ensemble des structures de l’Etat : le 26 mars 60, ils flinguèrent un prof de l’ULG, un certain Georges Laperches. Ils rééditèrent leur tentative d’assassinat sur les frères Moureaux mais ceux-ci, se sachant surveillés, ont pu in extremis sortir par une porte
dérobée et éviter de tomber sous les balles des flingueurs


Georg Laperches :26 mars 60(voir ,les justes d Algerie ,.....et son trafic d armes au depart d OOSTENDE .)
Georg Puchert:3 mars59
Marcel Leopold :19 sept 59 .
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 21:08


A titre d'information, au moins un auteur compare Soldier of Fortune a Aginter Press ... car ceux qui tournaient autour de la revue avaient aussi des activites de recrutement. Raison de plus d'en savoir plus sur le createur et les "journalistes". Il faut quand meme rappeler la place centrale de Soldier of Fortune dans le schema de Latinus ...

S'eloigne-t-on de EIM ou pas ?

Par ailleurs, Mayerus dit "etre passe" par Fort Bragg. Pourrait-on savoir a quelle occasion et si d'autres suspects ont aussi fait un sejour la-bas ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 21:09

A titre d'information, au moins un auteur compare Soldier of Fortune a Aginter Press ... car ceux qui tournaient autour de la revue avaient aussi des activites de recrutement. Raison de plus d'en savoir plus sur le createur et les "journalistes". Il faut quand meme rappeler la place centrale de Soldier of Fortune dans le schema de Latinus ...

S'eloigne-t-on de EIM ou pas ?

Par ailleurs, Mayerus dit "etre passe" par Fort Bragg. Pourrait-on savoir a quelle occasion et si d'autres suspects ont aussi fait un sejour la-bas ?

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11296
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 13 Juin 2012 - 21:22



Je vous conseille de lire les passages du livre " Save The Last Bullet for Yourself... " sur "Soldier of fortune" et son createur Robert Brown, qui semble bien avoir enseigne a Fort Bragg. C'est sur Google Book :

http://books.google.it/books?id=uA_CGIh0xEAC&pg=PA126&lpg=PA126&dq=fort+bragg,+brown,soldier+of+fortune&source=bl&ots=aqpglN6oMl&sig=y7g5dMFHtQXN-svPrAfgUFK72wI&hl=it&sa=X&ei=RebYT8eKK_LQ4QTXm9ifAw&ved=0CEsQ6AEwAA#v=onepage&q=fort%20bragg%2C%20brown%2Csoldier%20of%20fortune&f=false
Revenir en haut Aller en bas
David Teacher



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Sam 1 Juin 2013 - 14:19

Pour info, le EIM est une tres vieille emanation de Damman et son Conseil Belge pour l'Union Europeenne (successeur de l'AENA, devenu ensuite le MAUE) qui antedate de loin le Baron de Bonvoisin - le bulletin de l'CBUE Europe Informations datant d'octobre 1969 contient une publicite pour l'EIM qui avait ses bureaux au 12 rue Belliard. J'ai essaye d'inclure le scan; le site me dit que l'image est trop lourde. Je vais voir si je ne trouve pas d'autres moyens de le faire.

Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7257
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Mer 18 Déc 2013 - 14:03

petite question
question:

on parle d'une secretaire "LEGON" mais ailleurs on retrouve une "BEGON" ds le doc du comm2


Citation :
Le bras droit de Bougerol, Marie-Thérèse Legon, est passée du PIO à l'EIM (secrétaire-générale). L'EIM a eu une accréditation du SGR.


c'est pas le même personne ? aussi lien avec van Gorp?
Revenir en haut Aller en bas
Et In Arcadia Ego



Nombre de messages : 1141
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Jeu 19 Déc 2013 - 1:55

.


Dernière édition par Et In Arcadia Ego le Sam 16 Aoû 2014 - 5:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: European Institute of Management EIM   Aujourd'hui à 11:15

Revenir en haut Aller en bas
 
European Institute of Management EIM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande de stage technique management, svp!
» [Salon] HEM : Hautes Etudes de Management
» DUT Management Informatique !!
» Management interculturel
» Le stress au travail est lié au mode de management actuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: