les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bande des sudistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Bande des sudistes   Jeu 8 Avr 2010 - 15:30

voir les messages de WOLF

"l m’explique que le fameux groupe de Charleroi s’était fait attaquer par la bande du bled d’à côté et ils s’étaient fait casser la gueule et piquer tous leurs instruments."; "n'était loin de se douter que ceux qui venaient de partir –en camionnette– étaient attaqués sur la route par la même bande dans la plus belle tradition de MAD MAX. Le groupe se défendait en jetant des bouteilles de bière vides sur les voitures des assaillants. Quand on avait collé les affiches, quelques semaines plus tôt, on avait fait exprès d’en coller devant les bistros qu’ils fréquentaient et ça avait très bien marché, ils étaient enragés. Voyant la camionnette monter sur l’autoroute, ils ont fait demi-tour et sont venus nous voir... "; "Pour info la "bande du bled d'à côté" était la fameuse "bande des sudistes" des frères supprimé par la modérationBraine L'alleud).Ils ont attaqué une école en plein jour, assassiné un type en le jetant d'un pont et ont même été suspectés d'avoir participé aux tueries du Brabant..."; "Aahh, oui, les Sudistes! Ils nous terrorisaient. Les casseurs de Braine! Sinon, j'ai un souvenirs très flou. Quelqu'un pourrait m'éclairer. Il me semble qu'il y avait aussi une bande de sales cons de Braine ou de Waterloo qui se revendiquait du Tom Robinson Band." (s: http://fr.muttpop.com/Show-and-Tell-Le-blog-de-Jerry-Frissen/Ma-Bataille-de-Waterloo-5)
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 8 Avr 2010 - 16:03

MC, Delp, AV, NR, C et CC ou DK...

personnelement je ne l'exclue pas mais je n'y crois pas trop. Une bande de casseurs. Ca ne colle avec rien, à part les déclarations de Wolf. A moins que Wolf réussisse à lier les sudistes à d'autres affaires citées sur le forum?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 8 Avr 2010 - 20:23

bien dim

creusons un peu
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Sam 1 Mai 2010 - 21:40

finalement, ... j'y crois de plus en plus.

pour en revenir au club de Karaté Sakura (>>Calmette?) au dessus de la pizzeria "Da Pietro":
http://sakurabraine.sportblog.be/p/profil/

"Didier Saublen rejoignit le Sakura en mars 1982, à la demande de Jacques LUX, lui-même, afin de l’assister dans ses cours. Il reprit finalement les rênes de l’enseignement suite aux départs de Jacques et René Meert. Le club était installé rue des Jambes au-dessus de l’ex-caserne des pompiers [..]. En juillet 1982, nous déménagions vers le restaurant Da Pietro situé à côté de l’agence Générale de Banque à Mont Saint Pont pour se retrouver en septembre 1984 à l’endroit actuel du dojo à Sart-Moulin, rue de la Gare."
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Sam 1 Mai 2010 - 23:11

demande pour deach: est-ce qu'on en sait qqchose des les liens des "sudistes" avec l'extrème droite?
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Sam 1 Mai 2010 - 23:19

Faut pas tout mélanger !!!

Je vous certifie que c'est vrai que les "sudistes" étaient à cette époque des fouteurs de merde dans les soirées et certains sans doute avaient des tendances "limites" extrémistes !!!

TS qui a été nommé est bien mort dans son lit parce que roué de coups et les auteurs jamais retrouvé, qu'il ait été complices de ses saloperies, j'y crois pas du tout, et pour preuve de ce que je dis !!!
J'ai connu TS perso, et je certifie, sur sa mémoire, que ce gars avait un coeur gros comme ça, par contre liquidé parce qu'il savait des choses, ça c'est dans le domaine du possible !!!
Mon avis perso est toujours le même avec commanditaire, exécutants aidés par des petits (sudistes ou autres)
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Mar 23 Nov 2010 - 17:29

René haquin avait vu une note interne de la WNP avec mention: "meurtre d'un vietnamien 6/2/1982; coupable: Daniel D. La victime a été egorgée après que D. l'ait provoquée". Peu avant le meurtre de la Pastorale. Après verification chez la police: une bande de blousons noirs avait attaqué un vietnamien (qui a survécu, d'ailleurs) pendant une boum de l'athénée de Soignies à Braine-le-compte. Donc le WNP avait des membres faisant parti de bandes extremistes et aggresives. Genre sudistes, bande de Waterloo, bande de nivelles, ... ou encore: genre bande à "Rocky".

Pour que la piste des sudistes soit acceptable il va falloir trouver des liens avec le WNP, Yggdrasill, MSN, ... On sait que Calmette (>WNP) donnait des cours de karate à des sudistes au Sakura à Braine-l'alleud. Que les durs de la bande des sudistes étaient des racistes d'extreme droite. Que le MSN (Mouvement Social Nationaliste avec: Caille, Elnikoff, Gignez, ...) était composé des Nordistes et "Sudistes" (?!), oeuvrant de façon paramilitaires en groupes agissant en differents endroits du pays. Que les sudistes s'entrenaient au tirs et à la conduite. Mais encore...?

Pour les gens de la region:

- est-ce que le nom "Daniel D" pourait être un membre d'un des groupes de jeunes du Brabant wallon?

- est-ce que Olivier Castiaux cité par temoin X2 (proche de "la bande de nivelles") était famille du sudiste homonyme (Daniel C)
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Mar 23 Nov 2010 - 17:53

je me suis demandé cela aussi

mais les C. peuvent etre des homonymes et sont en plus de familles nombreuses depuis de generations.

on en trouve sous toutes les dalles donc de tout les gabarits

attention :

Citation :
Sakura à Braine-l'alleud


est démenagé à un moment du resto de Dap vers le café de DP mais synchronisation ? Puf!

oui là où sa BM est volé le lundi de Nivelles et retrouvé à limal-Cim. de chiens
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 11:44

le soir archives >

FAUX DU PROCUREUR DU ROI DE NIVELLES ?
VANDENDRIES,JEAN

Page 17;19

Mercredi 29 août 1990

Faux du Procureur

du Roi de Nivelles?

Perquisition, hier, au bureau de Jean Deprêtre. Saisie de plusieurs documents. Le Procureur du Roi à Nivelles pourrait avoir commis des faux.


Nouveau dossier à parfum de scandale au palais de Justice de Nivelles. Le Procureur du Roi Jean Deprêtre est le personnage central d'une instruction ouverte contre «X» du chef de faux et usage de faux par le Parquet général sur demande instante du ministre de la Justice Melchior Wathelet.

Mardi après-midi, le conseiller Lambeau, qui connaît bien Nivelles pour avoir nettoyé les écuries d'Augias du tribunal de Commerce, a dirigé une perquisition au greffe et dans le bureau du procureur qui était absent. Plusieurs documents ont été saisis.

Depuis plus d'un mois, dans une secret étonnant, il a entendu plusieurs magistrats à propos d'une série de dossiers dont la prescription était atteinte mais qui furent examinés et jugés suite à l'apparition d'un acte interruptif venant prolonger le délai légal.

Dans les affaires correctionnelles, la prescription est de trois ans. Passé ce délai, l'action publique ne peut plus être entreprise contre le prévenu, à moins qu'un acte ne vienne interrompre et prolonger ce délai de trois ans au maximum, comme par exemple une ordonnance de la Chambre du Conseil ou une simple apostille du parquet.

En 1985, plusieurs prévenus bénéficièrent de cette mesure, particulièrement les seize personnes concernées par le dossier connu sous le nom des «Sudistes», ces jeunes désoeuvrés de Braine-l'Alleud et de Waterloo qui s'étaient illustrés de mars à octobre 1981 par plusieurs agressions.

L'enquête et l'instruction avaient été rondement menées mais le parquet mit du temps avant de lancer les citations. Le tribunal ne put que constater les dégâts lorsque le dossier fut ouvert après quelques remises. L'affaire fit grand bruit («Le Soir» du 20 avril 1985) mais elle ne fut pas la seule. Il ne se passait pas une semaine sans que des prévenus ne sortent blanchis du prétoire au grand dam des parties civiles qui ne comprenaient plus très bien le fonctionnement de la justice nivelloise.

Est-ce pour éviter la répétition de semblables faits que des faux consistant en des documents antidatés furent commis? Et par qui? Ce sont deux des questions auxquelles le conseiller Lambeau a été invité à répondre.

Comment ces faits viennent-ils seulement d'être portés à la connaissance du ministre de la Justice? Il semble qu'un dossier ait été communiqué à ce dernier au début du mois de juillet, c'est-à-dire peu de temps après qu'il eut renvoyé au Procureur général près la Cour de Cassation Krings le rapport dressé par ce dernier à l'issue de l'enquête disciplinaire ouverte à charge de M. Deprêtre, une enquête qui se poursuit précisément ces jours-ci.

Ces faits, ainsi que d'autres communiqués au Parquet général en vue de réquisitions complémentaires, ont paru suffisamment graves pour déboucher sur l'ouverture d'une instruction au cours de laquelle un employé du tribunal de Nivelles a révélé des pratiques «peu orthodoxes» du procureur Deprêtre. Des précisions d'ordre technique sont nécessaires pour les comprendre.

Lorsqu'une instruction est terminée, tout dossier est confié à la Chambre du Conseil qui classe l'affaire sans suite ou, plus souvent, rend une ordonnance de renvoi devant le tribunal de première instance. Le dossier est alors dirigé sur le service de dactylographie avant d'être confié au responsable des fixations en audiences publiques.

Le tribunal de Nivelles souffrait à l'époque d'un manque évident de magistrats.





http://archives.lesoir.be/faux-du-procureur-du-roi-de-nivelles-_t-19900829-Z0316H.html


JEAN VANDENDRIES


Suite page 19


Des faux pour Jean Deprêtre?

Début page 17


Il ne disposait que d'un nombre restreint d'audiences que l'on «chargeait» au maximum. A l'impossible nul n'étant tenu - les documents saisis par le conseiller Lambeau en font foi -, certaines affaires ne purent être fixées en temps voulu.

Parmi elles, nous l'avons vu, celle des «Sudistes» qui fut dénoncée urbi et orbi. Est-ce pour éviter des opprobres supplémentaires à «son» tribunal? Toujours est-il que le procureur, selon la thèse de l'employé, se serait fait communiquer en 1986 une dizaine de dossiers pour lesquels il aurait signé des citations antidatées (1984) qui interrompirent la prescription. M. Deprêtre a été entendu. Il aurait reconnu ses signatures mais affirmerait les avoir apposées en totale corrélation avec les dates. Dans cette hypothèse, on peut se demander pourquoi l'employé aurait présenté ces dossiers litigieux au procureur et non aux substituts qui en avaient la charge ou qui étaient de service.

Il appartiendra au conseiller Lambeau d'apporter réponse à cette sous-question. Ses investigations pourraient encore l'amener à s'intéresser à d'autres dossiers dont celui de détournement de pièces dans un dossier dont la Commission d'enquête parlementaire sur le banditisme a eu connaissance.

Un litige opposait à Plancenoit un propriétaire et un locataire de terres agricoles qui se disputaient une récolte. L'un d'eux se constitua partie civile et le procureur signa sur-le-champ un réquisitoire de non-lieu. Le lendemain, le second se constitua à son tour partie civile et le procureur signa cette fois un réquisitoire d'instruction. Le premier disparut à la fois du dossier du magistrat instructeur et de la farde de réserve tenue au greffe.

On retiendra encore - pour l'anecdote? - cette signature anachronique d'un substitut du procureur du Roi sur un document daté d'une époque où... il n'était pas encore nommé à Nivelles. Ce papier avait figuré par inadvertance dans un signataire qui lui fut soumis peu après son arrivée.

M. Lambeau lui-même faillit bien ne pas avoir connaissance de ce dossier. Le commissaire de la Police judiciaire de Bruxelles qu'il dépêcha à Nivelles il y a quelques jours pour le lui ramener aurait fait chou blanc si un employé du greffe n'avait eu l'idée de s'adresser au procureur, lequel alla le chercher à son domicile.

J. V. D.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 11:57

si des elements proches de cette bande pourrait être impliqué autour de la première vague

on comprend la silence pendant la periode de veille de ces dossiers au tribunal et puis tout à coup il y un reveil suite à l'ouverture des débats juste avant les congés de 1985.

Citation :
L'enquête et l'instruction avaient été rondement menées mais le parquet mit du temps avant de lancer les citations


le jugement à eu lieu quand exactement:après les vacances ?

par hasard il y a parmis les victimes de la deuxième vague des gens qui ont connu aussi des elements de cette bande.
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 12:13

Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 13:08

suite à

0:ces jeunes désoeuvrés de Braine-l'Alleud et de Waterloo qui s'étaient illustrés de
mars à octobre 1981 par plusieurs agressions.



1:
Citation :
L'affaire fit grand bruit («Le Soir» du 20 avril 1985) mais elle ne fut pas la seule.

2
Citation :
:En 1985, plusieurs prévenus bénéficièrent de cette mesure, particulièrement les seize personnes concernées par le dossier connu sous le nom des «Sudistes», ces jeunes désoeuvrés de Braine-l'Alleud et de Waterloo qui s'étaient illustrés de mars à octobre 1981 par plusieurs agressions.

3:
Citation :
Il ne disposait que d'un nombre restreint d'audiences que l'on «chargeait» au maximum. A l'impossible nul n'étant tenu - les documents saisis par le conseiller Lambeau en font foi -, certaines affaires ne purent être fixées en temps voulu.

Parmi elles, nous l'avons vu, celle des «Sudistes» qui fut dénoncée urbi et orbi. Est-ce pour éviter des opprobres supplémentaires à «son» tribunal? Toujours est-il que le procureur, selon la thèse de l'employé, se serait fait communiquer en 1986 une dizaine de dossiers pour lesquels
Citation :
il aurait signé des citations antidatées (1984)


je dois comprendre des autres articles parues ici sur cette bande que les noms des membres étaient connus, vu l'action devant le bureua de police pour liberer certaines membres suite à une bagarre.

des membres dont des fils de notables de braine

il faut donc calmer les esprits et s'assoir sur ce dossier

mais la presse divulge car pas de proces en vu en avril 1985

rien se passe au tribunal mais de .pr. change une année après encore des actes pour eviter la prescription qui a déjà eu lieu une annee avant pour se defaire de cet manquement faute de temps ,
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 13:15

je me demande si Morue a enqueté sur cette bande ?

la police de Braine ne pouvait pas car il y avait des fils de echevins ds la bande ?
et la gendarmerie non plus car il y avait dans la même periode l'histoires de fausses accidents de route pour arnaquer les assurances.


mais ds la pratique ........ c'etait qui ? qui a fait ces P.V.'s


cherchez le soir du 20 avril 1985 ?
Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 13:58

malheureusement le soir de 1985 n'a pas encore été publié dans les archives on line. si quelqu'un peut trouvé l'article, ça pourait être très intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 19:23

bib nationale albertina
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1380
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Jeu 30 Juin 2011 - 19:38

dim a écrit:
finalement, ... j'y crois de plus en plus.

pour en revenir au club de Karaté Sakura (>>Calmette?) au dessus de la pizzeria "Da Pietro":
http://sakurabraine.sportblog.be/p/profil/

"Didier Saublen rejoignit le Sakura en mars 1982, à la demande de Jacques LUX, lui-même, afin de l’assister dans ses cours. Il reprit finalement les rênes de l’enseignement suite aux départs de Jacques et René Meert. Le club était installé rue des Jambes au-dessus de l’ex-caserne des pompiers [..]. En juillet 1982, nous déménagions vers le restaurant Da Pietro situé à côté de l’agence Générale de Banque à Mont Saint Pont pour se retrouver en septembre 1984 à l’endroit actuel du dojo à Sart-Moulin, rue de la Gare."

Je viens de lire ce fil et je m'arrête à la dernière phrase ci-dessus... 'dojo à Sart-Moulin'...
Y était pas question du mot 'Sart' quelque chose dans les papiers retrouvés par les enquêteurs de la cellule TBW?
Coincidence à relever. Une de +?
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 10 Juil 2011 - 6:41

Tom Robinson etc, je n'ai rien trouvé de particulier sur ce chanteur qui me semble plutôt à l'opposé de la mentalité sudiste, c'est un chanteur homo, pas le profil. En revanche dans le style, je verrais plutôt Lynyrd Skynyrd dont le leader était Ronnie Van Zant. A creuser aussi à partir de Wikipedia la section rock d'extrème droite par pays et donc en Belgique. Là, il y en a toute une liste mais on a du mal à s'y retrouver dans les époques. Sans faire de psychanalyse sauvage; Sudistes comme KKK cagoulés...Par ailleurs, que sont devenus les gendarmes de Braine, d'une brigade à l'époque assez....particulière. Je sais que depuis la fusion, au commissariat, il n'y aurait plus de témoins de l'époque et en tous cas pas d'ex gendarmes. Le personnel a été embauché après la fusions....
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 10 Juil 2011 - 13:51

à billb

Sart existe un peu partout dans les environs des affaires

il y a Sart Moulin

mais aussi le quartier SART près des écluses de Ittre
et c'est possible que c'est par ces éclusss que les TBW venant de bruxelles passait vers la carrière des tir ds la Houssiere

(ces papiers me semblent une description de route a partir de la sortie de l'autoroute mais cela va plus loin que houssiere)



les papiers ds le feu ,si ce sont celle a qui contienent le mot "Sart" ou se sont les cheques de Braine Overijse ont été trouvées par des motards de Braine-Alleud,suivant une source


je me demande bien ce que ces motards foutaient la -bas

en plus quels motards ?

en plus certains disent que des motards ont joué un rôle ds nos affaires , mais sauf celles de POUR et celle volée par ..... la nuit après dekaise personne ne s'y connait.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Sam 30 Juil 2011 - 23:51

Peut-on récapituler pour les Sudistes ?

- Daniel C(+),
- P F
- Nicolas R
- Thierry S (+)
- Luc B avec de possibles liens avec Alain V (AV ?) et le Dr N.
- Delp,

Mais il est question également de :

- DK
- CC
- MC, qui ne serait pas Michel Cocu…

René Haquin avait vu une note interne de la WNP avec mention: "meurtre d'un vietnamien 6/2/1982; coupable: Daniel D…. La victime a été egorgée après que D. l'ait provoqué.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 31 Juil 2011 - 8:29

K a écrit:
à billb

Sart existe un peu partout dans les environs des affaires

il y a Sart Moulin

mais aussi le quartier SART près des écluses de Ittre
et c'est possible que c'est par ces éclusss que les TBW venant de bruxelles passait vers la carrière des tir ds la Houssiere

(ces papiers me semblent une description de route a partir de la sortie de l'autoroute mais cela va plus loin que houssiere)



les papiers ds le feu ,si ce sont celle a qui contienent le mot "Sart" ou se sont les cheques de Braine Overijse ont été trouvées par des motards de Braine-Alleud,suivant une source


je me demande bien ce que ces motards foutaient la -bas

en plus quels motards ?

en plus certains disent que des motards ont joué un rôle ds nos affaires , mais sauf celles de POUR et celle volée par ..... la nuit après dekaise personne ne s'y connait.

Vous avez aussi un lieu intéressant du secteur géographique wallon incluant le mot "Sars" (que bon nombre de personnes orthographient "Sart"... mot désignant une ferme du temps des Gaules... d'ou la fréquence de ce terme); Sars La Buissière... Là où Dutroux possédait une antre... Pas loin de Lobbes, Thuin, le Bois de Pincemaille, la frontière française aux alentours de Jeumont (multitude de petits passages discrêts sur une bonne dizaine de kilomètres)
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 31 Juil 2011 - 11:19

Je connais Sars La Buissière, j'ai jamais fait le rapprochement parce que c'est un peu loin de l'épicentre. Par contre si on va jusque là, côté français aussi il y a de nombreux SART. PREUX AU SART dans le Valenciennois, Sart Poterie vers le Val Joli et des lieux dit Le SART un dans l'aisne et un autre près de Lille...en ne parlant que des départements frontaliers
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 31 Juil 2011 - 11:27

CS1958 a écrit:
Peut-on récapituler pour les Sudistes ?

- Daniel C(+),
- P F
- Nicolas R
- Thierry S (+)
- Luc B avec de possibles liens avec Alain V (AV ?) et le Dr N.
- Delp,

Mais il est question également de :

- DK
- CC
- MC, qui ne serait pas Michel Cocu…

René Haquin avait vu une note interne de la WNP avec mention: "meurtre d'un vietnamien 6/2/1982; coupable: Daniel D…. La victime a été egorgée après que D. l'ait provoqué.

Et les frères Bo....
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 31 Juil 2011 - 11:46

FAITESVITE a écrit:
Je connais Sars La Buissière, j'ai jamais fait le rapprochement parce que c'est un peu loin de l'épicentre. Par contre si on va jusque là, côté français aussi il y a de nombreux SART. PREUX AU SART dans le Valenciennois, Sart Poterie vers le Val Joli et des lieux dit Le SART un dans l'aisne et un autre près de Lille...en ne parlant que des départements frontaliers

Pour rester sur le théatre des opérations; Sars La Buissière se trouve à quelques kilomètre de Lobbes... dont le (ou un des) centre(s) de controle technique a été cité pour avoir réceptionné... une certaine Golf.

Pas plus d'infos sur la question... juste une remarque pour ceux qui suivent cette piste avec une opiniatreté admirable.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 2325
Age : 58
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 31 Juil 2011 - 12:01

billbalantines a écrit:
dim a écrit:
finalement, ... j'y crois de plus en plus.

pour en revenir au club de Karaté Sakura (>>Calmette?) au dessus de la pizzeria "Da Pietro":
http://sakurabraine.sportblog.be/p/profil/

"Didier Saublen rejoignit le Sakura en mars 1982, à la demande de Jacques LUX, lui-même, afin de l’assister dans ses cours. Il reprit finalement les rênes de l’enseignement suite aux départs de Jacques et René Meert. Le club était installé rue des Jambes au-dessus de l’ex-caserne des pompiers [..]. En juillet 1982, nous déménagions vers le restaurant Da Pietro situé à côté de l’agence Générale de Banque à Mont Saint Pont pour se retrouver en septembre 1984 à l’endroit actuel du dojo à Sart-Moulin, rue de la Gare."

Je viens de lire ce fil et je m'arrête à la dernière phrase ci-dessus... 'dojo à Sart-Moulin'...
Y était pas question du mot 'Sart' quelque chose dans les papiers retrouvés par les enquêteurs de la cellule TBW?
Coincidence à relever. Une de +?


Voir sur ce forum à la rubrique : SART MELIN
Revenir en haut Aller en bas
cali



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Dim 4 Sep 2011 - 17:50

pourriez vous éclairer ma lanterne... pourquoi d'autres histoires figurent sur un forum dédié aux tueurs du brabant ? vous faites un lien entre ces 2 histoires complètement différents ou alors cela reprend d'autre affaires en même temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bande des sudistes   Aujourd'hui à 19:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Bande des sudistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jupiter a perdu sa bande équatoriale sud
» Grammaire et bande dessinée
» La Bande-Dessinée
» Méditation dominicale : La bande à Jésus.
» Un collège de Marseille attaqué par une bande armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: