les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le cercle Pinay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Ven 31 Mai 2013 - 22:21

pour vous reciter:


Citation :
In 1983, the EIS split because of policy differences, and Close left to found the Brussels-based Institut Européen pour l Paix et la Sécurité (IEPS), perhaps a remoulding of, the earlier Cercle group in Belgium, the Rassemblement pour la Paix dans la Liberté (...)

et

Citation :
En ce qui concerne les liens avec les institutions européennes, on peut noter que lors de la conférence du 26 mai 1983 à Uccle, organisée par l' Institut européen pour la paix et la sécurité (sous la présidence de R. Close), c'est le député européen Paul Vankerkhoven qui a présenté les orateurs.
et


Citation :
Il faut noter que la cérémonie d'ouverture de la XVI° conférence de la WACL (voir Damoclès d'octobre 1983 , n° s'est déroulée dans l'hémicycle du Parlement européen au Kirchberg.
et



Citation :
Pour information, lors de la conférence de l'Institut Européen pour la Paix et la Sécurité et le Rassemblement pour la paix dans la Liberté (RAPPEL) du 17 novembre 1983 à Uccle, c'est Armand De Decker qui a fait l'introduction (et Robert Close a présenté les conclusions).


donc tout ces conférences en 1982 aboutissent à des statuts ils boivent un coup puis commencent à faire une bagarre et 5 mois (15 novembre 1982 -mai 1983 ) après l'histoire est fini et Close recommence .


cela n'a pas beaucoup de sens de lier cela à nos évènements , non !



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 7:28


"Close" est mentionné dans le schéma de Libert et "Violet" est dans le schéma de Latinus.

David Teacher nous dit que l'IEPS (Close, de Decker, du Monceau de Bergendal...) est une émanation de "6i" de Brian Crozier (il y a un fil de discussion à son sujet).

Je note aussi ce qui suit :





Dans "Le cercle", tout le monde n'est pas au courant de tout, en particulier de " l'opérationnel " ("need to know"). Est-ce aussi le cas pour l'IEPS ?

Je crois en tout cas que cette piste vaut la peine d'être creusée ...



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 9:48

A noter aussi : selon Max Loiseau de UBU Pan, les gens de l'IEPS continuent de se rencontrer.

Par ailleurs :

http://www.cryptome.org/2012/01/cercle-pinay-6i.pdf





Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 9:54


Un autre extrait (où l'on mentionne de Bonvoisin et Bougerol du PIO ! ... et le secteur prive) :






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 10:39


Extrait de

The Road to 9/11: Wealth, Empire, and the Future of America
Par Peter Dale Scott





Intéressant de trouver, comme financier, Richard Mellon Scaife ...

Scaife is also known for his financial support of conservative public policy organizations over the past four decades. He has provided support for conservative and libertarian causes in the U.S., mostly through the private, nonprofit foundations he controls: the Sarah Scaife Foundation, Carthage Foundation, and Allegheny Foundation, and until 2001, the Scaife Family Foundation, now controlled by his daughter Jennie and son David.[1][2] Scaife also helped fund the Arkansas Project, which ultimately led to the impeachment proceedings of President Bill Clinton.

La famille Mellon est très impliquée dans " Gulf Oil " ... voilà quelque chose qui devrait intéresser Alain Fauvage (Gulf Oil est devenue Q8).



Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 10:55


Le "Washington Times" appartient à la secte Moon ... qui a eu des contacts avec le WNP et dans laquelle Alexandre Haig et Douglas Mac Arthur II étaient très actifs.

L'article ci-dessous est signé Arnaud de Borchgrave, le fils de Baudouin de Borchgrave qui a été à la tête des renseignements militaires belges (dans les années 1940) puis attaché militaire aux USA (sauf erreur de ma part... cela mérite d'être creusé).

Il est question de Alexandre de Marenches, celui qui a lancé le "Safari Club" lorsque la CIA était très contrôlée après le Watergate. L'Arabie saoudite était membre du Safari Club qui se réunissait dans une propriété de Adnan Kashoggi.

http://www.washingtontimes.com/news/2004/jun/10/20040610-105843-8888r/

By

The Washington Times

Thursday, June 10, 2004

President-elect Ronald Reagan had just returned to Los Angeles from a week of confidential briefings in the nation’s capital. For the inquiring media’s benefit, Dec. 16, 1980, was downtime for dinner with close friends, Alfred and Betsy Bloomingdale.

The mystery guest was not mentioned. He was a legendary pro-American, anti-Soviet spy chief — Alexandre de Marenches, director general of the SDEC (Service de Documentation et de Contre-Espionage), since renamed DGSE.

This reporter, also omitted from the Bloomingdale guest list, was present during the 4-1/2-hour dinner, originally scheduled for two hours. Mrs. Reagan stayed home to nurse a bad head cold. All conversation was to be entirely off the record. With both protagonists dead, and almost a quarter-century since the dinner, we assume the off-the-record proviso is null and void.

The first thing Mr. Reagan said to Marenches was to complain about the CIA briefing in Washington the week before. “It had all the value of someone reading yesterday’s front page headlines back to you,” said Mr. Reagan.

After the ritual of a few pleasantries, Marenches came to the point in impeccable English (his mother was American). “Mr. President,” he began, “history has dealt you a winning hand. You now have it within your power to defeat the Soviet empire without a war. As Sun Tsu told us 2,500 years ago, the supreme excellence in war is not to defeat the enemy on a hundred different battlefields. The supreme excellence is to subdue the enemy without having to fight him.”

“In four years time?” Mr. Reagan asked.

“No, in eight years,” Marenches answered. “I am assuming you will be re-elected for a second term.”

“I am convinced the Soviet Uniom will eventually collapse. But so quickly?” asked Mr. Reagan.

“First,” Marenches responded, “I would always pepper my speeches with references to the Soviet Empire, throwing in the occasional ‘evil empire.’ It is an empire with both inner and outer empires, and both are equally vulnerable.

“I would respectfully suggest that you read ‘The Splintering Empire” (1980 by Helene d’Encause). It has at least 100 different ethnic groups, all ruthlessly supressed but bubbling just below the surface. The Soviet bear must now be surrounded by millions of mosquitos. The bear will weaken himself by using both front paws to swat them. Eventually he will tire of swatting.”

“And what can we substitute for mosquitos?” the president-elect wanted to know.

Marenches then explained what he and the French CIA had done in sub-Sahara Africa to discourage Moscow’s “mercenaries” in Angola. His agents bought Soviet-made SAM-7 anti-aircraft missiles for $35,000 each on the Beirut black market. They were dispatched to anti-Marxist guerrillas fighting Luanda’s Marxist government.

Soo, Marenches continued, a Soviet transport plane was shot down by a SAM-7, and two Russian survivors were held prisoner in the jungle where this reporter journeyed to interview them. Cuban helicopters and Soviet planes stopped flying.

“This is the model that could be applied against the Soviet occupation in Afghanistan,” Marenches suggested to Reagan.

By now Marenches had Mr. Reagan’s undivided attention, and he pressed his case. “A second secret weapon that will drive the Soviets up the Kremlin wall is the Koran. Many of the Soviet troops in Afghanistan are draftees drawn from the Muslim majorities in Turkmenistan, Tajikistan, Uzbekistan and other Soviet republics. President Zia (ul-Haq) in Pakistan will know exactly how to undermine the morale of Soviet troops.”

Marenches also advised Mr. Reagan to establish a core group of no more than six or seven secret emissaries who would operate outside all official channels and agencies so they could be immediately disowned if their mission went awry. “They would have access only to you through your chief of staff.”

By breakfast next morning, the late Alfred Bloomingdale called Marenches at the Beverly Wilshire in Los Angeles to inform him the president-elect had asked him to be the secret outside-channels liaison with the French spy chief. But this never materialized as Marenches had already concluded Bloomingdale was not subtle enough for such a role.

Several months later another close friend of the Reagans was selected, but this time the CIA was already in the picture and U.S. plans stuck pretty close to Marenches’ game plan.


Arnaud de Borchgrave is editor at large for The Washington Times and for United Press International.


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 11:06

t'accord pour ce qui suit IEPS mais je ne comprends pas la fin de EIS :

Close part ou 49 membres dument enregistrés  s'entre- déchirent,

49+ membres qu'on fout à la poubelle car si'ils ne sont pas t'accord avec CLOSE il y la dedans aussi oto  et plein autres gens importants !

s'ils ne sont pas t'accord avec Close en 1983 ds le EIS > arrêt avant Mai ou pas .

il faut pas les reprendre alors avec les schémas de Latinus et Libert et ils sont dans ces schémas faits en 1985 ?  parce- que ces schémas sont bidons ou amalgames comme disait Haquin

Ils ne reflèten  pas la situation WNP en 1981 ou 1982
et fin 1983 , septembre + après l'arrestation de lib. & lam WNP n'est plus operationel


>>difficile a conclure que les schémas representent  la situation ds la periode EIS ni IESP :

1.:EIS:c'est à dire entre son debut 1 decembre 81 et 15 novembre 82 parce que ils discutent encore leurs statuts pour les déposer donc ils ne sont pas operationels et on plus quel organistion vouée éventuellement à organiser des actions déstabilisantes  vont s'organiser publiquement  un paravent ? avec 49 membres> cela ne tient pas la route .

2.: le suivant ,si I.E.P.S. à   repris le flambeau pour aider WNP ou d'autres cela ne peut être pendant la periode
mars 1983 et septembre 1983 et la on sait qu'il y avaient plein querelles à l'interieur du WNP.

entre autres sur le financement par les modules Modulmed promis mais pas distribueé car juste
en fevrier 1983 Van W. fait faillite.NUL trace des ces partners ds ces organisations.



je ne veux pas etre negatif mais on est encore loin du but , continuons mais mettant tout bien en co-relation avec le temps
ultime juge devant les  divulgations des scribes.


Dernière édition par K le Sam 11 Juin 2016 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 11:13


Il faut relire


http://fr.scribd.com/doc/86199056/De-Bonvoisin-et-Cie-1

il est question de Arnaud De Borchgrave, puis de Benoît de Bonvoisin, de Jean Bougerol, de Robert Moss, de Brian Crozier ...








Il est aussi question de Modulmed ...




Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 11:22









Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 12:23

oui je connais cet histoire

mais les WNP comment ont-ils pu participer à cet histoire de container ,c'est du bla bla
ils ont simplement eu une promesse , pas tenu par delombaerde qui travaillait ensemble avec vanderpoorter ds les sociétés EDIX. situé au drève de nivelles , même rue là où camlette a habité un moment et en face un autre appart où Nic.Scholl jouait au H.R. pour interroger les nouveaux venus de WNP:

"Dieu "  comme disait qqun ds un pv ....

si ,déèse qu'elle ne se rappelle plus ds son audition  qu'elle a été dans cette drève et qu'elle pédale doucement autour de la question d'un enqueteur averti ,mais endormi ,qui ne voit pas qu'elle ne répond pas à son question.


Dernière édition par K le Sam 11 Juin 2016 - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 12:51

pour revenir à l'évalution des textes


Citation :
The AESP itself did not fare much better, riven by personality clashes after
Damman's death in 1979. The Cercle's attempts to revive their Belgian axis failed; in
1983, the Cercle/61's European anti-disarmament group EIS under General Close
split, and Us successor, the IEPS founded by Close. Cruder. Huyn and Jonet, would
soon become moribund.


donc ce paravent qui debute en mai 1983 et tres vité essouflé aussi ...; on ne connait rien sur sa fin.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 13:11

puis la suite

Citation :
In 1984 came a further double blow: the death of core AESP
members Carlo Pesenti, under investigation by the Italian financial authorities, and
Karl-Friedrich Grau, who died in circumstances that matched his conspiratorial
nature. After being arrested in Luxembourg following a fraud investigation into
movements of millions of marks deposited with Luxembourg banks, Grau faked a
medical emergency and was transferred under police guard to a hospital; he broke
his neck whilst jumping out of a window trying to escape (432).

http://de.wikipedia.org/wiki/Karl_Friedrich_Grau

largement confirmé, bizarre que il na pas eu l'aide de Jelly, pavit*t ou d'une autre helicoptère verte,
ni même par ces compatriotes tempeliers ,pédalant ds la confiture pe ?

Citation :
1964 wurde Grau, zusammen mit den CDU Bundestagsabgeordneten Hermann Götz und Walter Picard Mitglied des „Deutschen Priorat des Tempelherren-Ordens e. V.“ mit Sitz in Wiesbaden (17. Dezember 1968 beim Amtsgericht Wiesbaden registriert).[7]
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 17:38


Au sujet de Baudouin de Borchgrave, voici des liens proposés par David Teacher (que je remercie) :

http://www.trumanlibrary.org/calendar/main.php?currDay=10&curr%20Month=7&currYear=1946






Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 17:50


Et

http://rheuh.free.fr/comptesrenduscis/pdf/patri05.pdf





Revenir en haut Aller en bas
David Teacher



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 31/05/2013

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 19:17

Voila un bon nombre de questions qui meritent des reponses de ma part. Dans l'ordre plus ou moins:

En ce qui concerne les recherches de Joel van der Reijden, les lecteurs de Rogue Agents auraient remarque que ce fut en reaction a la decouverte de son site que je me suis mis a mettre a jour mon manuscrit de 1992 et que le 2ieme edition qui en a resulte lui est dedie. Joel couvre un domaine bien plus vaste que mon livre; en essayant de rester focalise sur ce que je considere comme l'essentiel, j'ecarte une serie d'enquetes certes interessantes mais plus peripheriques - les Pilgrims, 1001 Club, SMOM, et toute la question de Dutroux par exemple. Nous avons bien sur nos differences d'opinion - le synarchisme de Lyndon Larouche, ou je considere le premier errone et le deuxieme franchement suspecte comme source donc je ne l'utilise pas du tout - mais fondamentalement ses recherches sont solides et il a reussi plusieurs jolis coups - la decouverte de documents internes du Cercle de 1982-85 et l'enregistrement du Cercle aux Etats-Unis par Ted Shackley par exemple. Des fois, il saute a certaines conclusions, ce que j'ai tendance a laisser plutot aux lecteurs, me limitant au recit des faits, mais c'est certain que ses recherches ont apporte beaucoup de nouveaux faits a une investigation du Cercle. Si vous avez des questions plus precis au sujet de sa presentation du 6I, posez-les; il est clair que la presentation du 6I que je donne dans Rogue Agents est celle que je considere la plus correcte.

En parlant de Rogue Agents, le livre a deja beaucoup evolue depuis la 2ieme edition, et je conseille donc aux interesses de ne plus lire la 2ieme mais plutot la 3ieme edition pour avoir une image plus correcte des reseaux qui nous interessent. Je vois que plusieurs liens vers le livre ont deja ete postes dans ce blog (merci, Herve); afin de m'assurer que vous ayez acces a la version la plus actuelle, je donnerai plus tard la liste complete des liens vers la 3ieme edition. J'encourage tout le monde a telecharger plutot la version complete (40 MB) puisqu'il contient 175 pages de documents internes notamment de l'AESP qui ne sont pas disponibles ailleurs - les lecteurs belges pourraient y trouver des connections importantes que moi, j'ignore.

ZUT ZUT ZUT - comme nouveau membre, je n'ai pas le droit de poster des liens internet pendant la premiere semaine. Vous devez vous patienter encore un peu ....

Voila, fini la pub pour mon bouquin! Poursuivant avec les questions, tout d'abord un grand merci a K d'avoir donne un lien pour les documents complets de l'EIS, dont je n'avais que la liste des membres. Une question pour K - je vois un icone souriant a cote du nom de Goblirsch; je me demandais pourquoi? Je n'ai pas d'infos sur lui, sauf ce qu'indique la liste de membres - c'etait un colonel allemand a la retraite. Quant aux questions de K sur l'EIS et les liens (eventuels) vers les TBW: pour faire bref, le lien du EIS vers le TBW est fort lointain; c'est du cote de l'IEPS qu'il faut chercher. Les deux organisations differaient fondamentalement de role et de connection.

L'EIS, c'etait la grande vitrine de la droite conservatrice et surtout allemande sur des questions de defense. Ses membres etaient domines par des hommes politiques allemands de grande carrure et (relativement) peu lies aux operateurs antisubversives qui sont le sujet principal de mon livre. L'EIS est donc, a mon avis, d'interet relativement marginal a la fois pour les TBW et pour l'objectif de mon enquete. Je l'ai inclus puisque qqs personnes d'interet y figuraient et puisqu'il est peu documente.

Les raisons de sa division sont peu claires, mais le personnage de Francoise Garnier-Lancon, coordonnatrice de la delegation francaise au Cercle Pinay en remplacement de Violet, semble avoir suscite beaucoup de polemique, meme dans le Cercle. En voyant sa tete, on la soupconne d'arrogance; deja femme dans un groupe (et une matiere) domine par des hommes, elle risquait de par sa personnalite a brusquer des gens. En plus, comme representante de Chirac dans un groupe domine par des Allemands, elle ne passait pas trop bien. Close, de Kerchove et Reineke (et oui, K, ce n'etait pas Close tout seul) ont sans doute quitte l'EIS par impatience et par volonte de creer un groupe plus activiste, ou on n'est peut-etre pas entoure par du beau monde mais ou on travaille plus pour la cause antipacifiste - l'IEPS, la composante europeene du reseau du 6I (presence de Crozier, Huyn, Reineke - vieil ami de Grau - et les generaux Graham et Richardson du American Security Council). RAPPEL en etait le groupement purement belge. Ce ne serait pas correcte de parler de "l'eclatement" de l'EIS, Garnier-Lancon se vantant de son poste de Vice-Presidente jusqu'en 1995.

A l'encontre du EIS, l'IEPS etait un groupement operationnel pour mener des operations antisubversives et de diffamation des militants antinucleaires - ce que Crozier appelle "a Political Action Committee". Tout comme son homologue britannique le CPS (voir Rogue Agents), l'IEPS contenait des activistes dont l'objectif etait de mener des operations psychologiques contre les mouvements de desarmement nucleaire, y compris des coups tordus et la propagande noire. C'est le droit heritier du PIO dont l'objectif a sa naissance etait aussi de combattre le sentiment populaire en faveur du desarmement et d'une retraite des forces americaines au Vietnam. Le lien vers les TBW? Eh b'en, quasiment tous les gens de poids qui y figuraient. Close en etait le President, mais il ne faut pas oublier les autres belges - et surtout le trio de de Kerchove, Vankerkhoven et Jonet, coordonnateur belge du Cercle. Quand l'IEPS a quitte ses bureaux a la Maison des Associations Internationales a la rue Washington 40 au debut des annees nonante, c'etait pour s'installer chez les Jonet au domaine du Fuji; c'est Madame Jonet qui s'occupait du secretariat.

Merci a Herve de nous avoir fourni l'article du Washington Times - des infos supplementaires sur la visite de de Marenches a Reagan sont toujours les bienvenus.

Merci aussi a Herve d'avoir poste les liens que j'ai donnes sur Baudouin de Borchgrave. Il aurait joue un role essentiel en fournissant aux Americains l'uranium congolais de l'Union Miniere du Haut Katanga et sa raffinerie belge a Olen pour le vaste programme d'armement nucleaire americain des annees cinquante - ce qui explique le poids de son fils aupres des autorites americaines. Voir une source partisane (pro-Gaddhafi) mais interessante neanmoins: LIENS SUIVENT DANS UNE SEMAINE.

Grand ami d'Angleton et ancien redac-en-chef du Washington Times, Arnaud est toujours actif comme "journaliste" et PDG/redacteur en chef d'United Press International ainsi que membre fondateur du Conseil d'Administration du site Newsmax.com – LIEN SUIT DANS UNE SEMAINE.

Concernant Grau, j'ai rassemble tout ce qui existe (peu vu l'importance du type) et je l'ai publie en traduction anglaise dans Rogue Agents; si des lecteurs pouvant comprendre l'allemand s'y interessent, je peux ajouter des liens vers les dernieres recherches a son sujet.

Voila, j'espere avoit tout traite; vous me direz sinon.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 20:36


Un correspondant me fait remarquer que dans la réunion où Baudouin de Borchgrave (père de Arnaud de Borchgrave) a rencontré le président Truman (1946) se trouvait aussi Paul Van Zeeland.

Paul Van Zeeland est le beau-père de Arnould de Briey qui a été accusé d'avoir préparé un coup d'état avec Jean Militis en 1973.

Le fils de Jean Militis a été procureur à Arlon jusqu'en 2007.

_ _

http://www.stormfront.org/forum/t205512/

(...)

Uit een rapport in 1976 opgesteld door BOB-er Roger Tratsaert, scharnierde het complot rond lezerskringen van het extreemrechtse weekblad Nouvelle Europe Magazine en rond een aantal militairen (al dan niet in actieve dienst) rond de toenmalige majoor Jean Bougerol. Tratsaert onderlijnt in zijn dossier de rol van een aantal niet bij naam genoemde rijkswachtofficieren. De speurders kwamen dit eerste complot op het spoor na de ontdekking van een wapenopslagplaats in een Luikse garage, in de zomer van 1973. Uit het BOB-onderzoek bleek snel dat het zwaartepunt van het complot in het Waals-Brusselse milieu van oud-kolonialen lag. Als spilfiguur van deze Franstalige groep wordt graaf Arnould de Briey genoemd, in 1973 een hoge ambtenaar op het departement van Ontwikkelingssamenwerking die gehuwd is met de dochter van de gewezen eerste minister Van Zeeland.
De Waalse groep kon rekenen op de actieve steun van para-luitenant Militis (zie ook de tweede poging tot staatsgreep). Verder is er ook sprake van de steun van een steenrijke tapijtenfabrikant uit West-Vlaanderen ‘die op het vliegveld van Bierset zijn eigen jet heeft staan’.

Het zou best kunnen dat sommige mensen binnen deze groepen begin jaren 80 terug actief werden aangevuld met nieuwe mensen. Deze veronderstelling wordt bevestigd door een interview. In maart 1989 sprak voormalig rijkswachter van de Brusselse BOB Martial Lekeu over twee groepen: de Groep G (een op nazi-leest geschoeide parallelle organisatie binnen de rijkswacht) en over Groep M binnen het leger. Deze moesten vanaf 1975 meewerken aan een plan tot staatsgreep. Deze groepen stonden onder leiding van het CEPIC in samenwerking met het Front de la Jeunesse.

Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 21:17

Puisqu'il est question de Paul Van Zeeland, on peut rappeler qu'il est à l'origine du groupe de Bilderberg :

http://mirror.wikileaks.info/leak/bilderberg-history-1956.pdf

August 1956
THE BILDERBERG GROUP
by DR J. H. RETINGER

A few years ago a large number of people began to feel anxious about a growing distrust of America which was making itself manifest in Western Europe and which was paralleled by a similar distrust of Western Europe in America. This feeling caused considerable apprehension on both sides of the Atlantic and in 1952 I felt that it was of the first importance to try to remove this suspicion, distrust, and lack of confidence which threatened to jeopardize th
e post-war work of the Western Allies.

I therefore approached H.R.H. Prince Bernhard, Dr Paul Rykens, and M. Paul van Zeeland with the suggestion that we should organize some unofficial and private meetings to discuss the difficulties and dangers which were causing us so much anxiety. To these meetings we would invite influential and reliable people who carried the respect of those working in the field of national and international affairs and whose personal contact with men at the summit of public activity could help to smooth over these difficulties. Acting on the advice of my three friends, I approached about a dozen other people, viz.: Mr. Hugh Gaitskell, Major-General Sir Colin Gubbins, Mr. Ole Bjorn Kraft, M. Guy Mollet, Dr Rudolf Mueller, M. Antoine Pinay, M. P. Pipinelis, M. Max Brauer, Marshal of the R.A.F. Lord Portal of Hungerford, Ambassador Quaroni, and Signor de Gasperi. In our view the improvement of relations between America and Europe ought not to be undertaken through any special publicity or propaganda, since it was of far greater consequence to us to have mutual understanding and goodwill among men occupying the highest positions in the life of each country than to try to influence the man in the street directly.

(...)

_ _ _


Voir :

http://www.youtube.com/watch?v=lQ2bWi67OxU

Publiée le 30 janv. 2013

Le groupe international Bilderberg serait impliqué dans les attentats tragiques des années 1970 et 1980 en Italie, organisée d'abord par des cellules terroristes fascistes puis par la mafia. C'est le président honoraire adjoint de la Cour de Cassation italienne, Ferdinando Imposimato, qui le révèle à l'occasion de la présentation à Naples de son nouveau livre: "La République des tragédies impunies".


http://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-juge-italien-accuse-le-groupe-Bilderberg-de-terrorisme-16162.html

http://www.kontrekulture.com/produit/la-v%C3%A9ritable-histoire-des-bilderbergers

La Véritable Histoire des BILDERBERGERS

Explorant un monde d'intrigues et de menées secrètes, Daniel Estulin dénonce aujourd'hui ce que nul n'avait pu rapporter jusque-là: depuis ses débuts en 1954 à l'hôtel Bilderberg, dans la petite ville hollandaise d Oosterbeek, le Bilderberg Group a chaque année tenu une réunion, où l'élite politique européenne et américaine se retrouve avec les plus riches PDG de la planète, pour discuter de l'avenir économique et politique de l'humanité. Bien que présentes, les principales figures de la presse internationale n'ont jamais été autorisées à rapporter les discussions et conclusions de cet organisme qui, comme le montre l'auteur, ont des répercussions considérables et le mot est faible sur les citoyens du monde. Usant de méthodes dignes d'espions de la guerre froide, et parfois même au péril de sa propre vie, Daniel Estulin est parvenu à apprendre ce qui se disait derrières les portes closes d'opulents hôtels. Il le rapporte pour la première fois dans cet ouvrage, qui est déjà un immense succès de librairie dans le monde entier.


Note : en ce qui concerne ce qui est sur internet au sujet du groupe Bilderberg, il faut être prudent et critique ... Voir notamment ce qu'en dit Wikipedia.



Dernière édition par HERVE le Dim 2 Juin 2013 - 9:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 21:25


Intéressant aussi :

http://en.wikipedia.org/wiki/Bilderberg_Group

(...) Retinger approached Prince Bernhard of the Netherlands who agreed to promote the idea, together with former Belgian Prime Minister Paul Van Zeeland, and the head of Unilever at that time, Dutchman Paul Rijkens.

_ _ _


Richard Van Wijk, dont la famille maternelle avaient de gros intérêts dans la multinationale Unilever, s'était entouré d'une petite cour lors de ses études à l'Université de Louvain, au début des années 1960. Avec la bénédiction du recteur de l'université, ces étudiants avaient fondé l'Ordre des Chevaliers du Rouvre. Quinze ans plus tard, plusieurs de ces chevaliers se retrouvaient dans les entreprises du groupe van Wijk et dans la mouvance du CEPIC. Parmi eux, citons Paul Vankerkhoven (...)

Un des coaccusés de Richard Van Wijk n'était autre que le comte Giorgio Gherardi Dandolo, un descendant des Doges de Venise.

_ _


Gherardi Dandolo aurait introduit des pratiques mafieuses dans l'économie belge (selon le substitut Godbille qui a étudié plusieurs des dossiers qui nous intéressent).

Il semble y avoir des documents intéressants sur

http://www.oac.cdlib.org/view?docId=kt6g5013m5;style=oac4;view=dsc

mais l'accès n'est pas facile ...

_ _ _


Richard Van Wijk, c'est aussi Modulmed qui finançait le WNP.


Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7282
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Sam 1 Juin 2013 - 23:47

Citation :
Une question pour K - je vois un icone souriant a cote du nom de Goblirsch; je me demandais pourquoi?


je m'excuse mais j'avais scané des photos vers textes et la combinaison done du "8" et "(" donne cela .

je n'utilise jamais des icones .

j'ai changé les ( en points.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Dim 2 Juin 2013 - 6:18

"A" me communique ce qui suit ...

http://www.washingtontimes.com/news/2004/jun/10/20040610-105843-8888r/

Dans l'article de Arnaud de Borchgrave, daté de 2004, on mentionne une conversation Reagan-Marenches. La conversation a lieu vers la fin de 1980. Alexandre de Marenches suggère à Reagan de procéder en Afghanistan avec les mujahidines comme la France l'a fait en Angola pour aider l'UNITA.

(...) Marenches then explained what he and the French CIA had done (...) to discourage Moscow’s “mercenaries” in Angola. His agents bought Soviet-made SAM-7 anti-aircraft missiles for $35,000 each on the Beirut black market. They were dispatched to anti-Marxist guerrillas fighting Luanda’s Marxist government.Soo, Marenches continued, a Soviet transport plane was shot down by a SAM-7, and two Russian survivors were held prisoner in the jungle where this reporter journeyed to interview them. Cuban helicopters and Soviet planes stopped flying.“This is the model that could be applied against the Soviet occupation in Afghanistan,” Marenches suggested to Reagan.(...)

Ci-dessous, un extrait d'un article de l'Express daté du 24 Janvier 1981.

De 1977 au début des années 1990, ce magazine français fut dirigé par Olivier Todd. Ancien sympathisant gauchiste/tiers-mondiste dans les années 1960-70, Todd se convertit à l'atlantisme et à l'anticommunisme de droite entre 1973 et 1977. A la même époque, le journal appartenait au millionnaire britannique James Goldsmith (qui financera le politicien d'extrême-droite Philippe de Villiers dans les années 1990). Teacher fournit des informations sur Goldsmith dans son livre (et mentionne notamment ses liens avec Crozier).

L'article de l'Express (24/1/81) porte les signatures de Michael Ledeen et Arnaud de Borchgrave ; il pourrait s'agir de la traduction d'un article anglophone publié en janvier 1981 ou en décembre 1980 et mentionné dans l'article. Borchgrave dit avoir interviewé les prisonniers soviétiques ("held prisoner in the jungle where this reporter journeyed to interview them"; this reporter = équivalent de "l'auteur ci-présent")

Ledeen et Borchgrave citent Savimbi, qui se vante d'avoir pris les SAM-7 à ses ennemis ... et se gardent bien de mentionner que les missiles ont en fait été achetés par le SDECE au Liban (révélé par Borchgrave en 2004)... Intéressant de voir un article de Borchgrave rédigé en 2004 contredire rétroactivement la propagande/désinformation qu'il avait lui-même produit en 1980/81.

Pour résumer : Borchgrave et Ledeen collaborent plus ou moins directement avec un journal appartenant à un associé de Crozier.

Rappel : J.F.Revel, rédacteur en chef de "Le Point", a été formé à l'anticommunisme par l'ami de Crozier , Georges Albertini, et entretiendra par la suite des liens avec les milieux moonistes.








Dernière édition par HERVE le Dim 2 Juin 2013 - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Dim 2 Juin 2013 - 6:37

Une autre mise en garde ...

J'ai parlé plus haut du groupe Bilderberg.

C'est un des thèmes favoris des conspirationnistes d'extrême droite, avec d'autres sujets voisins (la Commission Trilatérale, les francs-maçons, le rôle d'Israël dans le 11 Septembre) .

On peut facilement perdre son temps vu la quantité d'erreurs qui traînent au sujet des "Bilderbergers". Aux Etats-Unis, Alex Jones n'a que ce mot à la bouche. En France, cette organisation a été souvent dénoncée par le Front National et ses sympathisants (comme le défunt Pierre de Villemarest), ou bien par la revue "Lectures Françaises" (qui fut dirigée par l'antisémite Henry Coston, ancien collaborateur sous l'Occupation, "spécialiste" des francs-maçons).

Il faut aussi rester critique quand on regarde le site suivant :

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Un-juge-italien-accuse-le-groupe-Bilderberg-de-terrorisme-16162.html

Certains des emblèmes des sections régionales de l'association E&R sont franchement inquiétants: aigle aux ailes déployées, fleur de lys...

Sur Alain Soral, le président de cette association, accusé de négationisme, des informations du site antifasciste Reflexes :

http://reflexes.samizdat.net/spip.php?page=recherche&recherche=Alain+Soral

Alain Soral est représentatif d'un courant populiste que ses adversaires qualifient volontiers de "rouge-brun". Cela rappelle aussi un peu l'américain Lyndon Larouche et le "Parti Ouvrier Européen".

Il faut aussi rester critique avec :

http://www.kontrekulture.com/produit/la-v%C3%A9ritable-histoire-des-bilderbergers

Le logo du site (deux K accolés), et qui ressemble à une rune scandinave ou un symbole romain. Sa forme n'est pas innocente

http://www.kontrekulture.com/sites/all/themes/kontrekulture/logo.png
http://www.jashow.org/Articles/images/runes.jpg
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9a/Roman_Way_to_the_Gods_SYMBOL.png
http://1.bp.blogspot.com/_y_uS8UXeY54/TP5N3uzpYPI/AAAAAAAAAJE/YKuAJDFvCZk/s1600/chi_rho.jpg

Sur ce site, il est question des livres de Daniele Ganser et Peter Dale Scott, deux excellents auteurs. Mais si Ganser et Scott savaient qui fait de la publicité pour leurs livres, ils protesteraient vigoureusement...

L'avis de David Teacher sur le groupe Bilderberg pourrait être très instructif.



Dernière édition par HERVE le Dim 2 Juin 2013 - 13:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Dim 2 Juin 2013 - 9:45


Un complément au sujet de Arnaud de Borchgrave et de Michael Ledeen ...

In 1980, in the period leading up to the U.S. presidential elections, Ledeen, along with Arnaud de Borchgrave, wrote a series of articles published in The New Republic[4] and elsewhere about Billy Carter's contacts with the Muammar al-Gaddafi regime in Libya.

(...)

Ledeen has been accused of associations with shady organizations. For example, Jim Lobe has stated that "Ledeen's right-wing Italian connections—including alleged ties to the P2 masonic lodge that rocked Italy in the early 1980s—have long been a source of speculation and intrigue, but he returned to Washington in 1981 as 'anti-terrorism' advisor to the new secretary of state, Al Haig."[5] While he acknowledges being paid by the SISMI in 1980 for "risk assessment",[1] Ledeen denies any connections with Licio Gelli's masonic lodge. Ledeen told Vanity Fair that he had been paid $10,000 by the SISMI in 1979 or 1980 for advising them on extradition matters between Italy and the US.[6] He denied having worked with Francesco Pazienza or Propaganda Due as part of a disinformation scheme. "I knew Pazienza," he explained. "I didn't think P-2 existed. I thought it was all nonsense—typical Italian fantasy."[6] Pazienza, while at SISMI, did help Ledeen obtaining a tape confirming information on "Billygate."[7]

It was during this time in Italy that Ledeen supported the "Bulgarian connection" conspiracy theory concerning Grey Wolves member Mehmet Ali Ağca's 1981 attempt to assassinate Pope John Paul II. The theory has since been attacked by various authors and journalists, including Washington Post reporter Michael Dobbs, who initially believed the story. The theory was adopted in 2005 by the Italian Mitrokhin Commission. According to Craig Unger, "With Ronald Reagan newly installed in the White House, the so-called Bulgarian Connection made perfect Cold War propaganda. Michael Ledeen was one of its most vocal proponents, promoting it on TV and in newspapers all over the world."[6]

Revenir en haut Aller en bas
dim



Nombre de messages : 1619
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Dim 2 Juin 2013 - 11:10

pour bilderberg, voir les propos du juge italien Imposimato!
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Dim 2 Juin 2013 - 14:08


Ferdinando Imposimato est bien renseigné et connaît les dossiers.

http://www.dailymotion.com/video/xz7tiz_le-juge-anti-mafia-imposimato-accuse-le-groupe-bilderberg-de-terrorisme_news#.Uas08px4Dow

Le groupe international Bilderberg est impliqué dans les attentats tragiques des années 1970 et 1980 en Italie, organisés d'abord par des cellules terroristes fascistes puis par la mafia. C'est le président honoraire adjoint de la Cour de Cassation italienne, Ferdinando Imposimato, qui le révèle à l'occasion de la présentation à Naples de son nouveau livre « La république des tragédies impunies ». « Désormais, nous savons tout de la stratégie de la terreur qui fut mise en place par le réseau Gladio (« Stay behind », ou « rester derrière » en français), appuyé par les services secrets (ceux officiels) italiens », nous confirme Imposimato. « La stratégie servait à entraver l'émergence de gouvernements de gauche, et était orchestrée par la CIA ».

_ _

Il a aussi une opinion sur le 11 septembre. Selon lui, certaines personnes aux USA savaient ce qui allait arriver et ont laissé faire (pour justifier un conflit armé ?)

http://www.dailymotion.com/video/xz7tro_le-juge-imposimato-veut-denoncer-la-version-officielle-du-11-9-devant-la-cpi_news#.Uasz2Zx4Dox

Le juge anti-mafia italien Ferdinando Imposimato s'attaque à la version officielle du 11-Septembre et annonce son intention de porter plainte devant la Cour pénale internationale de La Haye contre certaines personnalités de la CIA et de l'administration US de l'époque.

Note : il faut relever en tout cas que les terroristes du 11 septembre se sont entraînés sur des aéroports où il y avait une forte présence de la CIA.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11298
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Dim 2 Juin 2013 - 15:06


Dans un livre récent, Ferdinando Imposimato aurait publié un document relatif au groupe Bilderberg. Je ne l'ai malheureusement pas vu.

Pour information, voir :

http://www.dailymotion.com/video/x8bwet_le-groupe-bilderberg-a-la-televisio_news#.UatCQJx4Dow


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le cercle Pinay   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
le cercle Pinay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le cercle élémental
» cercle des corrélations avec SAS
» CDIP. Cercle Généalogique des Côtes d'Armor
» le cercle vicieux de l'echec sur l'estime de soi
» Cercle des déclinaisons bloqué

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: PRESENTATION DES TUERIES DU BRABANT :: Who's who :: Organisations-
Sauter vers: