les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les gendarmes déchus (C'est une fiction)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pol Silentblock

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 58
Localisation : Belgique unifiée
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Mar 1 Juin 2010 - 14:16

Imaginons deux supers flics avec de bons états de service donc bien coté et tout (cela fait des jaloux).
Et un jour, avec le zèle habituel, ceux-ci installent des micros dans le local d'un collègue pour faire une enquête interne pour un but privé inavoué et on leur tombe dessus !
Plus tard, ces deux supers héros se retrouvent à la rue. Quelle INJUSTICE !
La vengeance va être terrible ! (et je pèse mes mots). Nos deux compères, fins limiers vont se mettre à leur compte en ouvrant une agence de détectives privés. Avec leur bagage, ils ont accès à tout et leur passion pour les armes va enfin servir.
Ils ont même envie de jouer à "Actions directes" puisqu'il placent des explosifs dans le coffre d'une voiture banalisée et attendent sur le trajet de patrouille qu'ils connaissent bien avec une commande à distance d'avion téléguidé pour pouvoir jouir en direct du spectacle.
La vengeance ne s'arrête pas là puisque les deux meilleurs flics du royaume ont été évincé. Donc il vont prouver à la Belgique que tous les autres flics c'est des cons (et 25 ans après, rien n'a démenti que nos flics sont réellement des cons).
Il vont détourner un fourgon d'or de Zaventhem et même liquider froidement son chauffeur. Ils vont encore commettre des tas d'activités du genre très lucrative pour mettre au point leur projet : Engager des tueurs. Le fourgon d'or, les armes et munitions volées, serviront pour ce projet. Nos deux supers flics déchus qui par leur ancienne fonction ont accès à tout mais sont très blessés dans leur amour propre vont commencer à recruter. Et ils trouvent quelques bonshommes un peu partout dans le monde qui grassement payés exécuteront le contrat et retourneront au pays dans l'anonymat.
Ces recrutés ne sont pas des holdupeurs puisqu'ils sont grassement payés déjà au départ. Ils font un maximum de grabuge et ensuite retournent sagement chez eux ni vu ni connu. Mais ce sont nos deux supers flics déchus et blessés dans leur amour propre qui tirent les ficelles et assurent la logistique en faisant un minutieux repérage. Comme leur stock d'armes est limité, c'est toujours les mêmes armes qui sont mises entre les mains des recrutés (intérimaires). De cette façon, en cas de pépin, la pérennité est assurée jusqu'à la fin du projet.
Un jour un des supers flics qui en avait marre d'être persécuté a mis en scène sa fausse mort écrasé par un arbre que lui-même a abattu. Ce qui est somme toute assez idiot pour un cerveau qui a organisé tout ça mais ça fait partie du jeu de faux semblant. Le cadavre (d'un inconnu) a été très vite incinéré pour ne pas que l'on remarque la supercherie et que toute trace ADN soit impossible (CQFD)
Le dernier larron demeurant seul (officiellement dans son affaire) ne risque plus de se faire balancer par autrui et peut donc à loisir raconter ce qu'il veut. Les exécutants ne vont pas spontanément venir nous dire :"C'est nous !"
Et nos deux compères sont désormais vengés de cette police médiocre qu'ils méprisent tout en se disant :" Mais qu'est-ce qu'ils sont cons les flics belges !".
Revenir en haut Aller en bas
romain gary



Nombre de messages : 313
Date d'inscription : 10/10/2009

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Mar 1 Juin 2010 - 14:59

Histoire relativement plausible mais... il manque des preuves.
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Mar 1 Juin 2010 - 16:31

Des preuves ?

Mais c'est, justement, l'avantage de la FICTION, c'est que les preuves sont hors course. Et, si les faits se sont accumulés, surtout si les connaissances des faits se sont amoncelées au point de NE PLUS être compréhensibles, la fiction, elle au moins, est bougrement claire. Et le lecteur y découvrira sans rire ce qu'il NE parvenait PLUS à faire tenir debout depuis des années: une vérité assimilable. Et tous les épisodes, tous les détails qui échappent, il sera loisible au lecteur de boucher les trous lui-même à sa convenance. En fonction de SA pensée, de SA propre sensibilité.
La fiction: une idée géniale !

Hugo, Zola etc etc... eurent plus d'influence sur leur époque que des poseurs de bombes. Je NE me moque nullement, Pol Silentblock, l'idée est chouette ! Même si on N'atteint PAS le niveau NI de Hugo NI de Zola...!

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1885
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Mar 1 Juin 2010 - 19:57

Hugo approuvait pleinement l'idée qu'un auteur de talent puisse faire un enfant à l'histoire, à condition que celui-ci fut "beau".

Le boucher de l'Europe, Bonaparte himself, prétendait que l'Histoire est un tissu de mensonges convenus que les historiens reconnus présentent comme la vérité.

Fiction ou réalité ?

Votre histoire me plait bougrement, Pol Silentblock... mais je trouve qu'un chapitre lui fait défaut ; celui du chantage de haute volée, sur accumulation de dossiers "secrets" détournés... vous savez, ces P.V "confidentiels" dont chaque ponte s'approprie un exemplaire "au cas où"... Tous les régimes y sont abonnés, sans distinction de convictions.

Sinon, comment expliquer que d'autres flics tout aussi bons, et pas forcément corrompus ou aux ordres, se soient troouvés dans l'impossibilité d'exploiter des filons aussi... évidents ?

Vous savez, un ministre Belge natif des abords de la F.N s'était écopé une balle de petit calibre dans le bide, au large de Monaco, lors d'un "Yalta" juteux du marché militaire sur le yacht d'un trafiquant international de renom... Ormis le fait que cet inconvénient a multiplié par deux ses heures de contemplation nombriliste, il a placé notre homme sous gouverne... supplémentaire. Toute la Belgique avait compâti à son malheureux malaise en pleine vacances méditérranéennes... prises hors famille (comme c'est curieux !) et hors saison (certaines propriétées pharaoniques se sont spécialisées dans ce type de réceptions "utiles"). Et elle n'a pas cherché d'avantage plus loin que de raison.

En fait, j'en suis parvenu au stade du doute sur l'intérêt que le citoyen lambda peut porter à ce genre d'enquête... tant qu'il a de quoi vivre, baiser et bouffer à satiété... J'ai l'impression que le confort moderne a très largement étouffé les facultés d'indignation et de révolte... Si la crise économique s'aggravait, peut-être... ?

En tout cas bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Marlair Jean-Claude



Nombre de messages : 477
Date d'inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Mar 1 Juin 2010 - 20:42

michel j,

Du renoncement? Chez vous ?
Ha non, pas ça !

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3171
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Ven 5 Oct 2012 - 0:10

Pol Silentblock a écrit:
Imaginons deux supers flics avec de bons états de service donc bien coté et tout (cela fait des jaloux).
Et un jour, avec le zèle habituel, ceux-ci installent des micros dans le local d'un collègue pour faire une enquête interne pour un but privé inavoué et on leur tombe dessus !
Plus tard, ces deux supers héros se retrouvent à la rue. Quelle INJUSTICE !
La vengeance va être terrible ! (et je pèse mes mots). Nos deux compères, fins limiers vont se mettre à leur compte en ouvrant une agence de détectives privés. Avec leur bagage, ils ont accès à tout et leur passion pour les armes va enfin servir.
Ils ont même envie de jouer à "Actions directes" puisqu'il placent des explosifs dans le coffre d'une voiture banalisée et attendent sur le trajet de patrouille qu'ils connaissent bien avec une commande à distance d'avion téléguidé pour pouvoir jouir en direct du spectacle.
La vengeance ne s'arrête pas là puisque les deux meilleurs flics du royaume ont été évincé. Donc il vont prouver à la Belgique que tous les autres flics c'est des cons (et 25 ans après, rien n'a démenti que nos flics sont réellement des cons).
Il vont détourner un fourgon d'or de Zaventhem et même liquider froidement son chauffeur. Ils vont encore commettre des tas d'activités du genre très lucrative pour mettre au point leur projet : Engager des tueurs. Le fourgon d'or, les armes et munitions volées, serviront pour ce projet. Nos deux supers flics déchus qui par leur ancienne fonction ont accès à tout mais sont très blessés dans leur amour propre vont commencer à recruter. Et ils trouvent quelques bonshommes un peu partout dans le monde qui grassement payés exécuteront le contrat et retourneront au pays dans l'anonymat.
Ces recrutés ne sont pas des holdupeurs puisqu'ils sont grassement payés déjà au départ. Ils font un maximum de grabuge et ensuite retournent sagement chez eux ni vu ni connu. Mais ce sont nos deux supers flics déchus et blessés dans leur amour propre qui tirent les ficelles et assurent la logistique en faisant un minutieux repérage. Comme leur stock d'armes est limité, c'est toujours les mêmes armes qui sont mises entre les mains des recrutés (intérimaires). De cette façon, en cas de pépin, la pérennité est assurée jusqu'à la fin du projet.
Un jour un des supers flics qui en avait marre d'être persécuté a mis en scène sa fausse mort écrasé par un arbre que lui-même a abattu. Ce qui est somme toute assez idiot pour un cerveau qui a organisé tout ça mais ça fait partie du jeu de faux semblant. Le cadavre (d'un inconnu) a été très vite incinéré pour ne pas que l'on remarque la supercherie et que toute trace ADN soit impossible (CQFD)
Le dernier larron demeurant seul (officiellement dans son affaire) ne risque plus de se faire balancer par autrui et peut donc à loisir raconter ce qu'il veut. Les exécutants ne vont pas spontanément venir nous dire :"C'est nous !"
Et nos deux compères sont désormais vengés de cette police médiocre qu'ils méprisent tout en se disant :" Mais qu'est-ce qu'ils sont cons les flics belges !".

N'a-t'il pas été question plus tard, je veux dire après la dernière intervention sur ce sujet (spécifique), que je découvre ce jour, d'un témoin qui avait reconnu lors d'une convocation un gendarme ou un policier ?
Deux témoins ? Pour Alost.
Deux gendarmes ripoux - un cercle fermé - l'esprit de corps (certes légèrement détourné ici...) - parfaite connaissance de ce qu'il ne faut pas faire pour éviter de se faire prendre, permettant aussi de jouer avec les arrondissements judiciaires - l'entente cordiale entre les communautés linguistique etc - un bon maniement des armes -
Thèse tout à fait intéressante.
Des sous-traitants de MB ? afro
Un groupe G bis "version crapuleuse" ? Ou pour ridiculiser l'institution en permettant à deux autres d'assurer des fins de mois plus radieuses ?
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Dim 7 Oct 2012 - 5:35

Très bonne idée la fiction comme point de renaissance et refouloir quand on a plus rien ou qu'on est complètement largué dans une enquête.
Mais ensuite, il faut faire coller tout cela à la réalité à moins que l'on souhaite rester dans le fantastique !
Mais surtout ne pas oublier de faire la part des choses entre réalité et fiction. Bouten en sait quelque chose !

En tous les cas, Michel et Finné ne semblent pas avoir choisi ce chemin:
Les faits, rien que les faits !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
CS1958



Nombre de messages : 3171
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Dim 7 Oct 2012 - 11:18

RB a écrit:
Très bonne idée la fiction comme point de renaissance et refouloir quand on a plus rien ou qu'on est complètement largué dans une enquête.
Mais ensuite, il faut faire coller tout cela à la réalité à moins que l'on souhaite rester dans le fantastique !
Mais surtout ne pas oublier de faire la part des choses entre réalité et fiction. Bouten en sait quelque chose !

En tous les cas, Michel et Finné ne semblent pas avoir choisi ce chemin:
Les faits, rien que les faits !

Monsieur Beijer,
Je profite de votre dernier message pour vous interpeller rabbit ... au sujet de l'enquêteur qui aurait été reconnu par l'une des victimes de Braine, Monsieur Djuroski Jr comme étant l'un de ses agresseurs. Il semble qu'une caissière ait également reconnu un gendarme. Si vous aviez encore vos "antennes" dans la Gendarmerie à l'époque, comme les témoignages sont concordants et sur PV, cela n'a pas fait de remue-ménage ?
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Dim 7 Oct 2012 - 12:57

Citation :
Les faits, rien que les faits

si on voit le résultat on peut constater que les faits connus sont insuffisants.

c'est pour cela qu'il faut voir les faits connus sur une ligne de temps détaillée et voir
si' d'autres faits synchrones peuvent avoir un rapport sans oublier que

des gens et les évènements ont chacun une vie parallele.

là , une coincidence est possible , deux : improbable , trois :exclus-1 !






Dernière édition par K le Dim 7 Oct 2012 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3171
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Dim 7 Oct 2012 - 13:24

Deux gendarmes ripoux, un chauffeur "civil", pour la seconde vague.
Cela vous parait tenir la route K ?
Je ne parle pas de RB et MB ici.
Revenir en haut Aller en bas
K



Nombre de messages : 7856
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Dim 7 Oct 2012 - 13:57

la seconde vague est une énigme pour moi , ...


c'est le début qui est plus interessant à "circonscrir ".


Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 629
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 11 Oct 2012 - 14:02

RAPPEL 2emme vague:
Ont s’aient que :
-PH.D. a fait un repérage quelque heures avant Alost.
-P.H. Est reconnu formellement par les victimes
-D.S. a reconnu avoir volé le véhicule dans le parking de l'usine.
-D.S. correspond au P.R. du conducteur de cette Golf qui à été observer sur l'autoroute
En direction d'Alost juste avant l'attaque.
EXACT ?
Dans ses conditions, qui peut bien être "vieux"?
Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
dim



Nombre de messages : 1657
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 11 Oct 2012 - 14:12

pierre a écrit:

-D.S. a reconnu avoir volé le véhicule dans le parking de l'usine.

j'ai raté qqchose? auriez vous plus d'infos sur ce point précis? (quel usine, quel véhicule, quel P.V., ...?)
Revenir en haut Aller en bas
pierre



Nombre de messages : 629
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 11 Oct 2012 - 14:38

Sur le fil " Salesse, Dominique"

Revenir en haut Aller en bas
http://soscharleroi.com
CS1958



Nombre de messages : 3171
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 11 Oct 2012 - 20:17

RB a écrit:
Très bonne idée la fiction comme point de renaissance et refouloir quand on a plus rien ou qu'on est complètement largué dans une enquête.
Mais ensuite, il faut faire coller tout cela à la réalité à moins que l'on souhaite rester dans le fantastique !
Mais surtout ne pas oublier de faire la part des choses entre réalité et fiction. Bouten en sait quelque chose !

En tous les cas, Michel et Finné ne semblent pas avoir choisi ce chemin:
Les faits, rien que les faits !

Que disait dans son PV d'audition M. Djuroski Jr ?
Qu'il avait reconnu en le croisant un gendarme.
Idem pour une caissière.
Revenir en haut Aller en bas
CS1958



Nombre de messages : 3171
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 11 Oct 2012 - 20:19

dim a écrit:
pierre a écrit:

-D.S. a reconnu avoir volé le véhicule dans le parking de l'usine.

j'ai raté qqchose? auriez vous plus d'infos sur ce point précis? (quel usine, quel véhicule, quel P.V., ...?)

Erps Kwerps a priori mais quel PV... en effet ?... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 18 Oct 2012 - 10:37

CS1958 a écrit:
Monsieur Beijer,
Je profite de votre dernier message pour vous interpeller rabbit ... au sujet de l'enquêteur qui aurait été reconnu par l'une des victimes de Braine, Monsieur Djuroski Jr comme étant l'un de ses agresseurs. Il semble qu'une caissière ait également reconnu un gendarme. Si vous aviez encore vos "antennes" dans la Gendarmerie à l'époque, comme les témoignages sont concordants et sur PV, cela n'a pas fait de remue-ménage ?

Je n'étais pas dans l'enquête à cette époque. Mais comme tout le personnel Gd en général, je m'y intéressais.
Cependant je n'ai pas le même souvenir que vous. Il me semble que le témoin, à savoir M. Djuroski disait avoir reconnu le "regard méchant" du tueur, dans le visage d'un gendarme croisé à la Gd.
Cette différence me paraît importante.
Il est évident que quand M. Djuroski et peut-être aussi une caissière font ce genre de déclaration, les gendarmes en informent le juge et ce dernier décide une confrontation éventuel ou pas.
Donc, je dirais que le "remue-ménage" dont vous parlez, a certainement eu lieu l'espace d'un moment, c'est à dire le temps suffisant pour le juge et la hiérarchie de se rendre compte que c'était une mauvaise piste.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
CS1958



Nombre de messages : 3171
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 18 Oct 2012 - 12:10

Merci de ces précisions Monsieur Beijer.
Une caissière avait semble-t'il reconnu un gendarme qui venait régulièrement et dont la petite amie travaillait chez DELHAIZE.. study
Revenir en haut Aller en bas
RB



Nombre de messages : 279
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Jeu 18 Oct 2012 - 18:01

CS1958 a écrit:
Merci de ces précisions Monsieur Beijer.
Une caissière avait semble-t'il reconnu un gendarme qui venait régulièrement et dont la petite amie travaillait chez DELHAIZE.. study
Ma réponse se rapporte plutôt à M. Djuroski.
Je n'ai pas de détail au sujet de la caissière dont vous parlez. Sorry !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lederniermensonge.com
CS1958



Nombre de messages : 3171
Age : 59
Localisation : LILLE
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   Mer 14 Nov 2012 - 22:10

Sait-on si M. Djurowski Jr vit toujours et s'il fait partie des familles de victmes recherchant encore la vérité ?
De manière générale, hormis PF et David VDS,de l'extérieur, on a le sentiment d'une disparition par lassitude de ceux qui ont perdu un membre de leur famille.
Mais j'aborde probablement un terrain sur lequel je n'ai pas le droit moral de m'aventurer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les gendarmes déchus (C'est une fiction)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les gendarmes déchus (C'est une fiction)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DECOUVERTE D'UNE PLANETE HABITABLE : fiction ou réalité ?
» en troisième l'Histoire à travers une oeuvre de fiction
» L’OVNI atterrit sous les yeux de deux gendarmes - Télégramme (05/05/1975)
» narration et fiction
» Débats à la Cité des livres par Non Fiction : C. Fourest, la bioéthique, L. Thuram, M. Rocard, E. Guigou, P. Moscovici, M. Wieviorka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: