les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La filière boraine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: La filière boraine   Sam 19 Nov 2005 - 21:26

En main 1983 une arme de poing (un Ruger) tombe on ne sait pas trop comment entre les mains de la gendarmerie. Ce Ruger y aurait été déposé par une femme, Josiane D., qui craignait que son mari, Jean-Claude E., en fasse usage contre elle. Pour des raisons restées encore mystérieuses, cette arme sera soumise à des expertises balistiques. Les experts belges en balistique (pourtant fort mal équipé) rendront un verdict étonnant : cette arme a plus que probablement servie lors des attaques de Hal et de Genval, attribuées aux tueurs du Brabant. Une vaste opération policière est alors déclenchée. Le propriétaire du Ruger, un ancien policier communal du nom de Michel C., est arrêté. Interrogé sur les deux attaques, il commence par nier puis il avoue : oui, il a bien participé aux attaques de Hal et de Genval mais aussi à celle du Colruyt de Nivelles. Michel C. donne même le nom de ses complices : Jean-Claude E., Michel B., Adriano V., Kaci B., Robert B. et d'autres encore. La plupart de ces individus sont connus des services de police pour divers petits larcins commis sans violence. Interrogés à leur tour, certains prétendus complices de Michel C. (mais pas tous) avouent leurs méfaits. Les enquêteurs triomphent : ils tiennent enfin les tueurs du Brabant. Mais rapidement, c'est le désenchantement : Michel C. et ses complices en aveux se retractent. Puis, ils avouent à nouveau. Les Borains (tous les suspects sont originaire du Borinage) vont ainsi jouer avec les enquêteurs pendant plusieurs années : ils vont avouer, se rétracter, avouer, se rétracter,... Michel C. avouera 28 fois sa participation à la tuerie de Nivelles. Ce qui correspond pratiquement à vingt-huit versions différentes. Un jour, il charge telle personne, un autre jour une autre. Un jour, il dit avoir utilisé telle voiture, un autre fois une autre voiture. Les enquêteurs ont dû devenir fous à entendre les révélation de Michel C. et aussi celles de Michel D. et d'Adriano V qui, eux aussi, donneront des informations contradictoires. Certains iront même jusqu'à accuser deux victimes des tueries (le taximan grec et le patron de l'Auberge des trois Canards) d'avoir fait partie de la bande...Pourtant, les enquêteurs resteront longtemps persuadés de la culpabilité de la filière boraine. Certains suspects ont donné des détails que seuls les auteurs pouvaient connaître. Et puis, il y a l'analyse balistique positive. Par contre, il n'y a jamais eu d'aveux pour les sept ou huit autres attaques. En 1986, le juge d'instruction demande une nouvelle expertise du Ruger à un service mondialement connu : les Allemands de la Bundskriminalalamt de Wiesbaden. Ils rendront leur verdict après quelques mois : le fameux Ruger de Michel C. n'est pas l'arme qui a servi lors des attaques. Le seul élément matériel probant s'écroule. Pourtant, le juge d'instruction va cacher ce rapport pendant plusieurs mois sans que l'on sache pourquoi. Cette faute incroyable pour un magistrat lui vaudra d'être finalement dessaisi pour suspicion légitime. Le dossier passe du Parquet de Nivelles à celui de Charleroi.

En 1987, les Borains seront finalement traduis devant une Cour d'Assise. On leur reprocha uniquement leur participation aux attaques de Nivelles, de Hal et de Genval. Pour la défense, la partie fut facile. Les analyses balistiques sont négatives. Quant aux aveux de leurs clients, ils auraient été extorqués sous la menace et la brutalité. Aveux peu concluants et dont certains éléments auraient été induits par les enquêteurs.

En janvier 1988, la filière boraine est acquittée. L'enquête aura perdue plusieurs années.


Dernière édition par le Dim 11 Mar 2007 - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fialin



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Mar 6 Déc 2005 - 15:25

Quelles étaient les motivations supposées des Borains? L'appat du gain ne tient guère la route pour la période 82-83...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Mar 6 Déc 2005 - 18:43

Les Borains n'ont jamais donné d'explications réelles si ce n'est justement l'argent. Cela pouvait tenir la route à l'époque : une bande de paumés se livrant à des attaques pour se procurer de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: La filière boraine   Dim 19 Fév 2006 - 10:11

Vous imaginez ces clowns de borains en tueurs du BW ? Rien que les pratiques utiisées par les TBW ne collent absolument pas à ces pitoyables petits bandits....
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Dim 19 Fév 2006 - 12:22

J'imagine mal les Borains en tueurs. Les profils psychologiques ne correspondent pas. Mais je comprends mal les aveux de Michel C. qui peut-être doit en savoir plus long. Mon hypothèse est qu'il a été introduit dans l'enquête pour que celle-ci s'égare. Mais qui l'aurait envoyé?
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: La filière boraine   Dim 19 Fév 2006 - 12:25

Il y a la manière d'enregistrer des aveux... La Police est parfaitement capable de faire avouer, sans "torture" évidement, beaucoup de chose. Mais comme vous le disiez et moi plus haut, ces clowns n'étaient que des pantins. Manipulés ? Non, certainement pas. Il n'y a pas de "grand complot" !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Dim 19 Fév 2006 - 12:28

Peut-on savoir votre hypothèse sur l'affaire?

J'ai longtemps pensé à titre personnel qu'il s'agissait pour la première vague d'éliminations ciblées d'individu (mais j'ignore pourquoi. Les ballets roses?) et que la seconde vague pouvait être un racket sur Delhaize.

Mais je ne sais plus très sûr de tout cela non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Luc



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: La filière boraine   Dim 19 Fév 2006 - 12:38

Sur l'affaire en général ? Je l'ai écrit sous un autre "post".

Sur les borains, de simples petits gansters tombés par malheur sur des policiers incapable de trouver une piste. Il en fallait une !

Eliminer un témoins, même dans une affaire aussi fantôme que celle des ballets roses, de demandaient certainement pas de massacrer autant de personnes. Et le racket sur Delhaize ne tient pas. Seul les gansters utilisent ce genre de méthode, et aucune piste n'est sortie du milieu. Et comme vous le savez, le milieu parle toujours....

Et en cas de chantage, l'utilisation d'explosif est beaucoup plus rentable sans risque qu'une attaque en règle d'un magasin.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La filière boraine   Sam 15 Juil 2006 - 23:09

N'est ce pas depretre qui encouragea fortement cette piste? Pendant qu'il ecartait d'autres?
Revenir en haut Aller en bas
Bertaine



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Entrainement   Dim 17 Déc 2006 - 22:08

Les Borains seraient ils des malfaiteurs innocents ? En fait, les tenant pour une afaire grave, la police a peut-être réussis à les persuader de jouer le rôle de bouc émissaire. Résultat : ils ont été libérés et l'enquête sur l'affaire a été considérablement retardée.
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La filière boraine   Mer 20 Déc 2006 - 21:35

Vu la pression médiatique de l'epoque, cette bande etait intéressante.
Pendant ce temps la les autres pistes s'effaceait comme neige au soleil.
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Lien entre la bande de Staercke et les Borains   Mar 26 Déc 2006 - 19:58

Lorsque la Justice s'est intéressée à la bande de Satercke, les enquêteurs ont découvert que certains membres de cette bande connaissaient fort bien certains membres de la filière boraine. Un journal flamand titrait même HET NET GAAT TOE (le filet se referme).

Etrange coïncidence.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La filière boraine   Mar 26 Déc 2006 - 20:29

Cela ne veut rien dire. Bien souvent les bandes peuvent se connaitre pour différentes raisons. Pas uniquement pour des histoires de braquages. Ils cotoient bien souvent le meme milieu, et donc les memes personnes.
Les memes p..., les memes salles de jeux, etc...
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Mar 26 Déc 2006 - 20:51

Oui, sauf que les Borains étaient considérés comme de tout petits malfrats juste capables de coups minables. L'autre bande était connue pour sa violence. Et ils ne fréquentaient pas la même zone géographique.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
nobody

avatar

Nombre de messages : 962
Date d'inscription : 14/07/2006

MessageSujet: Re: La filière boraine   Mer 27 Déc 2006 - 19:27

Considérés par qui?

Petits malfrats, gros braqueurs? Cela ne veut pas dire grand chose. Quand on va aux p...que l'on soit un brauqueur ou un petit malfrat...
Idem pour les salles de jeux. Idem pour les contacts.
Idem pour trouver des armes, etc...
Concernant les regions différentes, la belgique ne fait quand meme pas 3000 km de long ou de large.
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 318
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: vittorio   Jeu 17 Mai 2007 - 21:45

Par le plus grand des hasards je suis tombé cette après-midi sur un site qui expliquait que le vittorio a. de la filière boraine était militant d'extrême droite et qu'il avait des relations avec le S.A.C en France.
Le S.A.c. avait à une époque fait parler de lui en France de par la bande des Lyonnais dont le chef avait avoué avoir fait tous leurs braquages dans le but de subvenir au besoin financier du S.A.C et cela afin de sponsoriser la campagne d'un parti politique français.
Pourrait-on croire pareille chose pour les tueries ?
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Jeu 17 Mai 2007 - 21:48

Pourriez-vous nous faire parvenir vos sources? Merci.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
kael

avatar

Nombre de messages : 318
Localisation : au millieu du bois
Date d'inscription : 20/02/2007

MessageSujet: Re: La filière boraine   Jeu 17 Mai 2007 - 21:56

http://www.resistances.be/gene.html
on en parle en partie la
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7209
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Jeu 17 Mai 2007 - 22:01

Je pense que Vittorio n'a jamais caché ses sympathies pour le mouvement mais il n'était qu'un maillon.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
auliffe
Invité



MessageSujet: Re: La filière boraine   Jeu 17 Mai 2007 - 22:11

Tous dans le même sac !

Vittorio libéré: J'ai pas
envoyé de PV à Bultot...
Le dernier des membres de la «filière boraine» encore incarcéré, Adriano Vittorio, condamné aux assises du Hainaut en mai 1988 à six ans de réclusion pour divers méfaits, mais acquitté comme les autres Borains pour les tueries du Brabant, a été libéré mercredi, à plus des deux tiers de sa peine. Après un passage le matin chez le juge Lacroix à Charleroi, Vittorio a été reconduit par les gendarmes l'après-midi à la frontière. Nous l'avons eu mercredi soir au téléphone, dans la région de Maubeuge.

Adriano Vittorio, le «King-Kong tuniso-marseillo-borain» arrêté à Nivelles en 1983, libéré et expulsé de Belgique puis réarrêté sur la frontière en 1986, avait été condamné le 2 mai 1988 par la cour d'assises du Hainaut à six ans de réclusion criminelle pour une tentative de hold-up à la mutuelle de Wasmes, pour le vol de la mallette d'un gérant de tiercé à Warquegnies, pour le vol d'une recette du GB à Houdeng et pour avoir dirigé, surtout dans des conversations de bistrots, une «association de malfaiteurs».
Vittorio n'a plus grand-chose à dire, sauf qu'il s'est «accroché» hier matin encore avec le juge Lacroix, de Charleroi, qui instruit toujours la plupart des dossiers des tueries du Brabant:
«Il m'a reparlé de procès-verbaux que j'aurais envoyés à Bultot au Paraguay, et dont on a reparlé à la commission d'enquête sur le banditisme et le terrorisme. Je n'ai envoyé aucun PV à Bultot. Simplement, avant les assises de 1988, j'avais écrit à Bultot, dont j'avais trouvé l'adresse dans le dossier, parce qu'il disait connaître les auteurs de l'attaque chez l'armurier Dekaise à Wavre en 1982. Cette affaire lie toutes les tueries et je demandais à Bultot de dire tout ce qu'il savait.»
Vittorio dit aussi n'avoir jamais rencontré Jean Bultot ni avoir participé en juin 1985 à Bruxelles à une réunion du SAC (l'ancien service d'action civique dérivé de l'OAS), ce qu'affirmait l'ex-gendarme Amaury, arrêté en 1988 dans le cadre de l'affaire Mendez. De même, il dit n'avoir jamais participé à une quelconque transaction d'armes avec l'ancien gendarme Beijer et n'avoir jamais mis les pieds au bar «Le Toucan» du motel de Nivelles-Sud, où Beijer proposait en 1985 à un ami de Vittorio des «armes chaudes» à vendre.
Vittorio, aujourd'hui libre, rêve de publier un ou deux livres, le récit du procès et ses mémoires. On connaît déjà...
R. Hq.
Jeudi 8 juin 1989
Revenir en haut Aller en bas
EVE

avatar

Nombre de messages : 566
Age : 95
Localisation : BANDANEIRA
Date d'inscription : 12/03/2007

MessageSujet: Re: La filière boraine   Jeu 17 Mai 2007 - 22:22

il y avait un gamin un peu foufou qui se prenait pour un journaliste qui a envoye des docus a bultot . on lui a colle qq jours de prison pour qu il se calme
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La filière boraine   Jeu 17 Mai 2007 - 23:44

kael a écrit:
Par le plus grand des hasards je suis tombé cette après-midi sur un site qui expliquait que le vittorio a. de la filière boraine était militant d'extrême droite et qu'il avait des relations avec le S.A.C en France.
Le S.A.c. avait à une époque fait parler de lui en France de par la bande des Lyonnais dont le chef avait avoué avoir fait tous leurs braquages dans le but de subvenir au besoin financier du S.A.C et cela afin de sponsoriser la campagne d'un parti politique français.
Pourrait-on croire pareille chose pour les tueries ?
Une fois de plus, dans cette affaire, on ne fait que reprendre ce qui circule dans les documents de base. Le livre de Dupont-Ponsaers, toujours... Ils ont eu accès au dossier via les avocats sans doute des borains ou des contacts policiers. Résultat, tout le monde a su ce que les enquêteurs savaient...cqfd. Enquête définitivement (?) plantée.
Revenir en haut Aller en bas
Trisch
Admin


Nombre de messages : 434
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/11/2005

MessageSujet: Re: La filière boraine   Ven 18 Mai 2007 - 0:45

Eve a écrit:
il y avait un gamin un peu foufou qui se prenait pour un journaliste qui a envoye des docus a bultot . on lui a colle qq jours de prison pour qu il se calme

Oh mon Dieu, non pas lui affraid. La dernière fois que je l'ai rencontré (il y a un an et demi) fut encore pire que la première. Je vois très bien de qui tu veux parler,prénom JJ. Il m'avait téléphoné en baraguinant un Anglais trop francophone me disant qu'il était en danger etc.... je l'ai rencontré le lendemain matin et l'ai reconnu immédiatement, cependant il a insisté pour me parler en Anglais (en stage peut-être) mais j'ai refusé et la conversation s'est poursuivie en Français.

Plus trop un gamin ceci dit.

_________________
Trisch
Revenir en haut Aller en bas
Pol Silentblock

avatar

Nombre de messages : 256
Age : 58
Localisation : Belgique unifiée
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: La filière boraine   Dim 22 Juil 2007 - 17:26

EVE a écrit:
il y avait un gamin un peu foufou qui se prenait pour un journaliste qui a envoye des docus a bultot . on lui a colle qq jours de prison pour qu il se calme
Ce gamin un peu foufou aurait sa place dans la nouvelle rubrique
Revenir en haut Aller en bas
billbalantines



Nombre de messages : 1364
Date d'inscription : 23/03/2007

MessageSujet: Re: La filière boraine   Dim 22 Juil 2007 - 17:32

Pol Silentblock a écrit:
EVE a écrit:
il y avait un gamin un peu foufou qui se prenait pour un journaliste qui a envoye des docus a bultot . on lui a colle qq jours de prison pour qu il se calme
Ce gamin un peu foufou aurait sa place dans la nouvelle rubrique

Grand gamin depuis... ce sacré Jacques. Un phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La filière boraine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La filière boraine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ECS demande d'info sur cette filière
» filière TMD : ??
» filière énergétique et sport co
» Maths en Filière STMG ?
» Orientation : la filière scientifique reste la plus demandée au Lycée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: La filière boraine-
Sauter vers: