les tueries du Brabant

forum sur les tueries du Brabant
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la piste française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Jeu 28 Oct 2010 - 20:26

Parti !... Halla était leur épouvantail de prédilection !... Il suffisait qu'on le signale sur un braquage en cours pour déclencher une épidémie de maladie professionnelle chez les pandores et autres argouzins !

Mais croire trouver J-P Halla derrière les TBW, c'est vraiment n'avoir rien d'autre à foutre qu'à se peigner la girafe !... La première des choses à faire serait surement de vérifier s'il ne se trouvait pas au placard au momentdes faits... durant ces années, Halla possédait un abonnement carcéral !

penchez-vous sur le fait que la "victime" de la maladresse d'Halla prècise elle-même que c'était son premier travail avec la bande Haemers... avant, Halla purgeait une peine de prison en France, notamment à la maison d'arrêt de Valenciennes.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11783
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 6:39



Joël Speck, Commissaire divisionnaire ancien chef de la PJ de Lille, a parlé de "Jean-Pierre".

La piste française tourne autour de lui, qui provenait du milieu corse-niçois de l'époque.

Ses activités étaient sur Lille vers 1978 dans le milieu de la prostitution.

Il a été en prison jusqu'en 1984 et n'a donc pas pu participer à la première série de tueries.

De 1984 à 1986, il rejoint le banditisme belge mais fait aussi des "braquages propres" en France avec une équipe française.

Arrêté vers 1986 à Bruxelles, il est extradé en France mais il parvient à s'évader.

Il a rejoint l'équipe Haemers et a été actif dans le banditisme belge au moins pendant quelques années

Certains membres de son équipe auraient pu participer à la première série mais pas à la seconde.

Ce Jean-Pierre était intéressé par l'argent (délinquance de profit) ; pas d'idéologie ...

Il semble acquis qu'il a été victime d'un règlement de compte vers 1988 en Belgique.


Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11783
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 6:49

Je comprends que cette piste intéresse les enquêteurs : "Jean-Pierre" a des liens avec Nice et a commis des actes de banditisme tant en Belgique qu'en France. Il n'est sans doute pas l'initiateur des Tueries mais a pu travailler pour de l'argent (en cela, il ressemble à Patrick Haemers).

Nice m'intéresse pour la "carte de parking" ("parcage" était un terme utilisé à Nice à l'époque) et pour le dentiste Melchior (affaire Di Luciano de Forchies-la-Marche et Hourpes) qui y avait un cabinet ... Di Luciano possédait des uniformes volés de la gendarmerie française et aurait pu approvisionner des braqueurs de fourgons français ...
Revenir en haut Aller en bas
michel-j



Nombre de messages : 1429
Date d'inscription : 17/01/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 8:49

Pour perdre du temps cette piste est effectivement idéale.
C'est curieux le regain d'effervescence que connait l'enquête depuis que le filet s'est resserré autour du monde du trafic d'armes & drogue... à l'origine de bien des gonflements de fortunes difficilement expliquables par le boursicotage et les affaires légales !

Le profil de Halla est exact... pur braqueur de profit appartenant au milieu, donc, à la mouvance proxénête qui, à l'époque, régnait encore sur cette nébuleuse fantasmagorique... Or, à moins de tomber sur des allumés de première comme un Mesrine, le trait de base du caractère du braqueur professionnel est de ne faire feu qu'en cas de "légitime défense"; pour éviter de faire monter la pression policière... sur le milieu précisément !... Car la riposte de ce dernier serait immédiate ; élimination !... physique ou par délation... et à moins d'être devenu despérado, d'avoir le dos au mur, pour flinguer de façon rentable, autant carrément devenir pistoléro ou tueur à gage ; c'est moins risqué que le braquage, et nerveusement plus reposant... pour ce "milieu" là, bien évidemment !

Détail intriguant dans l'emploi du temps que vous reprenez, Hervé... En juin 87 Halla se trouvait à la maison d'arrêt de Valenciennes, y purgeant une peine de mitard assez longue. Et durant les années qui ont suivi JAMAIS on n'a entendu parler d'une évasion de son fait... et l'évasion "classe" bien plus l'individu qu'un banal braquage.

Pour ce que j'en connais, Halla qui se trouvait en attente de très grosses affaires "à taper" (le stratège de ces braquages énormes -momentanément "indisponible"- ayant vu sa peine prolongée par des artifices judiciaires inattendus) s'est juste associé avec Haemers le temps d'une défauche... parce qu'il avait besoin d'une somme conséquente... même pas pour lui !... Et il a agi a l'insu de ses associés habituels qui mirent un certain temps à remonter la filière de ses exécuteurs... en cas contraire, l'équipe d'Haemers au complêt serait restée très peu de temps "sur le marché"... non du braquage, mais de la boucherie dont les camés chroniques se sont imposés en spécialistes.

Enfin !... Les années perdues en pseudo recherches dilatoires auront au moins un avantage; racourcir les délai de "péremption" d'une prétendue enquête.
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11783
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 13:02


Voici ce qu'on trouve sur le site néerlandophone :

13 juli 1988 : Wat werd er van Jean-Pierre Halla?

Bij een schietpartij heb je weinig tijd om na te denken. Dat is ook zo als leden van de bende-Haemers daar op 29 juni 1988 in verwikkeld raken tijdens de (mislukte) overval op een geldtransport van Brink's Ziegler nabij een BBL-kantoor in Etterbeek. Een gewapende bewaker heeft bijtijds opgemerkt hoe Marc Van Dam een bom tegen de achterdeur van de geldwagen probeert te plaatsten en opent het vuur. Verwarring alom. Van Dam wordt vijf keer beschoten en raakt gewond aan zijn arm. Niet door de kogels van de bewaker, maar door die van het minder bekende bendelid Jean-Pierre Halla. De man wordt voor het laatst gezien op 13 juli 1988 nabij het Zuidstation. Sindsdien: niets meer. Volgens het geruchtencircuit in de Brusselse misdaadwereld is Halla vanwege zijn blunder door de bende geëxecuteerd en begraven in het Zoniënwoud.


En tout cas, son cadavre a été cherché :

''Chiens renifleurs à la recherche du corps de Jean-Pierre Halla - Ce membre de la bande Haemers aurait été supprimé en juillet 1988''
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11783
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 13:19


http://archives.lesoir.be/haemers-ii-encore-un-mort-l-etrange-disparition-de_t-19931006-Z07ACK.html?queryand=%22Jean-Pierre+HALLA%22&firstHit=0&by=10&when=-1&sort=datedesc&pos=1&all=2&nav=1

HAEMERS II : ENCORE UN MORT ? L'ETRANGE DISPARITION DE HALLA

GUILLAUME,ALAIN

Mercredi 6 octobre 1993

Hier, pour son 22e jour d'audiences, la cour d'assises du Brabant jugeant le dossier «Haemers et consorts» n'a pas siégé. Une interruption exceptionnelle due au fait que le septième juré - ne souhaitant pas se soustraire à son devoir civique - a cependant tenu à enterrer l'un de ses proches.

On a donc repris le travail à 14 h, pour poursuivre l'examen des faits et des témoignages relatifs à l'attaque (manquée) d'un transport de fonds de la société Brink's Ziegler, à Etterbeek, le 29 juin 88. Ce jour-là, cinq truands ont bloqué le fourgon devant une agence de la BBL, avec une camionnette Volkswagen et une Audi. Au moment où l'un des malfrats fixait une bombe sur la porte arrière du fourgon, un convoyeur de fonds ouvrit le feu. Un agresseur répondit par un tir en rafale et dans la fusillade un de ses complices s'écroula: Marc Van Dam, atteint de cinq projectiles dans l'omoplate, l'avant-bras et la cuisse. Il fut bien vite évacué par ses complices qui s'évanouirent dans la nature sans butin.

Van Dam fut en fait transporté dans un appartement de la bande, drève des renards, à Uccle, où il recut des soins de ses complices, de Philippe Lacroix et du Dr Szombat.

Van Dam - c'est presque sûr - fut blessé par le tir de son comparse. Qui précisément? Il affirme ne pas s'en être particulièrement inquiété. Au moins on pose de questions, au mieux c'est, confie-t-il, d'autant que c'était le premier «coup» auquel il participait. Dans ses déclarations, il désigne ses complices par des initiales: A, B,C... Tout porte à croire que C est le «maladroit» qui a blessé Van Dam. À Rio, Haemers a dit de lui: c'est un imbécile ; il n'avait pas le moindre remords et persistait à dire qu'il était un as du tir. L'imparfait? Oui, parce que C est sans doute Jean-Pierre Halla, un truand connu dans le milieu lillois (pour des affaires de braquage et de proxénétisme). Et Jean-Pierre Halla n'est plus de ce monde. Plusieurs gendarmes en ont dit, hier, leur conviction. Parce qu'Halla a disparu en partant «faire un coup» au Luxembourg, sans toucher, depuis lors, à son compte en banque, à ses vêtements; sans reprendre contact avec sa famille qui s'inquiète et aide la police. Mais c'est une conviction seulement car on cherche son cadavre.

Jean-Pierre Halla était aussi le père biologique d'une petite fille que Philippe Lacroix a quasiment adoptée en décidant de vivre avec sa mère. Quand il parle d'elle, il dit ma fille. Les avocats de Lacroix y trouvent d'autant plus de raisons pour... contester la mort de Halla et dénoncer une idée qui pourrait venir à l'esprit: et si Lacroix avait quelque chose à voir dans cette disparition?

Mais comme l'assassinat de Thierry Smars, ce pan-là du dossier ne concourt qu'à dresser le climat de «l'affaire», pas les accusations à charge des accusés.

Al. G.

Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 13:29

@HERVE il faut arrêter avec Nice, la carte ne viens pas de nice, le terme parcage y été parfois utilisé (très rarement) tout comme en wallonie, au luxembourg, en suisse...pourquoi voulez-vous que çà vienne de Nice?
Les symboles présents sur la carte proviennent du code de la route Suisse, pas français, ni belge, ni luxembourgeois, donc la carte est suisse. Mais là encore c'est pas pour autant qu'il faut bloquer là dessus, rien ne prouve que la cart ait été un jour en possession des tbw, elle a été retrouvée à proximité de la santana, pas dedans, nimporte qui a pu la perdre ou la jeter là!

Concernant ce JP, le mois qu'on puisse dire c'est que le commissaire français ne trouve pas cette piste très crédible, pas le style du bonhomme qui de toute façon est mort!

Une piste a creuser qui a gagner de l'argent en bourse sur les Delhaises en 85? Quelqu'un aurait-il des documents d'époque?
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11783
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 13:59

Je ne vais pas entrer dans une polémique mais les quelques réponses que j'ai eues d'autorités suisses ont affirmé clairement que cette carte ne venait pas de leur pays. De plus, le symbole de droite sur la carte ne me semble pas être exactement celui des panneaux suisses. Faites un agrandissement ... De toute façon, cela n'a peut-être aucune importance.

Quant au commissaire Joël Speck, j'ai bien écouté l'émission (maintenant disponible en podcast) et je ne partage pas votre impression. Jean-Pierre (Halla) était en prison lors de la première série d'attaques mais il aurait pu participer à la seconde ... peut-être avec Patrick Haemers ...

Philippe Lacroix, dont on dit qu'il a changé de vie, doit certainement en savoir plus ...
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 14:12

Il a toujours fait des braquage propre, sans victimes...et de toute façon il est mort donc ne peux ni parler, ni être jugé, alors à quoi bon?
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 14:16

Et il ne s'agit pas de mon opinion, dans l'interview le commissaire français dit clairement qu'il a fait toutes les démarche qui lui ont été demandées par la police belge, mais que JP n'etais pour lui pas le genre de personne a faire ce tyoe d'action, il a toujours fait des braquage propre sans victime et le fait de mettre la police à ce point en alerte ne pouvait que nuire à ses interet concernant la prostitution, ect..
Revenir en haut Aller en bas
HERVE



Nombre de messages : 11783
Date d'inscription : 08/12/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 14:17

A noter :

http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/tueries-du-brabant-la-piste-81607

Extrait :

( ... ) venus spécialement du nord de la France ( ... ) ce milieu réputé pour sa violence contrôlait le triangle prostitution-drogue-armes dans une zone s’étirant du nord de la France aux Pays-Bas et dont Bruxelles était l’épicentre avec des connexions internationales passant par la Bulgarie et le Liban. Et ce milieu était essentiellement contrôlé par des Français.

C’est dans ce milieu très particulier que les enquêteurs pensent avoir retrouvé une arme volée par les tueurs du Brabant.

_ _ _


L'émission radio ne parlait pas de cette arme. C'est potentiellement très important mais il faudrait une expertise au-dessus de tout soupçon. On peut espérer qu'on a actuellement les moyens d'en réaliser une.
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 14:20

Encore un detail, JP était un pro, un vrai, il n'aurait pas fait des erreurs de debutant comme les tbw, comme par exemple tirer près du bouchons d'essence de la SAAB pour lui foutre le feu...il aurait tirer dans le reservoir, pas dans le bouchon!
Si on écoute la fin de l'intervew, le commissaire divisionnaire confirme d'ailleurs que pour lui le milieu du banditisme à peu de chance d'être dans cette affaire, après 25 ans çà aurait parlé
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 14:33

@ faitesvite... ou peut on lire, que qqn à tiré dans le bouchon de la Saab ? je ne crois pas à cette théorie, les impacts dans l'aile de la Saab, a proximité du bouchon de remplissage, est la résultante (selon les enquèteurs) de la méthode "cross fire" utilisée par les tbw, la Saab à été dans la trajectoire d'un des tirs...!
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 17:12

Pas du tout relisez les posts à ce sujet dans ce même forum, les impacts sont une tentative de mise à feu lors de l'abandon de la SAAB, on voit bien sur la photos les impacts autour du bouchon de reservoir, et uniquement là, il n'y a eu aucun impact sur la SAAB liés aux tirs croisés (sinon ils se seraient tirés dessus entre eux, remarques çà serait pas leur première bourde)
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 17:27



si c'est des tires croiser il faut m'expliquer comment ils ont fait pour faire un carton pareil aussi groupé en tirant sur une cible en mouvement (la voiture des policiers)! Pour info on ne voit pas le bouchon d'essence parce que l'image est cadrée sur les tires mais il est juste au dessus, en gros ils ont tirer dans la goulotte! En plus ils se sont acharné dessus sans rien essayer d'autre, preuves qu'ils etaient persuadés que le reservoir était là...des sacrés professionnels je vous dit, rien à voir avec l'equipe de 83, ce sont pas les même ceux de 85 sont des pros!
Revenir en haut Aller en bas
Cusmenne Claude



Nombre de messages : 995
Date d'inscription : 23/10/2009

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 17:34

comparez..ce sont des impacts identiques aux combis, le Ford du Colruyt ou le VW de verviers.. mais je vous l'accorde, les techniques de 85 n'ont rien à voir à celles de 82/83...
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 18:20

Il faudrait peut être revoir un des posts de Wolf car d'après lui lors de la fusillade au carrefour du cosmos à Waterloo, un gars serait sorti de sa maison (près de l'ancien diable amoureux) et entendant la fusillade aurait pris son arme et tiré au 357 sur la Saab !

Si c'est vrai et que le gars est un bon tireur ça pourrait expliqué le tir groupé !!!

Toute façon ils n'ont jamais tiré dans le réservoir lorsqu'ils ont abandonné la Saab vu qu'aucun témoignage sur des coups de feu à cet endroit !
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 18:38

Je pense qu'il s'agit d'une décharge de riot-gun.

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 19:20

J'espère que la piste Française pas à ce JP et concernant l'article concernat une arme qui ferait le lien avec les tbw, méfions nous de ce genre d'effet d'annonce. N'est-ce pas comme çà que les borains nous ont été vendus par la presse? Et le pistolet bolognaise de Bouhouche, est-ce que l'arme ne faisait pas le lien avec les tbw?
Qu'en est-il aujourd'hui??
D'autre part on a pas retrouvé toutes les armes des tbw et même si les expertises étaient valables (ce qui serait une première dans ce dossier!) pour l'arme retrouvée chez les français, imaginez vous le nombre de fois qu'elles ont pu changer de main en 25 ans...attendons de voir.

C'est sur que pour nous forumistes qui n'avons pas accès au dossier, dès que quelque chose sort dans la presse, on se jette dessus avec l'espoir soit de voir resoudre l'affaire, soit de pouvoir faire des recoupement, parfois scabreux, avec nos piètres connaissances du dossier. Mais il faut être réaliste, même si je pense que l'équipe actuellement en charge du dossier fait consencieusement son travail, d'autant qu'après 25 ans je pense que même les plus obstinés des conspirationistes admettrons que la police et la justice actuelle ne protège plus personne (les politiciens du pouvoir de l'époque n'y sont plus, la GD n'existe plus, les magistrats ont changés, ...), il ne nous disent pas (et heureusement!) tout.

Si on regarde la médiatisation actuelle du dossier, voulue par la juge d'instruction, que vois-t-on:
- une belle reconstitution télévisée avec appel à témoin qui coute cher à RTL-TVI
- on lache quelques infos à RTL-tvi sur une supposée piste française
- une piste hollandaise est évoquée dans la presse
- la jus participe a cette emission radio de très grande diffusion en france avec la police francaise et belge pour appuyer cette piste française

Seulement voilà, malgré tous leur efforts ils ont du mal à convaincre de la pertinence de ces recherches, les enquêteurs l'admettent à demi mot.
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve qu'ils ont eu besoin de la presse pour receuillirs de nouveaux temoignage. Ils les ont eus mais devaient un service à RTL-TVI. RTL-TVI étant en première ligne pour savoir ce qu'ils avaient eu, ils ont sorties ce qui convergé vers le piste française a laquelle ils donne peu de crédit pour proteger leur enquête (les suspect ussi ont la télévision). Seulement voilà, d'autres infos sont sortie concernant la hollande. Si c'est vraiment la piste qu'ils explorent, ils doivent faire un gros travail de désinformation pour ne pas affoler les suspects avant qu'ils n'aient terminé leur enquête, d'où l'exercice de style auquel ils se sont livrés hier à RTL pour remettre la piste française sur les devant de la scene et rassurer les personnes réellement recherchées.

Bien sur ce n'est qu'une hypothèse qui n'a pour seul but que relativiser les déclaration de le presse.

D'autre part et dans la mesure où les hypothèse jusque là posée n'ont rien donner, j'essai d'immaginer à qui aurait pu profiter le crime. La piste concernant en enreichissement via les actions Delhaize en bourse (sachant qu'elles allaient s'éffondrer un peu plus à chaque attaque puis qu'en arrêtant les attaques elle finiraient par remonter) n'a jamais été réellement explorer, toutefois j'ai retrouver sur ce forum un post de michel en flamant traduit en français dont une partie conforte cette thèse:

Les enquêteurs disposaient de quelques éléments troublants. C'est ainsi qu'il apparut que, début des années 80, Jacques le Clercq aurait financé l'achat de huit bordels à la rue d'Aarschot à Bruxelles, achetés au nom de Nicole A, sa maîtresse. Les investissements immobiliers dans les quartiers chauds rapportent gros. On peut évaluer que les huit bars rapportaient environ cent millions par an (dont la plupart au noir) à Nicole A.
Dans le coffre de Nicole A, on a découvert une carte de Le Clercq dont il apparaît clairement qu'elle était soumise à un chantage, dont l'auteur était un colonel de gendarmerie. L'affaire était tellement sérieuse que le 11 octobre 1984, le Clercq a fait appel à Vanden Boeynants afin que celui-ci fasse taire le gendarme.
Raymond-Max Boon (un autre cadre de Delhaize) se retrouve aussi dans ce dossier, via un dossier judiciaire concernant des perquisitions chez une tenancière de bordel.
Dubois
Les enquêteurs disposaient, outre le dossier mœurs, d'un autre dossier où apparaissait le nom de le Clercq. Dans le cadre d'une affaire de meurtre en 1984. Une valise qui appartenait à Claude Dubois, le suspect principal, a été retrouvée à cette époque. Dans cette valise on a retrouvé un billet mentionnant "le Clercq boss de Delhaize 250.000 actions de 5.000". On ne sait pas exactement ce que cela signifie. Il aurait été très utile d'enquêter plus avant sur cet élément. Cette note démontre en effet qu'il existait des relations entre Claude Dubois et le Clercq.et qu'il est bien possible que 250.000 actions d'une valeur de 5000 fr émises par Delhaize étaient en jeu. L'enquête n'a jamais eu lieu.


De nouveau comme je le fais dans les différents fils où je post, quelqu'un aurait-il un historique des cours et de volumes de transactions concernant le groupe DELHAIZE en 85 dans un premier temps, ne serait-e que pour voir s cette histoire de 250000 actions de 5000 correspond à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 19:29

@michel: ce n'est pas une decharhe, soit le riotgun est chargée avec du calibre 12, on peut-mettre soit:
- des cartouches: contenant plein de petits plombs
- de la chevrotine: plombs plus gros reliés entre eux par un fil
- des balles

Les impacts de la photos sont des impacts de balles, un riot gun ne tire qu'une balle à chaque fois, il faut actionner la pompe pour recharger la seconde balle, ect...d'où ma réponse ironique, il est impossible de faire un tire groupé de balle perdue qui auraient toutes abouties dans un mouchoir de poche alors qu'on visait une cible en mouvement!

C'est encore, s'il le fallait une des preuve de l'amateurisme de nos tueurs, aussi sanguinaires qu'ils soient. A moins que c'était des pros qui faisaient pleins de bourdes de débutant pour faire croire qu'ils étaient nuls et qu'on ne pensent pas à eux (j'ironise pour ceux qui me prendraient au mot).
Revenir en haut Aller en bas
michel
Admin


Nombre de messages : 7135
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/11/2005

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 19:51

sansavis a écrit:

- Marcel a à tout le moins, proposé une négociation en prétendant qu'il avait des armes de chez Dekaise. (C'est toujours possible, les armes voyagent tellement). Cette proposition a été faite par son amie, Dominique Lhoir via un flic de la BSR de BXL. Mais l'affaire n'a pas abouti.


Info importante. Mais quel degré de crédibilité? A1?

_________________
"Ne rien nier à priori, ne rien affirmer sans preuve."
( Dr. Robert RENDU)
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 20:19

C'est clair que depuis le temps les armes ont du circuler, le problème n'est pas tant de savoir si elle viennent vraiment du vol Dekaise que de savoir si on peux tracer jusqu'au tbw la façon dont elles sont arriver en sa possession (si c'est vrai).
Je prend un exemple en 2005 un de mes lients à retrouver un sac d'armes au fond d'un terrain en friche qui lui appartenait à Vallauris (près de Cannes) après que la mairie l'ait sommé de débroussailler son terrain. Il a immédiatement prévenu la police, mais immaginons que ce sac soit trouvé par des petits dealer de quartier qui dévident pour une partie de les utiliser pour l'autre de les revendre...si demain une de ces arme retrouver est identifiée comme ayant servie, les dealers/revendeurs vont être liés à une affaire qui les dépassent complétement. En 25 ans il a pu s'en passer des choses, et si les armes du canal ont été retrouvées par la police, qu'en est-il des autres? Est-ce qu'ils les ont conservées, ou s'en sont-ils débarrassé ailleurs? Si c'est le cas et qu'on en retrouve en circulation aujourd'hui, çà signifit juste que ceux qui les ont trouvées ont décider de se faire un peu d'argent avec (ignorant à quoi elles avaient servies), c'est tout.
Et encore en 25 ans çà a pu se produire plusieurs fois, ce qui fait que ces armes pourraient même se trouver liées à plusieurs séries d'affaires, ce qui d'ailleurs serait un bon moyen pour les tbws de brouiller les pistes.
Au final est-ce que le meilleur moyen de se débarrasser d'armes 'chaudes', n'est pas de les abandonner quelques part ou eux qui vont les trouver ne vont pas appeler la police mais les vendre ou s'en servir (squatts, quartiers chauds, ...)?
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 20:53

Faitesvite, cela ne ressemblerais pas à du 9 MM ?
Revenir en haut Aller en bas
FAITESVITE



Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 08/10/2010

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 21:05

possible, c'est michel qui a parlé de riotgun, je ne sais pas avec quelle arme ils ont tiré, c'est difficile a dire sans connaitre l'échelle de la photo, si c'est avec le riotgun c'est du 12, mais effectivement perso je ne pensais pas non plus que les tire aient été fait avec un riotgun, çà me parait un peu peti comme impact...mais bon la question était de savoir si çà pouvait être fait avec un seul tire, avec un riotgun la seule solution pour faire plusieurs impact, c'est la artouche de plomb, dans ce cas c'est clair que les trous sont trop gros.
Après si ils avaient une arme automatique (dans ce cas pas un riotgun comme le proposait michel), çà peut-être une seule raffale, mais là encore çà n'a pas pu arriver lors des tires croisés, la cible étant en mouvement les impacts qui auraient atterient dans la SAAB auraient été espacés de plusieurs mètres (d'ailleurs seul un ou 2 impact auraient frappés la voiture.
Il est possible qu'ils est mis un raffale d'armes automatique dans la voiture pour tenter d'y mettre le feu, ce qui ne change rien à leur incompétene, le réservoir n'est pas sur le coté de la voiture sous pretexte que le remplissage se fait là (même si dans les films américains çà marche à tous les coups...leur culture est plutot à chercher de ce côté là!).
Revenir en haut Aller en bas
deach



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: la piste française   Ven 29 Oct 2010 - 21:15

Pas oublier qu'ils ont pris le Uzzi dans le combi des gendarmes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la piste française   

Revenir en haut Aller en bas
 
la piste française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Initiation à la vie politique Française Option B
» [Autorité héraldique] [BELGIQUE] Communauté française de Belgique : du nouveau !
» Petit débat sur la nécessité d'inscrire la gastronomie française au patrimonie mondial de l'UNESCO
» [En ligne] Armorial de la noblesse française (XVII-XIX)
» La Marine Française du Premier Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les tueries du Brabant :: AXES D'ENQUÊTE :: Les axes exploités :: Autres pistes-
Sauter vers: